Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Imagination un peu trop débordante...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Imagination un peu trop débordante... Mer 14 Mar 2012, 21:13

Ca vous arrive souvent quand vous êtes seuls, ou même en groupe (ça m'arrive surtout quand je suis seul), de plonger totalement votre esprit dans un rêve, et l'imaginant de façon tellement réelle qu'il vous arrive d'oublier la réalité justement ? Je me surprends toujours à imaginer une scène avec des gens, une scène où je me mets un peu en valeur.... pale , oui c'est sûrement normal pour un jeune, mais j'ai remarqué que c'est vraiment maladif, il suffit que je ne fasse rien pendant 5 minutes, ou que je fasse quelque chose qui me plaît pas pour me transporter AUTOMATIQUEMENT dans un monde imaginaire, après je m'en veux puisqu'il m'arrive aussi d'imaginer des trucs tristes, et du coup ben j'deviens triste :| , ce que j'ai peur c'est surtout pour plus tard, si je fais infirmier, comment je ferais pour garder les pieds sur terre, car bon quand y'a quelques personnes ça va, mais quand je suis seul ou quand y'a trop de monde j'me plonge automatiquement dans un rêve, j'peine beaucoup à garder le contrôle sur ça.

D'ailleurs c'est dû à quoi ? Trop d'intuition pour un/une introverti(e) ? comment on peut gèrer ça, en développant Si (pour vivre dans un monde concret) ? Ou alors c'est dû à un Fi trop envahissant ? j'arrive pas trop à voir ça selon le mbti, j'en suis pas sûr en fait.

Vous aussi ça vous arrive souvent ? (toutes les 5 minutes environ pour moi scratch )


Ps : Bah tiens j'me sens un peu comme Exilé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherkkann
Intervenant polémique
avatar

Type : ENTP
Age : 23
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1455

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Mer 14 Mar 2012, 21:42

Ca m'arrive, mais pas toutes les 5 minutes, plutôt quand je suis seul pendant 20-30 minutes. Et davantage les jours ou je suis fatigué. Sinon, je suis assez éveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exterkate
Hôte 5 étoiles
avatar

Type : INTP 6
Age : 22
Lieu : Grand Est
Emploi : Apprenti (Al)Chimiste
Inscription : 18/12/2011
Messages : 838

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Mer 14 Mar 2012, 21:57

Exactement, Chasing, il m'arrive souvent ça, et des fois, c'est tellement bluffant que je sais même pas si ça s'est vraiment passé, ou non. Very Happy

Du coup je fais référence à mon ressenti lors de la visualisation de la scène, et je sais que c'était pas vrai.^^

Un peu quand on se réveille dans un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Mer 14 Mar 2012, 21:59

Ca m'arrivait tout le temps aussi quand j'étais jeune ... et ça m'arrive encore quand je conduis ou quand je m'emmerde dans une discussion, mais moins souvent qu'avant je pense.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Mer 14 Mar 2012, 22:08

J'ai exactement le même problème.
Pas forcément à un degré aussi accentué, encore que.
Pas forcément en imagination pure non plus, mais je pense à d'autres trucs que ce que je fais, en permanence. Par exemple si je suis en train de parler avec quelqu'un de n'importe quoi, je répondrais des banalités et des subterfuges pour montrer que je suis et que je m'intéresse à la conversation et au discours alors que je m'en fous et que je pense complètement à autre chose.

Aussi, je sais pas si ça peut être rattaché au sujet, mais même si je fais quelque chose qui m'intéresse, je peux lire un texte assez passionnant sur Internet par exemple, je vais m'arrêter en plein milieu d'une phrase pour aller chercher comment on dit castor en anglais, parce que j'ai oublié.
Encore autre chose, je suis (en ce moment en tout cas) incapable de me concentrer (ou de me concentrer vraiment/longtemps) sur quelque chose. Même sur mes pensées. En fait je crois que j'ébauche un raisonnement, une structure de raisonnement, très vite, sans détailler ou m'y intéresser plus que ça (sinon je perds le fil). J'ai ma structure et mon résultat très très vite, et quand j'essaie d'y revenir pour clarifier ce que j'ai pu suivre comme ligne de réflexion, je perds tout. Enfin je sais pas, c'est une impression que j'ai en ce moment (c'est exactement ça d'ailleurs qui fait que j'ai quasiment que des impressions, enfin des idées instantanées que je vérifie inconsciemment, quelque chose comme ça).

La preuve, c'est ce message. Je sais pas trop ce que je raconte ni à partir de quoi j'affrme ça, c'est plus ou moins complètement hors sujet, et je vais pas (ou presque pas) me relire parce qu'au bout d'une phrase je serai largué.
Revenir en haut Aller en bas
Exterkate
Hôte 5 étoiles
avatar

Type : INTP 6
Age : 22
Lieu : Grand Est
Emploi : Apprenti (Al)Chimiste
Inscription : 18/12/2011
Messages : 838

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Mer 14 Mar 2012, 22:14

Je vois, et il m'arrive aussi la même chose, AYahuasca (TooDrunk Very Happy )

En fait, je pense que c'est dû à... à je sais pas, et je sais même pas pourquoi je dis ça. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Mer 14 Mar 2012, 22:28

Bon ben à priori pas grand chose à voir avec Fi trop envahissant, mais plutôt un Ne trop accentué couplé à une autre fonction qui nous fait voyager un peu trop loin dans le rêve... Quand je me rends compte je trouve ça horriblement chiant :| , comme si j'étais poursuivi par mes chimères qui essaient sans cesse de me faire fuir de la réalité.

Et vous arrivez parfois à garder les pieds sur terre, ou c'est plus fort que vous ?

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Mer 14 Mar 2012, 22:29

D'où tu m'appelles comme ça ? J'exige des Explications olololol. Smile

Pour reprendre mon pavé (Very Happy), le résultat c'est que je fais toujours 10 choses à la fois.
Le pire c'est pendant les devoirs surveillés au lycée. Surtout dans les matières littéraires, en histoire et en philo alors que j'aime bien et je suis même pas mauvais dans ces matières.
Mais me lancer quatre heures sur une question, j'en suis incapable. Au bout de deux minutes je suis aux antipodes du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Exterkate
Hôte 5 étoiles
avatar

Type : INTP 6
Age : 22
Lieu : Grand Est
Emploi : Apprenti (Al)Chimiste
Inscription : 18/12/2011
Messages : 838

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Mer 14 Mar 2012, 22:32

Ah, rester 4h sur une question, j'y arrive, même si je dérive.
Oui, j'écris mes dissert' au file de mes pensées, du coup ça peut dévier, et j'essaie de me remettre dans le droit chemin. Very Happy
J'attends avec impatience la philo. Smile

Sinon, c'est plus fort que moi, je me sens obligé de quitter l'atmosphère, sinon je le sens, que je n'arrive pas à me concentrer. Smile

Et j'ai remarqué que pour mieux assimiler quelque chose, j'ai dû faire 3 trucs en même temps :
1) dessiner 2) Ecouter de la musique 3) écouter et assimiler les cours de codes

^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Mer 14 Mar 2012, 22:37

À l'écrit je déteste suivre des plans, je pars toujours dans tous les sens et mes parties se recoupent souvent, ou alors se contredisent carrément. Je déteste aussi élaborer des plans de rédaction, peut-être parce que ça requiert justement une attention que je n'arrive pas à contrôler. Résultat, la plupart du temps je finis par suivre un raisonnement assez bordélique, complètement improvisé et pas du tout ordonné, qui se recoupe, se répète et se contredit. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Linh
Pionnier
avatar

Age : 42
Lieu : Paris
Emploi : .
Inscription : 12/10/2011
Messages : 540

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Jeu 15 Mar 2012, 00:14

Ça m'arrive encore mais moins souvent que dans ma jeunesse. Pourtant j'ai l'impression que c'est juste une feinte à l'ennui. Ça m'arrive encore quand je m’ennuie dans un groupe, dans une conversation, je vais me déconnecter automatiquement.

Alors je vais me projeter dans le futur proche, je vais visualiser mes prochains spectacles associatifs, mes prochaines sorties, activités, puis une idée en entraine une autre et ça peut aller loin c'est vrai mais en général c'est plutôt agréable ... par contre il arrive parfois qu'une fois revenue à la réalité je ne me souvienne même pas à quoi je pensais.

Ça m'arrive aussi tout le temps de marcher dans la rue d'être tellement absorbé par une idée ou une réflexion que je peux passer à coté de personnes que je connais sans les voir !! du coup les gens sont vexés.

Par contre je remarque qu'au travaille ça ne m'arrive pas tellement, peut être par ce que j'ai toujours mit un point d'honneur à travailler au mieux, alors que je n'ai pas toujours eu des boulot passionnant. Donc en fait je ne pense pas que cela n'arrivera pas si tu es perfectionniste et qu'en plus ton métier te tient à cœur, tu sauras rester concentré pour bien le faire.

_______________________________________
Au comble de la joie, pourquoi ce sentiment de solitude indicible ?
Isolée dans le tumulte, solitaire dans la foule,
Je ne peux changer le caractère que le Ciel m'a donné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desdinova
Pionnier
avatar

Type : INFP 4w5 sp/sx
Lieu : Xibalba
Emploi : Rêveur
Inscription : 11/08/2011
Messages : 889

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Jeu 15 Mar 2012, 01:32

Vous l'aurez deviné, comme Chasing, ça m'arrive hyper souvent. Mais j'ai deux sortes de rêverie.

Si je n'écoute pas de la musique, c'est imaginaire (sans blague ) mais cela n'a rien à voir avec mon Fi, c'est vraiment des situations bizarres, des "et si... ", "qu'est-ce qu'il se passera si une bombe explosa là comme ça,..." .

Si j'écoute de la musique, là encore trois possibilités, ou bien c'est de la musique classique et là j'écoute vraiment en fait, je ne rêve quasi pas, ou je pense à des choses calmes, des paysages, c'est vraiment relaxant.
Maintenant si quand je n'écoute pas de la musique classique (donc 99% du temps ) ou bien je m'imagine en rock star et je chante tellement bien et avec tellement de sentiment qu'à la fin je m'imagine que je me tire une balle et me suicide sur scène parce que c'est classe et qu'un corps unique de peu contenir autant de sentiments, j'aime bien faire ça juste à la fin de la dernière chanson avant de m'endormir. Ou bien j'ai des chagrins d'amour Smile. Ce n'est dans aucun des cas joyeux... non.

_______________________________________
Un suicide élégant est l'ultime œuvre d'art...
Si mon cœur pouvait penser, et si ma tête pouvait sentir, j’aurais un autre regard sur le monde.



Come on maggot brain, go on maggot brain...



"Will you deliver Spain from bondage ?" Sad  Pleureur  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldroth
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Montréal
Emploi : Gestionnaire de données
Inscription : 15/03/2012
Messages : 205

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Ven 16 Mar 2012, 08:01

Desdinova a écrit:
Ce n'est dans aucun des cas joyeux... non.

Donc, contrairement à ce que t'as dis, c'est influencé par ton F

Je rêvasse aussi beaucoup. Habituellement, j'vais dériver d'une idée qui en amenne une autre. Il y a "toujours" un lien par exemple. Je ne me fais pas bombarder d'idée sortie de nul part. Mais ça peut aller loin. D'une chanson à un bateau à la mer, à l'eau, à pourquoi la glace est glissante à dans l'fond, on est tous rien d'autre qu'un tas de molécules qui en plus, ne se touchent même pas à cause des répulsion Proton/électron........

Donc moi aussi, quand je refait surfasse, j'ai rarement idée de où j'suis parti.

Mais ça ne me derange plus dutout. C'est pas toujours pratique, mais j'suis comme ça. Ça serait bien de voler et respirer sous l'eau aussi, mais à quoi bon vouloir l'impossible?

Point de vu fonction, je crois bien que le fait de rêver ainsi est reliée au IN (Ni ou Ne, selon le cas) et le type de rêve est relié au T/F.

Mais pour te rassurer, quand je suis en train de faire qqch que j'aime vraiment ou que je considère important, il est très rare que je parte à la dérive.
J'ai 2 exemples où je dérive même si j'adore ce que je fait et c'est qqch qui "demande de l'attention", mais, étrangement, même si mon conscient n'a plus idée de ce que je fais, je performe pratiquement aussi bien, si pas mieux, que quand j'accorde mon attention: Je joue beaucoup au jeux vidéo et j'aime vraiment beaucoup Rock Band. Et bien, peux penser très intensément à qqch (aussi n'importe quoi que dans mon exemple plus haut) et je joue aussi bien. Pourtant, je ne connais aucune chanson par coeur (je déteste le par coeur), je ne vois plus l'écran parce que j'suis "dans ma tête" et pourtant, quand je dérive naturellement comme ça, je joue très bien. Ça me aussi ça dans certain jeux de courses. Je crois qu'il y a une question de... non frénésie. Si c'est trop frénétique, ça demande trop d'attention pour rêver et je ne rêve tout simplement pas.

Donc, je crois que tu n'as pas à t'en faire, Chasing. Mais fais quand même attention si tu conduis de la machinerie lourde Wink

On rit (en tout cas, moi j'la trouve bonne), mais c'est vrai. les activités "physique" genre conduire ne garde pas facilement notre attention...

_______________________________________
"Il est souvent difficile de savoir si une personne appartient à un type ou d'un autre, en particulier en ce qui concerne soi-même."
"Le but de la typologie psychologique n'est pas de classer les êtres humains en catégories - ce qui en soi serait assez inutile."

- Carl Jung
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Lun 19 Mar 2012, 14:52

Moi je reve tout le temps, les gens m'appellent l'extraterrestre! Smile

Mais à mon niveau, c'est carrément une maladie (en meme temps j'ai mon N à 70%), je passe pour un autiste.
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Sam 07 Avr 2012, 14:51

En fait, suffit de développer son Si ? Enfin avec le temps on devient moins rêveur quand même ?

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldroth
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Montréal
Emploi : Gestionnaire de données
Inscription : 15/03/2012
Messages : 205

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Jeu 19 Avr 2012, 03:56

Hum... le Si est pas réputé pour être terre-à-terre non plus. Il base ses "observations" sur ce qu'il veut entendre/voir, positif ou négatif, selon le cas, pour les F. Ou il base ses observations sur la logique. Dans ce dernier cas, il risque de "ne pas entendre" qqch qu'il juge illogique. Son jugement (F/T) biaise ses perceptions assez facilement.

Je crois que ça arrive plus facilement au I car lors d'une conversation, les I vont pour la plupart du temps utiliser leur fonction secondaire (Xe) pour communiquer. Oui, communiquer est qqch d'extraverti Wink

Mais comme ils préfèrent leur Xi, qui ne leur permet pas de communiquer efficacement, ils y retournent à la première occasion. Et comme la conversation se passe dans un "language" autre que la préférence, la dérive s'oriente différament.

Ex. un INTP parle généralement en Ne. Il va essayer du mieux qu'il peut de communiquer son idée. Dans mon cas je "radotte" énormément. Mon Ne me pousse à dire et redire les même choses en différent mots jusqu'à ce que je soit certain que mon interlocuteur aille compris exactement ce que j'veux dire.

Quand l'autre réplique qqch, soit ça m'fait penser à qqch de vécu ou lu ou vu en lien, selon mon Ti (Si) (Oui, ça se complique un peu. Le Ti entraîne du Si); soit je comprend qqch que j'avais pas compris et j'élabore cette idée dans ma tête pendant que l'autre parle (majoritairement Ti)

Faut se rappeler qu'un Ti Ne utilise son Ne pour pouvoir utiliser son Ti. Il en va de même pour tout les I.

Dans le cas des IxxP (et les ExxJ), Le "But de la Vie" est de Juger. Pour Juger, il faut qqch à Juger. De là vient le besoin d'avoir une Perception.

Les IxxJ / ExxP préfèrent regarder, écouter. Mais comment savoir quoi regarder sinon par comment on considère les choses. Les F vont "regarder" les choses qui les touchent émotivement (qu'ils aiment, qui leur font peur, qu'ils trouvent aggréables, etc.) alors que les T vont s'axer sur qu'ils trouvent sensé, logique. Dans les 2 cas, ça se résume en disant qu'ils "regardent" ce qu'ils trouvent intéressant.

Hum... je dévie un peu. héhé (j'crois que c'est la première fois que ça m'arrive Wink)

Donc, Chasing, je ne crois pas que le Si soir une solution à la rêverie. Mais de ma minime expérience, je crois rêvasser moins facilement (ou surtout ça impacte beaucoup moins sur ma compréhension de ce que l'autre dit alors que je l'écoute plus ou moins) lorsque je parle avec d'autre Ne (ou que l'autre me parle en Ne, même si c'est sa 3e fonction. C'est comme un Espagnol qui casse son français. Sans base d'espagnol, ça se comprend quand même mieux et avec moins d'effort que s'il parle en espagnol)

Et plus on est intéressé et qu'on comprends facilement (je crois que la facilité de compréhension a un impacte directe sur l'intérêt), moins on risque de rêvasser au lieu d'écouter.

Je crois que "tout" est dans l'intérêt.

_______________________________________
"Il est souvent difficile de savoir si une personne appartient à un type ou d'un autre, en particulier en ce qui concerne soi-même."
"Le but de la typologie psychologique n'est pas de classer les êtres humains en catégories - ce qui en soi serait assez inutile."

- Carl Jung
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombreplum
Aucun rang assigné


Type : INFP 4w5
Age : 19
Lieu : Sur la Lune. Dommage que j'aie tué tout mon peuple, je m'ennuie...
Emploi : Princesse de la Lune. Loup, corbeau poète ou chat noir à mes heures perdues.
Inscription : 01/08/2014
Messages : 29

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Dim 03 Aoû 2014, 20:58

Ne t'inquiète pas, moi aussi, il m'arrive exactement la même chose. Mon imagination me fait changer d'humeur. Je sais que ce que j'ai imaginé n'est pas réel, mais ça me rend simplement triste. Si ça te dérange, essaie de secouer la tête quand tu t'en rends compte pour ne pas y retourner. Je sais, ça a l'air bizarre, mais ça marche pour moi ^^ Après, vu que je n'y connais tout de même pas grand chose, je ne sais pas si tu peux t'en débarrasser. Mais n'est-ce pas parfois agréable de pouvoir quitter un peu la réalité?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodylove.eklablog.com
UnFantomeBleu
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 22
Lieu : Lorraine
Emploi : Fantome
Inscription : 05/07/2014
Messages : 37

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Dim 03 Aoû 2014, 23:19

Je suis assez rêveur, j'ai quelque fois des "absences", je ne me rends pas forcément compte mais je suis plongé dans mes pensées pendant quelques instants, je ne fais plus trop attention à ce qu'il y a autour. Ca agace un peu ceux qui le remarquent mais ce n'est pas fait exprès ...

"un INTP parle généralement en Ne. Il va essayer du mieux qu'il peut de communiquer son idée. Dans mon cas je "radotte" énormément. Mon Ne me pousse à dire et redire les même choses en différent mots jusqu'à ce que je soit certain que mon interlocuteur aille compris exactement ce que j'veux dire. " ahah c'est exactement la même chose, je veux absolument que la personne en face voie et comprenne ce que je dis exactement comme moi je le vois. Donc j'ai tendance à me répéter, j'en fais de trop.

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthas7
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 19
Lieu : France
Emploi : lycéen
Inscription : 25/12/2013
Messages : 56

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Lun 04 Aoû 2014, 09:27

Moi aussi ça m'arrive, mais souvent je me remet dans la peau de grand homme apres avoir lut mes livres d'histoire...

(ouijefaitpitier)

mais des que je fait qu'elle que chose que jaime pas je me posse des questions et je me plonge aussi dans l'imaginaire le plus profond des limbes de mon esprit

et parfois je m'imagine de façon ridicule....genre nue au milieux d'une foule, enfin ce type de rêverie la

_______________________________________
Arthas7,dessinateur,écrivain, graphiste novice, randonneur ,codeur en C++  En Visual basique HTLM/CSS ,apprenti guitariste, lecteur assidu de biologie, de sociologie, psychologie, philosophie, physique, et de beaucoup d'autre science et Roi d'un serveur minecraft.
Spoiler:
 

ps:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spi'
Aucun rang assigné
avatar

Type : *_*
Age : 94
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Mer 17 Sep 2014, 13:58

Moi aussi j'ai tendance à passer du temps dans mon imagination, ça dépend des circonstances en faite. Après je ne sais pas si c'est une bonne ou mauvaise chose, je pense qu'il faut trouver le juste milieu. Sinon j'avais lus que les gens qayant comme combo instinctifs Sp/Sx passaient pas mal dans leurs rêveries, c'est peut-être du à ça aussi Post blue.


sp/sx
Motivation: to live in a secure, comfortable environment where they can pursue their private interests in depth.
These people often have an earthy, mysterious quality to them. They are quietly intense, but to others may seem oblivious to the greater social world around them, instead favoring personal interests. They are slow to commit, but once they do it is with an attitude of life commitment, to the establishment of an impermeable bond. Others can be taken aback by how suddenly and completely this type can lock into them, and by the depth of understanding of the other's condition. They attach to others at an organic, root level, in contrast to the other subvariant's surface formality. Somewhat hesitant to enter new relationships, they instead preserve the select few enduring bonds they carefully form along the way. The sanctuary of home is of paramount concern, and this type takes particular delight in decorating their spaces to reflect their cherished sense of taste and depth. Depth and discrimination characterize this stacking.

   Expression: wistful self-absorbed expression, sighing, magic is in their head
   Energy: calm, steady energy expressed intensely, withdrawing
   Behavior: withdrawn, calm, wistful and self absorbed

   Mindset: "I can have merging/intensity without having to leave my orderly & pleasing lifestyle." (imagination, safe people and relationships, when the safety of these are challenged they withdraw)
   Blind spot: Likely to neglect their desire to seek intense connections and experiences for the sake of their primary concern of maintaining physical saftey, comfort, and an orderly lifestyle, in average-healthy levels. May not have an awareness of the need to connect in a broader sense with the world, of a sense of security or in groups or of the need to seek it, or even of the need to foster approval, support, and understanding of themselves within groups they are connected with, often causing misunderstandings with allies, supporters, friends, and family members.

Source : http://www.the16types.info/vbulletin/content.php/133-Instinctual-Stackings

( Ps : j'ai souligné et mis en gras les passages qui parlent de ça. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 792

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Mer 17 Sep 2014, 16:42

Citation :
En fait, suffit de développer son Si ? Enfin avec le temps on devient moins rêveur quand même ?

Eldroth a écrit:
Hum... le Si est pas réputé pour être terre-à-terre non plus.

Tout à fait la réflexion qui m'a fait redouter de la répartition entre sensation et intuition chez moi. Une personne qui utilise beaucoup Si ne va t-elle pas paraître absente, quand bien même son imagination serait très concrète?
Ca m'avait fait m'intéresser d'avantage aux profils Si dom, comme les ISFJ surtout, et en moindre mesure les ISTJ.
Les gens autour de moi me décrivent souvent comme quelqu'un qui peut apparaître absent quand on lui parle. Je retiens les récurrents "à quoi tu penses? Il ne faut pas s'en faire comme ça, c'est pas bon" de ma grand-mère, ou bien les "tu m'écoutes quand je te parle?" de ma mère (quant à mon père, lorsqu'il se rend compte que je n'avais pas suivi, il boude et le prend mal, en m'attribuant une intention toute consciente de ne pas l'avoir écouté ... :xd).
Tout au plus, j'arrive à me définir comme quelqu'un de "pensif", et ce "pensif" peut référer à plusieurs types de processus de la pensée n'est-ce pas? (pensée abstraite Ti, souvenirs Si, imaginaire fantastique ou (pré)visions/projections Ne Ni, etc ...).  


Eldroth a écrit:
Ex. un INTP parle généralement en Ne. Il va essayer du mieux qu'il peut de communiquer son idée. Dans mon cas je "radotte" énormément. Mon Ne me pousse à dire et redire les même choses en différent mots jusqu'à ce que je soit certain que mon interlocuteur aille compris exactement ce que j'veux dire.
Je ne sais pas, du coup, si je fonctionne en Ne, mais je me retrouve dans cette crainte de ne pas être compris, et ce désir d'affiner mon expression jusqu'à en avoir la certitude (hélas, souvent je n'arrive pas à tout placer).
Je lance une hypothèse, dites moi ce que vous en pensez, mais une personne qui a un F et un T à peu près équilibrés dans son usage n'aura t-elle pas tendance à être d'avantage un(e) I--J ou un(e) E--J, avec deux fonctions de jugement cote à cote comme -Fe-Ti-, ou -Te-Fi- en auxiliaire-tertiaire?

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
@ Green
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9 FP-NF
Age : 20
Lieu : Terre
Emploi : Être humain
Inscription : 19/03/2014
Messages : 790

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Mer 17 Sep 2014, 18:21

Je ne saurais pas te décrire précisément le fonctionnement des fonctions et pourquoi c'est comme cela, mais sache que c'est pas du tout un truc de Si-dom d'être rêveur et dans la lune, au contraire, être tellement absorbé dans ses pensées et se "couper" de ses sensations physique est quelque chose qui est plus fréquent chez les INxx. 

C'est la combinaison introvertion + intuition qui fait ça : Orientation de l'attention vers l'intérieur (opposée à une attention dirigée vers l'extérieur qui sera moins à même de "perdre contact" avec le monde extérieur étant donné que c'est de là que l'individu tire son énergie) et une perception qui relève plus de l'abstrait (opposée à la sensation qui elle va se focaliser sur les sensations physiques et le présent). Voilà pourquoi un ENTP comme Sherkann Sherkdinger, après un temps d'environ 20/30 minutes passé seul, peut lui aussi se perdre dans ses pensées de cette manière. Son énergie finit par se diriger vers lui-même et il goûte à l'introversion.

_______________________________________
"Better an oops than a what If"

-------------------------------

L'Esprit du Naturisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 792

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Mer 17 Sep 2014, 18:30

Oui mais je parlais de l'attitude qui consiste à être dans ses souvenirs, chez les utilisateurs confirmés de (Si); cela ne produit t-il pas l'impression d'être ailleurs? Tant pour les autres que pour soi-même? N'est-ce pas fréquent comme comportement?

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
@ Green
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9 FP-NF
Age : 20
Lieu : Terre
Emploi : Être humain
Inscription : 19/03/2014
Messages : 790

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Mer 17 Sep 2014, 18:48

Oui mais ils le feront pas quand ils discutent avec quelqu'un par exemple. Enfin ça m'est jamais arrivé de voir ça avec un/une Si-dom, c'est plutôt eux qui me reprochent de pas écouter. Et puis Si ce n'est pas simplement "penser au passé". C'est aussi le fait de construire son angle de perception à travers un prisme alimenté par, pas simplement ce qu'on a vécu par le passé, mais une structure stable issue bel et bien du vécu (ce serait difficilement faisable autrement). Par exemple : les normes d'une société, les traditions. D'où l'attribution récurrente d'un respect important des traditions des Si-dom ou aux. On peut opposer cette attitude aux forts utilisateurs de Ne qui, sans chercher à se dire si une structure peut être viable et bénéfique pour eux, vont s'empresser de la rejeter pour le simple fait qu'elle réduit leur liberté d'action. Et plus le xSxJ développe son Ne plus il parvient à se défaire du cadre, pas forcément si restrictif que ce qu'on peut penser, imposé par son Si :  ça n'est pas forcément sur les mêmes normes que des Si-users vont construire leur prisme de perception.

Un Si-dom va très bien pouvoir être dans ses pensées mais ça ne sera pas uniquement pour se remémorer les "souvenirs du Si". Je trouve qu'on attribut à tord tout ce qui concerne le passé à Si, je pense que cette fonction relève plus de ce que j'ai décrit plus haut. Un ISxJ va très bien pouvoir penser au futur, à des plans, à des projets etc.

_______________________________________
"Better an oops than a what If"

-------------------------------

L'Esprit du Naturisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 792

Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante... Jeu 18 Sep 2014, 18:17

GreenMo' a écrit:
Un Si-dom va très bien pouvoir être dans ses pensées mais ça ne sera pas uniquement pour se remémorer les "souvenirs du Si". Je trouve qu'on attribut à tord tout ce qui concerne le passé à Si, je pense que cette fonction relève plus de ce que j'ai décrit plus haut. Un ISxJ va très bien pouvoir penser au futur, à des plans, à des projets etc.

Bien-sûr, il y a une organisation du réel chez les Si, qui peut être d'autant plus suivi d'une mise en projets mais elle sera souvent dans un cadre et ce cadre est l'ensemble des sensations retenues dans la mémoire; c'est ce qui me fait dire que le passé est important pour ces types, des traditions comme tu dis particulièrement, et le sens pratique du sensitif introverti produira d'autant plus d'organisation s'il est accompagné de Te, voire de conventions si c'est Fe.
Ce que j'essaye de mettre en valeur, c'est le fait que la créativité sensitive introvertie est toujours à partir du tangible, et de ce qui est direct dans le réel, donc ses projets également, tandis qu'un type intuitif pourra parfois ne pas être plus original si son intuition est mal développée mais pensera beaucoup plus à des choses originales pour lesquels on n'aura pas encore de moyens concrets pour les réaliser. Je pense que la nuance est là dedans.

Après pour la communication, ce qui m’intéresse le plus, c'est de savoir comment un sensitif introverti peut il être "pensif", de quelle manière cela sera t-il reçu par les autres. Est-ce que vu de l'extérieur on pourra parfois le confondre avec un intuitif s'il est dans ses pensées ou bien sa réflexion sera toujours dans l'action et donc son regard ainsi que son esprit seront toujours disponibles à la vue des autres? C'est vraiment cette question à laquelle j'essaye d'avoir des réponses.

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Imagination un peu trop débordante...

Revenir en haut Aller en bas
 

Imagination un peu trop débordante...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Imagination un peu trop débordante...
» Le ton employé dans certains messages est trop agressif
» L'imagination, c'est quoi ?
» Idées pour faire la vaisselle sans trop consommer d'eau?
» Les ouvriers trop peu nombreux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-