Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Les manifestations inconscientes de l'inférieure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Lun 16 Avr 2012, 21:30

Il peut être très intéressant de cerner les proportions qu'à notre fonction inférieure à agir dans notre vie, de ce fait j'ai crée ce sujet pour faire part de mes observations, des votres, des informations que chacun pourrait trouver.

(Message édité vu la pertinence des informations trouvées par les autres membres)


Chez les IN*J :

Spoiler:
 

(Merci à Wanderlust pour la traduction.)

Chez les I*FP :

Les types Fi dom / Te inf :
 

(Merci à Axolotl pour la traduction.)

Chez les I*TP.

Spoiler:
 

(Merci à Ambre pour la traduction.)
Cliquez sur "Spoiler" pour voir les traductions.

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.


Dernière édition par µ Cephei le Lun 01 Avr 2013, 11:42, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherkkann
Intervenant polémique
avatar

Type : ENTP
Age : 23
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1455

Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Lun 16 Avr 2012, 22:09

Pour moi, ENTP, ça coule de source...

:arrow: Pleins d'idées, plein de projets, mais pas beaucoup de projets qui aboutissent
:arrow: Procrastination
:arrow: Manque d'organisation dans mes cours (pas de farde, piles énormes de feuilles volantes)
:arrow: Chambre totalement bordélique avec des vêtements et des brols par terre (je range quand même +/- 1 fois tous les deux mois Lol )
:arrow: Mauvaise planification de mes activités et de mes engagements (ma fiabilité en prend parfois un coup, même si ce n'est pas volontaire)
:arrow: Impossibilité de lire un livre du type roman en restant concentré (ce n'est pas du tout le cas pour les guides pratiques et les encyclopédies)

Et oui, Si est bien ma fonction inférieure... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Lun 16 Avr 2012, 23:22

En bonne INTP, la fonction qui me donne le plus de fil à retordre est Fe... C'est comme si je devais être en permanence "politiquement correcte" c'est à dire de bonne humeur, enjouée, heureuse. Résultat : les émotions négatives sont refoulées au point que ça en devient un véritable tabou (il ne s'agit même pas de ne pas les exprimer, il s'agit carrément de ne pas les ressentir ! ouais, ouais, ça peut aller loin...). Alors les émotions s'accumulent quelque part et quand la pression dans la cocote minute est trop forte, tout explose n'importe comment... Et même quand ça explose, la raison vient très très vite apaiser tout ça, ce qui fait que je ne me défoule jamais complètement.

Puisque c'est si difficile de les exprimer naturellement, ces foutues émotions pas gérables Wink, j'utilise mon médium favori : l'écriture. C'est par écrit que j'ai réglé de gros conflits affectifs avec des amis ou une belle-mère envahissante, c'est par écrit que j'ai dit pour la première fois à mes parents que je les aimais (et d'ailleurs, je ne suis toujours pas capable de le leur dire en face). Être câline et démonstrative avec un amoureux, lui dire que je l'aime, c'est facile parce que c'est précisément "politiquement correct", mais avec les autres gens de mon entourage, c'est une vraie épreuve. J'arrive à pleurer dans le métro devant des inconnus, mais surtout pas devant mes amis... J'essaye de me forcer à exprimer les émotions quand elles viennent, mais je dois faire un gros effort conscient pour ça et je n'y arrive pas toujours. Alors c'est sûr qu'à l'écrit les émotions sont analysées et passées au crible du T, mais au moins je les partage, c'est déjà ça Wink
Revenir en haut Aller en bas
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Mar 17 Avr 2012, 00:21

Excellente initiative Very Happy , l'influence de la fonction inférieure est sans doute ce qui m'intéresse le plus dans cette typologie. Ça pourrait être formidablement instructif si chacun prenait soin de recouper, puis de noter ici toutes les manifestations qu'il suspecte d'être en lien directe avec cette région obscure de la personnalité.

Petit récapitulatif des caractéristiques de cette fonction :

- son action échappe le plus souvent au contrôle de notre conscience
- elle est autonome, et n'en fait qu'à sa tête. Aussi, elle est espiègle, et nous joue souvent de mauvais tours
- elle est responsable de nos susceptibilités et de nos manquements habituels
- elle se manifeste de façon intempestive, à contre-temps, et de manière assez inopportune
- quand nous sommes tenu d'en faire usage consciemment, son action est lente, inconstante, laborieuse, malhabile
- dans son domaine de prédilection, nous sommes souvent immature, puérile, immodéré et grossier (on en fait trop ou pas assez)
- n'étant pas intégré à notre "moi", elle est archaïque et collective, si bien qu'on tend à la projeter à l'extérieur pour ne pas avoir à la reconnaitre comme faisant parti de nous (accuser le monde de ce que l'on réprime en soi)
- elle donne souvent lieu à un rapport attraction/répulsion face à tout ce qui en incarne l'essence
- garante de notre potentiel réprimé et inconscient, elle subjugue facilement la conscience, et peu donner lieu à des fantasmes ou des comportements qui sont aux antipodes de nos prérogatives habituelles

Bon, en ce qui me concerne, la plupart de ses manifestations se rapportent au S en général, mais aussi au Te me semble t-il (dans une proportion nettement moindre)

Je commencerais par ce qui pourrait bien être du Se en inférieure :
:arrow: j'ai depuis l'enfance pas mal de "passions compulsives" liées aux mesures physiques et temporelles. En gros, il semblerait que pour me familiariser avec la réalité objective, j'ai eu besoin de commencer par en avoir une idée numérique (Se perçu au travers du filtre de Ni). j'étais avide de chiffres se rapportant au réel et je le suis toujours autant, avec une prédilection toute marquée pour les limites ultimes, comme si je cherchais à circonscrire les potentialités physiques de la matière. Par exemple, à 8 ans, je connaissais les mensurations d'une centaine de dinosaures et d'animaux extravagants, la chronologie du vivant depuis l'apparition des premiers amphibiens, la hauteur des plus grands édifices, la vitesse maximal du concorde et du TGV (dont je connaissais le moindre détail de la locomotive). Plus tard, au début de l'adolescence, j'ai littéralement englouti le guiness des records du CDI de mon collège, puis enfin, j'ai trouver mon graal avec l'athlétisme, vivier inépuisable de chiffres et de records. Bref, j'ai en tête plusieurs millier de mensurations, de performances, de dates, de faits historiques, mémorisés sans le moindre effort, simplement parce que j'ai un rapport affectif avec ce genre de donnée, et qu'elles me provoquent un émoi esthétique indescriptible (ça pourrait être du Si également)
:arrow: Enfant, j'ai eu un engouement pour les arts martiaux, et dans ce genre de domaine (comme dans celui de la danse ou de l'athlétisme) je peux être outrageusement SP, encore plus ouf que les vrais SP : cassage de planche, grand écart, nunchaku, coup de pied acrobatique à la JC Vandamne, coup de point décisif avec grimace et hurlement primaire, cascades dangereuses ect... C'est souvent bref et très intense, assez impressionnant pour les autres, mais quand je m'y adonne, je sens clairement que je suis débordé par une puissance souterraine, une énergie obscure à laquelle je ne peux donner forme que de manière extrême, ou tout du moins avec excès et grandiloquence. Ceci dit, ces manifestations sont très rares aujourd'hui.
:arrow: Vers l'âge de 12 ans, j'ai commencé à éprouver un vif attrait pour les pistolets, particulièrement les colts de western, puis ensuite pour les guns à bille, attrait qui s'est assez vite estompé avec l'apparition d'autres lubies tout aussi obsessionnelles. Mais voilà que depuis quelque mois, je suis de nouveau pris d'engouement pour ces instruments mortifères, et que je menace de me lancer dans une collection de répliques (anciennes, mais aussi à bille). Mon interprétation, au delà de l'esthétisme de certaines armes, c'est que le pistolet permet une action à distance de l'esprit sur la matière, et ce avec une précision de frappe ainsi qu'un retentissement qui fait s'exalter mon Se infantil. Par ailleurs, la pratique du tir à la cible me fait énormément de bien, car ça me permet de réajuster mon esprit aux propriétés physiques de la matière. Dans le même ordre idée, j'aime les fléchettes, le mini-golf, et je pourrais très bien m'adonner au billard ou au tir à l'arc.
:arrow: Je suis de très loin la personne la plus tête en l'aire que j'ai jamais connu. Gamin, il m'est plusieurs fois arrivé d'aller à l'école sans mon cartable, ou je de me pointer en chaussons, et avant que je ne trouve l'astuce d'attacher mes clés à une chaine (que je porte encore aujourd'hui à mon jean), je perdais au moins trois trousseaux par an, sans parler de mon porte-feuille, de mon manteaux, mon bonnet, mes gants, mes stylos, ma trousse ... Ça c'est pas mal amélioré depuis, mais je continu encore de faire des trucs qui font bien se marrer mes potes. Par exemple, je suis coutumier du fait de boire distraitement dans le verre des autres quand je suis pris dans un discours exalté, ou bien un pote me demande des feuilles et je lui donne du feu, ou encore je verse mon sucre dans le cendrier et je tapote les cendres de ma clope au dessus de mon café. Pire encore, un jour, en refermant mon frigo, j'ai eu la vague impression de m'être encore livré à une de ces étourderies; je ré-ouvre, et là je trouve une cassette vidéo entre le fromage et les yaourt !..

C'est tout pour cette fois, mais j'en ai encore plein sous le coude...



Dernière édition par Exil le Mar 17 Avr 2012, 14:07, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Mar 17 Avr 2012, 01:17

Ekaterin a écrit:
En bonne INTP, la fonction qui me donne le plus de fil à retordre est Fe... C'est comme si je devais être en permanence "politiquement correcte" c'est à dire de bonne humeur, enjouée, heureuse. Résultat : les émotions négatives sont refoulées au point que ça en devient un véritable tabou (il ne s'agit même pas de ne pas les exprimer, il s'agit carrément de ne pas les ressentir ! ouais, ouais, ça peut aller loin...). Alors les émotions s'accumulent quelque part et quand la pression dans la cocote minute est trop forte, tout explose n'importe comment... Et même quand ça explose, la raison vient très très vite apaiser tout ça, ce qui fait que je ne me défoule jamais complètement.

Puisque c'est si difficile de les exprimer naturellement, ces foutues émotions pas gérables Wink, j'utilise mon médium favori : l'écriture. C'est par écrit que j'ai réglé de gros conflits affectifs avec des amis ou une belle-mère envahissante, c'est par écrit que j'ai dit pour la première fois à mes parents que je les aimais (et d'ailleurs, je ne suis toujours pas capable de le leur dire en face). Être câline et démonstrative avec un amoureux, lui dire que je l'aime, c'est facile parce que c'est précisément "politiquement correct", mais avec les autres gens de mon entourage, c'est une vraie épreuve. J'arrive à pleurer dans le métro devant des inconnus, mais surtout pas devant mes amis... J'essaye de me forcer à exprimer les émotions quand elles viennent, mais je dois faire un gros effort conscient pour ça et je n'y arrive pas toujours. Alors c'est sûr qu'à l'écrit les émotions sont analysées et passées au crible du T, mais au moins je les partage, c'est déjà ça Wink

Trop mignon ....
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Mar 17 Avr 2012, 12:49

J'essaierais d'éditer les infos pour chaque fonction inférieure dans mon premier message, ça pourrait être instructif en effet Smile (ça va me demander un gros effort d'organisation... mais bon je vais essayer dés ce soir Cool ).

Et toi ségovois, ta fonction inférieure se manifeste-t-elle comme Sherkann ?

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherkkann
Intervenant polémique
avatar

Type : ENTP
Age : 23
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1455

Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Mar 17 Avr 2012, 19:34

ChasingStarlight a écrit:
Et toi ségovois, ta fonction inférieure se manifeste-t-elle comme Sherkann ?

Je serais curieux de savoir... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Mar 17 Avr 2012, 19:38

Heu ... moi je saurais pas trop dire pour mon cas, mais par rapport au poste de Sherkan :


Citation :

Arrow Pleins d'idées, plein de projets, mais pas beaucoup de projets qui aboutissent
====> Oui , trop
Citation :
Arrow Procrastination
====> Oui trop pour les trucs de la vie ordinaire, par contre quand quelque chose doit être fait et que cela me tient à coeur, je mets tout en oeuvre pour que cela soit fait vite et bien , quite à devenir un peu manipulateur je le reconnais
Citation :
Arrow Manque d'organisation dans mes cours (pas de farde, piles énormes de feuilles volantes)
=====> Oui trop - mais bizarrement c'est un bordel "productif" et qui a tendance à déteindre sur les autres
Citation :
Arrow Chambre totalement bordélique avec des vêtements et des brols par terre (je range quand même +/- 1 fois tous les deux mois Laughing )
====> Exactement ça ... et tu verrai ma voiture...
Citation :
Arrow Mauvaise planification de mes activités et de mes engagements (ma fiabilité en prend parfois un coup, même si ce n'est pas volontaire)
=====> Oui c'est moi aussi, je fais les choses sur le moment , je n'arrive pas à planifier - même pour prendre un café.
Citation :
Arrow Impossibilité de lire un livre du type roman en restant concentré (ce n'est pas du tout le cas pour les guides pratiques et les encyclopédies)
====> Pareil, à par la presse ou ce qui se lit "par de petit morceaux" je ne lis jamais, ça doit d'ailleur se voir sur mon ortografe Smile

En fait oui , tous les points me correspondent exactement, je dois aussi avoir Si en inférieur , mais ça fait aussi notre charme ... et ça peut même devenir une force (vive les optimistes Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Mar 17 Avr 2012, 19:55

Concernant la thérorie d'Exill (même si je sais que l'auto-analyse n'est pas mon fort - surtout sur ce point) :

Citation :
- son action échappe le plus souvent au contrôle de notre conscience
==> Oui tout à fait, mais bizarement je dirai encore plus ça de ma fonction dominante (Ne) sur laquelle j'ai l'impression que ma conscience a encore moins de contrôle - mais j'ai peut être mal compris le sens de la phrase

Citation :

- elle est autonome, et n'en fait qu'à sa tête. Aussi, elle est espiègle, et nous joue souvent de mauvais tours
===> Oui elle me fait souvent honte quand je perd tout ou que ça me fait faire/dire des bétises plus grosse que moi. Mais ça me fait surtout rire.
Citation :

- elle est responsable de nos susceptibilités et de nos manquements habituels
De mes manquements : oui mes "défauts" les plus flagrant vienne ma faiblesse de Si
De mes susptibilité : non pas trop, les gens qui ne sont que (Si) ne m'agacent pas forcement (quoi que un peu en fait) , je me dit juste qu'ils sont différents. Souvent on s'entends très bien d'ailleur mais on est pas très proche, en tout cas il n'y a jamais de clash.

Citation :
- elle se manifeste de façon intempestive, à contre-temps, et de manière assez inopportune
Non je ne crois jamais avoir eu de manifestation intempestive de Si. C'est tout simplement pas du tout moi , même sous stress

Citation :
- quand nous sommes tenu d'en faire usage consciemment, son action est lente, inconstante, laborieuse, malhabile
===> Pas si sûr, si , de part les circonstance, je suis obligé de me faire passé pour un Si ou de mener un projet de cette façon, je le fait très bien et on pourrait me prendre pour un vrai ISTJ. Mais ça dure vraiment pas longtemps ,c'est juste un rôle.

Citation :
- dans son domaine de prédilection, nous sommes souvent immature, puérile, immodéré et grossier (on en fait trop ou pas assez)
Non je ne pense jamais en faire trop sur ce plan là.
Pas assez oui, et en permanance mais c'est tellement naturel et tellement moi que ça passe bien

Citation :
- n'étant pas intégré à notre "moi", elle est archaïque et collective, si bien qu'on tend à la projeter à l'extérieur pour ne pas avoir à la reconnaitre comme faisant parti de nous (accuser le monde de ce que l'on réprime en soi)
Pas sûr d'avoir compris , mais si ça se trouve tout ce que je raconte dans ce post justifie cette phrase

Citation :
- elle donne souvent lieu à un rapport attraction/répulsion face à tout ce qui en incarne l'essence
Non, c'est même plutôt l'inverse c'est la fonction avec laquelle j'ai le plus d'indifférence - alors que pour les autres je leur trouve des côtés super attirants ou enervants. C'est un peu une fonction "chiante" et "basique" pour moi

Citation :
- garante de notre potentiel réprimé et inconscient, elle subjugue facilement la conscience, et peu donner lieu à des fantasmes ou des comportements qui sont aux antipodes de nos prérogatives habituelles
===> Fantasmes ou comportements antipodes : non pas dans ma façon d'être et de réagir. Par contre que c'est un potentiel inexploité, oui je suis d'accord.


Voila après comme je suis mauvais en théorie MBTI et pas forcement très bon pour l'introspection j'espère ne pas avoir dit trop de conneries.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Mar 17 Avr 2012, 21:48

Ne connaissant que les préférences de base, j'aime beaucoup lire ce que je trouve ici en faisant un rapport avec ce contenu et celui que je découvre sur le net. J'ai donc pu comprendre comment fonctionnaient les fonctions cognitives, secondaires, et saisir à peu près leur signification.

Je triche un peu, comme Exil possède le même profil que le mien j'ai lu attentivement la façon dont il décrivait sa fonction inférieure Se.

J'ai été vraiment interpellée par la perte récurrente d'objets. ça m'arrive tout le temps, et c'est l'une des raisons pour lesquelles je porte rarement des bijoux par exemple : je les dissémine partout et je les perds assez souvent. Néanmoins, j'ai mis en place depuis quelques années (l'adolescence pour être précise) une sorte de mécanisme spécial : je considère que dès que je perds un objet, plus je mets de temps à le retrouver et moins j'ai de chance de le revoir. Je regarde donc tous les meubles autour de moi, la pièce de façon générale et j'essaie de me souvenir ce que j'ai fait il y a une seconde, une minute voire une heure s'il vaut remonter jusque là. Je refais mon parcours inverse, et je regarde dans l'ensemble mon environnement puis je me focalise à nouveau sur les meubles. En général, je retrouve quasiment toujours ce que j'ai perdu, peu importe que je sois dans une maison ou un appartement.

Je viendrai peut-être rajouter d'autres choses, je m'estime encore novice en MBTI pour pouvoir développer le sujet concernant mon profil.
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Mar 24 Avr 2012, 21:06

En fait, quand j'y pense, j'hésite vraiment entre mon manque de Te et de Se... Vos témoignages sur Se en inférieur me concernent aussi énormément, comme la perte d'objets, la perte de contact avec le monde réel.. D'ailleurs j'ai fais énormément de rêves ou j'avais une incapacité physique. Comme par exemple :

- incapacité à voir normalement
- incapacité à respirer normalement
- incapacité à courir, alors que dans le rêve les autres le font normalement
- les rêves où je ressens une certaine forme de pouvoir mystique, un peu comme dans les films.. enfin les autres ont un pouvoir et comme par hasard le mien ne marche pas (manque de confiance en soi probablement, mais je trouve que y'a beaucoup de rapport avec Se).
- sentiment d'apathie physique très forte

Enfin dans mes rêves c'est toujours en rapport avec une incapacité physique, quand c'est un mauvais rêve. Mais récemment c'est aussi l'inverse qui s'est produit, j'ai rêvé que je jouais à un jeu de balle sur un stade avec des gens (un mélange de handball, football et baseball), et soudain j'avais comme une montée de puissance et je pouvais courir très vite... enfin je passe les détails. Tout ça pour dire, que j'ai jamais fais de corrélation avec mes rêves et mon manque de Te, mais plutôt Se ou Si. Plutôt Si en fin de compte.

Aussi je suis très tête en l'air, j'ai beaucoup de mal avec le concret et je suis très maladroit, voir aussi hypocondriaque (j'ai horreur des piqûres, rien qu'à imaginer la seringue me prélever du sang me fait tourner la tête), d'ailleurs je fais toujours un malaise après un prélèvement de sang Rolling Eyes , peut être un stress inconscient.

D'ailleurs avez vous eu des apparitions de ce qui pourrait ressembler à votre fonction inférieure dans vos rêves ?

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Jeu 03 Mai 2012, 22:47

Quelles sont les grandes différences entre Si et Se ? scratch

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Jeu 03 Mai 2012, 22:56

le Se est super marrant, le Si est super chiant

regarde la différence (ESFP-ISFP-ESTP) et (ISTJ-ISFJ-ESTJ) --> c'est les types ou ca se voit le plus je trouve

EDIT : enfin pas en inférieur - j'ai toujours eu du mal à comprendre les fonctions en inférieur

Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Jeu 03 Mai 2012, 23:44

Merci pour ton intervention Ségovois Lol , même si j'avoue que j'ai un peu de mal avec les Si dominants... un peu beaucoup même. Ah oui les Si c'est plutôt le conservatisme, ils vivent plutôt dans le passé, m'enfin dans le sens qu'ils comparent leur présent à leur passé, ça me fait penser à l'ancien régime de l'URSS avec des dirigeants pour la plupart STJ à mon avis Smile (les vieilles traditions et tout ça) , là où Se c'est vivre concrètement dans le moment présent, en distinguant bien les détails et tout ça. Fin c'est au niveau de l'inférieure que ça m'intéresserait scratch

Si la fonction Si comme dit Exil donne un sentiment de continuité dans la vie, alors en inférieure ça supposerait qu'on ne fait que vivre dans le futur ? Rolling Eyes

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linh
Pionnier
avatar

Age : 42
Lieu : Paris
Emploi : .
Inscription : 12/10/2011
Messages : 540

Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Ven 04 Mai 2012, 00:38

Moi aussi j'ai beaucoup de mal avec les Si dominant, eux qui sont si conservateur et moi qui suit tout au contraire, avec toujours le besoin d'une touche d'originalité... qui les heurte parfois ...

Citation :
Si la fonction Si comme dit Exil donne un sentiment de continuité dans la vie, alors en inférieure ça supposerait qu'on ne fait que vivre dans le futur ?

Ta phrase me fait penser à un chose dont je me suis aperçu il y a un moment ...

C'est qu'au lieu d'être 100 % concentré sur le moment présent, ancré dans la réalité ... une partie de moi est toujours en "voyage" dans le futur ... que ce soit avec de bonnes ou de mauvaises projections. Bien sur parfois ont peux être préoccupé par des problèmes dont on arrive pas à se détacher, mais lorsque tout va bien alors mon esprit vagabonde sur des éventualités proches ou plus lointaines ... alors je ne sais pas si d'autres personnes sont comme moi, si c'est de la rêverie ou autre ... mais maintenant que j'en ai prit conscience j'arrive à me concentrer pour profiter du moment présent, du spectacle que je regarde, des personnes qui m'accompagnent ...

_______________________________________
Au comble de la joie, pourquoi ce sentiment de solitude indicible ?
Isolée dans le tumulte, solitaire dans la foule,
Je ne peux changer le caractère que le Ciel m'a donné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Ven 04 Mai 2012, 01:35

HongTuyet a écrit:
Moi aussi j'ai beaucoup de mal avec les Si dominant, eux qui sont si conservateur et moi qui suit tout au contraire, avec toujours le besoin d'une touche d'originalité... qui les heurte parfois ...

Citation :
Si la fonction Si comme dit Exil donne un sentiment de continuité dans la vie, alors en inférieure ça supposerait qu'on ne fait que vivre dans le futur ?

Ta phrase me fait penser à un chose dont je me suis aperçu il y a un moment ...

C'est qu'au lieu d'être 100 % concentré sur le moment présent, ancré dans la réalité ... une partie de moi est toujours en "voyage" dans le futur ... que ce soit avec de bonnes ou de mauvaises projections. Bien sur parfois ont peux être préoccupé par des problèmes dont on arrive pas à se détacher, mais lorsque tout va bien alors mon esprit vagabonde sur des éventualités proches ou plus lointaines ... alors je ne sais pas si d'autres personnes sont comme moi, si c'est de la rêverie ou autre ... mais maintenant que j'en ai prit conscience j'arrive à me concentrer pour profiter du moment présent, du spectacle que je regarde, des personnes qui m'accompagnent ...

Oui je comprend tout à fait ce que tu veux dire, c'est quand on est totalement apaisés qu'on arrive à capter l'essence du moment, sans que nos idées aillent vagabonder dans un futur proche ou lointain ... et personnellement même si j'en prends conscience, c'est assez difficile d'enlever ce tourments d'idées qui me torture l'esprit.

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chandernagor
Aucun rang assigné


Type : INFJ 4w3
Age : 29
Lieu : Bombay
Inscription : 26/02/2013
Messages : 70

Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Sam 16 Mar 2013, 10:14

Je fais remonter le topic, parce que j'ai trouvé une série d'articles très intéressants qui traitent du sujet, sur Personalitycafe. Ce sont des extraits d'un livre de Naomi Quenq Was that really me? qui traite des manifestations de la fonction inférieure chez les différents types.

J'ai trouvé les extraits pour les E*FJ, les EN*P, les I*TP, les I*FP, les IN*J et les IS*J

J'ai pensé que ça pouvait aider les gens qui ont du mal à se typer. Le seul problème c'est que ces articles sont assez longs, et ils sont en anglais, donc difficilement accessibles aux non-anglophones. Du coup j'ai fait une sorte de traduction synthétique de celui sur les IN*J :

Spoiler:
 




peut-être que d'autres âmes charitables pourraient faire la même chose pour les autres types?

E*FJ

EN*P

I*TP

I*FP

IN*J

IS*J
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sémélé
Aucun rang assigné
avatar

Type : Fe, 1w2
Age : 24
Lieu : Paris
Inscription : 03/03/2013
Messages : 23

Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Sam 16 Mar 2013, 10:44

Je veux bien traduire E*FJ Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
axolotl
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP - So/S? - Chaotique Bon - Rebelle niv1
Age : 32
Lieu : Alsace
Emploi : larve en CDI
Inscription : 25/02/2013
Messages : 94

Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Sam 16 Mar 2013, 10:59

aaah merci Wonder d'avoir fait remonter ça, ça fait parfaitement suite à ce que tu m'expliquait hier sur les "débordements" de fonction inférieure Very Happy

le début du topic est fort intéréssant aussi donc merci µ de l'avoir créé.

je me suis atellée à la traduction du I-FP et je dois dire que je m'y reconnais grandement XD (à mon grand malheur... lol)
si ca continue d'être aussi calme à l'agence, je devrais avoir terminé dans la matinée.

_______________________________________
“Think of the rivers of blood spilled by all those generals and emperors, so that in glorious triumph they could be momentary masters of a fraction of a dot.” - Carl Sagan
 
[00:59:44 03/07/13] Ayahuasca: Je suis le plus irrationnel et le plus malade ici
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Sam 16 Mar 2013, 11:32

Super merci !!!!!

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chandernagor
Aucun rang assigné


Type : INFJ 4w3
Age : 29
Lieu : Bombay
Inscription : 26/02/2013
Messages : 70

Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Sam 16 Mar 2013, 11:45

Héhé, de rien! Smile

Je suis contente qu'il y ait des volontaires pour traduire les articles! Peut-être qu'ultérieurement on pourrait ouvrir un topic avec toutes les synthèses...


Je revenais aussi évoquer mon rapport avec Se:

Pour parler de mon cas, mes lectures sur la sensation extravertie m'ont complètement confortée dans l'idée que j'étais INFJ. Déjà parce que ça se retrouve dans une sorte de "tension" entre idéalisme et matérialisme (l'article de personalityjunkie le décrit très bien). J'ai beau vivre dans mon monde, j'aspire à des choses très matérielles (voyages, belles choses, nourriture raffinée, statut social...). Alors que mes valeurs réprouvent le consumèrisme et recherchent l'essentiel ailleurs. Parfois je me dis aussi, que tant que j'ai mes bouquins, mes films, une connection internet et mes pensées, tous mes besoins sont comblés.

En plus de ça, aussi loin que je m'en souvienne, on m'a toujours reprochée d'être rêveuse, étourdie, maladroite, et de cruellement manquer de sens pratique. Ca a inquiété mes parents au point qu'ils m'ont fait consulter une psy, d'ailleurs... Rolling Eyes
J'ai aussi beaucoup de difficulté à être en phase avec l'environnement, et à cause de ça j'ai mis un temps fou à apprendre à conduire. Le reproche récurrent de mes formateurs c'était : n'anticipe pas suffisamment sur son environnement. On m'a demandé si j'avais des problèmes de vue, et si je n'étais pas un peu débile. Une monitrive a même convoqué ma mère pour lui dire qu'elle n'avait jamais vu de cas comme le mien en 10 ans de carrière...

Comme je ne suis que trop consciente de mes difficultés, j'ai développé des "réflexes" d'anticipation. Quand je sais que je vais devoir affronter une situation "pratique" (manier un objet complexe, remplir un formulaire hyper important, m'orienter dans un aéroport, gèrer pleins de détails...), je commence par stresser, et je fais tout et n'importe quoi pour m'y préparer. Je consulte des plans ou des personnes, je me conditionne mentalement, et une fois en situation je mets trois plombes à exécuter la tâche en question, parce que je vérifie et revérifie 15 fois que je n'ai rien oublié et je me focalise scrupuleusement sur le moindre détail. D'ailleurs ça me coute beaucoup d'énergie. En fait, sur le plan pratique, en dehors d'objets/procédures sur lesquels je suis bien rodée, rien ne coule de source pour moi.

Les colères les plus soudaines et spectaculaires que j'ai pu piquer ont explosé face aux résistances de certains objets. Une clé qui refuse de s'insèrer dans une serrure, un pied de table qui s'encastre dans mon orteil, un ordinateur récalcitrant... ça peut vite me rendre complètement dingue, et plutôt que de m'en prendre à ma propre maladresse, j'en veux à l'objet en lui-même. Je l'insulte, je le malmène...Une fois j'ai même souhaité que mon ordinateur se transforme en être vivant pour qu'il comprenne vraiment sa douleur (bonjour, je suis tarée!).

J'ai tendance à abuser de certaines sensations, parfois jusqu'à saturation : à certaines époques ça a pu être la cigarette (un paquet entier en 2/3 heures), certains cocktail alcoolisés (sans aller jusqu'à la dépendance cela dit), certaines musiques, le sommeil (abus de siestes!) et bien sûr la bouffe. Et je suis vraiment dans la sensation pour la sensation, jusqu'à ce que je m'en lasse et que je passe à autre chose. Bien souvent j'éprouve un sentiment de culpabilité (= je vais grossir/choper un cancer/devenir alcoolique/me ruiner...) pendant ou juste après la phase d'abus. Cela étant, pour l'instant ces excès n'ont jamais eu de conséquences graves, j'ai toujours su m'arrêter avant.

Pour ce qui est de mes loisirs, j'apprécie certaines activités S qui ne comportent pas d'enjeux : cuisine, broderie... et qui peuvent stimuler ma créativité. J'apprécie vraiment de switcher de Ni vers Se à l'occasion, ça me procure une forme de plaisir et de détente que j'ai du mal à décrire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
axolotl
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP - So/S? - Chaotique Bon - Rebelle niv1
Age : 32
Lieu : Alsace
Emploi : larve en CDI
Inscription : 25/02/2013
Messages : 94

Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Sam 16 Mar 2013, 12:52

Shocked
nan mais wander, des post comme ça, ca m'aide pas du tout mais du tout à me sentir I-FP.........
"lol"

_______________________________________
“Think of the rivers of blood spilled by all those generals and emperors, so that in glorious triumph they could be momentary masters of a fraction of a dot.” - Carl Sagan
 
[00:59:44 03/07/13] Ayahuasca: Je suis le plus irrationnel et le plus malade ici
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Sam 16 Mar 2013, 12:59

Traduction en cours pour les ITP (message à éditer).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Sam 16 Mar 2013, 13:09

J'ai pas grand chose de plus à ajouter par rapport à ce que tu décis Wander, j'ai connu exactement les mêmes sensations. Merci pour cette traduction intéressante d'ailleurs Smile
Revenir en haut Aller en bas
axolotl
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP - So/S? - Chaotique Bon - Rebelle niv1
Age : 32
Lieu : Alsace
Emploi : larve en CDI
Inscription : 25/02/2013
Messages : 94

Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure Sam 16 Mar 2013, 13:35

j'ai du mal a faire le tri... c'est pas une traduction mot à mot mais j'ai jamais été douée en synthèse.
du coup ça va sans doute être un peu plus long que je pensais.
je poste déja un bout, et j'éditerai plus tard


Les types Fi dom / Te inf :
 

_______________________________________
“Think of the rivers of blood spilled by all those generals and emperors, so that in glorious triumph they could be momentary masters of a fraction of a dot.” - Carl Sagan
 
[00:59:44 03/07/13] Ayahuasca: Je suis le plus irrationnel et le plus malade ici
Spoiler:
 


Dernière édition par axolotl le Sam 23 Mar 2013, 18:17, édité 3 fois (Raison : 3e (mini)update)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Les manifestations inconscientes de l'inférieure

Revenir en haut Aller en bas
 

Les manifestations inconscientes de l'inférieure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les volontaires de la Seine-Inférieure
» Validation note inférieure a 10
» Température inférieure à 37
» facture inférieure au contrat
» Probabilité qu'une variable soit supérieure à une autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-