Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Communication entre N et S

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mars94
Aucun rang assigné


Type : INFP 9w8
Age : 24
Lieu : Neverland
Emploi : Etudiant
Inscription : 07/05/2015
Messages : 74

Message(#) Sujet: Communication entre N et S Lun 08 Fév 2016, 22:23

Comment faite-vous pour communiquer échanger, parler de sujet qui vous plaît à des intuitifs si vous êtes sensitifs ou parler à des sensitif si vous êtes intuitif ?

Pour ma part ça commence à vraiment me gêner surtout que je suis très N.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : ISfP
Age : 38
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1190

Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Lun 08 Fév 2016, 22:28

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 32
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Mar 09 Fév 2016, 08:21

@Mars94 a écrit:
Comment faite-vous pour communiquer échanger, parler de sujet qui vous plaît à des intuitifs si vous êtes sensitifs ou parler à des sensitif si vous êtes intuitif ?

Pour ma part ça commence à vraiment me gêner surtout que je suis très N.  

Je ne sais pas trop, les sensitifs faut les aborder un peu comme si t'abordais des babouins genre tu les regardes pas dans les yeux, tu tends la main paume vers le haut, tu restes tête basse et épaule rondes, et tu te montres ouvert en leur parlant tranquillement.

Non sans déconner, comment tu veux qu'on réponde à ça? Déjà sensitif ou intuitif, ok la différence peut créer des problèmes de communication, mais il y a tout un tas de paramètres qui peuvent en créer aussi. Je veux dire, la distance entre deux être humains nombrilistes ne peut pas tenir qu'à cette simple dichotomie.
Ensuite... Pourquoi parler de ce qui te plaît? D'où te vient ce besoin? Quel intérêt? Tu ne peux pas imposer un dialogue personnel à tout le monde.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auruo
El Senor de ces Dames
avatar

Type : Emo
Age : 32
Lieu : Au pays des merveilles
Inscription : 07/01/2015
Messages : 709

Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Mar 09 Fév 2016, 09:54

Je commence par leur dire bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanferrat86.skyrock.com/?from=reco_blog
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP
Age : 32
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Mar 09 Fév 2016, 13:53

@Auruo a écrit:
Je commence par leur dire bonjour.

Ouais c'est un bon début Wink
Comme dans une conversation normale entre deux êtres humains, en fin de comptes.

Après la communication c'est aussi une question de se "câbler" sur son interlocuteur. S'il est pas réceptif au personnel, bah il l'est pas, tu pourras pas le forcer.
Et puis tes centres d'intérêts ne peuvent pas être aussi différents que ça que ceux d'un sensitif, c'est juste que :

1 - c'est surtout une question de milieu. Bah oui, parler informatique à des potes branchés sports en extérieur bah souvent ça marchera pas. De même que parler des résultats de foot dans une classe d'informaticiens, ça ne marchera pas non plus.
2 - Ce n'est pas parce que la personne n'est pas intéressée par les mêmes choses que toi qu'elle est forcément sensitive.
3 - C'est une question de timing. Tu vas raconter tes exploits à quelqu'un qui manifestement est préoccupé par autre chose, logiquement, il ne sera pas trop intéressé.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Mar 09 Fév 2016, 14:29

Les S s’intéressent à la pratique et les N à la théorie, la situation la plus probable pouvant
mener à une interaction entre les deux serait je pense le profit, l'argent.
Le S pouvant résoudre tout ses problèmes pratiques avec l'application de la théorie du N.
Et le N exploitant le S en le laissant faire la salle besogne, ce dernier n'aimant pas les tâches pratiques, après tu es NF
Revenir en haut Aller en bas
Mars94
Aucun rang assigné


Type : INFP 9w8
Age : 24
Lieu : Neverland
Emploi : Etudiant
Inscription : 07/05/2015
Messages : 74

Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Mar 09 Fév 2016, 21:36

Le but de ce post n'est pas de descendre les S.
Ce que je voulais dire c'est que (dans mon cas en tout cas) quand on rencontre une personne qu'on commence à se parler, de faire connaissance.

A un moment on commence à parler de sujet qui nous intéresse naturellement mais aussi dans l'angle que l'on préfère et à certains moment on sent que ça ne colle pas.
Par exemple mes parents qui sont très S lorsqu'ils me demandaient de faire des choses pour eux se sentaient obliger de rentrer dans tous les détails de ma tache à accomplir, et moi tout ce que ça faisait c'était m'ennuyer, dans ces moments là je me déconnectais (ça ne m’empêchais pas de mal faire ce qui m'étais demandé).

Quand je parle à des amis de n'importe quel sujet, mais en utilisant beaucoup de comparaison, je vois bien que des fois ils ne suivent pas et peuvent même mépriser la chose... Surtout quand on parle de théorie par exemple.

Enfin bref... J'ai compris en gros que le plus important c'est l'angle dans lequel on aborde les choses.

_______________________________________
C'est en cherchant à être comme tout le monde que l'on devient personne...

Penser que douceur est contraire de force est le début du fourvoiement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Mer 10 Fév 2016, 07:31

Ce n'est pas le but de descendre les S, à un moment il faut accepter ses forces et faiblesses,
après je le concède, il y à une tendance à ne pas vouloir nommer les choses par leurs noms.
C'est bête, la faculté de cibler, saisir, nommer les choses, permet d'analyser les choses, de
réfléchir, c'est en cela que se trouve la différence entre les hommes et les animaux, ses
derniers n'ayant pas accès à la pensée.

La communication à un but utilitaire, elle sert à exprimer les besoins, et ce, dans le but
de les assouvir.
La vrai question que tu dois te poser est la suivante : Quels besoins je souhaite exprimer ?

Parler pour parler n'a pas de sens, cela reviendrait à chercher la solution d'un problème
que l'on aurait pas encore trouvé, pour trouver il faut savoir ce que l'on cherche.

Revenir en haut Aller en bas
Louisiana
Aucun rang assigné


Type : INFP 4 So
Age : 30
Lieu : Demain
Emploi : Idéaliste
Inscription : 11/02/2014
Messages : 103

Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Mer 10 Fév 2016, 12:05

@Mars94 a écrit:
Comment faite-vous pour communiquer échanger, parler de sujet qui vous plaît à des intuitifs si vous êtes sensitifs ou parler à des sensitif si vous êtes intuitif ?

Pour ma part ça commence à vraiment me gêner surtout que je suis très N.  

Un petit article sur le sujet :
http://personalitycafe.com/infp-forum-idealists/31298-infps-keys-effective-communication-sensors-intuitives.html

_______________________________________
« I heard I lost it on the grapevine. I must admit I had a great time. [...]
All the people that I know have Gained the world and lost their soul. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niet
Milicien
avatar

Type : eNTJ
Age : 24
Lieu : nc
Inscription : 07/03/2015
Messages : 601

Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Mer 10 Fév 2016, 19:38

Citation :
Les S s’intéressent à la pratique et les N à la théorie, la situation la plus probable pouvant
mener à une interaction entre les deux serait je pense le profit, l'argent.
Le S pouvant résoudre tout ses problèmes pratiques avec l'application de la théorie du N.
Et le N exploitant le S en le laissant faire la salle besogne, ce dernier n'aimant pas les tâches pratiques, après tu es NF


Donc en gros les N se masturbent pendant que les S agissent. Or, vu la maladresse ou le manque de pragmatisme de nombres de N quand ils agissent en société, c'est plus souvent les S qui exploitent les N.

La véritable intuition c'est justement de ne pas avoir besoin de 300 théories pour prendre la bonne décision, mais de simplement sentir et agir. Seuls les résultats importent, le reste ne sert qu'a faire des romans. Impensable pour pas mal d' INTP, je sais.

Il y'a 3 principales catégories de N, les rapaces ( ce qui suppose un sens pratique) , les renards (forme accomplie de l'ENTP) et les indécis-rêveurs masturbateurs. La dernière catégorie fait souvent peine à voir.

_______________________________________
"L'erreur majeure avait été d'attendre de la masse qu'elle mit consciemment et durablement sa vie au service d'une idée."
-Ernst Jünger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goleador
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTP 3w4 Sx/So
Age : 21
Lieu : On the top of the world
Inscription : 21/03/2015
Messages : 358

Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Mer 10 Fév 2016, 20:18

@Niet a écrit:
Citation :
Les S s’intéressent à la pratique et les N à la théorie, la situation la plus probable pouvant
mener à une interaction entre les deux serait je pense le profit, l'argent.
Le S pouvant résoudre tout ses problèmes pratiques avec l'application de la théorie du N.
Et le N exploitant le S en le laissant faire la salle besogne, ce dernier n'aimant pas les tâches pratiques, après tu es NF


Donc en gros les N se masturbent pendant que les S agissent. Or, vu la maladresse ou le manque de pragmatisme de nombres de N quand ils agissent en société, c'est plus souvent les S qui exploitent les N.

La véritable intuition c'est justement de ne pas avoir besoin de 300 théories pour prendre la bonne décision, mais de simplement sentir et agir.  Seuls les résultats importent, le reste ne sert qu'a faire des romans. Impensable pour pas mal d' INTP, je sais.

Il y'a 3 principales catégories de N, les rapaces ( ce qui suppose un sens pratique) , les renards (forme accomplie de l'ENTP) et les indécis-rêveurs masturbateurs. La dernière catégorie fait souvent peine à voir.

Et je rajouterais aussi qu'en général les NJ sont les plus susceptibles d'appartenir à la première catégorie et d'avoir ce sens pratique dont tu parles, le J contrabalançant le N et les rendant plus orientés vers l'action (de la même manière que le S contrebalance le P pour les SP), tandis que les NP sont plus susceptibles d'appartenir à la troisième et d'être plus rêveurs et moins focalisés sur l'action. C'est d'ailleurs pour ça qu'il arrive qu'on confonde les SP avec les NJ, surtout les xSTP et les xNTJ.

Après, tous les NP ne sont bien sûr pas destinés à être de doux rêveurs amorphes et je ne doute pas que beaucoup disposent d'un bon sens pratique, ce que j'ai dit est simplement une tendance générale qui se dégage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mars94
Aucun rang assigné


Type : INFP 9w8
Age : 24
Lieu : Neverland
Emploi : Etudiant
Inscription : 07/05/2015
Messages : 74

Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Mer 10 Fév 2016, 21:02

@kyslegion a écrit:
Ce n'est pas le but de descendre les S, à un moment il faut accepter ses forces et faiblesses,
après je le concède, il y à une tendance à ne pas vouloir nommer les choses par leurs noms.
C'est bête, la faculté de cibler, saisir, nommer les choses, permet d'analyser les choses, de
réfléchir, c'est en cela que se trouve la différence entre les hommes et les animaux, ses
derniers n'ayant pas accès à la pensée.

La communication à un but utilitaire, elle sert à exprimer les besoins, et ce, dans le but
de les assouvir.
La vrai question que tu dois te poser est la suivante : Quels besoins je souhaite exprimer ?

Parler pour parler n'a pas de sens, cela reviendrait à chercher la solution d'un problème
que l'on aurait pas encore trouvé, pour trouver il faut savoir ce que l'on cherche.


Quels besoins je souhaite exprimer ?

Le besoin de comprendre, j'aime bien faire parler mes interlocuteur pour comprendre leur mécanisme en gros... leur priorité, les comparé au miennes voir ce qui nous rassemble et nous différencie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mars94
Aucun rang assigné


Type : INFP 9w8
Age : 24
Lieu : Neverland
Emploi : Etudiant
Inscription : 07/05/2015
Messages : 74

Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Mer 10 Fév 2016, 21:04

@Louisiana a écrit:
@Mars94 a écrit:
Comment faite-vous pour communiquer échanger, parler de sujet qui vous plaît à des intuitifs si vous êtes sensitifs ou parler à des sensitif si vous êtes intuitif ?

Pour ma part ça commence à vraiment me gêner surtout que je suis très N.  

Un petit article sur le sujet :
http://personalitycafe.com/infp-forum-idealists/31298-infps-keys-effective-communication-sensors-intuitives.html

Mon anglais n'est pas magique, mais en gros oui c'est un problème de vocabulaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mars94
Aucun rang assigné


Type : INFP 9w8
Age : 24
Lieu : Neverland
Emploi : Etudiant
Inscription : 07/05/2015
Messages : 74

Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Mer 10 Fév 2016, 21:08

@Niet a écrit:
Citation :
Les S s’intéressent à la pratique et les N à la théorie, la situation la plus probable pouvant
mener à une interaction entre les deux serait je pense le profit, l'argent.
Le S pouvant résoudre tout ses problèmes pratiques avec l'application de la théorie du N.
Et le N exploitant le S en le laissant faire la salle besogne, ce dernier n'aimant pas les tâches pratiques, après tu es NF


Donc en gros les N se masturbent pendant que les S agissent. Or, vu la maladresse ou le manque de pragmatisme de nombres de N quand ils agissent en société, c'est plus souvent les S qui exploitent les N.

La véritable intuition c'est justement de ne pas avoir besoin de 300 théories pour prendre la bonne décision, mais de simplement sentir et agir.  Seuls les résultats importent, le reste ne sert qu'a faire des romans. Impensable pour pas mal d' INTP, je sais.

Il y'a 3 principales catégories de N, les rapaces ( ce qui suppose un sens pratique) , les renards (forme accomplie de l'ENTP) et les indécis-rêveurs masturbateurs. La dernière catégorie fait souvent peine à voir.

Tu pourrais décrire les 3 catégories, j'ai du mal à visualiser les 2 premières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedren
Usurpateur du Forum
avatar

Type : ISFP 4w3 Sp/Sx refoulé
Age : 30
Lieu : Bordeaux
Emploi : Jurisconsulte
Inscription : 01/06/2012
Messages : 1286

Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Mer 10 Fév 2016, 21:18

@Niet a écrit:
Il y'a 3 principales catégories de N, les rapaces ( ce qui suppose un sens pratique) , les renards (forme accomplie de l'ENTP) et les indécis-rêveurs masturbateurs. La dernière catégorie fait souvent peine à voir.

@Goleador a écrit:
Et je rajouterais aussi qu'en général les NJ sont les plus susceptibles d'appartenir à la première catégorie et d'avoir ce sens pratique dont tu parles, le J contrabalançant le N et les rendant plus orientés vers l'action (de la même manière que le S contrebalance le P pour les SP)

Il s'agit de catégories "principales", mais je pense qu'elles restent un peu trop réductrices, même si l'idée derrière me semble assez vraie. Les rapaces et les renards tendent plus ou moins à se rejoindre (les rapaces seuls ne doivent pas représenter un pourcentage très important des N), tandis que pas mal de N ne me paraissent pas nécessairement relever de l'une de ces "familles", comme beaucoup d'ENF par exemple.

Les NJ en général peuvent être scindés entre les NTJ qui seraient plutôt du genre rapace ou renard, et les NFJ qui sont encore quelque chose d'autre. Certains INFJ peuvent être des indécis masturbateurs, mais d'autres seront au contraire valorisés, avec cette traditionnelle vision du sage charismatique.

La maladresse en société et le manque de pragmatisme ne sont guère des items relevant principalement de la dichotomie N/S, ils me semblent tout autant se retrouver dans les autres axes (à ce niveau, la césure la plus évidente serait peut-être ES / IN, et même là, les INTJ ne sont pas forcément en reste). Sachant que le manque de pragmatisme n'est pas forcément un critère décisif de réussite ou d'intégration (surtout que le pragmatisme est principalement corrélable à T, plus qu'à N ou S).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SmoothJohn
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTP 10w11
Age : 25
Lieu : Partout
Inscription : 05/04/2013
Messages : 726

Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Jeu 11 Fév 2016, 00:27

@Mars94 a écrit:
Comment faite-vous pour communiquer échanger, parler de sujet qui vous plaît à des intuitifs si vous êtes sensitifs ou parler à des sensitif si vous êtes intuitif ?

Pour ma part ça commence à vraiment me gêner surtout que je suis très N.  

J'ai un ami qui s'appelle Julien, un ISTJ 6w5 Sp/So/Sx. On était dans la même école secondaire. On a le même âge. Après le secondaire, Julien s'est dirigé vers des études de droit dans lesquelles il a toujours agi avec un sens du devoir énorme. Je sais que ses études occupent une importante part de sa vie. Il est presque toujours en train d'étudier ou de faire des recherches quand je l'appelle. Il m'a affirmé avoir récemment queuté sa première gonzesse, mais j'ai des doutes (je veux dire : je ne sais pas quel genre de gonzesse choisirait de baiser un mec aussi nerveux et circonspect). Bref : qu'il se l'avoue ou non, il est résolument scolaire. Résultat : quand je le croise ou que je l'appelle, je lui demande toujours comment se passent ses études. Prioritairement. Après, je peux enchaîner [Team Accent Circonflexe™] sur ses dernières vacances, ou voir comment vont ses proches, mais c'est secondaire.

Si ton but est de disserter oralement sur tes passions, trouve-toi des gens qui ont des centres d'intérêt identiques aux tiens. C'est la seule manière d'y parvenir avec succès.

En revanche, si tu veux captiver un interlocuteur aléatoire, tu dois lui parler de ce qui attise son intérêt, pas le tien. Et tu peux très bien y trouver ton compte.

Je ne suis pas devenu ami avec beaucoup de mes exes d'une fois - c'est une énorme litote - mais l'une d'entre elles est mon amie Tessa. Une ESFP 7w6 Sx/So/Sp. Elle adore les animaux (un peu comme moi, mais avec plus de poils et sans la cuisson). Je sais d'avance que lui parler de ses bestioles lui plaira - la conversation lui sera plaisante. Je sais qu'elle sort beaucoup - si j'ai besoin d'une adresse dans le style de soirées qu'elle fréquente, je sais que j'aurai droit à un exposé complet sur ce qui se fait de mieux. À la différence de Julien, elle aimait l'école presque autant que moi - hum - mais est parvenue à se trouver un excellent stage en entreprise, en partie grâce à moi, mais surtout de son fait. Son stage est important pour elle et j'ai pu lui suggérer certains trucs pour l'aider à s'intégrer dans un monde qui était nouveau pour elle. J'aime apprendre à d'autres ce que je sais - j'estime que je le dois à ceux qui ont la volonté mais pas encore la connaissance - et clairement, cela l'aide énormément. Elle s'enquiert souvent de ma situation relationnelle - fait pratiquement unique pour une femme, surtout une ex - et je lui rend la pareille : on a, elle comme moi, la maturité émotionnelle suffisante pour aborder le sujet sans se brouiller, et on s'y enrichit, bien évidemment.

Partant du principe de parler de ce qui te plaît, tu négliges un principe crucial de la communication.

N ou S, peu importe, le principe s'applique à tout être humain.

James, un ami INTJ 5w6 Sp/So/Sx rencontré dans un cercle politique, est un juriste spécialisé dans le droit commercial. Comme je rencontre des tonnes de problèmes légaux au travers de ce que je fais, j'ai mis le doigt sur une manière très simple d'établir une conversation intéressante pour nous deux. Je l'appelle, et - en soustrayant les noms et dénominations des parties impliquées - lui pose mes problèmes de droit commercial. On en tire chacun un bénéfice énorme. Parfois, quand j'ai une longue route devant moi, je l'appelle, je le lance sur un sujet, et il m'en parle non-stop pendant 1h ! Je sais aussi qu'avec lui, je ne dois pas me museler politiquement. Je peux être aussi franc que je veux sans jamais provoquer de tollé.

Je sais aussi reconnaître les subtilités de termes et de ton qu'il emploie quand la conversation l'emmerde - et si je peux le faire en étant à 100 km de lui, par téléphone via bluetooth et avec la couverture sonore de l'autoroute, tu peux absolument y arriver, en ce qui te concerne, en étant face à ton interlocuteur, que peux tu voir et jauger en permanence !

Cela n'exclut donc pas de parler de tes passions/intérêts... pour autant que tu réussisses à y intéresser authentiquement ton interlocuteur.

Un bon compromis : parle à ton interlocuteur de ce qui vous intéresse tous les deux.

Quand je vois le type qui nettoie dans notre boîte, Bertrand, ISTP 9w8 Sp/Sx/So, un type génial, je sais qu'il est passionné de voitures de sport - comme moi. C'est un sujet qu'on aborde donc très souvent; on reconnait la connaissance de l'un/l'autre dans ce domaine.

Mon oncle Yves, un ESTJ 3w2 Sp/So/Sx, aime râler en long et en large sur la situation de la France, en particulier la situation sociale et politique (un Français parfaitement intégré, en somme). Sur de nombreux points, je reconnais qu'il y a matière à le rejoindre, même si nous avons des désaccords. Je te laisse deviner de quoi je lui parle quand on se revoit.

Comme je le dis toujours, la définition de l'élégance, c'est : la faculté à s'adapter aux circonstances.

Quentin, un ENTJ 8w7 So/Sp/Sx, est un type avec qui je partage mes deux passions les plus importantes : le business, et les femmes. Avec lui, je sais qu'aucune retenue n'est nécessaire, parce qu'il a une vision du même style que la mienne. Il ne se place généralement aucune limite dans ce qu'il réalise, quoi que ce soit. Je ne connais personne qui soit aussi centré sur : triompher. Ajoute à cela qu'on partage les mêmes valeurs de respect de la parole donnée, et de soutien réciproque. Inutile de dire qu'il est mon meilleur ami.

C'est le genre de personnes que tu dois viser si tu veux que ta conversation soit toujours appréciée - et par toi, et par ton interlocuteur.

Vise toujours ce qui intéresse ton interlocuteur; ce qu'il ou elle recherche par le biais de la conversation. Chaque conversation est une opportunité.

Du temps où je bossais dans la gestion de patrimoine, et qu'on apprenait qu'un important dossier devait être complété par exemple pour le lendemain midi, j'avais pris pour habitude, peu importe l'heure de la nuit où j'en avais fini, d'envoyer un texto à mon boss pour lui annoncer que c'était complété, sans ennui. Résultat : à force, au lieu de débarquer stressé - il l'était souvent - ou de mauvaise humeur, il était souriant et plus confiant. Quand je suis parti, il m'a avoué qu'il lui était arrivé plus d'une fois de se relever en plein sommeil pour lire en diagonale le résumé du projet préparé... parce que cela l'aidait à mieux dormir pour le restant de sa (courte) nuit !

Ce petit texto l'intéressait plus que n'importe quel blabla que j'aurais pu lui sortir le lendemain en réunion après la mauvaise nuit qu'il aurait passée.

Aide les gens à se soulager de leurs sujets de conversation recherchés, ceux qu'on leur refuse habituellement.

Engage la conversation d'une manière qui confirme implicitement que tu peux leur fournir ce qu'ils désirent.

Si je rencontre une femme qui m'intéresse, il serait clairement débile de l'entretenir de MBTI, ou de politique, ou de me contenter de la suivre dans ses paroles. Non ?! Et pourtant, c'est ce que nombre de losers font. Les femmes veulent confirmation qu'elles ont affaire à un mâle, qui se respecte et qu'on respecte, et non à un gamin immature et irresponsable (du moins, les femmes qui m'intéressent).

Le génie n'est pas dans la complexité. Ou, si rarement. Le génie, c'est relever avec succès le défi de créer/fournir/diffuser... ce qui est demandé.

TOUTE conversation intéressante que tu as pu avoir reposait sur ce principe.

Une fois que tu as compris comment cela fonctionne : en avant, marche !!

_______________________________________
Myers-Briggs ESTP
Enneagram 8 wing 7
Tritype 8w7 - 7w8 - 3w?
Stacking Sx/So/Sp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Jeu 11 Fév 2016, 02:23

Les relations humaines sont très simples, elles se résument à appartenir à un groupe
ou non, je te conseille le rire de Bergson.

Dans ce dernier Bergson illustre le fait que le rire est indissociable d'un groupe particulier,
quand un individu rigole, il le fait en relation avec un groupe, il convient alors
de ce demander quel groupe ?
Lorsqu'une idée est évoqué, un groupe se crée, si deux personnes rient, elle appartiennent
au groupe de cette idée, lorsqu'un individu rigole seul, il démontre sa solitude.
Quand ont pense à la place du rire dans nos vies, il est, je pense évident que la notion de
groupe nous soit elle aussi importante, du moins assez pour aller chercher le rire.

Comme je m'en doutais, mars94, tu cherche à créer des groupes, peut-être dans un but
sécuritaire ?
Pour réussir ce que tu entreprends, tu dois chercher ce qui « rassemble », la durée du groupe dépends cependant de l'intérêt des individus la composant.

Niet :
Tu parle du maître et de l'esclave d'Hegel ?
http://la-philosophie.com/maitre-esclave-hegel

Revenir en haut Aller en bas
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 28
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 886

Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Jeu 11 Fév 2016, 03:32

SmoothJohn a globalement raison, pour capter l'intérêt de quelqu'un il faut dans un premier temps se centrer sur les intérêts de l'autre, c'est évident. Ca va même plus loin en fait, cela consiste aussi à capter et reprendre intelligement le vocabulaire de l'interlocuteur et même son langage non verbal...
Il s'agit réellement de "sentir l'autre", de créer une connexion sur n'importe quoi, s'imprégner de la personne, ce qui peut entrainer automatiquement de la sympathie, voire une complicité. Je pense être bon à ce jeu (surement le côté 9 xD).

Je rajouterai cependant que l'on peut amener l'autre "sur son terrain", si l'on possède des centres d'intérêts capables d'égayer la curiosité de l'individu, de lui proposer une expérience intéressante ou inconnue, lui apprendre quelque chose et que la personne y soit réceptive. Mais il faut faire le tri : cela nécessite donc d'avoir déjà une idée sur la personne, sa manière de communiquer, centres d'intérêts potentiels, son niveau de culture s'il est visible, milieu social et influences, etc. En somme, il faut l'avoir scanné (iconsciemment ou consciemment). Cela peut être parfois très rapide.
C'est impressionnant le nombre de filles ISFJ, issues d'un milieu aisé, intéressées par l'histoire de l'art et la photographie...tandis que l'ESFP vendeuse dans un magasin, ça sera surtout les fringues, la bouffe, les bars, la fête, et sportive éventuellement.
J'ai rencontré deux types INTx dernièrement  (INTJ et INTP) et en 2mn à peine on parlait de politique, de l'avenir de la France, du royalisme...Et entre eux ils parlent de physique des particules et de chimie...(là je décroche Very Happy).

Dans chaque cas, j'ai au moins un ou deux centres d'intérêts qui peuvent les intéresser, et donc que je partage si tel est le cas.
Du coup, cela oblige a être soi-même ecclectique dans ses propres intérêts, curieux et ouvert à pas mal de choses, c'est la seule manière de communiquer avec un panel de personnes plus "grand".

Je dis ça, mais dans une très grande majorité des cas, je suis plus moi-même avec des N, avec moins d'efforts d'adaptation à fournir. Je fais néanmoins l'effort de communiquer avec un S si j'ai un intérêt à y gagner, et lui aussi (comme la fois où un ISTP m'apprenait un tour de magie =) ), ou que j'ai une affinité suffisante avec lui/elle.

J'ai envie de réagir à :

@SmoothJohn a écrit:
la définition de l'élégance, c'est : la faculté à s'adapter aux circonstances.

Le caméléon est beau dans un sens, mais attention quand même à ne pas parfois s'avilir dans des trucs qui peuvent être médiocres par souçis "d'adaptation" ou parce qu'on y gagne quelque chose, écueil dans lequel rentre pas mal d'extravertis. Perso, je trouve  l'aigle plus élégant : Il est singulier, lui-même, beau, il sait où il va, quand, et on l'admire.  Smile

Emmanuel Macron, un génie de l'adapation et de la réussite socio-professionnelle, probablement...Le Winner, mais à l'intérieur, qu'est-il ? Le jour où son Fi va lui tomber sur la gueule, ça va faire mal (Cf La Chute de Camus).

Enfin, chacun place le curseur où il veut, de toute façon.

_______________________________________
?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Jeu 11 Fév 2016, 05:29

Pour reprendre l'image, entre un N qui se masturbe everyday et un S qui baise everyday
le S à plus de chance de chopper des Mst, des gosses indésirables, de débourser un max
de fric, et selon le sexe d'avoir l'image en conséquence, là ou le N risque de chopper des
virus d'ordinateur, ce qui est, je pense, moins coûteux et plus rentable sur la durée.

Et pour reprendre une image classique, par exemple, l'école. Entre les ST qui y sont les
rois, grâce à : amis+filles+réputation ( qui misent sur les autres, du fragile, du sable) et les NT
(les NF j'ai des doutes surtout les P) qui misent sur : culture+résultats scolaires (sur eux même,du concret, du solide) dans le temps les NT gagnent toujours, et rattrapent largement le retard.

En outre mesure se sont bien les S qui sont exploités par les N, par exemple
il est « commun » de penser qu'il y à des choses qui ne s'achètent pas, selon la bonne
morale, dans les faits cela s'avère faux, tout à un prix et tout s’achète.

Par exemple, un N de milieu défavorisé qui cherche à faire des études longues
(les S abandonnent plus vite), exploite d'autres individus, notamment ses parents, ses
derniers investissant leurs ressources dans l'enfant sur le long terme, et ce, en le nourrissant
hébergeant, éduquant.

Objectivement, l'enfant ne crée pas de réelle valeur pour le parent si ce n'est du statut
social et de l'auto satisfaction (et peut-être des aides, lol), un château de sable en somme.

Avec le temps, l'enfant se contentera de mettre le parent en maison de retraite, tout en
l'évitant au maximum, car, en général, l'on estime mériter plus et l'on considère souvent
le parent comme acquis.

La plus grande erreur que l'on enseigne est l'effort, les personnes réussissant le plus sont celles
qui en font le moins, mais, de façon intelligente, la règle des 20/80.

La possibilité en elle-même n'étant pas gratuite, quand quelque chose est « gratuit »
c'est vous la marchandise.

Même la sécurité relative que l'on possède dans le monde occidental provient du
« sacrifice » d'autrui par l'exploitation, si l'on veut partir dans le Fap total l'on
pourrait typer les pays riches N(et T, dire F serait faux) et les pays du tiers-monde
SF (x files:aux frontières du réel)

Par exemple l'invention de la banque, et surtout le détournement n'est pas selon moi l’œuvre d'un S, même ST, Il ne faut pas non plus oublier que les N aussi lèguent des héritages, à des
enfants qui parfois sont S, mais je le concède, à partir d'un certain niveau
pouvoir-argent, il est évidemment inutile de parler de S ou de N.
Revenir en haut Aller en bas
Niet
Milicien
avatar

Type : eNTJ
Age : 24
Lieu : nc
Inscription : 07/03/2015
Messages : 601

Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Jeu 11 Fév 2016, 11:40

Citation :
Pour reprendre l'image, entre un N qui se masturbe everyday et un S qui baise everyday
le S à plus de chance de chopper des Mst, des gosses indésirables, de débourser un max
de fric, et selon le sexe d'avoir l'image en conséquence, là ou le N risque de chopper des
virus d'ordinateur, ce qui est, je pense, moins coûteux et plus rentable sur la durée.

Lol Quand je lis cette phrase, je me demande pourquoi tu ne l'as pas écrite en créole

Je sais qu'en martinique les préservatifs n'existent pas et que l'industrie pharmaceutique est réduite aux huiles essentielles de banane, mais ici c'est différent. Si tu veux la prochaine fois qu'on va boire un verre, je te montrerais à quoi ça ressemble.

Pertinence de l'argument: 1/20

Citation :
dans le temps les NT gagnent toujours, et rattrapent largement le retard.

11/20.  Bien des NT sont des vraies merdes, même si proportionnellement y'a moins de merdes chez les NT que chez les autres.

Citation :

En outre mesure se sont bien les S qui sont exploités par les N, par exemple
il est « commun » de penser qu'il y à des choses qui ne s'achètent pas, selon la bonne
morale, dans les faits cela s'avère faux, tout à un prix et tout s’achète.

1/20. Je vois pas le rapport entre exploitation, type MBTI et les choses qui s'achètent pas.

L'exploitation est un phénomène sociologique. Un PDG du cac40 ESTJ te chie dessus, tout aussi NT que tu sois.

Citation :
Par exemple, un N de milieu défavorisé qui cherche à faire des études longues
(les S abandonnent plus vite), exploite d'autres individus, notamment ses parents, ses
derniers investissant leurs ressources dans l'enfant sur le long terme, et ce, en le nourrissant
hébergeant, éduquant.

10/20,  la première partie est assez juste. La seconde un peu moins... j'ai pas l'impression d'exploiter mes parents quand ils me payent mes études, ce n'est pas un terme adapté à la situation. Mais bon les goûts et les couleurs...


Citation :
La plus grande erreur que l'on enseigne est l'effort, les personnes réussissant le plus sont celles
qui en font le moins, mais, de façon intelligente, la règle des 20/80.

9/20

Discours de branleur de L1 de faculté (j'en ai fais parti hein). A un certains niveau d'études supérieurs, dans des formations comme l'ENS, dans certaines prépas, dans des masters de droit très bien côté et pleins d'autres trucs, si t'as pas le goût de l'effort tu sombreras comme le titanic avec encore moins de canots de sauvetage.

Citation :
Même la sécurité relative que l'on possède dans le monde occidental provient du
« sacrifice » d'autrui par l'exploitation

Oh non, pas de débat sur l'esclavage stp !


Citation :

La possibilité en elle-même n'étant pas gratuite, quand quelque chose est « gratuit »
c'est vous la marchandise.

Vu comment le serrurier t'a dépouillé l'autre fois, fais gaffe à pas tomber dans la prostitution avec des pédés SF pour rembourser tes dettes Dodo

_______________________________________
"L'erreur majeure avait été d'attendre de la masse qu'elle mit consciemment et durablement sa vie au service d'une idée."
-Ernst Jünger


Dernière édition par Niet le Jeu 11 Fév 2016, 12:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Jeu 11 Fév 2016, 12:05

Revenir en haut Aller en bas
Niet
Milicien
avatar

Type : eNTJ
Age : 24
Lieu : nc
Inscription : 07/03/2015
Messages : 601

Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S Sam 13 Fév 2016, 17:12

@Phaedren a écrit:
@Niet a écrit:
Il y'a 3 principales catégories de N, les rapaces ( ce qui suppose un sens pratique) , les renards (forme accomplie de l'ENTP) et les indécis-rêveurs masturbateurs. La dernière catégorie fait souvent peine à voir.

@Goleador a écrit:
Et je rajouterais aussi qu'en général les NJ sont les plus susceptibles d'appartenir à la première catégorie et d'avoir ce sens pratique dont tu parles, le J contrabalançant le N et les rendant plus orientés vers l'action (de la même manière que le S contrebalance le P pour les SP)

Il s'agit de catégories "principales", mais je pense qu'elles restent un peu trop réductrices, même si l'idée derrière me semble assez vraie. Les rapaces et les renards tendent plus ou moins à se rejoindre (les rapaces seuls ne doivent pas représenter un pourcentage très important des N), tandis que pas mal de N ne me paraissent pas nécessairement relever de l'une de ces "familles", comme beaucoup d'ENF par exemple.

Les NJ en général peuvent être scindés entre les NTJ qui seraient plutôt du genre rapace ou renard, et les NFJ qui sont encore quelque chose d'autre. Certains INFJ peuvent être des indécis masturbateurs, mais d'autres seront au contraire valorisés, avec cette traditionnelle vision du sage charismatique.

La maladresse en société et le manque de pragmatisme ne sont guère des items relevant principalement de la dichotomie N/S, ils me semblent tout autant se retrouver dans les autres axes (à ce niveau, la césure la plus évidente serait peut-être ES / IN, et même là, les INTJ ne sont pas forcément en reste). Sachant que le manque de pragmatisme n'est pas forcément un critère décisif de réussite ou d'intégration (surtout que le pragmatisme est principalement corrélable à T, plus qu'à N ou S).

Oui c'est volontairement réducteur (comme toute catégorie), j'ai dis ça à l'emporte pièce pour faire chier kys initialement.  évidemment qu'il y'a d'autres catégories, mais empiriquement ces 3 existent clairement. On pourrait s'amuser à les développer.

Le renard ultime correspond plus a l'ENTP pour moi, malin, astucieux, bien un truc de Ne-Ti-Fe. Les NTJ sont plus des rapaces oui, plus tranchants ( Te-Se) .

Je suis d'accord avec la fin de ton message. Mais ça je ne l'ai jamais contesté, initialement je répondais simplement au message de kyslegion et ses N qui exploitent systématiquement les S en lui disant que beaucoup de N sont des branleurs qui n'ont pas le pragmatisme nécessaire pour exploiter qui que ce soit, si ce n'est dans leur fantasmes.

Oui le pragmatisme n'a rien à avoir avec le N, c'est bien pour ça qu'être N n'est pas corrélé au fait d'exploiter les gens. Oui car on peut réussir sans pragmatisme (en plus cela dépend de comment on définit "réussir") mais "exploiter" me paraît être un verbe d'action très corrélé à du pragmatisme et à une certaine vision de la morale et de l'éthique, bref, aucun rapport avec le N.

_______________________________________
"L'erreur majeure avait été d'attendre de la masse qu'elle mit consciemment et durablement sa vie au service d'une idée."
-Ernst Jünger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Communication entre N et S

Revenir en haut Aller en bas
 

Communication entre N et S

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Améliorer la communication entre profs, administration et vie scolaire : vos solutions ?
» Des individus et des téléphones portables
» Communication entre N et S
» Les obstacles à surmonter dans une communication?
» TFE: L'art comme moyen de communication dans une autre culture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-