Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chase
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie? Sam 14 Jan 2012, 20:00

Yo , Very Happy

J'voudrais comprendre , quand ils disent sur le site =>

"L'énergie des Extravertis est projetée, dirigée vers les gens et les choses extérieures. L'énergie des Introvertis est, à l'opposé, concentrée à l'intérieur d'eux-mêmes et elle interagit fortement avec leurs pensées, leurs perceptions et leurs réactions."
Cela voudrait dire que l'énergie des extravertis (quelle énergie ?) est naturellement projetée vers l'extérieur, mais du coup ils peinent à la garder en eux, pour la plupart. Celle des introvertis, elle, est naturellement concentrée à l'intérieur de l'individu, mais aurait ainsi du mal à sortir vers l'extérieur. Est-ce possible, avec de l'entraînement du genre méditation, de contrôler un tant soi peu son énergie pour la concentrer ou au contraire la projeter vers l'extérieur ?

Je suis introverti du fait de ma nature d'INFP, mais parfois, il m'arrive aussi d'avoir une sorte de montée de conscience et de volonté d'agir sur le monde extraverti, du coup j'parle plus, j'suis plus à l'aise etc... Surtout depuis que j'ai découvert ce modèle MBTI, j'ai pris conscience d'énormément de choses, je m'accepte plus comme je suis, beaucoup plus même et même dans la vie extérieure je prends les critiques beaucoup plus objectivement, je m'efforce de comprendre avant de ressentir divers sentiments. M'enfin surtout pour dire que parfois quand je me sens envahi par le monde extérieur, je m'imagine mon flux d'énergie introvertie, et je l'imagine se libérer vers l'extérieur d'une façon assez mystique, et là j'ai vraiment l'impression d'être libéré et de faire jaillir l'énergie autour de moi. M'enfin c'est peut être qu'une superstition infructueuse, mais je voudrais savoir si cela vous est arrivé, si ça vous arrive encore et est'ce vraiment réel ces flux d'énergie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie? Sam 14 Jan 2012, 20:22

J'aimerais surtout connaître vos théories en fait, comme par exemple le fait que dans les pays asiatiques il y a beaucoup de croyances sur l'énergie intérieure, le Chi, il y a même des personnes qui prétendent l'utiliser ( regardez des vidéos sur les moines shaolin qui passent leur vie à essayer de contrôler cette énergie, ou encore des guérisseurs au sens strict du terme, qui touchent quelqu'un et il se produit un effet réel sur l'individu, ce n'est pas foncièrement de la fiction ). En revanche dans notre partie occidentale, on est plus accès sur les faits réels, la science toussa, peut être néglige-t-on quelque chose ? Tout ne se résume pas à la science, ni aux croyances d'ailleurs.

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desdinova
Pionnier
avatar

Type : INFP 4w5 sp/sx
Lieu : Xibalba
Emploi : Rêveur
Inscription : 11/08/2011
Messages : 889

Message(#) Sujet: Re: Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie? Sam 14 Jan 2012, 20:26

En fait je vois ça comme toi, l'énergie des introvertis est concentrée à l'intérieure d'eux, ils se replient plus sur eux-mêmes, tandis que les extravertis aiment bien envoyer de l'énergie, aller vers les autres, être partout à la fois.

Maintenant, ça devient plus délicat. Tu dis, je cite :
Citation :
parfois, il m'arrive aussi d'avoir une sorte de montée de conscience et de volonté d'agir sur le monde extraverti, du coup j'parle plus, j'suis plus à l'aise etc

Malheureusement, moi je n'ai pas ça, je n'ai jamais voulu parler, être extraverti. Les seules personnes avec lesquelles je m'ouvre, ce sont mes plus proches amis ou bien des personnes que je sais qu'elles pourraient me comprendre (vous). Pour te donner un exemple, ça fait un an que je connais ce test et ma nature INFP, et depuis septembre, je suis à l'université. En 4 mois, je n'ai parlé à personne, oui, personne. Je ne me suis fait aucun ami et ça ne me dérange même pas, j'attends que quelqu'un vienne vers moi c'est tout.
Ma meilleure amie, que je connais hyper bien, est ENFP et elle ne comprend pas ça, le fait que je n'arrive tout simplement pas à savoir comment faire pour engager la conversation avec quelqu'un.
Tout ça pour dire que moi je n'ai pas ce "flux d'énergie introvertie" qui se libère.
Je pense qu'il y a deux raisons à cela. Tout d'abord, peut-être qu'il (le flux) n'a pas trouvé de "cible" avec laquelle je pourrais m'entendre ou tout simplement parler. L'autre est plus statistiques^^, lorsque j'ai fait le test, je ne me souviens plus exactement, mais je sais que c'était TRES FORT axé INFP, toutes mes barres étaient à minimum 75% remplies (sur le site supertest/MBTI).
Si je devais représenter cela à ta manière. Moi, je suis un point d'énergie concentrée, et les autres ont toutes des sortes de tentacules d'énergie qui quand elles se touchent entre-elles forment des liens d'amitié, mais n'arrive pas à toucher mon point, comme si ce point était dans une autre dimension. (Tu t'imagines ça en 3D, mon point est plus haut/bas que les tentacules). Seuls mes meilleur(e)s ami(e)s arrivent à atteindre cette dimension, et la plupart du temps c'est parce qu'ils sont dans la même que moi.

Maintenant tout ça c'est dans le monde physique.
Bien évidemment, il y a aussi celui de mes pensées mais là je suis extraverti dedans^^, comme c'est étrange... x)

_______________________________________
Un suicide élégant est l'ultime œuvre d'art...
Si mon cœur pouvait penser, et si ma tête pouvait sentir, j’aurais un autre regard sur le monde.



Come on maggot brain, go on maggot brain...



"Will you deliver Spain from bondage ?" Sad  Pleureur  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie? Sam 14 Jan 2012, 20:51

@Desdinova a écrit:

Malheureusement, moi je n'ai pas ça, je n'ai jamais voulu parler, être extraverti. Les seules personnes avec lesquelles je m'ouvre, ce sont mes plus proches amis ou bien des personnes que je sais qu'elles pourraient me comprendre (vous). Pour te donner un exemple, ça fait un an que je connais ce test et ma nature INFP, et depuis septembre, je suis à l'université. En 4 mois, je n'ai parlé à personne, oui, personne. Je ne me suis fait aucun ami et ça ne me dérange même pas, j'attends que quelqu'un vienne vers moi c'est tout.

Peut être alors un manque d'intuition extravertie ?
T'es déjà aller parler à une personne qui se sent mal, et dont toi même par empathie t'en ressens le mal ? ça m'arrive assez souvent, et si je vais parler à la personne, même si je la connais assez peu, je ressens une sorte de satisfaction et mon monde intérieur s'en retrouve assez épanoui et plus ouvert, m'enfin pour un certain temps.

C'est pour cette raison que je compte faire le métier d'infirmier, cette importance relationnelle, ça m'attire énormément Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desdinova
Pionnier
avatar

Type : INFP 4w5 sp/sx
Lieu : Xibalba
Emploi : Rêveur
Inscription : 11/08/2011
Messages : 889

Message(#) Sujet: Re: Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie? Sam 14 Jan 2012, 20:59

Oui, je parle aux personnes qui se sentent mal mais seulement si je les connais, aller voir qqun qui m'est inconnu, ça me gênerait, je ne saurais comment la consoler, vu que justement je ne connais pas son caractère. :/

Moi je viens de commencer des études de psychologie ^^, pas très original pour un INFP... et oui, c'est pour chercher à me comprendre, je l'avoue :-P

_______________________________________
Un suicide élégant est l'ultime œuvre d'art...
Si mon cœur pouvait penser, et si ma tête pouvait sentir, j’aurais un autre regard sur le monde.



Come on maggot brain, go on maggot brain...



"Will you deliver Spain from bondage ?" Sad  Pleureur  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie? Sam 14 Jan 2012, 21:06

@Desdinova a écrit:

Moi je viens de commencer des études de psychologie ^^, pas très original pour un INFP... et oui, c'est pour chercher à me comprendre, je l'avoue :-P

Bon courage alors ! je voulais aussi aller en psycho mais je me suis résigné au métier d'infirmier, très flexible, relationnel, et très enrichissant (puis en plus y'a du boulot, mais bon ça je m'en fous Cool )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESFJ 2W3
Age : 39
Lieu : .
Inscription : 12/11/2014
Messages : 275

Message(#) Sujet: Re: Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie? Dim 28 Fév 2016, 08:45

Ciao à tous,
Je relance... ou plutôt accroche ma question à cette caravane Smile ,

Dans la vidéo ci-dessous, Est-ce que l'attitude des deux combattants est typique de celle d'un I (impassible) à gauche, et de celle d'un E (qui trépigne) à droite sur l'image ???

Est-ce aussi si simple (même si un peu caricatural ici) ???



_______________________________________
« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres avoir le dessus sur votre voix intérieure. Et, le plus important, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. Tout le reste est secondaire. »

« Le coeur a ses raisons que la raison ignore.»

« On ne demande pas aux poissons de savoir grimper aux arbres! »

https://youtu.be/cE_nlt222FQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moeghan
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFP Grumpy
Age : 31
Lieu : Forums mbti anglophones.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 268

Message(#) Sujet: Re: Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie? Dim 28 Fév 2016, 09:47

Je ne pense pas, c'est ponctuel. On peut très bien être très calme et avoir parfois de gros lâchers d'énergie durant de courtes périodes, et à l'inverse les grands dynamiques peuvent se bloquer en mode self-contrôle archi-concentré. Ce serait trop simple sinon Smilaid . C'doit être la gestion de Se de chacun.

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESFJ 2W3
Age : 39
Lieu : .
Inscription : 12/11/2014
Messages : 275

Message(#) Sujet: Re: Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie? Dim 28 Fév 2016, 12:59

Merci de ton retour Moeghan, Adoration

Mais je prolonge ma question, en me référant à mon cas perso, qui d'ailleurs a été à l'origine de mon intérogation :

En situation d'impatience ou d'agacement j'ai tendance à "expulser" de l'énergie en "battant de la jambe / du pieds" de manière compulsive... ce qui peut avoir tendance à agacer autour de moi.

Donc d'après ce que tu dis cela peut provenir de ma fonction S (Si dans mon cas) ??? confused

_______________________________________
« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres avoir le dessus sur votre voix intérieure. Et, le plus important, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. Tout le reste est secondaire. »

« Le coeur a ses raisons que la raison ignore.»

« On ne demande pas aux poissons de savoir grimper aux arbres! »

https://youtu.be/cE_nlt222FQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedren
Usurpateur du Forum
Usurpateur du Forum
avatar

Type : ISFP 4w3 Sp/Sx refoulé
Age : 28
Lieu : Bordeaux
Emploi : Jurisconsulte
Inscription : 01/06/2012
Messages : 1274

Message(#) Sujet: Re: Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie? Dim 28 Fév 2016, 14:13

@Rex a écrit:
Ciao à tous,
Je relance... ou plutôt accroche ma question à cette caravane Smile ,

Dans la vidéo ci-dessous, Est-ce que l'attitude des deux combattants est typique de celle d'un I (impassible) à gauche, et de celle d'un E (qui trépigne) à droite sur l'image ???

Est-ce aussi si simple (même si un peu caricatural ici) ???



Pour m'intéresser de très près au MMA, je ne serais pas surpris que Wanderlei Silva soit I, même s'il paraît souvent très Se. Je connais des personnes ayant fait son séminaire en France, ils disaient de lui qu'il pouvait être assez différent de ce qu'il donne à voir dans la cage ou dans la plupart de ses interviews (ce qui n'est pas très surprenant, même s'il est peut-être bel et bien E).

D'ailleurs, j'ai observé quelque chose d'intéressant chez certains combattants, notamment Conor McGregor et Floyd Mayweather (qui lui est en boxe). Les deux sont des ESFP 3 caricaturaux, dominent largement leur catégorie, mais ont une approche du combat et un style pratiquement aux antipodes de ce qu'ils peuvent laisser transparaître. Ils combattent presque comme des INTJ. Ils sont très analytiques, étudient bien plus l'adversaire que les autres, se focalisent beaucoup plus sur le mouvement, la précision et le timing que la force et la vitesse. Comme s'ils embrassaient pleinement leur ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESFJ 2W3
Age : 39
Lieu : .
Inscription : 12/11/2014
Messages : 275

Message(#) Sujet: Re: Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie? Dim 28 Fév 2016, 14:34

Merci de ton éclairage Phaedren !

@Phaedren a écrit:
Je connais des personnes ayant fait ses séminaires en France, ils disaient de lui qu'il pouvait être assez différent de ce qu'il donne à voir dans la cage ou dans la plupart de ses interviews

En tous cas même dans ses interviews, il se dandine, et ne tient pas en place !!




Quel point commun pourrait-on trouver au CONTEXTE d'un combat et d'une interview, qui le ferait se comportait différemment que sa "vraie" nature ? Le Stress ? L'influx nerveux (très important chez les sportifs de haut niveau)?...


Ma question est valable en dehors du MMA, pour toutes les autres situations de la vie...

_______________________________________
« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres avoir le dessus sur votre voix intérieure. Et, le plus important, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. Tout le reste est secondaire. »

« Le coeur a ses raisons que la raison ignore.»

« On ne demande pas aux poissons de savoir grimper aux arbres! »

https://youtu.be/cE_nlt222FQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedren
Usurpateur du Forum
Usurpateur du Forum
avatar

Type : ISFP 4w3 Sp/Sx refoulé
Age : 28
Lieu : Bordeaux
Emploi : Jurisconsulte
Inscription : 01/06/2012
Messages : 1274

Message(#) Sujet: Re: Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie? Dim 28 Fév 2016, 15:22

Dans les interviews il y a aussi pas mal de représentation. Ce n'est pas encore la WWE, mais beaucoup jouent partiellement un rôle, ou amplifient leurs réactions, trashtalkent, provoquent, ça fait partie du business pour se vendre ou de la guerre psychologique (et du folklore des compétitions martiales). Lors du staredown, il y a de grandes chances qu'une partie de la réaction de Wanderlei Silva soit naturelle du fait de l'imminence du combat, mais qu'une autre soit surjouée pour faire le show ou intimider l'adversaire.

Ensuite, il n'y a pas véritablement de "vraie nature", même si je vois bien ce que tu veux dire Smile. Nous utilisons tous nos diverses fonctions selon les différentes situations qui se présentent à nous. C'est une question de préférence et d'opportunité selon les circonstances. Le processus d'individuation (long terme), tout comme l'émergence de l'ombre (court terme), participent de cette logique, en ce qu'ils sont des mécanismes se déclenchant afin de venir pallier au déficit de nos fonctions préférentielles ou d'ores-et-déjà individuées (ou compenser, soulager leur utilisation).

Je ne suis donc pas surpris qu'un combattant trouvant le parfait équilibre avec son "ombre" (a fortiori sur l'axe Se/Ni en matière de combat) soit donc en mesure d'obtenir autant de succès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rex
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESFJ 2W3
Age : 39
Lieu : .
Inscription : 12/11/2014
Messages : 275

Message(#) Sujet: Re: Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie? Dim 28 Fév 2016, 16:28

Très intéressant ce que tu dis, d'ailleurs ça rejoint ce que nous avait enseigné présenté le mec qui m'avait fait découvrir le MBTI dans le cadre du travail...
Donc si je suis ton raisonnement, un sportif de haut niveau (pas qu'en sport de combat) gagnera en performance à travailler ses fonctions d'OMBRE !

Mais alors, pour rester dans le milieu des sports de combat, si on évoque le profil du "Last Emperor", Fédor, considérer comme le meilleur de tous les temps (The badest man on the planet), comment le types tu ? IxTx ? et perso je ne le trouve pas différent en combat et en "interview détendu", donc cela serait sa vraie 'nature'... Pourquoi, dans la quête de performance ne chercherait-il pas à s'équilibrer avec son ombre ? car même avec la meilleure volonté du monde, je ne le vois VRAIMENT PAS ExFx !!!




A moins que le week-end, Fédor, il ressemble à ça ? Very Happy Very Happy

_______________________________________
« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres avoir le dessus sur votre voix intérieure. Et, le plus important, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. Tout le reste est secondaire. »

« Le coeur a ses raisons que la raison ignore.»

« On ne demande pas aux poissons de savoir grimper aux arbres! »

https://youtu.be/cE_nlt222FQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedren
Usurpateur du Forum
Usurpateur du Forum
avatar

Type : ISFP 4w3 Sp/Sx refoulé
Age : 28
Lieu : Bordeaux
Emploi : Jurisconsulte
Inscription : 01/06/2012
Messages : 1274

Message(#) Sujet: Re: Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie? Dim 28 Fév 2016, 17:08

A mon sens, l'idée va bien au-delà du sport. Un individu a tout à gagner en développant de nouvelles caractéristiques complémentaires à celles qui le définissent. Jung disait d'ailleurs que l'on ne s'illuminait pas par des figures de lumière, mais en rendant l'obscurité consciente (allusion à l'individuation et à l'ombre). Il faut ensuite trouver un équilibre dans leur utilisation, ce qui peut parfois poser problème (notamment lorsqu'un fonction vient d'être individuée par exemple).

C'est un autre débat, mais je ne sais pas si Fedor est vraiment le meilleur de tous les temps (même si c'est un prétendant au titre), surtout qu'il a principalement évolué au cours d'une période où le MMA moderne restait jeune, avec une opposition un peu plus faible. Il a connu un gros passage à vide qui a plus ou moins terminé sa carrière au plus haut niveau, alors qu'il était encore assez jeune.

Je le typerais peut-être ISTP, quelque chose dans ce genre. Mais pour le coup, si l'on prend sa potentielle inférieure, Fe est une fonction moins adaptée que Ni pour un ESFP, dans le cadre d'un combat ou de la préparation Razz. Un ISTP a de toute façon un assez bon équilibre de base pour ce genre d'activités, il n'est pas surprenant de les retrouver régulièrement dans les clichés de l'assassin ou des rôles analogues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie?

Revenir en haut Aller en bas
 

Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Introversion - Extraversion, une histoire de flux d'énergie?
» [Aide] Terminale ES :Mobilités internationales ...
» Comment magnétisez vous?
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-