Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L’immortalité est-elle possible ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zaki
Aucun rang assigné
Zaki

Type : INTJ
Age : 14
Lieu : Commune d'Issou
Inscription : 15/07/2017
Messages : 122

L’immortalité est-elle possible ? Empty
Message(#) Sujet: L’immortalité est-elle possible ? L’immortalité est-elle possible ? Icon_minitimeLun 17 Juil 2017, 12:28

Voici une bien grande question. C’est également une quête pour bons nombres de personnages de fiction, héros comme méchant. Toutefois, bien que fiction, on est en droit de se demander si cela est réellement possible et non juste chimérique. Il va donc de soi que de nombreux scientifiques de toutes ères se soient tentés à l’exercice. Et hypothétiquement, c’est possible. Mais pour le moment, rien n’est prêt ni fait. Mais soyons précis, je parle ici de mort naturel, d’immortalité biologique. Ça, oui, dans un futur potentiel, on pourrait le faire (si tant est qu’on ne les interdise pas pour des raisons éthiques et économique).
Pour bien comprendre comment vivre éternellement, il faut comprendre pourquoi on meurt. Simple diront certains. Notre cœur cesse de battre. En l’absence d’une pompe, le sang ne monte pas alimenter le cerveau. Ce dernier s’éteint et c’est terminé. Et…c’est juste mais c’est une vision relativement macroscopique. Et il n’y a aucun problème avec cela mais ça masque toute la complexité de la mortalité. Votre cœur bat bien depuis votre enfance. Pourquoi, d’un coup, il dirait « J’en ai marre, j’arrête ! » ? Il y a bien une raison particulière. Je précise évidemment que je parle ici de mort naturel. Pour les meurtres ou accidents, la vision macroscopique va bien. Mais quid de l’âge ?

Allons donc plus en profondeur. L’erreur de la vision macroscopique est de vous voir comme une seule et unique entité. Or c’est loin d’être le cas. Vous n’êtes que la résultat d’un amas organisé de cellules, dans les 100 000 milliards de cellules. Et il faut savoir que chacun a sa propre espérance de vie. En effet, une équipe de chercheurs suédois eut l’idée d’appliquer les méthodes de datation (notamment le carbone 14) pour estimer l’âge de nos cellules à différentes étapes et ainsi estimer leurs durées de vie, car hélas toutes ne se valent pas. Ainsi, je cite l’article de Jean-Luc Nothias, « une cellule de peau a ainsi une durée de vie de 3 à 4 semaines avant d'être renouvelée. Un globule rouge vit lui quelque 120 jours. Une cellule de la rétine ne dépasse pas la dizaine de jours. Une cellule de foie ou de poumon vit de 400 à 500 jours tandis que les cellules tapissant la surface de l'intestin ne tiennent que 5 jours […] Ils ont ainsi pu montrer que la plupart des cellules d'un corps humain ont moins de 10 ans. Les plus vieilles, dans la catégorie de celles qui se renouvellent, sont les cellules des parois de l'intestin et celles des muscles des côtes qui atteignent 15 ans ». Ainsi globalement, tous les 15 ans, notre corps est entièrement différent. Sachant qu’on perd à peu près 20 milliards de cellules chaque jour. Comme vous vous en doutez, on ne meurt pas à 15 ans, comment cela se fait-il donc ? Car évidemment, il y a des morts mais également des « naissances » si je puis dire. De nouvelles cellules sont créées via la division cellulaire. En somme, une cellule mère va se diviser en deux cellules filles identiques. On vit donc avec des clones et c’est grâce à ça que nous existons d’ailleurs, c’est ce clonage qui fait qu’on reste « nous ». Mais du coup, ok, j’ai des cellules qui meurent mais d’autres apparaissent donc ça compense. Donc où est le problème ? Pourquoi vieillissons-nous et mourrons-nous si ça ne vient pas de l’âge individuel de nos cellules qui engendre cela ?

Il faut savoir qu’une cellule ne peut (en théorie) pas se diviser infiniment. Vous connaissez surement ce qu’est l’acide désoxyribonucléique, soit l’ADN. C’est une séquence de nucléotides qui contiennent les informations génétiques nécessaire à notre bon fonctionnement. C’est donc un élément précieux qu’il faut protéger. Et évidemment les parties les plus sensibles sont les extrémités de l’ADN qui ont le plus de risque de s’effilocher et de se perdre lors de la copie durant la division cellule. Mais que la Nature est bien faite ! On a les télomères pour pallier le problème. Les télomères sont des séquences de nucléotides qui se répètent (chez l’homme, c’est TTAGGG) et qui n’est pas codante. Elle ne sert à rien et peut littéralement se perdre. Elle agit en bouclier pour la vraie séquence codante elle. Et pour être sûr qu’elle ne fusionne pas avec un autre chromosome, elle se replie sur elle-même. Elle agit, en fait, comme le bout de vos lacets, vous savez, ce bout de plastique qui protège les filaments de vos lacets. Eh bien les télomères, c’est ça ! Ça protège les parties sensibles en se mettant aux extrémités et en se repliant sur elle-même. Génial me direz-vous mais quel est le rapport avec notre sujet. Bah ils protègent bien de l’effilochement mais comme je l’ai dit, il y a aussi la copie qui ne prend pas tous les longueurs de l’ADN et ils rognent du coup, non pas sur les parties codantes mais sur les télomères. Mais ils rognent quand même et bien que les télomères soient long, il y a un moment, ça lâche. Il va finir par ne plus s’enrouler sur lui-même, on va donc avoir une partie de l’ADN qui ne sera plus en pair. La cellule diagnostique cela comme une corruption de l’ADN et c’est un des signaux pour lancer l’apoptose, autrement dire la mort cellulaire. L’apoptose est un mécanisme d’autodestruction qui décomposent la cellule en plein de petites organelles qui vont se faire phagocyter par les globules blancs.
Donc résumons, on a des cellules qui meurent mais ce n’est pas grave car elles se multiplient. Mais toutefois, elles ne peuvent pas se multiplier à l’infini. Du coup, sur le temps, on en perd forcément. Cela provoque un phénomène d’usure qu’on va appeler la vieillesse. Et in fine, on va avoir le cœur qui va lâcher après bien d’autres organes et c’est fini. Solution, faire en sorte qu’on puisse se renouveler éternellement ou arrêter l’apoptose. La seconde est une fausse bonne idée.
En effet, notre immortalité ne peut pas passer par l’immortalité de nos cellules. Pourquoi ? Car qu’est-ce qui se passerait si elle devenait immortelle ? Elle s’agrègerait du fait de la division cellulaire. Imaginez que vous doublez le nombre de vos neurones, c’est génial. Mais votre petit crane va être bien rempli et ça va dont être compressé et ce n’est pas bon du tout pour le bon fonctionnement de ce dernier. Et vous savez le pire ? Cela existe et cela est même beaucoup trop courant à mon goût. Cela s’appelle le cancer. Le cancer, c’est un amas de cellules qui sont insensibles aux signaux d’apoptose et donc ne la déclenche jamais. De facto, par division cellulaire, cet amas qu’on appelle tumeur grossit et va donc faire pression sur ce qui existent au risque de tout casser. Je ne sais pas vous mais je ne tiens pas à avoir le cancer donc, on ne va pas chercher à arrêter l’apoptose. C’est une mauvaise chose.

Bon, ok. On ne tue pas la mort. Mais on peut faire en sorte que le cycle continue indéfiniment. C’est-à-dire que des cellules meurent mais que d’autres naissent pour compenser et donc « nous », on reste éternellement. Eh oui, on peut totalement le faire. Sérieusement. On connaît une enzyme nommée la télomérase dont le rôle est justement de faire en sorte qu’on copie bien les télomères lors de la division cellulaire. S’ils ne se réduisent plus à chaque division alors, ce cycle pourrait potentiellement continuer sans fin. Il y a juste un petit problème. Des tests ont été mené sur des cellules humaines de culture et les résultats sont là. Elles agissent comme si elle était plus jeune. Sauf qu’elles ont aussi la fâcheuse tendance à devenir cancéreuse également. En effet, pour être immortelle, il se trouve que les cellules cancéreuses utilisent également de la télomérase. En mettre artificiellement pour lutter contre l’âge sera bien mais il y a de forts risques pour l’instant que les cellules passent du côté obscur.
Évidemment peut-être que dans le futur, on sera capable d’éviter cela mais pour le moment, ce n’est pas le cas donc une autre branche s’est développé. Si plutôt que de faire en sorte de ne pas perdre des informations à chaque copie, nous serions capables de les réparer et donc de le rallonger. Il se trouve qu’on a des protéines pour cela. La sirtuine 1 est une protéine enzymatique luttant contre les tumeurs, est responsable de la diminution de la protéine P53 et E2F1 qui déclencheraient l’apoptose, influe sur la biogénèse des mitochondries (les sources d’énergies des cellules) et surtout réduit les dommages causés à l’ADN. Ce n’est pas mal. Mais on a une autre protéine PGC-1α qui est tout aussi intéressante. Elle stimule également comme la sirtuine 1 la biogénèse des mitochondries et réduit les dommages causés à l’ADN. Si on était capable de les activer toutes les deux, on pourrait faire en sorte que les télomères se réduisent beaucoup moins rapidement et donc que notre cycle de vie soit beaucoup plus long. Et vous savez quoi ? On peut les activer tous les deux avec du resvératrol, une molécule de l’on retrouve dans les raisins, les mûres et les cacahuètes. En réalité, c’est une des causes du paradoxe français. Le paradoxe français est un paradoxe diététique qui est qu’en France, on mange très gros…mais il n’y a relativement peu de problèmes cardio-vasculaires. Cela est dû au resvératrol qu’on retrouve dans le raisin et donc dans le vin et les cacahuètes en entrée. Et je vous jure que ce n’est pas des bêtises. Non seulement, il réduit la prise de poids grâce à la consommation augmentée des mitochondries mais cela vous fait vivre plus longtemps. Des tests ont été fait sur de la levure de bière, des poissons, des rats, des lémuriens et ont montré des effets positifs sur la longévité et un retard des maladies liées à l’âge. Des cellules qui mourraient jadis en 21 divisions cellulaires meurent désormais en 35 générations soit une augmentation de 60%. Pour le moment, on n’a pas encore fait de tests sur les humains mais cela reste prometteur et une sacrée source de jouvence. D’autant que bien que pour le moment, on ne répare pas complètement, ce qui fait qu’on retarde simplement la mort, on pourrait dans le futur être capable de le réparer entièrement et donc rendre le cycle éternel. Et pour ceux qui veulent se baser sur cela pour justifier de se saouler avec du vin, sachez qu’une dose élevée de resvératrol est toxique donc il faut rester modéré.

Outre ses recherches liées à la meilleure compréhension de notre corps et donc de son vieillissement, on se penche également sur des cas existants dans la nature. Car oui, il existe des êtres biologiquement immortels, surtout chez les cnidaires (la famille des hydres, des méduses, étoiles de mer, …). Parlons notamment du cas le plus connu, la méduse Turritopsis nutricula. Je ne sais pas si vous le savez mais les méduses ont deux formes, le polype qui est une forme de corail/plante marine et une forme méduse. La première est sa jeunesse et la seconde sa maturité sexuelle et donc l’âge adulte. Eh bien la méduse Turritopsis nutricula est capable de passer de l’une à l’autre. Donc elle peut évidemment vieillir mais elle peut surtout rajeunir. Les études ont montré qu’elle déclenche ce mécanisme en situation défavorable telle que le stress, la fatigue, le manque de nourriture. Évidemment, une telle propriété intéresse fortement les scientifiques. On pense que cela serait dû à une transdifférenciation, c’est-à-dire la capacité d’une cellule à changer de fonction / de rôle. Mais pour le moment, c’est très obscur mais qui sait, dans l’avenir, peut-être percerons-nous son secret.

De même, vous connaissez le mythe de l’hydre dont lorsqu’on coupe une tête revient avec deux ? L’hydre existe belle et bien même si ce n’est pas un immense monstre de mer mais un minuscule cnidaire. Il a toutefois la capacité de pouvoir entièrement se reconstruire si au moins une centaine de cellules survivent. Cette aptitude à l'auto-organisation est due à une production continue de cellules et de facteurs de signalisation dans le tissu adulte. Donc potentiellement, on pourrait faire en sorte de ne pas mourir tant qu’un certain nombre de nos cellules subsiste. Cela nous rapprocherait plus de l’immortalité réelle.
À ce jour, on a donc toujours pas la clé pour l’immortalité mais de nombreuses pistes sont exploitables et suggèrent que cela soit totalement possible.
Revenir en haut Aller en bas
TrollHunter
Aucun rang assigné
TrollHunter

Age : 29
Lieu : Sur les lieux du crime.
Inscription : 15/07/2017
Messages : 2

L’immortalité est-elle possible ? Empty
Message(#) Sujet: Re: L’immortalité est-elle possible ? L’immortalité est-elle possible ? Icon_minitimeMer 19 Juil 2017, 12:58

http://www*.yann-bidon*.fr/tuto-11-111.*html

(retirer les "*" )
Revenir en haut Aller en bas
Zaki
Aucun rang assigné
Zaki

Type : INTJ
Age : 14
Lieu : Commune d'Issou
Inscription : 15/07/2017
Messages : 122

L’immortalité est-elle possible ? Empty
Message(#) Sujet: Re: L’immortalité est-elle possible ? L’immortalité est-elle possible ? Icon_minitimeVen 08 Sep 2017, 03:05

srx personne a repondu ????
Revenir en haut Aller en bas
Castil
Aucun rang assigné


Type : ENTP
Age : 31
Lieu : paname
Inscription : 21/08/2017
Messages : 65

L’immortalité est-elle possible ? Empty
Message(#) Sujet: Re: L’immortalité est-elle possible ? L’immortalité est-elle possible ? Icon_minitimeVen 08 Sep 2017, 04:01

Qui veut réellement être immortel ?

_______________________________________
"Les gens comme toi, il faut leur expliquer physiquement."
"Tarlouze."
M.Noir, chantre de la virilité depuis 1992
Revenir en haut Aller en bas
Yuzuru
Aucun rang assigné
Yuzuru

Type : INTP 5w6
Age : 18
Lieu : .
Inscription : 02/09/2017
Messages : 62

L’immortalité est-elle possible ? Empty
Message(#) Sujet: Re: L’immortalité est-elle possible ? L’immortalité est-elle possible ? Icon_minitimeVen 08 Sep 2017, 04:09

@Castil a écrit:
Qui veut réellement être immortel ?

qui ne voudrait pas de l'immortalité ?
Revenir en haut Aller en bas
Castil
Aucun rang assigné


Type : ENTP
Age : 31
Lieu : paname
Inscription : 21/08/2017
Messages : 65

L’immortalité est-elle possible ? Empty
Message(#) Sujet: Re: L’immortalité est-elle possible ? L’immortalité est-elle possible ? Icon_minitimeVen 08 Sep 2017, 04:15

Vous péteriez un câble au bout de quelques siècles. Pas la peine de vous la jouer sur un quelconque forum.

_______________________________________
"Les gens comme toi, il faut leur expliquer physiquement."
"Tarlouze."
M.Noir, chantre de la virilité depuis 1992
Revenir en haut Aller en bas
Yuzuru
Aucun rang assigné
Yuzuru

Type : INTP 5w6
Age : 18
Lieu : .
Inscription : 02/09/2017
Messages : 62

L’immortalité est-elle possible ? Empty
Message(#) Sujet: Re: L’immortalité est-elle possible ? L’immortalité est-elle possible ? Icon_minitimeVen 08 Sep 2017, 22:23

@Castil a écrit:
Vous péteriez un câble au bout de quelques siècles. Pas la peine de vous la jouer sur un quelconque forum.

Non.
Revenir en haut Aller en bas
Zaki
Aucun rang assigné
Zaki

Type : INTJ
Age : 14
Lieu : Commune d'Issou
Inscription : 15/07/2017
Messages : 122

L’immortalité est-elle possible ? Empty
Message(#) Sujet: Re: L’immortalité est-elle possible ? L’immortalité est-elle possible ? Icon_minitimeVen 08 Sep 2017, 22:40

@Castil a écrit:
Vous péteriez un câble au bout de quelques siècles. Pas la peine de vous la jouer sur un quelconque forum.


"MER IL É FOU" Angel  Angel  Angel
Revenir en haut Aller en bas
Lici
Aucun rang assigné


Type : Type
Age : 24
Lieu : Abysse
Inscription : 01/12/2017
Messages : 32

L’immortalité est-elle possible ? Empty
Message(#) Sujet: Re: L’immortalité est-elle possible ? L’immortalité est-elle possible ? Icon_minitimeVen 01 Déc 2017, 01:02

OK c'est pas le plus recent des post, mais Oh MON DIEU CEST UN TRUC SUPER INTÉRESSANT !!
Je connaissais en effet le sujet mais pas avec ces termes scientifiques. Du coup, je me demandais si il etait envisagé scientifiquement de trouver pourquoi la " télomérase" des cellules cancéreuses fonctionne elle.? On pourrait pas la coller dans des cellules ADN normales ?
Revenir en haut Aller en bas
KIDOMCWO
Kidom - Bugle - INTJu*** - BonDtoit et Risitas - Jolly - Zaki
KIDOMCWO

Type : INTJ 7, 172 QI
Age : 13
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 25/10/2017
Messages : 542

L’immortalité est-elle possible ? Empty
Message(#) Sujet: Re: L’immortalité est-elle possible ? L’immortalité est-elle possible ? Icon_minitimeVen 01 Déc 2017, 01:13

[quote="Lici"]OK c'est pas le plus recent des post,  mais Oh MON DIEU CEST UN TRUC SUPER INTÉRESSANT !!  
Je connaissais en effet le sujet mais pas avec ces termes scientifiques.  Du coup,  je me demandais si il etait envisagé scientifiquement de trouver pourquoi la " télomérase" des cellules cancéreuses fonctionne elle.?  On pourrait pas la coller dans des cellules ADN normales ?  [/quote]

t'as cru qu'on irait donner l'immortalité a n'importe qui ?
je serais le seul immortel, ici
Revenir en haut Aller en bas
M.Noir
Aucun rang assigné
M.Noir

Type : INTJ
Age : 27
Lieu : Paris
Inscription : 07/08/2017
Messages : 325

L’immortalité est-elle possible ? Empty
Message(#) Sujet: Re: L’immortalité est-elle possible ? L’immortalité est-elle possible ? Icon_minitimeVen 01 Déc 2017, 02:00

@Lici a écrit:
OK c'est pas le plus recent des post,  mais Oh MON DIEU CEST UN TRUC SUPER INTÉRESSANT !!  
Je connaissais en effet le sujet mais pas avec ces termes scientifiques.  Du coup,  je me demandais si il etait envisagé scientifiquement de trouver pourquoi la " télomérase" des cellules cancéreuses fonctionne elle.?  On pourrait pas la coller dans des cellules ADN normales ?  

Ça produit le cancer non ?

_______________________________________
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863792-10387310.jpg
https://www.noelshack.com/2017-34-7-1503863801-mbti-mf.png
http://www.celebritytypes.com/personality-tests.php


Les tempéraments humains ne sont-ils pas aussi infiniment variés que les doses chimiques ? Charles Baudelaire
Revenir en haut Aller en bas
Lici
Aucun rang assigné


Type : Type
Age : 24
Lieu : Abysse
Inscription : 01/12/2017
Messages : 32

L’immortalité est-elle possible ? Empty
Message(#) Sujet: Re: L’immortalité est-elle possible ? L’immortalité est-elle possible ? Icon_minitimeVen 01 Déc 2017, 02:08

Erm..en effet en relisant mieux.. y a le doute que "les cellules [qui auraient de la télomerase de cellules cancereuses] passent du côté obscur" ...
J ai rien dis
*sors*
Revenir en haut Aller en bas
KIDOMCWO
Kidom - Bugle - INTJu*** - BonDtoit et Risitas - Jolly - Zaki
KIDOMCWO

Type : INTJ 7, 172 QI
Age : 13
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 25/10/2017
Messages : 542

L’immortalité est-elle possible ? Empty
Message(#) Sujet: Re: L’immortalité est-elle possible ? L’immortalité est-elle possible ? Icon_minitimeVen 01 Déc 2017, 04:36

[quote="Lici"]Erm..en effet en relisant mieux.. y a le doute que "les cellules [qui auraient de la télomerase de cellules cancereuses] passent du côté obscur" ...
J ai rien dis
*sors*
[/quote]

https://www.youtube.com/watch?v=5-2nByd2cr4
on t'a démasqué, foutu djihadiste
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L’immortalité est-elle possible ? Empty
Message(#) Sujet: Re: L’immortalité est-elle possible ? L’immortalité est-elle possible ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

L’immortalité est-elle possible ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» comment savoir si elle est enrhumé ????
» 'Oh mon dieu qu'elle est ignorante' ! Je sais, je sais...
» Quand un vol virtuel envoie dans une prison bien réelle
» texte PS "politique educative territoriale pour l'égalité réelle"
» Elle dort dans la mer. Louise Longo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-