Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 En quête de sens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jingyo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 36
Lieu : à la maison
Inscription : 13/07/2017
Messages : 13

Message(#) Sujet: En quête de sens Jeu 13 Juil 2017, 21:52

Bonjour,

Je suis en pleine remise en question professionnelle, chaque fois qu'il y a du changement (collègues, projets...) ça remet tout en cause et j'ai l'impression chronique de ne pas être au bon endroit. Sad

Si je considère mon parcours au regard de ce qui m'a fait vibrer :
- Enfant je dévorais les livres et j'adorais écrire (j'aime toujours autant lire et écrire), mes profs étaient impressionnés par mon niveau de rédaction (c'est pas pour me la péter Razz ), pour autant je n'ai jamais vraiment pensé à un métier dans ce domaine (au sens large) même si quelque fois l'idée de relecteur/correcteur m'a effleurée, j'adore ça et je suis bien tatillonne. Very Happy
- J'ai fait de la musique et j'étais plutôt douée. Mais j'ai fait un stage d'observation dans mon école de musique et décrété que c'était pas pour moi car voix trop restreinte et métier trop précaire - je devais plutôt envisager concertiste à l'époque
- J'ai fait S parce que j'étais bonne partout jusqu'en seconde mais arrivé en 1ere ça a été la cata. La biologie me motivait vraiment, j'ai adoré décortiquer les chromosomes en génétique et retracer l'histoire de l'humanité en géologie ! mais tellement dégoûtée par les autres sciences je suis partie en fac de langues. Blasé
- Puis j'ai adoré les langues Very Happy (j'en faisais déjà avant), j'ai une vraie facilité pour la prononciation, j'ai beaucoup travaillé aussi ! Mais mes parents m'ont incitée à une option commerce parce que traduction c'était trop la loose, pauvre en débouchés et tout (je devais quand même être paumée et influençable pour pas imposer mon avis plus que ça lol )
- Évidemment le commerce ne m'a pas plu alors j'ai opté pour un master dans le management culturel Very Happy sauf que là j'avais pas tellement le niveau demandé, ni le réseau pour m'insérer, alors je suis partie bosser un an dans une université allemande, j'ai fait du conseil auprès des étudiants, et au retour j'ai eu un concours pour faire la même chose en France. Plus de rapport avec les langues, mais toujours cette mission de conseil qui me donnait la satisfaction d'être utile.
- Sauf que Very Happy ayant appris sur le tas je me sentais pas hyper légitime par rapport aux collègues psy du travail ou simplement qui avaient approfondi le sujet, et puis autant j'étais à l'aise en entretien individuel, autant l'animation de groupe c'était ma bête noire. affraid Alors quand j'ai récemment eu l'occasion de changer de poste, j'ai demandé à arrêter totalement cette mission d'accompagnement, pour ne plus faire que de l'administratif. Et là je suis en train de me dire que c'était pas une bonne idée. Angel Les collègues louent mon organisation mais il n'y a rien de plus faux ! mes dossiers c'est un vrai poème ! Les projets me motivent un dixième du temps avant de me décourager à nouveau, je n'arrive pas à avoir les idées claires et comme je ne peux pas m'empêcher d'aider mes collègues sur tout le reste je n'arrive pas à tenir les délais. Je vais devoir coordonner des trucs hyper techniques, jongler entre différents sujets, je ne m'y vois pas du tout !

J'ai l'impression d'avoir toujours opté pour les choix qui me laissaient le plus de latéralité pour me retourner 'au cas où ça foire', de survoler plutôt qu'aller au fond des choses, sauf que maintenant j'ai une envie criante de me spécialiser dans un domaine, pour me sentir à la fois à ma place et compétente, mais avec la peur de rater aussi (d'être une musicienne moyenne, une rédactrice ou une traductrice médiocre, une psychologue de bas étage...)
J'ai aussi envisagé l'écologie, la cuisine bio, la réduction des déchets... j'y suis très sensible. Également le soin aux autres par des techniques corporelles (praticien de shiatsu, prof de yoga...) Mais des études à reprendre ou une formation à faire dans n'importe quel domaine, c'est des années ! Et surtout, dans le fond, je ne sais pas tellement quoi faire.  Embarassed
Ce que je me demande en fait c'est si un jour je vais vraiment réussir à changer de voie, ou si je me complais là-dedans sans trop m'en rendre compte... :/ Moi seule peut savoir... mais peut-être d'autres personnes (INFP) ont-elles vécu la même chose ?
Je précise que l'environnement de travail compte beaucoup pour moi et qu'en l'occurrence il me convient globalement bien, sinon je ne resterais pas !

Olala le roman Embarassed merci à ceux qui aurons lu jusqu'ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taamer
Aucun rang assigné


Type : .
Age : 43
Lieu : .
Inscription : 24/08/2015
Messages : 262

Message(#) Sujet: Re: En quête de sens Ven 14 Juil 2017, 01:33

.


Dernière édition par Taamer le Mar 23 Oct 2018, 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sanka94
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP /trholl /tro-intélijent
Age : 36
Lieu : Champigny
Emploi : Rien, c'est aux femmes de bosser.
Inscription : 05/05/2015
Messages : 252

Message(#) Sujet: Re: En quête de sens Ven 14 Juil 2017, 04:00

Salut, wesh alors !

Le plus simple me semble être de ne pas te mettre la pression à tort

Tu penses, t'as peur, et la peur contrôle ta vie. C'est très raccourci, mais c'est ça.
De combien d'argent as tu besoin pour vivre ?
Une fois que tu auras le montant, quelque soit ton activité, si elle est suffisante, tant mieux, non ?





J'ai aussi envisagé l'écologie

alors je suis partie bosser un an dans une université allemande

Si seulement tu avais choisi Londres... ou New York... ( l'anglais c'est trop commun ? )
l'esprit anglo saxon t'aurait appris que ce qui importe, c'est ce que tu fais. Surtout si tu le fais bien.
Les diplômes prouvent juste que tu es allée à l'école. Cela ne prouve pas présentement ton travail.

Enfin, quand tu aides les autres, c'est dans l’intérêt de la firme. Si le boss de ton boss n'est pas un crétin fini, il le voit.
Puis, avant de demander une augmentation, prends une semaine d’arrêt maladie. Bizarrement t'auras ton augmentation.

Ben oui, les dossiers avanceront beaucoup moins vite sans toi.... xD


Pour finir, tu peux faire ce que tu aimes, ou aimer ce que tu fais.


Quand à l'amour des langues, Bruxelles cherche des traducteurs. Et puis, tu as le niveau pour être dans le cabinet d'un ministre.

Donc, si tu n'achetes pas le ticket du loto, tu ne pourras jamais gagner ! Tente, parce qu'il y a pire que celui qui a échoué, c'est celui qui n'a pas .....


Cya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2021

Message(#) Sujet: Re: En quête de sens Ven 14 Juil 2017, 05:13

Je me reconnais pas mal dans ce que tu dis.
J'en ai également marre de survoler les choses, et de toucher à tout sans rien réellement maîtriser.
Je suis actuellement en fac d'art plastique qui est très généraliste. Je regrette parfois de ne pas avoir fait un BTS pour avoir acquis des connaissances dans un domaine précis et pour un but précis, et avec à la clé un travail.
La fac d'art plastique offre des possibilités en master, mais ça reste assez vague et large.

Mais comme le dit Taamer, ça fait parti de notre fonctionnement, et je pense que ce serait plus intéressant pour nous de chercher un métier qui permet d'exploiter ces tendances "naturelles", même si explorer ses fonctions ombres, a aussi un aspect motivant et boostant.
Moi par exemple, ça pourrait être l'art thérapie.

Sinon en ce qui concerne ta peur d'être médiocre, le pire est de ne pas essayer et d'avoir ensuite des regrets. Et une personne qui essaye, même si elle échoue aura toujours du mérite (je sais que tout le monde n'est pas d'accord là dessus, mais en tant qu'également Fi, j'espère que tu es du même avis Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dug_95
Aucun rang assigné


Type : Probablement INFP type 2?
Age : 23
Lieu : 07 et 34
Emploi : Etudiant
Inscription : 01/11/2016
Messages : 59

Message(#) Sujet: Re: En quête de sens Ven 14 Juil 2017, 21:43

@Taamer a écrit:
Bonjour Jungyo,

La quête du sens et des choix de vie n'est pas propre au profil INFP. Tous les profils IxxP ont en commun le fait d'apprécier d'avoir des possibilités ouvertes, disponibles, et se réservent la possibilité de faire un choix à un moment donné, ou bien le plus tard possible (souvent juste avant le gong d'un délai, voire même juste après le gong), ou bien pas du tout (tendance à la procrastination assez fréquent).

La différence entre les INxP et les ISxP tiendra au fait que les premiers se contentent souvent d'explorer de nouvelles idées - la musique, la bio, les langues, tout ce qui est nouveau ET qui nous plaît nous motive; après, lorsque la nouveauté n'est plus là, ce sont d'autres processus qui entrent en jeu pour maintenir la motivation, sans quoi elle s'évapore; tandis que les seconds mettent en pratique beaucoup plus facilement.

Avoir des choix, avoir la possibilité de changer, survoler un sujet : tout cela me semble assez caractéristique de mon propre INxP (qui est rationnel avec l'usage de Ti, là où ton Fi guide ton système de valeurs, subjectif et personnel).

Quels conseils te donner? Le plus simple me semble être de ne pas te mettre la pression à tort - pourquoi serais-tu une musicienne médiocre? Notre talent (en tant qu'INxP) est de nous diversifier, c'est ce qui nous motive. De bonnes bases de yoga et de musique et de pratique écologique et de soin aux autres (association corps et esprit) et le goût des langues et de la rencontre et ainsi de suite : là où des personnes apprécient d'être un expert dans un seul domaine, nous apprécions d'être bons sans chercher à être les premiers, dans plein de domaines.

Si tu recherches des formations, aujourd'hui, de nombreuses formations en ligne - payantes pour un prix modique, généralement moins de cent euros - sont disponibles en MOOC. Pour les formations de soins du corps, je peux te recommander quelques cursus qui s'enseignent en quelques jours (coût : de quelques centaines d'euros à quelques milliers d'euros selon la formation) - les réflexes primordiaux, la synergologie, la neuro-harmonisation - et quelques autres auxquelles je ne pense pas en cet instant.

A ta disposition par MP ou sur le Discord pour poursuivre la conversation.

C'est assez intéressant ce que vous dites la, le N a tendance à survoler alors que le S est "à fond" dedans?


En fait, une personne qui vit pour sa passion, c'est très S, alors qu'un N, ça l’ennuierait d'être limité à un seul domaine?


Les N sont-ils donc sensibles au syndrome du "touche à tout"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taamer
Aucun rang assigné


Type : .
Age : 43
Lieu : .
Inscription : 24/08/2015
Messages : 262

Message(#) Sujet: Re: En quête de sens Ven 14 Juil 2017, 22:42

.


Dernière édition par Taamer le Mar 23 Oct 2018, 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pascal456
Aucun rang assigné
avatar

Type : My life is brilliant. My love is pure.
Age : 33
Lieu : .
Inscription : 10/07/2017
Messages : 9

Message(#) Sujet: Re: En quête de sens Ven 14 Juil 2017, 23:25

Viens à la ferme avec moi Taamer. Je te laisserais conduire mon tracteur et m'actiontyper dans les travaux agricoles.

Homme et poule Vache Cuir moustache Vieux cow boy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taamer
Aucun rang assigné


Type : .
Age : 43
Lieu : .
Inscription : 24/08/2015
Messages : 262

Message(#) Sujet: Re: En quête de sens Sam 15 Juil 2017, 00:06

.


Dernière édition par Taamer le Mar 23 Oct 2018, 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pascal456
Aucun rang assigné
avatar

Type : My life is brilliant. My love is pure.
Age : 33
Lieu : .
Inscription : 10/07/2017
Messages : 9

Message(#) Sujet: Re: En quête de sens Sam 15 Juil 2017, 01:11

Et bien je ne peux te cacher ma déception Taamer.
Nous aurions pu cuisiner ensemble de bons petits plats si la conduite de mon tracteur ne t'intéressai pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jingyo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 36
Lieu : à la maison
Inscription : 13/07/2017
Messages : 13

Message(#) Sujet: Re: En quête de sens Jeu 20 Juil 2017, 16:03

Merci beaucoup pour vos réponses ! J'y réponds seulement car ce que tu dis Taamer est précisément en train de se passer :

@Taamer a écrit:
Bonjour Jungyo,

La quête du sens et des choix de vie n'est pas propre au profil INFP. Tous les profils IxxP ont en commun le fait d'apprécier d'avoir des possibilités ouvertes, disponibles, et se réservent la possibilité de faire un choix à un moment donné, ou bien le plus tard possible (souvent juste avant le gong d'un délai, voire même juste après le gong), ou bien pas du tout (tendance à la procrastination assez fréquent).

Après un an de réorganisation, je viens d'annoncer à ma direction que je postulais ailleurs en interne (bon l'offre est sortie il y a peu, je pouvais pas prévoir). On est quelques jours avant les vacances, ça a un peu scotché...  Timide
Pas une spécialisation à proprement parler mais une nouvelle mission sur un projet en plein lancement (motivant pour moi) et avec une équipe resserrée. Pas de l'éparpillement comme en ce moment (et depuis des années). Si je suis prise je serai contente. Smile

@Taamer a écrit:
Quels conseils te donner? Le plus simple me semble être de ne pas te mettre la pression à tort - pourquoi serais-tu une musicienne médiocre? Notre talent (en tant qu'INxP) est de nous diversifier, c'est ce qui nous motive. De bonnes bases de yoga et de musique et de pratique écologique et de soin aux autres (association corps et esprit) et le goût des langues et de la rencontre et ainsi de suite : là où des personnes apprécient d'être un expert dans un seul domaine, nous apprécions d'être bons sans chercher à être les premiers, dans plein de domaines.

Si tu recherches des formations, aujourd'hui, de nombreuses formations en ligne - payantes pour un prix modique, généralement moins de cent euros - sont disponibles en MOOC. Pour les formations de soins du corps, je peux te recommander quelques cursus qui s'enseignent en quelques jours (coût : de quelques centaines d'euros à quelques milliers d'euros selon la formation) - les réflexes primordiaux, la synergologie, la neuro-harmonisation - et quelques autres auxquelles je ne pense pas en cet instant.

A ta disposition par MP ou sur le Discord pour poursuivre la conversation.

Merci Smile pas encore le poste de mes rêves mais on s'en approche. Déjà en lançant le mouvement pour changer je fais un grand pas en avant ! Et j'suis un peu nerveuse j'avoue, pas peur d'être incompétente sur ce poste au contraire, j'ai été rassurée, mais de décevoir mon équipe actuelle. C'est terrible, à faire tellement passer ses besoins avant ceux des autres, quand on pense un peu à soi les motivations ne sont pas comprises...

@Luna a écrit:
Je me reconnais pas mal dans ce que tu dis.
J'en ai également marre de survoler les choses, et de toucher à tout sans rien réellement maîtriser.
Je suis actuellement en fac d'art plastique qui est très généraliste. Je regrette parfois de ne pas avoir fait un BTS pour avoir acquis des connaissances dans un domaine précis et pour un but précis, et avec à la clé un travail.
La fac d'art plastique offre des possibilités en master, mais ça reste assez vague et large.

Mais comme le dit Taamer, ça fait parti de notre fonctionnement, et je pense que ce serait plus intéressant pour nous de chercher un métier qui permet d'exploiter ces tendances "naturelles", même si explorer ses fonctions ombres, a aussi un aspect motivant et boostant.
Moi par exemple, ça pourrait être l'art thérapie.

Sinon en ce qui concerne ta peur d'être médiocre, le pire est de ne pas essayer et d'avoir ensuite des regrets. Et une personne qui essaye, même si elle échoue aura toujours du mérite (je sais que tout le monde n'est pas d'accord là dessus, mais en tant qu'également Fi, j'espère que tu es du même avis Wink )

Tu as raison, il faut se lancer ! Et si c'est notre force d'être polyvalent, autant la cultiver et oser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: En quête de sens

Revenir en haut Aller en bas
 

En quête de sens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» passage de la nuit des sens à la nuit de l'esprit
» JE ME SENS A L'ETROIT
» Je me sens perdue
» sens de rotation des Energies
» Le sacrifice de Jesus a-t-il un sens ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-