Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La performance artistique (scénique) de l'ISFP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : lol-NTP 9w8 sp/sx
Age : 36
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 409

Message(#) Sujet: La performance artistique (scénique) de l'ISFP Jeu 12 Mai 2016, 14:18

Salut à tous, particulièrement au nombreux ISFP qui rôdent par ici Alien 2

Je voulais aborder le thème de la performance artistique chez l'ISFP, autrement dit la façon dont il s'exprime "sur scène".

Je regardais l'autre jour les prestations des 4 derniers finalistes de la Nouvelle Star, et ça m'a sauté aux yeux: Mia pourrait bien refléter la façon dont l'art de l'ISFP peut s'exprimer sur scène. Je vous mets deux vidéos de la même émission:

Spoiler:
 

Spoiler:
 

J'ai du mal à trouver les mots pour bien expliquer ce que j'y vois, mais j'ai l'impression que Fi est fondamental, une condition sine qua non à la justesse de l'interprétation.
Dans la première vidéo, on vit Mia à fond dans son truc, tout le monde s'accorde à dire qu'elle est incarnée, vraie, authentique, qu'elle montre ce qu'elle est sans ambages. Dans la deuxième, outre le départ manqué qui l'a probablement déstabilisée, on voit bien que ce n'est pas la même implication, qu'il manque quelque chose d'essentiel. Les jurés lui en font la remarque d'ailleurs, et elle prend la parole après leurs avis, pour préciser grosso modo "C'était difficile pour moi, parce que ça parle de religion et je ne m'y reconnais pas". Fi out, c'est l'essence même de l'artiste ISFP qui fout le camp...

J'en discutais avec mon homme ISFP, qui est par ailleurs compositeur et pianiste, il reconnait tout à fait ce mécanisme lorsqu'il joue en public (ou seul, d'ailleurs). Fi-Ni sont un monde intérieur unique, auquel il s'identifie très profondément, et qui s'exprime principalement par Se, dans le lâcher-prise et la jouissance du moment, sans calcul. Ni-Fi doit être bien installé dès le début de la performance, et Se fait progressivement monter Fi, en donnant cette intensité authentique bien particulière. Il en joue d'ailleurs, inconsciemment, en composant des morceaux dont les accords, la progression ou l'intonation (Se) font un effet boule de neige avec Fi-Ni: le Fi monte, entraine le Se avec lui, qui fait encore gonfler Fi, etc.

Pas de place pour le "calcul" dans la performance de l'ISFP, contrairement à l'INFJ, dont le monde intérieur Ni s'articule avec le calcul du Ti pour être partagé (Fe) de la "meilleure façon". J'ai eu l'impression que Patrick (un autre finaliste, le gagnant de la saison, d'ailleurs) pourrait bien être INFJ (c'est l'impression que m'ont données ses performances artistiques, en tous cas):
Spoiler:
 

Des avis depuis l'intérieur d'un ISFP, ou d'ailleurs, d'ailleurs? Alien 2

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moeghan
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFP in INTJ-land
Age : 32
Lieu : Loin des sottises.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 268

Message(#) Sujet: Re: La performance artistique (scénique) de l'ISFP Jeu 12 Mai 2016, 17:34

Citation :
Fi-Ni sont un monde intérieur unique, auquel il s'identifie très profondément, et qui s'exprime principalement par Se, dans le lâcher-prise et la jouissance du moment, sans calcul.

Cette phrase me parle. Cela m'évoque une spontanéité, une authenticité à tenter d'atteindre, pas forcément pour nous-mêmes et encore moins dans le soucis des autres, juste pour la beauté et la vérité de notre miette de vision intérieure. C'est quelque chose d’intensément personnel et heureux.
Chanceux sont ceux qui arrivent à retranscrire leur art fidèlement (c'pas mon cas, mais j'les envie Amour ).

Par contre tu risques d'avoir peu d'avis par ici.

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : lol-NTP 9w8 sp/sx
Age : 36
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 409

Message(#) Sujet: Re: La performance artistique (scénique) de l'ISFP Jeu 12 Mai 2016, 20:41

Arf, je sais bien que c'est une section un peu désertée (et que l'ISFP se fait rare et discret), mais il faut bien l'alimenter quand on a un sujet en rapport, hein...

Par rapport à cette façon d'aborder l'art de l'ISFP, je ne m'étais pas rendu compte avant d'en parler avec mon homme à quel point ce qui est exprimé artistiquement est propre et personnel: il EST sa musique, sa musique, c'est son LUI authentique. Quand j'avais quelque chose à redire à ses compositions, jusqu'ici j'y allais assez franco ("ce qui est, est"), sans brutalité mais sans pincettes, quoi (en même temps, je suis sa méga-fan, je soulève souvent des détails, et je n'oublie pas de lui dire quand je trouve que c'est bien ou génial)... Maintenant que je comprends le lien fort entre sa musique et son monde intérieur, et qu'il m'a dit qu'il prenait mes remarques personnellement, intensément, mon Fe s'activera probablement plus au moment de choisir mes mots...

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moeghan
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFP in INTJ-land
Age : 32
Lieu : Loin des sottises.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 268

Message(#) Sujet: Re: La performance artistique (scénique) de l'ISFP Jeu 12 Mai 2016, 21:27

Témoignage ô combien fort et parlant.

C'est le Se-aux ma chère, toutes les paroles sont de la broderie par-dessus. S'il te fait un bon café comme tu l'aimes ou d'autres petites attentions physiques  ou actions plus ou moins discrètes ça peut être l'équivalent d'une déclaration d'amour (du coup oui, c'est pas très romantique pour certains yeux, on reste assez pudiques niveau expression verbale de sentiments).
(Depuis le temps, tu doit connaitre le mode d'emploi de ce genre de bestioles  Awww... .)

*Détourne à regret son regard de l'avatar rigolo, slalome entre les citations hilarantes de la signature puis atterrit sur la touche envoyer.*



(Edit, mouais plutôt la dominante Fi, je raconte n'importe quoi *soupire*.)

_______________________________________


Dernière édition par Moeghan le Ven 13 Mai 2016, 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 32
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: La performance artistique (scénique) de l'ISFP Ven 13 Mai 2016, 05:41

@μαllollo a écrit:
Arf, je sais bien que c'est une section un peu désertée (et que l'ISFP se fait rare et discret), mais il faut bien l'alimenter quand on a un sujet en rapport, hein...

Par rapport à cette façon d'aborder l'art de l'ISFP, je ne m'étais pas rendu compte avant d'en parler avec mon homme à quel point ce qui est exprimé artistiquement est propre et personnel: il EST sa musique, sa musique, c'est son LUI authentique. Quand j'avais quelque chose à redire à ses compositions, jusqu'ici j'y allais assez franco ("ce qui est, est"), sans brutalité mais sans pincettes, quoi (en même temps, je suis sa méga-fan, je soulève souvent des détails, et je n'oublie pas de lui dire quand je trouve que c'est bien ou génial)... Maintenant que je comprends le lien fort entre sa musique et son monde intérieur, et qu'il m'a dit qu'il prenait mes remarques personnellement, intensément, mon Fe s'activera probablement plus au moment de choisir mes mots...

Imagine Hendrix. Le mec qui attrape sa guitare et qui décolle. Oui bon ok, DROGUE.
Pour illustrer le Fi, j'ai mon homme sous la main qui écrit de temps en temps. La mise en forme est plutôt absente, le détail technique n'est pas vu, par contre, les images sont très travaillées. C'est brut de décoffrage, les formulations sont percutantes. Que ça plaise, en soi il s'en fout, il a fait ce qu'il a cherché à faire. Par contre il est sensible aux critiques oui, parce que comme pour l'ISFP, il est ce qu'il est crée, c'est son âme. Là où moi j'aurais bossé la structure du texte, le message global, puis construit comme je construirais une de mes illustrations. On me critique sur une performance, sur une structure, sur un contenu, mais pas sur ce que je suis, je suis plus détachée. Ca me fait chier de ne pas avoir été parfaite, mais c'est moins personnel.

Quand mon ancienne meilleure pote ISFP cherchait des conseils pour son dessin, je savais qu'elle était un peu maso parce que je n'étais pas trop douce. Par contre quand ça marchait bien, c'est quand j'émettais des trucs comme : "J'adore! Ca m'évoque ci/ça/ci! d'un point de vue purement technique, ces points là peuvent être retravaillé, qu'en penses tu?" "Ca et ça, ça m'interpelle, que cherches-tu à faire?" En gros montrer sans juger qu'on s’intéresse.

Citation :
Chanceux sont ceux qui arrivent à retranscrire leur art fidèlement (c'pas mon cas, mais j'les envie Amour )
Ils sont très très rares. Soit parce que la technique leur échappe - oui la technique, on ne peut faire sans - soit parce que la création leur échappe - à un moment donné, ça part en couille et ça devient complétement autre chose.

Dans le genre ISFP artiste, je peux citer Michel Ange. Le mec disait en gros que ce qu'il faisait était tellement parfait qu'il n'avait pas besoin de le terminer. Les proportions humaines? Fack it, je fais mieux, plus beau, plus harmonieux. Il était tyrannique avec les petites mains de son atelier, parce que le facteur humain n'était pas pris en compte, ils étaient au service de l'Art, avec un grand A. Le mec vivait et respirait littéralement dans sa peinture vu qu'il dormait dans son atelier. Le Fi-Ni totalement fanatique, le Se là pour exprimer cette vision, le Te en retour de flammes pour grogner même sur ses commanditaires... Le Pape en personne, s'il vous plait.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : lol-NTP 9w8 sp/sx
Age : 36
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 409

Message(#) Sujet: Re: La performance artistique (scénique) de l'ISFP Sam 14 Mai 2016, 12:14

@Moeghan a écrit:
C'est le Se-aux ma chère, toutes les paroles sont de la broderie par-dessus. S'il te fait un bon café comme tu l'aimes ou d'autres petites attentions physiques ou actions plus ou moins discrètes ça peut être l'équivalent d'une déclaration d'amour (du coup oui, c'est pas très romantique pour certains yeux, on reste assez pudiques niveau expression verbale de sentiments).
(Depuis le temps, tu doit connaitre le mode d'emploi de ce genre de bestioles Awww... .)

Ah oui, effectivement, j'avais remarqué et intégré ce fonctionnement, avant de pouvoir l'expliquer sous cet aspect-là... Cyclope:
Ça + mes démonstrations d'amour à la ENTP, ça donne de l'extérieur une drôle d'image de couple-poteaux, avec 0,5% de romantisme, mais nous, on sait Amour

@Sylphira a écrit:
Imagine Hendrix. Le mec qui attrape sa guitare et qui décolle. Oui bon ok, DROGUE.
Ah ouais, en fait. Carrément.

@Sylphira a écrit:
Quand mon ancienne meilleure pote ISFP cherchait des conseils pour son dessin, je savais qu'elle était un peu maso parce que je n'étais pas trop douce. Par contre quand ça marchait bien, c'est quand j'émettais des trucs comme : "J'adore! Ca m'évoque ci/ça/ci! d'un point de vue purement technique, ces points là peuvent être retravaillé, qu'en penses tu?" "Ca et ça, ça m'interpelle, que cherches-tu à faire?" En gros montrer sans juger qu'on s’intéresse.
Ça me rassure, c'est comme ça que je fais en général. Je pointe souvent du doigt des aspects purement techniques, je ne remets pas en cause "son fonds de commerce", l'intégrité de son monde intérieur. Au contraire, quand je lui fais des remarques, c'est pour mieux mettre le en valeur... Je pense davantage à ces moments où il crée, improvise, et il m'arrive de lui dire platement "Mouais, bof, ça ressemble fort à tel autre morceau", "C'était bien mais pas top", etc. Là, je ferai gaffe, parce que c'est touchy.

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 32
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: La performance artistique (scénique) de l'ISFP Sam 14 Mai 2016, 12:23

Ouip ^^ Tu peux "enrober" un peu, et pas lâcher un truc du genre "ça ressemble à tel et tel morceau" sinon il aura l'impression de faire un truc commun que tout le monde connait. "Ce riff sonne Hendrix, c'est cool" > "on dirait du Hendrix" > "c'est un remake de crosstown traffic?" Mais c'est un vrai effort, c'est dur de réfléchir avant de parler par moments, je sais pas pour toi mais moi je suis toujours enthousiaste face à quelqu'un qui crée.

Citation :
Ah oui, effectivement, j'avais remarqué et intégré ce fonctionnement, avant de pouvoir l'expliquer sous cet aspect-là... Cyclope:
Ça + mes démonstrations d'amour à la ENTP, ça donne de l'extérieur une drôle d'image de couple-poteaux, avec 0,5% de romantisme, mais nous, on sait Amour

Vous aussi vous faites des concours de pets et vous leur donnez des adjectifs et des noms genre "wow génial on aurait dit un canard à l'agonie!" ? Ou est-ce qu'on est vraiment les seuls au monde à faire ça? Lol
Ceci dit j'ai l'impression que l'expression du Fi Dom variera pas mal selon l'énneagramme aussi. Un IxFP qui fait du 9 c'est pas tout à fait pareil qu'un IxFP qui fait du 4 dans l'expression de sa compulsion.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Infame Chacal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 22
Lieu : Apée par le Gouffre du Monde
Emploi : *
Inscription : 17/01/2016
Messages : 131

Message(#) Sujet: Re: La performance artistique (scénique) de l'ISFP Mer 29 Juin 2016, 01:37

J'ai lu et c'est assez vrai pour les Fi dom en général ce que tu dis, y a toujours ce soucis d'authenticité, mais peut-être que le Ne donne à nous reconnaitre dans les sentiments qui nous ressemblent pas.

Citation :
Ceci dit j'ai l'impression que l'expression du Fi Dom variera pas mal selon l'énneagramme aussi. Un IxFP qui fait du 9 c'est pas tout à fait pareil qu'un IxFP qui fait du 4 dans l'expression de sa compulsion.
C'est totalement vrai, même entre les 4 (pour qui on le sait bien, l'émotion c'est la passion), y a souvent pas mal de différences.
Un 9 n'a pas le même amour pour son emotion, et souvent, il se sert plus du côté compassion du Fi.
Quand le 4 peut carrement s'inventer des sentiments, pour les vivre. (du vécu)

Citation :

Quand mon ancienne meilleure pote ISFP cherchait des conseils pour son dessin, je savais qu'elle était un peu maso parce que je n'étais pas trop douce.
Au passage moi aussi je suis maso silly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: La performance artistique (scénique) de l'ISFP

Revenir en haut Aller en bas
 

La performance artistique (scénique) de l'ISFP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pique-nique vers Besançon Association A CHACUN SON SOURIRE
» Pique-nique entre normand(e)s!!!!!! - Rouen???
» États-Unis : un saumon transgénique bientôt autorisé
» Validité du bapteme selon un document oecuménique
» pique-nique à Bordeaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Artisans (SP) :: ISFP - Le Compositeur-