Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (if (null inspiration) nil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nil
Aucun rang assigné
avatar

Age : 20
Lieu : Dans une base de données.
Inscription : 20/01/2017
Messages : 26

Message(#) Sujet: (if (null inspiration) nil) Ven 20 Jan 2017, 20:26

Bonsoir à vous ! ◕‿◕

Tout d'abord, je précise que j'écris cette présentation parce que ça fait plusieurs jours, depuis que j'ai découvert ce forum par hasard et ai décidé d'en feuilleter des pages - par hasard aussi -, que mon cerveau me hante avec de multiples tentatives de rédaction d'une présentation au moment d'aller dormir. Au bout d'un certain nombre d'itérations, j'ai cru comprendre que j'étais obligée de venir, parce que voyez-vous en tant qu'étudiante j'ai déjà assez peu de temps de sommeil comme ça. Et forcément, je décide de commencer avec ce détail idiot, parce que ça faisait partie de mon dernier brouillon mental (oui, je me faisais harceler par mon propre esprit me criant d'aller écrire sur un forum que je me faisais harceler par lui)

Donc. Euh. Hum. Maintenant, passons à la structure classico-classique de présentation, déjà vue et usée au travers de l'internet mais toujours aussi efficace. J'ai 19 ans et demi, j'étudie en Picardie mais à la base je suis auvergnate, et là je suis en école d'ingénieur informatique depuis six mois. J'adoooore l'algorithmique, le développement web, faire des blagues sur les appels systèmes en C, découvrir plein de langages pour au final dire que Javascript c'est le meilleur, mettre du Lisp dans le titre de ma présentation, tout ça, mais ma liste de passions s'étend tout aussi largement au dessin, à l'écriture, à la lecture, à la philosophie, au jeu de rôle écrit et à divers loisirs chronophages comme les animes. Enfin, vous devez vous doutez qu'on peut aussi caser en très bonne place tout ce qui tourne autour de la psychologie. J'ai découvert par hasard le MBTI sur un autre forum (qui n'a rien à voir avec le domaine) il y a quelques mois de cela, je dirais en Avril, et on peut dire que depuis je suis légèrement monomaniaque. Ou plutôt, j'ai eu le malheur d'avoir deux interlocutrices avec qui entretenir la fougue, l'intérêt, les discussions et les découvertes (alors que je suis plutôt du genre à lire des pages wikipédia et des articles dans mon coin, vous voyez). Eeeet donc. C'est comme ça que j'ai pas arrêté de chercher des informations partout, en passant par la case socionique, ennéagramme, en squattant un peu PerC mais en étant beaucoup trop timide pour y dire quoi que ce soit.

Eh oui, c'était une - très fine - transition vers la suite de ce pavé (j'ai cru comprendre que certains n'aimaient pas trop les longues lectures, mais tant pis, je ne sais pas faire court). Je suis une trouilleuse compulsive, chochotte et totalement stressée à mes heures perdues. Je me suis assez vite reconnue dans le type 6 de l'ennéa', d'ailleurs, même s'il semble que je puisse tout aussi bien être 1 à cause de mon côté "Je suis ultra reloue sur mes principes". En termes de MBTI, mon résultat le plus récurrent aux tests reste INFJ, et après étude des fonctions je suis plutôt d'accord - ou plutôt, Ni me va trop bien pour ne pas être ma fonction dominante, même si je suis un 487925ème cas d'INxJ ne sachant pas s'il est plutôt Fe ou Te parce qu'il a des arguments pour les deux camps (et avec mon côté relou, je ne me satisfais que de la vérité indiscutable quand il s'agit d'affirmer un truc comme ça, donc je me dis "probablement INFJ"). Bref, voilà, maintenant passez un coup d'eau sur vos langues qui crèvent de me demander ce que je fous ici (mais qui ne peuvent pas parce qu'une langue, sur un forum, ça sert juste à manger devant son PC). Outre le harcèlement dont j'ai honteusement été victime par mon imagination (qui a souvent tendance à s'imaginer avec insistance faire un truc jusqu'à ce que je le fasse, même si le truc doit arriver dans deux mois), j'ai une petite kyrielle de raisons. D'abord, j'aime les forums, j'aime parler avec des gens sur des sujets intéressants, et pi je suis plus à l'aise dans ma langue maternelle qu'en anglais donc j'espère que je fuirai juste pas au bout d'un message parcequej'oseraipasposteroupasserai2hparpost, puis j'aime le MBTI, puis j'arrive pas à typer ma petite soeur alors des avis extérieurs pourraient m'aider, puis je parle jamais à des NJ (les SJ et NP sont choupis mais on me tapote toujours la tête quand je commence à partir sur des délires symboliques et impliquant le sens de la vie). Puis mince, on s'en fiche, en fait !

Nouvelle transition subtile - wink wink - pour conclure rapidement. Je me présente donc timidement parmi vous, ou du moins aux deux qui sont restés au fond de la salle car il faisait chaud. J'ai pas une conversation super intéressante, et probablement pas un rythme de réponse ahurissant, mais j'ose me jeter dans le bain bouillant de votre communauté ! Nice to meet you, comme on dit, j'ai pas de cookies mais je vous assure que les biscottes de supermarché c'est délicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taamer
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 42
Lieu : St Martin
Emploi : CEO
Inscription : 24/08/2015
Messages : 107

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Ven 20 Jan 2017, 20:43

Salut Zilch, heu wallou, Nil,

Ton profil peut être très Ni avec un peu de Fe (ou un peu de Te), ou peut-être pas, aucune importance, nous te souhaitons la bienvenue sur ce forum.

Participes-tu à des hackathons? As-tu une idée d'appli MBTI?

_______________________________________
SmartMoves -- formations en entreprise, utilisant la typologie des profils de Carl Gustav Jung
www.smartmoves.fr
--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smartmoves.fr
Nil
Aucun rang assigné
avatar

Age : 20
Lieu : Dans une base de données.
Inscription : 20/01/2017
Messages : 26

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Ven 20 Jan 2017, 20:50

Merci à toi !

Les hackathons, je me mange encore les pieds de ne pas avoir fait celui que mon école organisait en début d'année, mais je surveille attentivement l'apparition du suivant... ma seule expérience en la matière fut l'an dernier une nuit blanche de code sur un logiciel que j'ai découvert le jour-même, très amusante ! (même si j'ai perdu le magnifique speedrunner avec une tartine qu'on avait produit)
Niveau "appli MBTI", comment dire... j'ai récemment harcelé une amie en lui disant que ce serait trop trop génial de faire un système expert sur l'ennéagramme, après qu'on ait eu les bases en cours d'IA, mais je n'ai pas pu la convaincre. J'ai aussi voulu faire un programme pour gérer les types de mes personnages de JDR et OCs afin de calculer des corrélations, des redondances, et me ressortir si j'avais tendance à créer des personnages qui avaient plus un type qu'un autre, ou d'associer inconsciemment des fonctions. J'ai aussi découvert récemment un projet de jeu de drague basé sur le MBTI, j'ai trouvé le concept tellement génial que mon esprit est parti dans tous les sens. Le problème c'est que j'ai des idées tous les jours, et que je me lobotomise pour d'abord finir ce que j'ai en cours, hahaha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taamer
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 42
Lieu : St Martin
Emploi : CEO
Inscription : 24/08/2015
Messages : 107

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Ven 20 Jan 2017, 20:53

@Nil a écrit:
j'ai trouvé le concept tellement génial que mon esprit est parti dans tous les sens

Je trouve qu'il y a beaucoup de Ne dans ta façon de t'exprimer. Ne (xNxP, en dominante ou en auxiliaire) c'est brainstorming, c'est avoir le cerveau en ébullition à partir de tout ce qui t'inspire autour de toi.

_______________________________________
SmartMoves -- formations en entreprise, utilisant la typologie des profils de Carl Gustav Jung
www.smartmoves.fr
--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smartmoves.fr
Nil
Aucun rang assigné
avatar

Age : 20
Lieu : Dans une base de données.
Inscription : 20/01/2017
Messages : 26

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Ven 20 Jan 2017, 21:02

Oui, je suis plutôt d'accord avec toi sur ce point, et ça a d'ailleurs fait l'objet de pas mal de réflexions... Mais en me comparant avec deux amies qui sont INFP et INTP, j'ai vraiment l'impression de voir de grosses différences de fonctionnement. Enfin, rien n'arrive sans justification, n'est-ce pas ? Pour faire court... Je pense sans arrêt à l'avenir, à ce que je serai plus tard, je donne l'impression de flemmarder et de m'éparpiller mais dès que je me lance sur un projet, un travail, une réflexion, je me transforme en bosseuse acharnée (un peu tyranique) qui sait aller au bout de ses idées. En projets de groupe, je suis souvent celle qui va essayer de cadrer les choses, de recentrer le sujet pour que l'on se concentre sur le but de la réunion. Mais aussi, contrairement à elles, je ne suis pas aussi "spontanée" que ce que je voudrais bien laisser croire, c'est-à-dire que je suis toujours ébahie de les voir inventer comme ça des personnages, des dessins, des histoires, alors que moi dès que j'ai une idée elle vient compléter un projet que j'ai déjà, et je pars dans tous les sens uniquement dans les domaines où je suis hyper passionnée (comme la programmation, j'ai envie de lier toutes mes autres passions à du code, parce que c'est dans ma tête que ça bouillonne), mais avec les gens je freeze sur place dès qu'il faut dire quelque chose ou engager une conversation - tout simplement parce que je ne sais pas quoi dire, alors qu'elles sont capables de débiter à la chaîne des trucs totalement "random".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taamer
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 42
Lieu : St Martin
Emploi : CEO
Inscription : 24/08/2015
Messages : 107

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Ven 20 Jan 2017, 21:16

Imaginer, créer à partir de rien (des personnages, des dessins, des histoires, tout l'environnement de Harry Potter) --> ça c'est Ni.

Une idée qui complète les inspirations issues de ce que tu ingurgites avec passion et avidité --> ça c'est Ne.

Il est toujours difficile de comparer un type par rapport à des personnes, car on ne réduit pas toutes les personnalités dans seize cases. En outre, le vécu a de l'influence, ainsi que le contexte social, qui nous amène à jouer des rôles (au travail, avec des ami(e)s, etc.)

_______________________________________
SmartMoves -- formations en entreprise, utilisant la typologie des profils de Carl Gustav Jung
www.smartmoves.fr
--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smartmoves.fr
Nil
Aucun rang assigné
avatar

Age : 20
Lieu : Dans une base de données.
Inscription : 20/01/2017
Messages : 26

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Ven 20 Jan 2017, 21:45

C'est vrai, comparer est toujours délicat, c'est pour ça que j'essaie d'avoir un peu de recul, et de ne considérer une différence que lorsqu'il n'y a vraiment rien qui puisse expliquer réellement la différence (en dehors d'une différence sur la personnalité). Je dois juste avouer que c'est rudement pratique d'avoir un spécimen vivant pour admirer un type en action, plutôt que de juste se fier à des descriptions évasives et pas toujours très parlantes.
Quand je dis créer à partir de rien, c'est plutôt que pour moi, et seulement pour moi, ça ne vient de rien. Bien sûr, mon amie qui dessine collectionne une énorme quantité de références dans moult dossiers qu'elle consulte à chaque fois, livres qu'elles lit, références historiques, idées diverses, mais je me demande comment elle fait pour s'inspirer aussi simplement des choses qu'elle voit. Moi, quand je dessine, je n'arrive pas à m'inspirer de ce que je vois, ou pas sans faire un certain effort, et j'ai plutôt tendance à me laisser guider par le mouvement de mon crayon (ce qui explique pourquoi je dessine plus ou moins sans m'en rendre compte, assez souvent, et pourquoi je dessine toujours la même chose). Donc pour moi, leur flot d'inspiration vient d'un néant que je n'arrive pas à saisir, car j'ai besoin de décortiquer et de passer à la moulinette ce que je vois pour le réutiliser, cette moulinette me permettant de trouver une logique, un sens, une idée générale derrière ce que j'ai vu. J'ai plutôt l'impression que ce que je vois renforce mes réflexions/idées internes, et non l'inverse, c'est pourquoi je tourne la tête quand je les vois faire tant de choses "pour le plaisir", ou juste "pour le fun" (je suis obligée de trouver quelque chose derrière ce que je fais, sinon ça va me sembler tellement futile et dénué de sens que je vais abandonner l'idée, c'est tout sauf leur cas).
Ceci dit, parce que je ne peux pas m'empêcher non plus de contredire moi-même tout ce que je dis, ça ne contredit pas fondamentalement ce que tu avances. Si on enlève l'élément de comparaison, je peux notamment rajouter que je me sens beaucoup plus "J" que P, pas seulement pour le côté ultra tournée vers l'avenir mais aussi pour le côté "J'ai un sens du devoir affreusement surdimensionné, je n'aime pas attendre pour décider, et surtout pas me laisser porter le destin ou l'inspiration du moment". Même si j'ai des périodes où j'ai beaucoup d'idées, ça ne constitue pas mon moteur de vie, et je préfère bien largement me fixer des buts, des objectifs, des idéaux réalisables, et mon imagination se sent la plus "puissante" lorsqu'elle est capable de décrire toutes les étapes menant vers mon prochain but (fut-il d'atteindre en vie le supermarché ou de créer un site web en une semaine), avec une certaine satisfaction lorsqu'après quelques secondes de réflexions j'ai déjà tout qui se déroule précisément de façon structurée. Tout du moins, c'est comme ça que j'ai l'impression d'être, haha, je suppose que je ne serais pas là si je n'avais pas envie de le confirmer, de le confronter, de discuter... Merci d'ailleurs de prendre le temps de me répondre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MmeHolmes
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ(P) 4w5
Age : 16
Lieu : Le Paradis Blanc
Emploi : Humaine en quête d'Humanité
Inscription : 06/01/2017
Messages : 173

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Sam 21 Jan 2017, 00:15

Bienvenue a toi ( j'avoue j'ai lu que 10 lignes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nil
Aucun rang assigné
avatar

Age : 20
Lieu : Dans une base de données.
Inscription : 20/01/2017
Messages : 26

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Sam 21 Jan 2017, 00:19

Merci à toi ! o/ Tu as décroché parce que c'était ennuyeux ou.. ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1379

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Sam 21 Jan 2017, 00:33

Bienvenue !

J'ai bien tout lue moi, je trouve ta présentation agréable.
Sinon, je te vois plus Ne que Ni. Un INFP peut être organisé, ce n'est pas incompatible. Il serait peut être intéressant de connaître ton énneagramme qui peut avoir pas mal d'influence (par exemple si tu es 1 et que tu recherches la perfection, ou 4w3 orienté vers la réussite).

Je précise, que je ne suis pas non plus contre INFJ.

_______________________________________
"Il n'y a pas pire esclave que celui qui croit être libre" Goethe

"Souviens toi, homme que tu es poussière et que tu retourneras poussière" Genèse.

Si je devais choisir un film qui me représente : https://www.youtube.com/watch?v=XhT8yWid0x4
Ce que je suis : https://www.youtube.com/watch?v=LAenNKuTYAk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MmeHolmes
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ(P) 4w5
Age : 16
Lieu : Le Paradis Blanc
Emploi : Humaine en quête d'Humanité
Inscription : 06/01/2017
Messages : 173

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Sam 21 Jan 2017, 01:37

Non tinkiete je suis juste une flemmarde mais c'étqit agréable a lire et même si j'ai pas suivie j'apporte ma contribution moi je suis infj avec un p qui est très devolopper ce qui fait que ya un conflit quand je me prepare le matin par exemple . Je suis très organiser quand je part je met mon reveil a la minute près .Je suis un ordre bien precis pour me préparer , mais quand est venu le temps de me lever , je me leve 10 minutes apres , je traine devant la télé je me dit fiona promis encore une chanson et je part m'habiller et finalement je me retrouve toujours prete a la derniere seconde et fiona 1 engeule fiona 2 c'est con mais ça me torture le cerveau ces conneries . Voila petit racontage de vie limite schizo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 35
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 243

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Sam 21 Jan 2017, 10:39

Salut Nil, bienvenue chez les fous Oh yeah

J'ai failli recracher mon café en lisant que tu te typais INFJ, tant l'expression de ta présentation crie "Cours, Ne, cours!" Alien 2

Je crois que ton ennéatype (qu'il soit 1 ou 6) peut facilement te donner l'impression d'être plutôt J, mais pas pour des raisons de préférence cognitive naturelle... Après, on peut investiguer... tu aimes investiguer? What a Face

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
--
Je ne sais pas ce que je cherche, mais je pense bien l'avoir trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MmeHolmes
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ(P) 4w5
Age : 16
Lieu : Le Paradis Blanc
Emploi : Humaine en quête d'Humanité
Inscription : 06/01/2017
Messages : 173

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Sam 21 Jan 2017, 12:02

J'adore le smiley de tu aime investiguer? Il fait flipper de fou Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélos
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9
Age : 20
Lieu : Outside The Box
Emploi : 【=◈︿◈=】
Inscription : 11/04/2015
Messages : 983

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Sam 21 Jan 2017, 12:27

Bienvenue Nil, vive l'informatique ! ^^

@MmeHolmes a écrit:
J'adore le smiley de tu aime investiguer? Il fait flipper de fou  Smile

Je ne suis pas le seul alors silly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nil
Aucun rang assigné
avatar

Age : 20
Lieu : Dans une base de données.
Inscription : 20/01/2017
Messages : 26

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Sam 21 Jan 2017, 23:01

Ooh, tant de réponses ! Allons-y un par un :3

Bienvenue !

Luna : Merci pour ta réponse ! Mon ennéagramme serait plutôt 6w5, tout du moins parce que je m'y reconnais vachement et que même bien avant de connaître le MBTI/Ennéa, j'ai toujours considéré (dans l'histoire mentale qui représente de façon métaphorique toute mon existence) que ma vie était un combat contre la peur, le stress, une balance entre le recul et le "je fonce dans le tas" (côté contre-phobique). Mais j'ai aussi un côté très 1 sur le "je suis super rigide sur certains principes", et "je suis jamais satisfaite de ce que je fais parce que ce n'est pas parfait", "le contrôle de soi est vital", etc. C'est juste que ce serait un 1-je-sais-pas-quelle-aile, donc au final plutôt 6.
Pour le Ne > Ni, euuuh. Je vais grouper la réflexion à laquelle je suis venue en réflechissant aujourd'hui avec ma réponse à μαllollo.

μαllollo : Merci à toi aussi ! J'espère que le café n'a pas été recraché sur l'ordinateur, ce serait dommage. :< J'adore investiguer, et c'est bien pour ça que je prends grand plaisir à vous répondre !
Sinon, je pense que vous m'avez perçue très Ne parce que, malgré moi, quand je me présente sur internet et débarque quelque part, j'ai tendance à forcer une certaine "image". Ou plutôt, l'image idéale que j'ai de moi sur internet est quelqu'un de vachement pétillant, qui va dans tous les sens, toujours occupé et toujours passionné, mais je suppose que c'est assez différent de ma personnalité réelle telle qu'elle finit par se manifester quand je ne suis pas dans le total "one woman" show que constitue l'introduction. Au fond, je dois avoir peur d'être rejetée / pas intéressante, ce qui me ferait créer plus ou moins consciemment un reflet beaucoup trop extraverti par rapport à ce que je suis réellement (j'arrête pas de me dire que je suis ennuyeuse en tant que telle, et que la seule chose qui me rendrait passionnante c'est ce que je fais, mes idées, mes projets, tout ça, d'où un écrasement dans l'excitation). Comme ceux qui rigolent lorsqu'ils sont stressés ; la plupart du temps, quand je suis seule, à part remplir ma longue liste d'univers dystopiques à convertir en nouvelles un jour, je passe ma journée à la moulinette de la réflexion a posteriori, j'écris mes prochaines interactions sociales et surtout j'enchaîne les dialogues intérieurs pour analyser la moindre de mes réactions aux évènements passés/présents. D'un côté, je ne peux nier qu'en interaction, je trouve ça plus facile de la jouer Ne, pour cacher le fait que je ne sais pas quoi dire.
Ça c'était pour le premier point. Le second point, assez évident, et dont je me suis rappelée, c'est que je me type INJ en grande partie par rapport au quatuor de fonctions. Et donc, l'inférieure. J'ai des scores misérables (sur les tests de fonctions, type keys2cognition, mais aussi en essayant de les évaluer une à une) en Si/Se (doublée d'une intelligence spatiale de navet attardé), alors que dans toutes les autres fonctions, j'ai au moins quelques affinités. Ne et Ni sont souvent à égalité, dépendant de la formulation des questions, suivis par Ti/Te/Fi, Fe un peu derrière (Fe, par contre, c'est bien la fonction dont je sais jamais si je l'ai beaucoup mais n'arrive pas à la voir ou pas même si j'aimerais bien..). Bref, je trouvais que Ni/Se collait terriblement bien dans le sens où je ressens fortement l'une et suis en stress/douleur/fuite sur l'autre, mieux que Ne/Si (J'arrive juste pas à me voir ENP en fait, y'a trop de trucs qui collent pas. Et j'ai moins cette impression d'opposition avec Si)
Bon, euh, je dois pouvoir trouver d'autres arguments, mais je serais déjà curieuse de voir si tu as quelque chose (enfin, vous, avec Luna, éventuellement) à y redire. Je ne pense pas être une grande connaisseuse non plus, après tout, donc je dis peut-être n'importe quoi.

MlleHolmes : Je vois.. Pour ce qui est de la flemmardise matinale, c'est probablement commun à tous les êtres humains, haha Razz Même si personnellement, je suis plutôt du genre à improviser totalement le matin, puisque c'est justement la phase où mon cerveau démarre et initialise ses fonctions de prévision. Et puis, tant que j'ai pas mangé, je suis une larve, le côté J disparaît totalement


Sinon, moi le smiley me fait moins peur que le chien sur l'avatar de μαllollo D:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1379

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Lun 23 Jan 2017, 01:28

"j'enchaîne les dialogues intérieurs pour analyser la moindre de mes réactions aux évènements passés/présents."

Je trouve que ça fait pas mal Fi. En général, les personnes Fi se recherchent beaucoup, en particulier les INFP. Les moindres faits et gestes peuvent être analysés dans le but de mieux se comprendre.
Ou bien, c'est l'utilisation Fe-Ti, mais je trouve ta démarche très égocentrique et avec un rapport aux temps qui peut faire penser à du Si.

_______________________________________
"Il n'y a pas pire esclave que celui qui croit être libre" Goethe

"Souviens toi, homme que tu es poussière et que tu retourneras poussière" Genèse.

Si je devais choisir un film qui me représente : https://www.youtube.com/watch?v=XhT8yWid0x4
Ce que je suis : https://www.youtube.com/watch?v=LAenNKuTYAk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nil
Aucun rang assigné
avatar

Age : 20
Lieu : Dans une base de données.
Inscription : 20/01/2017
Messages : 26

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Lun 23 Jan 2017, 02:17

Hmmm, je trouve que ça fait surtout victime de l'angoisse et introvertie, pour ce qui est de la citation. Je me recherche pas mal mais je crois que c'est surtout parce que j'ai la peur bleue de me tromper sur moi-même et de m'éloigner de la vérité qui la concerne ; si je base mes décisions sur quelque chose de Faux avec un grand F, c'est une terrible erreur (le genre qui me terrifie), d'autant que se connaître permet de mieux prévoir ce qui va se passer, comprendre ce qui se passe, etc. Ce n'est pas une quête si spirituelle que ça, parce que j'ai souvent tendance à me dire que je suis totalement banale, que tout en moi est "bof", et à remettre en cause fréquemment la recherche de soi parce que ça peut facilement tourner à euh... hm, le type 4, le côté "je veux me rendre unique", et j'ai pas envie de tomber dans une quête de ce genre. Analyser - plus de "rechercher" - mes réactions, c'est parce que c'est juste important de toujours mettre au clair les choses une fois vécues, parce que c'est comme ça que je combats l'angoisse qui me paralyse à chaque fois que je fais un truc. (Après, je ne suis pas au clair sur Fe/Fi justement, j'ai l'impression d'avoir un mic-mac des deux pour l'instant, je suis pas sûre du tout, et comme j'arrive pas à voir Te/Ti non plus, j'avais comme seule base à peu près solide Ni/Se)
Sinon, je n'irais pas parler d'égocentrisme, parce que la moitié de mes dialogues internes se résume à "qu'est-ce que je vais dire à Machin", "est-ce que je parais ridicule après ce que j'ai dit à Truc ?", "*analyser ma relation avec Machin pour la 5ème fois en deux jours*" . D'ailleurs, autant j'accorde malgré mon envie de ne pas le faire une importance énorme aux réactions des gens, autant je méprise parfois mes propres sentiments (ou du moins peux les critiquer parce que j'ai trop réagi émotionnellement, parce que je ressens des trucs qui me gênent et ne sont que des "caprices" pour moi, même si j'ai aussi des sentiments que je laisse m'envahir - je ne vois pas les sentiments internes comme moteur principal de ma vie en tout cas). J'ai aussi tendance à être trop émotionnellement atteinte par ce qui arrive aux autres et à passer des heures à réfléchir sur ce que je pourrais faire, à imaginer les mots qui seraient adéquats pour les soulager, les discours qui le feraient bien, mais sans le concrétiser à chaque fois. (parce que je suis tout sauf douée pour ça, je peux très facilement comprendre et compatir, mais dès que j'ouvre la bouche je suis un bourrin dénué de tact, ou une moralisatrice pathétique)
Par rapport à Si, ça dépend dans la mesure où le temps auquel je suis accrochée est avant tout futur. Je ne suis pas "enfermée" dans les souvenirs, c'est plutôt pour moi un sujet de réflexion et de création. J'adore imaginer que le temps s'arrête, qu'il s'écoule plus vite ou plus lentement, vivre dans dix ans et il y a cinq ans, puis confronter les visions, aller d'uchronie en uchronie, sous forme d'idées et d'images/dessins pour représenter des souvenirs dont je me souviens pas très bien. C'est ma façon de maîtriser le présent, parce que je n'arrive juste pas à me contenter du "ici maintenant" sans penser à ce qui se passera après, à quoi ça fait echo dans le passé et comment ça crée une signification. Le présent, c'est forcément plus que du présent, du moins pour moi. Même si je dois avouer que mon côté très stressée/angoissée pour tout de nature accentue et rend indispensable ce fonctionnement aussi. Par contre, comme pour Se, je n'ai désespérément pas la moindre trace de Si chez moi, sauf en termes de souffrance et de "trucs que je n'arrive désespérément pas à faire sauf au prix d'un casse-tête infernal". (ceci dit, ce dernier point, ça marcherait éventuellement pour une tertiaire, je l'admets naturellement)

... Pourquoi je fais des gros blocs de réponse à chaque fois.... Bref, merci de m'avoir répondu (j'aurais dû commencer par là), et tesenspasobligéedecontinuersic'est30foistroplong,c'estjustequejepeuxpasm'empêcher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Obtearon
Mécréant II le Retour
avatar

Age : 41
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 158

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Lun 23 Jan 2017, 09:59

Bienvenue à toi,




_______________________________________
"On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher " Jean Claude Duss (alias Michel Blanc) love

"et ça, c'est du nougat" Arthur à 3 grammes (alias Alexandre Astier) love

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux."
Henry De Montherlant (alias Henry Marie Joseph Frédéric Expedite Millon de Montherlant) love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : FNSJ 7w3
Age : 37
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 939

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Lun 23 Jan 2017, 19:37

@Luna a écrit:
"j'enchaîne les dialogues intérieurs pour analyser la moindre de mes réactions aux évènements passés/présents."

Je trouve que ça fait pas mal Fi. En général, les personnes Fi se recherchent beaucoup, en particulier les INFP. Les moindres faits et gestes peuvent être analysés dans le but de mieux se comprendre.
Ou bien, c'est l'utilisation Fe-Ti, mais je trouve ta démarche très égocentrique et avec un rapport aux temps qui peut faire penser à du Si.

C'est clairement du Si et non du Fi. Après, chépa si c'est dom, aux, ou tertiaire.

(Bienvenue, sinon.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nil
Aucun rang assigné
avatar

Age : 20
Lieu : Dans une base de données.
Inscription : 20/01/2017
Messages : 26

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Lun 23 Jan 2017, 20:10

Obtearon : Je l'ai dans la tête maintenant... Souvenirs de l'enfance, ahlala. Merci sinon !

Guinea Pig : Merci à toi ! j'adore ton avatar by the way
J'ai déjà répondu à pourquoi je pensais que c'était un peu vite jugé, dans la mesure où si on approfondit à mon sens ça a plus grand chose à voir, du coup je me permets de pas revenir dessus xD (même si au besoin, j'ai pas fini de développer, et je pourrais m'appuyer sur du plus tangible.. Mais euh j'ai peur que ça fasse trop de spam ou de blabla pour pas grand chose, sauf si à la limite ça intéresserait vraiment quelqu'un de démêler)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat77bis
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP 7W8
Age : 36
Lieu : IDF
Emploi : Bonne soeur
Inscription : 05/01/2017
Messages : 38

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Mar 24 Jan 2017, 20:51

Salut et bienvenu
à priori les ENFP se font rare ici!

Oui dial de barge parfois, ya plusieurs sectes, cercles et autres que je découvre petit à petit car moi aussi je suis nouvelle...Je crois que Melos fait une thèse lol plein de chose interessantes à lire pour apprendre à se découvrir!

Je me passionne aussi pour cet outil mais mon côté poil ds la main et raccourci m'empêche d'avancer aussi vite que je voudrai, idem pour l'enneagramme...

Quoi qu'il en soit, au 1er abord et avec ma faible expérience je croirai lire du Ne, on dirai mdr sans les fautes et les raccourci Evil laugh

puis je parle jamais à des NJ (les SJ et NP sont choupis mais on me tapote toujours la tête quand je commence à partir sur des délires symboliques et impliquant le sens de la vie).

Je valide, je suis entouré de SJ et j'en peux plus lol UN PEU DE REVE ET DE MAGIE dans ce monde de brutes!!! Ca veut pas dire faire n'importe quoi, n'importe quand avec n'importe qui, mais vivre quand même!

ciao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2282

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Mar 24 Jan 2017, 22:03

Salut ! Petrus Coucou 

Ton typage a attiré mon intérêt. Je dois avouer que mon avis ne concorde pas tout à fait avec celui eds gens ici !

-> Déjà, pour ma part j'ai du mal à te voir en Fi. Disons que tu me parais moins affectée que ne le sont la plupart des Fi (surtout 6, grands dieux ! Peur ), notamment quand tout le monde remet ton type en question. La plupart des Fi mys-types INFJ (surtout 6) sont beaucoup plus heurtés quand on remet leur type en question, et en arrivent parfois à une sorte de théorie du complot comme quoi on les aime pas et gnagnagna. Tu dis bien être affectée par ce que les gens pensent de toi et c'est normal. Mais je ne vois nulle part, derrière, cette petite pointe de Te-inf très caractéristique du Fi, cette susceptibilité.
Puis y a ça, le gras surtout : 

Citation :
D'ailleurs, autant j'accorde malgré mon envie de ne pas le faire une importance énorme aux réactions des gens, autant je méprise parfois mes propres sentiments (ou du moins peux les critiquer parce que j'ai trop réagi émotionnellement, parce que je ressens des trucs qui me gênent et ne sont que des "caprices" pour moi, même si j'ai aussi des sentiments que je laisse m'envahir - je ne vois pas les sentiments internes comme moteur principal de ma vie en tout cas). 

Qui me paraît pas très Fi non plus. Tous les Fi ne baignent pas dans leurs sentiments non plus (Cf Reznor), mais il me semble que ceux-là ont tendance à critiquer tout ça avec une sévérité moins distanciée.

Et ce point : 
Citation :
J'ai aussi tendance à être trop émotionnellement atteinte par ce qui arrive aux autres

Fait assez Fe, même si les Fi peuvent aussi en être victimes (mais souvent sur des cas assez circonscrits, est-ce ton cas ?).

De plus, c'est vrai que c'est un point très précis mais... Ton pseudo. Et le titre de ce topic. J'avoue que j'ai un peu de mal à voir un Fi partir dans ce type de délire. Ton pseudo, c'est ce qui te définit, et ici, tu pars d'une non-inspiration, et tu fais un petit jeu de mot à partir d'un truc de programmation, comme un jeu de logique (Ti).

- Pour Ne/Ni c'est vrai que faire la distinction me paraît plus dur dans ton cas. C'est vrai que la multitude d'activités que tu fais, les idées, etc... Font Ne. Mais est-ce vraiment incompatible avec Ni ?
En lisant ça j'ai vraiment l'impression de me situer entre les deux : je peux avoir des idées spontanées, mais à moment donné j'avais cette idée de "grosse histoire" à laquelle j'avais tendance à accoler toutes les idées qui me venaient, façon patchwork.  (je réfléchis en écrivant) Mais peut être que chez un INFJ, ce serait plutôt une sorte de puzzle cohérent qui se dévoilerait au fur et à mesure, de façon spontanée. C'est comme ça que je le vois.


- Le fait que tu sois bien capable de cadrer les autres, que tu sois à l'aise avec une certaine autorité m'évoque là aussi bien peu le Fi, ou même le IP (comme le confirment pas mal d'autres réflexions sur ton organisation). Evidemment, une grosse tertiaire peut compenser ça mais ce que tu racontes de toi sonne assez IJ.


- Pour l'ennéa : je te vois 6 ou 1, oui.
Beaucoup de points font 6 phobique, de façon presque stéréotypée. En même temps je ne vois pas ce conflit loyauté/chef que j'attribue à ce type, qui fonde la polarité phobique/contrephobique. L'absence de ce type de point de repère n'est pas criante chez toi. Du coup, tu pourrais peut être être 1 Sp ? Ce serait le type le plus angoissé de l'ennéa, toujours à stresser pour ce qui est matériel/sécurité notamment (et perfectionniste dans son angoisse). 
Au passage, c'est assez amusant de voir une peur commune (celle de se tromper sur soi-même), avec des motivations différentes : pour ma part, j'ai tendance à voir le fait de se tromper comme une humiliation, je me sentirais assez minable si j'avais passé plusieurs années à me mentir alors que je passe mon temps à essayer d'être honnête avec moi-même quitte à l'être crument. oups (d'ailleurs ça me l'avait fait en découvrant mon ennéatype, qui m'a fait prendre conscience de toutes sortes d'horreurs à mon sujet Drama Queen ).

Donc je te verrais soit INFJ soit INTP, et soit 6 soit 1w9.

Pour le MBTI, tu peux tenter de t'inspirer des tests de Celebrity Types : 
http://www.celebritytypes.com/personality-tests.php

Pour le coup ils marchent souvent bien, et en plus ils recouvrent tous les types qui te concernent !


Par contre je te trouves dure avec les NP, nous aussi on aime discuter du sens de la vie et tout ! Prof idiot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nil
Aucun rang assigné
avatar

Age : 20
Lieu : Dans une base de données.
Inscription : 20/01/2017
Messages : 26

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Mer 25 Jan 2017, 01:44

Merci à vous deux ! (dites donc, je suis gâtée en termes de réponse, j'en attendais pas tant)

kat77bis :
Ahah, mon problème c'est justement que je n'ai pas du tout la flemme de passer des soirées entières à lire, à voguer entre les sites et me renseigner, à théoriser, à fouiner les forums, etc. Y compris dans des périodes d'examens/travaux à rendre où j'ai dû m'arracher internet des mains. Sinon, j'ai aussi eu le droit au "je pars dans un délire et on me tapote la tête" plusieurs fois, et même aux moqueries à table (le jour où j'ai tenté d'expliquer pourquoi à mes yeux c'était plus important de s'intéresser à la beauté de l'âme d'une personne plutôt qu'à son apparence... *souvenir traumatisant*)

Apocalypse : Gnawh. Bon, je regarde pas l'heure à laquelle je commence, histoire de ne pas compter le temps qu'il me faudra pour faire une réponse digne de ce nom.

-> En fait, que les gens ne soient pas d'accord, basés sur ce qu'ils disent et les arguments qu'ils donnent, ça ne me dérange pas vraiment. J'ai plutôt douté de moi-même et me suis demandée si j'étais capable, malgré les informations que je possède (je connais assez bien les fonctions, quoi), de m'être trompée de façon évidente sur moi-même, et j'ai tout confronté dans ma tête. Si j'ai le moindre sentiment du type "victimisation" ou "théorie du complot" comme tu dis, je l'écrase d'un coup sec du pied, comme un peu tous les trucs stupides qui ressortent par le stress. J'aurais eu plus de mal si on m'avait agressée en me disant "tu te trompeeees" ; là, j'aurais demandé en quoi vous pensiez avoir raison après avoir lu trois posts, c'est sûr, mais ce n'était pas votre démarche.

"Fait assez Fe, même si les Fi peuvent aussi en être victimes (mais souvent sur des cas assez circonscrits, est-ce ton cas ?)." ...Aucune idée, vraiment. Je ne sais même pas si je suis quelqu'un de fondamentalement empathique, ou si c'est juste plus diffus, ou même dans mon propre intérêt. Je peux parfois me montrer très froide si je pense que l'échec ou tristesse de quelqu'un est mérité, ou totalement futile. Au contraire, quand parfois un ami est triste, je me précipite sur lui pour lui parler et analyser toute sa personnalité, la situation, proposer des solutions, et dans ces moments-là je ressens bien que je "partage" plus que ce qu'il faudrait. (on m'a souvent reproché de trop vouloir faire quelque chose alors que les gens cherchaient juste quelqu'un à qui parler, mais je pouvais pas car leur problème me faisait "mal" et que j'avais un besoin essentiel de réfléchir) Je sais que je ne supporterais pas de me sentir égoïste, froide ou incompatissante même si je le suis sous certains aspects, je ne me leurre pas trop. Parfois aussi, quand quelqu'un ne s'implique pas émotionnellement, je peux aussi le faire à la place, d'où parfois une capacité à imaginer aux gens des sentiments qu'ils n'ont pas... ahem.

Pour le pseudo/titre du topic, c'est quelque chose d'assez récurrent. Je ne suis pas si addict à la symbolique des surnoms, et c'est tout aussi bien si on peut faire une blague dessus.

> Pour Ne/Ni, j'ai réfléchi un peu sur le sujet pendant mon temps libre. D'un côté, j'ai ce côté "j'adore être passionnée, je fais plein de trucs et j'aime créer plein de choses", indéniable dans la mesure où ça fait partie de mes principes (depuis le lycée, pour chaque matière je me demande comment je peux la trouver intéressante et de quelle façon je peux me l'approprier, ce qui fait que tout ce qui fait intervenir l'esprit est intéressant, et du coup je suis obligée de trouver ça génial !), pi de l'autre... Ce n'est pas juste "j'aime ça, je passe à autre chose, je jette des idées pour en mettre d'autres", mais plutôt à mon avis la conjugaison entre d'un côté la recherche du sens (j'aime comprendre la logique derrière un domaine, la façon de "rentrer dedans" et ce que ça peut m'apprendre, comment ça peut m'aider à comprendre d'autres choses => la compréhension du monde, à mon sens, c'est un tas de petits trucs qu'on va chercher dans toutes les disciplines), d'un côté l'émotion (j'ai un côté assez enfantin dans le sens où si quelque chose m'enthousiasme, même si c'est un patron de conception en programmation, ça se traduit en joie et excitation), et enfin l'envie d'action (chaque chose comprise, c'est de l'exaltation qui naît, et donc de l'énergie qu'il faut que j'investisse par des projets qui se forment, résultat éventuel d'une perception en vue d'une application). J'adore particulièrement faire du lien entre mes passions, ou même tout ce que j'apprends, donc je suppose que ta notion de "puzzle qui apparaît petit à petit" peut être appropriée. L'idée que tout ce qu'on fait permet de se développer, et qu'il ne faut pas se limiter au moment présent mais au contraire se focaliser sur l'empreinte que ça laisse en nous, bref. Un Si version "idées" peut-être ?
(Après, personnellement, pour Ne/Ni et de façon générale l'interaction dom-aux/fonctions opposées en terme de polarité, j'aime pas mal l'analyse proposée par la socionique. Comme quoi si on utilise Ni en dominant, on maîtrise aussi aussi Ne inconsciemment, mais on s'en servirait que s'il y a tentative d'entrer trop à l'intérieur de nous... En situation de stress, je suppose que ça peut être encore plus biaisé)(Mais je suis pas au point là-dessus donc je détaillerai pas)

> Sur l'ennégramme :
C'est vrai qu'en lisant la description des Six, je ne me voyais pas trop de côté "recherche de sécurité en se fiant à quelqu'un", mais d'un autre côté je n'irais pas jusqu'à dire que c'est absent de ma personnalité. Enfin, disons, que dès que je lis quelque chose et absorbe une nouvelle information, d'un auteur connu ou non, et que je commence à avoir un avis positif dessus, j'ai un sursaut de "Est-ce que tu es en train de te faire influencer là ? Est-ce que tu te bases sur de vrais arguments ou une tendance naïve à croire tout ce qu'on te dit ?". J'ai une sorte de peur permanente d'être biaisée, de paranoïa vis à vis de ce que je pense, sentiments encore une fois inclus ; ça se déclenche notamment quand je lis des critiques après avoir regardé quelque chose, avec la crainte que mon avis sur ce que j'ai vu soit modifié par la façon dont d'autres le perçoivent. (dit comme ça, ça sonne comme un rejet de Fe surtout, ceci dit) Et puis, la confiance naïve fait que je peux parfois idéaliser des gens en pensant qu'ils sont parfaits ('fin, dans ce que j'idéalise chez eux. par exemple, une personne qui me surpasserait dans tous les domaines à l'école, alors qu'en fait en regardant après je réalise que c'était juste moi qui projetait totalement, qui créait un boss de jeu vidéo là où il n'y avait qu'un PNJ...), voire assez souvent malgré moi, induisant une éventuelle foi aveugle dans les règles/professeurs/autorité. Le côte contre-phobique revient dans le sens où une fois que j'ai ces ""idoles"" (ou plutôt personnes dont j'amplifie les traits), j'en fais d'éventuels rivaux en me fixant l'objectif de progresser pour les surpasser car c'est ainsi que je les vaincrai, tout en continuant à me dire "mais je vaux rien à côté d'eux, quoi que je fasse". J'ai aussi la peur de m'idéaliser moi-même, et de m'éloigner du vrai pour juger en fonction d'une silhouette illusoire. Tout un pan de ma personnalité que je méprise pas mal à vrai dire, haha. D'un côté, je pourrais retourner ce que je viens de dire et m'en servir comme argument pour le type 1 ; d'une certaine manière, je pourrais aussi projeter la perfection que j'ai besoin d'atteindre, et me fixer une règle d'être impartiale/juste (dans le sens "dire la vérité") que j'aurais trop peur de ne pas tenir.
Quelque soit le type, j'ai en tout cas pas du tout le côté "matériel" justement. Peut-être du fait que je suis bien dans mon N, et que j'ai tendance à considérer que tout ce qui est matériel est totalement secondaire face au reste ? Enfin, c'est vrai que lorsque j'ai pas d'argent (vie étudiante oblige), ou même quand je crains d'être serrée, je me roule en boule, parfois de façon exagérée d'ailleurs.
Me tromper me donne aussi le sentiment d'être minable, faut pas croire Razz C'est juste que je suis plus "douce" là-dessus avec moi-même, c'est-à-dire que je considère que j'ai le droit de ne pas tout savoir, ou du moins que je peux avoir mal compris ou mal interprété, sans forcément que ce soit l'histoire de me mentir à moi-même. Et puis, une fois que je sais quelle est la bonne réponse, j'écrase ce qu'il y avait avant et je continue à rechercher, tout en cherchant la source de l'erreur.. Enfin, quand je réalise que je me suis beaucoup trompée sur moi-même, je suis de toute façon trop occupée à tout revoir pour m'attarder là-dessus!


Misère, Celebrity Types n'a pas de test INFJ/INTP. Après, ce qui me dérange avec le côté INTP, c'est que je n'ai pas l'impression d'avoir le côté "je me détache pour analyser" ou "je peux m'intéresser à quelque chose sans forcément en venir à un but précis".. Enfin, je peux, mais là où je me sens moi-même c'est quand j'attrape la connaissance pour en faire quelque chose, quand j'utilise l'analyse pour rendre intéressant ou construit une nouvelle idée de logiciel, d'histoire, de dessin, de n'importe quoi à réfléchir. Je recherche l'application de ce que je sais, mais aussi la prise de décision que cette application nécessite. Mais je suis presque sûre que je pourrais trouver d'autres éléments pour le contester. '^'


Et oui, pardon pour la caricature avec les NP. Au fond je leur enfin le côté créatif sans limite, et assez libre dans la réflexion, l'ouverture vis à vis des possibilités et tout.


... Bon, sur ce, j'ai dépassé l'heure prescrite. Encore un pavé réponse @~@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 35
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 243

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Mer 25 Jan 2017, 11:00

Nil, c'est marrant, le débat sur ton typage me fait penser à celui qu'on a eu à propos de la Chouette Masquée (qui s'est désinscrite depuis). Elle se type INFJ, mais certains ici lui voyaient plus de Ne que de Ni (et ça transparaissait dans son style d'écriture). Elle avouait comme toi "utiliser" Ne pour donner une certaine image d'elle-même. INFJ under NP cover, quoi...

N'empêche...
@Nil a écrit:
Je ne suis pas si addict à la symbolique des surnoms, et c'est tout aussi bien si on peut faire une blague dessus.
C'est peut-être anecdotique, mais... levez la main les INFJ qui ne seraient pas addict à la symbolique de quoi que ce soit, d'autant plus le pseudo qui est notre représentation dans cet arène? (Alors qu'un pseudo aléatoire qui permet de faire des bagues dessus, ça fait sooooo Ne).

Autre chose: Fe n'est pas "la capacité d'empathie" d'une personne, mais la place que peut prendre cette empathie dans son jugement.
@Nil a écrit:
Au contraire, quand parfois un ami est triste, je me précipite sur lui pour lui parler et analyser toute sa personnalité, la situation, proposer des solutions, et dans ces moments-là je ressens bien que je "partage" plus que ce qu'il faudrait. (on m'a souvent reproché de trop vouloir faire quelque chose alors que les gens cherchaient juste quelqu'un à qui parler, mais je pouvais pas car leur problème me faisait "mal" et que j'avais un besoin essentiel de réfléchir)
Ça, par exemple (au moins jusqu'à la dernière virgule), ça me fait penser à du Fe subordonné au Ti, l'approche analytique typiquement NT de la consolation. Vu la fin de ton explication, c'est peut-être un moyen de défense que tu as mis en place. Si un INFJ pouvait se manifester pour donner son avis... ?

Bref, j'ai toujours trouvé qu'il y avait une difficulté à distinguer Ni de Ne-Ti, Ne-Ti état très fort pour se faire passer pour Ni (le puzzle qui se met en place - c'est aussi une métaphore que j'utilise).
Ta vision de Ne est un peu, disons... caricaturale? What a Face Je te cite:
@Nil a écrit:
Ce n'est pas juste "j'aime ça, je passe à autre chose, je jette des idées pour en mettre d'autres"
Ne, s'il est soumis à Ti ressemble davantage à ça:

@Nil a écrit:
mais plutôt à mon avis la conjugaison entre d'un côté la recherche du sens (j'aime comprendre la logique derrière un domaine, la façon de "rentrer dedans" et ce que ça peut m'apprendre, comment ça peut m'aider à comprendre d'autres choses => la compréhension du monde, à mon sens, c'est un tas de petits trucs qu'on va chercher dans toutes les disciplines), d'un côté l'émotion (j'ai un côté assez enfantin dans le sens où si quelque chose m'enthousiasme, même si c'est un patron de conception en programmation, ça se traduit en joie et excitation), et enfin l'envie d'action (chaque chose comprise, c'est de l'exaltation qui naît, et donc de l'énergie qu'il faut que j'investisse par des projets qui se forment, résultat éventuel d'une perception en vue d'une application).
(à noter que tu mentionnes d'abord la recherche de sens, que tu définis par la logique derrière les choses, puis seulement l'émotion, que tu qualifies d'enfantine chez toi, ce qui peut être symptomatique de Fe-inf).

Je trouve l'axe Ti-Fe plutôt clair chez toi. L'ordre de ces deux fonctions l'est peut-être moins, et surtout à tes yeux. Mais l'INTP souffre tellement de l'image de "robot sans émotion" qu'on lui colle que le moindre courant d'air émotionnel peut lui donner l'impression d'un ouragan et le faire douter de n'avoir Fe qu'en inférieure).
Je ne dis pas que tu es INTP au lieu d'INFJ, mais (comme Apo) il me semble légitime de s'interroger entre INFJ et INTP, malgré les différences entre ces deux profils...

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
--
Je ne sais pas ce que je cherche, mais je pense bien l'avoir trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat77bis
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP 7W8
Age : 36
Lieu : IDF
Emploi : Bonne soeur
Inscription : 05/01/2017
Messages : 38

Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil) Mer 25 Jan 2017, 12:36

Hello
pour le Ne/Ti je valide à 300%
Et pour les pavés, j'avoue j'ai un peu de mal mon cerveau fatigue vite pale

Alors pour le cercle excentrique il reste de la place si on a pas peur des ours ou sinon dans la secte des petits poids Razz

PARCE QUE!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: (if (null inspiration) nil)

Revenir en haut Aller en bas
 

(if (null inspiration) nil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» inspiration en seconde
» Sur l`inspiration et l`autorité de la Bible
» INSPIRATION et REVELATION
» L'inspiration, c'est qui ? C'est quoi ?
» poésie 6eme: personnages bibliques et mythologiques comme source d'inspiration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-