Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 INTP ou ENTP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
madfranck
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 38
Lieu : Paris
Emploi : Cadree
Inscription : 18/02/2012
Messages : 1

Message(#) Sujet: INTP ou ENTP Sam 18 Fév 2012, 16:18

Bon différents test me donne INTP ou ENTP avec la différence I/E peu marquée à chaque fois. Les autres lettres sont par contre très marquées (aucun doute sur elles) et en général le P/J est le plus marqué en faveur du P dans mon cas.

Du coup je ne sais pas vraiment quel profil je suis, effectivement un peu introverti (voir même beaucoup si je ne connais pas les gens ou que je n'ai pas de points commuins avec eux) mais c'est plutot l'inverse dans le cas contraire. En gros effectivement si je suis entouré de gens qui me paraissent un peu simplets, je peux passer pour un véritable autiste, mais dans le bon environnement ce n'est pas le cas (et dans ma vie non plus, j'ai trouvé les bonnes personnes).

Alors du coup, c'est quoi mon profil ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 32
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Sam 18 Fév 2012, 16:45

@madfranck a écrit:
Bon différents test me donne INTP ou ENTP avec la différence I/E peu marquée à chaque fois. Les autres lettres sont par contre très marquées (aucun doute sur elles) et en général le P/J est le plus marqué en faveur du P dans mon cas.

Du coup je ne sais pas vraiment quel profil je suis, effectivement un peu introverti (voir même beaucoup si je ne connais pas les gens ou que je n'ai pas de points commuins avec eux) mais c'est plutot l'inverse dans le cas contraire. En gros effectivement si je suis entouré de gens qui me paraissent un peu simplets, je peux passer pour un véritable autiste, mais dans le bon environnement ce n'est pas le cas (et dans ma vie non plus, j'ai trouvé les bonnes personnes).

Alors du coup, c'est quoi mon profil ?


Bienvenu Smile

Je dirais plutôt ENTP à priori.

Il est très rare de voir un I douter du fait qu'il puisse être E, tandis qu'il est courant de voir des E se croire I. Cette simple constatation permet de faire un peu le ménage en cas d'ambiguïté, même si ça n'a rien de systématique.

Ensuite, d'un point de vu général, les ENTP sont sans doute les moins ostensiblement extraverti de tous les E, leur dominante intuitive étant par nature un processus inconscient, processus favorisant une attitude contemplative, voir introspective, en dépit de son inclinaison extravertie (donc en direction des objets extérieurs). Les deux ENTP de ma connaissance peuvent facilement être confondu avec des INTP dans certains contextes, tandis que je n'ai jamais remarqué l'inverse en ce qui concerne les INTP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella
Pionnier
avatar

Type : INFJ 4w5 so/sp
Age : 39
Lieu : La ville aux cent clochers
Emploi : Bibliothécaire
Inscription : 31/03/2011
Messages : 144

Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Dim 19 Fév 2012, 11:53

Bienvenue madfranck Very Happy

Il n'est pas toujours facile de distinguer les INTP et les ENTP au premier abord.

Généralement, les INTP préfèrent les activités solitaires et peuvent se passionner pour des sujets qui sont jugés sans intérêt ou ennuyeux par la majorité des personnes, mais les ENTP aussi !

Les deux types ont en commun de ne pas s'embarrasser de relations superficielles avec des personnes qu'ils jugent inintéressantes. En général, leur vie sociale est assez réduite. Ils ont plutôt un cercle restreint d'amis avec qui ils ont des affinités qu'une floppée de vagues connaissances.
Ils sont tous deux assez réticents aux phénomènes et aux engouements de masse, et n'aiment ni la foule, ni les attroupements.

Pour ces raisons, les ENTP peuvent souvent être confondus avec des introvertis et obtenir des résultats erronés aux tests.

Personnellement, pour distinguer les deux types, j'utilise plutôt leurs faiblesses en me basant sur les fonctions tertiaire et inférieure (Fe puis Si pour les ENTP, Si puis Fe pour les INTP).

Avec la maturité, les ENTP prennent conscience de la nécessité de passer d'une indifférence critique à une indifférence bienveillante. Ils commencent à accepter que les autres puissent être moins performants qu'eux et que cela n'enlève rien à leur humanité. Sans perdre leurs facultés critiques, ils deviennent plus bienveillants et à l'écoute des autres.

C'est très flagrant avec mes deux amis ENTP. Ils ont tous les deux un peu plus de quarante ans et, malgré des parcours totalement différents, ont eu la même évolution. Tous deux me racontent les difficultés qu'ils ont rencontrées quand ils étaient plus jeunes. Trop sarcastiques, trop durs, ne se mettant pas à la place des autres, ils ont dû lâcher du lest et accepter que les autres soient plus lents et avec des attentes différentes.
L'une est bibliothécaire et a eu des clashs terribles avec des collègues ou responsables. Dans ce milieu où la compétence et la motivation sont souvent défaillantes (pour des raisons historiques et principalement liées aux modes de recrutement), elle est arrivée avec ses gros sabots, très compétente et passionnée, et, aveuglée par son désir de proposer des services de qualité, n'a pas perçu la violence de son comportement. Le processus de remise en question a été très long et douloureux. Elle a dû accepter de mettre du liant (elle utilise souvent cette expression) sans qu'il s'agisse de manipulation ou de malhonnêteté intellectuelle (pendant longtemps, elle a considéré que la bienveillance était une forme de manipulation déguisée).
L'autre a irrémédiablement blessé des amis dans le cadre d'un projet commun. Participant à l'écriture collective d'une série de livres (série de courts romans aux personnages récurrents, basée sur le même principe que les séries télé), il réécrivait les textes de ses amis, les corrigeait, réorganisait les chapitres ... le tout sans se poser des questions sur l'impact de son comportement sur les co-auteurs. Aveuglé par son enthousiasme et son désir de justesse, il n'a pas perçu la dégradation de leurs relations.

Avec les années, les INTP peuvent également devenir moins sarcastiques, mais il s'agit chez eux d'un calcul visant à éviter les clashs et à préserver une ambiance, pas d'une profonde remise en question personnelle. Ils ont aussi tendance à sélectionner leurs amis, leurs relations, leurs activités et leur milieu professionnel afin d'éviter les déconvenues liées à leur comportement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Dim 19 Fév 2012, 13:29

Intéressant, j'ai un ami que je croyais introverti et donc INTP, a obtenu ENTP à des tests de personnalité et je trouve que ce que dit Exil est assez vrai pour les ENTP qui peuvent paraître un peu introverti mais qui ne le sont pas. Par exemple, mon ami est plutôt calme et posé quand on est entre amis, mais en cours il a tendance à se faire remarquer en foutant un peu le bordel, avec son meilleur ami ENTP aussi.. Very Happy

Donc je dirais ENTP pour toi !

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Lun 20 Fév 2012, 01:02

Salut Mad !!

j'ai toujours trouvé que les INTP et les ENTP étaient assez faciles à différencier, surtout chez les mecs. Par contre sur les forums c'est assez délicat de faire la différence entre le E et le I des gens.

Je mettrais un petit bémol sur l' "introversion" des ENTP : pour moi c'est un peu la même que celle des ENFP , et quand on capte de quoi il s'agit, c'est vraiment de tout sauf de l'introversion.
De même pour la vie sociale : la plus part des ENTP y accorde une réelle importance et pour peu qu'ils aient une personnalité agréable, ils s'en servent comme un vrai atout.

Pour le reste , je suis d'accord avec ce qui est dit.

Autrement pour mes propres critères (comme d'hab ce n'est que mon ressenti) :
- Les ENTP jouent de leur différence : ils font plus facilement le clown
- Les INTP sont fiers de leur différence qu'ils attribuent plus facilement à une "supériorité"
- Les INTP sont plus portés sur la démarche intellectuel, les ENTP sur le fait de débattre pour débattre
- Les INTP sont plus sûr d'eux et inspirent plus confiance au niveau professionel
- Les ENTP sont beaucoup plus superficiels
- Les ENTP savent bien mieu manipuler les gens que les INTP
- Les ENTP sont plus aventureux dans la vie réelle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Mar 28 Fév 2012, 17:23

Salut,

C'est mon premier post ici, j'ose pas trop créer un topic pour le moment sachant que j'ai pas de raison profond mais les réponses à ce sujet me font douter, aussi je me permets de squatter un peu... clown


@madfranck a écrit:
Du coup je ne sais pas vraiment quel profil je suis, effectivement un peu introverti (voir même beaucoup si je ne connais pas les gens ou que je n'ai pas de points commuins avec eux) mais c'est plutot l'inverse dans le cas contraire. En gros effectivement si je suis entouré de gens qui me paraissent un peu simplets, je peux passer pour un véritable autiste, mais dans le bon environnement ce n'est pas le cas (et dans ma vie non plus, j'ai trouvé les bonnes personnes).
Exactement comme moi.


@segovois a écrit:
- Les ENTP jouent de leur différence : ils font plus facilement le clown
- Les INTP sont fiers de leur différence qu'ils attribuent plus facilement à une "supériorité"
Pour ça je suis entre les deux. Personnellement je considère usuellement ça plutôt comme une forme de supériorité, mais mon manque de confiance en moi me pousse souvent à effectivement "faire le clown", et beaucoup d'autodérision.
Comme madfranck en revanche, je ne "fais le clown" quasiment que lorsque je suis en confiance avec des personnes que j'estime, des personnes que je juge suffisamment capables de me comprendre. Sinon j'ai plutôt tendance à une timidité un peu autistique. Very Happy

@segovois a écrit:
- Les INTP sont plus portés sur la démarche intellectuel, les ENTP sur le fait de débattre pour débattre
Là encore je suis un peu entre les deux, mais j'ai facilement tendance à plonger dans un débat sans savoir où je veux aller et sans forcément avoir le bagage pour tenir dans le domaine ou la situation dont il est question, ce pour la volonté de débat même. J'ai également tendance à provoquer sarcastiquement les gens un peu comme lors d'un duel, afin d'aboutir à une sorte de débat ou une confrontation rhétorique où j'essaie de m'imposer. Lol

@segovois a écrit:
- Les INTP sont plus sûr d'eux et inspirent plus confiance au niveau professionel
Je suis assez peu sûr de moi, je manque de confiance. En revanche il peut m'arriver de revêtir un masque plus assuré voire carrément arrogant dans certaines des confrontations que j'ai évoquées précédemment. Smile
J'inspire actuellement peu confiance au niveau professionnel, en tant qu'élève... pas très sérieux. Rolling Eyes

@segovois a écrit:
- Les ENTP sont beaucoup plus superficiels
- Les ENTP savent bien mieu manipuler les gens que les INTP
- Les ENTP sont plus aventureux dans la vie réelle
Là encore je risque d'être concerné. Je ne me considère pas comme superficiel mais parfois la description de certains "symptômes" des INTP, des enfants précoces comme j'étais et ce genre de fonctionnements me paraissent parfois trop "profondes", alors que je pense pas être spécialement bête.
J'ai tendance à manipuler les gens oui, et j'y arrive plutôt bien. Enfin, ce surtout par écrit (SMS...) plus qu'IRL.
Aventureux... ça dépend pour quoi, j'ai aussi tendance à remettre à mes 18 ans toutes les choses un peu importantes et/ou risquées. Smile



À part ça je pense être quand même plus INTP (j'ai toujours obtenu I aux tests par exemple, mais avec un I et un T faibles à très faibles, alors que j'ai un N et un P assez marqués).
Bref, dites-moi ce que vous en pensez si vous voulez, sinon c'est pas très grave. Very Happy


Merci ! Smile
Bonne fin de journée.




Edit :
Si j'ai bien compris le principe les fonctions cognitives d'un EXXX et d'un IXXX sont les mêmes, mais la fonction dominante est inversée avec l'auxiliaire, la tertiaire avec l'inférieure. L'ordre a-t-il donc vraiment une importance déterminante ? La fonction dominante est-elle écrasante par rapport aux autres ?
Merci !



Edit 2, peut-être important pour la détermination de la dominante E ou I :
J'ai une personnalité assez contrastée, je suis généralement vu comme quelqu'un de passif (je pense l'être 80 % du temps en gros), mais parfois j'ai des sursauts d'énergie en quelque sorte et je passe en mode hyperactif. Very Happy
Sinon je suis aussi capable de passer des heures à ne rien faire, mais en ne faisant rien je suis toujours en train de faire quelque chose ('porte quoi :drunken: ). En gros je peux passer des heures devant mon bouquin de physique sans le lire, à rêver et penser à des trucs et à m'occuper tout le temps (en même temps c'est pas comme si j'allais passer des heures à ne penser à RIEN Rolling Eyes ).
Donc en fait ça joue peut-être plus pour le I ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Sam 03 Mar 2012, 12:45

Oserais-je un up ? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Desdinova
Pionnier
avatar

Type : INFP 4w5 sp/sx
Lieu : Xibalba
Emploi : Rêveur
Inscription : 11/08/2011
Messages : 889

Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Sam 03 Mar 2012, 14:45

Tu dis que tu as un T très faible.
As-tu déjà lu la "description" des INFP et est-ce que tu te reconnais dedans ? Parce qu' il y a pas mal de choses que j'ai en commun avec toi Smile

_______________________________________
Un suicide élégant est l'ultime œuvre d'art...
Si mon cœur pouvait penser, et si ma tête pouvait sentir, j’aurais un autre regard sur le monde.



Come on maggot brain, go on maggot brain...



"Will you deliver Spain from bondage ?" Sad  Pleureur  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Sam 03 Mar 2012, 21:47

Yes, j'ai lu un peu toutes les descriptions et je suis quasiment certain de ne pas être NF et notamment INFP, j'ai pas assez de valeurs personnelles pour ça et je me sens pas assez humaniste en fait, je sais pas trop comment dire. Pas forcément assez honnête non plus, pour être franc. Smile
Je suis également sûr d'être N et neuro-droitier
En fait je suis sûr à 98 % ou à peu près d'être NTP. E ou I, je sais pas trop. J'aurais plus tendance à me sentir I mais ce que je lis sur les forums américains et ci-dessus, dans le cas des personnes qui se posent la même question, me fait vraiment douter.
Peut-être parce que j'arrive pas trop à cerner le rôle et l'action de (Ne) par exemple.

D'ailleurs, en parlant d'intuition, je sais pas trop quoi penser, étant donné que je me retrouve beaucoup dans (Ni) également.
Revenir en haut Aller en bas
Desdinova
Pionnier
avatar

Type : INFP 4w5 sp/sx
Lieu : Xibalba
Emploi : Rêveur
Inscription : 11/08/2011
Messages : 889

Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Dim 04 Mar 2012, 00:44

Tiens, moi aussi je suis neuro-droitier, en fait je le savais avant mon type mbti ça^^ en fait dire N et neuro-droitier c'est un peu un pléonasme :P

_______________________________________
Un suicide élégant est l'ultime œuvre d'art...
Si mon cœur pouvait penser, et si ma tête pouvait sentir, j’aurais un autre regard sur le monde.



Come on maggot brain, go on maggot brain...



"Will you deliver Spain from bondage ?" Sad  Pleureur  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Dim 04 Mar 2012, 02:25

Je crois que ça s'applique surtout aux NP, je sais pas si c'est toujours le cas des NJ scratch

Oh quoique. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Dim 04 Mar 2012, 04:19

===> Pour mon avis INTP carrement, et je trouve pas que tu aies un T faible ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Dim 04 Mar 2012, 13:04

Non j'ai pas forcément un T faible, mais il apparait faible dans les tests - hier encore -, ce qui est différent.
Qu'est-ce qui te fait dire que je suis INTP ?
Revenir en haut Aller en bas
Eldroth
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Montréal
Emploi : Gestionnaire de données
Inscription : 15/03/2012
Messages : 205

Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Jeu 15 Mar 2012, 03:16

Selon-toi, Ayahuasca, quel est la différence entre avoir un T faible et que ton T apparesse faible dans un test?

Le test, si t'en prend un bien fait, donne justement ta préférence T/F. Si ça ne donne pas beaucoup genre 60% T et 40% F, t'as une préférence pour le T. pas beaucoup, mais quand même.

Avoir un T "faible" (très mauvaise expression!!!. Je reprend: Avoir une préférence pour le F n'a rien à voir avec l'intelligence ou la capacité à performer dans certain tests de logique (je suis définitivement INTP et j'suis souvent pourri dans les test de logique. Ma compagne qui est ISFJ a plus de facilité. Je sais pourquoi: Je regarde trop loin alors qu'elle regarde ce qui est dans la question ( Si vs Ne)

Faut aussi que tu tienne compte que tu n'as que 17 ans. Ya rien de mal en soit, mais il n'est pas toujours évident de typer aussi jeune. Il est fort possible que tu sois encore en train d'apprivoiser ta 2e fonction et donc, même l'approche inverse proposée par Stella (regarder tes faiblesses) peut ne pas être concluente.

Une fonction mal développée/en cours de développement va donner des résultats semblable à une 4e fonctions (qui est, dans le fond, simplement notre fonction qui va être "éternellement" en cours de développement)

Et faut toujours se rapeler qu'on est pas un type, mais que notre type est le nom général donné à ceux qui préfèrent les même fonction que nous.

_______________________________________
"Il est souvent difficile de savoir si une personne appartient à un type ou d'un autre, en particulier en ce qui concerne soi-même."
"Le but de la typologie psychologique n'est pas de classer les êtres humains en catégories - ce qui en soi serait assez inutile."

- Carl Jung
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Jeu 15 Mar 2012, 22:48

Je ne suis pas d'accord, pour moi un test ne donne en aucun cas mon degré de préférence pour telle ou telle fonction, mais encore une fois le degré de consicence que j'ai de ma préférence.
Si je suis INTP, que j'obtienne 53 ou 95 % au test ne dépend que de la conscience que j'ai de ma préférence, ma préférence sera quand même T et de loin (même si je suis persuadé du contraire - ce qui normalement n'a de toute façon pas lieu d'être).
Je n'associe pas le T a une grande capacité de logique, mais plutôt à un type de réflexion qui privilégie la logique, fût-elle mauvaise ("mauvaise"...).
Effectivement je suis adolescent, et en pleine formation (recherche ?) de ma personnalité. C'est peut-être pour ça aussi que je me sens globalement très Ne en ce moment, je sui à l'âge où l'on développe sa fonction secondaire il me semble.
Enfin je me sens très Ne et très Ti et un peu tout le reste.

D'ailleurs, ça m'intrigue. Je me reconnais dans Ti, Ne, Si et Fe, mais pas que (edit du 28/04/2012 : n'importe quoi. C'est parce que je connaissais pas assez les fonctions cognitives. Smile ). Et j'ai récemment passé un test sur Internet sur les fonctions cognitives, j'ai obtenu Ni en premier et Ne ensuite, assez loin devant Ti et je crois Fi ou Te. C'est pas trop normal pour un INTP. Very Happy

Euh pavé, je sais plus trop ce que je voulais dire, on va dire que c'est bon.


Dernière édition par Ayahuasca le Sam 28 Avr 2012, 21:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Jeu 15 Mar 2012, 23:11

Aya je pense que tu es bien plus Ne que Ni (c'est juste un avis perso) et que c'est réellement, de loin, ton inclinaison personnelle.

Si ça peut te rassurer j'obtenais aussi de haut score en Ni sur les tests internet.

Pour toi Ti+Ne ==> oui.

Citation :
pour moi un test ne donne en aucun cas mon degré de préférence pour telle ou telle fonction, mais encore une fois le degré de consicence que j'ai de ma préférence.

Oui oui oui !!! j'approuve à 100%
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Jeu 15 Mar 2012, 23:49

D'accord, merci Very Happy
Et à titre purement informatif (j'essaie de bien comprendre), qu'est-ce qui te pousse à dire que je suis Ne plus que Ni, par exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
Eldroth
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Montréal
Emploi : Gestionnaire de données
Inscription : 15/03/2012
Messages : 205

Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Ven 16 Mar 2012, 04:11

Honnêtement, je trouve que les tests sont un bon ramassi de n'importe quoi. Pour qu'il soit valable, il faut, comme t'as mentionné, que tu te connaisses au départ. Pour un test pour mieux te connaitre, c'est assez ridicule.

Pour moi, c'est sous-entendu que tu réponds selon ta connaissance de toi parce qu'il n'y a pas d'autre façon de répondre. À moins que tu ne répondes en fonction du voisin? (sarcasme)

Mais c'est pour ça que j'pense qu'il faut oublier les tests et s'observer sois-même, dans son quotidien. C'est trop facile d'être biaisé avec les tests.

Je te suggère d'observer ce que tu fais et pourquoi tu l'fais. De quoi tu discutes, avec qui. J'avoue que c'est plutôt SJ, mais essais de prendre des notes pendant une semaine. si avec ça tu n'as toujours pas d'idée de qu'elles fonctions t'utilises...

Il y a effectivement de bonne chance que tu sois en train de former ta 2e fonction (Tout ce que j'ai lu parle de formation/pratique. Mais tu es aussi en recherche de ce que tu pratiques Wink ) Ya pas d'âge précis, mais c'est genre de 0-15 fonction 1, 16-25 fonction 2, 25-40 fonction 3 et 40+ fonction 4. Ça varie énormément d'une personne à l'autre.

Au moment où on se "spécialise" dans une fonction, il est normal de la sur-utiliser et de se tromper. On est en apprentissage. C'est comme avec n'importe quelle autre activité.

Faut se rappeler que lorsqu'on travail notre 3e fonction, par exemple, on continu d'utiliser principalement notre 1ere, suivi de la 2e et ensuite on pratique la 3e. Ce qui fait qu'on continu de perfectionner nos 2 fonctions principales toute notre vie et donc qu'elle vont "toujours" rester principales. Je dit "toujours" car il y a peut-être des exceptions genre Traumatisme cranien ou fouille-moi-quoi qui peut peut-être complètement déstabiliser une personalité. Je ne suis vraiment pas un spécialiste en la matière.

J'avoue ne rien comprendre à la fin de ton message:
"D'ailleurs, ça m'intrigue. Je me reconnais dans Ti, Ne, Si et Fe, mais pas que."

_______________________________________
"Il est souvent difficile de savoir si une personne appartient à un type ou d'un autre, en particulier en ce qui concerne soi-même."
"Le but de la typologie psychologique n'est pas de classer les êtres humains en catégories - ce qui en soi serait assez inutile."

- Carl Jung
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Ven 16 Mar 2012, 13:31

On est d'accord, et effectivement je m'oppose toujours aux quelques personnes avec qui j'ai parlé qui m'affirmaient que "le meilleur moyen de savoir de quel type on est c'est de passer le test". Ça passe effectivement par l'observation, tout ça. Le test idéal sur une personne avec une connaissance idéale d'elle-même serait cependant fonctionnel, mais sur une vingtaine de questions à deux choix... Smile

Effectivement je pourrais être en train de développer Ne, ce qui pourrait être la raison pour laquelle je suis assez... superficiel dans mes réflexions en ce moment. Enfin, vraiment intuitif, je pense par associations d'idées et mes réflexions suivent souvent des chemins parcourus à toute allure, et j'ai du mal à y revenir en détail pour vérifier. Smile

Pour la fin de mon message, je voulais dire que d'après les descriptions que j'avais lues des fonctions utilisées par un INTP (et un ENTP), donc Ti, Ne, Si, Fe ; je me reconnaissais assez bien dedans. Mais je parlais d'autres fonctions dans lesquelles je me reconnaissais également : Ni, Fi par exemple.

En fait je suis certain d'être xNTP, et un peu moins sûr de mon I (2/3). Donc je sais pas si les fonctions apportent vraiment une aide, je devrais peut-être mieux m'intéresser au mode de réflexion, ce genre de choses.

Je dis beaucoup de choses sans plus savoir où je veux en venir et je suis tout simplement incapable de me relire, ou quasiment. C'est Ne ça ? Lol
En tout cas je sais plus à quoi je voulais en venir. Bon, c'est assez long comme ça, je vais m'arrêter ici.
Revenir en haut Aller en bas
Eldroth
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Montréal
Emploi : Gestionnaire de données
Inscription : 15/03/2012
Messages : 205

Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Ven 16 Mar 2012, 21:40

Je crois que les xNTP peuvent voir la même chose que moi: ça change quoi de mettre sur ta feuille ENTP ou INTP. est-ce que ça change qui tu es? Est-ce que t'as l'intention de modifier comment tu vis en fonction de se I/E ou bien si plutôt ce I/E est simplement la réflection de comment tu vis?

C'est pour ça que j'ai laissé tombé les description de type, les types en tant que tel. D'ailleurs, c'est bien dit dans chaque ouvrage que j'ai lu: les type sont des stéréotype, des guides. Il ne représente personne de réel. C'est un ramassi de statistiques, d'observation sur des milliers de personnes. (je me retrouve très bien dans la description des ITNP, mais ma blonde ISFJ ne s'y vois pas bien. Mais elle est définitivement ISFJ

Maintenant, je me "contente" d'observer les comportement et d'essayer de les associer aux fonctions.

Faut se rappeler qu'on utilise tous, chaque jour, toute les fonctions sans exception donc il est normale, surtout lorsqu'on est plus jeune et qu'on essaie plusieur choses pour connaitre nos goût d'utiliser "plus que la moyenne de notre type" certaine fonction qui nous sont.. "étrangère".

Ayahuasca a écrit:
Je dis beaucoup de choses sans plus savoir où je veux en venir et je suis tout simplement incapable de me relire, ou quasiment. C'est Ne ça ?
Héhé. Je crois bien, oui. un Ne en bonne santé Smile Avec le temps, tu vas passer outre. Pour moi, l'instant présent est très... là là. Voilà 2 phrases, c'est de l'histoire ancienne. Et je m'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Ven 16 Mar 2012, 23:11

Oui, on est d'accord, les types c'est une typologie, pas grand-chose à ajouter là-dessus.

C'est pas forcément une fin en soi de déterminer si je suis en définitive E ou I, mais ça peut être intéressant, ne serait-ce qu'à des fins statistiques en analysant mes relations, ou bien mon mode de cheminement intellectuel.


@Eldroth a écrit:
Pour moi, l'instant présent est très... là là. Voilà 2 phrases, c'est de l'histoire ancienne. Et je m'aime.

J'ai pas trop compris ce que ça voulait dire, ça avait sûrement un sens en tout cas. Parce que moi en ce moment je pars régulièrement dans des délires de ce genre, à partir d'un fil conducteur basé sur des idées et des connexions implicites que moi seul peux suivre, ça fait un peu bizarre vu de l'extérieur parfois. Lol
Revenir en haut Aller en bas
Eldroth
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Montréal
Emploi : Gestionnaire de données
Inscription : 15/03/2012
Messages : 205

Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Sam 17 Mar 2012, 00:21

J'suis d'accord que ça peut paraître biz pour les autres, mais l'opinion qu'ils ont de moi, surtout sur qqch du genre, ne m'importe pas.

Ce que je voulais dire c'est que quand tu vas accepter d'oublier de quoi tu parlais au départ, ça ne sera plus vraiment un problème. Quand qqch est vraiment important, je ne l'oublie pas comme ça.

J'oublie des trucs, mais ils sont sans importances réelles. Disons que j'ai eu une bonne idée qui m'a fait penser à qqch d'autre que j'aime bien et qqch d'autre et etc. Rendu à 5-6 idée plus loin, je suis heureux d'avoir l'idée que j'ai à ce moment-là. Je ne regrette pas la première idée que j'ai oublié. Elle m'a apporté du bonheur à son heure, mais là, je suis rendu à une autre et c'est tout.

Mais: Oui! Ça complique les conversations. Mais je ne parle de sujet sérieux qu'avec du monde qui me connaisse et en qui j'ai confiance. Comme ils me connaissent, ils sont habitués, après un "déraillage" de ma part, que je leur demande de temps en temps: "Euh... pourquoi je parlais de ça déjà? Smile "

Je ne le vois plus comme un problème. Juste un trait qui n'a pas que du positif.

Pour moi "vivre au présent" ne veux pas dire vivre pleinement chaque instant. C'est plus... physique/temporel que ça. C'est litéralement vivre au présent. Le passé est fini et le future est incertain.

Dans un sens, ça fait que j'vis "pleinement" l'instant présent. C'est un effet secondaire (désirable) de ma façon de voir ce qu'est vivre au présent.

_______________________________________
"Il est souvent difficile de savoir si une personne appartient à un type ou d'un autre, en particulier en ce qui concerne soi-même."
"Le but de la typologie psychologique n'est pas de classer les êtres humains en catégories - ce qui en soi serait assez inutile."

- Carl Jung
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
why?
Aucun rang assigné


Type : INTP 5w4
Age : 28
Lieu : Somewhere
Emploi : Etudiant
Inscription : 30/01/2012
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Sam 17 Mar 2012, 01:44

"D'ailleurs, ça m'intrigue. Je me reconnais dans Ti, Ne, Si et Fe, mais pas que. Et j'ai récemment passé un test sur Internet sur les fonctions cognitives, j'ai obtenu Ni en premier et Ne ensuite, assez loin devant Ti et je crois Fi ou Te. C'est pas trop normal pour un INTP. Very Happy"

Pas forcément si ces fonctions se réfèrent à la socionique qui contrairement au MBTI qui privilégie 4 fonctions et minimise l'impact des 4 autres utilise les 8 fonctions de telle sorte qu'un intuitif aura souvent des fonctions Ni et Ne fortes, l'une consciente, l'autre inconsciente. Mais peut être que je dis n'importe quoi et que ça n'a rien à voir avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldroth
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 40
Lieu : Montréal
Emploi : Gestionnaire de données
Inscription : 15/03/2012
Messages : 205

Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Sam 17 Mar 2012, 15:51

La typologie dit qu'on utilise tous toutes les fonctions dans toutes les directions à chaque jour Ti-Te-Fi-Fe-Ni-Ne-Si-Se.

Le type est le reflet de ce que l'on croit être. (à tort ou à raison selon notre propre connaissance de nous-même)

La socionique, je crois, parle de la même chose, mais avec un langage différent. La gaffe est d'utiliser les même lettres et tout l'monde qui ne s'appronfondissent pas dans le sujet mais qui se croient quand même expert mélange les 2 systèmes de... euh... nomenclature.

le MBTI dit qu'un INTP est tel chose
alors que la socionique dit que le INTP est tel autre chose.

Ils utilisent tout deux INTP, mais ils ne parlent pas de la même chose.

un peu comme Pinguin (en anglais et plusieurs autre langues) et pingouin.

Pinguin = manchot (oiseau marin de l'antarctique qui ne vole pas)
Pingouin = oiseau de l'hémisphère nord qui vole.

Là t'as les média qui racontent n'importe quoi (je pense ici à Disney qui, dans leur film Happy Feet (les petit pied du bonheur) appellent tout les oiseau des pingouin dans la version française alors qu'il n'y a pas le moindre pingouin dans le film.

Même chose MBTI vs Socionique.

Et comme les 2 sont basé sur la même chose, il y a de grande ressemblance. Je n'ai pratiquement rien lu sur la socionique, par exemple. Mais à la base, tout n'est qu'utilisation de fonction.

Si un dit qu'on préfère utiliser tel fonction plutôt qu'une autre.
Alors que l'autre dit qu'on utilise plus consciament une fonction et que l'autre l'est inconsciament.
C'est juste de la sémentique. Blanc bonnet ou bonnet blanc?

Je suis allé au magasin alors que j'étais suposé aller à l'église.
Je suis allé au magasin et donc je ne suis pas allé à l'église.

On peut le voir comme étant différent, mais mon Ne me dit que j'm'en fout et que c'est pareil.

_______________________________________
"Il est souvent difficile de savoir si une personne appartient à un type ou d'un autre, en particulier en ce qui concerne soi-même."
"Le but de la typologie psychologique n'est pas de classer les êtres humains en catégories - ce qui en soi serait assez inutile."

- Carl Jung
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
why?
Aucun rang assigné


Type : INTP 5w4
Age : 28
Lieu : Somewhere
Emploi : Etudiant
Inscription : 30/01/2012
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP Lun 26 Mar 2012, 02:55

@Eldroth a écrit:
La typologie dit qu'on utilise tous toutes les fonctions dans toutes les directions à chaque jour Ti-Te-Fi-Fe-Ni-Ne-Si-Se.

Le type est le reflet de ce que l'on croit être. (à tort ou à raison selon notre propre connaissance de nous-même)

La socionique, je crois, parle de la même chose, mais avec un langage différent. La gaffe est d'utiliser les même lettres et tout l'monde qui ne s'appronfondissent pas dans le sujet mais qui se croient quand même expert mélange les 2 systèmes de... euh... nomenclature.

le MBTI dit qu'un INTP est tel chose
alors que la socionique dit que le INTP est tel autre chose.

Ils utilisent tout deux INTP, mais ils ne parlent pas de la même chose.

un peu comme Pinguin (en anglais et plusieurs autre langues) et pingouin.

Pinguin = manchot (oiseau marin de l'antarctique qui ne vole pas)
Pingouin = oiseau de l'hémisphère nord qui vole.

Là t'as les média qui racontent n'importe quoi (je pense ici à Disney qui, dans leur film Happy Feet (les petit pied du bonheur) appellent tout les oiseau des pingouin dans la version française alors qu'il n'y a pas le moindre pingouin dans le film.

Même chose MBTI vs Socionique.

Et comme les 2 sont basé sur la même chose, il y a de grande ressemblance. Je n'ai pratiquement rien lu sur la socionique, par exemple. Mais à la base, tout n'est qu'utilisation de fonction.

Si un dit qu'on préfère utiliser tel fonction plutôt qu'une autre.
Alors que l'autre dit qu'on utilise plus consciament une fonction et que l'autre l'est inconsciament.
C'est juste de la sémentique. Blanc bonnet ou bonnet blanc?

Je suis allé au magasin alors que j'étais suposé aller à l'église.
Je suis allé au magasin et donc je ne suis pas allé à l'église.

On peut le voir comme étant différent, mais mon Ne me dit que j'm'en fout et que c'est pareil.

Oui mais visiblement le mbti a tendance à mettre en avant 4 fonctions et à réduire l'importance des 4 autres. Dans la socionique il y a également 4 fonctions très "fortes", deux conscientes et deux inconscientes mais pourtant ce ne sont pas les mêmes fonctions qui partagent les positions "fortes" et "faibles" comme tu le dis hors chaque fonction de la socionique a une définition très ressemblante à celle du mbti. Mais pourtant on n'arrive pas au même résultat dans l'ordonnancement des fonctions.

Ex : INTP peut correspondre à INTp ou INTj en socionique mais aura plutôt tendance à référer à INTp il me semble et dans ce cas les fonctions conscientes "fortes" seront Ni/Te et les insconscientes "fortes" seront Ti/Ne.

Du coup ou je veux en venir c'est que le test des fonctions englobe une définition de celles-ci rapprochant les deux modèles mais pourtant on voit bien que ces modèles ont des visions très différentes de la dynamique des fonctions.

Donc la fiabilité de ces tests de fonctions particulières serait plutôt faibles car oui on voit le % d'utilisation de chacune mais suivant le modèle elle sera mise de côté ou plutôt utlisée consciemment/inconsciemment (INTP Ni par ex peu utilisée en théorie alors qu'au contraire ce sera une fonction consciente "forte" pour l'INTp socionique).

Pour moi ce n'est pas juste de la sémantique la différence d'usage des fonctions dans ces deux modèles.
Dans ton exemple tu pars du principe qu'inconscient = tendance à accomplir mais c'est plus qu'une tendance.
Si je comprends bien le MBTI considère qu'une fonction est utlisée quand elle est consciente et donc les inconscientes seraient peu utlisées c'est ça ?
Mais de toute manière il y a toujours un décalage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: INTP ou ENTP

Revenir en haut Aller en bas
 

INTP ou ENTP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» vrais Intp ou Entp
» INTP ou ENTP
» Reclassification INTP->ENTP. Fantasme ou riality?
» qui suis je ?
» INTP ... et ENTP ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-