Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 INxJ et troubles du sommeil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hando
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ / 5w6
Age : 22
Lieu : Saint-Brieuc
Emploi : Etudiant
Inscription : 09/06/2016
Messages : 15

Message(#) Sujet: INxJ et troubles du sommeil Jeu 16 Juin 2016, 12:53

Bonjour,

J'ouvre ce sujet afin de savoir si il y a des raisons psychologiques particulières qui font que les INxJ, et je suppose d'autres types, soient confrontés à des troubles du sommeil ( basiquement insomnie etc).

J'ai pu remarquer, coincidence ou non, un nombre assez important de personne ayant ce genre de soucis et j'ai l'impression que l'on peut "classer" ces troubles suivant le sexe de la personne.

D'après mes observations, le sexe féminin serait plus exposé à des troubles du sommeil à cause de cauchemars, qui seraient des mises en situations de danger pour eux ainsi que leurs proches.

Côté masculin, il s'agirait plus d'insomnie ou d'incapacité à s'endormir.

Je ne sais pas si on peut généraliser ces hypothèses, néanmoins j'ai pu observer ces phénomènes sur différentes personnes :

  • INFJ femme et homme
  • INTJ femmes et hommes
  • INFP femme et hommes
  • INTP femmes et hommes (moins de troubles du sommeil)


Etes-vous confronté à ces problèmes de sommeil ? de quels types ?
Avez-vous réussi à vous en défaire ?

Je sais qu'il est parfois difficile de parler de ces choses plutôt intime, si je creuse trop avec ce sujet, n'hésiter pas à me le dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 23
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 671

Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil Jeu 16 Juin 2016, 13:09

J'sais pas trop d'où tu sors tout ça mais globalement, non.
Peu lié au type, plus au stress globale que la personne ressent. Et ça tombe bien, beaucoup de gens sont stressés (argent, boulot, famille, enfant..ect)
Je t'invite à te renseigner sur la dyssomnie notamment.

Maintenant, est-ce que y'a des types plus susceptible de moins prendre soin de leur état de santé physique ? Très probable.
Le S inf et dom a tendance à faire des miracles de ce coté là.
Les NPs sont assez enclins à l'auto-destruction généralisée.
Toutes personnes peu stable mentalement sera encline à l’auto-destruction et à la négligence de soi.
Toute personne anxieuse, momentanément ou chroniquement, présentera beaucoup de symptôme de dyssomnie.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hando
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ / 5w6
Age : 22
Lieu : Saint-Brieuc
Emploi : Etudiant
Inscription : 09/06/2016
Messages : 15

Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil Jeu 16 Juin 2016, 14:20

Merci pour ta réponse,

Les éléments que j'avance semblent tirés par les cheveux, ce ne sont que des observations.

@StuffedBeer a écrit:
Maintenant, est-ce que y'a des types plus susceptible de moins prendre soin de leur état de santé physique ? Très probable.

C'est ce que je voulais dire, bien qu'a mon sens la santé physique n'est qu'un des nombreux facteurs affectant le sommeil.

@StuffedBeer a écrit:
Toutes personnes peu stable mentalement sera encline à l’auto-destruction et à la négligence de soi.
Toute personne anxieuse, momentanément ou chroniquement, présentera beaucoup de symptôme de dyssomnie.

Selon toi, il est donc obligatoire d'être stressé pour présenter des symptômes de dysomnie ?

Je vais prendre 2 cas que je connais bien afin de mieux présenter mes interrogations :

Un homme et une femme, agés de 16 à 20 ans, INFJ pour l'homme, INTJ pour la femme. Tous deux vraiment sportifs, avec donc une hygiène de vie très saine. La femme présente des troubles du sommeil liés à des cauhemars fréquents, soit une parasomnie ( un dysfonctionnement psychopathologique plus précisement). L'homme a de grosses difficultés à s'endormir (Insomnie d'endormissement), ce qui provoque un pattern de sommeil complètement irrégulier.
On peut penser qu'il s'agit de stress, en effet pour la femme il s'agit de stress mais pas que !
Les deux personnes ayant consulté différents spécialistes, il s'agirait alors d'une hyperactivité de certaines zones du cerveau qui empêcherait un sommeil "normal". Cette hyperactivité est souvent liée au stress, mais il d'agit là plus d'un questionnement interne poussant à la réflexion sur soi.

J'aimerais savoir si vous ou certaines personnes de votre entourage présentent les mêmes choses, à savoir des troubles du sommeil, pas forcément liés au stress comme on pourrait le croire.

Et également si certains types sont potentiellement plus susceptibles de présenter ces symptômes, si oui lesquels et surtout pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 23
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 671

Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil Jeu 16 Juin 2016, 14:37

Parce qu'à mon sens tu confonds les causes et les conséquences.
La cause est un mélange désordre physique mental et émotionnel qui s'auto-alimentent les uns les autres. Prooovoqué par le stress, justement.
Les symptômes, comme la dyssomnie sont des conséquences.

Ce qui implique que :
1. Un individu d'un type équilibré et non-stressé ne les présentera pas.
2. Il n'y a pas d'expression types liées à des types, seulement à des individus et architectures neuronales particulières.

Citation :
Tous deux vraiment sportifs, avec donc une hygiène de vie très saine.
Aucun lien de cause-effet. A moins d'être pro et donc d'être forcé à avoir une hygiène de vie saine par des actionnaires, la plupart des sportifs restent des humains qui peuvent se tuer à faire du sport n'importe comment, à épuiser son corps pour finir un taf parce qu'on pense qu'il peut le tenir, ect.

Je comprends ta démarche, tu tires des conclusions de deux cas particuliers et veut voir si ça s'applique à d'autres cas.
Je te prévois un résultat.
Tu trouveras des concordances dans d'autres témoignages, sauf que les témoignages ignorent deux faits réel :
1. On voit vaguement tout son entourage proche N.
2. On ne prend pas en compte les itérations (noooombreuuuse) de S avec une hygiène de vie inquiétante, des insomnies, drogues, alcool, ect.

Est-ce que certain types sont plus sujets à exprimer le stress ressentit ou a interpréter plus d'information comme stressantes ? Probable.
Je rappel que j'ai aussi répondu à ton besoin de témoignage dans mon post précédent :

Citation :
Maintenant, est-ce que y'a des types plus susceptible de moins prendre soin de leur état de santé physique ? Très probable.
Le S inf et dom a tendance à faire des miracles de ce coté là.
Les NPs sont assez enlins à l'auto-destruction généralisée.
Toutes personnes peu stable mentalement sera encline à l’auto-destruction et à la négligence de soi.
Toute personne anxieuse, momentanément ou chroniquement, présentera beaucoup de symptôme de dyssomnie

Je maintient que le stress, dû à l'environnement où à une mauvaise image de soi (qui est de toute façon dû à l'environnement, notamment infantile) est la cause principale.

EDIT : J'suis pas mesquin, je te renvois au site d'Oddly Developed Types pour plus de données statistiques.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hando
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ / 5w6
Age : 22
Lieu : Saint-Brieuc
Emploi : Etudiant
Inscription : 09/06/2016
Messages : 15

Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil Jeu 16 Juin 2016, 14:59

Merci pour ta réponse,

@StuffedBeer a écrit:
Aucun lien de cause-effet. A moins d'être pro et donc d'être forcé à avoir une hygiène de vie saine par des actionnaires
Et bien c'est pratiquement le cas.

@StuffedBeer a écrit:
Je rappel que j'ai aussi répondu à ton besoin de témoignage dans mon post précédent :

Tu m'as proposé une réponse générale. Elle s'avère tout à fait vraie et intéressante, mais je cherche plutôt des réponses ciblées sur des cas un peu personnel, plus précis sur une situation bien détaillée et non pas sur un cas de globalité.
Je n'ai pas du être assez précis dans ma demande, désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 32
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil Jeu 16 Juin 2016, 15:34

Citation :
Tu m'as proposé une réponse générale. Elle s'avère tout à fait vraie et intéressante, mais je cherche plutôt des réponses ciblées sur des cas un peu personnel, plus précis sur une situation bien détaillée et non pas sur un cas de globalité.
Je n'ai pas du être assez précis dans ma demande, désolé.

Pourquoi, quel intérêt? Que cherches-tu à prouver?

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hando
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ / 5w6
Age : 22
Lieu : Saint-Brieuc
Emploi : Etudiant
Inscription : 09/06/2016
Messages : 15

Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil Jeu 16 Juin 2016, 15:52

Je ne cherche pas à prouver quoi que ce soit, simplement savoir si certains d'entre vous sont confrontés à cela, avoir vos avis précis sur le sujet et particulièrement pour les personnes qui vivent ces problèmes au quotidien. On pourrait dire que c'est par pure curiosité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil Ven 17 Juin 2016, 08:42

Bonjour,

Si cela peut t'être utile, je vais te répondre avec les cas particuliers que je connais - bien que comme les autres je doute fort qu'il y ait une corrélation entre profil MBTI et trouble du sommeil.

Un de mes proches, INTP, est hypersomniaque. Il a besoin de faire des nuits très longues pour un adulte - 10h facilement - et ne suit pas les rythmes circadiens. Concrètement, s'il n'a pas d'obligation de réveil, il se "décale" : il va par exemple se coucher à minuit, puis à 2 heures, puis à 4 heures...etc. Comme si ses journées faisaient 26h. Il y a un certain nombre de gens atteints de cela, quand on épluche les forums. Aucune solution ni explication n'existe vraiment aujourd'hui.
Cela pourrait être associé avec le fait de regarder beaucoup d'écrans, leur lumière tenant éveillé, mais rien n'est prouvé (et toutes les personnes qui regardent des écrans ne subissent pas ces effets...).

Un ami ENTJ et moi-même avons une bonne qualité de sommeil mais une phase paradoxale (rêves) très marquée dont nous nous souvenons très fréquemment, et surtout avec énormément de détails. J'aime bien noter mes rêves, la plupart du temps très complexes et détaillés, mais souvent cauchemardesques. Sad Pour en avoir parlé y compris à des spécialistes, un tel niveau de détail - par exemple je vois des décors et me souviens de la matière des murs, des fissures, il y a souvent des horloges dans mes rêves qui m'indiquent l'heure, les personnages ont des caractéristiques physiques avec des particularités, grains de beauté, cheveux de couleur inhabituelle, détails des vêtements... - est assez peu courant.

Sinon, j'ai lu des études sur la corrélation entre l'activité cérébrale, les capacités cognitives et le sommeil : là, il semble y avoir des liens... Il faudrait que je t'en retrouve une.

_______________________________________
Le plus court chemin entre deux points est le rêve (proverbe malien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sambre
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 28
Lieu : je suis d'ailleurs
Emploi : Dresseuse de poulpes à paillettes
Inscription : 27/11/2015
Messages : 233

Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil Ven 17 Juin 2016, 09:35

Je suis d'accord pour affirmer qu'il n'y a pas de corrélation entre le MBtype et l'activité de sommeil.
Il existe plusieurs formes de sommeil différents, l'idéal est de se tester hors de toute contrainte du quotidien (et sobre) :

-des gens du matin et d'autres du soir
-des gens qui ont des horaires de sommeil qui peuvent être décalées et d'autres qui ont besoin d'une grande régularité
-des gens dorment moins de 6 heures en étant en forme, d'autres à qui il faut au moins 10 heures

Enfin des gens persuadés d'avoir des troubles du sommeil alors qu'ils ne respectent juste pas leurs besoin, par incapacité lié aux contraintes la plupart du temps, parfois parce qu'ils les ignorent. Ils se décalent, redoutent le moment d'aller se coucher ou de se lever (ou les deux). Ensuite ça devient assez difficile de se remettre dans de bonnes dispositions de sommeil adaptées à ses besoin.

Moi depuis l'enfance, j'ai jamais dormi beaucoup. Le soir je pouvais rester des heures dans mon lit, lumière éteinte à écouter de la musique en attendant le sommeil. Le matin je me levais très tôt, en pleine forme. Je faisais pas de sieste, je restais allongée à écouter les autres dormir. (merci aux siestes forcées...j'ai adoré...)
Aujourd'hui encore, quand je dors plus de 8 heures, je me sens mal. Chaque nuit il me faut plusieurs heures pour m'endormir, je me réveille toujours 3 ou 4 fois par nuit, je fais des cauchemars presque quotidiennement. Je me souviens très bien de mes rêves. J'ai déjà fait des paralysies du sommeil. Parfois je rate le moment de m'endormir et je fais des nuits de 3/4 heures. Je n'ai pas de troubles du sommeil pour autant, je suis juste une petite dormeuse, avec un rythme de sommeil tout décalé. Et ce, depuis l'enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil Ven 17 Juin 2016, 11:45

@CamilleG a écrit:
Bonjour,

Si cela peut t'être utile, je vais te répondre avec les cas particuliers que je connais - bien que comme les autres je doute fort qu'il y ait une corrélation entre profil MBTI et trouble du sommeil.

Un de mes proches, INTP, est hypersomniaque. Il a besoin de faire des nuits très longues pour un adulte - 10h facilement - et ne suit pas les rythmes circadiens. Concrètement, s'il n'a pas d'obligation de réveil, il se "décale" : il va par exemple se coucher à minuit, puis à 2 heures, puis à 4 heures...etc. Comme si ses journées faisaient 26h. Il y a un certain nombre de gens atteints de cela, quand on épluche les forums. Aucune solution ni explication n'existe vraiment aujourd'hui.
Cela pourrait être associé avec le fait de regarder beaucoup d'écrans, leur lumière tenant éveillé, mais rien n'est prouvé (et toutes les personnes qui regardent des écrans ne subissent pas ces effets...).


Un ami ENTJ et moi-même avons une bonne qualité de sommeil mais une phase paradoxale (rêves) très marquée dont nous nous souvenons très fréquemment, et surtout avec énormément de détails. J'aime bien noter mes rêves, la plupart du temps très complexes et détaillés, mais souvent cauchemardesques. Sad Pour en avoir parlé y compris à des spécialistes, un tel niveau de détail - par exemple je vois des décors et me souviens de la matière des murs, des fissures, il y a souvent des horloges dans mes rêves qui m'indiquent l'heure, les personnages ont des caractéristiques physiques avec des particularités, grains de beauté, cheveux de couleur inhabituelle, détails des vêtements... - est assez peu courant.

Sinon, j'ai lu des études sur la corrélation entre l'activité cérébrale, les capacités cognitives et le sommeil : là, il semble y avoir des liens... Il faudrait que je t'en retrouve une.

Ah tiens, un deuxième moi...
C'est marrant, je n'avais jamais pensé que je puisse être INTP auparavant (trop de level pour moi). Va falloir que je fasse des recherches, qui sait... Réflexion intense
Revenir en haut Aller en bas
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil Ven 17 Juin 2016, 14:06

Ben justement Assiya, je ne suis pas sûre que ce soit lié à son profil MBTI... Smile

_______________________________________
Le plus court chemin entre deux points est le rêve (proverbe malien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 32
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil Ven 17 Juin 2016, 14:17

L'horloge circadienne n'a pas exactement le même circuit que les processus cognitifs décrits par le MBTI dans la prise de décision, la mémoire, la capacité à planifier etc. Je pense qu'une mère ISFJ a autant de chance de faire des nuits blanches qu'un ENTP surdoué qui n'arriverait pas à arrêter la machine à penser.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil Ven 17 Juin 2016, 14:39

@CamilleG a écrit:
Ben justement Assiya,  je ne suis pas sûre que ce soit lié à son profil MBTI... Smile

Je sais bien ^^

Oh décidément... je vais me (re)mettre à la ponte de pavés sérieux, la dérision c'est pas fait pour moi silent
Revenir en haut Aller en bas
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil Ven 17 Juin 2016, 15:19

Désolée, l'humour n'est pas toujours facile à percevoir à l'écrit. Smile Et puis, l'idée que MBTI et troubles du sommeil puissent être liés n'est pas totalement absurde.

Il y a à mon avis 2 cas à distinguer :
- les troubles du sommeil permanents (hypersomnie, narcolepsie, insomnies, etc.) qui peuvent être liés à des déficiences en certaines protéines
- les troubles du sommeil ponctuels, qu'on peut relier au niveau d'angoisse d'une personne. Et là je pense qu'on pourrait dire que certains types sont plus susceptibles de s'angoisser que d'autres. Peut-être les J par exemple, qui ont davantage tendance à planifier. Et les F, qui sont tournés vers les autres et peuvent être des "éponges" de leur mal-être...

Pour ma part j'ai un excellent sommeil réglé sur le jour ("à l'ancienne" on pourrait dire) mais je peux faire facilement des nuits blanches quand un souci m'obsède. Et là je n'ai pas encore vraiment trouvé de remèdes...

_______________________________________
Le plus court chemin entre deux points est le rêve (proverbe malien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KingMojitoInfp
Aucun rang assigné


Age : 17
Lieu : Alsace
Inscription : 17/07/2017
Messages : 10

Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil Sam 22 Juil 2017, 13:57

Comment on fait une citation d'un commentaire précédent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaki
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 13
Lieu : Commune d'Issou
Inscription : 15/07/2017
Messages : 122

Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil Sam 22 Juil 2017, 14:36

Faut arrêter de croire que le mbti est la source de tout nos problèmes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shemsu-Hor
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 28
Lieu : indonésie
Inscription : 12/04/2018
Messages : 54

Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil Jeu 12 Avr 2018, 14:32

Les paralysies du sommeil sont souvent associées aux hallucinations hypnagogiques même si l'un ou l'autre phénomène peuvent survenir indépendamment, je ne comprends pas cela dit pourquoi c'est souvent perçu comme négatif par les gens, il s'agit juste d'une transe profonde où le corps est endormi mais où l'esprit est encore en éveil, c'est d'ailleurs souvent une étape pré-requise pour sortir de son corps. Je pense d'ailleurs que des phénomènes de synesthésie sont associés à ces hypnagogies. Les hypnagogies sont un sujet très intéressant, elles peuvent notamment être utilisées pour accéder à des capacités comme le "remote viewing" et beaucoup d'autres choses, mais c'est une autre histoire, vous avez déjà dû remarquer que je m'intéresse à certaines choses alternatives.

Vous savez que beaucoup de peintres et d'artistes visuels de grands talents utilisaient les hallucinations hypnagogiques ou le rêve lucide ?

J'en ai fait quelques unes, c'est juste une transe à la limite entre l'hallucination hypnagogique et le rêve lucide ou la sortie de corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: INxJ et troubles du sommeil

Revenir en haut Aller en bas
 

INxJ et troubles du sommeil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» troubles du sommeil après grossesse
» troubles du sommeil
» troubles du sommeil chez un enfant de 14 mois.
» troubles du sommeil bébé 11 mois
» troubles du sommeil bébé 1 an

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF)-