Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Difficultés à trouver mon type

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kudryavka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ, 5w6, Chaotic Neutral, RLOAI
Age : 17
Lieu : L'enfer sudiste !
Inscription : 05/05/2016
Messages : 19

Message(#) Sujet: Difficultés à trouver mon type Ven 06 Mai 2016, 19:13

Salut tout le monde. Je l'ai dit dans ma présentation, je pense être une INTP probable, j'ai déjà été typée INTP par quelqu'un en tout cas, mais j'ai déjà pensé être dans l'ordre : INFJ, INTJ, ou INFP. Le dernier me semble moins probable, je ne sais pas tout à fait pourquoi. Je sais que je suis IN, au moins.
Pour éviter de mettre un pavé César, je vais faire une petite liste.

- Je suis très sensible, mais alors à un point affreux. Pourtant, j'ai souvent la manie de refouler mes émotions jusqu'à ce qu'elles sortent parfois très fort sous un moment de stress. (on ne peut me faire pleurer que sous l'effet du stress, par exemple)

- J'ai tendance à beaucoup trop réfléchir. Je suis constamment en train de repenser à tout, je crains terriblement l'échec et souvent je ne fais pas les choses par crainte d'échouer. Je suis très perfectionniste et je veux toujours me punir pour la moindre erreur.

- J'ai des tendances paranoïaques, même quand je sais qu'aucune menace ne pèse.

- Je ne vais souvent pas de moi-même vers les autres, soit par timidité, soit par désintérêt. Je ne ressens pas vraiment le besoin de leur parler, mais quand c'est le cas, je n'ose jamais y aller de moi-même, et il faut que je sois aidée pour approcher quelqu'un.

- De plus en plus, je m'aperçois que je me préoccupe trop des autres et qu'à force d'essayer d'aider et de m'occuper de tout le monde, je m'épuise et bien souvent on abuse de ma gentillesse car je m'inquiète toujours beaucoup trop pour les gens, en particulier si je les aime. Plus j'aime, et plus je deviens protectrice.

- J'ai les idées qui filent littéralement dans ma tête, j'ai un afflux de pensées constant, mais beaucoup restent en suspense par manque de temps et de motivation, et en partie aussi par crainte de l'échec. (je finis généralement ce que j'entreprends mais il m'arrive d'abandonner parce que je suis démotivée d'un coup, ou parce que je sens que je vais échouer)

- J'ai tendance à me mettre des limites pour rien. J'ai beau être très désordonnée, j'ai tendance à toujours prévoir mes actions et à me stresser quand je ne fais pas quelque chose à la même heure que d'habitude. Le pire c'est que je ne planifie pas tout à fait, mais que je me prive de faire certaines choses parce que je me dis "c'est pas l'heure".

- Sous l'effet du stress, soit je pleure, soit je me mets à me frapper ou à frapper autour de moi (j'ai eu une phase d'automutilation, et je ne me coupais que quand j'étais très anxieuse ou en colère), soit je deviens très agressive et acerbe.

- Je suis facilement fatiguée par les surstimulations sensorielles, surtout quand il y a beaucoup de bruit ou quand il y a de l'agitation autour de moi, et j'ai rapidement mal à la tête quand je passe beaucoup de temps avec un groupe de gens (rien que 2 ou 3 autres ça arrive à me donner envie de partir).

- Je suis facilement inspirée par les événements de la vie de tous les jours, et j'écris ou je dessine.

- Je ne supporte pas les incohérences et les contradictions. Pour moi tout doit toujours être clair. En partie pour ça que je réfléchis trop à mon avis...

- Je suis très tolérante et aime beaucoup la diversité.

- Souvent, j'arrive à me projeter dans le futur, parfois trop. Je fais des plans surtout sur le long terme, et j'essaie de m'y tenir autant que possible, allant jusqu'à m'entêter et me faire de sacrées illusions parfois juste parce que je ne supporte pas de changer mes plans.

- Je déteste les imprévus et j'ai beau me contenir, quand il y en a un de trop, j'explose et me mets en colère.

- J'ai peur de beaucoup de choses, même si je ne crois pas que ça soit relatif aux fonctions.

- Je suis très curieuse sur tout, et si un sujet m'intéresse, je vais passer beaucoup de temps à en connaître le plus possible dessus, jusqu'à penser tout savoir et bien maîtriser la chose, puis je vais complètement le laisser de côté et il est très rare que j'y revienne. Je fais souvent les mêmes choses jusqu'à les maîtriser, et souvent on me demande pourquoi je fais toujours les mêmes trucs.

- Quand quelqu'un de mon entourage va mal, je reste à ses côtés le plus possible, et j'ai tellement de mal à gérer le stress quand il ou elle pleure devant moi qu'il y a deux options : soit je me mets à pleurer moi aussi, soit je deviens méchante et j'essaie de l'enfoncer encore plus, mais je le regrette fort après.

- Je n'arrête pas de me poser des questions sur les mystères de l'univers.

Je ne saurais pas en dire plus actuellement, s'il vous manque des points, s'il vous plaît posez moi des questions pour mieux cerner tout ça, parce que j'ai l'impression d'être à court d'idées. Merci d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goleador
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTP 3w4 Sx/So
Age : 20
Lieu : For sure !
Emploi : Etudiant
Inscription : 21/03/2015
Messages : 357

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Ven 06 Mai 2016, 20:30

Regarde d'abord les fonctions et vois celle qui correspond le mieux à ton fonctionnement : http://www.16-types.fr/modele/modele-MBTI-5-8-fonctions.html

Ti si tu es INTP, Ni si tu es INTJ ou INFJ (la différence étant dans la fonction auxiliaire : Te ou Fe), ou Fi si tu es INFP.

Ensuite, c'est peut-être juste une impression mais globalement dans ce que tu as dis je trouve que tu fais plutôt INFJ... Je trouve que ton Fe est un peu trop prégnant pour être en dernière position (comme c'est le cas chez les INTP ; il est en revanche en 2e position chez les INFJ) :

Citation :
De plus en plus, je m'aperçois que je me préoccupe trop des autres et qu'à force d'essayer d'aider et de m'occuper de tout le monde, je m'épuise et bien souvent on abuse de ma gentillesse car je m'inquiète toujours beaucoup trop pour les gens, en particulier si je les aime. Plus j'aime, et plus je deviens protectrice.
Citation :
Je suis très tolérante et aime beaucoup la diversité.
Citation :
Quand quelqu'un de mon entourage va mal, je reste à ses côtés le plus possible, et j'ai tellement de mal à gérer le stress quand il ou elle pleure devant moi qu'il y a deux options : soit je me mets à pleurer moi aussi, soit je deviens méchante et j'essaie de l'enfoncer encore plus, mais je le regrette fort après.

Je vois aussi plusieurs éléments qui pourraient s'apparenter à du Ni :

Citation :
Je fais des plans surtout sur le long terme, et j'essaie de m'y tenir autant que possible, allant jusqu'à m'entêter et me faire de sacrées illusions parfois juste parce que je ne supporte pas de changer mes plans.
Citation :
J'ai tendance à me mettre des limites pour rien. J'ai beau être très désordonnée, j'ai tendance à toujours prévoir mes actions et à me stresser quand je ne fais pas quelque chose à la même heure que d'habitude. Le pire c'est que je ne planifie pas tout à fait, mais que je me prive de faire certaines choses parce que je me dis "c'est pas l'heure".
Citation :
Je n'arrête pas de me poser des questions sur les mystères de l'univers.

Je crois que c'est très fréquent de se poser ce genre de questions, sur l'Univers, chez les gens qui utilisent la fonction Ni.

Citation :
Je ne supporte pas les incohérences et les contradictions. Pour moi tout doit toujours être clair. En partie pour ça que je réfléchis trop à mon avis...

Symptomatique des fonctions Ni et Ti.

Citation :
Je fais souvent les mêmes choses jusqu'à les maîtriser, et souvent on me demande pourquoi je fais toujours les mêmes trucs.

Boucle Ni/Se.


Citation :
Je suis très perfectionniste et je veux toujours me punir pour la moindre erreur.

Très J.

Il y a aussi divers éléments qui me font penser à un Se-inf qui ressort de manière agressive et incontrôlée quand tu es sous stress :

Citation :
Sous l'effet du stress, soit je pleure, soit je me mets à me frapper ou à frapper autour de moi (j'ai eu une phase d'automutilation, et je ne me coupais que quand j'étais très anxieuse ou en colère), soit je deviens très agressive et acerbe.
Citation :
Je déteste les imprévus et j'ai beau me contenir, quand il y en a un de trop, j'explose et me mets en colère.
Citation :
Je suis facilement fatiguée par les surstimulations sensorielles

Bon après c'est juste un avis comme ça par rapport à ce que tu as dis ici, il y a sûrement beaucoup éléments dont je n'ai pas connaissance, cela dit de ce que j'ai lu ici je pencherais pour le type INFJ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1803

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Ven 06 Mai 2016, 21:31

Ca ne semble pas INTJ, en tout cas.
Ni les informations, ni la méthodologie utilisée pour nous les transmettre.

Bon courage dans ta recherche.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kudryavka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ, 5w6, Chaotic Neutral, RLOAI
Age : 17
Lieu : L'enfer sudiste !
Inscription : 05/05/2016
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Sam 07 Mai 2016, 23:54

Goleador a écrit:
Regarde d'abord les fonctions et vois celle qui correspond le mieux à ton fonctionnement.

Ti si tu es INTP, Ni si tu es INTJ ou INFJ (la différence étant dans la fonction auxiliaire : Te ou Fe), ou Fi si tu es INFP.

Ensuite, c'est peut-être juste une impression mais globalement dans ce que tu as dis je trouve que tu fais plutôt INFJ... Je trouve que ton Fe est un peu trop prégnant pour être en dernière position (comme c'est le cas chez les INTP ; il est en revanche en 2e position chez les INFJ) :


Pour les fonctions, c'est surtout Ni et Ti, mais après je suis peut être dans une boucle alors bon. :') Je suis clairement Ti-Fe donc on écarte INFP et INTJ.
Donc je ferais plutôt INFJ ? Je vais attendre d'avoir d'autres avis, mais je note ça dans un coin de ma tête, ça aidera grandement, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auruo
El Senor de ces Dames
avatar

Type : NiFe TeSe
Age : 31
Lieu : Notre peuple vaincra !
Inscription : 07/01/2015
Messages : 654

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Dim 08 Mai 2016, 08:39

J'aime bien ton avatar et tes paroles étrangers.

Sinon pour ton type tu es une adolescence de 16 ans surdoué.

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanferrat86.skyrock.com/?from=reco_blog
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Dim 08 Mai 2016, 13:04

Tout ce que tu dis, fait tellement INFJ que ça en ferait presque mal aux yeux. Et certainement pas INTP. Bienvenue dans les 1%. Chanceuse.
Revenir en haut Aller en bas
Dodie
Aucun rang assigné
avatar

Type : ?NFJ 2w1 sp
Age : 23
Lieu : Dans un trou
Emploi : Étudiante
Inscription : 13/08/2014
Messages : 100

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Dim 08 Mai 2016, 15:12

Perso je penche vers INTJ pour l'hypersensibilité (symptomatique des Fi). Peut-être INFJ du coup je te pose ces questions pour différencier :

Est-ce que tu te soucis des gens qui ne sont pas de ton entourage proche ? (connaissance et inconnus)
Je suis INFJ donc Fe et je peux pas m'empêcher de me soucier des gens même si c'est des inconnus.

Est-ce-que tu essayes actuellement de régler ton manque de contrôle ?
Je faisais preuve d'impulsivité jusqu'à 16 ans et à partir de là j'ai appris à ne plus l'être et à garder du sang froid en toute circonstance.

Quand il y a un soucis avec quelqu'un tu es du genre à bouder sans t'expliquer ? Ou tu cherches toujours à tout exprimer et souhaite que l'autre s'exprime également pour vous comprendre ?

Est-ce qu'il y a des matières à l'école que tu aimes et que tu n'aimes pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kudryavka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ, 5w6, Chaotic Neutral, RLOAI
Age : 17
Lieu : L'enfer sudiste !
Inscription : 05/05/2016
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Dim 08 Mai 2016, 15:24

Auruo a écrit:
J'aime bien ton avatar et tes paroles étrangers.

Sinon pour ton type tu es une adolescence de 16 ans surdoué.

Je suis HP, effectivement.

Dodie a écrit:
Est-ce que tu te soucis des gens qui ne sont pas de ton entourage proche ? (connaissance et inconnus)
Je suis INFJ donc Fe et je peux pas m'empêcher de me soucier des gens même si c'est des inconnus.

Est-ce-que tu essayes actuellement de régler ton manque de contrôle ?
Je faisais preuve d'impulsivité jusqu'à 16 ans et à partir de là j'ai appris à ne plus l'être et à garder du sang froid en toute circonstance.

Quand il y a un soucis avec quelqu'un tu es du genre à bouder sans t'expliquer ? Ou tu cherches toujours à tout exprimer et souhaite que l'autre s'exprime également pour vous comprendre ?

Est-ce qu'il y a des matières à l'école que tu aimes et que tu n'aimes pas ?

- Ca peut arriver, mais généralement, plus j'aime et plus je me soucie, même si ça arrive que ça soit plus loin que l'entourage proche.

- J'essaie, mais le naturel revient au galop et l'explosion est toujours très forte.

- Je cherche plutôt à expliquer les choses parce que je n'aime pas quand je dois tout garder, ça s'accumule jusqu'à me rendre malade, du coup je dis ce que j'ai à dire à un moment et je souhaite que l'autre fasse de même.

- Je n'ai jamais été très "matheuse", les matières scientifiques ça m'intéresse jusqu'à ce qu'il y ait des calculs, mais je suis très centrée sur les langues, tout ce qui me permet d'écrire, de m'exprimer, tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockman
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 29
Lieu : Ici
Emploi : Healer psychique
Inscription : 27/08/2015
Messages : 230

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Dim 08 Mai 2016, 16:30

Citation :
Je suis HP, effectivement.

Par test WAIS/WISC ou sur simple supposition de toi/famille/psychologue?

Pas encore d'avis sinon.

_______________________________________
Le Chat a écrit:
Une fille mérite 3 claques ou s'ignore, une femme se respecte.

Corneille a écrit:
Je suis jeune il est vrai; Mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kudryavka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ, 5w6, Chaotic Neutral, RLOAI
Age : 17
Lieu : L'enfer sudiste !
Inscription : 05/05/2016
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Dim 08 Mai 2016, 19:23

Rockman a écrit:
Citation :
Je suis HP, effectivement.

Par test WAIS/WISC ou sur simple supposition de toi/famille/psychologue?

Pas encore d'avis sinon.

C'était par test, chez une psy, il y a presque un an.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auruo
El Senor de ces Dames
avatar

Type : NiFe TeSe
Age : 31
Lieu : Notre peuple vaincra !
Inscription : 07/01/2015
Messages : 654

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Dim 08 Mai 2016, 19:33

C'est bon tout le monde est content, on peux dire que cette ado est moins débile que les autres ou on va encore contesté le test fait par un psy?

Ca vous pose tant que ça un problème de jalousie ?

Bande de wannabe surdoué. Evil tongue

Sinon a 16 ans on a pas vraiment encore de type.
Il y a des indices, mais je trouve que c'est pas si parlant que ca.

Dans le test que tu donnes on apprend que tu es introvertis et sensible.
A partir de la ca peut allez avec tout et n'importe quoi

Au pif, je te situerais entre l'INFP et l'INFJ les deux types les plus sensbles et les moins "armés"  à l’adolescence.

_______________________________________


Dernière édition par Auruo le Dim 08 Mai 2016, 19:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanferrat86.skyrock.com/?from=reco_blog
Rockman
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 29
Lieu : Ici
Emploi : Healer psychique
Inscription : 27/08/2015
Messages : 230

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Dim 08 Mai 2016, 19:43

Citation :
C'est bon tout le monde est content, on peux dire que cette ado est moins débile que les autres ou on va encore contesté le test fait par un psy?

Absolument pas, pas besoin de voir des attaques là ou il n'y a qu'une demande de précision qui me semble, personnellement, pertinente.

Citation :
Ça vous pose tant que ça un problème de jalousie ?

Pas besoin d'y voir non plus des motifs néfastes, c'est même plutôt l'inverse^^.

Sinon, Kudryavka, je serais intéressé - par MP -, par ton score au WISC IV, ainsi et surtout par les scores aux différents subtests et par la remarque sur la page de garde du test, si ce n'est pas trop personnel. Dans le cas contraire, ne tiens pas compte de cette phrase.


_______________________________________
Le Chat a écrit:
Une fille mérite 3 claques ou s'ignore, une femme se respecte.

Corneille a écrit:
Je suis jeune il est vrai; Mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auruo
El Senor de ces Dames
avatar

Type : NiFe TeSe
Age : 31
Lieu : Notre peuple vaincra !
Inscription : 07/01/2015
Messages : 654

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Dim 08 Mai 2016, 19:49

Plus le bien pensant anonyme qui m'a réagir et bien fait rire en réaction à ma remarque et à la tienne.

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanferrat86.skyrock.com/?from=reco_blog
Dodie
Aucun rang assigné
avatar

Type : ?NFJ 2w1 sp
Age : 23
Lieu : Dans un trou
Emploi : Étudiante
Inscription : 13/08/2014
Messages : 100

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Dim 08 Mai 2016, 21:25

"Ca peut arriver, mais généralement, plus j'aime et plus je me soucie, même si ça arrive que ça soit plus loin que l'entourage proche."
> je pense pas que tu sois INFJ parce que leur Fe exacerbé les pousse à se soucier du malheur d'autrui et proposer leur aide dès qu'ils sentent que quelqu'un en a besoin. J'ai remarqué que beaucoup de INFJ -filles, je n'ai pas parlé à de garçons INFJ- sont par conséquent écolo, végétarien et/ou feministe/homoniste (mon cas également).

"- J'essaie, mais le naturel revient au galop et l'explosion est toujours très forte."
Je n'ai jamais eu d'explosion très forte mais c'est le cas de mon père INTJ et mon frère INFP.

"- Je cherche plutôt à expliquer les choses parce que je n'aime pas quand je dois tout garder, ça s'accumule jusqu'à me rendre malade, du coup je dis ce que j'ai a dire à un moment et je souhaite que l'autre fasse de même."
ça peut être n'importe quel type INxx, enfin les INTP n'attendent pas que ça s'accumulent, ils disent tjt franchement ce qu'ils pensent.

"- Je n'ai jamais été très "matheuse", les matières scientifiques ça m'intéresse jusqu'à ce qu'il y ait des calculs, mais je suis très centrée sur les langues, tout ce qui me permet d'écrire, de m'exprimer, tout ça."
J'ai lu que beaucoup d'écrivain étaient apparemment INFP ou INFJ, le profil le plus "matheux" ça serait le INTJ.

Je ne prétend pas être une pro du mbti mais je te fais part de ce que j'ai observé, en espérant que ça puisse t'aider.

Peux être que tu pourrais faire ces test là :

http://www.celebritytypes.com/test/infj-or-infp.php

http://www.celebritytypes.com/test/infj-or-intj.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 9w8 sp/sx
Age : 35
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 274

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Lun 09 Mai 2016, 13:28

Salut Kudryavka!

Perso, je vois la "personnalité" un peu comme un ensemble de filtres aux lunettes qu'on porte... Le MBTI est un filtre, l'ennéagramme en est un autre, tout comme le fait d'être ou non HP, les expériences qu'on a vécues, etc.
Dans tes premières interventions, tu nous présentes ces filtres pêle-mêle, il n'est pas toujours facile pour nous de déterminer ce qui tient réellement aux préférences cognitives et ce qui tient davantage d'autres filtres (d'autant que certains se recoupent et se superposent). Ce serait peut-être la prochaine étape de ta réflexion: décortiquer pour isoler tes fonctions cognitives "préférées" (celles qui te sont le plus naturelles).

Cela dit, je trouve l'axe Ni-Se très présent dans ce que tu nous racontes:
- Perfectionnisme (idéal Ni dans ta tête) confronté à la dure réalité de la vie (résultat Se)
- hypersensibilité aux stimulations sensorielles: outre le HP, ça peut aussi s'expliquer avec le Se-inf

Pour l'axe T/F, je vois plutôt du Fe-Ti que du Te/Fi, mais tu parles moins de cet aspect, alors c'est plus compliqué.
Quand tu dis:
Citation :
Je suis constamment en train de repenser à tout
en quels termes repasses-tu tes expériences? Et quelles expériences? Est-ce que tu peux nous donner un ou des exemples concrets?


Dodie a écrit:
je pense pas que tu sois INFJ parce que leur Fe exacerbé les pousse à se soucier du malheur d'autrui et proposer leur aide dès qu'ils sentent que quelqu'un en a besoin.
Dodie, n'oublie pas que tu es ennéatype 2, ce qui peut donner une couleur très forte à ton expérience d'INFJ, qui ne serait pas partagée par d'autres ennéatypes Cyclope:

Edit: L'axe Ni-Se me semblait assez évident chez toi, je n'ai pas rebondi sur ta piste INTP exposée dans le premier message, mais voici un petit insight...
Etant ENTP, j'ai Fe en tertiaire, un poil plus avancé donc que le Fe-inf de l'INTP. Et mon Fe est déjà très différent de ce qui ressemble au "Fe-pilote", celui qu'on décrit dans la plupart des articles (l'empathie à donf, la connexion frontale à l'émotionnel, la recherche d'harmonie relationnelle). J'en ai déjà parlé dans un autre sujet, mais mon Fe est assujetti à mon couple de prférence Ne-Ti: Le Fe de l'ENTP va par exemple le pousser à chercher à comprendre et analyser les comportements et la psychologie de l'autre, pas forcément à entrer dans une relation émotionnelle forte. Ou le Fe va s'avérer très fort avec des interlocuteurs avec qui on partage Ne-Ti, par exemple, mais de mauvaise qualité en compagnie de personnes avec qui notre Ne-Ti est bridé. Sans compter que j'ai 34 ans, et le Fe entre tout doucement dans ma vie (je dis "doucement", pour "tardivement", ça peut faire du bruit, une tertiaire qui s'affirme). Chez un INTP, le Fe est l'inférieure; au mieux elle apparait au seuil de la maison de retraite, au pire elle est ce moignon qui dérange parce qu'on n'arrive à rien avec, et qu'on cherche à évincer de sa vie.
Or, d'après tes messages, on dirait bien qu'il y a déjà du Fe dans ta vie (à creuser). Ce serait bien trop fort et tôt pour du Fe inférieur ou même tertiaire, selon moi... il lui reste une place en ligne de front.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kudryavka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ, 5w6, Chaotic Neutral, RLOAI
Age : 17
Lieu : L'enfer sudiste !
Inscription : 05/05/2016
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Lun 09 Mai 2016, 22:21

μαllollo a écrit:

Quand tu dis:
Citation :
Je suis constamment en train de repenser à tout
en quels termes repasses-tu tes expériences? Et quelles expériences? Est-ce que tu peux nous donner un ou des exemples concrets?

L'axe Ni-Se me semblait assez évident chez toi, je n'ai pas rebondi sur ta piste INTP exposée dans le premier message, mais voici un petit insight...
Etant ENTP, j'ai Fe en tertiaire, un poil plus avancé donc que le Fe-inf de l'INTP. Et mon Fe est déjà très différent de ce qui ressemble au "Fe-pilote", celui qu'on décrit dans la plupart des articles (l'empathie à donf, la connexion frontale à l'émotionnel, la recherche d'harmonie relationnelle). J'en ai déjà parlé dans un autre sujet, mais mon Fe est assujetti à mon couple de prférence Ne-Ti: Le Fe de l'ENTP va par exemple le pousser à chercher à comprendre et analyser les comportements et la psychologie de l'autre, pas forcément à entrer dans une relation émotionnelle forte. Ou le Fe va s'avérer très fort avec des interlocuteurs avec qui on partage Ne-Ti, par exemple, mais de mauvaise qualité en compagnie de personnes avec qui notre Ne-Ti est bridé. Sans compter que j'ai 34 ans, et le Fe entre tout doucement dans ma vie (je dis "doucement", pour "tardivement", ça peut faire du bruit, une tertiaire qui s'affirme). Chez un INTP, le Fe est l'inférieure; au mieux elle apparait au seuil de la maison de retraite, au pire elle est ce moignon qui dérange parce qu'on n'arrive à rien avec, et qu'on cherche à évincer de sa vie.
Or, d'après tes messages, on dirait bien qu'il y a déjà du Fe dans ta vie (à creuser). Ce serait bien trop fort et tôt pour du Fe inférieur ou même tertiaire, selon moi... il lui reste une place en ligne de front.

Alors pour la question : je me repasse généralement mes expériences quand il s'agit de me blâmer, quand je me dis que je n'ai pas fait assez bien quelque chose, souvent quand je vais mal je ressasse sans arrêt mon vécu et j'ai tendance à me sentir prisonnière du passé, voire avoir l'impression qu'il me poursuit, me rattrape et finit par me reprendre, mais quand je dis "repenser à tout" quand je suis dans mon état normal, je veux dire par là que je pense plusieurs fois à une chose que je fais, et quand il s'agit de mémoire, j'essaie de me rappeler la façon dont j'ai fait les choses ou ce que j'ai retenu d'une précédente expérience. C'est assez dur de donner un exemple concret parce que j'en ai pas en tête à l'heure actuelle, à part ça.

Hm, je vois mieux cette histoire de Fe... Il y a donc effectivement plus de probabilité que je sois Fe-aux, et donc que ma piste INFJ soit la plus probable. J'utilise énormément mon Ti aussi, mais l'ordre des fonctions finalement est théorique, le MBTI étant un modèle, et puis doit y avoir une petite part d'ennéagramme aussi sans doute, ou juste d'ordre personnel des fonctions (enfin si j'arrive à me faire comprendre. :') Je veux dire que par exemple sur les tests du genre Keys2Cognition, j'ai souvent Ni et Ti à peu près à égalité, mais avec un Si et un Fe qui arrivent pas loin puis un Ne, un Te, pour finir sur un Fi et un Se. Souvent ça se présente comme Ni = Ti > Si= Fe > Ne > Te > Fi =/> Se, avec parfois un Fe plus haut que mon Si, même si souvent ils se tiennent à peu près ex aequo.

Après, pour ce qui est de trouver mon type, j'ai d'abord pensé être ISTP (à cette époque je n'étais pas dans mon état normal, j'étais sans doute en Se-grip, avec beaucoup de Ti en même temps ça a cafouillé et j'ai fini par capter au bout d'un moment que ça passait pas, qu'il y avait un truc), puis INTP quand j'ai "retrouvé mes esprits", ensuite hésitation où j'ai pensé INFJ, puis re-INTP comme on m'avait typée, ensuite ma galère avec tous les types IN, et là finalement, ça serait plutôt INFJ. Au moins, c'est la piste la plus probable. Je ne nie pas que j'ai pensé parfois être ENTP ou ENFJ, mais ni mon Ne, ni mon Fe n'ont un niveau aussi haut donc j'ai laissé tomber la piste, et je n'ai pas les caractères d'une extravertie. Parce qu'on dit que ce E, souvent, c'est juste au niveau des fonctions, mais finalement, pas que.

Déjà, vous m'aidez beaucoup à décortiquer et je vous remercie tous pour ça. S'il y a d'autres questions pour approfondir le truc, je ne suis pas de refus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dodie
Aucun rang assigné
avatar

Type : ?NFJ 2w1 sp
Age : 23
Lieu : Dans un trou
Emploi : Étudiante
Inscription : 13/08/2014
Messages : 100

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Mar 10 Mai 2016, 11:06

μαllollo a écrit:

Dodie, n'oublie pas que tu es ennéatype 2, ce qui peut donner une couleur très forte à ton expérience d'INFJ, qui ne serait pas partagée par d'autres ennéatypes Cyclope:

Ah c'est vrai désolée d'avoir dis du caca !

Tu as passé un test d'enneagramme Kudryavka ?

Tu es du genre franc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 9w8 sp/sx
Age : 35
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 274

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Mar 10 Mai 2016, 19:40

Kudryavka a écrit:

Alors pour la question : je me repasse généralement mes expériences quand il s'agit de me blâmer, quand je me dis que je n'ai pas fait assez bien quelque chose, souvent quand je vais mal je ressasse sans arrêt mon vécu et j'ai tendance à me sentir prisonnière du passé, voire avoir l'impression qu'il me poursuit, me rattrape et finit par me reprendre, mais quand je dis "repenser à tout" quand je suis dans mon état normal, je veux dire par là que je pense plusieurs fois à une chose que je fais, et quand il s'agit de mémoire, j'essaie de me rappeler la façon dont j'ai fait les choses ou ce que j'ai retenu d'une précédente expérience. C'est assez dur de donner un exemple concret parce que j'en ai pas en tête à l'heure actuelle, à part ça.
La prochaine fois que tu te retrouves à cogiter et ressasser, essaie de te prendre sur le fait et de définir plus précisément les mécanismes de jugement derrière tes réflexions, ça peut aider...


Kudryavka a écrit:

Hm, je vois mieux cette histoire de Fe... Il y a donc effectivement plus de probabilité que je sois Fe-aux, et donc que ma piste INFJ soit la plus probable. J'utilise énormément mon Ti aussi, mais l'ordre des fonctions finalement est théorique, le MBTI étant un modèle, et puis doit y avoir une petite part d'ennéagramme aussi sans doute, ou juste d'ordre personnel des fonctions (enfin si j'arrive à me faire comprendre. :') Je veux dire que par exemple sur les tests du genre Keys2Cognition, j'ai souvent Ni et Ti à peu près à égalité, mais avec un Si et un Fe qui arrivent pas loin puis un Ne, un Te, pour finir sur un Fi et un Se.  Souvent ça se présente comme Ni = Ti > Si= Fe > Ne > Te > Fi =/> Se, avec parfois un Fe plus haut que mon Si, même si souvent ils se tiennent à peu près ex aequo.

Après, pour ce qui est de trouver mon type, j'ai d'abord pensé être ISTP (à cette époque je n'étais pas dans mon état normal, j'étais sans doute en Se-grip, avec beaucoup de Ti en même temps ça a cafouillé et j'ai fini par capter au bout d'un moment que ça passait pas, qu'il y avait un truc), puis INTP quand j'ai "retrouvé mes esprits", ensuite hésitation où j'ai pensé INFJ, puis re-INTP comme on m'avait typée, ensuite ma galère avec tous les types IN, et là finalement, ça serait plutôt INFJ. Au moins, c'est la piste la plus probable. Je ne nie pas que j'ai pensé parfois être ENTP ou ENFJ, mais ni mon Ne, ni mon Fe n'ont un niveau aussi haut donc j'ai laissé tomber la piste, et je n'ai pas les caractères d'une extravertie. Parce qu'on dit que ce E, souvent, c'est juste au niveau des fonctions, mais finalement, pas que.  
Alors, *étrangement*, je trouve les types ENTP et INFJ très proches, et pas forcément faciles à démêler... je suis d'ailleurs passée par un moment de doute dans ma vie d'ENTP, où j'ai envisagé la possibilité de l'INFJ avant de reprendre mes esprits (à partir de ce message-ci sur le fil de recherche de mon ancien profil: http://mbti.forumactif.fr/t2700p25-loading-new-type-please-wait-loading-new-type#77438). Là, je viens de lire un très bon livre (http://personalityjunkie.com/my-true-type-book/), pas mal foutu pour trancher en cas de doute entre les types. Et effectivement, j'ai trouvé des différences concrètes intéressantes entre ENTP et INFJ:

- les moments "Aha!", que ces deux types d'intuitifs dominants connaissent (ces moments où "ça" devient une évidence, le puzzle se met en place tout seul). Les INFJ le font via Ni, les ENTP via un processus d'allers-retours Ne-Ti qui peuvent être très rapides, ce qui peut ressembler à du Ni. Sauf que l'INFJ va ressentir au moment "Aha!" une espèce de plénitude-certitude, une conviction profonde et zen que c'est la réponse vraie et définitive. Le Ne-Ti va exploser d'enthousiasme au moment "Aha!", mais cela n'aura rien de définitif: la certitude est toute relative (jusqu'à preuve du contraire, après avoir trouvé d'autres informations, idées ou pistes). L'ENTP a tendance à osciller entre certitude enthousiaste et doute existentiel, alors que l'INFJ a une posture bien plus stable et zen.

- Ni-Se et Ne-Si sont confrontés à une problématique commune: on vit dans l'idéalisation et on a du mal à se confronter à la réalité pure et dure. Le Ni idéalise sa conception de ce qui doit être, et lutte durement avec Se pour la mettre en pratique. Mais c'est bien Ni qui mène l'INFJ par le bout du nez, c'est lui qui aura le dernier mot, d'où son perfectionnisme parfois acharné. En tant qu'ENTP, mon intuition est bien plus mouvante, souvent impossible à capter clairement... à quoi bon perdre du temps et de l'énergie à s'appliquer pour concrétiser quelque chose qui ne sera peut-être plus d'actualité demain dans deux heures minutes? L'ENTP est un perfectionniste dans l'âme, mais ça ne se voit pas, parce qu'il peut facilement avoir envie d'abandonner avant même d'avoir commencé...

- Je pense au concept de synchronicité. Les Ni et Ne dominants sont les pros de la synchronicité, mais ils ne l'envisagent pas sous le même angle. Les Ne-dom ratissent tellement large qu'il est statistiquement obligatoire que certaines données se recoupe de façon plus ou moins synchronisée*. Les Ni-dom eux, vont être particulièrement attentifs à certaines données qui répondent à leur Ni au moment où ils en ont besoin... leur attention aura été dirigée (souvent inconsciemment) vers ce qu'il finiront fatalement par trouver.
*:
 

Bref.

Avec les résultats de tes tests de fonctions, on voit quand même:
- qu'il y a en tête beaucoup de fonctions introverties, tu ne te trompes probablement pas en te voyant introvertie
- un axe Fe-Ti plus utilisé que son compagnon Te-Fi (quel que soit l'ordre de ces fonctions)
- un axe Ni-Se très contrasté (du type dominant-inférieur)

Je ne sais pas s'il te faut davantage de questions ou plutôt de l'observation pour continuer, je te trouve déjà pas mal avancée *pour ton âge* (on se comprend, hein, je parle du niveau d'utilisation et de détermination des fonctions, ça s'installe petit à petit ces bêtes-là Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kudryavka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ, 5w6, Chaotic Neutral, RLOAI
Age : 17
Lieu : L'enfer sudiste !
Inscription : 05/05/2016
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Jeu 12 Mai 2016, 18:44

Dodie a écrit:

Tu as passé un test d'enneagramme Kudryavka ?

Tu es du genre franc ?

Oui, les résultats sont là :
Spoiler:
 

Et niveau franchise, la plupart du temps oui, quitte à avoir des remords après, je dis les choses mais c'est toujours pour le bien des autres.

μαllollo a écrit:

La prochaine fois que tu te retrouves à cogiter et ressasser, essaie de te prendre sur le fait et de définir plus précisément les mécanismes de jugement derrière tes réflexions, ça peut aider...
C'est pas encore arrivé pour le moment mais j'y penserai Smile


μαllollo a écrit:

Alors, *étrangement*, je trouve les types ENTP et INFJ très proches, et pas forcément faciles à démêler... je suis d'ailleurs passée par un moment de doute dans ma vie d'ENTP, où j'ai envisagé la possibilité de l'INFJ avant de reprendre mes esprits (à partir de ce message-ci sur le fil de recherche de mon ancien profil: http://mbti.forumactif.fr/t2700p25-loading-new-type-please-wait-loading-new-type#77438). Là, je viens de lire un très bon livre (http://personalityjunkie.com/my-true-type-book/), pas mal foutu pour trancher en cas de doute entre les types. Et effectivement, j'ai trouvé des différences concrètes intéressantes entre ENTP et INFJ:

- les moments "Aha!", que ces deux types d'intuitifs dominants connaissent (ces moments où "ça" devient une évidence, le puzzle se met en place tout seul). Les INFJ le font via Ni, les ENTP via un processus d'allers-retours Ne-Ti qui peuvent être très rapides, ce qui peut ressembler à du Ni. Sauf que l'INFJ va ressentir au moment "Aha!" une espèce de plénitude-certitude, une conviction profonde et zen que c'est la réponse vraie et définitive. Le Ne-Ti va exploser d'enthousiasme au moment "Aha!", mais cela n'aura rien de définitif: la certitude est toute relative (jusqu'à preuve du contraire, après avoir trouvé d'autres informations, idées ou pistes). L'ENTP a tendance à osciller entre certitude enthousiaste et doute existentiel, alors que l'INFJ a une posture bien plus stable et zen.

Effectivement, moi quand j'ai ce moment de "Aha!' ça a tendance à être définitif. Si ça oscille, c'est que je ne suis pas dans mon état normal, car quand je vais bien, ces moments me laissent ce genre de plénitude, voilà, t'as trouvé le bon mot. Après même si mon shadow est censé être l'ENFP, y'a peut être un peu d'ENTP "intérieur" qui agit là-dessus, mais de manière générale, dans ces moments là, la certitude me laisse rassurée et apaisée. Disons que c'est très rare que ça se mette à osciller de la sorte.

μαllollo a écrit:
- Ni-Se et Ne-Si sont confrontés à une problématique commune: on vit dans l'idéalisation et on a du mal à se confronter à la réalité pure et dure. Le Ni idéalise sa conception de ce qui doit être, et lutte durement avec Se pour la mettre en pratique. Mais c'est bien Ni qui mène l'INFJ par le bout du nez, c'est lui qui aura le dernier mot, d'où son perfectionnisme parfois acharné. En tant qu'ENTP, mon intuition est bien plus mouvante, souvent impossible à capter clairement... à quoi bon perdre du temps et de l'énergie à s'appliquer pour concrétiser quelque chose qui ne sera peut-être plus d'actualité demain dans deux heures minutes? L'ENTP est un perfectionniste dans l'âme, mais ça ne se voit pas, parce qu'il peut facilement avoir envie d'abandonner avant même d'avoir commencé...

Mon intuition est sur le long terme, à vrai dire quand je ne concrétise pas un projet c'est quand je sais que je ne pourrai pas le terminer, je n'aime pas ne pas finir les choses, mais quand je décide de concrétiser, je m'y donne corps et âme ! Quitte à me prendre une bonne désillusion dans la tronche... (c'est arrivé y'a pas longtemps sur un projet qui me tenait à coeur et qui a été reporté à l'an prochain, j'ai littéralement pété les plombs ce jour-là)

μαllollo a écrit:
- Je pense au concept de synchronicité. Les Ni et Ne dominants sont les pros de la synchronicité, mais ils ne l'envisagent pas sous le même angle. Les Ne-dom ratissent tellement large qu'il est statistiquement obligatoire que certaines données se recoupe de façon plus ou moins synchronisée*. Les Ni-dom eux, vont être particulièrement attentifs à certaines données qui répondent à leur Ni au moment où ils en ont besoin... leur attention aura été dirigée (souvent inconsciemment) vers ce qu'il finiront fatalement par trouver.
*:
 

Je remarque les synchronicités surtout sur les sujets qui me tiennent à coeur, en effet. :') Les autres, je me contente de les voir, mais je n'y prête pas plus d'attention. Mais dès que ça recoupe sur quelque chose que je sens venir/se produire/autre chose, ça me prend littéralement la tête et ça peut m'enlever un énorme doute.

μαllollo a écrit:
Bref.

Avec les résultats de tes tests de fonctions, on voit quand même:
- qu'il y a en tête beaucoup de fonctions introverties, tu ne te trompes probablement pas en te voyant introvertie
- un axe Fe-Ti plus utilisé que son compagnon Te-Fi (quel que soit l'ordre de ces fonctions)
- un axe Ni-Se très contrasté (du type dominant-inférieur)

Je ne sais pas s'il te faut davantage de questions ou plutôt de l'observation pour continuer, je te trouve déjà pas mal avancée *pour ton âge* (on se comprend, hein, je parle du niveau d'utilisation et de détermination des fonctions, ça s'installe petit à petit ces bêtes-là Wink )

Oui, je pense que finalement y'a pas vraiment à tortiller, je pense que là la question est réglée, je suis une Ni-dom. :') J'avais un peu peur de cette conclusion parce qu'il y a tellement de gens mal typés que ça m'a fait dire "1% ? Wow aucune probabilité que j'y soie". Ca donne une image pas géniale du truc. Mais vu les résultats aux questions et mes conclusions, là j'en suis désormais tout à fait sûre. INFJ avec des influences ENTP, sans doute. Le père de mon demi-frère (qui lui je pense est INTJ) est je pense ENTP, et j'ai plus pris modèle sur lui que sur mon propre père (ESxJ sûr) qui était assez absent. Ca ne m'étonne donc pas tellement que j'aie ces influences, et en plus si les deux types sont durs à démêler...

Merci, vous tous, de m'avoir aidée, ça fait vraiment plaisir de votre part. <:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dodie
Aucun rang assigné
avatar

Type : ?NFJ 2w1 sp
Age : 23
Lieu : Dans un trou
Emploi : Étudiante
Inscription : 13/08/2014
Messages : 100

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Ven 13 Mai 2016, 01:29

Kudryavka a écrit:
Dodie a écrit:

Tu as passé un test d'enneagramme Kudryavka ?

Tu es du genre franc ?

Oui, les résultats sont là :
Spoiler:
 

Oh si tu es INFJ de type 5 je comprend mieux pourtant on te type INTP. C'est intéressant ! Jusqu'ici je n'avais vu que des INFJ de type 1 ou 2.

Kudryavka a écrit:

Et niveau franchise, la plupart du temps oui, quitte à avoir des remords après, je dis les choses mais c'est toujours pour le bien des autres.

Tu penses à toujours utiliser du tact ou tu es du genre à penser que c'est un effort peu nécessaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kudryavka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ, 5w6, Chaotic Neutral, RLOAI
Age : 17
Lieu : L'enfer sudiste !
Inscription : 05/05/2016
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Ven 13 Mai 2016, 19:58

Dodie a écrit:

Tu penses à toujours utiliser du tact ou tu es du genre à penser que c'est un effort peu nécessaire ?

A vrai dire ça dépend des jours, mais la plupart du temps je n'ai pas vraiment de tact. Quand j'essaie d'en avoir on ne m'écoute pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demonex
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - 5w6 - Sp/So - 693
Age : 21
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/08/2015
Messages : 139

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Sam 14 Mai 2016, 08:21

Aucun rapport mais tu as réfléchi à la possibilité que tu sois 6 ?

"Oh si tu es INFJ de type 5 je comprend mieux pourtant on te type INTP. C'est intéressant ! Jusqu'ici je n'avais vu que des INFJ de type 1 ou 2."

Des INFJ 2, sérieusement ? Tu es sure qu'ils n'étaient pas extravertis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
μαllollo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 9w8 sp/sx
Age : 35
Lieu : Dans l'aspirine
Emploi : Créatrice de vide par le vide
Inscription : 29/04/2016
Messages : 274

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Sam 14 Mai 2016, 12:03

Sans pression aucune, je dirais comme l'ami Demo à propos du type 6. Au-delà des tests, essaie d'observer les automatismes dans lesquelles tu te sens "coincée", ceux sur lesquels tu n'as pas prise. Evidemment, tu es encore jeune, ce ne sont pas forcément des mécanismes encore très ancrés... ne te prends pas trop la tête dessus, mais ne t' "enferme" pas encore dans un schéma supposé Wink

_______________________________________
Fondatrice du Cercle excentrique, dont l'objet est de tourner autour du pot en se tournant les pouces. Candidatures attendues (au tournant).
PS: Empêcheurs de tourner en ronds, s'abstenir. Et prière de ne pas caresser le Cercle dans le sens du poil, ou il deviendra vicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kudryavka
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ, 5w6, Chaotic Neutral, RLOAI
Age : 17
Lieu : L'enfer sudiste !
Inscription : 05/05/2016
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Sam 14 Mai 2016, 15:01

Demonex a écrit:
Aucun rapport mais tu as réfléchi à la possibilité que tu sois 6 ?

Oui, j'ai déjà envisagé la possibilité d'être 6(w5), mais ça a pas été plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dodie
Aucun rang assigné
avatar

Type : ?NFJ 2w1 sp
Age : 23
Lieu : Dans un trou
Emploi : Étudiante
Inscription : 13/08/2014
Messages : 100

Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type Lun 16 Mai 2016, 10:48

Demonex a écrit:

Des INFJ 2, sérieusement ? Tu es sure qu'ils n'étaient pas extravertis ?

"Sérieusement" ? Pourquoi ? C'est peu commun chez un INFJ ?
Je parlais de moi même en faite et je suis bien introverti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Difficultés à trouver mon type

Revenir en haut Aller en bas
 

Difficultés à trouver mon type

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Difficultés à trouver mon type
» Test Ennéagramme en français
» Aidez-moi à trouver le type de mon homme
» difficulté a trouver le plan
» Explicitation..Ecart-type

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-