Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Je m'enfoutisme (quoique, en m'y penchant...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pim
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5w6 (569)
Age : 29
Emploi : Apprenti péripatéticien. Prostitué donc
Inscription : 20/01/2012
Messages : 37

Message(#) Sujet: Je m'enfoutisme (quoique, en m'y penchant...) Ven 20 Jan 2012, 04:40

Bonne nuit à tous,

Mon premier message, pour vous dire que même si je perds des heures à lire tous vos messages sur le profil INTP, car au final ce ne sont que des commentaires perdus au milieu d'une immensité d'autres, et que ce ne sont pas ceux là qui m'aideront à connaitre la diversité, ça occupe ma nuit. N'attribue t-on pas le "Connais toi toi-même" à un sois disant INTP... En tout cas, son goût de l'oralité peut nous faire nous demander si l'exigence de l'écriture ne le forçât pas à la flemmardise...

Entre autres questions, j'en sélectionnerai 2 :

L'INTP est il plus enclin à l'insomnie ? Il me semblerait que oui, mais je n'ai pas trouvé de sujets ouverts à ce sujet.

Savez-vous s'il existe des études qui comparent les proportions de chaque profil dans la population selon des critères tels que la zone géographique, la religion, la culture... ?
Par exemple, je doute qu'un moine bouddhiste, puisse sincèrement être autre chose qu'INTP... s'il fallait leur trouver un groupe !!! Parce que je pense qu'ils n'appartiennent à aucun groupe. Un peu comme les aborigènes, et toutes les tribus. Les premiers essayent de dépasser, voire d'oublier (là est leur but ultime) leur statut d'homme (toutes ces pensées qui octroient à l'INTP le surnom d'"ermite") et les seconds n'ont pas un mode de vie assez humain pour permettre à ces idées (nihilistes) de les envahir.
Tous deux ne sont pas totalement "humains", volontairement ou non, et c'est ce qui les sauvent de toutes ces préoccupations existencielles propres à l'INTP... alors où les classer ?

Haha, en tout cas, c'est drôle de pouvoir extrapoler toutes ses pensées, et se dire que personne n'y trouvera rien à redire car les 3/4 des personnes qui liront ce messages le font aussi (la preuve dans tous les sujets INTP ^^). Et ces réflexions sur l'impact qu'aura ce que je dis sur ce que vous pensez... typique... Tout autant que la gêne (paradoxale) que j'ai à parler autant de MOI !

Il serait aussi utile de savoir l'âge à partir de laquelle ces profils sont "significatifs". Et surement se demander donc le "pourquoi" de l'origine de ces profils... Je pencherait pour un capital d'expérience et de savoir inconsciemment intégré pendant l'enfance et l'adolescence... Et si c'était bien le cas, certains profils serait à coup sur plus pathogènes que d'autre, certains plus nocifs que d'autres... enfin bref... je vous avoue que j'ai fini le raisonnement dans ma tête et que j'ai la flemme de continuer. Je viens de me rendre compte que j'en aurai pour plus de temps que prévu à me justifier. Mais l'idée est lancée... Wink Par ailleurs je fais exprès de le terminer sur une phrase qui pousse à la controverse. (Etre enclin à manipuler par recherche de la vérité, caractéristique de l'INTP ?)

Moi qui pensais juste laisser un petit message me suis laissé envahir par mes pensées. Je me dis que ce message n'a déjà que peu de valeur, car incomplet, et terminé une fois que j'aurai envoyé. Mais c'est une "action", j'en manque, normal, je ne me suis pas trompé de topic alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chupachups
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 54
Lieu : Banlieue parisienne
Emploi : en création d'entreprise
Inscription : 14/01/2012
Messages : 23

Message(#) Sujet: Re: Je m'enfoutisme (quoique, en m'y penchant...) Sam 21 Jan 2012, 19:55

Bonsoir Miscellanées,

Insomnie => Parfois, je dirais à 25%, grand besoin de dormir (siestes)

Age de référence ? Pour ma part les grandes lignes étaient bien présentes à l'enfance, après on a tous sa propre histoire, c'est le mode de fonctionnement qui semble être le même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Je m'enfoutisme (quoique, en m'y penchant...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réconfortant quoique triste......
» Quoique, quoi que
» Mitrophora pas tout à fait une une morille quoique !
» Partagez vos pensées par un proverbe !
» Petite voix d' Eileen Caddy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-