Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Sentiment chaud et froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apocalypse
Déléguée aux smileys
Apocalypse

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 30
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2559

Sentiment chaud et froid Empty
Message(#) Sujet: Sentiment chaud et froid Sentiment chaud et froid Icon_minitimeSam 12 Sep 2015, 00:33

Au cours de mes pérégrinations sur Internet, je suis tombée sur une page qui décrivait un aspect des fonctions cognitives que je n'avais jamais vu auparavant ! 

http://www.psychosante.com/lexique/fonctions.htm

Selon cette petite page, les fonctions de sentiment se départageraient donc en deux catégories chacune : chaud et froid.


Sentiment chaud extravertiFonction de la communication affective, de l'affection et de l'amour pour les êtres, tout autant que de la haine. J'aime les êtres réels. J'aime ma femme. Je déteste la tante Léonie.
Sentiment chaud introvertiLa Fonction des rêveries et des représentations intérieures sentimentales et amoureuses. J'aime à rêver du Prince Charmant. J'aime les romans d'amour.
Sentiment froid extravertiFonction des jugements de valeur arbitraires, de l'éthique, portés sur les comportements individuels et sociaux. C'est la fonction des règles et des lois. Fonction des conventions. Il est bien de faire une Grande École ou de fréquenter des gens bien. Il est malséant de roter à table en Occident et bienséant sous d'autres cieux.
Sentiment froid introvertiFonction de l'auto-appréciation ou de l'auto-dépréciation de soi-même. Je me sens supérieur. Je suis nul. Je ne vaux rien.



L'approche me semble assez intéressante, en particulier concernant le Fe. On dépeint trop souvent cette fonction comme étant celle de la douceur, de la chaleur, de la sociabilité. Alors qu'il s'agit aussi du jugement. J'ai toujours cerné cet aspect du Fe, cet aspect normatif, qui ne me paraît souvent pas assez rationnel pour relever du Te, bien que le Te puisse avoir aussi de cet aspect-là.

Du côté du Fi : Je cerne les deux là aussi, notamment en moi. Le Fi chaud me paraît cependant ici un peu trop mièvre (je l'utiliserais beaucoup, mais pas de façon si 9). Je verrais ça chez moi comme subordonné au Fi froid (cette estime à la fois forte et défaillante, assez caractéristique des 4 et due à leurs caractéristiques perçues) qui mène la danse. 
Cela dit la séparation entre les deux tendances ne me paraît pas si marquée que chez le Fe.

J'ai quand même quelques réserves par rapport à ce modèle, même s'il peut être pédagogique (sur le Fe) :
- Finalement le Fe chaud, en jouant sur les préférences individuelles, est très proche du Fi aussi.
- Certaines définitions, comme celles du Si, se calent sur la socionique. Pour le Fi/Fe je n'en suis pas très sûre (le Fi socionique m'a toujours paru trop social et consensuel). Tout ça peut donner matière à réflexion mais c'est assez flou.


Quelqu'un aurait d'autres infos là-dessus ? Vous en pensez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Awander
Aucun rang assigné
Awander

Type : INFP 9w1 (6w5 ou 5w6-3w...?) sp/so
Age : 26
Lieu : Terre
Emploi : Etudiant
Inscription : 13/10/2013
Messages : 646

Sentiment chaud et froid Empty
Message(#) Sujet: Re: Sentiment chaud et froid Sentiment chaud et froid Icon_minitimeSam 12 Sep 2015, 02:07

Citation :
Sentiment froid introvertiFonction de l'auto-appréciation ou de l'auto-dépréciation de soi-même. Je me sens supérieur. Je suis nul. Je ne vaux rien.

C'est bien moi ça!

Citation :
Du côté du Fi : Je cerne les deux là aussi, notamment en moi. Le Fi chaud me paraît cependant ici un peu trop mièvre (je l'utiliserais beaucoup, mais pas de façon si 9). Je verrais ça chez moi comme subordonné au Fi froid (cette estime à la fois forte et défaillante, assez caractéristique des 4 et due à leurs caractéristiques perçues) qui mène la danse.

J'ai beau être 9, je me reconnais très bien dans ta description.
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier


Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2195

Sentiment chaud et froid Empty
Message(#) Sujet: Re: Sentiment chaud et froid Sentiment chaud et froid Icon_minitimeSam 12 Sep 2015, 02:26

Moi je me reconnais bien dans les deux. Et pour le côté rêver du Prince Charmant, je ne me suis jamais dit que c'était impossible, j'ai toujours cru en l'amour comme dans les contes de fées, et c'est ce qui arrive dans la vie réelle. Mais je pense, plus pour ceux qui y croient.
Revenir en haut Aller en bas
Apocalypse
Déléguée aux smileys
Apocalypse

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 30
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2559

Sentiment chaud et froid Empty
Message(#) Sujet: Re: Sentiment chaud et froid Sentiment chaud et froid Icon_minitimeSam 12 Sep 2015, 16:14

En effet je crois que je me suis trompée pour cette correspondance Fi-chaud 9, Fi-froid 4. C'était un peu grossier. 

Cela dit, pour le 9 qui se sent inférieur OK, mais j'aurais du mal à voir ce type entrer dans un délire mégalomaniaque ("je me sens supérieur").

Et la rêverie du 4 me paraît plus tourmentée que celle qui est donnée en exemple pour le Fi chaud. Le 4 rêve plus de tragédie que de gentil prince charmant (mais remarque, ce n'est pas nécessairement antinomique avec ce qui est dit Oui ).
Revenir en haut Aller en bas
GBat
L'Anté Types
GBat

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 31
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 850

Sentiment chaud et froid Empty
Message(#) Sujet: Re: Sentiment chaud et froid Sentiment chaud et froid Icon_minitimeSam 12 Sep 2015, 17:57

Pertinent!

C'est marrant pour le coup, la catégorie des sentiments froids me correspond bien mieux que celles qui est fonction de l'orientation de l'énergie. J'en ai bien l'impression tout du moins, selon ces définitions.

Chez moi, il y a comme une très mince rupture entre l'extérieure et l'intérieure dans mon jugement. Les règles (actuelles ou possibles) ne sont jamais étrangères à mes réflexions éthiques, et je peux même critiquer (avec un peu de tension en moi certes) d'avantage des positionnements personnels que la possibilité même de la règle extérieure (probablement du fait des particularités de notre époque bizarre et un peu schizo, admettons le, qui vante énormément les vertus de l'action au niveau individuel tout en tentant de faire oublier les conséquences structurelles du niveau institutionnel sur ces personnes sans pourtant reconnaître matériellement l'existence/la puissance intégrale des personnes dans ces même structures ... what the?!).
Il y a aussi probablement une part d'influence familiale (très Je).
Ceci, qui ici est identifié dans le sentiment froid extraverti, va de paire avec un coté 6 je suppose.

Après, je pense qu'on retrouve encore le coté 6 dans le sentiment froid introverti lorsque je souhaite recevoir des critiques dans un débat interne, de moi-même à moi-même, et que j'ai du mal à être spontanément réceptif lorsqu'elles viennent de l'extérieur (où je serai carrément plus défensif, sauf cas de préservation de l'harmonie). Par-contre, tout est internalisé, et ce qui vient de l'extérieur est quand-même trié voir pris en compte. Je cherche les bons compromis.


Mais il est clair que cela ne me rend pas toujours aisé la distinction entre la nature de ma fonction de jugement préférée et celle plus en retrait. Dans ma manière de me tenir sur une position spontanément, voir de convaincre sur certains points, défendre ou souhaiter défendre une vérité, je dirais que ça tend vers un désir d'objectivité (Ti ou Fe, mais pas Fi), même si j'y reconnais comme but le droit important de se définir subjectivement. Dans l'automatisme qui consiste à regretter une disharmonie provoquée plutôt que de se contenter d'un évitement, aussi. J'y vois volontiers du Fe inf ou aux (par exemple: chez les INFJs la résolution d'antagonismes captés par Fe en faveur d'une vision du monde Ni plus juste à transmettre).
Ou alors est-ce simplement ce coté 6 mêlé à un profil IP qui est tiraillé entre un besoin de défendre un cadre et celui de la réconciliation.
C'est assez éprouvant pour moi en fait, mais ça contribue à alimenter mes débats internes en les éprouvant fortement, et m'encourage à chercher une plus grande justEsse au cours du temps. Je dirais même que mon intellectualisation consiste de plus en plus à trouver le cadre le plus large pour éviter au maximum les conflits tout en étant juste (pas de ridicules compromis), et ainsi m'éviter également des souffrances automatiques. Souffrir de ne pas être assez juste, je trouve que c'est ironiquement un bon stimulant.


En revanche, le sentiment chaud introverti paraît effectivement un peu trop mièvre, et l'extraverti trop partial pour moi; je pense y être bien moins fréquemment. Je peux être agacé envers quelqu'un mais je n'arrive même pas à me dire qu'il est possible de détester quelqu'un. Il y a toujours cette réconciliation qui guète avec bienveillance (ou souffrance). Probable résultat de la faible quantité d'essentialisme que contient ma pensée (hormis le niveau le plus global bien entendu).


psychosante a écrit:
Sensation introvertie. Fonction de perception des ressentis à l'intérieur de soi. Plaisirs et jouissances intérieures, bien-être, mal-être, malaises. Je me sens bien, je me sens mal. Je jouis intérieurement d'une musique. Je savoure un met raffiné. C'est le plaisir passif du drogué. L'orgasme, par excellence, appartient à la Sensation introvertie.
OMG, ça y est je sais qui je suis (en gras) Lol

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert
Revenir en haut Aller en bas
Awander
Aucun rang assigné
Awander

Type : INFP 9w1 (6w5 ou 5w6-3w...?) sp/so
Age : 26
Lieu : Terre
Emploi : Etudiant
Inscription : 13/10/2013
Messages : 646

Sentiment chaud et froid Empty
Message(#) Sujet: Re: Sentiment chaud et froid Sentiment chaud et froid Icon_minitimeSam 12 Sep 2015, 19:49

@Apocalypse a écrit:


Cela dit, pour le 9 qui se sent inférieur OK, mais j'aurais du mal à voir ce type entrer dans un délire mégalomaniaque ("je me sens supérieur").

J'ai surement un type 3 bien développé, mais comme je suis type 9 en priorité, j'arbore l'image du "faux-humble". Je suis un cas à part, de ce point de vue.

Ou alors c'est mon éducation, depuis que je suis petit on me donne l'impression que je dois réussir, comme si l'échec n'était pas une option...

Citation :
En revanche, le sentiment chaud introverti paraît effectivement un peu trop mièvre, et l'extraverti trop partial pour moi; je pense y être bien moins fréquemment. Je peux être agacé envers quelqu'un mais je n'arrive même pas à me dire qu'il est possible de détester quelqu'un. Il y a toujours cette réconciliation qui guète avec bienveillance (ou souffrance). Probable résultat de la faible quantité d'essentialisme que contient ma pensée (hormis le niveau le plus global bien entendu).

Pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Mélos
Aucun rang assigné
Mélos

Type : INFP 9
Age : 22
Lieu : Outside The Box
Emploi : 【=◈︿◈=】
Inscription : 11/04/2015
Messages : 995

Sentiment chaud et froid Empty
Message(#) Sujet: Re: Sentiment chaud et froid Sentiment chaud et froid Icon_minitimeMar 22 Sep 2015, 21:43

@Apocalypse a écrit:
En effet je crois que je me suis trompée pour cette correspondance Fi-chaud 9, Fi-froid 4. C'était un peu grossier. 

Cela dit, pour le 9 qui se sent inférieur OK, mais j'aurais du mal à voir ce type entrer dans un délire mégalomaniaque ("je me sens supérieur").

Je me reconnais bien en en sentiment froid introverti pour ce qui est de la dépréciation de moi.
Pour le Fi chaud, ce n'est pas dans l'amour pour moi c'est plus général je dirai dans mon cas.
Revenir en haut Aller en bas
Speed Gavroche
Destructureur d'Intemporalité
Speed Gavroche

Type : esTP 6w7(sw7w8)-8w7(sw9w8)- 3w4(sw4w5) Sx/Sp
Age : 29
Lieu : Dublin (Irlande)
Emploi : Conqueror Of The World
Inscription : 29/06/2008
Messages : 1574

Sentiment chaud et froid Empty
Message(#) Sujet: Re: Sentiment chaud et froid Sentiment chaud et froid Icon_minitimeJeu 24 Sep 2015, 01:13

J'ai les 4.

_______________________________________
Roosh V-La Théorie de l'Echelle-Catallaxia-Contrepoints-Le Québécois Libre-L'Histoire de votre Esclavage-Return of Kings-Wikifeet
Revenir en haut Aller en bas
Lauterwasser
Aucun rang assigné
Lauterwasser

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 36
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Sentiment chaud et froid Empty
Message(#) Sujet: Re: Sentiment chaud et froid Sentiment chaud et froid Icon_minitimeJeu 24 Sep 2015, 01:43

globalement ce qui est décris dans les sentiments froids sont des choses qui m'horripilent et me semblent mortifères.


Appeau a écrit:
Le Fi chaud me paraît cependant ici un peu trop mièvre

oui, je suis d'accord.

merci Apo pour cette grille de lecture.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Sentiment chaud et froid Empty
Message(#) Sujet: Re: Sentiment chaud et froid Sentiment chaud et froid Icon_minitimeJeu 24 Sep 2015, 13:25

Je me reconnais avant tout dans le sentiment froid introverti, puis dans le chaud extraverti. 'Fin, c'est un peu compliqué pour ce dernier, dans le sens où je garde mes préférences pour moi; je ne suis en aucun cas expansive. Sinon comme je l'ai lu plus haut, ça me fait également plus penser à du Fi, pour le côté préférences claires, radicales et arrêtées, et personnelles.

Je ne suis pas tellement d'accord avec la séparation que l'on semble faire ici (et le commun des mortels d'ailleurs) entre auto-appréciation et dépréciation. J'ai pour ma part l'impression de réunir les deux...
Je pense que la timidité/manque de confiance en soi et une estime de soi démesurément haute sont (dans certains cas en tout cas) les deux faces d'une même pièce. Ils traduisent tous les deux un rapport "anormal" à l'égo. Il me semble évident que dans les deux cas, il y a une certaine forme d'égocentrisme. Christophe André expliquait d'ailleurs dans une vidéo que celui qui manque de confiance en soi, lorsqu'il se retrouve avec des personnes avec plus de connaissances que lui, ou dont il croit qu'il est plus apprécié par les autres (la confiance en soi est toujours affaire de croyances) parce qu'il est plus expansif etc... se dévalorisera parce qu'il y a cette volonté en lui de rassembler toutes les qualités au monde afin qu'il soit le plus apprécié et le plus utile à chaque instant, à chaque situation. Et c'est ça le péché d'orgueil dit-il, communément attribué à ceux qui se surestiment.
Donc je crois que le sentiment froid introverti, au delà de l'auto-appréciation ou dépréciation, traduit un rapport à l'égo qui nous fait nous mettre au centre de chaque événement, et de nous juger constamment, voire de tout juger par rapport à nous (alors qu'il serait parfois bon de nous oublier).
Revenir en haut Aller en bas
Luna
Pionnier


Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2195

Sentiment chaud et froid Empty
Message(#) Sujet: Re: Sentiment chaud et froid Sentiment chaud et froid Icon_minitimeJeu 24 Sep 2015, 17:29

Oscar a écrit:

Je pense que la timidité/manque de confiance en soi et une estime de soi démesurément haute sont (dans certains cas en tout cas) les deux faces d'une même pièce. Ils traduisent tous les deux un rapport "anormal" à l'égo. Il me semble évident que dans les deux cas, il y a une certaine forme d'égocentrisme. Christophe André expliquait d'ailleurs dans une vidéo que celui qui manque de confiance en soi, lorsqu'il se retrouve avec des personnes avec plus de connaissances que lui, ou dont il croit qu'il est plus apprécié par les autres (la confiance en soi est toujours affaire de croyances) parce qu'il est plus expansif etc... se dévalorisera parce qu'il y a cette volonté en lui de rassembler toutes les qualités au monde afin qu'il soit le plus apprécié et le plus utile à chaque instant, à chaque situation. Et c'est ça le péché d'orgueil dit-il, communément attribué à ceux qui se surestiment.
Donc je crois que le sentiment froid introverti, au delà de l'auto-appréciation ou dépréciation, traduit un rapport à l'égo qui nous fait nous mettre au centre de chaque événement, et de nous juger constamment, voire de tout juger par rapport à nous (alors qu'il serait parfois bon de nous oublier).

C'est exactement ça pour moi, mais je ne dirais pas par péché d'orgueil pour moi, c'est simplement que si je ne suis pas "bonne" (voir parfaite), j'ai l'impression que je n'aurais plus de valeur et que l'on me rejettera. C'est surtout par rapport à la crainte du rejet des autres, sinon je ne suis pas du tout pour la perfection.

Sinon pour l'égocentrisme, c'est totalement ça. La méthode que j'avais lu ici d'un internaute, d'apprendre à se décentrer de sois, ça ne fonctionnait pas longtemps avec moi. Par contre, j'ai trouvé quelque chose qui marche mieux. Je me dis "Je vais faire les choses simplement et sans prétention", ça me permet de relativiser et d'apprendre à viser d'abord modestement. Ca me permet aussi de re valoriser mon image, ce n'est pas grave si je fais mal, je le fais sans prétention et avec une bonne volonté.
C'est le message aussi que je souhaite faire passer à mes interlocuteurs.

Sinon, je me demande où je me suis construite ce "Surmoi", ce n'est pourtant pas mon idéal (c'est pourtant sensé l'être non ?!), d'ailleurs à un moment je détestais les personnes comme moi avec un Surmoi tyrannique et j'adorais ceux qui en avaient rien à faire de l'opinion des autres ou de se rater ! love
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sentiment chaud et froid Empty
Message(#) Sujet: Re: Sentiment chaud et froid Sentiment chaud et froid Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Sentiment chaud et froid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sentiment chaud et froid
» Chaud et froid en décembre 2010
» Quand survient la nuit d’Al-Qadr ?
» Froid Chaud... Tiède
» frissons,chaleur, froid doux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-