Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 INFP et Sentiments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Linh
Pionnier
Linh

Age : 44
Lieu : Paris
Emploi : .
Inscription : 12/10/2011
Messages : 537

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeMer 25 Jan 2012, 22:23

Bien que, je ne sache pas si ma question puisse trouver une réponse théorique, je tente de vous la poser.

Les INFP sont souvent des personnes hypersensibles, empathiques qui ressentent fortement leurs sentiments et émotions ...

Pensez vous qu'après un événement traumatisant, un INFP puisse perdre son empathie, le contact avec ses sentiments et devenir définitivement moins sensible, voir insensible ?


_______________________________________
Au comble de la joie, pourquoi ce sentiment de solitude indicible ?
Isolée dans le tumulte, solitaire dans la foule,
Je ne peux changer le caractère que le Ciel m'a donné.
Revenir en haut Aller en bas
erache
Aucun rang assigné
erache

Type : INFP
Age : 35
Lieu : La Réunion
Emploi : "Informaticien"
Inscription : 03/04/2008
Messages : 114

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeJeu 26 Jan 2012, 04:16

Salut, je réponds rapidement à ta question... c'est étrange comme ta question me parle beaucoup à l'heure actuelle !!!

Il se trouve qu'il y a un mois de ça, j'ai vu un thérapeute, il m'a en quelque sorte délivré d'un mal personnel qui dure depuis des années. J'avais l'impression de ne plus avoir d'émotions, ni de sensations... Et finalement, c'est un évènenement assez banal qui a créé cet état ! C'est finalement mon hyper sensibilité qui m'a coupé de tout ceci. Cet évènement a été tellement fort pour moi à ce moment là que je me suis coupé de tout émotion et de toute sensation pour ne plus jamais avoir mal... et ça fait 15 ans ! Je viens enfin de le réaliser et grâce au thérapeute, il a changé ce comportement et je vis (revis? renais?) depuis 1 mois... pourvu que ça dure !

Tout ça pour dire que mon hypersensibilité a fait de moi un être complètement replié sur moi-même... coupé de mes émotions et sensations pour ne plus avoir mal... Insensible dirons-nous ! En fait, je n'étais pas devenu insensible mais je n'étais pas moi-même Smile

ALors je ne sais pas exactement dans quel cadre tu posais ta question mais il est possible de se couper de tout ça en effet Wink

@ tte Smile

_______________________________________
Etre heureux, ce n'est pas nécessairement confortable (Thomas d'Ansembourg)
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeJeu 26 Jan 2012, 19:23

Bon je suis peut être encore trop jeune et mon expérience n'est peut être pas si cohérente, mais depuis 1 mois je pratique la méditation (1 à 2 fois par jour, j'ai découvert le MBTI en même temps), et depuis quelques semaines je me sens vide en sentiments parfois... je veux dire quand je suis seul. En fait, depuis je ressens plus les choses au contact des gens, par empathie, plutôt que de vraiment les sentir en moi, je me sens littéralement vide parfois.

Un évènement traumatisant pourrait en effet affecter l'individu selon la façon dont il interprète cet évènement, de façon négative ou positive. Mais perdre notre empathie et devenir insensible, cela semble impossible pour quelqu'un qui a vécu toute sa vie dans ces eaux là, il y a forcément des restes...

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Linh
Pionnier
Linh

Age : 44
Lieu : Paris
Emploi : .
Inscription : 12/10/2011
Messages : 537

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeSam 28 Jan 2012, 02:35

Merci à tout les deux pour vos témoignages et avis ...


Concrètement, il y a un mois et demi, j'ai été agressé par un individu qui m'a plaqué au sol en mettant sa main sur mon visage, menaçant de m’étouffer... je ne pouvais plus respirer ... Terrifiée, j'ai cru ma dernière heure arrivée ... et plus instinctivement je me débattais plus il serrait. Au prix d'efforts surhumains je me suis calmé mais j'ai nettement senti comme un déclic dans mon esprit qui me fait penser que pour se protéger mon inconscient s'est déconnecté de mes sentiments, émotions ... depuis tout est différent.

Pour essayer de vous expliquer ... aujourd'hui je ne ressent plus les liens avec mes proches familles ou amis comme avant ... Par exemple comme tout le monde, intérieurement je ressentais fortement l'amour que je porte à mon compagnon mais également son amour pour moi sans qu'il ait besoin de me le signifier... je ressentais la tristesse, la solitude ect... chez les autres par empathie comme des sentiments m'appartenant ... et aujourd'hui plus rien.

Je n'ai plus autant de plaisir à être entre amis ou même à exercer les activités qui me passionnaient et faisaient mon bonheur. Écouter de la musique ou regarder un film même particulièrement triste ne m’évoque aucune émotion. De même lorsqu'un pauvre mal voyant m'a demandé de l'aide, me racontant son histoire ... ses enfants qui l'ont abandonné ect ... je n'ai rien ressenti, je n'ai pas été touché alors que j'aurais eu les larmes aux yeux autrefois. !!

Ce n'est pas tellement que je me sente vide ... mais plutôt "lisse" (je sais que cela ne veut rien dire) un peu comme si tout égal ou sans importance. Autrefois j'avais l'habitude de m'appuyer sur mes sentiments pour prendre des décisions, j'ai parfois l'impression d’être perdu, que ma pensée tourne sans fin dans un labyrinthe, si bien qu'au final je me met à utiliser une certaine logique dans mes choix.

Je crois véritablement que mes sentiments existent toujours quelque part mais sont actuellement hors d'atteinte. Et malgré que je sois déjà suivi ... parfois le désespoir m'envahit, j'ai peur de ne jamais trouver la manière de redevenir moi même.


C'est pourquoi j'essaye de savoir si quelqu'un d'autre a déjà vécu cela ... comment s'en est il sorti ?


_______________________________________
Au comble de la joie, pourquoi ce sentiment de solitude indicible ?
Isolée dans le tumulte, solitaire dans la foule,
Je ne peux changer le caractère que le Ciel m'a donné.
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeSam 28 Jan 2012, 12:55

Ce genre d'évènement peut créer un blocage dans l'esprit de l'individu, j'ai déjà vécu des choses malheureuses mais qui se suivaient plutôt par un excès de colère ou de tristesse, je n'ai jamais vraiment eu d'évènement similaire au tien et je suis désolé pour ce qui t'es arrivé... je suppose qu'on vit tous au moins une fois ce genre de chose.

A priori ce blocage serait une sorte d'auto défense que créerait le subconscient pour éviter un excès d'émotion, comme la haine ou même la dépression, c'est tout à fait normal. Le problème c'est que bien souvent c'est une bombe à retardement, surtout chez les INFP qui gardent tout cela en eux.

En effet vu que nos émotions font un long chemin avant de s'extérioriser, entre temps on peut ressentir un vide. Quand j'ai appris la mort de mon père, pendant 1 à 2 semaine je n'ai pas vraiment pleuré ou été triste (je ne l'ai pas vraiment connu), mais c'est après une longue réflexion sur ce qui aurait pu être ma vie avec lui que j'ai ressenti une puissante tristesse, c'est passé par la suite.

La meilleure chose est de laisser faire le temps, et d'affronter sa peur. Mais un psychologue qualifié t'expliquerait ça bien mieux.

Revenir en haut Aller en bas
Linh
Pionnier
Linh

Age : 44
Lieu : Paris
Emploi : .
Inscription : 12/10/2011
Messages : 537

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeDim 29 Jan 2012, 00:26

C'est vrai tu as sans doute raison, je n'avais pas pensé qu'avec notre habitude à tout intériorisé cela demanderait certainement du temps ... !!

A la suite de cet incident on me demandait souvent comment je me sentais, si j'en voulais à ce type mais je n'ai ressenti aucune colère, ni tristesse ... alors finalement j'ai du tout intérioriser mais a un moment ou un autre cela finira sans doute par sortir ...

Oui je n'ai pas le choix que de laisser faire le temps et le travail avec ma psy faire son chemin !!


_______________________________________
Au comble de la joie, pourquoi ce sentiment de solitude indicible ?
Isolée dans le tumulte, solitaire dans la foule,
Je ne peux changer le caractère que le Ciel m'a donné.
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeDim 29 Jan 2012, 00:47

Laisse tout exploser..

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Spitz
Aucun rang assigné
Spitz

Type : ISTP
Age : 26
Lieu : Montréal
Emploi : étudiant
Inscription : 29/12/2011
Messages : 28

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeDim 29 Jan 2012, 14:15

Ce que tu décris est un trouble de stress post traumatique. C'est vrai que ça fait beaucoup de bien de partager ça sur un fofo, j'espère néanmoins que tu as consulté un professionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Stella
Pionnier
Stella

Type : INFJ 4w5 so/sp
Age : 42
Lieu : La ville aux cent clochers
Emploi : Bibliothécaire
Inscription : 31/03/2011
Messages : 144

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeDim 29 Jan 2012, 15:55

HongTuyet, je suis sincèrement désolée de ce qui t'est arrivé ... pale

Comme le dit yasine, ce que tu décris ressemble beaucoup aux symptômes du trouble de stress post-traumatique ... et aussi aux témoignages de militaires confrontés à des dépressions suite à leur retour de missions difficiles (Bosnie, Afghanistan ...).

Ce que tu décris ressemble également à ce qu'on nomme "mécanisme de dissociation" et qui survient fréquemment pendant un épisode de stress intense. Concrètement, lorsque les hormones du stress (cortisol et adrénaline) dépassent un seuil critique, un processus de court-circuit se met en place pour éviter des conséquences graves (arrêt cardiaque notamment). D'autres hormones (morphine, kétamine) bloquent l'amygdale, créant une dissociation entre la personne et ses émotions. Après avoir ressenti une émotion très intense, la personne ne ressent alors plus rien, comme si elle était spectatrice de ce qui lui arrive.
Malheureusement, le blocage de l'amygdale empêche le processus de traitement et de stockage des souvenirs, ce qui génère des épisodes de flashback répétés où le souvenir est vécu avec la même intensité que l'évènement qui l'a déclenché. Il n'y a pas de processus de mise à distance et de mise en perspective possible sans l'aide d'un professionnel.

Les hyperémotifs ont une sensibilité plus forte de l'amygdale et un seuil de déclenchement plus bas que la moyenne.

Si tu veux en savoir plus, tu peux te pencher sur les travaux de Muriel Salmona ou aller sur ce site web, qui est très détaillé.

J'espère que le travail avec ta psy te permet d'avancer ... c'est un long processus mais nécessaire ...

Je te souhaite tout le courage possible pendant ce travail ...

EDIT : Tu trouveras dans cette vidéo extraite de l'émission Allo docteurs une explication très claire du phénomène de dissociation.


Dernière édition par Stella le Dim 29 Jan 2012, 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeDim 29 Jan 2012, 18:57

Quel phénomène intéressant, comme quoi je manque de culture générale Shocked . J'avais même pas pensé à un mécanisme physique, ça doit être dur pour celui/celle qui subit ça, j'imagine même pas Pleureur

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Stella
Pionnier
Stella

Type : INFJ 4w5 so/sp
Age : 42
Lieu : La ville aux cent clochers
Emploi : Bibliothécaire
Inscription : 31/03/2011
Messages : 144

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeDim 29 Jan 2012, 19:44

Chasing, c'est malheureusement un phénomène qui n'est pas très connu, ce qui augmente la souffrance des victimes en les isolant de leur entourage ... :|

Revenir en haut Aller en bas
Linh
Pionnier
Linh

Age : 44
Lieu : Paris
Emploi : .
Inscription : 12/10/2011
Messages : 537

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeMar 31 Jan 2012, 23:00

Oui c'est ça, "Dissociation" c'est ce mot qu'avait utilisé ma psy, mais en rentrant chez moi dans l'intention de faire des recherches, impossible de m'en souvenir ...

Merci Stella pour tes renseignements, je suis aller sur le site et lu les documents et visionné plusieurs vidéos... J'ai malheureusement reconnu tout les états par lesquels je suis passé... J'ai vécu tous les stades qui sont décrits, la peur qui m'a tétanisé, l'horreur de l'impuissance et de l'ignorance du dénouement...
Mais j'ai trouvé vraiment important de comprendre les mécanismes ainsi que tout ce qui en découle ... et d'une certaine manière "réconfortant" car parfois j'avais l'impression de m'inventer cet état.

Par contre ce qui m'étonne c'est qu'a part la dissociation d'avec mes sentiments qui fait que parfois je me sens perdu, que la vie sans les sentiments me semble fade ... je n'ai eu aucun autre symptôme ... je n'ai pas eu de visions, ni de cauchemars, je n'ai pas développés de peurs particulières... j'ai fait "sans mal" des récits aux différentes autorités, sachant mon agresseur en prison, je n'ai aucun problème pour emprunter le chemin du drame, ni de sortir de jour comme de nuit ...
En fait je n'ai aucun signe des troubles extérieurs indiqués et comme j'ai repris rapidement toutes mes activités, tout le monde peut croire que je vis parfaitement normalement.

Je me demande (et en même temps j'imagine que oui) si d'autres symptômes pourraient re-surgir d'un seul coup longtemps après ?

Merci Stella et tous les autres pour votre soutient ... je ne suis qu'au début d'un très long chemin !!

----------------------------
PS : Moi aussi je suis souvent impressionnée par les connaissances des membres de ce forum...

_______________________________________
Au comble de la joie, pourquoi ce sentiment de solitude indicible ?
Isolée dans le tumulte, solitaire dans la foule,
Je ne peux changer le caractère que le Ciel m'a donné.
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeSam 04 Fév 2012, 22:29

La guérison est possible, alors garder espoir est important, mon intuition me dit que tu peux y arriver ! ( et sérieux elle me le dit vraiment, s'en est mystique )

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Linh
Pionnier
Linh

Age : 44
Lieu : Paris
Emploi : .
Inscription : 12/10/2011
Messages : 537

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeLun 06 Fév 2012, 00:59

Merci beaucoup Chassing ... autrefois il m'est arrivé d'avoir intuitions très fortes qui ont fini par se réaliser alors je te crois !!

_______________________________________
Au comble de la joie, pourquoi ce sentiment de solitude indicible ?
Isolée dans le tumulte, solitaire dans la foule,
Je ne peux changer le caractère que le Ciel m'a donné.
Revenir en haut Aller en bas
Malie
Aucun rang assigné
Malie

Type : INFP 6
Age : 27
Lieu : Lune
Emploi : Etudiante
Inscription : 18/01/2010
Messages : 34

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeDim 19 Fév 2012, 01:44

Je vais surtout parler coté sentiments, émotions et sensations. Tu traverse surement une période d'inhibition. Tu ne ressens rien. Ce qui est normal dans notre car INFP face à un traumatisme. En fait tu ressens mais tu es déconnectée et quand il y aura un trop plein tu vas explosé et la chute sera très douloureuse alors essaye de mettre des mots dessus. Notre hypersensibilité peut nous pousser à une hypo-émotivité face à un traumatisme. "La chance" que tu as c'est que tu le sais, au fond, tu ne te voile pas dessus. Bonne chance et donne des nouvelles pour savoir comment évolues ta situation.
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeDim 19 Fév 2012, 13:24

Je me renseigne sur le stress post traumatique en ce moment car j'ai une amie qui je crois en est atteinte... et je pense qu'elle fait un évitement comportemental.

Mais toi ce serait donc l'évitement affectif, qui entraîne une certaine perte de sensibilité émotionnelle ?

Je cite :

Évitement affectif : À la suite d'un traumatisme psychologique, habituellement, le sujet présente une indifférence émotionnelle qui se manifeste sous la forme d’un détachement vis-à-vis d'autrui et de tentatives d’évacuer les émotions et sentiments (Carlson, 1997). L'évitement des émotions fortes protège le sujet d'une poussée émotive associée au drame. Un sujet peut éviter une situation où peuvent se présenter de fortes émotions, comme les disputes, les films d'horreur, etc. L'évitement affectif peut prendre la forme d'isolement des affects et d'isolement social.


Ou alors l'évitement physiologique ?

Je cite :

Évitement physiologique : L’évitement physiologique est une sorte d'anesthésie des sensations ou indifférence sensorielle. Les traumatisés rapportent avoir une atténuation des sensations de plaisir ou de douleur. L'évitement physiologique s'observe également dans l’annulation ou l’atténuation des sensations liées à l'expérience du traumatisme chronique (Herman, 1992). Les recherches cliniques menées auprès des sujets ont relevé, à la fois, la reviviscence et l'évitement des symptômes après des évènements traumatiques singuliers (Fletcher, 1996; Nader, 1996; Putnam, 1996). Pynoos et al., (1996) font remarquer l'extrême complexité des réponses post-traumatiques chez les sujets. Ils soulignent aussi la nécessité d’une approche développementale pour comprendre ces réponses post-traumatiques. Tandis que le TSPT s'observe chez des personnes à la suite de toutes sortes d'évènements traumatiques, la recherche clinique a montré qu'un TSPT complet et caractérisé se rencontre moins souvent chez des enfants que chez des adultes après un désastre (McNally, 1993; Ribbe, Lipovski et Freedy, 1995, cités par Carlson 1997). Par contre, les enfants sont plus sensibles que les adultes aux violences interpersonnelles. Ces réminiscences véhiculent un vécu renouvelé de terreur d'une façon tellement réaliste que naît le sentiment de la répétition imminente du drame.

Source : Wikipédia (j'essaierai de trouver de meilleures sources..)

Dans les deux cas j'ai l'impression que la personne a une certaine perte de sensibilité face aux émotions et aux personnes, et surtout chez l'INFP ,ça doit être encore pire...
Revenir en haut Aller en bas
Linh
Pionnier
Linh

Age : 44
Lieu : Paris
Emploi : .
Inscription : 12/10/2011
Messages : 537

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeMar 21 Fév 2012, 03:24

Merci Chasing de partager tes recherches avec moi !!
Je me retrouve plus dans la première définition, en lisant le document Wikipédia en entier ce qui me défini entièrement est cette phrase :

Un autre aspect de l’évitement est l’émoussement des émotions qui peut aller jusqu’à une insensibilité émotive. L'individu perd intérêt dans des activités qui autrefois le passionnaient, se replie sur lui-même et fuit ses proches.


C'est exactement ce que je ressent, et ça me fait penser à une sorte de cercle sans fin, si tu vois ce que je veux dire... Le fait de ne rien ressentir au contact des autres et dans la pratique d'activités, (qui d'ailleurs au contraire me font sentir encore plus mal et impuissante), me donne l'envie de tout abandonner... mais je suis convaincue que ce n'est pas a meilleur attitude à adopter... j'imagine que plus je me renfermerais moins je serais susceptible d'éprouver ou de ressentir les choses... c'est pourquoi je me bat essayant par tout les moyens qui me viennent à l'esprit de réveiller mes émotions... mais je reste perdu.

Certes les choses évoluent, au tout début et pendant près d'un mois je ne ressentait ni douleur, ni plaisir ... j'étais dans une presque indifférence totale, dans un monde presque irréel, j'avais juste l'impression d'être un acteur sur une scène... il m'arrivait parfois de rester de long moment à ne rien faire en dehors de ce qui était obligatoire.

Il y a maintenant près de deux semaines que je ressent de nouveau les sentiments négatifs, comme le manque, l'abandon ... (est ce un mieux je ne sais pas) mais ceci est peut être juste dû ou éveillé par l'attitude de mon ami "que j'appelle à l'aide" mais qui n'arrive pas du tout à "comprendre", ni à me réconforter ...

Je suis comme sans cesse en équilibre entre espoir et désespoir !! tombant dans l'un ou l'autre, avec très récemment l'expérience d'avoir été envahit d'un mélange de sentiments "douloureux" et indéfinissables qui ne demanderaient qu'a exploser hors de moi et dont pourtant je n'arrivais pas à m'en libérer ... j'imagine que c'est cela qu'ils appellent "tentatives d’évacuer les émotions et sentiments"

Je vais voir si je trouve d'autres documents à ce sujet.

--------------
PS : C'est bête à dire mais j'espère sincèrement que ce que ton amie à vécu n'est pas trop grave et qu'elle se sortira de cette situation ... j'imagine que toute manifestation inconsciente est difficile vivre et à résoudre mais je sais qu'elle pourra compter sur ton soutien et ton aide qui lui seront précieuses.

_______________________________________
Au comble de la joie, pourquoi ce sentiment de solitude indicible ?
Isolée dans le tumulte, solitaire dans la foule,
Je ne peux changer le caractère que le Ciel m'a donné.
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeMar 21 Fév 2012, 20:11

Je ne connais pas les traitements, mais les thérapies du psy n'agissent pas ? D'ailleurs c'est quoi comme thérapie ? J'ai toujours voulu être psychologue ou psychiatre, je me demande comment c'est concrètement. Sinon j'vais continuer à me documenter. Smile

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Linh
Pionnier
Linh

Age : 44
Lieu : Paris
Emploi : .
Inscription : 12/10/2011
Messages : 537

INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitimeMer 22 Fév 2012, 20:21

Étrangement pour une INFP dans ma jeunesse je n'ai jamais été attiré par la psychologie, à l'époque j'imaginai que la nature humaine était tellement complexe que personne ne pouvait prétendre comprendre les pensées des autres... mais c'est sans doute parce que je voyais ça de loin et que je n'ai jamais eu l'occasion de l'étudier ... maintenant je trouve que c'est absolument passionnant.

Pour répondre à ta question... c'est quoi comme thérapie, et bien comment dire : en général je répond à ses questions la première fois j'ai raconté l'évènement, la deuxième la manière dont cela à touché mes proches, la troisième fois l’environnement ou je vis... et surtout comment je me sens, mes difficultés de tous les jours .... je ne sais pas ou tout cela peux nous mener.
Ses conseils sont d'essayer de ressentir de la colère pour mon agresseur ce que je suis incapable de faire ... ce type il me fait pitié et c'est tout !! et d'extérioriser mes émotions.

Je n'ai pas encore fait beaucoup de séances, j'imagine que cela peut être long.

_______________________________________
Au comble de la joie, pourquoi ce sentiment de solitude indicible ?
Isolée dans le tumulte, solitaire dans la foule,
Je ne peux changer le caractère que le Ciel m'a donné.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




INFP et Sentiments Empty
Message(#) Sujet: Re: INFP et Sentiments INFP et Sentiments Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

INFP et Sentiments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» INFP et Sentiments
» Addiction, troubles du comportement, sentiments dépressifs. Troubles bipolaires ?
» recherche temoignage des symptomes et sentiments en phase maniaque vis a vis du conjoint quine comprend pas
» Infp Et parti politique
» Le coin du poème INFP...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-