Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 NibiFox le paradoxal...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
NibiFox
Aucun rang assigné
NibiFox

Age : 28
Lieu : Lyon
Inscription : 22/11/2016
Messages : 16

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeJeu 01 Déc 2016, 11:29

Bonjour à tous !
Je vais essayé de faire une présentation pas trop longue malgré que j'ai énormément de choses à dire, notamment sur mon résultat MBTI auquel j'ai du mal à répondre clairement en fonction des questions posées, et qui me donne des résultats différents. Au premier test j'étais ENFP, mais au deuxième test, histoire d'être sur de mon résultat, j'étais INFP (cette fois-ci j'avais mis moins de réponse neutre (ni d'accord, ni pas d'accord). Puis finalement, après lecture de la signification de l'INFJ, je me reconnaissais aussi. C'est pourquoi, dans l'attente peut-être de mieux me connaître, me cerné, je préfère me considérer comme un Idéaliste, plutôt qu'un Infx ou Enfx.

J'ai 25 ans, pour l'instant sans emplois et un peu perdu dans cette société, je devrais prochainement pouvoir être Accompagnateur de vie. Autrefois j'étais plutôt intériorisé, j'étais plus centré sur moi-même. Je voulais faire un travail qui puisse me faire rêver. Je suis donc parti, après un bac S, faire des études artistiques, sans pour autant savoir vraiment dessiner. Après 4 ans d'études pour finir en deuxième année de BTS design d'espace, j'ai été amené à faire un projet pro en rapport avec la solitude. A l'époque j'étais rongé par un grand mal-être. Je mangeais peu, dormais peu, déprimais constamment, sortais quasiment plus. Finalement ce travail à été un déclic, j'ai arrêté mes études avant mes épreuves, pour m'ouvrir au monde ! (Marchant vers la lumière qui s'offrait désormais à moi sous le tonnerre de mes proches pour mes actes désinvoltes...). Face à cette violence grandissante de part le monde, et ce temps qui ne cesse de s'accélérer, j'arrivais plus à me projeté dans une carrière artisanale et artistique, j'avais enfin découvert ma passion, la Vie, l'Amour de la vie... L'Art est une parcelle de la Vie, mais elle n'est pas une vie... A ce moment, je crois, j'ai changé de plan, j'étais moins matérialiste, plus spirituelle. J'ai commencé à ne plus chercher à posséder, seulement à offrir. Je commençais à avoir une certaines haine envers l'argent au point de m'en méfier. Je ne pouvais plus me voir dans un travail ou le gain principale était l'argent... j'ai donc laissé ma place de designer d'espace à un être plus passionné pour un gain plus... spirituelle. J'ai remarqué, lors de mes nombreuses observations de la vie et de mon Être, que j'avais énormément de mal a être véritablement heureux lorsque ceux qui m'entouraient étaient malheureux, ou qu'ils exprimaient un mal-être. "Pourquoi l'Être Humain cherchent-ils tant à être malheureux alors qu'il est si simple d'être heureux ?". J'ai compris que pour se sentir exister, il fallait avant tout partager. Le monde est une toile où tous points se connectent pour former ce voile protecteur par ses forts liens et gracieux par sa beauté. Consciemment ou non, physiquement ou spirituellement, il existait un lien entre moi et mon environnement. Et c'est ainsi que j'ai trouvé ma voie, aider mes semblables, offrir mon amour et ma joie de vivre afin de gagner la bataille des cents machines entre le bien et le mal, est-ce le bien, ou le mal qui remportera cette bataille que nous menons, pour nous amener vers notre évolution, ou révolution ? (Je fais référence à un manga, "Karakuridôji Ultimo", le manga que je lis en ce moment et qui me rappel pas mal ce qui se passe entre se qu'on voit à la télé, et tout ces beaux projets qui naissent à travers le monde).

Comme vous pouvez le voir, j'ai tendance à parfois trop réfléchir, et donc à me perdre. J'ai pas mal d'imagination, un grand rêveur. Je suis aussi un peu marginal, la société me désinvolte, je me retrouve souvent seul, incompris, mais je rencontre aussi des amis ou et des inconnues magnifiques, qui font ma joie de vivre. Je suis un triste joyeux, un timide sociale, un paradoxe peut être aussi ?, ou bien c'est normale, la vie est ainsi faite, une part de bon, une autre de mauvais, pour garantir un bon équilibre, ou une totale instabilité ? ^^

J'écris beaucoup trop, au point que j'ai commencé à écrire un bouquin fictif auto-biographique et philosophique sur la vie. Un livre en trois temps, la naissance, la mort et l'éveil. Qui s'inspire de ma vie, de mes rêves, mais aussi de toutes celles qui m'entourent et que j'ai pu observer. Pour vous faire un petit aperçut du bien-être et du savoir que cela m'apporte, voici quelques extraits:

- "Quand on est petit, nos âmes d’aventuriers téméraires nous donnes ce courage d’aller de l’avant, de découvrir de nouvelles choses…etc. La vie nous paraît si belle ! Mais petit à petit, cette liberté d’esprit s’étouffe sous un pilier massif de valeurs, de croyances, de règles et de pensées, dont seul quelques Êtres humains en ont la clé… La clé de la Vérité.Nous naissons libres et nous mourront enchaînés. "
- "Les enfants sont les clés de notre savoir spirituel, les éponges de l’énergie que consomme notre esprit ! Seulement, ils n’ont pas cette science rationnelle, ce savoir matériel qui leur permettrait de transmettre à nous, les anciens, ce qu’on a finis par oublier…"

Dans l'ensemble, cette ouverture d'esprit m'a beaucoup apporter. Je n'ai pas encore totalement confiance en moi et envers ceux qui m'entourent, mais d'un autre côté, j'en accorde beaucoup aussi ^^ D'une solitude non-voulu, subit, je suis passé à une solitude voulu. Je slalom entre des grands moments de partage et de convivialité qui m'apporte beaucoup de joies, et des moments de solitudes extrêmes, d'enfermement dans ma bulle, très savants mais extrêmement douloureux et fatigants physiquement. Mais c'est à travers cette douleur que j'ai réussi à m'illuminé. Je le vois à travers mes derniers dessins dont je vous partages les photos afin que vous puissiez les interpréter à votre tour. J'utilise plus mon Art comme un travail, mais comme un langage, un outil de mon esprit pour traduire mes pensées. Ainsi, je dessine instinctivement, je ne sais pas du tout ce que je fais, pourquoi je le fais, et ce que ça va donner. Mais plus j'avance sur ce langage qui veut s'exprimer et plus mon regard s'illumine ! C'est presque magique !
J'ai oublié de le dire mais je vis principalement instinctivement, surement parce que je réfléchis trop, je préfère me laisser allez sur le fleuve de ma vie. Jusqu'ici ça m'a toujours été bénéfique, et ça m'a permis d'accéder au bonheur. Malgré que ce soit difficile de se faire comprendre dans se monde où on cherche peut être un peu trop à tout comprendre ^^'.
Je fais aussi parfois un peu de musique, un peu de guitare, mais essentiellement du djembé. J'en ais fait petit, j'ai arrêté car trop timide et trop renfermé, puis j'ai repris récemment afin de m'extériorisé. Et, je dois dire que j'arrive à réalisé des improvisations forts surprenantes ! ^^'
Si ça vous intéresse, écouté "Djembinibi2" sur ce lien: https://my.zikinf.com/NibiFox

Bon voilà dans l'ensemble, bien entendu il y a encore pleins de choses à dire à mon sujet ^^ Maiiis, je me rends compte que ça fais déjà long comme présentation. Donc je vous laisse me lire et me poser des questions pour en savoir plus à mon sujet ! Smile

NibiFox le paradoxal...  FI4LuI
https://redcdn.net/ihimg/a/img924/4968/ZwWobG.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Cratere
Aucun rang assigné
Cratere

Type : INFP 4w5/6w7
Age : 25
Lieu : Paris
Emploi : Stinky Feet On The Moon
Inscription : 03/11/2016
Messages : 72

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeJeu 01 Déc 2016, 12:20

Ugh !

J'aime bien ta présentation. J'vais écouter ta musique.
"La société me désinvolte", m'a fait penser à une chanson d'Hubert-Felix Thiéfaine : Les fastes de la solitude. Ainsi que Bipède à station verticale.

Si tu ne connais pas encore, je t'invite à écouter, vivement.
Ces deux lives sont des perles.



Revenir en haut Aller en bas
NibiFox
Aucun rang assigné
NibiFox

Age : 28
Lieu : Lyon
Inscription : 22/11/2016
Messages : 16

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeJeu 01 Déc 2016, 13:24

Je connais Hubert Félix Thiéfaine, c'est vrai qu'il a de belles paroles, après j'écoutes peu je l'admets.
Mais niveau musique à paroles françaises, j'écoute plutôt du rap ou du reggae ^^. Bon après j'écoute tous styles de musique, mais j'ai du mal à comprendre les langues étrangères et j'ai tendance à avoir du mal à savourer les paroles si la musicalité de fond ne m'inspire pas assez ^^'.
Mais bon, au cas où si ça t'intéresse:




En tout cas merci ! Deux présentations assez différentes, mais qui nous plait mutuellement. Je trouve ça cool ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mamy Mougeot
Aucun rang assigné
Mamy Mougeot

Type : INTP d'obédience crustacée
Age : 37
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 909

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeJeu 01 Déc 2016, 14:16

Salut Nibifox, bienvenue!

Juste ça:
@Nibifox a écrit:
la société me désinvolte
Coeur gerbant
Du coup, je n'arrive pas à me concentrer sur le reste de ta présentation, c'est trop inspirant...

A pluche sur le forum!

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
NibiFox
Aucun rang assigné
NibiFox

Age : 28
Lieu : Lyon
Inscription : 22/11/2016
Messages : 16

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeJeu 01 Déc 2016, 15:20

Ahah, merci ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Henri_Vargroas
Mécréant II le Retour
Henri_Vargroas

Type : INFJ 9
Age : 43
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 585

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeJeu 01 Déc 2016, 15:49

Salut,

ta présentation est juste parfaite. Very Happy



T'en es où dans l'écriture ?

j'ai fait un peu comme toi, j'ai écrit un livre, je l'ai structuré ainsi :
Ce que je pense etre
ce que je suis en société
mes aptitudes
L'émotion de la tristesse, mes morts
L'émotion de la joie, mes imaginations
L'émotion de la peur, ma petite enfance
L'émotion de la colère,  mes croyances
Monde intérieur
Reve
ce que je suis

As tu un fil conducteur ?
Comment tu as fais pour avoir ta structure ?
... Jump fire

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

"Tout ce que je deviens reste moi" Anonyme

"Une pensée ouvre mille yeux. Un soleil apporte mille aurores." Crédo du porteur de lumière

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Meghumi
Aucun rang assigné


Type : ESTJ 8W7
Age : 33
Lieu : no man's land
Inscription : 08/06/2016
Messages : 51

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeJeu 01 Déc 2016, 17:23

Bienvenue à toi Smile

C'est drôle de constater qu'à chaque fois qu'une personne dit qu'elle ne va pas écrire une présentation longue, cela se finit par un bon petit pavé Very Happy

Ton rapport à l'autre et ce que tu décris m'a fait penser à Alexander Supertramp.

Les extraits de tes écrits sont intéressants, tu sembles être particulièrement nostalgique de l'enfance oubliée et perdue ou inaccessible. Je ne suis pas particulièrement d'accord avec l'idée de la naissance libre et la morte enchaînée, mais je serais intéressée de savoir plus de chose sur tes écrits Smile
Bref, je me tais (pour une fois que j'écris un post) et welcome here.
Revenir en haut Aller en bas
NibiFox
Aucun rang assigné
NibiFox

Age : 28
Lieu : Lyon
Inscription : 22/11/2016
Messages : 16

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeJeu 01 Déc 2016, 18:22

Meghumi: Bah dit toi que pour ces gens qui disent vouloir faire un cour texte, ils ont véritablement fait court (ça aurait pu être bien plus long, j'avais pleins d'idées en tête, visiblement trop vu que j'en ais oublié la moitié en écrivant ma présentation xD Mais j'ai dit l'essentiel =) ).
J'avoue que Into The Wild m'a pas mal inspiré, même si c'est pas le seul film. =)

Obtearon et Meghumi: Concernant mon livre, je l'ai rêvé en fait ^-^ Ce qui m'a donné le fil conducteur. J'avais déjà une introduction écrite antérieurement pour écrire une science fiction, mais finalement j'ai préféré parlé de moi et de la Vie en générale à travers mes yeux. =)

Voici le prologue (un peu long donc je change de couleur l'écriture histoire que si vous avez la flemme de tout lire, vous puissiez passer à la suite du message Razz

"Été 2025, dans les rues de New York. Un jeune homme pensif ère dans les rues, songeur, mélancolique face à la vie qui l'entoure. Heureux de peu, malheureux pour rien, il est un peu une contradiction de la vie,un peu de tout et de rien à la fois.
Pourquoi l'enfant épanouis était-il devenu si triste ? Lui-même se le demandait. C'est cette balance de la vie où se trouve d'un côté le bien, de l'autre le mal, permettant le bon équilibre d'une planète en vie. Pour lui, beaucoup de choses étaient belles, la nature, la vie, l'amour, le temps, la mort, la renaissance... Toutes ces boucles infinies si bien ficelées qu'elles se répétaient indéfiniment dans la joie et la souffrance. Seulement, cet équilibre est de plus en plus instable, la Terre se dégrade, s'épuise, s'efface,change...

Le monde évolue de plus en plus vite, physiquement et intellectuellement. Tout d'abord, les déserts ont remplacé la plupart des forêts d'autrefois. Surconsommation, surpopulation,voilà les conséquences d'une mortalité de plus en plus en baisse des technologies de plus en plus au point, donnant suite au monde actuelle, paysage de lamentations, un véritable crash planétaire.La population mondiale se faisant trop importante, les besoins vitaux pour l'Homme ont commencé à poser problème. En temps normal, la Terre est bien assez grosse pour pouvoir satisfaire les besoins de chacun. Cependant certains, surestimant leurs pouvoirs, avaient bien trop sali leur terre pour qu'elle reste exploitable. Des terrains vierges, pleines de verdures, ça ne manque pas. Mais la différence des climats, la richesse de leur sol, et le manque d'exposition directe du soleil fond que leur exploitation est quasi-infaisable.Les sources de pétrole, d'uranium ou de charbon n'étant toujours pas épuisées ou éradiquées, la pollution est au plus haut. Les particules constituant les nuages sont devenues plus épaisses, empêchant souvent les rayons solaires d'atteindre le sol terrestre.Les différents climats se sont bien entendu mis à se dérégler. Et les catastrophes naturelles se sont intensifiées, en force, mais aussi en nombre. Il existe désormais peut d'endroit où l'Homme soit vraiment à l'abri de la nature. Et de ce fait, cette absence d'harmonisation entre l'être humain et son environnement ont fait que les grands de ce monde ont dû faire un choix, le meilleur pour tous... du moins c'est ce qu'ils disaient. Pour ce jeune homme, comme pour tant d'autres sans renommés, ni distinctions particulières lui offrant le pouvoir de vivre aisément, tout ceci n'était que mensonge...

Quand l'Homme change, sont environnement aussi. La nature, mais aussi ses villes, ses maisons. Les villes ont plus ou moins garder leur taille initiale, mais elles sont plus concentrées. Des forêts de tours ce sont construites au fur et à mesure que les arbres disparaissaient.Une organisation antique s'est alors mise en place. Au sommet les puissants, en bas les mendiants. C'est plutôt simple pour si retrouver? En haut les demi-dieux qui, de leur trône, observent leurs déchets. Ce peuple devenu manipulé à ciel ouvert n'en était pas pour autant conscient, de leur perte de liberté. Malgré que la Terre appartenait désormais à une poignet d'Homme, seul ceux d'en bas pouvait la caresser, car plus jamais on ne vit ces êtres descendre de leur sommet. Ils pouvaient jouir pleinement de leurs pouvoirs d'en haut, armées d'une multitude de robots domestiques gérant autant les tâches ménagères que la cuisine, les courses,la gestion de leurs comptes, ou l'achat de leur dope. En bas, c'était resté le même discours: "Étudie dure, travail, puis meurt".Alors les jeunes continuaient d'étudier, en gardant l'espoir que plus tard ils pourront enfin avoir une vie aisée. Une fois les diplômes en poche, ils étaient jugés assez intelligent pour pouvoir se débrouiller seul dans la vie actif. Confronté à un marché du travail de plus en plus restreint et une demande de plus en plus grande, seul ceux jugés bien formaté avaient une chance d'être recruté. Pour les autres, beaucoup finissent à la rue, junky, à attendre le dernier voyage qui les fera partir assez loin,pour ne plus revenir; certains finissent par retourné chez les parents dans l'attente d'une éventuelle opportunité, qui vient rarement...

La société de nos jours s'est vu former quatre groupes d'individus.
Les"Écolos", combattants pour la protection de son environnement et de son avenir. D'humeur généralement pacifiste, il est parfois amené à utiliser ses poings. Mais leurs actions ont rarement l'impact désiré, un impact mondial pour un monde plus saint. Au final c'est un peu les kick ass de la réalité, des vrais justiciers, mais sans réels pouvoirs.
Les"exploitants", aimant exploiter tout ce qui leur est possible. Ils sont peu.. mais redoutable. C'est les dieux des temps modernes qui, comme l'ange déchu Lucifer, préférèrent la chaleur des enfers.
Les"bots", ces individus presque mécanisés par l'industrie du travail. Cessant peu à peu de penser par eux-même et vivant ensuivant la mode de leur société...
Et les “Pensifs”, des êtres qui de leur exclusion volontaire ou non, préférèrent l'infinité de leur esprit à la dureté de la société, créant au fil de l'histoire humaine une multitude de branches philosophiques, cette science spirituelle qui se prouve à travers l'expérience de nos vies. Mais ces grands penseurs, trop admiratif par leur esprit, finissèrent souvent par s'éteindre avec à la clé la découverte qu'ils avaient malheureusement passé la majeur partie de leur temps à penser plutôt qu'à faire.
Leurs rôles ont toujours eut un impact important sur le contrôle ou sur l'épanouissement de nos esprits, car peut importe qui nous soyons et qui nous voulons être, nous auront toujours cette grande liberté qui est de choisir le but de notre vie. Voulons-nous la bienfaisance ou la malveillance, la vie ou la destruction, une satisfaction personnelle ou collectif, l'amour ou la colère, la joie ou la tristesse...
La vie jusqu'ici paraît bien triste, mais elle a toujours paru ainsi. Pourtant elle restera toujours aussi belle !

Ace,c'est ainsi qu'on le nomme. Grand, brun aux yeux bleus, chevelure longue et lisse ondulant le long de son corps. S'habillant avec un peu de tout et n'importe quoi, il aime montrer sa différence.Recouvert de pendentifs et autres babioles avec chacun un sens qui lui est propre, en rapport avec son existence. De nature assez mystérieuse, il a compris que le silence et la solitude étaient des armes puissantes pour garder sa tranquillité et son bien être. Un ermite des villes vivant dans un vieux taudis dévasté par la nature, remplis d'antiquités poussiéreuses, d'animaux de toutes sortes, félins, rongeurs, canins, mais aussi araignées, cafards et toutes autres créatures de la sorte, jugés trop immonde pour être accepté dans la vie quotidienne d'un humain. Ace avait un goût prononcé pour la vie, il aimait la vie ! Malgré toutes les souffrances qu'elle peut offrir, il aimait aussi l'humanité, pour sa complexité, sa diversité, ses sentiments, ses erreurs, sa créativité,... Mais il avait une haine envers l'argent, cette chose qui aida l'Homme fût un temps, avant de le ronger pour mieux le détruire. Si Dieu existe, alors celui qui reposerait aujourd'hui au-dessus de nos têtes s'appèlerai Argent. On aime l'argent, on le vénère, on est près à tout pour lui, à tuer, se sacrifier,manipuler, détruire, il est Parfait ! Sans lui, nous sommes rien,mais si tu crois en lui, peut être un jour il t'offrira sa bénédiction te donnant alors accès au paradis. Ou alors c'est le fruit défendu du jardin d'Eden, cette chose si attractive, fruit de nos pêchés. Fût un temps où Ace avait des valeurs héroïques,comme tout ces héros MARVEL aux pouvoirs surprenant leur permettant de venir à bout d'un adversaire. Il rêvait de pouvoir changer les choses, rendre le monde meilleur. Permettre aux autres d'ouvrir les yeux pour la voir, la vérité qu'il pensait avoir découverte. De cette figuration de la vie qu'il s'était faite en essayant de définir le mot perfection. Mais il n'avait aucun pouvoir. Rien est possible dans ce monde sans argent.

Puis finalement, il abandonna. Il n'était plus sure de la vérité.Qu'est-ce que la vérité, le vrai, la réalité ? Dans ce monde parsemé d'illusions, il commença à se laisser disparaître. Il avançait pensif à travers ces ruelles, silencieux, invisible... On avait cessé de le remarquer, de sentir sa présence.  Ace tourna sa tête comme sentant sa fin arriver. Un camion avançant à toute allure se trouvait face à lui.
« Suis-je réel ? »
…"


Le personnage principal, Ace, s'inspire de moi. La première partie, Naissance, retrace les grands moments de la vie de Ace, de sa naissance à sa mort. Avec de longs souvenirs, d'autres plus courts, précis ou flou. Plus on en apprend sur Ace et plus les phrases sont courtes, brèves, floues, hasardeuses, incompréhensives, jusqu'à devenir un chaos, une explosion, une lumière intense et le retour vers la fin de l'introduction, marquant le début de la deuxième partie, Mort, relatant la scène de la fin du personnage. Au final on pourrait voir la première partie comme la vie que l'on voit d'écouler devant notre regard lorsque c'est notre fin (d'après la légende, j'ai jamais pu demander à un défunt si c'est réellement le cas) =) . Puis la troisième partie, Eveil, qui serait ma partie utopiste qui consistera à vous décrire le monde tel que j'aurais aimé le voir. Car le monde décrit dans cette partie, sera celui où le personnage s'éveillera après la vision de sa vie et de sa mort. Et pour la fin, je sais pas trop encore ce que je vais écrire, mais j'essaierais de transmettre le fait que ma vie aura été une longue histoire, car je l'ai vu ainsi. Toutes vies est une histoire, à vous maintenant de raconter la votre ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Meghumi
Aucun rang assigné


Type : ESTJ 8W7
Age : 33
Lieu : no man's land
Inscription : 08/06/2016
Messages : 51

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeJeu 01 Déc 2016, 18:27

Je vais lire ça avec attention alors ( dans la soirée )!
Je ne sais pas si tu as lu le livre aussi de Into the Wild, c'est assez passionnant et toute la philosophie qui peut en découler ( thoreau et compagnie).
Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
NibiFox
Aucun rang assigné
NibiFox

Age : 28
Lieu : Lyon
Inscription : 22/11/2016
Messages : 16

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeJeu 01 Déc 2016, 18:33

Malheureusement non, j'ai pas pris le temps de lire un livre depuis un petit moment, je ne lis que des mangas pour l'instant... Mais je lirais ça un jour, quand je me serais plus posé =) J'ai trop de projet en tête, j'arrive pas à être assez concentrer pour lire des livres (malgré que j'en écris un... xD).
Au plaisir aussi ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Meghumi
Aucun rang assigné


Type : ESTJ 8W7
Age : 33
Lieu : no man's land
Inscription : 08/06/2016
Messages : 51

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeJeu 01 Déc 2016, 18:36

Ça sonne très ENFP ça Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2205

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeJeu 01 Déc 2016, 19:58

Bienvenu NibiFox Smile
Revenir en haut Aller en bas
NibiFox
Aucun rang assigné
NibiFox

Age : 28
Lieu : Lyon
Inscription : 22/11/2016
Messages : 16

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeJeu 01 Déc 2016, 21:45

Merci Luna ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Leo0
Aucun rang assigné
Leo0

Age : 36
Lieu : Dans les nuages
Inscription : 23/11/2016
Messages : 18

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeJeu 01 Déc 2016, 22:30

Bienvenu Nibifox ^^
@Meg : moi, je trouve que le passage que tu montres désigne plus le Fi que le Fe : Ce rapport à l'intériorité et aux souvenirs, et encore plus concernant les occasions manqués.
Revenir en haut Aller en bas
Meghumi
Aucun rang assigné


Type : ESTJ 8W7
Age : 33
Lieu : no man's land
Inscription : 08/06/2016
Messages : 51

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeVen 02 Déc 2016, 00:20

Leo0 : je parlais du manque de concentration Smile
Revenir en haut Aller en bas
NibiFox
Aucun rang assigné
NibiFox

Age : 28
Lieu : Lyon
Inscription : 22/11/2016
Messages : 16

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeVen 02 Déc 2016, 11:47

Merci Smile
Peut importe que je sois plus fi ou fe, je suis avant tout un idéaliste Smile
Revenir en haut Aller en bas
Henri_Vargroas
Mécréant II le Retour
Henri_Vargroas

Type : INFJ 9
Age : 43
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 585

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeVen 02 Déc 2016, 14:20

Citation :

Concernant mon livre, je l'ai rêvé en fait ^-^ Ce qui m'a donné le fil conducteur.
excellent Smile, tu l'as noté ?

j'ai bien aimé l'amorce, du coup, j'ai tout lu. J'ai bien aimé. Principalement l'effet zoom arrière :tu commences sur le perso principal, puis tu montres le monde.

Le retour au personnage principal est un peu ... brutal.

merci, pour le partage.

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

"Tout ce que je deviens reste moi" Anonyme

"Une pensée ouvre mille yeux. Un soleil apporte mille aurores." Crédo du porteur de lumière

Wink
Revenir en haut Aller en bas
NibiFox
Aucun rang assigné
NibiFox

Age : 28
Lieu : Lyon
Inscription : 22/11/2016
Messages : 16

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeVen 02 Déc 2016, 15:01

Merci ! Very Happy Je prends toujours plaisir à partager, même si je le fais trop rarement finalement...
Sinon je l'ai noté, mais dans ma tête, je l'ai répété tellement de fois que je penses pas oublié un jour ce fil conducteur Smile

Après il est vrai que le retour au personnage principale est un peu brutal, ceci dit, ça annonce aussi ça mort tout aussi brutal. Au final cette intro à un commencement doux, puis brutal pour finir par un questionnement. C'est un peu le reflet du plan de mon livre, en un sens. D'une première partie plus douce, qui amène vers une deuxième partie plus brutale et une troisième partie pleine de questionnement Smile
Bon je suis loin d'avoir finis d'écrire mon livre, d'ici là j'aurais le temps de modifier quelques trucs selon mes sentiments pour une meilleure fluidité. Pour l'instant je suis encore à l'écriture de mon enfance. Surement pour cela qu'on a l'impression que je suis nostalgique, à partir des passages que j'ai partager, mais c'est juste que j'ai pas encore écrit la suite. J'estime avoir eut, en règle générale beaucoup de chance. A 8 ans, j'ai vu en colonie de vacances une entité, qui a pris l'apparence d'une fée. Personne me croit bien entendu, seulement, une dizaine d'année plus tard, lorsque j'ai essayer d'en parler devant ma famille et ma soeur, qui était présente au moment des faits, elle ne peut nié ce que j'ai vu mais ne veut plus y penser... C'est pas grave, j'ai quand même ma preuve que je suis pas fou ^-^ J'ai fait pas mal de choses diverse, je faisais des soirées dans une église de jeunes chrétiens, sans être croyant, j'ai découvert des cultures fascinantes à travers mes rencontres, j'ai même vu un astéroïde prenant feu en rentrant dans l'atmosphère ! J'ai tellement de choses fascinantes à raconter ! C'est surement pour cela que j'ai décidé d'en écrire un livre. J'aimerais pouvoir dire tout ça à l'orale, mais c'est long, et les gens sont pas assez à l'écoute, notre individualisme par notre représentation du corps uniques nous a tellement renfermé de manière générale, que là plupart des gens que je rencontre parle énormément d'eux, sans que je puisse en placé une, par ce profond désir de pouvoir enfin se faire écouter sur tout les sentiments qu'ils auraient aimés partagés sans le pouvoir... J'espère qu'à travers ce livre j'arriverais à mieux me faire comprendre, et à mieux faire accepter ma vision sur la vie. Et surtout, j'aimerais que mes parents arrivent enfin à me cerner pour mieux me comprendre pour mieux m'accepter tel que je suis. Je ressens constamment leur doute et manque de confiance à mon sujet... Ils ont terriblement peur de la façon dont je penses, de ma vision de la société, ce qui m'a valu plusieurs consultation inutile chez des psys. Je considère ça comme inutile car j'ai tendance à m'auto-consulté, généralement les psys me disent la même chose que ce que je peux penser de moi ^^' J'aimerais tellement que mes parents puissent être enfin fière de moi pour ce que je suis plutôt que sur ce que j'essaie d'être pour leur faire plaisir. Beaucoup de personnes ont confiance en moi, me considère comme une personne intéressante, qui a beaucoup de choses à raconter, quelqu'un de géniale... mais pas mes parents, et cela m'attriste un peu ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Henri_Vargroas
Mécréant II le Retour
Henri_Vargroas

Type : INFJ 9
Age : 43
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 585

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeVen 02 Déc 2016, 15:22

c'est une bien belle histoire que tu racontes.


Citation :

Beaucoup de personnes ont confiance en moi, me considère comme une personne intéressante, qui a beaucoup de choses à raconter, quelqu'un de géniale... mais pas mes parents, et cela m'attriste un peu
J'ai fait lire à mes parents mon livre. Je l'ai offert à ma mère pour son anniversaire. Ma mère m'a dit etre très touchée.

Etant père de famille, je comprends l'attitude de tes parents.

Ecris ton livre, et offre leur, ils n'auront d'autres choix que de le lire. N'oublie jamais que ce sont tes parents, tout ce qu'ils veulent c'est le bonheur de leur enfant, donc toi.

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

"Tout ce que je deviens reste moi" Anonyme

"Une pensée ouvre mille yeux. Un soleil apporte mille aurores." Crédo du porteur de lumière

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cratere
Aucun rang assigné
Cratere

Type : INFP 4w5/6w7
Age : 25
Lieu : Paris
Emploi : Stinky Feet On The Moon
Inscription : 03/11/2016
Messages : 72

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeVen 02 Déc 2016, 20:10

Ah... Très belle histoire, et le commentaire d'Obtearon est magnifique et judicieux.
Pour autant, j'aurais bien du mal à le faire moi aussi, avec mon contexte semblable au tien.
Revenir en haut Aller en bas
NibiFox
Aucun rang assigné
NibiFox

Age : 28
Lieu : Lyon
Inscription : 22/11/2016
Messages : 16

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeVen 02 Déc 2016, 20:49

Etant assez empathique, et conscient que les enfants ressentent plus facilement les sentiments de leurs parents (Bon après, peut être qu'avec le temps certains oublie leur âme d'enfant et ne comprennent plus leurs parents, mais c'est pas mon cas), je comprends totalement mes parents. C'est surement pour ça que j'ai préféré rester au domaine familiale pour trouver un travail stable plutôt que partir à l'aventure, sans confort, souvent dans la galère, mais vivant à fond chaque moment, un peu comme dans le film Into The Wild. Je sais que de plus en plus de jeunes décident de partir à l'aventure ainsi. C'est tout aussi constructeur, difficile à mettre en place sur du long terme, mais qui peut apporter aussi beaucoup de bonnes choses. Mais mes parents n'auraient pas supporter. Je suis conscient de tout l'amour qu'ils ont pu m'offrir, et que leur vœu le plus chère est ma réussite. Mais on peut comprendre sans être compris. J'ai vu leur visage changé par la hardeur du travail, et l'oppression sociétale de l'argent, de la consommation, du regard d'autrui, et de ce fait du jugement des autres. Le stress, ce temps qui s'écoule de plus en plus vite, ils sont pas les seuls à s'inquiéter, je me suis autant inquiété pour eux qu'ils se sont inquiétés pour moi. C'est surement ce qui m'a amené à cette phrase cité lors de ma présentation:  "Les enfants sont les clés de notre savoir spirituel, les éponges de l’énergie que consomme notre esprit ! Seulement, ils n’ont pas cette science rationnelle, ce savoir matériel qui leur permettrait de transmettre à nous, les anciens, ce qu’on a finis par oublier…"
Ça me sidère de voir tout ces adultes qui ont pu me remballer lors de mes travailles et stages, du genre "Ahah, tu es encore jeune, ça me rappel ton âge avec mes rébellions. Tu verras plus tard, tu changeras d'avis."... Donc en gros, t'es un con manipulé et conscient d'être manipulé, qui a été contraint de l'être puis finalement qui a choisi de l'être pour Ton confort et Ta réussite, au détriment des autres et de ton mal-être devenu inconscient ? (Je ne vise personne, mais quand j'ai tendance à parler de choses qui peuvent facilement m'emporter, j'écris comment si je me parlais ^^'). Mes parents m'énervent, car j'aimerais qu'ils puissent ouvrir un peu plus les yeux, pas pour être moins dans le jugement, mais pour profiter des bonnes choses de la vie. Voir la vie positivement plutôt que négativement ! (D'où cette tendance un peu triste heureux, triste de toutes cette négativité, heureux de toute cette bonté). Mais d'un autre côté, tout ces moments difficiles et conflictuelles avec mes parents, entre leur vision sociétale et ma vision idéaliste, ont quand même porté ses fruits, c'est ma fierté caché, personne ne le sait mise à part vous maintenant ! Smile Mes parents commence petit à petit à se dé-stresser. Ma mère fait pas mal de sophrologie, mon père recommence à geeker de temps en temps, ils sortent plus et se plaignent moins. Ça me fait tellement plaisir de les voir comme ça ! Parfois, j'ai l'impression d'être spirituellement devenu leur parent, tout en restant leur enfant. C'est surement ce qui fait que je suis encore debout aujourd'hui xD On peut pas dire que je sois toujours très sage, j'ai une p'tite tendance à me détruire en douceur. C'est bien connu, souffrir physiquement aide à moins souffrir moralement. Sinon pourquoi y aurait-il autant de pochtron dans les bars ? Razz  L'Amour est surement la plus belle des énergies ou des magies Smile
Bon je sais pas pourquoi je dis tout ça, je m'égare. Surement parce que vous êtes les premiers à pas me juger, ça fait tellement du bien ! Smile En tout cas merci de votre écoute, y'a tellement de choses secrètement enfuis dans ma mémoire, j'ai tendance à écouté tout ceux dans le besoin, mais rarement à me faire écouté. On a tous ce besoin de pouvoir se faire écouter ! L'avantage ici, c'est que vous êtes libre de lire ou de passer votre chemin. Et dans tout les cas, ça me fait grave du bien ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Henri_Vargroas
Mécréant II le Retour
Henri_Vargroas

Type : INFJ 9
Age : 43
Lieu : Finistère
Emploi : Oui
Inscription : 31/10/2016
Messages : 585

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeVen 02 Déc 2016, 22:31

j'en ai une larme à l'oeil, en vrai, merci.


Citation :

Donc en gros, t'es un con manipulé et conscient d'être manipulé, qui a été contraint de l'être puis finalement qui a choisi de l'être pour Ton confort et Ta réussite, au détriment des autres et de ton mal-être devenu inconscient ?

ce ne sont pas des gros cons, ils ont juste choisi le bien commun, ils ont abandonné le fait de pouvoir etre eux memes. Toi, de ce que je lis , tu n'as pas abandonné. C'est ça qui est important.


Citation :

Surement parce que vous êtes les premiers à pas me juger, ça fait tellement du bien !
merci Very Happy

_______________________________________
"La beauté est dans les yeux de celui qui regarde." Oscar Wilde  

"La vie devient chose délicieuse, dès que l'on cesse de la prendre au sérieux." Henry De Montherlant

"Tout ce que je deviens reste moi" Anonyme

"Une pensée ouvre mille yeux. Un soleil apporte mille aurores." Crédo du porteur de lumière

Wink
Revenir en haut Aller en bas
NibiFox
Aucun rang assigné
NibiFox

Age : 28
Lieu : Lyon
Inscription : 22/11/2016
Messages : 16

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeSam 03 Déc 2016, 10:49

De rien Very Happy
C'est pas des gros cons, juste des cons. Après on l'est tous un peu. Mais je trouve que leur plus grande connerie c'est d'essayer de convaincre les jeunes que leurs erreurs sont la seule solution possible, tant pis si la Terre qui nous fait vivre dérive, il faut survivre... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Sylphira
Mère de Cthulhu
Sylphira

Type : ENT
Age : 33
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1802

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeSam 03 Déc 2016, 10:59

Si je puis me permettre une critique constructive :

Citation :
Le personnage principal, Ace, s'inspire de moi. La première partie, Naissance, retrace les grands moments de la vie de Ace, de sa naissance à sa mort. Avec de longs souvenirs, d'autres plus courts, précis ou flou. Plus on en apprend sur Ace et plus les phrases sont courtes, brèves, floues, hasardeuses, incompréhensives, jusqu'à devenir un chaos, une explosion, une lumière intense et le retour vers la fin de l'introduction, marquant le début de la deuxième partie, Mort, relatant la scène de la fin du personnage. Au final on pourrait voir la première partie comme la vie que l'on voit d'écouler devant notre regard lorsque c'est notre fin (d'après la légende, j'ai jamais pu demander à un défunt si c'est réellement le cas) =) . Puis la troisième partie, Eveil, qui serait ma partie utopiste qui consistera à vous décrire le monde tel que j'aurais aimé le voir. Car le monde décrit dans cette partie, sera celui où le personnage s'éveillera après la vision de sa vie et de sa mort. Et pour la fin, je sais pas trop encore ce que je vais écrire, mais j'essaierais de transmettre le fait que ma vie aura été une longue histoire, car je l'ai vu ainsi. Toutes vies est une histoire, à vous maintenant de raconter la votre ! =D

Ca ne me fait pas trop rêver.
Pourquoi ne pas inclure ta vision utopiste directement dans ton histoire? Un roman efficace est un roman qui transmet son message sans en faire des tonnes. Je vais taper dans le Disney mais regarde Zootopie : le message de tolérance est inscrit très nettement dans la narration. Pareil pour Wall-E. Il n'y a pas de longue partie à la fin racontant "moi je pense que le monde il devrait être tolérant". Je t'invite à regarder le début de Wall-E avec attention en notant tous les indices visuels qui permettent de planter le décors en une minute montre en main.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
NibiFox
Aucun rang assigné
NibiFox

Age : 28
Lieu : Lyon
Inscription : 22/11/2016
Messages : 16

NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitimeSam 03 Déc 2016, 11:22

Disons que les deux premières parties s'inspirent de la 3ème dimension, le monde de la matière; tandis que la dernière partie s'inspire de la 4ème dimension, le monde de l'esprit.
Alors bien sur, je fais part de ma vision idéaliste tout au long de mon livre, mais afin que ça paraisse plus claire, j'ai préféré écrire la première partie avec un idéalisme spirituel ou philosophique, du ressentis à travers la matière. La deuxième partie serait une transition entre la 3ème dimension et la 4ème, donc sans idéalisme, juste un rôle observateur. Et la troisième partie, dans la 4ème dimension, avec un idéalisme plus matériel, de la matière de l'esprit, où le personnage décrit sa découverte, ce monde si semblable à la Terre dans sa constitution et qui pourtant est totalement différente. Symboliquement c'est un peu comme l'accès au paradis après la mort, modifié par l'idéal du personnage qui se réfère à son vécu dans la 3ème dimension.
Finalement le plus important reste la première partie, elle raconte une histoire, légèrement modifié, du vécu d'une vie. Elle raconte une idée concrète ! Tandis que les deux dernières parties racontent le vécu d'une pensée, une idée abstraite ! Wink
Mais merci quand même du conseil ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




NibiFox le paradoxal...  Empty
Message(#) Sujet: Re: NibiFox le paradoxal... NibiFox le paradoxal...  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

NibiFox le paradoxal...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-