Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mar 10 Mai 2016, 15:17

Bonjour à tous,

Voilà une petite question sans doute pas originale, car on trouve visiblement pas mal de sites sur ce type de couples : auriez-vous des conseils pour gérer une relation INFJ (Femme) - INTP (Homme) au fil des ans ?

Cela fait plusieurs années que je suis dans cette relation - je suis l'INFJ - et les mêmes écueils semblent toujours se rencontrer.
* Manque affectif de l'INFJ qui trouve l'INTP trop "froid" et peu démonstratif
* L'INTP demande concrètement que faire, ce à quoi je ne sais jamais quoi répondre... à part "être plus présent" ou "être plus empathique", ce qui est beaucoup trop flou pour mon compagnon
* Globalement, je suis incapable d'expliquer mes besoins d'une façon qui soit compréhensible par mon compagnon INTP...

Les joies ne manquent pas mais les frustrations non plus :
* sentiment que mon compagnon INTP se "laisse porter" et ne prend jamais aucune initiative (ou alors pour me faire tester un jeu vidéo, dans lequel je n'ai jamais son niveau et décroche vite), qu'il serait aussi bien tout seul et que nous ne "partageons" pas grand'chose...
* modes de pensée TRES différents qui parfois, magiquement, se retrouvent, mais en général non. :/ Mon compagnon est très analytique et précis, le scepticisme est sa religion. J'aime cela mais du coup, moi qui suis vague, globale et souvent dans l'extrapolation, j'ai du mal à tenir la conversation avec lui.

Merci d'avance de tout ce que vous aurez à raconter là-dessus ! Very Happy (INTP, INFJ ou n'importe qui, je prends tous les conseils)

Bonne journée

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : ISfP
Age : 38
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1177

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mar 10 Mai 2016, 15:37

Oh, je trouve cela assez triste quand une personne est en manque affectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 27
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1858

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mar 10 Mai 2016, 15:41

Citation :
rencontrer.
* Manque affectif de l'INFJ qui trouve l'INTP trop "froid" et peu démonstratif
* L'INTP demande concrètement que faire, ce à quoi je ne sais jamais quoi répondre... à part "être plus présent" ou "être plus empathique", ce qui est beaucoup trop flou pour mon compagnon
* Globalement, je suis incapable d'expliquer mes besoins d'une façon qui soit compréhensible par mon compagnon INTP...
Dis lui quel type d'attentions tu aimerais, fais en une liste, rapide, d'exemples, en précisant que ce ne sont pas des références, mais des exemples, et qu'il doit innover.
Cela lui fournira une liste d'exemples, et il ne sera pas bridé.
Tu peux aussi lui explique être en manque affectif, pour qu'il veuille changer les choses (ou du moins essayer)

Citation :
Les joies ne manquent pas mais les frustrations non plus :
* sentiment que mon compagnon INTP se "laisse porter" et ne prend jamais aucune initiative (ou alors pour me faire tester un jeu vidéo, dans lequel je n'ai jamais son niveau et décroche vite), qu'il serait aussi bien tout seul et que nous ne "partageons" pas grand'chose...
* modes de pensée TRES différents qui parfois, magiquement, se retrouvent, mais en général non. :/ Mon compagnon est très analytique et précis, le scepticisme est sa religion. J'aime cela mais du coup, moi qui suis vague, globale et souvent dans l'extrapolation, j'ai du mal à tenir la conversation avec lui.
Je ne partage pas l'avis souvent transmis de nos jours qu'il faille avoir des passions communes pour être bien en couple.
J'ai un nombre important de mes loisirs qui sont des loisirs qui se pratiquent seul (lecture/jeux vidéo pour n'en citer que deux) et je n'ai aucune envie de partager ses passions avec ma compagne.
Les gens sont tout à fait a même de pouvoir œuvrer chacun de leur côté, et se retrouver lorsque nécessaire. (ca évite d'étouffer, beaucoup, encore plus sur ce forum, ont besoin de moments de solitudes).

La méthode de pensée différente peut compliquer pas mal de choses, le défi essentiel est d'apprendre à comprendre et/ou surtout accepter l'autre.  Après, les différences ne posent plus de problèmes.
(Puis honnêtement, des couples ont les deux personnes pensent de la même façon, ca doit être plus rare que l'inverse.)

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mar 10 Mai 2016, 15:51

Merci de vos réponses !

@Guinea Pig :
Oui c'est un peu triste, mais toutes proportions gardées... Globalement, notre couple est tout de même heureux. Mais j'aimerais bien améliorer ces petites sources de souffrances (oui, il paraît qu'améliorer est la grande passion - voire obsession - des INFJ !)

@dorloth :
Super, un INTJ ! (J'aime bien les INTJ en général)
La liste d'exemples a déjà été dressée ; le truc, c'est qu'il préfère que je lui "dicte" sur le moment, et qu'il refuse de jouer la comédie - ce en quoi je suis d'accord.
Par exemple, dernièrement, je lui parle d'un moment à venir qui me chagrine car il promet d'être désagréable, mais que je ne peux annuler. Il me répond "Bon ben c'est simple, soit tu y vas, soit tu n'y vas pas !". Alors que je cherchais à ce qu'il me soutienne moralement, en disant par ex "Je comprends". Mais il ne comprend pas : pour lui, ce problème se règle en choisissant d'y aller ou non... en binaire en gros.
Comme il n'est pas du tout dans un registre émotionnel, il a vraiment du mal à se mettre à ma place.

Question loisirs et centres d'intérêts divergents, je partage ton point de vue. Cela me va aussi que nous soyons différents. Je recherchais avant tout un compagnon intelligent et indépendant avec qui je pourrais toujours me sentir libre, et c'est le cas.
Après, beaucoup de solitude, au bout d'un moment, amène à se demander où est la limite entre le couple et la colocation... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 27
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1858

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mar 10 Mai 2016, 18:30

Citation :
Par exemple, dernièrement, je lui parle d'un moment à venir qui me chagrine car il promet d'être désagréable, mais que je ne peux annuler. Il me répond "Bon ben c'est simple, soit tu y vas, soit tu n'y vas pas !". Alors que je cherchais à ce qu'il me soutienne moralement, en disant par ex "Je comprends". Mais il ne comprend pas : pour lui, ce problème se règle en choisissant d'y aller ou non... en binaire en gros.
Hum.
As tu expliqué le pourquoi qui te chagrine ?
Les NF oublient souvent quelque chose, c'est qu'ils ont des valeurs (que je nommerais gentiment de WTF) qu'un NT pourra comprendre, mais absolument pas deviner, car c'est aux antipodes de ses préoccupations/valeurs, il ne manquera donc pas forcément d'empathie, il ne comprendra juste pas ce que tu signifiais.

Il faut donc ici bien définir le problème à l'oral, afin d'obtenir l'effet souhaité.
Disons que tu devrais sous-estimer sa capacité à comprendre, afin d'être sur de le toucher.
Personnellement, si je devais te remplacer, j'aurais tenté un  (exemple) :
"Un tel est mort, je vais devoir aller à son enterrement, pour ses proches, mais je sais qu'y aller ne va pas être facile pour moi Sad "
Ou alors (ton INTP semble vouloir qu'on dicte) :
"Hey le robot, je suis triste, viens me faire un calin, et maintenant, pas après ta partie".

Un moyen facile généralement de faire réagir un froid INT, c'est de lui montrer ton mal être, s'il tient à toi, il essayera de s'adapter ou de faire quelque chose. On est généralement pas froid volontairement. Ce n'est juste pas instinctif.

Citation :
Après, beaucoup de solitude, au bout d'un moment, amène à se demander où est la limite entre le couple et la colocation... ^^
Une question, si tu manques d'activités à deux, pourquoi n'en proposes tu pas ?

En fait, tu as bien expliqué ce qui te manque/peine dans ta relation, mais tu n'as pas expliqué ce que tu fais pour essayer de changer cela.
Et plus important encore, les reactions qui ont suivi tes actions.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : lol-NTP 9w8 sp/sx
Age : 36
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 402

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mar 10 Mai 2016, 20:34

Salut (re) Camille,

Etant ENTP très très proche de l'INTP vu mon moignon de Fe, je peux te donner un avis perso sur la question (je suis en couple avec un probable ISFP depuis près de 17 ans). Et ô combien ce que tu dis de ton compagnon me parle...

Le Fe de l'INTP, c'est le Fe d'un gosse de 3 ans. Il sait ce que c'est, mais c'est comme une savonnette sous la douche: ça glisse et c'est dangereux. A n'utiliser qu'en cas d'extrême urgence, et en conditions "safe" (lui lancer une savonnette par surprise quand il est sous la douche, mauvais plan. Lui laisser une savonnette dans la douche, en lui rappelant régulièrement qu'elle est à sa disposition, bon plan).

Spoiler:
 

Concrètement, je dirais:

- Priorise tes demandes Fe. S'il peut ne pas être le seul à les assumer, si tu peux te reposer sur un ami ou une amie proche pour vivre une bonne connexion Fe, n'hésite pas. Garde pour ton homme les morceaux choisis, et explique-lui ta démarche. Son petit coeur de Ti-dom va comprendre ça.

- Dis-lu clairement quelles sont tes attentes en matière de Fe:
Citation :
Par exemple, dernièrement, je lui parle d'un moment à venir qui me chagrine car il promet d'être désagréable, mais que je ne peux annuler. Il me répond "Bon ben c'est simple, soit tu y vas, soit tu n'y vas pas !". Alors que je cherchais à ce qu'il me soutienne moralement, en disant par ex "Je comprends". Mais il ne comprend pas : pour lui, ce problème se règle en choisissant d'y aller ou non... en binaire en gros.
Bon, soyons clairs, s'il ne comprend pas, tu n'auras pas de réponse "Je comprends"... Est-ce que tu lui as dit clairement que tu attendais simplement du soutien moral? Est-ce que vous avez déjà confronté vos définitions du soutien moral? Parce que oui, un Ti-dom peut tout à fait considérer que son soutien moral EST son analyse froide et logique de la situation (et sentir que dans le fond, c'est une mauvaise réponse, mais là, tu lui jettes la savonnette à la gueule alors qu'il a du shampoing dans les yeux, c'est pas cool, il se défend comme il peut).

- Est-ce qu'il s'intéresse aussi au MBTI? Le Fe-inf, c'est un gros silex ramassé par terre. Toi, tu as un Fe taillé pour racler les peaux de bêtes le soir dans la grotte. Tu ne peux pas lui demander la précision à laquelle tu peux t'attendre de la part de ton outil à toi. Tout comme il doit comprendre que ton Ti en tertiaire est une paire d'escarpins pour randonner en montagne, alors qu'il porte des grolles hautes (et là, je me demande si je ne suis pas allée un peu à l'arrache dans mon exemple, quand même...). La compréhension de son fonctionnement cognitif est un premier pas vers la tolérance et l'acceptation des différences des autres, ça peut aider si vous mettez votre Ti commun à l'oeuvre pour parler de vos relations en termes de MBTI...

- Ce Fe d'un gosse de 3 ans qui est le sien, est-ce qu'il s'exprime parfois spontanément? C'est très naïf et parfois ridicule, le Fe-inf, surtout aux yeux d'un utilisateur de Fe en première ligne de jugement... Mais si c'est le moment où il décide de sortir la savonnette, il ne faut surtout pas louper le moment, et en profiter au max.

Maintenant, on parle ici surtout de la difficulté de gestion du Fe, une seule fonction, donc... D'autant que travailler une inférieure n'est pas forcément efficace. Autant se focaliser sur d'autres accès communs, non? Les fonctions cognitives sont des filtres, mais des personnes peuvent parfaitement vivre des expériences communes par le biais de filtres différents. Perso, chez nous on fait pas mal de vélo. L'occasion pour mon utilisateur Se-aux de mouliner de la gambette, découvrir les paysages, les régions, toussa... et pour mon Ne de partir en pilote automatique branché sur dynamo. On kiffe différemment, mais en partageant le moment d'une certaine façon. Comme dit Dorloth, essaie de trouver l'activité qui vous mettrait d'équerre Cyclope:

@dorloth a écrit:
Ou alors (ton INTP semble vouloir qu'on dicte) :
"Hey le robot, je suis triste, viens me faire un calin, et maintenant, pas après ta partie".
Dorloth, WTF? Oh yeah
Tu as oublié le panneau lapins lol à la fin de ta remarque?
Rappelle-toi, l'INTP c'est comme l'INTJ, il y a un coeur qui bat, là-bas tout au fond (si si, pour maintenir le système circulatoire à jour, au moins)... le méprendre pour un robot, c'est Fuck off
Par contre, dire "j'ai besoin d'un câlin maintenant", c'est une possibilité. Mais il ne faudra pas se plaindre après que l'INTP est raide comme un piquet  Solennel
Spoiler:
 


Dernière édition par μαllollo le Mar 10 Mai 2016, 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moeghan
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFP in INTJ-land
Age : 32
Lieu : Loin des sottises.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 268

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mar 10 Mai 2016, 21:30

Je ne peux qu'approuver les avis précédents. Ton compagnon rationnel ne fonctionnant pas comme toi, il n'a pas de petits radars-traducteurs de ton état émotionnel avec la meilleure réaction à avoir, il vaut mieux expliquer en caractères gras et éventuellement bien souligner certains points dans sa langue à lui Wink . Valable pour tous les types. Le plus vieux conseil pour les couples: la communication (suivie de possible copulation, le printemps inspirant.)


Les NT c'est bon, mangez-en câlinez-en. Sous l'écorce parfois rude, c'est tout fondant.

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mar 10 Mai 2016, 22:36

Merci de vos réponses, déjà parce que j'ai bien rigolé, et ensuite parce qu'elles sont déjà détaillées...

En essayant de ne rien oublier :
@dorloth :
Oui j'ai expliqué ce qui me chagrine, et ça s' est amélioré. Disons que j'ai retenu que face à quelque chose qui me tracasse :
* soit je lui demande clairement une solution, qu'il sera heureux de chercher (et trouver)
* soit je lui demande clairement du soutien. Et ça ce n'est pas évident pour moi, car tu as raison, je n'ai pas idée de le demander explicitement. Parce que pour moi "ça va de soi" (non en fait, en tous cas pas pour les rationnels on dirait)

Idem pour l'affection, mais non ce n'est pas un robot !... Quelle idée, si l'INTP est un robot, qu'est un INTJ (curiosité) ?... :Dans

Pour les activités à deux, si, j'en propose, mais nous avons visiblement un ressenti différent : il a l'impression que c'est toujours lui qui initie... et moi que c'est toujours moi.
Bref, l'un des deux exagère. Il est possible que je ne sois pas, la non plus, suffisamment explicite.

@μαllollo

Tu vois tout à fait juste : mon compagnon considère que son analyse est sa façon de me soutenir. Je ne peux guère le lui reprocher...
Il s' intéresse aussi au MBTI, on a découvert en même temps et cela nous a pas mal aidés.

Quant au Fe... je n'avais pas vu les choses comme ça. Cela lui est arrivé, je dirais en cherchant bien, 2 fois en plus de 5 ans de me faire part de ce qu'il ressentait. Un évenement, en effet... mais c'est vrai que je comprends mieux aujourd'hui.
Je ne veux surtout pas le forcer à s' exprimer là-dessus et ça a sans doute contribuété à ce que ça fonctionne : nous respectons nos limites mutuelles.

Et pour finir, oui, nous avons des loisirs communs, pas le vélo mais d'autres types de sorties, la gastronomie, les voyages...
(Et je ne relèverai pas la dernière phrase Very Happy )



_______________________________________
Le plus court chemin entre deux points est le rêve (proverbe malien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mar 10 Mai 2016, 22:38

@Moeghan

Pardon, j'avais oublié ta réponse qui synthétise bien tout le reste. Effectivement, être explicite... tout un art pour moi. Mais cela vaut le coup d'essayer.

_______________________________________
Le plus court chemin entre deux points est le rêve (proverbe malien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 23
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 671

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mar 10 Mai 2016, 22:51

Citation :
qu'est un INTJ (curiosité) ?

Un aéroport avec la tour de contrôle qui va avec.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mar 10 Mai 2016, 22:57

Rien que ça ! :Dans
Et qui sont les avions ?

_______________________________________
Le plus court chemin entre deux points est le rêve (proverbe malien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 23
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 671

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mar 10 Mai 2016, 23:02

Les données du monde extérieur. Le mot "données" comprends aussi les gens.

Faut prendre en compte dans l'image tout ce qui peut arriver à un aéroport, les intempéries, agrandissement, accueille de personnalité, ect...

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 27
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1858

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mar 10 Mai 2016, 23:18

Citation :
Idem pour l'affection, mais non ce n'est pas un robot !... Quelle idée, si l'INTP est un robot, qu'est un INTJ (curiosité) ?... :Dans

Citation :
Dorloth, WTF? Oh yeah
Tu as oublié le panneau lapins lol à la fin de ta remarque?
C'était une blague,

Cela dit, même IRL, je l'aurais sorti ainsi,
l'humour permet de merveilleuses choses.

Citation :
Quelle idée, si l'INTP est un robot, qu'est un INTJ (curiosité) ?
INTP = robot cassé
INTJ = robot qui marche
(Humour)

ENTP = Robot mal programmé.
(Humour v2)

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 32
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mer 11 Mai 2016, 06:28

@dorloth a écrit:
Citation :
Idem pour l'affection, mais non ce n'est pas un robot !... Quelle idée, si l'INTP est un robot, qu'est un INTJ (curiosité) ?... :Dans

Citation :
Dorloth, WTF? Oh yeah
Tu as oublié le panneau lapins lol à la fin de ta remarque?
C'était une blague,

Cela dit, même IRL, je l'aurais sorti ainsi,
l'humour permet de merveilleuses choses.

Citation :
Quelle idée, si l'INTP est un robot, qu'est un INTJ (curiosité) ?
INTP = robot cassé
INTJ = robot qui marche
(Humour)

ENTP = Robot mal programmé.
(Humour v2)

T'es même pas loin de la vérité. Vu que si on peut se bidouiller le programme interne juste par curiosité ce sera trop tentant.

Après avoir lu les excellents conseils de mes camarades (et sans ironie aucune) j'ai quand même envie de réagir :
Citation :
Pour les activités à deux, si, j'en propose, mais nous avons visiblement un ressenti différent : il a l'impression que c'est toujours lui qui initie... et moi que c'est toujours moi.
Bref, l'un des deux exagère. Il est possible que je ne sois pas, la non plus, suffisamment explicite.

Ou alors aucun des deux n'exagère. J'ai remarqué que souvent on était deux à patauger dans la semoule dans un couple, mais que l'autre n'est pas conscient des efforts de l'un et vice versa. Et si vous remettiez tout à plat, tous les deux? peut-être qu'aucun des deux n'initie quoique ce soit de compréhensible pour l'autre. C'est bien beau que tu fasses des efforts de communication, mais ce n'est pas à toi de tout prendre en main, sinon ce sera encore pire la prochaine fois que vous ne serez pas sur la même longueur d'onde.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mer 11 Mai 2016, 09:44

@dorloth :
Hahaha, ta comparaison est quand même assez vache pour l'INTP ! Je dirais plutôt qu'il s'agit d'un robot efficient, mais souvent dans des tâches complètement inutiles.
Quant à l'INTJ, je verrais bien un robot planifiant la domination de la race humaine. Le côté machiavélique, sans doute. Very Happy

@Sylphira
Ce que tu dis est tout à fait possible. On peut très bien avoir un langage tellement différent que ce qui était une proposition à la base n'est pas perçu comme tel.
J'ai conscience d'avoir ma part de responsabilité aussi là-dedans : quand mon compagnon veut m'associer à "ses" activités, je me lasse vite ou lui ai même reproché, par le passé, de vouloir me faire vivre un peu sa vie...

- - - - -

Il y a une question que je me pose aussi sur la pensée à long terme : mon compagnon INTP n'est pas du tout dans la planification - pour lui, on ne peut guère avoir de contrôle sur ce qui se passera au-delà de 6 mois - mais quand il prend une décision engageant des conséquences sur le long terme, il est souvent plus avisé que moi. Ainsi, j'ai parfois pris des décisions aux implications importantes qui ont été semi-catastrophiques, parce que je ne les avais pas réellement pesées à la base.
Du coup, la question : dans un tel couple, croyez-vous que les décisions importantes engageant les deux personnes sur le long terme devraient plutôt être prises par l'INTP ou par l'INFJ ?

(Bien sûr les décisions de couple doivent être prise à deux, mais j'ai tendance à penser qu'il y en a toujours un qui tranche, plus ou moins)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedren
Usurpateur du Forum
avatar

Type : ISFP 4w3 Sp/Sx refoulé
Age : 30
Lieu : Bordeaux
Emploi : Jurisconsulte
Inscription : 01/06/2012
Messages : 1285

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mer 11 Mai 2016, 10:33

@CamilleG a écrit:
Il y a une question que je me pose aussi sur la pensée à long terme : mon compagnon INTP n'est pas du tout dans la planification - pour lui, on ne peut guère avoir de contrôle sur ce qui se passera au-delà de 6 mois - mais quand il prend une décision engageant des conséquences sur le long terme, il est souvent plus avisé que moi. Ainsi, j'ai parfois pris des décisions aux implications importantes qui ont été semi-catastrophiques, parce que je ne les avais pas réellement pesées à la base.
Du coup, la question : dans un tel couple, croyez-vous que les décisions importantes engageant les deux personnes sur le long terme devraient plutôt être prises par l'INTP ou par l'INFJ ?

(Bien sûr les décisions de couple doivent être prise à deux, mais j'ai tendance à penser qu'il y en a toujours un qui tranche, plus ou moins)

A mon avis, ce n'est pas très opportun de se baser sur le MBTI pour déterminer à qui il revient de prendre les décisions sur le long terme au sein du couple. Les types de chacun des partenaires rentreront de toute façon d'eux-mêmes indirectement en ligne de compte, on peut supposer qu'un(e) Te dom avec un(e) Fi dom tendra plus naturellement à être celui ou celle qui tranche par exemple. D'autant plus que chaque couple dispose de ses spécificités et d'une dynamique propre, si bien que l'illustration sus-citée peut dans certains cas se révéler erronée (on peut tout à fait imaginer que les rôles qui sembleraient les plus évidents dans la théorie au regard du type des conjoints, soient en pratique inversés).

Malgré tout, si tu souhaites vraiment savoir celui qui me semble le plus à même à prendre des décisions sur le long terme, entre un(e) INTP et un(e) INFJ, j'aurais tendance à dire que c'est l'INFJ.

La première raison qui me vient en tête, c'est que les INTP sont donc "IP", qui est une combinaison tendant plutôt vers l'indolence et la passivité (surtout lorsque lesdits INTP sont marqués par le "sous-type" IP). Connaissant un certain nombre d'INTP (hommes) en couple ou mariés, j'ai effectivement pu constater que la prise d'initiative n'était pas leur fort dans ce domaine, que c'était souvent leur compagne qui finissait par trancher (voire qui portait la culotte tout court dans leur couple), car ce n'était pas eux qui allaient spontanément le faire, et qu'ils n'étaient pas des plus à l'aise lorsqu'ils étaient mis dos au mur ou quand ce rôle leur incombait, si bien que malgré toutes leurs qualités analytiques, ils ne prenaient pas forcément les meilleures décisions. Les responsabilités relationnelles ne sont donc pas là où ils excellent. Bien entendu, il y a de nombreuses exceptions.

La seconde raison, c'est que les INFJ disposent de fonctions adéquates dans ce type de circonstances. Ni dom se montre des plus appropriées lorsqu'il s'agit d'avoir une vision précise, tranchée, notamment sur le long terme, tandis que le Fe peut opérer un travail de synthèse qui visera à pondérer les intérêts de chacun des partenaires. Le Fe d'un INFJ est théoriquement plus mature et développé que celui d'un INTP, et donc plus à même de considérer en profondeur les sentiments de chacun. Le Ti tertiaire, a fortiori bien individué, n'est pas non plus en reste. Les INFJ peuvent également se montrer analytiques (bien que différemment d'un INTP), avisés, et paraissent plus naturellement "responsables" ou consciencieux que les INTP.

Le cliché du mentor ou du gourou leur étant inhérents est d'ailleurs assez représentatif de cette tendance. Cela dit, leur décision peut parfois se révéler trop "tendre" (pas assez réfléchie au niveau des contingences purement logiques ou matérielles), ou au contraire trop "rigide".

Quoi qu'il en soit, tout ceci n'est qu'une extrapolation grossière dérivant de la pure théorie du modèle, qui ne remplace aucunement la dynamique propre à chaque couple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mer 11 Mai 2016, 10:53

Merci de cette réponse détaillée.

Effectivement, j'ai constaté que c'est surtout moi qui prenais les décisions, enfin plus exactement qui entraînais notre couple. En général, la logique qui marchait bien, c'est que je lançais une idée, le motivais pour faire quelque chose, et lui était plus compétent que moi pour la mettre en oeuvre (avec une vision assez opportune voire brillante de la mise en oeuvre la plus efficace).

Mais aujourd'hui je remets un peu cela en question, car je me rends compte que mon système de prise de décisions n'est vraiment pas le meilleur qui soit. En général c'est "au feeling", et il faut le dire franchement, ça m'est arrivé dernièrement de bien me planter. Et d'en payer encore aujourd'hui les conséquences...

D'un autre côté, si je laisse faire mon compagnon, eh bien il ne se passe rien. Ou pas assez pour moi, et je finis par m'impatienter... et prendre des décisions à l'arrache.
En fait, c'est comme si j'attendais qu'il me stimule, qu'il mène un peu la barque - ou plutôt qu'on la mène ensemble - alors que pour lui, il n'y a urgence à agir qu'une fois au pied du mur.

Par ailleurs, pour mon bien-être, j'ai l'impression que la planification systématique peut être mauvaise et me pourrir la vie. J'aimerais bien vivre davantage au jour le jour... D'autant que j'ai la fâcheuse tendance à avoir du remords sur à peu près toutes les décisions que je prends (j'aurais dû, je n'aurais pas dû...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : lol-NTP 9w8 sp/sx
Age : 36
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 402

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mer 11 Mai 2016, 11:00

Dorloth, si ça peut te rassurer, j'avais compris la blagounette du robot Alien 2 Mais comme on est quand même dans une discussion sur les difficultés de communication entre types, j'ai préféré relever quand même... pour un utilisateur de Fe en première ligne, c'est clair que le Ti-dom ressemble à un robot, mais justement parce qu'il a ce Fe-inf en lui, c'est typiquement le genre de remarque ou sous-entendu qui peut blesser un INTP (on ne sait jamais, dans un moment de tension, on peut sortir des énormités en n'y croyant qu'à moitié).

@dorloth a écrit:
INTP = robot cassé
INTJ = robot qui marche (Humour)
ENTP = Robot mal programmé. (Humour v2)
En revanche, maintenant qu'on a rétabli la vérité, je ne peux qu'appuyer et plussemiller cette brillante étude  Speed
Je dirais même plus:
- l'INTJ-robot fonctionnel (pièces de qualité, programme qui roule), on est d'accord.
- L'INTP-robot fait à partir de pièces détachées un peu au pif, et un programme fonctionnel, mais pas forcément adapté à toutes les pièces.
- l'ENTP-robot fait à partir de pièces détachées et qu'on aurait laissé se démerder pour mettre en place son programme (inchallah). Reboot automatique au réveil, btw.

@CamilleG a écrit:
Il y a une question que je me pose aussi sur la pensée à long terme : mon compagnon INTP n'est pas du tout dans la planification - pour lui, on ne peut guère avoir de contrôle sur ce qui se passera au-delà de 6 mois - mais quand il prend une décision engageant des conséquences sur le long terme, il est souvent plus avisé que moi. Ainsi, j'ai parfois pris des décisions aux implications importantes qui ont été semi-catastrophiques, parce que je ne les avais pas réellement pesées à la base.
Du coup, la question : dans un tel couple, croyez-vous que les décisions importantes engageant les deux personnes sur le long terme devraient plutôt être prises par l'INTP ou par l'INFJ ?

(Bien sûr les décisions de couple doivent être prise à deux, mais j'ai tendance à penser qu'il y en a toujours un qui tranche, plus ou moins)
Question compliquée, je crois que ça dépend beaucoup du type de décision à prendre...
Je crois que dans l'absolu, il est recommandé de ne pas prendre de décision sur utilisation de son inférieure (ça me parait logique) et par extension de sa tertiaire si elle n'est pas assez développée.

De ton côté, tu as la chance d'avoir Ni-dom, qui te donne une compréhension globale de certaines situations, et Un jugement qui mêle soigneusement Fe et Ti, ce qui est quand même un sacré trio de fonctions de tête, pour la prise de décision. Je crois que la difficulté de l'INFJ peut survenir quand la décision à prendre tombe hors du champ de son Ni, parce qu'il n'a pas cette vision "magique", et son Ti est trop peu développé pour vraiment mesurer les conséquences rationnelles de ses décisions. Est-ce quelque chose que tu as déjà expérimenté? Quelles sont ces décisions semi-catastrophiques que tu as prises, et tu les as prises sur quelle base?

De son côté, ton homme a un Ti-dom qui lui permet d'anticiper les conséquences rationnelles de ses décisions, même si elles tombent hors du champ de ses intérêts (trop long terme, par ex.). Tu insères les paramètres dans la machine, tu mets une pièce et tu as la réponse. Mais la décision est très "localisée" (dépend des paramètres insérés, et pas d'une vision convergente comme le Ni), et sois sûre qu'aucun paramètre F n'aura été pris en compte dans la décision (j'exagère, mais à peine), et ça peut être un gros handicap. Une autre caractéristique de l'INTP est qu'au moment de trancher entre A et B, il pourrait éventuellement trancher pour C, auquel tu n'avais pas pensé... qui peut être une bonne idée, ou une nouvelle opportunité de s'arracher les cheveux. La prise de décision pour un INTP qui s'en bat les c*** peut s'apparenter à un jeu vidéo: les conséquences envisagées sont théoriques, mais au moment de mettre les mains dans le cambouis, on n'est pas toujours sûr de pouvoir compter sur lui. Good to know...

La conclusion est un peu bateau: vous avez chacun vos forces et vos faiblesses qui se complètent... le plus raisonnable au moment de prendre une décision est de rendre conscientes vos faiblesses et de laisser à l'autre la place de ses arguments-forces, pour trancher ensemble. Selon le type de décision à prendre, l'un de vous deux prendra naturellement le leadership...

Edit - ajout après lecture du message de Phaedren: bien sûr, le type MBTI ne doit pas guider les décisions de couple. Mais il s'agit quand même de connaitre et comprendre ses autoroutes cognitives, celles qui mènent à la prise de décision, tenir compte de ses forces et ses faiblesses peut donc être utile. Cela dit, je suis d'accord pour penser que l'INFJ est naturellement mieux câblé pour prendre de "bonnes" décisions, et je suis curieuse de savoir, Camille, dans quels cas tu n'as pas pris la bonne décision, si c'est un ressenti objectif ou subjectif, etc.

Edit - ajout après lecture de la réponse de Camille (mais arrêtez de répondre, je ne m'en sors plus, moi!): Toujours aussi curieuse (si tu veux bien, Camille) de savoir un peu plus concrètement ce que tu considère comme un plantage dans certaines prises de décisions. Parce qu'ici peut aussi jouer le Se-inf: tu as pris ta décision en voyant dans ton Ni ce qui "allait être", et la réalité n'a pas été à la hauteur de tes espérances... ce qui ne veut pas forcément dire que ta décision était mauvaise Wink

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mer 11 Mai 2016, 11:15

Merci de ces ajouts. Effectivement, j'ai déjà remarqué la valeur des idées de mon compagnon INTP qui peut aller dans des directions auxquelles je n'aurais jamais pensé.

Globalement, pour le matériel et le logistique dirons-nous, il est très doué.
Par exemple, quand on organise un voyage, je m'occupe de préparer une liste de points d'intérêts en fonction de nos goûts, et lui de toutes les commodités dont nous pouvons avoir besoin. Il est très attentif au confort et fait en général des choix plus agréables que moi en terme d'hébergement, par exemple. (si on me laisse faire, on peut vite se retrouver sous la tente parce que j'ai cru réserver au bon endroit et me suis plantée...)
Quand il étudie un sujet, il s'y met à fond et cela donne des résultats vraiment sympa. Mais j'ai l'impression qu'il faut vraiment le booster pour qu'il s'y mette. Sinon, de lui-même, il a ses hobbies plutôt solitaires dans lesquels il est systématiquement très performant aussi, et très vite (les jeux vidéos notamment).

Pour aller dans le détail de décisions que j'ai regrettées, je ne veux pas trop m'étendre mais cela concerne des déménagements.
Parfois, il m'est arrivé de me sentir "envahie" négativement par toutes sortes de sentiments, et j'ai résolu ce mal-être en changeant d'endroit sur un coup de tête. Comme cela n'était pas vraiment préparé, je l'ai regretté amèrement, même s'il y avait tout de même des points positifs.
Le dernier d'entre eux nous concerne tous les deux car il s'agit d'un logement que nous avons visité ensemble, je n'en étais pas trop fan mais j'avais tellement "besoin de mouvement dans ma vie", que j'ai décidé de le choisir. Et évidemment vu qu'il ne me plaisait pas vraiment, je l'ai regretté dès les premiers jours...

Ces problèmes d'ennui sont récurrents chez moi. Peut-être devrais-je en parler dans le fil des INFJ, mais je crois que cela rejaillit aussi sur le couple. J'attends une stimulation permanente et reproche parfois à mon compagnon INTP de ne pas me la donner. Cela étant, j'avais déjà ce problème célibataire, donc il n'y est pour rien... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mer 11 Mai 2016, 11:45

Au fait, question de curiosité : que sont les points "réputation" sous le profil ?

_______________________________________
Le plus court chemin entre deux points est le rêve (proverbe malien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moeghan
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFP in INTJ-land
Age : 32
Lieu : Loin des sottises.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 268

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mer 11 Mai 2016, 13:19

@CamilleG a écrit:
Au fait, question de curiosité : que sont les points "réputation" sous le profil ?


La réputation sur le site a été instaurée il y a quelques années je crois. On peut voter à partir d'un certain nombre de "points" (30 de mémoire).
Le vert correspond donc aux posts qui ont été d'une façon ou d'une autre appréciés par d'autres membres et le rouge pour l'inverse (s'expliquant par un désaccord sur l'avis donné ou sur la personne, mouvements d'humeur, troll etc...bref c'est comme tout forum internet).
C'est parfois arbitraire, parfois plus correct, chacun s'en fait sa petite recette, on aime ou pas.

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mer 11 Mai 2016, 13:32

Merci de l'info et des explications détaillées. Smile Bon, c'est une sorte de "like" de forum... Cette idée me plaît moyennement, pour tout dire. M'enfin...

Et c'est malin, maintenant grâce à toi j'ai la musique d'Heaven sent dans la tête !
J'adore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moeghan
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFP in INTJ-land
Age : 32
Lieu : Loin des sottises.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 268

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mer 11 Mai 2016, 13:38

Elle reste magnifiquement en têêêêête...et sublime le quotidien...nous pouvons traverser des épreuves, nous pouvons en prendre plein la figure, nous arrivons malgré tout à rester nous-mêmes, à devenir peut-être plus durs, peut-être plus fragiles, peut-être meilleurs, mais en tout cas nous devenons infiniment plus riches et nous allons vers...quelque chose, de quoi demain sera-t-il fait, quels nouvelles facettes la vie nous livrera-t-elle...

Houlà, me sens toute exaltée, vite revenir sur terre et cesser ces tirades pseudo-lyriques, tu vas avoir peur de nous tous ici Razz .

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CamilleG
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 5w4
Age : 36
Lieu : La Valette
Emploi : Enquêtrice du district 42
Inscription : 10/05/2016
Messages : 221

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mer 11 Mai 2016, 13:46

@Moeghan a écrit:

Houlà, me sens toute exaltée, vite revenir sur terre et cesser ces tirades pseudo-lyriques, tu vas avoir peur de nous tous ici Razz .

Non, c'est cool, pas de problème Very Happy

Je comprends tout à fait ton appréciation de cette musique qui illustre merveilleusement bien à la fois le scénario et le monologue de Capaldi.

- - - - - -

Sinon, pour en revenir au sujet, quelqu'un pense quelque chose de ma problématique d'ennui ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : lol-NTP 9w8 sp/sx
Age : 36
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 402

Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ? Mer 11 Mai 2016, 19:28

@CamilleG a écrit:
Pour aller dans le détail de décisions que j'ai regrettées, je ne veux pas trop m'étendre mais cela concerne des déménagements.
Parfois, il m'est arrivé de me sentir "envahie" négativement par toutes sortes de sentiments, et j'ai résolu ce mal-être en changeant d'endroit sur un coup de tête. Comme cela n'était pas vraiment préparé, je l'ai regretté amèrement, même s'il y avait tout de même des points positifs.
Le dernier d'entre eux nous concerne tous les deux car il s'agit d'un logement que nous avons visité ensemble, je n'en étais pas trop fan mais j'avais tellement "besoin de mouvement dans ma vie", que j'ai décidé de le choisir. Et évidemment vu qu'il ne me plaisait pas vraiment, je l'ai regretté dès les premiers jours...
Ça pourrait correspondre à des décisions prises en l'absence de Ni, ça. Je ne sais pas trop, je posais plus une hypothèse qu'un fait avéré et vérifié (si des INFJ peuvent apporter ici leur éclairage et leur expérience...). De façon plus générale, une décision-fuite en avant est toujours potentiellement problématique.

En passant, est-ce que tu t'es intéressée à l'ennéagramme? Si oui, tu as une idée de ton type?

Ce qui m'interroge plus, c'est ce "besoin de mouvement dans ta vie" que tu as... c'est assez peu courant en mode INFJ, d'autant plus que ça a l'air d'être du changement-tâtonnement sur coup de tête (à la Ne) davantage que du changement-focalisation progressive à la Ni. Et l'ennui, la recherche d'une stimulation permanente, c'est plutôt un truc d'extraverti, ça, ou au moins de fonction de perception extravertie. Ni-dom n'a pas besoin de stimulation extérieure, il est son propre générateur de stimulation.

Qu'en penses-tu?

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ?

Revenir en haut Aller en bas
 

INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» INFJ - INTP : des conseils sur le couple à long terme ?
» En couple avec un INTP ?
» Personnages typiques de chaque type.
» Et si la magie physique existait ?
» amitié INFJ/INTP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les relations interpersonnelles entre les types-