Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 INFJ ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Caféine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 273

Message(#) Sujet: INFJ ? Dim 27 Aoû 2017, 18:40

Je suis assez curieuse des INFJ. Etant rares, ils me paraissent difficiles à cerner.
Je pense en avoir identifié une, qui me sert désormais de référence pour ce type silly (mais je peux me planter complètement, d'autant plus qu'il s'agit d'une amie avec qui j'ai malheureusement perdu contact et donc à qui je n'ai pas pu faire passer le test...)
Elle était dans la même promo que moi à l'université, et m'impressionnait par sa capacité à structurer son travail. Il suffisait qu'elle décide de s'y mettre, et elle était tout de suite "dedans", très concentrée, elle allait à l'essentiel, et c'était rapidement bouclé. A côté de ça, elle faisait preuve d'un grand détachement vis à vis des études, à la limite de la désinvolture (alors qu'elle avait une bourse et devait fournir des résultats réguliers pour la conserver). Tout le contraire de moi donc, qui stressais pas mal tout en repoussant éternellement le moment de m'y mettre...
Toujours avec ce même détachement, elle a changé plusieurs fois de voie, cherchant ce qui lui convenait vraiment, et de quelle manière elle pouvait rendre le monde meilleur (aux dernières nouvelles, elle a fini dans le développement durable).
Très grande voyageuse aussi, elle a vécu à l'autre bout du monde, n'hésitant pas à faire un prêt pour cela.
Adepte des discussions interminables qui pouvaient durer toute la nuit, elle était aussi capable de se murer complètement dans ses pensées, voire de s'isoler physiquement alors même qu'elle prenait un bus en compagnie d'amis par exemple. Elle pouvait aussi se mettre à papoter tout naturellement avec des inconnus tout en se fermant à ses amis.
Elle était aussi très attirée par la spiritualité, tout en en parlant assez peu. Elle s'est convertie au bouddhisme il y a quelques années.

Pensez vous que l'idée que je me fais de l'INFJ est correcte ?

Et sinon, une de mes collègues a obtenu ce résultat au test. J'ai envie d'y croire car j'ai un excellent feeling avec elle, et je lui trouve des points communs avec cette amie, notamment son côté zen. Elle est très calme et posée, avec une excellente capacité d'écoute et de compréhension de son interlocuteur. Elle est aussi à la fois assez désinvolte et structurée dans son travail. Quand elle s'y met, elle fait le job, bien et rapidement, mais elle n'hésite pas à profiter de l'absence de sa responsable pour n'en faire qu'à sa tête !
Elle est par contre beaucoup moins "intello" que l'amie dont j'ai parlé plus haut, elle n'aime pas lire ni écrire, elle ne s'intéresse pas tellement à la science. Par contre c'est une artiste, et elle aime tout ce qui touche aux arts visuels, elle a aussi une compréhension très fine des rapports humains.
Peut-elle être quand même INFJ ?
J'ai aussi une amie ISFJ, et je les trouve très différentes. Je trouve ma pote parfois "bornée", j'ai l'impression de ne pas pouvoir aborder certains sujets avec elle. Je ne ressens pas du tout cela avec ma collègue, je me sens au contraire totalement "comprise" par elle...
Ma mère est ISFP et elle ne dispose absolument pas de ce côté zen. Elle est au contraire hyper stressée et nerveuse, plutôt comme moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2555

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Dim 27 Aoû 2017, 18:57

Je dirais que ton ami semble bien INFJ, cependant le côté "zen" ne me semble pas nécessairement être une composante de ce type... Je dirais que ça relève peut être plus des motivations (c'est pour ça que j'aime bien associer l'ennéa au MBTI, ça peut permettre d'établir un contraste entre les personnes du même type).

Un INFJ 9 peut être relax... Mais un INFP ou un ISFP 9 pourront l'être aussi, à part s'ils sont sous stress. (le 9 cherche avant tout à préserver l'harmonie, en lui et autour de lui)
D'ailleurs je suis parfois assez fascinée de voir à quel point certains INFP peuvent être je m'en foutiste, là où je suis enveloppée par mes émotions.
Connaissant des INFJ 1 et 6, ce type peut lui aussi être très nerveux. Par contre j'ai pu constater certaines caractéristiques que tu évoques (se mettent vite au travail, le côté un peu ambiverti (alternativement très vifs puis s'isolent totalement) (le 1 a un désir de justice, et le 6 de certitude, pour résumer très rapidement)

Par contre, quand tu parles de ton amie ISFJ plus bornée, ça fait sens. Je pense que le Si peut créer des barrières de cette façon, par nature il a tendance à éviter la nouveauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 273

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Dim 27 Aoû 2017, 19:13

Merci pour ta réponse !
Je connais très mal l'énnéagramme, j'avais juste jeté un oeil à un moment. Et j'aurais dit que j'étais 9 pourtant, pour le côté "faites comme si je n'existais pas les gars, je veux pas gêner". Ce qui est un trait de ma personnalité que je déteste particulièrement au passage. Mais je suis aussi une stressée de la vie Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2555

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Dim 27 Aoû 2017, 19:35

Après c'est vrai que le 9, quand il est au plus mal, peut ressembler au 6, qui lui est LE grand stressé de l'ennéa. Mais en règle générale, les 9 sont quand même relax.

Peut être que le 6 phobique pourrait aussi te correspondre ? Il a cet aspect-là lui aussi ("je ne veux pas gêner"), mais alors que le 9 est mû par un désir d'harmonie (et va avoir tendance à laisser de côté ce qui le dérange trop), le 6 le serait davantage par l'anxiété/la peur, et va davantage avoir tendance à l'overthinking, ce genre de chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caféine
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 29
Lieu : ...
Inscription : 26/08/2017
Messages : 273

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Dim 27 Aoû 2017, 20:16

Après, j'ai vraiment passé très peu de temps sur le sujet, juste lu les descriptions comme ça vite fait... ça ne me parle pas tellement en fait...
Pour le 6: "Il aime être intégré à un cadre stable et bien structuré. Souvent, il s'agit d'un groupe formel ou informel, mais cela peut aussi être une idée, un concept, etc. Pour beaucoup de 6, il s'agit tout simplement de leur famille et/ou de leur entreprise. Avec ce groupe, le 6 est totalement dévoué." Je ne vois pas trop de quel groupe il peut s'agir dans mon cas. Mais c'est vrai que je suis très attentive à mes proches, tandis que je mets longtemps à m'intéresser à des inconnus (on peut me trouver indifférente au premier abord), ce qui colle avec ça: "Avec les membres de son groupe, le 6 a un engagement sans faille ; il est impliqué, disponible, responsable et aidant. Il attend d'eux la même loyauté que celle qu'il manifeste à son égard. Il n'envisage les relations, surtout intimes, que comme durables. Avec les autres, le 6 peut être indifférent, voire agressif."
Tendance à l'overthinking, oui clairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2555

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Dim 27 Aoû 2017, 21:03

Y a pas mal de descriptions du 6 qui sonnent un peu trop SJ, et du coup pas mal de NF notamment ont du mal à s'y reconnaître...
Cette description me paraît plus nuancée Oui : http://www.approchepearl.com/enneagramme/enneagramme_formation/enneagramme_base-6
Tu pourras aussi regarder celle du 9 sur ce site. (c'est vrai qu'en lisant le début, ça semble faire écho à ce qui te gêne le plus chez toi)

(bon sinon, j'ai tendance à stresser assez facilement, mais je suis pourtant 4)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.Noir
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : Paris
Inscription : 07/08/2017
Messages : 258

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Dim 27 Aoû 2017, 22:04

Oui, moi aussi je trouve que les INFJ sont fascinant. D'abord, ce sont les plus rares, alors qu'ils n'ont qu'une lettre d'écart avec les plus courants, les ISFJ.
Ensuite, ce sont ceux qui ont la personnalité la plus intéressante, parce que la plus mystérieuse et énigmatique.

Pour moi les INTP ont les idées les plus intéressantes, les ENTP les meilleurs conversations, les INTJ la meilleure vision du monde, mais les INFJ sont de loin les personnes que j'aimerais le plus connaitre intimement.

Il suffit de lire Baudelaire ou de regarder un homme comme Jacques Vergès pour comprendre quelles beautés fascinantes recèlent les INFJ. (Je sais que beaucoup ne les reconnaissent pas comme tel ici, mais ce sont vraiment des INFJ par excellence)

Le charme le plus envoûtant de l'INFJ c'est qu'il est le moins vulgaire de tous les types. N'importe quel type peut-être vulgaire, pas l'INFJ. Car c'est celui qui suit son idéal le plus possible. Il est le plus "mystique", dans le sens où il se donne bien plus que tout les autres à un idéal.
Il est celui qu'on nommait "prêtre" ou "oracle" en d'autres temps...

http://www.celebritytypes.com/infj.php

CelebType me semble par contre commettre une erreur sur sa dernière ligne, juste avant la ligne noir avec Hitler et Cie, en typant 4 génies absolus INFJ.

David Keirsey a bien raison sur le typage de Tolstoï et de Dostoïevski. Les deux sont d'ailleurs symétriques, entre Dostoïevski le tourmenté et Tolstoï le vaste visionnaire.

Enfin, Schopenhauer et Spinoza sont INTJ à coup sûr pour moi. Ce sont deux grands philosophes systématiques, ils ont embrassé le monde entier dans un système philosophique, et ont surtout conceptualisé tous les sentiments humains, les ont comprit dans leur objectivité, démontré qu'ils sont source d'erreurs.

_______________________________________
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863792-10387310.jpg
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863801-mbti-mf.png
http://www.celebritytypes.com/personality-tests.php


Les tempéraments humains ne sont-ils pas aussi infiniment variés que les doses chimiques ? Charles Baudelaire


Dernière édition par M.Noir le Dim 27 Aoû 2017, 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castil
Aucun rang assigné


Type : ENTP
Age : 30
Lieu : paname
Inscription : 21/08/2017
Messages : 65

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Dim 27 Aoû 2017, 22:20

Je ne comprends pas comment tu peux voir un mec comme Baudelaire Fe même en y mettant toute la bonne volonté du monde, sérieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.Noir
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : Paris
Inscription : 07/08/2017
Messages : 258

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Dim 27 Aoû 2017, 22:29

@Castil a écrit:
Je ne comprends pas comment tu peux voir un mec comme Baudelaire Fe même en y mettant toute la bonne volonté du monde, sérieusement.

D'abord montre moi qu'il est "Fi", M. Je-clash-tout-le-monde.

_______________________________________
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863792-10387310.jpg
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863801-mbti-mf.png
http://www.celebritytypes.com/personality-tests.php


Les tempéraments humains ne sont-ils pas aussi infiniment variés que les doses chimiques ? Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castil
Aucun rang assigné


Type : ENTP
Age : 30
Lieu : paname
Inscription : 21/08/2017
Messages : 65

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Dim 27 Aoû 2017, 22:39

Bah non, c'est toi qui persistes à le voir INFJ alors que n'importe quelle personne connaissant un tant soit peu le personnage y reconnaîtrait aisément un gros Fi possédé par son Te inférieure lors de ses grands élans d'agressivité.

Du coup, je réitère la question que j'ai posée ci-dessus : qu'est-ce qui fait que tu le vois INFJ en dépit de son Fi plus que flagrant ? Ou bien tu types à qui mieux mieux en espérant faire illusion tant bien que mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.Noir
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : Paris
Inscription : 07/08/2017
Messages : 258

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Dim 27 Aoû 2017, 23:11

Je m'attendais à une réponse aussi maigrelette.

J'ai déjà argumenté à ce sujet dans ces topics.
http://mbti.forumactif.fr/t395p75-sous-types-interpretation-des-tendances-individuelles
http://mbti.forumactif.fr/t3786-ecrivain-intj-vs-infp


Et je doute que tu connaisses vraiment le personnage, quand on voit ton arrogance et tes insultes grasses de gros beauf laughing

Donc, je le répète, je suis très réticent sur les fonctions. Parce que la plupart du temps, on relie des fonctions avec n'importe quoi le plus arbitrairement du monde. On prend une phrase et on vous dit "Ti". Point. Et si on conteste, on va jusqu'à vous insulter de crétin plutôt que de bien faire comprendre.

Mais j'aimerais rappeler le précepte d'Euclide : Ce qui s'affirme sans preuve se réfute sans preuve.
Ou bien le principe de Karl Popper, qui veut qu'une affirmation soit scientifique dès qu'elle réfutable, sinon, c'est comme le marxisme, la psychanalyse ou l'astrologie, des choses qu'on ne peut ni infirmer ni confirmer, des trucs totalement arbitraires montés de toute pièces.

Et après avoir dit "Hèneu" "Téhi" "Téheu" "Esseuh", on croit avoir fait tout un travail intellectuel et on prend de haut les autres. On refuse systématiquement de comprendre un avis divergent (Voir à ce sujet la grotte de JVC) et on a absolument rien dit.
Parce que les fonctions jungiennes n'obéissent en rien au principe de non-contradiction, une chose peut-être "Te" tout autant que "Fe", parce que ce ne sont que des concepts qu'on a en tête et qui n'obéissent à rien de concret.
A la limite, ça sert juste à discréditer l'autre, parce que comme ça veut rien dire, on peut réfuter tout le monde. Ça fait pas "Téheu", donc c'est pas "Téheu". Voilà. Point. On peut continuer à se gratter les c... Bravo l'élite de JVC.

Mais, étant moi-même très réticent sur les fonctions, je trouve cependant que le cas Baudelaire est pour le coup, très claire sur "Ni/Se" "Fe/Ti".
Ni/Se pour sa dualité entre la spiritualité et la sensualité (voir les poèmes que j'ai cités, et tant d'autres.)

Et pour le Fe/Ti, il suffit de constater son style d'écriture et son ton très posé, très poli, aristocratique et calme. Or la fonction est Fe est justement défini comme la fonction qui se soucie de la politesse et de la prévenance. Pour comparer avec un "Te" qui se soucie de l'éfficacité, regardez l'écriture directe et franche de Cioran, Nietzsche, la Rochefoucauld et Schopenhauer, au lieu d'avoir la souplesse délicate de Baudelaire ou la Bruyère. Et pour le "Ti", Baudelaire était critique d'art, et

https://fr.wikisource.org/wiki/Conseils_aux_jeunes_litt%C3%A9rateurs Pour le "Fe"

https://fr.wikisource.org/wiki/Les_Fleurs_du_mal/1868/Les_Phares

Et pour le "Ti", Baudelaire était critique d'art. On peut lire son habileté à analyser les données et à classer en catégories (le Ti donc) dans l'art Romantique où il analyse Wagner, Delacroix... Ainsi que ses analyses sur Poe, sur des peintres, et ce poème Les Phares sur d'autres peintres.

_______________________________________
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863792-10387310.jpg
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863801-mbti-mf.png
http://www.celebritytypes.com/personality-tests.php


Les tempéraments humains ne sont-ils pas aussi infiniment variés que les doses chimiques ? Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.Noir
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : Paris
Inscription : 07/08/2017
Messages : 258

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Dim 27 Aoû 2017, 23:26

@Castil a écrit:
Bah non, c'est toi qui persistes à le voir INFJ alors que n'importe quelle personne connaissant un tant soit peu le personnage y reconnaîtrait aisément un gros Fi possédé par son Te inférieure lors de ses grands élans d'agressivité.

Du coup, je réitère la question que j'ai posée ci-dessus : qu'est-ce qui fait que tu le vois INFJ en dépit de son Fi plus que flagrant ? Ou bien tu types à qui mieux mieux en espérant faire illusion tant bien que mal ?

Voilà c'est ce que je disais, "Fi" est flagrant à Monsieur, donc c'est flagrant, et si c'est pas flagrant pour d'autres, c'est qu'ils "veulent faire illusion tant bien que mal", parce que M. Castil il est plus malin tout le monde, et il va sur Internet pour le dire à tout le monde en les insultant.

_______________________________________
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863792-10387310.jpg
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863801-mbti-mf.png
http://www.celebritytypes.com/personality-tests.php


Les tempéraments humains ne sont-ils pas aussi infiniment variés que les doses chimiques ? Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : ISfP
Age : 38
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1183

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Dim 27 Aoû 2017, 23:30

J'ai toujours dit que les Fi étaient des malpolis. Des fois, ils partent sans dire au revoir. Sleep Oui Oui Véridique. Dégage ! pacman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castil
Aucun rang assigné


Type : ENTP
Age : 30
Lieu : paname
Inscription : 21/08/2017
Messages : 65

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Dim 27 Aoû 2017, 23:34

C'est marrant que tu oses de parler de réponse aussi maigrelette quand ta réponse médiocre se résume à des clichés tous plus ineptes les uns que les autres. Toi qui remets en cause ma connaissance du personnage, en ce qui me concerne, je me demande si tu l'as réellement lu pour oser étaler avec une telle confiance un tel tissu d'âneries. C'est l'hôpital qui se fout de la charité.

Mais soit. Si tu aimes à ce point te couvrir de ridicule, c'est comme tu le sens. Petit aparté pour signifier que c'est très bien de citer des préceptes fort sagaces, mais qu'il est encore mieux de les appliquer soi-même. Autrement, on n'a plus aucune crédibilité. Cela dit, tu sembles ignorer tout de ce concept, en témoignent tes posts abscons.

Outre que tu sembles visiblement ne pas savoir faire la différence entre le Fe et le Fi, il faut vraiment être inculte pour sincèrement croire que l'écriture de Baudelaire est en est symptomatique lorsque c'est un parfait exemple d'écriture Fi - Ne, un peu à la manière de Rimbaud - rassure-moi, tu ne le vois pas INFJ lui aussi ? - Tu le vois INFJ parce que tu ne vois Baudelaire qu'au travers de tes clichés. C'est justement à cause de ces dits clichés que tu vois des auteurs indéniablement INFJ comme Bloy et Dostoïevski alors qu'ils n'ont strictement rien d'INFJ. Tu es vraiment sérieux lorsque tu affirmes que Bloy, quintessence du type INFJ, est INFP sous prétexte qu'il utilise des mots rares ? Sérieusement ?

Pour revenir sur le cas Baudelaire, tes arguments - si on peut appeler cela des arguments - sont consternants. La dualité entre la spiritualité et le sensualité n'est pas nécessairement l'apanage de l'axe Ni/Se. Cela peut tout aussi bien être le cas des INxx marqués, qui sont d'ailleurs tout autant des Ni doms que les INxJ si on se réfère à l'œuvre de Jung.

Quant à son ton supposément posé et poli, comme tu l'affirmes avec tant de conviction, j'ai failli rire aux éclats. Parle-t-on réellement du même personnage ? De Baudelaire, le pamphlétaire haineux à la verve vengeresse ? Celui qui n'a pas hésité à écrire tout un pamphlet contre la Belgique tant son acrimonie prenait des proportions névrotiques ? C'est à mourir de rire. Et tu espères sincèrement que je te prenne au sérieux avec ça ?

Rien que son poème Le Mauvais Vitrier issu de son recueil de poèmes en prose Le Spleen de Paris est une preuve absolue du fait qu'il est bien plus Fi/Te que Ni/Se. Comme quoi, il semblerait que je connaisse bien mieux le personnage, quand on voit l'indigence intellectuelle de tes élucubrations grotesques.

Le côté critique d'art ne signifie aucunement qu'il utilise le Ti comme fonction. J'ai comme l'impression que tes préjugés te poussent à voir les INFP comme des sortes de bisounours incapables de raisonner - ce qui est le cas de tout le monde ici, y compris des INFP eux-mêmes, à croire qu'ils ont un complexe d'infériorité - Sa manière fort impérieuse de s'adonner à des critiques passionnées, fussent-elles virulentes, est, je le répète avec toute l'arrogance dont je suis capable, bien plus Te que Ti. Toi qui cites justement Poe, je me demande si Baudelaire se serait à ce point reconnu en lui s'il avait été vraiment Fe.

L'ennui avec toi, c'est que tu es persuadé d'avoir tout compris du MBTI et de ses subtilités, bien que tu ne fasses que brasser du vent en utilisant moult références comme cache-misère. C'est très ironique que tu fasses référence à JVC, parce que tu me fais justement penser à tous ces boloss qui, nantis d'une forme illusoire de toute-puissance en se revendiquant d'un type qu'ils ne sont pas, croient avoir atteint une sorte de supériorité quand ils ne font que se complaire dans leur médiocrité purulente. Un peu comme cette latrine qui sert de forum, en somme. Au moins, tu peux te vanter d'avoir trouvé ta place.


Dernière édition par Castil le Dim 27 Aoû 2017, 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castil
Aucun rang assigné


Type : ENTP
Age : 30
Lieu : paname
Inscription : 21/08/2017
Messages : 65

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Dim 27 Aoû 2017, 23:36

@M.Noir a écrit:
@Castil a écrit:
Bah non, c'est toi qui persistes à le voir INFJ alors que n'importe quelle personne connaissant un tant soit peu le personnage y reconnaîtrait aisément un gros Fi possédé par son Te inférieure lors de ses grands élans d'agressivité.

Du coup, je réitère la question que j'ai posée ci-dessus : qu'est-ce qui fait que tu le vois INFJ en dépit de son Fi plus que flagrant ? Ou bien tu types à qui mieux mieux en espérant faire illusion tant bien que mal ?

Voilà c'est ce que je disais, "Fi" est flagrant à Monsieur, donc c'est flagrant, et si c'est pas flagrant pour d'autres, c'est qu'ils "veulent faire illusion tant bien que mal", parce que M. Castil il est plus malin tout le monde, et il va sur Internet pour le dire à tout le monde en les insultant.

Venant de quelqu'un qui croit sincèrement que Baudelaire est Ti parce que ohlalalalala il fait des critiques d'art, c'est l'hôpital qui se fout de la charité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castil
Aucun rang assigné


Type : ENTP
Age : 30
Lieu : paname
Inscription : 21/08/2017
Messages : 65

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Dim 27 Aoû 2017, 23:38

Bref. Je perds mon temps avec des ploucs comme vous.

À la revoyure, les losers.

_______________________________________
"Les gens comme toi, il faut leur expliquer physiquement."
"Tarlouze."
M.Noir, chantre de la virilité depuis 1992
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.Noir
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : Paris
Inscription : 07/08/2017
Messages : 258

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Lun 28 Aoû 2017, 00:03

@Castil a écrit:
C'est marrant que tu oses de parler de réponse aussi maigrelette quand ta réponse médiocre se résume à des clichés tous plus ineptes les uns que les autres. Toi qui remets en cause ma connaissance du personnage, en ce qui me concerne, je me demande si tu l'as réellement lu pour oser étaler avec une telle confiance un tel tissu d'âneries. C'est l'hôpital qui se fout de la charité.

Mais soit. Si tu aimes à ce point te couvrir de ridicule, c'est comme tu le sens. Petit aparté pour signifier que c'est très bien de citer des préceptes fort sagaces, mais qu'il est encore mieux de les appliquer soi-même. Autrement, on n'a plus aucune crédibilité. Cela dit, tu sembles ignorer tout de ce concept, en témoignent tes posts abscons.

Outre que tu sembles visiblement ne pas savoir faire la différence entre le Fe et le Fi, il faut vraiment être inculte pour sincèrement croire que l'écriture de Baudelaire est en est symptomatique lorsque c'est un parfait exemple d'écriture Fi - Ne, un peu à la manière de Rimbaud - rassure-moi, tu ne le vois pas INFJ lui aussi ? - Tu le vois INFJ parce que tu ne vois Baudelaire qu'au travers de tes clichés. C'est justement à cause de ces dits clichés que tu vois des auteurs indéniablement INFJ comme Bloy et Dostoïevski alors qu'ils n'ont strictement rien d'INFJ. Tu es vraiment sérieux lorsque tu affirmes que Bloy, quintessence du type INFJ, est INFP sous prétexte qu'il utilise des mots rares ? Sérieusement ?

Pour en revenir sur le cas Baudelaire, tes arguments - si on peut appeler cela des arguments - sont consternants. La dualité entre la spiritualité et le sensualité n'est pas nécessairement l'apanage de l'axe Ni/Se. Cela peut tout aussi bien être le cas des INxx marqués, qui sont d'ailleurs tout autant des Ni doms que les INxJ si on se réfère à l'œuvre de Jung.

Quant à son ton supposément posé et poli, comme tu l'affirmes avec tant de conviction, j'ai failli rire aux éclats. Parle-t-on réellement du même personnage ? De Baudelaire, le pamphlétaire haineux à la verve vengeresse ? Celui qui n'a pas hésité à écrire tout un pamphlet contre la Belgique tant son acrimonie prenait des proportions névrotiques ? C'est à mourir de rire. Et tu espères sincèrement que je te prenne au sérieux avec ça ?

Rien que son poème Le Mauvais Vitrier issu de son recueil de poèmes en prose Le Spleen de Paris est une preuve absolue du fait qu'il est bien plus Fi/Te que Ni/Se. Comme quoi, il semblerait que je connaisse bien mieux le personnage, quand on voit l'indigence intellectuelle de tes élucubrations grotesques.

Le côté critique d'art ne signifie aucunement qu'il utilise le Ti comme fonction. J'ai comme l'impression que tes préjugés te poussent à voir les INFP comme des sortes de bisounours incapables de raisonner - ce qui est le cas de tout le monde ici, y compris des INFP eux-mêmes, à croire qu'ils ont un complexe d'infériorité - Sa manière fort impérieuse de s'adonner à des critiques passionnées, fussent-elles virulentes, est, je le répète avec toute l'arrogance dont je suis capable, bien plus Te que Ti. Toi qui cites justement Poe, je me demande si Baudelaire se serait à ce point reconnu en lui s'il avait été vraiment Fe.

L'ennui avec toi, c'est que tu es persuadé d'avoir tout compris du MBTI et de ses subtilités, bien que tu ne fasses que brasser du vent en utilisant moult références comme cache-misère. C'est très ironique que tu fasses référence à JVC, parce que tu me fais justement penser à tous ces boloss qui, nantis d'une forme illusoire de toute-puissance en se revendiquant d'un type qu'ils ne sont pas, croient avoir atteint une sorte de supériorité quand ils ne font que se complaire dans leur médiocrité purulente. Un peu comme cette latrine qui sert de forum, en somme. Au moins, tu peux te vanter d'avoir trouvé ta place.

Tiens, tu nous ponds un texte long, c'est que tu as besoin de te justifier.  Rolling Eyes

Bon à part les éternels "C'est vrai parce que c'est flagrant ! Si c'est pas flagrant à d'autres ils sont trop cons ! Hahaha ! Je ris de toi ! Regardez, je ris de lui !
Hahaha !
", on repère quelques pas de côtés :

- Je n'ai pas mis Bloy INFP à cause de ces mots précieux, mais de son idéalisme furieux, chaotique et de la "haine vengeresse de pamphlétaire" que tu prêtes à Baudelaire.
- Rimbaud est INFP, et c'est justement pourquoi il est très différent de Baudelaire. Baudelaire et Rimbaud sont éloignés sur le fond comme sur la forme. Ose me dire qu'ils sont semblables, au point de les confondre M. le spécialiste  laughing
- "Il s'est reconnue en Poe donc il est INFP", et après tu me fais le cirque du grand scandalisé devant la pauvreté des arguments... Mais les tiens, quand ils ne reposent pas sur "je crois que c'est ça", repose sur des clichés tout aussi faiblards...
- le Mauvais Vitrier il est peut-être "Téheu" parce qu'il gronde un vitrier, mais c'est pas en disant " c'est une preuve absolue" que c'est une preuve absolue, tu comprends ?


Tous ceux qui ont approché Baudelaire ont été frappés de sa politesse méticuleuse. Dans le monde de la bohème littéraire, celui-là surtout où il fréquentait, cette courtoisie devait apparaître comme une pose, d’autant plus que, à l’âge précédent, à l’époque du romantisme, la mode, chez les artistes, avait été plutôt à l’excès contraire, au débraillé, voire au débraillé savant, au « gilet rouge ». Le dandysme ne fut qu’une réaction contre les mauvaises manières. Baudelaire, sans doute, a été de ceux qui prirent goût à définir, à préconiser cette nouvelle attitude ; mais aussi, c’est qu’elle s’accordait merveilleusement avec le premier pli d’éducation qu’il tenait de son père. Le dandysme continuait la politesse d’autrefois. De la bienséance, il n’était, après tout, que l’expression la plus récente. Dans les estaminets de 1845, telle formule de Baudelaire que les joueurs de jacquet, ses bruyants camarades, prenaient pour une affectation de britannisme, une anglomanie, n’était souvent qu’une tournure vicille-France, devenue si désuète qu’elle semblait, à Paris, étrangère.

http://www.biblisem.net/etudes/porchvdb.htm

Étonnant non ?  Niaise oups  Alors il est "Efheu"  peut être ? Niaise


Voilà. Je me suis "couvert de ridicule", t'es content ? Espèce de gros fat ? (Larousse)

_______________________________________
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863792-10387310.jpg
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863801-mbti-mf.png
http://www.celebritytypes.com/personality-tests.php


Les tempéraments humains ne sont-ils pas aussi infiniment variés que les doses chimiques ? Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castil
Aucun rang assigné


Type : ENTP
Age : 30
Lieu : paname
Inscription : 21/08/2017
Messages : 65

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Lun 28 Aoû 2017, 00:19

J'ai pondu un long post parce que l'indigence intellectuelle de tes posts dont tu gargarises avec une forme de fierté stupide me faisait tellement pitié que j'ai été saisi du besoin impérieux de relever un tant soit peu le niveau. Tu devrais en prendre de la graine au lieu de t'adonner à des répliques faussement sarcastiques, qui peinent à cacher ton incompétence.

Parce que sans vouloir être trop méchant, j'ai rarement vu quelqu'un se vanter autant de son philistinisme le plus éhonté. À croire que tu le fais exprès, mais ce serait sûrement te surestimer.

Citation :
- Je n'ai pas mis Bloy INFP à cause de ces mots précieux, mais de son idéalisme furieux, chaotique et de la "haine vengeresse de pamphlétaire" que tu prêtes à Baudelaire.

i é violannn ds séééé propoooooo aloooore illle é iihhh nnné fayyyy payyy. C'est un peu le genre de cliché que tu nous ponds pour typer Dostoïevski parce qu'il est trop véhément et erratique dans les Carnets du Sous-Sol. Tu vas aussi me sortir que Céline et Nabe sont Fi/Te à cause de leur subversion ? Il semblerait que tu sois crédule au point de penser qu'avoir lu deux, trois livres de Dostoïevski fait de toi une figure d'autorité. Descends un peu de ton piédestal au lieu de brasser sempiternellement du vent. Tu es bien loin d'avoir atteint les moyens de tes prétentions. Un peu d'humilité ne te ferait pas de mal.

Citation :
- Rimbaud est INFP, et c'est justement pourquoi il est très différent de Baudelaire. Baudelaire et Rimbaud sont éloignés sur le fond comme la forme. Ose me dire qu'ils sont semblables, au point de les confondre M. le spécialiste laughing

Figure-toi qu'ils ont beaucoup plus de points que tu ne le figures. Mais il faut être capable de voir au-delà des apparences, chose dont tu es visiblement incapable au point de te glousser comme le premier péquenaud venu. Ce n'est pas comme si Baudelaire était la plus grande influence de Rimbaud, Monsieur l'exégète.

Citation :
- "Il s'est reconnue en Poe donc il est INFP", et après tu me fais le cirque du grand scandalisé devant la pauvreté des arguments... Mais les tiens, quand ils ne reposent pas sur "je crois que c'est ça", repose sur des clichés tout aussi faiblards...

Ça y est, on part finalement sur du "cé lui ki di ki é". Tu veux réellement m'attaquer sur la pertinence de mes arguments quand les tiens sont inexistants ? Tu viens de perdre le peu de crédibilité que tu avais à mes yeux. Félicitations. Tu as un véritable don dès qu'il s'agit de te tirer une balle dans le pied. Dommage que ce soit une autre histoire dès qu'il s'agit de débattre.

Citation :
- le Mauvais Vitrier il est peut-être "Téheu" parce qu'il gronde un vitrier, mais c'est pas en disant " c'est une preuve absolue" que c'est une preuve absolue, tu comprends ?

En attendant, ce n'est pas moi qui me gargarise de voir du Fe dans Baudelaire seulement parce qu'il était réputé pour être un dandy raffiné. Dois-je te rappeler qu'Oscar Wilde était lui aussi réputé pour son raffinement de dandy cynique ? Cela faisait-il pour autant de lui un Fe ? J'en doute fort. Pour ta gouverne, sache que les proches de Poe le décrivaient lui aussi comme étant d'une politesse effroyable. Comme quoi. Smile

D'ailleurs, le côté individualiste du dandy fait bien plus que Fi que Fe, si je puis me permettre d'être un tant soit peu altier - lah raçousse -

Sur ce, tu peux continuer à t'extasier sur le prétendu Fe de Baudelaire si cela te chante. Ça a l'air de te tenir tellement à cœur que je m'en voudrais presque de briser tes espérances les plus chères. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2555

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Lun 28 Aoû 2017, 00:39

Désolée, mais les Fi peuvent être polis, et les Fe malpolis. Fap C'est juste qu'il y a une question de valeurs là-dedans.
Tout est avant tout question de valeurs. Baudelaire était 4w5 et son côté distingué était probablement avant tout être une question de style, d'identité. Ce style participait à sa recherche du beau. Et puis même sans ça, un INFP peut parfaitement considérer ça comme une valeur importante pour une raison ou une autre.
L'INFJ voit les choses sous le prisme des valeurs collectives, ce qui le rend enclin à être plus préoccupé par ces valeurs-là... Mais aussi bien, l'un d'eux peut estimer que ce sera quelque chose de mauvais voire d'oppressant et rejeter cette politesse. 

(bon voilà, comme ça on revient un peu plus sur le sujet des INFJ en général)

Dans tous les cas je trouve quand même un peu abusé le fait de prendre carrément Baudelaire comme étendard de l'INFJ alors que tu sais que cette option est très controversée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.Noir
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : Paris
Inscription : 07/08/2017
Messages : 258

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Lun 28 Aoû 2017, 00:42

Dit-il après le cirque qu'il m'a fait...

Vous voyez, c'est ça mon problème avec les fonctions.
C'est totalement vague, flou et imprécis. Ça n'a ni queue ni tête. On type une phrase "Ne" "Ni", sans se rendre compte que tout ça ne renvoie à rien de concret. Ce ne sont que des idées fictives, qui ne reposent sur rien d'autre que l'imagination. Je peux mettre Ti, Ne et Fe à n'importe quoi, vu que c'est uniquement dans ma tête ! "Le pur esprit est la pure bêtise" comme disait Nietzsche.
Preuve en est !

Et après on se dispute comme des abrutis pour argumenter sur des choses inargumentables. L'autre il ne fait que me renvoyer à la figure "c'est évident c'est évident", et il dit que mes arguments sont pauvres...

Et ça fait que des pauvres petits connards teigneux viennent se permettre de vous insulter et de vous faire un gros caca nerveux.

_______________________________________
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863792-10387310.jpg
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863801-mbti-mf.png
http://www.celebritytypes.com/personality-tests.php


Les tempéraments humains ne sont-ils pas aussi infiniment variés que les doses chimiques ? Charles Baudelaire


Dernière édition par M.Noir le Lun 28 Aoû 2017, 00:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castil
Aucun rang assigné


Type : ENTP
Age : 30
Lieu : paname
Inscription : 21/08/2017
Messages : 65

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Lun 28 Aoû 2017, 00:46

"Snif, quelqu'un a osé remettre ma sacro-sainte parole selon laquelle Baudelaire est INFJ alors c'est un forcément un gros connard teigneux insultant. Snif. Même que je cite du Nietzsche hors contexte histoire de me donner une pseudo-crédibilité."

Je m'attendais à un peu mieux. Si les fonctions cognitives sont trop abstraites à tes yeux, c'est peut-être simplement que le MBTI n'est pas fait pour toi ? Apparemment, tu sembles obsédé par tout ce qui est concret. Tu n'es guère cohérent. :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.Noir
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : Paris
Inscription : 07/08/2017
Messages : 258

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Lun 28 Aoû 2017, 00:50

@Castil a écrit:
"Snif, quelqu'un a osé remettre ma sacro-sainte parole selon laquelle Baudelaire est INFJ alors c'est un forcément un gros connard teigneux insultant. Snif. Même que je cite du Nietzsche hors contexte histoire de me donner une pseudo-crédibilité."

Je m'attendais à un peu mieux. Si les fonctions cognitives sont trop abstraites à tes yeux, c'est peut-être simplement que le MBTI n'est pas fait pour toi ? Apparemment, tu sembles obsédé par tout ce qui est concret. Tu n'es guère cohérent. :/


Et il continue... Tu vas lâcher le morceau, chien ? T'es ridicule, tu fais qu'insulter tout le monde ici depuis que t'es là, t'as aucune réponse intelligente, je suis pas là pour parler à des crétins comme toi.

_______________________________________
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863792-10387310.jpg
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863801-mbti-mf.png
http://www.celebritytypes.com/personality-tests.php


Les tempéraments humains ne sont-ils pas aussi infiniment variés que les doses chimiques ? Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castil
Aucun rang assigné


Type : ENTP
Age : 30
Lieu : paname
Inscription : 21/08/2017
Messages : 65

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Lun 28 Aoû 2017, 00:53

Je ne t'ai pas insulté, que je sache. Contrairement à toi. Je t'ai seulement demandé de me dire en quoi Baudelaire est INFJ. Si ta fragilité atteint de telles proportions que tu prends toute remise en cause de tes propos pour des insultes, je n'y suis pour rien.

Ce n'est pas ma faute non plus si tu es apparemment doté d'un esprit de contradiction plus que développé. Toi qui parles d'un absence de réponse intelligence - que je traduis, personnellement, par "absence de propos allant dans mon sens -, je te rassure, tu n'as strictement rien à m'envier sur ce point. Smile

_______________________________________
"Les gens comme toi, il faut leur expliquer physiquement."
"Tarlouze."
M.Noir, chantre de la virilité depuis 1992
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.Noir
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : Paris
Inscription : 07/08/2017
Messages : 258

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Lun 28 Aoû 2017, 01:02

Tu dois être quelqu'un de très constructif dans la vie n'est-ce pas ?

_______________________________________
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863792-10387310.jpg
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863801-mbti-mf.png
http://www.celebritytypes.com/personality-tests.php


Les tempéraments humains ne sont-ils pas aussi infiniment variés que les doses chimiques ? Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castil
Aucun rang assigné


Type : ENTP
Age : 30
Lieu : paname
Inscription : 21/08/2017
Messages : 65

Message(#) Sujet: Re: INFJ ? Lun 28 Aoû 2017, 01:04

Dixit celui qui déverse des torrents de larmes seulement à cause du typage d'un poète.

Tu es très attendrissant sous tes grands airs, tu sais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: INFJ ?

Revenir en haut Aller en bas
 

INFJ ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» un nouveau INFJ
» INFJ besoin d'aide !
» A quoi repère-t-on un INFJ ?
» Pourquoi les INFJ aiment les ENFP ?
» Une autre INFJ ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFJ - Le Conseiller-