Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bendoux
Aucun rang assigné


Type : ENTP 7w8
Age : 24
Lieu : Paris
Inscription : 30/10/2017
Messages : 8

Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Empty
Message(#) Sujet: Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Icon_minitimeLun 30 Oct 2017, 20:25

Bonjour à tous, 1er message pour moi dans cette communauté que j'ai déjà consultée à maintes reprises Wink

J'ai très peu l'occasion et surtout l'envie de m'exprimer sur ce sujet (que je considère personnel car révélateur) avec mes proches donc je le fais içi

J’ai découvert le MBTI il y a 1 mois et ça me travaille pas mal depuis de par l’exactitude de mon profil que j’estime à environ 90% fiable, ce qui m'a un peu perturbé pour être honnête. Je vous consulte donc pour avoir un avis objectif

Cependant je me pose beaucoup de questions, notamment par rapport au fait que plus jeune je me serais considéré comme INFP, je n’avais pas confiance en moi, mise à part intellectuellement. Aujourd’hui je suis qqun de sûr de moi et de mes capacités et je ne me laisse pas facilement déstabiliser quitte à passer pour quelqu’un de têtu.

J’ai aussi pas mal de contradictions (je me suis toujours décris comme qqun de paradoxal), notamment par rapport au fait que j’étais très calme et réservé plus jeune. Aujourd’hui, j’ai toujours une partie similaire en moi mais ma dominante est sans aucun doute extravertie par rapport à mon mode de vie dans lequel je sais m’imposer et j’aime me mettre en valeur, je me sens beaucoup plus dynamique et épanoui lorsque je suis au contact des gens que quand je suis seul.

J’ai aussi une grosse interrogation concernant mes relations « intimes », j’ai connu beaucoup de filles (et j’ai su profiter d’un certain succès assez prolifique qui semble depuis s’être estompé) mais je n’ai presque jamais ressenti le besoin d’en garder une, cédant même par moment à l’impulsivité pour mettre un terme à la relation sans raison vraiment fondée (1 mois la plus longue, j’ai pourtant 23 ans). Lorsque j’en parle à des amies féminines elles essaient de chercher une explication à tout et me dire que c’est parce que je n’ai jamais vraiment aimé (ce qui n’est pas totalement vrai). J’aimerais principalement travailler sur cet aspect de ma personnalité entre autres avec des réponses un peu plus élaborées et objectives

Concernant mes relations amicales j’ai pu remarquer que j’ai plusieurs amis très proches de type ENFP (selon mon analyse) et ils font partis des personnes avec qui j’ai toujours senti une alchimie particulière et souvent presque instantanée. Ils me décrivent comme qqun de très chaleureux mais aussi assez froid et parfois même "relou" en cas de désaccord mais je n’éprouverai aucune culpabilité d’avoir dit ce que je pense car j’estime que l’honnêteté est quelque chose de primordial.
Ce sont cependant les seules personnes à qui je peux me confier, mise à part mon meilleur ami d'enfance (XSFJ probablement)

Pour ce qui est de la famille j’ai beaucoup de difficultés à m’exprimer et me faire comprendre d'eux, je me suis toujours senti à part. J’esquive les diners de famille et les évite le plus possible de manière générale, sans pour autant les mépriser (ce qui s'explique peut-être par mon fort besoin d'indépendance et un égocentrisme assez marqué)

Je trouve par ailleurs que les gens se vexent trop vite prennent tout au pied de la lettre alors que cela n’a jamais été forcément mon but, c’est souvent assez frustrant. Ca ne m’empêche pourtant pas d’être très apprécié de mon entourage et d’en être devenu un élément indispensable notamment dans mon cercle d’amis (Je ne connaissais presque aucun d’entre eux il y a encore 4 ans) malgré le fait que j’ai l’impression d’être assez largement incompris dans mon expression verbale depuis mon plus jeune âge.

De plus, malgré ma personnalité « enthousiaste » je suis sujet à des introspections assez fortes et régulières qui me renferment sur moi-même. J’ai tendance à être beaucoup moins bavard lorsque je suis dans une soirée en petit comité (surtout si c’est chez moi), alors que je m’éclate totalement et que je peux discuter de n’importe quoi avec n’importe qui dans un cadre plus festif et changeant.

J’ai par ailleurs lu la plupart des profils et ce sont ENTP et ENFP qui semblent me correspondre le mieux, comment être certain du résultat ? J’ai un peu l’impression d’être entre deux malgré le fait que j’ai repassé le test plusieurs fois avec le même résultat car je suis tout de même capable de comprendre la plupart des réactions émotionnelles des autres, mais je les néglige parfois volontairement par désintérêt

Pour info je suis « diagnostiqué » comme étant ENTP 7w8, s’il existe des profils similaires (ou pas d'ailleurs) j’aimerais pouvoir échanger avec des personnes qui seraient susceptibles de m'éclairer sur certains points.

Merci à ceux qui ont eu le courage de tout lire jusqu'au bout Wink


Dernière édition par Bendoux le Jeu 02 Nov 2017, 14:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sylphira
Mère de Cthulhu
Sylphira

Type : ENT
Age : 33
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1802

Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Empty
Message(#) Sujet: Re: Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Icon_minitimeLun 30 Oct 2017, 20:43

Yop, bienvenue.
Je n'ai pas pu m'empêcher de lire ton pseudo avec l'accent paysann genre "BIIIINDOUUUW" désolée ^^
Sinon tu sembles plus t'éclater dans une fiesta que dans une soirée posey, quelque part c'est un peu normal, tu sembles chercher la stimulation et l'énergie qu'un groupe procure. Bon si ça t'intéresse, moi je préfère les petits comités. Je préfère aussi les conversations plus profondes. Mais pas en soirée, je n'aime pas le tête à tête en soirée, soit je fais l'animation, soit je demande à ce qu'on me foute la paix Lol

Pour ENTP/ENFP, pour le coup, il n'existe aucune manière objective de trancher définitivement. C'est laissé à ta libre appréciation. Tu peux zyeuter des côtés des fonctions cognitives, si le coeur t'en dit. L'ENTP utilise Ti-Fe en fonctions de jugement, là où l'ENFP utilise Fi-Te, ça colore le Ne d'une façon différente.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Bendoux
Aucun rang assigné


Type : ENTP 7w8
Age : 24
Lieu : Paris
Inscription : 30/10/2017
Messages : 8

Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Empty
Message(#) Sujet: Re: Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Icon_minitimeLun 30 Oct 2017, 21:15

Salut,
Haha c'est le surnom que j'affectionne le plus^^
Du coup j'ai encore une fois regardé et c'est assez complexe dans le sens où l'ENTP peut aussi préférer ses fonctions secondaires ou tertiaires par intermittence ce qui le rend assez instable je trouve.

Mais j'utilise la fonction Ti au final, c'est clairement pas mon truc d'organiser des choses concrètes et puis mon côté introverti que j'ai toujours eu en moi malgré le fait que je sois sociable, ça colle pas mal

ENTP du coup, je m'en doutais un peu au final.
Maintenant, ça n'explique pas tout mais bon faut faire avec!

Et c'est pas mal non plus une soirée à 2-3 à discuter j'aime bien aussi de temps en temps, on peut en apprendre plus sur la manière des gens de fonctionner au fur et à mesure et partager plus de choses ensemble
Mais genre un lendemain de grosse soirée quoi 😂
Revenir en haut Aller en bas
Sylphira
Mère de Cthulhu
Sylphira

Type : ENT
Age : 33
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1802

Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Empty
Message(#) Sujet: Re: Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Icon_minitimeLun 30 Oct 2017, 21:33

Citation :
Haha c'est le surnom que j'affectionne le plus^^

On dirait un vieux juron du terroir mdr! Tu le sors d'où celui-là?

Citation :
Mais genre un lendemain de grosse soirée quoi 😂

Merde, fais chier je me sens vieille ^^
Une soirée "normale" en peti comité chez moi c'est cinq six personnes, à la cool, on se pose, on bouffe, on graille, on picole. Après ça continue avec un jeu de société qui dégénère et ça se termine sur recouvrir les meubles avec du papier toilette.

Citation :
t c'est pas mal non plus une soirée à 2-3 à discuter j'aime bien aussi de temps en temps, on peut en apprendre plus sur la manière des gens de fonctionner au fur et à mesure et partager plus de choses ensemble

Et on fait vite le tour de la façon dont fonctionne les gens. Enfin, perso c'est le ressenti que j'ai. Je me méfie, ceci dit, à force d'être blasée je saute trop vite aux conclusions. Je trouve que le plus efficace, c'est le contraste tête à tête puis en groupe.

Citation :
Maintenant, ça n'explique pas tout mais bon faut faire avec!
Le MBTI n'est pas fait pour tout expliquer, et tenter d'expliquer et de rationaliser tous nos comportements avec c'est foncer dans le mur ^^

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Bendoux
Aucun rang assigné


Type : ENTP 7w8
Age : 24
Lieu : Paris
Inscription : 30/10/2017
Messages : 8

Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Empty
Message(#) Sujet: Re: Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Icon_minitimeLun 30 Oct 2017, 22:43

Haha c'est une longue histoire et une amélioration du surnom de base^^

Les soirées à 5-6 c'est cool yes mais comme tu l'as dis, on fait vite le tour des gens et c'est toujours plus sympa d'en recontrer des nouveaux Smile

Généralement, enfin en ce qui me concerne, je me trompe rarement voir jamais sur les gens que je fréquente, j'ai eu des feelings avec quelques personnes je savais déjà juste après les avoir rencontrés qu'ils feraient parti des mes meilleurs potes et c'est le cas aujourd'hui

Oui bien sûr tout est relatif faut pas trop y accorder d'importance mais quand quelque chose m'intrigue chez moi ou chez qqun j'ai tendance à bloquer dessus et essayer d'analyser le truc, c'est plus fort que moi 😂
Revenir en haut Aller en bas
Henri_Vargroas
Mécréant II le Retour
Henri_Vargroas

Type : INFJ 9
Age : 43
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 582

Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Empty
Message(#) Sujet: Re: Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Icon_minitimeMar 31 Oct 2017, 15:03

Bienvenue.

En te souhaitant de belles rencontres Smile


_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

"Tout ce que je deviens reste moi" Anonyme

"Une pensée ouvre mille yeux. Un soleil apporte mille aurores." Crédo du porteur de lumière

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Bendoux
Aucun rang assigné


Type : ENTP 7w8
Age : 24
Lieu : Paris
Inscription : 30/10/2017
Messages : 8

Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Empty
Message(#) Sujet: Re: Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Icon_minitimeMar 31 Oct 2017, 16:04

Merci, j'espère bien faire de nouvelles rencontres, j'en ai carrément marre de stagner dans ma petite ville en banlieue^^

Pour en revenir à mon premier monologue si je peux appeler ça comme ça, suis-je le seul à trouver que c'est ultra difficile de trouver quelqu'un qui nous corresponde en ce qui concerne les types de profils peu communs comme les nôtres ? (ENTP, INFJ, INTP,...)
Ce genre de processus de recherche permanente et généralement infructueuse (en tout cas à long terme) est assez frustrant et usant à la longue, du moins en ce qui me concerne

Avez-vous (ou avez-vous eu) ces mêmes difficultés? Si oui, comment les gérer, ou du moins les réduire à défaut?

C'est toujours utile et enrichissant d'avoir des avis extérieurs surtout quand mon entourage est incapable de répondre à la plupart de mes questions, que je ne me donne bien souvent, même pas la peine de poser.

Je pense d'ailleurs que cette incomprehension des autres vis à vis de nous (et inversement) peut tendre vers un isolement par rapport à nos proches à cause de la lassitude que cela entraîne, comme c'est par exemple le cas avec ma famille.
Revenir en haut Aller en bas
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 37
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 874

Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Empty
Message(#) Sujet: Re: Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Icon_minitimeMar 31 Oct 2017, 20:51

Hugh et bienvenue Mexicain
(aucun smiley n'a été maltraité en faisant le mur)

Moi, "Bendoux", ça m'a fait penser à ces bentos avec de la bouffe dedans. Mais je pense tout le temps à la bouffe, donc.

"Paradoxes"? Te voilà intronisé ENTP à tout jamais Speed

@Bendoux a écrit:
Pour en revenir à mon premier monologue si je peux appeler ça comme ça, suis-je le seul à trouver que c'est ultra difficile de trouver quelqu'un qui nous corresponde en ce qui concerne les types de profils peu communs comme les nôtres ? (ENTP, INFJ, INTP,...)
Ce genre de processus de recherche permanente et généralement infructueuse (en tout cas à long terme) est assez frustrant et usant à la longue, du moins en ce qui me concerne

Avez-vous (ou avez-vous eu) ces mêmes difficultés? Si oui, comment les gérer, ou du moins les réduire à défaut?
C'est marrant, tu parles de "trouver qq'un qui nous corresponde" en termes de types MBTI. Tu pourrais te faire la même réflexion en termes d'ennéa, d'instincts, de phéromones ou même de maisons Poudlard Oh yeah
Trouver UNE personne qui nous corresponde sous tous ces aspects, c'est un peu Narcisse qui boit la tasse (et bof, quoi. J'ai beau penser à la bouffe tout le temps, une gorgée d'eau saumâtre avec de la vase, ça me parle moyen, perso). Si on s'en tient uniquement au type MBTI, on trouve "moins difficilement" qu'on ne le croit nos coreligionnaires. Mais ce ne sont pas toujours Ze ones.

Perso, je n'ai jamais trop cherché à rencontrer des NTP mais j'avoue qu'il y a en général un truc qui "clique" entre nous, une facilité à communiquer, une aisance à comprendre ce que l'autre dit et ne veut pas dire (pas de crainte de sur-susceptibilité ou de passer pour une vraie cynique), un plaisir à ne pas voir le temps passer quand on discute (et quand le ton monte, d'enthousiasme, et que tout le monde croit qu'on s'"engueule" Cyclope heureux ).

Bon, et si j'ai bien compris, on t'appelle à la prochaine teuf? Speed

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Bendoux
Aucun rang assigné


Type : ENTP 7w8
Age : 24
Lieu : Paris
Inscription : 30/10/2017
Messages : 8

Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Empty
Message(#) Sujet: Re: Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Icon_minitimeMer 01 Nov 2017, 13:39

Yo Smile

Tu es loin du compte pourtant haha même si j'apprécie la référence à la bouffe, je bouffe très mal mais qu'est ce que j'adore bouffer aussi mdr

C'est exactement ce que j'ai remarqué, j'ai un pote NT de qui je me rapproche pas mal ces derniers temps et même si c'est difficile de le faire parler plus introspectivement j'ai quand même la sensation qu'il comprend ce que d'autres (NFJ par exemple) ne seront jamais en mesure de comprendre. C'est qqun de réfléchis et j'apprécie cette qualité

Typiquement au sein du même groupe yen a un autre qui fait partie de mes bons potes mais je sens toujours qu'il a beaucoup de mal à suivre mes raisonnements en émettant directement des jugements personnels et subjectifs ce qui a tendance à m'énerver

J'ai tendance à penser que ce type de personnalité, hors de mon cercle d'amis principal solide, n'est absolument pas compatible avec moi. Ce qui me dérange le plus c'est sûrement le manque d'objectivité des gens ainsi que les jugements a tout va mais du coup je le vois assez vite et j'évite ces personnes en règle générale (y'a toujours des exceptions)


Pour ce qui est de trouver qqun qui me corresponde à titre plus intime c'est vraiment le point d'interrogation dans le sens où je ne sais pas si je dois chercher qqun qui me ressemble avec le risque que ça soit absolument invivable ou alors à mon exact opposé étant donné que j'aime avoir le dessus
J'ai beaucoup de mal à trouver de la stabilité et j'ai rarement voir jamais trouvé l'opportunité de faire durer ce type de relation, on me dit souvent que je suis trop exigeant, ce qui est vrai mai je ne peux pas m'en empêcher. Il faut qqun qui réponde physiquement à mes besoins dans un premier temps et ensuite il faut que je perçoive un potentiel intellectuel à hauteur du miens sinon c'est peine perdue


Pour en revenir au MBTI je trouve que c'est un bon indicateur (pas absolu tout de même) pour se faire une idée du type de personne que ça peut être et voir si ça peut matcher ou alors si il n'y a aucune piste à exploiter (j'ai beaucoup de mal avec les S et J principalement de ce que j'ai pu remarquer)
Ça permet aussi de mieux anticiper les réactions potentielles des gens si on réussi à déterminer leur type avec exactitude, ce que je fais plutôt correctement

Et toujours partant pour faire la fête bien évidemment Wink
Revenir en haut Aller en bas
Henri_Vargroas
Mécréant II le Retour
Henri_Vargroas

Type : INFJ 9
Age : 43
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 582

Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Empty
Message(#) Sujet: Re: Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Icon_minitimeJeu 02 Nov 2017, 09:14

Citation :

Je pense d'ailleurs que cette incomprehension des autres vis à vis de nous (et inversement) peut tendre vers un isolement par rapport à nos proches à cause de la lassitude que cela entraîne, comme c'est par exemple le cas avec ma famille.
Certes, mais ta famille te connait depuis que tu es né, meme si c'est pas tous les jours folichon, ils ne peuvent nier, et toi non plus, les liens qui vous unissent.

Citation :

Pour en revenir à mon premier monologue si je peux appeler ça comme ça, suis-je le seul à trouver que c'est ultra difficile de trouver quelqu'un qui nous corresponde en ce qui concerne les types de profils peu communs comme les nôtres ? (ENTP, INFJ, INTP,...)
Ce n'est pas trouver qui est difficile, c'est chercher.

Citation :

Ce genre de processus de recherche permanente et généralement infructueuse (en tout cas à long terme) est assez frustrant et usant à la longue, du moins en ce qui me concerne

Avez-vous (ou avez-vous eu) ces mêmes difficultés? Si oui, comment les gérer, ou du moins les réduire à défaut?
Oui c'est frustrant. Il suffit d’arrêter de chercher et de prendre/accepter que ce qui t'es proposé.

Meme si tu rates une opportunité, elle te sera reproposé sous une forme différente. Les itérations se voient de mieux en mieux au fur et à mesure que la vie avance (genre : mais putain pourquoi je suis toujours dans cette situation)

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

"Tout ce que je deviens reste moi" Anonyme

"Une pensée ouvre mille yeux. Un soleil apporte mille aurores." Crédo du porteur de lumière

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Bendoux
Aucun rang assigné


Type : ENTP 7w8
Age : 24
Lieu : Paris
Inscription : 30/10/2017
Messages : 8

Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Empty
Message(#) Sujet: Re: Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Icon_minitimeJeu 02 Nov 2017, 10:36

J'imagine que tu as probablement raison, tu as dû experimenter plus de choses que moi compte tenu de ton age

Je ne nie pas les liens qui m'unissent à ma famille ou meme à mes amis proches mais j'ai constamment besoin de nouveauté, je ne peux me contenter d'une situation , il en faut toujours plus.
J'adore voir mes amis par exemple (je les vois plusieurs fois par semaine) mais si j'ai le choix entre les voir ou aller à une soirée où je ne connais presque personne, j'opterai pour la 2ème option sans hésiter
C'est un peu la meme chose avec la famille je pense, surtout quand ça ne match pas du fait qu'ils aient tous une sensibilité naturelle qu'ils ont essayé de me transmettre (ma mère surtout) mais que j'ai immédiatemment rejetée dès que j'ai été en âge de pouvoir le faire, je reproche d'ailleurs souvent à ma mère de vivre dans "le monde des bisounours"

Pour les relations intimes tu as raison, je pense qu'on le sait plus ou moins assez rapidement si on trouve une personne qui nous correspond mais j'ai tendance à vouloir tout, tout de suite et trouver quelqu'un capable de m'apprécier à ma juste valeur meme si je doute que ce soit réellement et pleinement possible, sans pour autant perdre espoir bien sûr.

Concernant la frustration, j'essaie effectivement de me détacher au maximum de tout ça et ça se passe plutôt bien en société mais une fois que je me retrouve seul chez moi je ne peux m'empêcher de me torturer l'esprit et imaginer un tas de choses qui pourraient se réaliser sur ce plan là et rester dans l'attente me frustre naturellement. J'ai besoin de savoir le plus vite possible quitte à agir n'importe comment. Le fait que je fume n'arrange bien évidemment pas grand chose, cela accentue la cogitation que j'essaie tout de meme d'éviter un sortant un maximum
De par ma personnalité et mon vécu et ma personnalité j'ai un Ti assez développé depuis mon plus jeune age ce qui me fait parfois défaut, je suis souvent perdu dans mes pensées et j'ai surtout un gros deficit au niveau de mon engagement émotionnel qui m'a souvent fait défaut et que peu de personnes sont à meme de comprendre (notamment les F, qui sont sur-représentés chez les femmes)

Concernant les opportunités qui peuvent se renouveller je suis assez sceptique, il y a des opportunités à saisir qui peuvent totalement changer ton existence présente et future; il y en aura sûrement d'autres, peut-être similaires, mais elles ne seront jamais exactement les mêmes et n'auront jamais exactement le même impact sur ta vie, qu'il soit positif ou négatif
Revenir en haut Aller en bas
Henri_Vargroas
Mécréant II le Retour
Henri_Vargroas

Type : INFJ 9
Age : 43
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 582

Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Empty
Message(#) Sujet: Re: Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Icon_minitimeJeu 02 Nov 2017, 11:34

Citation :

il y a des opportunités à saisir qui peuvent totalement changer ton existence présente et future
dans le present certainement, dans le futur tu n'en sais rien puisqu'il n'existe pas encore Wink

ce que je veux dire : l'instant présent est prévisible puisqu'il se passe maintenant, par contre le futur ne peut être qu'imaginé.
Tu peux dire Je vais changer complétement et me trimballer à poil dans les bureaux, mais au fond de toi tu sais bien que tu ne le fera pas (à la condition que se trimballer à poil dans les bureaux ne soit pas une habitude Very Happy), tu l'aurais déjà fait.

Ne et Ni ont ce désavantage de projeter les possibilités, c'est certes amusant, mais comme tu le dis c'est aussi une source de frustration, voire d'anxiété.

Carpe Diem, peut être la phrase la plus compliqué à appréhender pour les N-dom.

Citation :

Pour les relations intimes tu as raison, je pense qu'on le sait plus ou moins assez rapidement si on trouve une personne qui nous correspond mais j'ai tendance à vouloir tout, tout de suite et trouver quelqu'un capable de m'apprécier à ma juste valeur meme si je doute que ce soit réellement et pleinement possible, sans pour autant perdre espoir bien sûr.
l'osmose parfaite au premier contact ... je pense comme toi que c'est possible, par contre il faut le bon état d'esprit.

De mon point de vue, il ne faut rien attendre de l'autre. Se voir en l'autre comme on se voit soi-meme.

Ce n'est possible que si tu te connais toi-meme(d'où le MBTI, l'énnéa, ... ), ainsi il n'y a pas d'incompréhension (puisque tu comprends pourquoi tu agis) l'autre devient alors un miroir, et si l'autre est dans le meme état d'esprit, eh bien là il y a osmose.

Peu importe la perception (toi ou l'autre) c'est la meme, peu importe l'intention de l'autre, c'est la meme. Par contre, l'opinion peut être différente, car vous n'avez pas le meme vécu. Smile

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

"Tout ce que je deviens reste moi" Anonyme

"Une pensée ouvre mille yeux. Un soleil apporte mille aurores." Crédo du porteur de lumière

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2195

Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Empty
Message(#) Sujet: Re: Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Icon_minitimeMar 07 Nov 2017, 15:46

Bienvenu Bendoux !

En ce qui concerne ton hésitation entre ENTP/ENFP voir INFP. Tu as regardé ce qu'un xNFP 5 pourrait donner ?
Revenir en haut Aller en bas
Bendoux
Aucun rang assigné


Type : ENTP 7w8
Age : 24
Lieu : Paris
Inscription : 30/10/2017
Messages : 8

Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Empty
Message(#) Sujet: Re: Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Icon_minitimeMer 08 Nov 2017, 23:44

Non pas vraiment étant donné que j'ai déjà eu du mal à trouver des infos complètes sur mon profil mais du coup je viens de regarder suite à ton message et y'a encore moins de trucs.

Mais je vois le concept, c'est probable. Disons que dans un état normal et stable je suis très à l'aise avec les gens que je dois côtoyer (en cours et au taff) mais lorsque quelque chose me tracasse j'ai tendance à me refermer, à être moins ouvert et plus solitaire donc j'imagine que la frontière est certainement mince. Tout comme le T et le F au final. C'est pas évident de déterminer avec un système binaire une personnalité aussi complexe que la mienne (selon mon entourage).
Donc ENTP par default, selon les résultats mais rien j'ai jamais sûr
Revenir en haut Aller en bas
KIDOMCWO
Kidom - Bugle - INTJu*** - BonDtoit et Risitas - Jolly - Zaki
KIDOMCWO

Type : INTJ 7, 172 QI
Age : 13
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 25/10/2017
Messages : 542

Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Empty
Message(#) Sujet: Re: Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Icon_minitimeJeu 09 Nov 2017, 03:08

Ce n'est pas parce quil a 1 ou 2 points sur ton type qui ne correspond pas que tu n'es pas ce type
Chaque personne est différente, le mieux reste de regarder les fonctions conigntives
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Empty
Message(#) Sujet: Re: Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Paradoxes de mon profil MBTI: ENTP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Mais ils écoutent quoi eux, les ENTP?"
» Quel sont vos projet à plus ou moins long terme?
» Psychothérapie collective
» Freud vs Jung
» Type psychologique de personnages de fiction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-