Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Fortuna, une INFJ qui déprime...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fortuna
Aucun rang assigné
Fortuna

Type : INFJ
Age : 32
Lieu : Somewhere over the rainbow
Inscription : 04/10/2017
Messages : 4

Fortuna, une INFJ qui déprime... Empty
Message(#) Sujet: Fortuna, une INFJ qui déprime... Fortuna, une INFJ qui déprime... Icon_minitimeMer 04 Oct 2017, 16:41

Bonjour à tous.

Je débarque ici par un chemin un peu tortueux...
Je me sens régulièrement (constamment ?) coupée du monde, même entourée par mes potes ou ma famille, et incomprise, comme si personne ne me connaissait vraiment. Mais jusqu'à relativement récemment, je pensais que j'étais juste une personne gentille mais grincheuse, timide et un peu asociale malgré une grande générosité. Et je pensais que je me faisais des films, que tout le monde souffrait d'autant d'état d'âmes que moi (questions sur la mort, l'origine de la vie, le sens de la vie, l'harmonie entre les peuples, les animaux, la nature, l'ordre des chose...) et de manies et maniaqueries mais que personne n'en parlait, par honte et pour éviter les lourdeurs.

Par hasard, sur un forum, un membre a partagé le MBTI et je l'ai fait comme ça, "pour le fun" avec les autres. J'ai eu INFJ (avec IN quasi en 90% et F/ J en plus mitigé 70-65% des réponses).
Je n'ai pas cherché plus loin jusqu'à ce que je m'intéresse au syndrome d'Asperger pour un ami et que je découvre que le MBTI était un vrai test de psychologue assez sérieux.
Je me suis donc penché sur la question plus attentivement et j'ai réexaminé mon cas. Malgré un côté un peu délirant et une rigueur scientifique relative, j'ai trouvé qu'il y avait des pistes intéressantes à suivre dans le MBTI pour m'aider à comprendre les autres et à me comprendre.

J'ai rencontré de multiples INTP et INTJ qui me reprochent un manque de rigueur et me prennent parfois pour une débile ou une naïve, alors que j'adore parler avec eux. Je côtoie des INFP tout mignons mais qui me paraissent encore plus niais que moi parfois, des EN et ES en pagaïe qui sont vite envahissants et usants malgré leur bonne humeur, mais je reste la seule INFJ et je me sens complètement larguée, dans la lune, trop bête ou au contraire trop intelligente, soumise à l'humeur des autres, constamment déconcentrée et fatiguée par la haine, l'égocentrisme et l'agressivité des gens alors que je m'efforce d'être toujours agréable avec tout le monde pour améliorer la société à ma toute petite échelle. J'ai un sentiment d'impuissante et je perd le goût à tout à force. J'aime les gens et je me demande à quoi ça sert.
Alors je cherche toujours des nouveaux interlocuteurs, plus "gentils" et plus calmes car en ce moment je ne suis pas dans une bonne période et du coup la moindre réflexion banale me broie le moral des heures (voire des jours) durant.

Du coup me voilà. J'ai parfois des obsessions et le MBTI m'obsède un peu.
Je précise qu'à la base j'ai horreur qu'on mette les gens dans des cases, mais je dois bien reconnaître que le classement des types du MBTI a son intérêt. Je culpabilise d'y accorder trop d'importance.

Dernier point, je me suis creusée la tête pour trouver un pseudo que je n'utilise pas d'habitude (pour ne pas être qu'on puisse remonter ma trace - ça entretient le mystère tout ça...). J'ai choisi Fortuna qui est la déesse de la chance (qui peut tourner) dans la Rome antique. Je ne sais pas trop pourquoi, je trouve qu'il y a quelque chose d'amusant et de cynique dans ce choix, enfin j'en reparlerai peut être...
Revenir en haut Aller en bas
Henri_Vargroas
Mécréant II le Retour
Henri_Vargroas

Type : INFJ 9
Age : 43
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 582

Fortuna, une INFJ qui déprime... Empty
Message(#) Sujet: Re: Fortuna, une INFJ qui déprime... Fortuna, une INFJ qui déprime... Icon_minitimeMer 04 Oct 2017, 18:22

Bienvenue,

j'aime beaucoup ta présentation, comme un patchwork de désinvolture, d'humilité, et d'assurance.  Very Happy

Citation :

J'aime les gens et je me demande à quoi ça sert.
Un beau nom de topic pour les INFJ. Twisted Evil

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

"Tout ce que je deviens reste moi" Anonyme

"Une pensée ouvre mille yeux. Un soleil apporte mille aurores." Crédo du porteur de lumière

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier


Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2195

Fortuna, une INFJ qui déprime... Empty
Message(#) Sujet: Re: Fortuna, une INFJ qui déprime... Fortuna, une INFJ qui déprime... Icon_minitimeMer 04 Oct 2017, 21:07

Bienvenue Fortuna !

Ton côté idéaliste est clairement visible, par contre j'aurais plutôt tendance à te typer INFP d'après ta description.
Revenir en haut Aller en bas
Jicky
Aucun rang assigné
Jicky

Type : INFJ
Age : 29
Lieu : Paris
Inscription : 17/08/2016
Messages : 106

Fortuna, une INFJ qui déprime... Empty
Message(#) Sujet: Re: Fortuna, une INFJ qui déprime... Fortuna, une INFJ qui déprime... Icon_minitimeJeu 05 Oct 2017, 09:34

@Luna a écrit:
Bienvenue Fortuna !

Ton côté idéaliste est clairement visible, par contre j'aurais plutôt tendance à te typer INFP d'après ta description.

Pas vraiment non. Cette sensation (subjective) d'être "coupé du monde" est simplement une caractéristique IN. Ça peut arriver à n'importe quel INxx, pour peu qu'il soit plus axé sur le couple "IN" que sur le reste de ses fonctions. Je crois comprendre ce qui te fait pencher pour INFP. La tonalité générale de son message, mélancolique, Fi en apparence, avec des préoccupations qui semblent s'y rattacher. Il y a pourtant plus de chances que ce soit inscrit dans une certaine temporalité, un peu comme tous les adolescents qui peuvent passer pour des 4 en puissance, sans qu'il n'en soit à aucun moment question une fois les années passées.

Bienvenue en tout cas Fortuna.

Débarrasse-toi ici de tous tes scrupules, tu verras que mettre les gens dans des cases, ça finit par devenir assez jouissif, quand tout le monde clame son individualité Razz. Plus sérieusement, espérons que le forum t'aide, d'une manière ou d'une autre.

@Fortuna a écrit:
J'aime les gens et je me demande à quoi ça sert.

C'est une des phrases les plus spontanées et les plus jolies qu'un nouveau membre ait écrit dans une présentation. À chaque fois que tu broieras du noir, médite-la. Ne comprime pas ton humanisme à cause des individus que tu rencontres qui n'en sont pas dignes.
Revenir en haut Aller en bas
Guinea Pig
Disciple de Caligula
Guinea Pig

Type : ISfP
Age : 39
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1283

Fortuna, une INFJ qui déprime... Empty
Message(#) Sujet: Re: Fortuna, une INFJ qui déprime... Fortuna, une INFJ qui déprime... Icon_minitimeJeu 05 Oct 2017, 11:01

Bienvenue, Fortuna ! Petrus Coucou J'espère que ta déprime n'est que passagère. C'est quand-même lourd à porter. A plus sur le fofo.
Revenir en haut Aller en bas
Le chat
Aucun rang assigné
Le chat

Type : 7, INTJ
Age : 39
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1309

Fortuna, une INFJ qui déprime... Empty
Message(#) Sujet: Re: Fortuna, une INFJ qui déprime... Fortuna, une INFJ qui déprime... Icon_minitimeJeu 05 Oct 2017, 13:55

Bienvenue

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 37
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 878

Fortuna, une INFJ qui déprime... Empty
Message(#) Sujet: Re: Fortuna, une INFJ qui déprime... Fortuna, une INFJ qui déprime... Icon_minitimeDim 08 Oct 2017, 11:05

Salut Fortuna, bienvenue! Praying

Effectivement, pas mal de Ni-dom, Ti-dom, Fi-dom, (oserais-je ajouter Si-dom?), surtout s'ils s'appuient beaucoup sur leur tertiaire introvertie, peuvent ressentir cette impression de décalage, de vivre "dans sa tête", de ne pas être fait sur le même modèle que les autres.

Citation :
J'ai rencontré de multiples INTP et INTJ qui me reprochent un manque de rigueur et me prennent parfois pour une débile ou une naïve, alors que j'adore parler avec eux.
Bon, alors, débile ou naïve, roh Réflexion intense Mais le manque de rigueur, j'avoue que c'est un "reproche" que je peux faire à pas mal d'INFJ Beauf rideau Aux yeux d'un INTP, l'INFJ peut donner l'impression de sortir un modèle de son chapeau de sorcier et dire "Vous voyez, c'est comme ça, juste parce que... ben c'est comme ça quoi". Il va me manquer la substance du raisonnement, et (plus problématique) la base pour construire une discussion de fond Alien 2

Bref, installe-toi, prends une bière et n'hésite pas à participer! Oh yeah

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Fortuna
Aucun rang assigné
Fortuna

Type : INFJ
Age : 32
Lieu : Somewhere over the rainbow
Inscription : 04/10/2017
Messages : 4

Fortuna, une INFJ qui déprime... Empty
Message(#) Sujet: Re: Fortuna, une INFJ qui déprime... Fortuna, une INFJ qui déprime... Icon_minitimeLun 09 Oct 2017, 17:41

Merci beaucoup pour votre accueil. Smile

Pour répondre un peu à tout le monde :

ce manque de rigueur est très paradoxal chez moi ; en fait je peux être très logique et carrée quand je parles boulot (parce que j'ai fait de longues études et que j'ai eu une formation scientifique à la base), mais quand ça touche à d'autres choses, les loisirs, la psychologie, ce genre de truc, c'est mon instinct qui parle. J'ai observé le monde et je donne mes conclusions sans forcément réussir à les expliquer de manière très claire et rigoureuse. Ça ne m'empêche pas d'avoir raison régulièrement mais mes explications paraissent souvent farfelues.
Gêné
Le pire c'est que je peux être très froide quand je donne mes impressions, ce ne sont pas mes sentiments qui parlent c'est autre chose, une logique inconsciente, profondément enfouie.
J'ai aussi parfois l'impression d'être un paradoxe ambulant...

"Vous voyez, c'est comme ça, juste parce que... ben c'est comme ça quoi", ouais c'est exactement ça. Lol Des choses me paraissent évidentes et je ne comprends pas pourquoi les autres n'y pensent pas. Donc j'aime avoir un INTP sous le coude pour expliquer les choses car moi j'en suis incapable.
Ça donne une équipe à peu près efficace. Alcoolos

Pour la déprime, disons que ça commence à aller un peu mieux (pendant un mois cet été je suis restée prostrée dans mon lit, juste à dormir et à pleurer, normalement je dors entre 6 et 8h par nuit, à cette période j'étais à plus de 12h), mais j'ai des jours de "rechute". Simplement parce que la moindre remarque ou agression me fait rechuter. En temps normal, je peux me vexer profondément mais au bout de quelques heures je passe à autre chose. Là ce n'est pas possible, je me sens encore fragile.
Me renseigner sur le classement MBTI (et sur d'autres tests psy) m'a aidé à remonter la pente.

Comme disait Jicky faire entrer les gens dans des cases finalement c'est utile, ça m'aide à accepter que certaines choses ne peuvent pas changer car nos personnalités ne peuvent pas changer radicalement. On peut évoluer un petit peu au cours de nos vies mais le fonctionnement de base reste le même.
J'en ai discuté avec un ami il y a des mois de cela, à chaque fois qu'il a fait le MBTI dans sa vie il est tombé sur INTP. Moi quand j'ai découvert ce qu'étaient les INFJ, je me suis dit que je devais être une INFJ depuis l'enfance, je n'ai quasiment pas changé en grandissant/vieillissant (je suis juste moins naïve qu'autrefois, et encore).

@Luna a écrit:
Bienvenue Fortuna !

Ton côté idéaliste est clairement visible, par contre j'aurais plutôt tendance à te typer INFP d'après ta description.
C'est assez étrange parce que parmi les amis certains me trouvent très idéaliste et d'autres absolument pas.
Je pense que c'est un problème de définition... Certains confondent l'idéalisme avec l'optimisme.
Je peux être très sombre et très aigrie quand je parle, transpirer le pessimisme, mais c'est justement parce que mon idéal est régulièrement piétiné par la dure réalité du monde. Il n'empêche que je ne peux jamais me défaire de l'espoir, de mes rêves et de mes idéaux, simplement parce que c'est ce qui donne un sens à ma vie (ou plutôt à ma vision de la vie dans sa globalité). Sinon à quoi bon se lever le matin ?
C'est assez difficile de jongler entre mon côté très terre à terre et mes rêveries utopiques.

M'enfin pour moi l'histoire est cyclique. Qu'importe qu'on soit dans une période de déclin ou une ère sombre, un jour une bonne période reviendra, c'est juste difficile pour ceux qui naissent à la mauvaise époque (la faute à pas de chance).

Pour en revenir au MBTI je suis très clairement marquée INFJ. J'ai lu pas mal d'articles et de descriptions du INFJ et je n'ai jamais lu quoi que ce soit qui ne me corresponde pas, ce qui est rarissime, à chaque fois que j'ai fait des tests de personnalités (sérieux ou au contraire truc débile de magazine) j'y ai vu des trucs totalement en décalage avec ce que je suis (ou du moins la vision que j'ai de moi même), alors que je ne me reconnais pas complètement chez les INTJ et les INFP.

J'aurais sans doute des réponses en parcourant le forum, mais je suis un peu sceptique quand je lis que des personnes arrivent à avoir deux types différents en fonction de leur humeur.
Il est vrai qu'en remplissant le questionnaire, certaines questions m'ont posé problème (ça dépend, ça dépasse...) mais je ne me fie pas à mon humeur du moment, je réfléchis à ce qu'est ma vie et ma mentalité en général.
Je conçois qu'on puisse être à cheval entre deux types, mais dans ce cas là l'humeur ne fait que mettre en évidence cette particularité, elle n'influence pas la personnalité de fond.
Revenir en haut Aller en bas
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
StuffedBeer

Type : ENTP 8w9
Age : 25
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 671

Fortuna, une INFJ qui déprime... Empty
Message(#) Sujet: Re: Fortuna, une INFJ qui déprime... Fortuna, une INFJ qui déprime... Icon_minitimeLun 09 Oct 2017, 21:17

Citation :
J'aurais sans doute des réponses en parcourant le forum, mais je suis un peu sceptique quand je lis que des personnes arrivent à avoir deux types différents en fonction de leur humeur.
Il est vrai qu'en remplissant le questionnaire, certaines questions m'ont posé problème (ça dépend, ça dépasse...) mais je ne me fie pas à mon humeur du moment, je réfléchis à ce qu'est ma vie et ma mentalité en général.
Je conçois qu'on puisse être à cheval entre deux types, mais dans ce cas là l'humeur ne fait que mettre en évidence cette particularité, elle n'influence pas la personnalité de fond.

Bah c'est sûr que si on prend les mauvais exemples comme points de références... : P
Point de pinaillage : le MBTI n'a pas rapport direct avec la personnalité, seulement avec nos filtres d'informations. Ça influence la personnalité, mais de manière indirecte.

Plus sérieusement : Selon les individus, les nuances entre différents types peuvent être fines. Au final, si on voulait adopter une terminologie plus adéquate pour ce phénomène, on pourrait dire qu'à des moments on à l'air de se comporter plus comme un type X, et à d'autre comme un type Y. Ca reste une information intéressante, pour éclaircir les malentendu sur les fonctions, les types et la dynamiques de chaque bordel.
En plus de ça, on a aussi des cas où l'individu veut change de type, ou l'individu s'aperçoit que son type actuel ne lui convient pas et élabore une théorie farfelu pour faire rentrer ce qui l'arrange sans avoir à se remettre en question. Mais c'est assez minoritaire.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Fortuna, une INFJ qui déprime... Empty
Message(#) Sujet: Re: Fortuna, une INFJ qui déprime... Fortuna, une INFJ qui déprime... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Fortuna, une INFJ qui déprime...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fortuna, une INFJ qui déprime...
» Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...
» prime de 1500 euros pour néotits reconduite en 2011/2012 ?
» INFJ besoin d'aide !
» suis je vraiment infj enneatype 4?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-