Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 MBTI et demi-sexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 32
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: MBTI et demi-sexualité Sam 03 Déc 2016, 10:51

Ca me fait bizarre d'être intégrée dans cette liste. Dans mon cas c'est juste que je gueule "je suis pas ENTP" dans le vent depuis un moment et que pas grand monde ne semble en tenir compte. Plus que blessant c'est surtout frustrant. J'ai l'impression de "ne pas avoir le choix". Et puis y'a un truc qui "coince" dans mon cas. Je suis obsédée par la vérité. Je remets en question ma façon de penser, je remets toujours tout sur le feu pour éviter les biais, je veux être honnête avec moi-même, mais le MBTI ou autre chose, je suis comme ça. Et puis quand je décèle un mensonge, même fait de bonne foi, ça me rend mauvaise. Mais ça ne vient pas du forum.

Ceci dit j'ai remarqué que lorsque nous étions braqués sur un type, il est très difficile de nous faire revenir en arrière lorsque la personne concernée remet ce type en question. On ne s'interroge pas longtemps sur les raisons de ce revirement, on se braque à nier le truc. Peut-être qu'on devrait demander "pourquoi", et puis se demander "pourquoi c'est si important?" Après c'est sûr il faut que la personne qui s'auto-type soit de bonne foi elle aussi. Pour avoir une discussion constructive qui pourrait aider d'autres personnes, du forum ou extérieures au forum, à s'auto-typer.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedren
Usurpateur du Forum
avatar

Type : ISFP 4w3 Sp/Sx refoulé
Age : 30
Lieu : Bordeaux
Emploi : Jurisconsulte
Inscription : 01/06/2012
Messages : 1286

Message(#) Sujet: Re: MBTI et demi-sexualité Sam 03 Déc 2016, 11:22

@Sylphira a écrit:
Ceci dit j'ai remarqué que lorsque nous étions braqués sur un type, il est très difficile de nous faire revenir en arrière lorsque la personne concernée remet ce type en question. On ne s'interroge pas longtemps sur les raisons de ce revirement, on se braque à nier le truc. Peut-être qu'on devrait demander "pourquoi", et puis se demander "pourquoi c'est si important?"  Après c'est sûr il faut que la personne qui s'auto-type  soit de bonne foi elle aussi. Pour avoir une discussion constructive qui pourrait aider d'autres personnes, du forum ou extérieures au forum, à s'auto-typer.

Tout à fait. je pense que c'est ni plus ni moins une question d'identité et d'image de soi-même. Le déni et l'introjection sont de puissants mécanismes de défense, et les gens en général vont avoir tendance à manquer de recul par rapport à eux-mêmes, si bien qu'ils vont souvent s'identifier de manière fantasmatique à des traits qui ne sont pas forcément les plus pertinents chez eux, parce qu'ils relèvent de ce qu'ils valorisent à l'extérieur (et qu'ils veulent donc intégrer en eux), ou de l'image (partiellement erronée) qu'ils ont construite d'eux-mêmes.

Il est dès lors pour eux très difficile de remettre en cause le typage qu'ils ont choisi, car ce serait les confronter à leurs carences inconscientes, à une réalité "intolérable" pour leur psyché, à la rupture de leur homéostasie psychique. Une brutale remise en cause de ce qu'ils pensaient être, ou la réalisation qu'ils ne sont pas ce qu'ils voudraient être (et donc pas à la hauteur). Bien sûr, nous sommes tous comme ça, à un degré plus ou moins variable, et sur des aspects parfois différents.

C'est pourquoi je pense qu'un pur auto-typage n'est pas forcément fiable, du fait de la difficulté de se détacher de tous ces biais, sans compter l'influence de l'humeur du moment et d'autres paramètres. Le mieux est de confronter son auto-typage à l'avis de personnes extérieures, qui à la fois nous connaissent un minimum (certainement pas un "praticien" qu'on voit trois secondes lors d'un passage de test officiel, dont le questionnaire est d'ailleurs un auto-typage...), et qui maîtrisent également le MBTI. Malheureusement c'est rare, mais c'est aussi l'intérêt du forum Smile

Evidemment, je parle bien des personnes qui sont persuadées d'être un type contre vents et marées. Le plus souvent, elles sont donc de bonne foi, en dépit de leur erreur. Le cas des personnes qui ne sont pas sûres de leur type ou qui n'arrivent pas à l'identifier, c'est une autre histoire Razz

C'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2022

Message(#) Sujet: Re: MBTI et demi-sexualité Sam 03 Déc 2016, 11:41

Reznor a écrit:



3 yeux... Ca va aller la moraline là nan ? Aucun intérêt de jouer au chevalier blanc pour un sous-débat d'il y a quatre mois + Obtearon c'est quoi ce ton paternaliste ? Luna n'est-elle pas assez grande pour se défendre elle-même (elle ne t'a d'ailleurs jamais attendu) ? Pourquoi cette insistance dans le grotesque ?

Tu sais Phaedren est suffisamment grand pour se défendre tout seul aussi.
Sinon je comprend la réaction d'Obtearon, j'ai exactement la même aversion envers toutes ces personnes qui pensent tout mieux savoir que tout le monde et qui sont près à aller jusqu'à l'harcèlement moral pour qu'on corresponde à leur typage.
Je ne trouve pas son intervention grotesque, au contraire elle est honorable, mais ça ne sert pas à grande chose sur ce forum où tout le monde est omniscient et sait déjà tout  Adoration et où on va t'expliquer pourquoi tu te trompe et ce que tu penses réellement. Apparemment moi je fantasmerais le fait d'être INFP, "ahh bon ?", je serais aussi une 9 qui fuit le conflit et recherche l'harmonie autour d'elle, et qui est dans un oublie de sois, ree ---) "Ah bon ??"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 28
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 886

Message(#) Sujet: Re: MBTI et demi-sexualité Sam 03 Déc 2016, 12:22

Étant donné que le compte de l'auteur du topic a été supprimé (et qu'elle ne reviendra pas ici du coup pour répondre/participer de nouveau), que ça dérive en HS total avec des "piques" personnels envoyés et qu'un certain nombre de personnes ont déjà donnés leur avis concernant le sujet initial, le topic est fermé. Smile

_______________________________________
?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: MBTI et demi-sexualité

Revenir en haut Aller en bas
 

MBTI et demi-sexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» quelles sont les lettres du MBTI qui vous plaisent ?!
» Au-delà du MBTI...L'IJTI-Process???
» MBTI The Dark Knight
» MBTI Luc Besson?
» MBTI et iPhone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-