Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : FNSJ 7w3
Age : 37
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1007

Message(#) Sujet: ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ Mar 15 Nov 2016, 18:42

Sylphira, ne le prends pas mal, mais on en finit pas si on doit dire le pourquoi du comment du pourquoi. Je pense que chacun s'exprime et te donne son avis. C'est surtout à toi de bloquer ton type ou arrêter. Bloquer sur un type précis ou arrêter tout simplement de te typer si tu trouves cela trop flou. Je ne connais pas vraiment ta vie, ton vécu (c'est le cas pour un peu pour tout le monde, je ne connais personne sur le forum, finalement). Je ne t'ai jamais vue IRL, donc ce n'est qu'une opinion qui ne repose sur pas grand chose.

Pour le Fe, t'es surtout chaleureuse et avenante. Je ne te dis pas que tu es un bisounours, il doit avoir des moments où tu sors les griffes, je pense. Je ne veux pas décortiquer plus que ça ton comportement ou ce que je vois à travers le net.

J'espère avoir été d'une grande aide. Lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1700

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mar 15 Nov 2016, 18:57

Je ne le prends pas mal et je n'attendais pas de toi que tu me détailles tout, par contre je voulais connaitre la perception que tu avais de moi car j'ai du mal à connaitre et à comprendre l'image que je renvoie aux autres. Je me suis dit que j'avais surement quelque chose à apprendre de vous tous, et de toi en l’occurrence, sur ce qui apparait de mon fonctionnement. Je demande de l'aide pour faire le point, en gros ^^

Merci beaucoup en tout cas.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 9w8 sp/sx
Age : 35
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 276

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mar 15 Nov 2016, 19:39

Je ne sais pas si c'est le forum qui rame ou mon PC, en tous cas je vais devoir faire sans balises ni smiley [Mode manuel] :faiche: [/Mode manuel]

Plomb, très intéressant edit, ça me fait cogiter depuis hier et ce n'est pas fini... Ce serait effectivement bien d'en reparler ailleurs qu'ici (j'ai repéré ton fil de recherche, qui aborde ces thématiques, ça pourra le faire).

Guinea, WYSICBTROMMMCP (What You See Can Be The Result Of Many Many Many Cognitive Processes)... Je veux dire, ma belle-mère qui est ESFJ n'est à mes yeux ni avenante ni chaleureuse, et pourtant elle utilise Fe en dominante.

Revenons juste un peu aux bases (je crois que c'est un bon procédé quand on est en boucle de doute). Le MBTI modélise des processus cognitifs:
- la façon dont on acquiert des données sur lesquelles
- on porte un certain type de jugement
C'est tout. Le MBTI ne te dit pas si tu es quelqu'un de sympa, ou si tu manges plus souvent grec ou chinois.
Fe = jugement qui prend en compte les critères humains externes ("objectifs"). "Quel impact a ma décision sur les gens?"

Je crois que le MBTI (même la version "fonctions cognitives") a un noyau relativement clair et basique, mais c'est en essayant d'extrapoler et de faire coller leur mécanisme à tout et n'importe quoi (par exemple: notre vision de la vie) qu'on dilue l'essentiel dans l'hypothétique et qu'on le perd de vue.
(Je ne suis pas la dernière à le faire, les tempéraments et styles d'interaction, c'est une piste que j'ai suivie, mais qui peut autant éloigner du modèle que clarifier un type).

Et parce que je suis d'humeur presque philosophique today, pour prendre un peu de recul sur la chose j'ajouterais "N'oublie pas que ce que tu penses être ne change rien à qui tu es" :smileydutypequiafumégravesapositiondulotus:


_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1700

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 10:10

Ok alors je résume en gros :

-> Je suis intuitive. Manifestement, ça fait consensus. Ca réduit les possibilités de moitié.
-> Mon axe F-T semble équilibré. OK. Donc ça nous laisse intuitif dom.
-> Partant de ce postulat : Soit c'est du Ji-Je auquel cas le Je tierce prend pas mal de place et donne un aspect plus décisif. Soit c'est du Je-Ji et à ce moment là c'est le Ji qui provoque la zizanie dans ma tête pour me typer.

Donc on a :

ENTP : OK, mais une variante plus basée sur le contrôle qu'à l'accoutumée.
ENFP : same here, mais en plus neurasthénique que la moyenne des ENFP.
INTJ : une variante plus expansive que la moyenne des INTJ à laquelle nous sommes habitués.
INFJ : une variante qui n'est pas très penchée sur l'esthétisme.

Je doute très fortement être ENTJ, si la peinture n'est pas incompatible avec ce type, je ne pense cependant pas avoir cette tournure d'esprit là en priorité.

Je me suis regardée agir ces derniers jours. Remettre le nez dans les "messages contraignants liés à l'ennéagramme" m'a fait réaliser que si je voulais gagner du temps et que j'étais impatiente, c'est aussi parce que j'étais soumise au "dépêche toi". Gamine, j'étais pataude, dans ma tête, complétement branchée ailleurs et je n'avais jamais la tête à ce que je faisais. Je comprends que ma maman ait passé mon enfance à me demander de me bouger le cul xD
Il nous reste : énnéa 3 - 7- 8.

A la lumière de ces informations, quels duos vous paraissent les plus probables ou cohérents?
Promis je ne vous embête plus avec ça après. J'arrêterai là. Je prendrai vos avis et je laisserai macérer dans ma tête.

Merci à tous Smile

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AttilaPhoenix
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 6w5
Age : 21
Lieu : Là où mes pas me guident
Inscription : 30/09/2016
Messages : 65

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 10:37

Salut Sylphira,

Mon avis concernant je l'ai déjà donné dans mon dernier post ^^. Dans tous les cas tu a l'air assez unique pour faire douter même les meilleurs. Au moins je suis content pour toi que tes possibilités se soit enfin réduite.

J'en profite aussi pour te répondre à deux phrase m'étant destiné (j'ai pas eus le temps avant désolé).

Citation :
Du coup, je pencherais plus pour le F par rapport au T. Je note néanmoins un esprit de confrontation d'idée et de point de vue (je spécule peut être un peu trop sur cette phrase ^^).

Pourquoi? Sur quoi tu te bases? Sur le fait que ce que j'ai marqué t'inspire certains de tes fonctionnements?


Que tu soit F ou T, à ce moment là, j'ai trancher instinctivement. J'ai cru voir des sentiments dans ce que j'ai pu lire. Je me base souvent sur mes ressentis, mon instinct et je l'ai confronte avec ce que j'ai déjà vu.
Il semble que tu aime les débats et j'en est déduit que tu avais un esprit de confrontation. Ma déduction est surement allée beaucoup trop loin d'où ton questionnement.



J'aimerais revenir là-dessus :

Citation :
Le fait que tu soumette ton problème à quelqu'un d'autre peut montrer que tu as trop de ressenti pour faire un choix juste. Inconscient ou non tu cherche toujours à faire le bon choix. C'est une qualité dans tous les cas.

Ce n'est pas une question de ressenti pour faire le bon choix, mais de solutions concrètes à un problème, où des données auraient pu m'échapper, un angle de vue. En parler à quelqu'un me fait du bien parce que j'affine ma pensée à voix haute. Et très consciemment je cherche à faire le bon choix. Disons que si j'en suis au stade où j'en parle à quelqu'un, c'est que je suis dans le flou et je n'aime pas ça.

Je ne supporte pas ne pas comprendre, ne pas savoir, ne pas avoir de solutions.


Sur cette phrase je vois très bien que je me suis mal exprimé (encore ^^). En mettant "ressenti", je pensais à un facteur qui t'empêcherais de faire le meilleur choix. Du coup en me répondant tu l'a dit toi même, "données qui auraient pu m'échapper".
Je me suis tromper parce que j'ai dus trop me concentré sur le fait que tu écarte tes sentiments pour prendre une décision.

J'espère que ça répond à tes attentes. Je pense pouvoir plus affiné ma pensée sur ce coup.

Au moins courage pour finir ton typage et continu sur ta lancée ^^.

_______________________________________
"On apprendra toujours de la vie. Il ne reste qu'à savoir quoi faire de toutes ces connaissances"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 9w8 sp/sx
Age : 35
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 276

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 11:40

Sylphira a écrit:
Soit c'est du Ji-Je auquel cas le Je tierce prend pas mal de place et donne un aspect plus décisif. Soit c'est du Je-Ji et à ce moment là c'est le Ji qui provoque la zizanie dans ma tête pour me typer.
A propos de la tertiaire: est-ce que son (sur-)développement peut vraiment faire oublier l'auxiliaire à laquelle on est tellement habitué? Pas d'une semaine à l'autre, mais sur du plus long terme... Pour vérifier ces 2 hypothèses, je crois que c'est la constance de ce que tu es par rapport à ton passé qui va trancher; que dit ton frérot?

A propos de tes hypothèses et leur croisement avec les données énnéa:
Je pose l'hypothèse qu'il peut y avoir un lien entre l'ennéa et nos styles d'interaction. La base et les types de désintégration et d'intégration peuvent faire varier notre style d'interaction, alors que notre tempérament ne change pas.
Est-ce que tu vois apparaitre une logique liée à ton ennéatype, en considérant:
- le tempérament NF: une oscillation entre INFJ et ENFP ? (et éventuellement des relents d'INFP et ENFJ?)
- le tempérament NT: une oscillation entre INTJ et ENTP ? (et éventuellement des relents d'INTP et ENTJ?)

Pour expliciter, mon exemple perso::
 

Avis perso: De l'extérieur, plus d'éléments convergent vers l'INTJ.
Tu ne parles pas de la blessure originelle pour ton ennéa, mais rien que le message parental "dépêche-toi" peut expliquer une surexploitation de ton Te-aux potentiel, ce qui ferait de toi une INTJ super-assertive. Au détriment de ton Ni qui aimerait bien un peu de temps pour poser ses marques?
Pas assez d'infos pour le moment pour mieux orienter ton ennéatype, mais
Sylphira a écrit:
Promis je ne vous embête plus avec ça après. J'arrêterai là. Je prendrai vos avis et je laisserai macérer dans ma tête.
si tu fais ça alors qu'on commence à peine à s'amuser, je viens moi-même t'étrangler pendant ton sommeil. clown

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 22
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 605

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 12:23

Citation :
A propos de la tertiaire: est-ce que son (sur-)développement peut vraiment faire oublier l'auxiliaire à laquelle on est tellement habitué? Pas d'une semaine à l'autre, mais sur du plus long terme... Pour vérifier ces 2 hypothèses, je crois que c'est la constance de ce que tu es par rapport à ton passé qui va trancher; que dit ton frérot?

Oui.
Quand on parle de gens instables, oui. Putain de oui. Regardez juste les ES*J en mode yolo-desbarres qui sont des parodies d'EN*P.
Et Sylph est instable. Encore aujourd'hui.
Puis au passage, le Se inf peut donner le même genre de "vulnérabilité" à l'avis extérieur, dans le sens où "Bah, les faits disent ça, donc c'est ça", et en cas de stress ça part en couille.

Niveau constance sur le long terme ? Huh. Le 6 et tout ce qui se rattache et c'est marre. C'pas pour faire mon chieur mais, ouais non, évitez d'aller dans le passé. C'est le merdier.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 9w8 sp/sx
Age : 35
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 276

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 12:33

On a donc une constante dans l'instabilité, c'est déjà ça, hein Cyclope heureux
Plus sérieusement, ce que je voulais dire avec ce paragraphe, c'est que le développement de la tertiaire a plus de chances de faire évoluer doucement la personne (d'où les doutes au bout d'un moment) que de retourner son fonctionnement cognitif comme une chaussette (en zappant complètement l'auxiliaire). L'ombre et les loops ne sont a priori pas durables, il y a donc de fortes chances que ce qui apparait aujourd'hui comme couple dom-aux... soit effectivement le couple dom-aux Oh yeah

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 22
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 605

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 12:38

Ce qui fait évoluer c'est le développement de l'auxiliaire qui fait tampon sur l’inférieur. La tertiaire s'en retrouve à être un peu moins chiante à partir des 30 ans environs et se développe à partir de cet âge.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1700

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 13:55

Ok alors voilà ma conclusion :

Je suis INTJ 6w7.
Je suis instable car dépressive (j'ai regardé les chiffres du suicide que Zog a mis en ligne, les INTJ sont les plus susceptibles de se suicider par rapport aux autres NT).
C'est renforcé par la sur-stimulation du Se inf par le message "dépêche-toi" que j'ai entendu du milieu. Ainsi, je me rabats sur mon Te et je ne fais plus le bon usage de mon Ni. Et me voilà sur mes réserves d'énergie qui sont très limitées.
Le 6w7 me donne peut-être plus de prise sur ce qui se passe autour de moi que le 5w6, le 5w4 voire le 6w5.
Le Fi par intermittence couplé aux compulsions du 6 me "force" à être marrante et gentille, ce sont les valeurs dominantes de mon milieu actuel. Dans le milieu du travail, c'est d'être dur et directive. Mais c'est pas super stable. Je me sens mieux lorsque je reprends contact avec mon cerveau, je me remets dans mon petit monde, je me remets peu à peu à réfléchir.
Je sais que le Se a tendance à l'expansion et à colorer les interactions avec les autres. Ca expliquerait qu'en cas de stress, je me retrouve à être plus exubérante qu'au naturel et à faire présentir mon malaise.

Blague à part j'ai fait lire à mon compagnon les descriptions des différents types. Je tenais à partager cette perle. Il n'y connait pas grand chose au MBTI. Voilà ses réactions :

ENFP : il s'est marré.
ENTP : "pourquoi pas. Je te retrouve dans la difficulté à être affectueuse. Par contre il est où ton côté Fidel Castro couplé Pinochet? Mais on retrouve ton côté chieuse."
INFJ : "Mouais. t'es pas assez "hippie mystique pour ça". Si tu ouvrais une secte, ce serait pour pousser les gens au suicide. "
INTJ : "Pourquoi pas. Bon c'est un profil de génie scientifique, t'es pas trop ça. Par contre t'es bien déconnectée comme ça, ton besoin de solitude et t'es chiante, ça colle."

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plomb
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ 8w9 Sx/Sp (8-5-4)
Age : 34
Lieu : Donaldville
Emploi : Chercheur d'or
Inscription : 11/08/2016
Messages : 136

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 14:28

μαllollo, content de t'avoir fait cogiter pirat Avec plaisir pour en reparler, n'hésite pas à déterrer mon sujet de recherche (qui est obsolète, vu que concernant mon type, j'ai fait la paix avec mon cerveau, mais ça lui donnera une seconde vie).

Sylphira, ta réponse à mes questions sur les données "propres" m'évoque cette fois-ci une tendance plus P, voire NP. Dans ta réponse, tu considères l'information comme quelque chose d'objectif (paradigme extraverti : Pe), tu la confrontes dans un second temps à tes connaissances (ce qui évoque du Ne-Si). Et comme la perception prend quand même le dessus sur le jugement (si je ne déforme pas, tu dis être prête à revoir tes opinions en cas d'infos intéressantes), le résultat fait plus ENP. Voire (je m'avance en extrapolant beaucoup) ENFP car, l'air de rien, tu utilises un jugement de valeurs personnelles (Fi) pour définir ma notion, volontairement obscure, de données "propres". Instinctivement, tu penses "Données "propres"" = "Données qui ne viennent pas d'un connard" (de mon côté, par "données propres" je pensais à "données prouvées, robustes, étayées par des faits solides, bref objectives").

=> Mais bon ceci, comme toutes mes opinions sur ton cas, sont à prendre avec des pincettes car :

1) j'extrapole beaucoup (ceci dit, je ne balance des hypothèses juste pour le plaisir d'en faire (la discussion pour la discussion, c'est pas mon truc), j'y crois vraiment, mais ça ne reste que ma vision subjective)

2) je fais des hypothèses sur ce que tu écris. Pas sur ce que tu es, juste sur ce que tu veux bien montrer dans le cadre de cette discussion.

=> Donc je ne pourrais pas te dire précisément de quel type tu es et personne ne le pourra. Je peux juste essayer de te donner mon éclairage sur ce que ta conscience te pousse à écrire dans ce topic !

Bon, ceci étant posé, je suis d'accord avec les quatre possibilités que tu as énoncées. Tu trouves que chacune d'elle peut coller, en considérant que tu es un peu plus ceci ou un peu moins cela par rapport à l'archétype de chacun d'entre eux. C'est déjà un bon début !

Comme tu ne corresponds à aucun des quatre archétypes ENFP, ENTP, INFJ, INTJ, tu as deux démarches possibles pour trancher :

1) Tu essaies de lisser ou au contraire d'exagérer les contours de ta personnalité pour la faire rentrer dans un des quatre archétypes

2) Tu abordes le problème (qui est devenu : départager ces quatre types) d'une autre manière.

=> Je préconise la seconde méthode.

Déjà, voyons les choses sous un autre angle. Quatre types, ça paraît beaucoup, mais ils ont des points communs qui peuvent resserrer le champ des possibles :

- ENTP et INTJ ont un point commun : la hiérarchie de leurs fonctions cognitives N-T-F-S. Et vu sous l'angle des fonctions cognitives, l'ENTP est la version extravertie de l'INTJ (et non de l'INTP). Les deux sont mus en première instance par la perception abstraite (N), l'un a une orientation extravertie (Ne) et l'autre une orientation introvertie (Ni). Les orientations des autres fonctions découlent mécaniquement dans le modèle, donc à mon sens, il est inutile de s'y intéresser avant d'avoir bien tranché sur la dominante.

=> Cette ressemblance est particulièrement frappante quand on compare un INTJ plus assertif et intense que l'archétype INTJ (qui va le faire paraître plus "extraverti", mais en fait pas plus extraverti au sens jungien, juste plus assertif) et un ENTP plus dans le contrôle que l'archétype ENTP(qui va le faire paraître plus "introverti", mais pas plus introverti au sens jungien, juste plus concentré). Et les deux variantes te paraissent justement plausibles pour toi...

=> J'attire ton attention sur le fait qu'un INTJ intense et assertif n'est pas si peu commun que ça. C'est valable notamment pour tous les INTJ d'instinct Sx et il est fréquent que les Sx se croient extravertis juste parce qu'ils sont intenses. Alors que l'intensité et l'expansivité n'ont pas de rapport avec l'extraversion au sens de Jung !!! C'est d'ailleurs mon cas : Introverti et Sx, j'ai pu me croire légèrement extraverti quand je découvrais la typologie.

- Même chose pour l'ENFP et l'INFJ. Même hiérarchie de fonctions N-F-T-S. Le premier est la version extravertie de l'autre.

=> Cette ressemblance est particulièrement frappante quand on compare un ENFP moins énergique (qui va le faire paraître plus "introverti", pas au sens jungien mais juste plus calme) et un INFJ moins "ésotérique" (qui va le faire paraître plus "extraverti", là encore pas au sens jungien, mais juste plus terre-à-terre, moins la tête dans les nuages, plus connecté à son environnement immédiat).

Donc tu vois, entre ces deux options, il y en a fondamentalement deux : N-T-F-S ou N-F-T-S ? Tes écrits dans ce topic sonnent clairement plus T. Mais peut-être est-ce l'expression de ta tertiaire ? Toi seule peut le savoir.

Ensuite, quand tu auras arbitré entre ces deux possibilités, essaie de déterminer si tu es fondamentalement introvertie ou extravertie. En sortant du MBTI.

=> Vois-tu le monde en général plutôt comme quelque chose de clairement établi, qui a une existence en propre quel que soit le regard qu'on pose sur lui, avec lequel tu dois composer ?

= paradigme extraverti

=> Ou alors comme quelque chose de subjectif, qui dépend en grande partie du regard que tu poses sur lui, que tu peux tenter de façonner (sans préjuger que tu y arrives) ?

= paradigme introverti

Attention, mes propositions sont volontairement caricaturales. Tu peux être dans un paradigme introverti, tu n'échapperas pas pour autant aux lois de la physique et à la toute-puissance de la géométrie. Et tu te feras très mal si tu fonces à toute blinde en plein dans un platane (ce n'est pas une opinion !). Ces propositions sont clivantes (un peu trop) justement parce que je cherche à dégager des tendances nettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1700

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 15:07

Citation :
Sylphira, ta réponse à mes questions sur les données "propres" m'évoque cette fois-ci une tendance plus P, voire NP. Dans ta réponse, tu considères l'information comme quelque chose d'objectif (paradigme extraverti : Pe), tu la confrontes dans un second temps à tes connaissances (ce qui évoque du Ne-Si). Et comme la perception prend quand même le dessus sur le jugement (si je ne déforme pas, tu dis être prête à revoir tes opinions en cas d'infos intéressantes), le résultat fait plus ENP. Voire (je m'avance en extrapolant beaucoup) ENFP car, l'air de rien, tu utilises un jugement de valeurs personnelles (Fi) pour définir ma notion, volontairement obscure, de données "propres". Instinctivement, tu penses "Données "propres"" = "Données qui ne viennent pas d'un connard" (de mon côté, par "données propres" je pensais à "données prouvées, robustes, étayées par des faits solides, bref objectives").

Mon postulat est "les données sont les données mais méritent peut-être plus de considérations si elles ne sont pas données par quelqu'un qui s'y connait, ou bienveillant etc"

Citation :
=> Ou alors comme quelque chose de subjectif, qui dépend en grande partie du regard que tu poses sur lui, que tu peux tenter de façonner (sans préjuger que tu y arrives) ?

Je serais plutôt là-dedans Smile

Merci beaucoup pour ton retour en tout cas et pour le temps passé à l'analyse Smile

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plomb
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ 8w9 Sx/Sp (8-5-4)
Age : 34
Lieu : Donaldville
Emploi : Chercheur d'or
Inscription : 11/08/2016
Messages : 136

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 15:20

Je t'en prie.

Je note que la réaction spontanée de ton compagnon était ENTP ou INTJ, donc N-T-F-S. Si de ton côté, tu penches plus vers le paradigme introverti, alors ça concorde vers l'INTJ, effectivement. Ton ennéatype me paraît correct.

Tu avais déjà envisagé cette hypothèse d'INTJ ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1700

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 15:31

Oui. Mais beaucoup de membres sur le forum avaient opposé leur véto, je pense l'avoir envisagé pour les mauvaises raisons de toutes façons. Puis j'ai pris du recul, et il y a quelques temps j'en étais venu aux même conclusions MBTIesques que vous - mais en moins rapide une hésitation- entre les 4 types. Et ça m'a agacée. Voilà ^^

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plomb
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ 8w9 Sx/Sp (8-5-4)
Age : 34
Lieu : Donaldville
Emploi : Chercheur d'or
Inscription : 11/08/2016
Messages : 136

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 15:40

OK. Le fait que tu prennes en compte les avis des autres concorde bien avec l'ennéatype 6, en tout cas. On imagine bien des INTJ d'autres ennéatypes n'en avoir strictement rien à carrer. Si on n'y fait pas gaffe, cet effet de l'ennéatype 6 pourrait faire penser au Fe tertiaire de l'ENTP (alors que pas forcément, un peu comme on peut confondre l'instinct Sx avec l'extraversion). Sans compter l'aile 7. C'est peut-être pour ça qu'on t'a typée ENTP.

En deux mots, qu'est-ce-qui avait motivé le veto sur ton premier typage INTJ ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1700

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 15:43

Qu'on me voyait Fe, qu'on voyait du Ne dans mes hésitations, que mes jeux de mots font Ne-Ti et voilà en gros les retours dont je me souviens. Pour le reste, je ne sais plus ou je ne suis pas dans leur tête.

Citation :
OK. Le fait que tu prennes en compte les avis des autres concorde bien avec l'ennéatype 6, en tout cas. On imagine bien des INTJ d'autres ennéatypes n'en avoir strictement rien à carrer. Si on n'y fait pas gaffe, cet effet de l'ennéatype 6 pourrait faire penser au Fe tertiaire de l'ENTP (alors que pas forcément, un peu comme on peut confondre l'instinct Sx avec l'extraversion). Sans compter l'aile 7. C'est peut-être pour ça qu'on t'a typée ENTP.

C'est ce que je me suis dit. C'est pour ça que je mettais le Fe en option, je ne me suis basée spécifiquement dessus pour établir mon type.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mauxrose
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 99
Lieu : Fun Society
Inscription : 15/11/2016
Messages : 23

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 15:44

Je pencherais pour INFP.
T'as l'air de puer le Fi-dom.

Et puis c'est pas très rare ça, les INFP qui se typent INTJ.
Surtout les filles, j'ai remarqué.

En-soi, ils sont loin d'être très différents d'un point de vue mécanique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1700

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 15:49

mauxrose a écrit:
Je pencherais pour INFP.
T'as l'air de puer le Fi-dom.

Et puis c'est pas très rare ça, les INFP qui se typent INTJ.
Surtout les filles, j'ai remarqué.

En-soi, ils sont loin d'être très différents d'un point de vue mécanique.

Je "pue" le Fi-dom.
Connotation négative + généralités... Tu peux mieux faire non? Allé. Je suis sure que tu dis ça pour la taille du pavé et la tournure générale du topic. L'as-tu parcouru au moins?
Et non, pas INFP. J'aurais fini par le remarquer, vu que je vis avec un spécimen de ce type. Quand même.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mauxrose
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 99
Lieu : Fun Society
Inscription : 15/11/2016
Messages : 23

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 16:00

ça n'avait aucune connotation négative.
Le terme "puer" mettait l'accent sur une certaine évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mauxrose
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 99
Lieu : Fun Society
Inscription : 15/11/2016
Messages : 23

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 16:04

Citation :
Et non, pas INFP. J'aurais fini par le remarquer, vu que je vis avec un spécimen de ce type. Quand même.

Tu sais réellement comment son cerveau fonctionne ?
Ou tu t'arrêtes aux petits stéréotypes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1700

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 16:08

mauxrose a écrit:
Citation :
Et non, pas INFP. J'aurais fini par le remarquer, vu que je vis avec un spécimen de ce type. Quand même.

Tu sais réellement comment son cerveau fonctionne ?
Ou tu t'arrêtes aux petits stéréotypes ?

Après 10ans de vie commune j'aime autant oui.
Quant aux "petits stéréotypes" j'ose espérer aller plus loin de ça après avoir bien potassé le modèle. Non mais tu as parcouru le forum avant de venir m'agresser? Non? Tes deux seuls messages me sont adressés, ne peux-tu venir régler tes comptes sous ton vrai pseudo?

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 9w8 sp/sx
Age : 35
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 276

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 16:13

Plomb a écrit:
Le fait que tu prennes en compte les avis des autres concorde bien avec l'ennéatype 6, en tout cas. On imagine bien des INTJ d'autres ennéatypes n'en avoir strictement rien à carrer. Si on n'y fait pas gaffe, cet effet de l'ennéatype 6 pourrait faire penser au Fe tertiaire de l'ENTP (alors que pas forcément, un peu comme on peut confondre l'instinct Sx avec l'extraversion). Sans compter l'aile 7. C'est peut-être pour ça qu'on t'a typée ENTP.
... et les tensions de l'axe Ne-Si.
Pour rebondir sur le post de Stuffedbeer:
Stuffedbeer a écrit:
Puis au passage, le Se inf peut donner le même genre de "vulnérabilité" à l'avis extérieur, dans le sens où "Bah, les faits disent ça, donc c'est ça", et en cas de stress ça part en couille.
Je crois que Ne-Si fait pareil:
1/ tu as ton truc qui se tient.
2a/ mais pourquoi pas envisager un autre type après tout (Ne)
2b/d'ailleurs tel détail de ton type, tu ne le reconnais pas en toi (Si), c'est que tu es un des 15 autres types
(ces deux phases peuvent être interchangeables: tu tombes sur une nouvelle info qui résonne en toi, et tu extrapoles à partir de ça)
3/ Tu fais entrer au chausse-pied la nouvelle pièce de puzzle
4/ Tu reprends tes esprits et tu es à nouveau capable de voir en Ne-Ti, Si est de retour à sa place (coucouche panier)

J'ai bien ri aux réactions de ton homme. Quand je repars en couille sur mon type, le mien (ISFP) me remet gentiment à ma place en me disant que franchement, y'a pas à moufeter. On devrait faire plus souvent confiance à nos petites bêtes de compagnie, je crois...

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.


Dernière édition par μαllollo le Mer 16 Nov 2016, 16:19, édité 2 fois (Raison : taïpo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mauxrose
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 99
Lieu : Fun Society
Inscription : 15/11/2016
Messages : 23

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 16:15

T'ai-je agressé ? Suspect
Ou plutôt, qu'est-ce qui t'as fait ressentir cela ?

Citation :
ne peux-tu venir régler tes comptes sous ton vrai pseudo?

Gné ??? Mon vrai pseudo ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 22
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 605

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 16:38

"Puer" est connoté, idem pour "petit" dans "petits stéréotypes". Tu veux faire croire que tu n'es pas agressant, essaye encore. Tu aurais pu, à la place, dire "Tu sens l'INFP a plein nez, si tu veux mon avis" (pour garder cette métaphore tellement rare et élaborée) et "J'ai l'impression que tu es biaisée par des à priori sur les types, ce qui t'empêche de les envisager objectivement".
Mais bon, hein, le problème avec ce genre de formulation c'est que ça pousse à développer et a avoir un réponse construite et intelligente.

Et si j'en crois ton premier post où tu as demandé à te faire typer sans avoir pris la peine de te présenter dans la section adéquat, je ne pense pas que tu en sois capable.
D'ailleurs, ce post, tu l'as supprimé pour quoi ? Parce que c'était de la merde ? Parce que tout le monde s'en fout de ta tronche ? Les quatre en même temps ?

Tu as eu raison.

Maintenant dégage.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1700

Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit Mer 16 Nov 2016, 16:39

mauxrose a écrit:
T'ai-je agressé ? Suspect
Ou plutôt, qu'est-ce qui t'as fait ressentir cela ?

Ressentir n'est pas le mot. Relis tes posts. Même sans avoir voulu les placer avec une valeur péjorative, les mots que tu as donné sont facilement interprétables tels quels. Sans ton de voix ni posture physique, il n'y aucune façon de connaitre tes intentions. Ce serait sympa de faire attention à tes formulations. Ajoute à ça que ce sont tes premiers posts sur le forum, tu comprendras ma défiance.

Mallollo a écrit:

Je crois que Ne-Si fait pareil:
1/ tu as ton truc qui se tient.
2a/ mais pourquoi pas envisager un autre type après tout (Ne)
2b/d'ailleurs tel détail de ton type, tu ne le reconnais pas en toi (Si), c'est que tu es un des 15 autres types
(ces deux phases peuvent être interchangeables: tu tombes sur une nouvelle info qui résonne en toi, et tu extrapoles à partir de ça)
3/ Tu fais entrer au chausse-pied la nouvelle pièce de puzzle
4/ Tu reprends tes esprits et tu es à nouveau capable de voir en Ne-Ti, Si est de retour à sa place (coucouche panier)

Honnêtement, moi ça partait d'un "ça colle pas". Pas tant une question de détails mais de trucs qui vont pas.  
Mais en théorie oui Ne-Si peut faire comme ça aussi, à chaque nouvelle information, Ne qui cherche à faire le lien et ça bloque.

Citation :
J'ai bien ri aux réactions de ton homme. Quand je repars en couille sur mon type, le mien (ISFP) me remet gentiment à ma place en me disant que franchement, y'a pas à moufeter. On devrait faire plus souvent confiance à nos petites bêtes de compagnie, je crois...
C'est pour ça que je les ai mises ^^
Confiance je ne sais pas mais ils nous connaissent bien oui!

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit

Revenir en haut Aller en bas
 

Sylphira, ou les tribulations d'un typage maudit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Savonarole, le prophète maudit...
» Attitude a Avoir lors des Tribulations
» Les tribulations d'un pseudopode...
» GRAVES TRIBULATIONS A VENIR
» Priere de Mélanie de La Salette pour le temps des Tribulations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-