Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Un INFJ qui doute de son type

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nagarian
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 25
Lieu : Strasbourg
Inscription : 26/03/2018
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Dim 01 Avr 2018, 23:35

@Luna a écrit:

Sinon curieux que ce soit la gestion qui t'ai à ce point intéressé, mais comme je l'ai déjà dit, c'est peut-être dû au développement de tes fonctions inférieures, et maintenant que tu en as fait le tour, tu en as ras le bol ? (de la gestion)

Non pas vraiment, je suis encore capable d'en faire mon travail.
Par contre ce qui a changé, c'est que j'essaye de développer beaucoup plus mes relations sociales.
Du coup je dois combattre ma timidité excessive et sortir de ma zone de confort.
Mais ça me fait me poser beaucoup de questions.
Et toi Luna tu avais aussi des problèmes de timidité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1979

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mer 04 Avr 2018, 16:37

@Nagarian a écrit:
@Luna a écrit:

Sinon curieux que ce soit la gestion qui t'ai à ce point intéressé, mais comme je l'ai déjà dit, c'est peut-être dû au développement de tes fonctions inférieures, et maintenant que tu en as fait le tour, tu en as ras le bol ? (de la gestion)

Non pas vraiment, je suis encore capable d'en faire mon travail.
Par contre ce qui a changé, c'est que j'essaye de développer beaucoup plus mes relations sociales.
Du coup je dois combattre ma timidité excessive et sortir de ma zone de confort.
Mais ça me fait me poser beaucoup de questions.
Et toi Luna tu avais aussi des problèmes de timidité ?

"avais", j'en ai encore des problèmes de timidité. Les personnes timides ont souvent eu des parents dévalorisants ou trop exigeants. Mais globalement les INFP y sont beaucoup exposés, alors réellement pourquoi... Sans doute à cause de notre introversion et notre sensibilité. La fonction Fi aussi, comme déjà dit n'est pas une fonction tournée vers les autres et sociable.
Nous avons le Ne qui est tourné vers l'extérieur mais c'est une fonction qui nous pousse d'avantage à l'abstraction que la communication !

Pour vaincre sa timidité, je dirais qu'il faut tout simplement prendre confiance en sois et être moins exigeant envers soi-même, ou moins se préoccuper du regard d'autrui.

Sinon excuse moi pour le temps de réponse, je viens d'avoir un chat et j'ai des dossiers à rendre pour mes cours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagarian
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 25
Lieu : Strasbourg
Inscription : 26/03/2018
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mer 04 Avr 2018, 19:49

J'ai vu les nombreuses réponses et je suis un peu perdu entre les avis des différentes personnes : INFJ, ISTJ, INFP... La constante reste le I avec lequel je suis tout à fait d'accord mais je comprends de la difficulté de typpage surtout au vu des quelques descriptions que j'ai pu faire.

Luna, de mon côté je vais voir avec un professionnel du développement personnel car cette timidité me grève la vis en m'empêchant de nouer des amitiés et des amours, elle me pousse à l'isolement constamment (peur d'aller dans des endroits où je ne connais personne). Enfin, c'est une théorie mais c'est la plus réaliste aussi.

Le Ne est une fonction de perception à l'inverse du F et du T qui sont des fonctions de jugement si j'ai bien compris. C'est donc normal qu'on ne puisse pas communiquer avec.
Cela pourrait coïncider avec mon adolescence où j'ai eu un vif intérêt pour les enseignement maths-économies au lycée.

Du coup, le Si serait aussi présent mais en tertiaire.
Je comprends mal le Si sinon comme une manière d'appréhender le présent à travers le filtre des expériences passés. Ce que je faisais peu dans ma vie, il me semble mais, je ne suis plus sûr.
Il me semble que je me suis toujours plus préoccupé de regarder vers l'avant en considérant le passé comme quelque chose de révolu que tout le monde oubli (comme moi quoi) ce qui ne m'empêche pas d'avoir bonne mémoire.

J'ai vraiment un doute pour le P mais quand je regarde mon bureau je me dis qu'il fait plus P que J.
Sans doute que je m'oblige à une meilleure organisation au travail, peut être que mon Te ressort à ces moments là (stress) ou ce sont juste mes traits de personnalité qui sont en adéquation. Rigueur par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1979

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Jeu 05 Avr 2018, 21:11

@Nagarian a écrit:

J'ai vraiment un doute pour le P mais quand je regarde mon bureau je me dis qu'il fait plus P que J.
Sans doute que je m'oblige à une meilleure organisation au travail, peut être que mon Te ressort à ces moments là (stress) ou ce sont juste mes traits de personnalité qui sont en adéquation. Rigueur par exemple.

Ca ne veut rien dire, il y a des J très bordélique (surtout les NJ) et des P qui aiment que leur environnement soit ordonné.
Dans leur raisonnement par contre, un J est en général plus organisé, mais pas forcément lorsqu'il est Ni dom par exemple. C'est une fonctionne irrationnelle et qui est tout sauf concise, séquentielle, ordonnée. Mais un J cherchera en général de la précision, où un P sera d'avantage dans l'ouverture.
Voir cette illustration :

Dans lequel tu te reconnais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagarian
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 25
Lieu : Strasbourg
Inscription : 26/03/2018
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Ven 06 Avr 2018, 08:51

Je suis plus dans la recherche de la précision que dans l'ouverture.
Enfin, j'ai du mal à comprendre ce que cela veut dire être dans l'ouverture.

Le dessin sur le fonctionnement du Ni me parle plus. Essayer de ramener les choses vers le sujet principal. J'ai du mal à élargir.
Et puis je pense vraiment le Ne comme un Ni le pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1979

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Lun 09 Avr 2018, 01:54

@Nagarian a écrit:
Je suis plus dans la recherche de la précision que dans l'ouverture.
Enfin, j'ai du mal à comprendre ce que cela veut dire être dans l'ouverture.

Le dessin sur le fonctionnement du Ni me parle plus. Essayer de ramener les choses vers le sujet principal. J'ai du mal à élargir.
Et puis je pense vraiment le Ne comme un Ni le pense.

Etre dans l'ouverture, c'est par exemple chercher plusieurs solutions à un problème et d'élargir sa vision au risque parfois d'être dans le vague. De ne pas avoir à la fin une solution, mais plusieurs qui empêchent de faire un choix.

Un Ne est en général bon en dissertation, pas forcément pour la structure du devoir mais pour réfléchir à un problème donné sous plusieurs angles. Le Ne c'est souvent "Oui mais..." et une idée en amène souvent une autre, car le Ne bondie d'idée en idée (une idée lui faisant penser à une autre ainsi de suite).
Il manque parfois de profondeur à cause de ça, mais apporte beaucoup de piste, où un Ni au contraire va réduire "le champs des possibles", pour se centrer sur une bonne idée qu'il va approfondir le plus possible.

Sinon on retrouve aussi cette différence dans P/J. Les personnes P aiment avoir le plus d'ouverture possibles. Elles n'aiment pas en général dans leur vie se sentir enfermé dans un cadre (à l'extrême, ça peut donner par exemple des personnes qui ne tiennent jamais longtemps dans un même métier. Les ENFP y sont les plus sujets. Ils ont besoins de nouveauté, et de se sentir libre dans leur choix.), où un J aura tendance au contraire à se fixer un cadre qu'il trouvera rassurant. De manière caricaturale, le J mange TOUJOURS à la même heure (sinon ils ne mangent pas), et lorsqu'il part en voyage, il connaît déjà tout le parcours de A à Z. Il y a souvent une part très minime à l'improvisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagarian
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 25
Lieu : Strasbourg
Inscription : 26/03/2018
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Sam 26 Mai 2018, 16:27

Salut,

Je post, ça fait longtemps.
J'ai trouvé un boulot et j'ai fait des changements dans ma vie pour trouver un mode de vie plus sain en faisant plus de sport et en arrêtant le tabac.
Je pense qu'éliminer toute forme d'addiction nous rapproche avec ce que l'on doit être à l'origine, enfin là je divague un peu mais bon même le café je fais gaffe maintenant.

Du coup en te relisant, je me suis dis que Ne collait assez bien avec ce qui passe dans ma tête et même lorsque je parle avec des gens : je passe d'une idée à l'autre comme un bond sans vraiment prendre le temps d'approfondir un sujet, j'aime que la conversation défile sur de nombreux sujets différents.
De même, je me dirais plus J car j'ai besoin d'un certain cadre sécurisant au boulot, je n'aime pas trop improviser, juste une petite part, que les événements à venir soit le plus prédictible possible, limite qu'il y a une file conducteur avec des étapes.

Du coup I sûr avec un J et un Ne ça marche pas trop sauf avec le Ne en inférieur...

Toi tu me vois plutôt P tu pourrais me dire pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1979

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Dim 27 Mai 2018, 21:35

@Nagarian a écrit:

De même, je me dirais plus J car j'ai besoin d'un certain cadre sécurisant au boulot, je n'aime pas trop improviser, juste une petite part, que les événements à venir soit le plus prédictible possible, limite qu'il y a une file conducteur avec des étapes.


Ca peut également être du Si tertiaire. Les INxP peuvent avoir un côté très pantouflard et leur Ne en veilleuse.
Manque tu de confiance en toi au travail ? Ca pourrait expliquer que tu recherche de la sécurité et quelque chose de prédictible.
Ton instinct peut également jouer, si tu es sp (instinct de préservation), tu sera dans la recherche de sécurité et de confort.

En tout les cas, ne pas aimer l'improvisation ne fait pas forcément de nous une personne J. Par contre, pour un P, s'est beaucoup lié à un besoin de sécurité à travers le contrôle, car il y a une peur ou un manque de confiance en soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagarian
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 25
Lieu : Strasbourg
Inscription : 26/03/2018
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Lun 28 Mai 2018, 04:43

Je manque de confiance dans la vie en général mais je dirais qu'au travail c'est moins visible car je maîtrise bien les tâches que j'ai à accomplir. Par contre il y a bien une peur constante de faire des oublis ou de se tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 253

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mar 29 Mai 2018, 10:10

Salut,
j'ai survolé le sujet, et j'ai l'impression que tu n'as pas envisagé l'hypothèse INTJ ?
Alors que c'est ce qui me paraîtrait le plus évident, en tous cas "superficiellement".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Askja
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 26
Lieu : idf
Inscription : 08/12/2017
Messages : 567

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mar 29 Mai 2018, 11:40

Il se peut que tu sois un INTJ ayant été dans une mauvaise phase de vie . Ce que tu décris ne m'est pas si étrangé que cela.Je suis d'ennéatype 5w6 et on m'a déjà fait la remarque comme quoi j'utiliserai le Ni et le Fi. Je me suis cru INFP, pour me reconnaître dans le type INTP mais... En plus, j'avais envisagé d'être comptable.

Quid de la physique-chimie/Svt au collège ?
Si j'ai bien compris , tu es plutôt du genre bouillant intérieuremment sans pour autant vouloir que cela impact le monde concret? (même si tu en as le désir)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagarian
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 25
Lieu : Strasbourg
Inscription : 26/03/2018
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mar 29 Mai 2018, 16:42

Salut à vous deux et merci de m'aider à trouver mon type. L'INTJ m'a effleuré l'esprit mais j'en ai vraiment une représentation de scientifique. Au collège j'aimais bien les svt et la physique chimie. Il y aurait l'ISTJ aussi comme quelqu'un du forum m'avait mentionné mais alors atypique car je ne suis pas intéressé par tous ce qui produit pour le grand public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Askja
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 26
Lieu : idf
Inscription : 08/12/2017
Messages : 567

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mar 29 Mai 2018, 17:17

Pourquoi imagines-tu l'INTJ qu'en scientifique ?
Je connais une INTJ ayant fait un cursus dans la communication (après un bac S) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 253

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mar 29 Mai 2018, 17:37

Il y a des INTJ plutôt "littéraires".
Tu devrais faire un tour sur ce blog : http://antredelachouette.blogspot.com/?view=magazine
Son auteure est une INTJ qui se pensait INFJ dans un premier temps. Elle écrit beaucoup sur le MBTI.

Bon après, ISTJ est possible aussi. On peut se sentir en décalage avec son entourage pour plein d'autres raisons qu'un type rare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagarian
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 25
Lieu : Strasbourg
Inscription : 26/03/2018
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mar 29 Mai 2018, 18:16

Hum. C'est ce que tu dis je pense, la différence vient d'ailleurs que du type.
Suffit que je regarde la liste des films que les ISTJ préfèrent et je retrouve presque tous mes films préférés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Askja
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 26
Lieu : idf
Inscription : 08/12/2017
Messages : 567

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mar 29 Mai 2018, 18:48

Je regarde quasiment pas de film . Mis à part ça, qu'est ce qui peut te faire dire que tu es proche des ISTJ ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagarian
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 25
Lieu : Strasbourg
Inscription : 26/03/2018
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mer 30 Mai 2018, 05:41

Le métier que j'ai choisi par exemple. Comptable rentre parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Askja
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 26
Lieu : idf
Inscription : 08/12/2017
Messages : 567

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mer 30 Mai 2018, 06:02

Un INTJ peut être Comptable. Il y a même des INTJ travaillant dans la vente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagarian
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 25
Lieu : Strasbourg
Inscription : 26/03/2018
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mer 30 Mai 2018, 09:36

Et du coup quelle est la grande différence entre l'INTJ et l'ISTJ ?
Quelqu'un qui est INTJ pourrait il me parler de son adolescence pour voir s'il y a des similitudes ?

En tout cas, j'ai lu la description du profil ISTJ est je trouve qu'il y a beaucoup de points qui ressemblent.
Alors que l'attrait pour la stratégie des INTJ n'est pas présent chez moi.
Je préfère dans les jeux vidéos la gestion même si j'ai déjà joué à des jeux comme civilization mais même dans civilization j'aimais gérer et cela n'implique pas de stratégie, je me trompe ?

EDIT : il y a aussi pas mal de film pour INTJ que j'aime ou qui me rende curieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Askja
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 26
Lieu : idf
Inscription : 08/12/2017
Messages : 567

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mer 30 Mai 2018, 09:59

Un ISTJ est plus bureaucrate et à cheval sur les règles qu'un INTJ. Un INTJ est individualiste alors qu'un ISTJ agit pour un ensemble. Un INTJ aime détruire pour reconstruire selon sa propre vison alors qu'ISTJ aime conserver les choses.

En fait pour faire court.
NJ=Visionnaire n'ayant pas peur du changement.
SJ :Aime conserver les choses comme elles sont.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 253

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mer 30 Mai 2018, 10:24

En fait ce qui m'avait fait tilter au départ, c'était ta référence au syndrome d'asperger. J'ai lu sur le blog dont j'ai mis le lien que beaucoup d'INTJ se reconnaissent en partie dans ce syndrome, même sans être réellement autistes.
@Nagarian a écrit:

Je demeure cependant quelqu'un de pragmatique qui a du mal avec l'abstrait selon moi.
Bon, par contre, je vois mal un INTJ dire ça de lui, Ni étant une fonction très abstraite, qui transforme en concept tout ce qui passe à sa portée.


@Nagarian a écrit:
Et du coup quelle est la grande différence entre l'INTJ et l'ISTJ ?
Extérieurement, les deux peuvent se ressembler. Les deux sont plutôt des gens prévoyants et organisés, ils peuvent sembler "rigides", réticents aux changements.
Mais ils fonctionnent très différemment. L'INTJ est très à l'aise avec l'abstraction, il transforme tout en concept et le relie au système qu'il s'est construit dans sa tête. Par contre, il peut être un peu chelou dans son rapport avec son environnement: le Se en inférieure, le pousse à se méfier des expériences sensorielles nouvelles, et donc à être un peu routinier.
L'ISTJ est très à l'aise dans son rapport à l'environnement grâce au socle d'expériences passées qu'il s'est construit. A cause du Ne en inférieure, sa faculté à envisager des possibilités peut être un peu bancale. Par exemple, il va psychoter exagérément ("si ça se trouve, quand je vais prendre le bus, un terroriste va m'attaquer") et se montrer réticent face à des idées nouvelles.
Des vidéos courtes que je trouve bien faites:
sur l'intuition introvertie https://www.youtube.com/watch?v=fx3l0ENoRH0
Et la sensation introvertie https://www.youtube.com/watch?v=EP2QAgwlP_U
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Askja
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 26
Lieu : idf
Inscription : 08/12/2017
Messages : 567

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mer 30 Mai 2018, 10:48

L'autisme et le type INTJ sont liés à tort au fait que les INTJ auraient en moyenne un QI plus élevé que les autres (à l'instar des INTP).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 253

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mer 30 Mai 2018, 11:08

En vrai je n'y connais rien, et même l'auteure du blog qui est asperger et INTJ est très très prudente sur le sujet. Mais il n'y aurait pas que ça. On peut imaginer que le Se en inférieure notamment, y soit pour quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagarian
Aucun rang assigné


Type : INFJ
Age : 25
Lieu : Strasbourg
Inscription : 26/03/2018
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mer 30 Mai 2018, 12:41

Ouais faut dire comme j'ai eu des problèmes de dépression, je suis moins enclin qu'avant à supporter le changement.
Je regarderai les vidéos ce soir si j'y pense car là je suis au bureau.

Dans le rapport à l'argent quel serait la différence entre l'INTJ et l'ISTJ ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Askja
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 26
Lieu : idf
Inscription : 08/12/2017
Messages : 567

Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type Mer 30 Mai 2018, 12:54

Pour l'INTJ, l'argent est un moyen.
L'ISTJ est plutôt radin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Un INFJ qui doute de son type

Revenir en haut Aller en bas
 

Un INFJ qui doute de son type

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un INFJ qui doute de son type
» un nouveau INFJ
» A quoi repère-t-on un INFJ ?
» Personnages typiques de chaque type.
» Des tests pour déterminer votre type

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-