Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Toutes les fonctions sont badass

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hard
Scribouillard du Ne
avatar

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 23
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 736

Message(#) Sujet: Toutes les fonctions sont badass Sam 04 Juil 2015, 16:26

Yo,

Il y a quelques temps (modulo 1 an What a Face ) j'avais ouvert un sujet dans la section NP à propos du Si, et du fait que développer cette fonction était une bonne idée. Initiative étrange de la part d'un ENTP me direz vous? Et bien pas du tout. Je vais vous expliquer pourquoi.

Une question qui m'a longtemps emmerdée par rapport au MBTI, c'est cette tendance extrêmement courante de dénigrer ce qui correspond à ses fonctions d'ombre (tertiaire et inférieure). Attention, je ne dis pas que tout le monde le fait tout le temps, c'est juste que je n'ai vu personne connaître le MBTI sans critiquer fortement ou dénigrer son inférieure par exemple. Et je parle de gens intelligents, qui réfléchissent, ont une capacité d'empathie et ne veulent pas imposer leur opinion. Donc l'hypothèse de la connerie n'était pas du tout viable.

Alors, qu'est ce qui fait que nous détestons par moment, et parfois souvent nos fonctions d'ombre? Après pas mal de réflexion, je pense être tombé sur un gros moment de réponse, qui était complètement devant moi. C'est tout con, en fait : ces fonctions (dans la majorité des cas), ne sont pas conscientes. Je veux dire par là que l'inférieure, si peu travaillée, est complètement dans la partie "incontrôlable" de la personnalité, et que la tertiaire peut poper par moment, sans que son pouvoir puisse vraiment être utilisé. Et si on pousse cette idée, la raison de notre rejet des fonctions d'ombre devient presque évident : c'est parce que nous portons en nous des versions puériles et mal articulées de ces fonctions
Le Si d'un ENTP, bien que différencié, n'a pas grand chose à voir avec celui d'un ISTJ. Parce que dans l'ENTP, il agit, si tu ne le travailles pas, comme contrepoids maladroit du Ne dominant. C'est donc un Si hyperbolique, qui est rejeté par l'ENTP, parce que celui-çi voit en ce Si les côtés de sa personnalité qui ne lui plaisent pas, qui contrarient le plus fortement sa vision "naturelle" du monde (par l'intermédiaire du Ne dominant). Et donc, l'erreur de base qu'il fait, c'est de projeter son Si sur les autres utilisateurs de Si. C'est ce qui donne lieu aux caricatures sans aucun sens. Et aux rejets de fonctions parfaitement badass!

J'veux dire, sur ce forum c'est presque dans la culture de critiquer le Si, mi pour déconner mi sérieusement, et j'ai l'ai fait en mon temps. Mais en fait, le Si ça troue du cul! Le Si maîtrisé, ça peut donner le maître d'art martiaux qui polit ses mouvement jour après jour, étirant son corps et ses coups aux limites de la perfection. Ca peut donner de l'hyperconcentration sur le moment, qui permet de faire très bien et très vite (je commence à bosser ce skill).

Voila, j'ai pris comme exemple mon propre cas, mais qu'en pensez vous en général? Est-ce que vous trouvez que ce que j'ai dit s'applique à vous? Oui, non, pas du tout? En tout cas, ça m'intéresse. Very Happy

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1803

Message(#) Sujet: Re: Toutes les fonctions sont badass Sam 04 Juil 2015, 16:45

.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."


Dernière édition par dorloth le Lun 09 Nov 2015, 02:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Toutes les fonctions sont badass Sam 04 Juil 2015, 17:01

hard a écrit:
Voila, j'ai pris comme exemple mon propre cas, mais qu'en pensez vous en général? Est-ce que vous trouvez que ce que j'ai dit s'applique à vous? Oui, non, pas du tout?

Oui!!
Même si j'ai longtemps douté sur mon type, une chose a toujours été certaine, c'est que je suis une F hardcore, par conséquent j'ai toujours dénigré les comportements que je trouve trop T (particulièrement Te) dans mon entourage. Un besoin d'établir la vérité sans forcément se soucier de la façon dont pourrait le prendre autrui, l'autorité et la répartie implacable souvent attribuée au Te, le manque de compassion et la distanciation par rapport aux événements et aux autres(en apparence!) des T... ce sont les "défauts" que j'ai le plus de mal à supporter chez les autres.

Avec le MBTI, je comprends mieux pourquoi. Effectivement, mon Fe bien développé me pousse à chercher à être agréable, à prendre des pincettes, à soutenir et me tenir près de personnes en déprime si besoin. Même si au fond, je peux parfois (souvent Very Happy ) ne pas supporter un débalage "ostentatoire" de sentiments. Et c'est là qu'on voit que mon T n'est pas beaucoup développé : difficulté à reconnaitre et accepter les incohérences dans mon entourage, d'imposer sa propre volonté, de se faire une vision personnelle du monde qui reposerait plus sur des constats logiques que sur les personnes, à dire en face ce que je pense des autres... Normal que j'aie du mal quand j'ai l'impression que l'on blesse les autres avec ses propos Smile

J'ai des difficultés similaires avec le Se, un petit peu moins marquées néanmoins...

Très intéressant de se dire que les comportements que l'on méprise chez les autres sont en fait dus à une part de notre psychisme que l'on ne sait pas maitriser, un peu comme un enfant qui ne sait pas marcher. Ça pousse à l'humilité

Pour ce qui est de dénigrer l'inférieure... Ti est une fonction que je ne maitrise pas bien, pourtant INTP est un type que j'admire. Ce qui est l'inverse pour les ExTJ...
Revenir en haut Aller en bas
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 34
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Toutes les fonctions sont badass Sam 04 Juil 2015, 18:01

Hard a écrit:
Voila, j'ai pris comme exemple mon propre cas, mais qu'en pensez vous en général? Est-ce que vous trouvez que ce que j'ai dit s'applique à vous? Oui, non, pas du tout? En tout cas, ça m'intéresse.

ça me parle carrément.

Mon Si et mon Te sont particulièrement maladroits et dysfonctionnels.
Dans les situations ou je suis obligé de m'en servir, cela me monte en pression et me coute une énergie colossale.

Le pousse Si pousse à être vigilant au détails, fait tout à fait naturel évident et confortable pour les Si dom, que j'ai pu constater quotidiennement avec mes parents, respectivement ISFJ et IsTJ.
ils sont prévoyants, vérifient les choses, et ralentissent l'action pour que chaque étape se déroule dans le sens de ce qui est admis.
c'est quand ils ne peuvent pas le faire qu'ils stressent.

Pour ma part c'est l'inverse, les détails ça me passe pardessus la jambe j'y vois une perte de temps, et dernier chainon de la maille du "moindre importance".
Un bouton de manche de chemise qui manque, une trace de boue sur le pare-choc de la voiture, un objet posé ailleurs que sa place habituelle, non seulement ça m'est complètement égal, mais je ne le vois même pas ! Les Si dom ont tendance à croire que je fais exprès d'être "négligeant" alors que c'est juste une langue étrangère. ça me traverse sans rien accrocher en cours de route.

du coup, me demander de maintenir une attention prolongée sur ces choses relève presque de la torture.
il faut que je réduise mon spectre et devienne aveugle à mon bouillonnement Ne pour focaliser sur des trucs (de surcroit) rarement excitants.

------

Le Te vise à la structure, la fermeté, l'organisationnel et le décisionnel.
Pour un Te dom, sa fonction est d'une grande force créative, j'ai un oncle directeur d'une entreprise, qui est particulièrement efficace et sais prendre des décisions dans l'instant.

ceci m'est complètement étranger, j'ai beaucoup de mal à arriver 5mn en avance à un horaire, et à me cadrer dans le temps et dans l’espace, (non pas me repérer) mais me cadrer.
pas d'agenda, pas de rangement, pas de case.
Donner des ordres me met mal à l'aise parceque je n'aime pas en recevoir.

L'improvisation quasi permanente me sied bien mieux.
Me demander de prendre des engagements, de décisions formelles est parfois source de panique interne, et synonyme d'oblitération de mes "options ouvertes".

inversement, cet entêtement aux "options ouvertes" est insécurisant pour les J.
(c'est d'ailleurs pour ça qu'il me parait très compliqué de faire cohabiter en couple un P et J très marqués, mais c'est une autre sujet).

en ce qui concerne la difficulté à prendre des décisions, mes trois fonctions fortes travaillent de concert : Fi Ne et Ti, mais surtout Ti en fait.
Ti peut annihiler mon inférieure Te en me bloquant dans une sorte d'analyse sans fin, de pondération systématique entre le bouillonnement Ne et la singularité Fi.
Ma vision rocambolesque deviens alors tellement nuancée, que tout se vaut et qu'il est impossible de trancher de façon binaire.
C'est ce que j’appelle le symptôme du nombre irrationnel (vous savez quand il y a une infinité de chiffre après la virgule).

Par exemple cet été je suis tenu d'écrire un mémoire de cent pages, la collecte d'information ne me pose pas de problème, au contraire c'est très excitant de trouver toujours plus de matière pour alimenter le fond, par contre il y a de grosse exigences au niveau de la forme, et je suis tenu d'utiliser une structure et un registre bien précis, cette vérification me draine énormément d'énergie, une véritable pénalité, alors que pour d'autres, c'est simplement des rails sur lesquels avancer.


Donc effectivement Hard, les fonctions ne se manifestent pas du tout de la même façon d'un type à l'autre.

Chez l'un c'est une cata alors que chez d'autres c'est carrément l'excellence !



Concernant le maitre d'arts martiaux c'est surtout un combo Se-Ni (action/discipline oblige).
d'ailleurs mon maitre d'arts martiaux je n'arrive pas à déterminer s'il est STP ou NFJ.
impossible.

du coup t'étais pas bien loin Hard avec ton Si Lol

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1527

Message(#) Sujet: Re: Toutes les fonctions sont badass Sam 04 Juil 2015, 18:17

Ca me parle bien aussi pour mon Te inférieur, mais comme je l'avais lu quelque part, en général, on'éprouve à la fois de la fascination et de la répulsion pour son ombre.
Moi ce qui peut m'énerver beaucoup chez le Te, c'est la tendance à être trop pointilleuse, voir pompeuse. Vraiment, intérieurement ça peut me mettre hors de moi ! x)

Mais à côté, j'aime beaucoup les personnes qui ont une pensée clair, qui savent analyser et décortiquer les choses. C'est lorsque ça devient trop pointilleux et que le personne se met en plus à utilisé un vocabulaire riche qui n'a pas forcément lieu d'être, que brrr ! Razz

Alors, je pense que c'est quelque chose que je refoule en moi, mais aussi que je maîtrise mal. (oui forcément) Par exemple, ce que je perçois de "trop pointilleux", ne peux l'être pas du tout pour un TJ mais normal, d'ailleurs les TJ s'énervent souvent contre l'imprécision et le flou.

Mais bref, je trouve ça super intéressant ! Au final, j'en viens même à apprécier ma réaction (bien que je me sente très mal sur le coup, parce qu'agacé), ça en apprend sur moi, et j'aime beaucoup la différence.
Je ne comprend pas, les gens qui ne veulent rester qu'entre eux... Peut être qu'au final, je n'aime pas la facilité Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hard
Scribouillard du Ne
avatar

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 23
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 736

Message(#) Sujet: Re: Toutes les fonctions sont badass Sam 04 Juil 2015, 19:53

D'abord, merci à vous quatre pour vos réponses. Very Happy

dorloth :

J'attendais un peu ce genre dé réponse de ta part parce que tu avais trouvé ça évidement de renforcer son S dans le topic dont je parlais dans le premier message. Effectivement, tu m'as l'air d'avoir bien compris que ce Se est une part de toi même, qu'il est impossible et malsain de nier completement.

dorloth a écrit:
Je ne critique absolument pas mon Se inf, et il semble que je le maitrise "relativement" (tout du moins, que je m'en sers en quantité non négligeable), surtout socialement.

Comme je le dis un peu plus haut, je sais que tu as une vision similaire à la mienne sur le sujet. Cependant, est-ce que depuis que tu as découvert le MBTI, tu acceptes ton Se? Si c'est le cas, je te tire mon chapeau. Wink

dorloth a écrit:
Mon Se, je le maitrise pas du tout

Oh, je ne prétend pas non plus maîtriser mon Si. C'est le travail de toute une vie, je pense, et ça portera ses fruits bien plus tard dans nos vies. Par contre, je trouve que tu as (d'après l'ensemble de ton message) une vision un peu pessimiste de ton utilisation du Se. Comme si tu pensais qu'il te restera à jamais hermétique, mais que tu peux vaguement l'utiliser. Je ne suis pas d'accord (comme je l'ai expliqué ici et dans le sujet précédent. ^^)

dorloth a écrit:
Je ne me suis pas amusé comme toi à réfléchir à ce que pouvait donner un Se au top de sa forme, je trouve l'idée saugrenue (je parie ce que tu veux que Si n'est pas plus une fonction qui crée un maitre d'art martiaux que Se)

L'exemple du maître d'art martiaux n'est pas forcément parfait, mais je pense vraiment qu'il y a du Si dans cette maîtrise. Un truc que je ne savais pas du tout avant de beaucoup lire sur le sujet, c'est toute la dimension physique du Si. On parle beaucoup de l'attention aux détails, des habitudes, tout ça, mais il y a une relation très forte avec les sensations, en un espèce de feedback qui recherche des sensations similiaires à celles déjà ressenties, et qui permettent une sorte de "possession totale" de ton corps. Le genre de truc que j'ai beaucoup de mal à faire (mais que j'aimerais. Wink )

Après, on est d'accord, aucune fonction ne crée un maître d'art martiaux, mais je pense qu'on peut discuter des fonctions les plus en jeu dans ce genre de comportement et de style de vie.

dorloth a écrit:

Pour moi, mon Se est plus ou moins incontrôlable, et arrive régulièrement pour foutre le bordel, et en général ce n'est pas un bordel positif... résultat, je suppose qu'on peut justifier le fait de pas l'aimer car il provoque souvent des actes regrettés ensuite.

Oui, c'est le côté inconscient et contraire à ce que tu considères presque naturellement comme ta manière d'être qui provoque cette tension, je pense. Exil avait une super phrase sur ça dans un des MPs qu'on s'est échangé, je vois si je la trouve. (Exil, si tu me lis, accepte mes excuses pour ce manquement au copyright)

Exil a écrit:
Le problème, c'est qu'en dépit de son caractère salutaire, cette intrusion de la sensation n'en demeure pas moins parasitaire. Elle met l'ego dans un inconfort qui devient rapidement ingérable tant celui-ci est addict au principe adverse de la sensation.

Pour remettre dans le contexte, il parlait du Si (donc mon inférieure) qui vient mettre son grain de sel dans ma conscience. Et ce qu'il exprime, c'est que cette "sensation" (What a Face) est extrêmement désagréable d'un point de vue psychologique, parce que ça s'oppose à tout ce que tu croyais percevoir, être, à la vérité sous jacente qui validait toutes tes décisions.

dorloth a écrit:

De toute façon, n'est ce pas une réaction totalement puérile et débile de rejeter son inférieure ?  De toute façon elle va pas disparaitre... vaut mieux s'y acclimater.

Je n'aime pas dire que c'est puérile, parce que c'est presque un instinct fondamental dans le sens où la majorité des gens veulent conserver leur individualité, et que l'inférieure va à l'opposé de ce qu'ils percoivent comme leur individualité justement.


Oscar :

Oscar a écrit:

Avec le MBTI, je comprends mieux pourquoi. Effectivement, mon Fe bien développé me pousse à chercher à être agréable, à prendre des pincettes, à soutenir et me tenir près de personnes en déprime si besoin. Même si au fond, je peux parfois (souvent Very Happy ) ne pas supporter un débalage "ostentatoire" de sentiments. Et c'est là qu'on voit que mon T n'est pas beaucoup développé : difficulté à reconnaitre et accepter les incohérences dans mon entourage, d'imposer sa propre volonté, de se faire une vision personnelle du monde qui reposerait plus sur des constats logiques que sur les personnes, à dire en face ce que je pense des autres... Normal que j'aie du mal quand j'ai l'impression que l'on blesse les autres avec ses propos Smile

Oui, c'est clairement l'un des points fort du modèle pour moi, il permet l'introspection et l'analyse de ses actions et de ses comportements au sein d'un cadre théorique assez bien défini. Ca aide.. ;D

Oscar a écrit:

Très intéressant de se dire que les comportements que l'on méprise chez les autres sont en fait dus à une part de notre psychisme que l'on ne sait pas maitriser, un peu comme un enfant qui ne sait pas marcher. Ça pousse à l'humilité.

Tout à fait. Je t'avoue que j'étais insupportable quand j'étais gosse, me considérant comme plus intelligent que tout le monde. Et une partie de ma maturité a été de me remettre en perspective. Il faut être toujours pret à douter de soi, à questionner ses décisions, ses choix, même si ça froisse l'égo. Je vois un peu ça comme affiner mon esprit, à l'image d'un sabre. Le sabre doit être à la fois excellent, mais son utilisateur doit aussi le maîtriser, sinon il ne peut pas devenir meilleur, malgré la qualité du sabre. (Putain, quand je lis entre les lignes, cette métaphore est très arrogante de ma part... j'ai encore plein de trucs à corriger moi)


Oscar a écrit:
Pour ce qui est de dénigrer l'inférieure... Ti est une fonction que je ne maitrise pas bien, pourtant INTP est un type que j'admire. Ce qui est l'inverse pour les ExTJ...

J'avoue que je suis un peu perdu là. Tu n'es pas INFJ? Parce que dans ce cas, à l'image de dorloth, ton inférieure c'est Se. Ti est ta tertiaire, donc un peu plus consciente et utilisable que Se (Titiwilly est un exemple d'INFJ qui a bien développé son Ti).


Lauter :


Lauterwasser a écrit:

ça me parle carrément.

Mon Si et mon Te sont particulièrement maladroits et dysfonctionnels.
Dans les situations ou je suis obligé de m'en servir, cela me monte en pression et me coute une énergie colossale.

Le pousse Si pousse à être vigilant au détails, fait tout à fait naturel évident et confortable pour les Si dom, que j'ai pu constater quotidiennement avec mes parents, respectivement ISFJ et IsTJ.
ils sont prévoyants, vérifient les choses, et ralentissent l'action pour que chaque étape se déroule dans le sens de ce qui est admis.
c'est quand ils ne peuvent pas le faire qu'ils stressent.

Pour ma part c'est l'inverse, les détails ça me passe pardessus la jambe j'y vois une perte de temps, et dernier chainon de la maille du "moindre importance".
Un bouton de manche de chemise qui manque, une trace de boue sur le pare-choc de la voiture, un objet posé ailleurs que sa place habituelle, non seulement ça m'est complètement égal, mais je ne le vois même pas ! Les Si dom ont tendance à croire que je fais exprès d'être "négligeant" alors que c'est juste une langue étrangère. ça me traverse sans rien accrocher en cours de route.

Pareil (avec ma mère en tout cas), je suis ENTP et elle est ISTJ, et je remarque qu'elle n'utilise pas le Si du tout de la même manière que moi. Et c'est rigolo de la voir avoir des poussées de Ne quand elle fait des gateaux de fou ou la cuisine. Very Happy
(Je précise, au cas où, que ma mère est une putain de chef d'ingénieur à HP, badass tout ça. ET elle fait la cuisine très bien. Tu peux pas test)

Lauterwasser a écrit:
Du coup, me demander de maintenir une attention prolongée sur ces choses relève presque de la torture.
il faut que je réduise mon spectre et devienne aveugle à mon bouillonnement Ne pour focaliser sur des trucs (de surcroit) rarement excitants.

Clairement, ce n'est pas facile en tant que Ne-dom. ^^
Après, je trouve que quand j'arrive à rentrer dans ce Si-mode, je peux trouver le moyen de l'apprécier. J'ai pleins de potes INTP qui gueulaient cette année quand on avait de la course à pied obligatoire en cours de sport. C'est super chiant, tu dois courir pendant 30 minutes sans t'arrêter autour d'un terrain. Perso, ce que j'ai fait, c'est que je me suis limite mit à méditer en courant. Je fixais toute mon attention sur mes respirations, sur mes pas (d'ailleurs, je synchronisais les deux). Là tout de suite, courir est plutôt une activité Se, mais la façon dont j'ai vécu cette course est bien plus Si, en feedback constant avec mon corps, essayant de le synchroniser parfaitement avec la seconde précédente et avec la seconde suivante. C'était cool. Very Happy

Lauterwasser a écrit:
C'est ce que j’appelle le symptôme du nombre irrationnel (vous savez quand il y a une infinité de chiffre après la virgule).

C'est le matheux en moi qui parle, mais un nombre irrationnel, c'est un nombre qui ne peux pas être représenté sous forme de fraction. Le terme que tu cherches, c'est nombre décimal. ^^

Lauterwasser a écrit:

Par exemple cet été je suis tenu d'écrire un mémoire de cent pages, la collecte d'information ne me pose pas de problème, au contraire c'est très excitant de trouver toujours plus de matière pour alimenter le fond, par contre il y a de grosse exigences au niveau de la forme, et je suis tenu d'utiliser une structure et un registre bien précis, cette vérification me draine énormément d'énergie, une véritable pénalité, alors que pour d'autres, c'est simplement des rails sur lesquels avancer.

De manière générale, ce n'est pas avec le Ne que tu vas implémenter, incarner quelque chose dans le monde réel. Je continue à citer Exil (et à briser le copyright putain, mais

Exil a écrit:

Le Ne a précisément pour rôle de potentialiser aussi abondamment que possible les sujets qui captent son intérêt, sans égards pour toutes considérations invitant à se borner aux limites apparentes des choses. C'est certainement sous l'empire de cette fonction que Mark Twain a formuler son fameux « ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait ».

Seulement, entre le fait d'entrevoir monts et merveilles et le fait d'en réaliser concrètement la promesse, s'étend un chemin dont la mesure est en proportion de l'ampleur du potentiel entrevu. Or les N, à défaut de S, accusent la fâcheuse tendance de sous estimer les données pratiques et concrètes qu'il est nécessaire de considérer pour espérer faire coïncider le rêve avec la réalité. Le potentiel qu'ils perçoivent leurs paraît d'emblée si réel qu'ils tendent, sans s'en apercevoir, à en vivre le contenu idéel comme s'il s'agissait déjà d'une réalité tangible/effective.

Je pense que c'est clair : Potentiel /= réalisation, et le prisme du Ne déforme ta vision en floutant cette inégalité inhérente à la réalité.


Lauterwasser' a écrit:

Donc effectivement Hard, les fonctions ne se manifestent pas du tout de la même façon d'un type à l'autre.
Chez l'un c'est une cata alors que chez d'autres c'est carrément l'excellence !
Tout à fait. Tout dépend de l'observateur (Relativité et mécanique quantique unies dans la conscience humaine, motherfucker!)


Luna :

Luna a écrit:
Ca me parle bien aussi pour mon Te inférieur, mais comme je l'avais lu quelque part, en général, on'éprouve à la fois de la fascination et de la répulsion pour son ombre.
Moi ce qui peut m'énerver beaucoup chez le Te, c'est la tendance à être trop pointilleuse, voir pompeuse. Vraiment, intérieurement ça peut me mettre hors de moi ! x)

Mais à côté, j'aime beaucoup les personnes qui ont une pensée clair, qui savent analyser et décortiquer les choses. C'est lorsque ça devient trop pointilleux et que le personne se met en plus à utilisé un vocabulaire riche qui n'a pas forcément lieu d'être, que brrr ! Razz

Oui, je vois dans cette attitude rejet/admiration à la fois la réaction à un comportement qui nous semble opposé à ce que nous pensons être, mais aussi au potentiel, à l'idée que nous pourrions, potentiellement, être comme ça.

Luna a écrit:
Mais bref, je trouve ça super intéressant ! Au final, j'en viens même à apprécier ma réaction (bien que je me sente très mal sur le coup, parce qu'agacé), ça en apprend sur moi, et j'aime beaucoup la différence.
Je ne comprend pas, les gens qui ne veulent rester qu'entre eux... Peut être qu'au final, je n'aime pas la facilité Smile

Je suis d'accord, c'est un moyen d'évoluer, se concentrer ainsi sur ce genre de difficultés. C'est assez cool que tu t'en rendes compte. Very Happy


Voila, que la discussion continue et fleurisse!

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le jouvenceau
Aucun rang assigné
avatar

Type : infp 6w7 sx/sp
Age : 18
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 29/03/2015
Messages : 59

Message(#) Sujet: Re: Toutes les fonctions sont badass Sam 04 Juil 2015, 20:15

Moi je trouve que l'inférieure peut être très bien contrôlée si on l'a fait évoluer dans un cadre sain et stable. Je pense que si l'inférieur est assez souvent utilisée de manière "puéril", c'est parce que nous l'utilisons en cas de stress et nous laissons faire la dominante en temps normal. Mais si on décide d'utiliser l'inférieur en de temps à autres, mais pas en situation de stress ou conflictuelle, je suis pas sur qu'elle soit si mal utilisée que ca.

Depuis tout petit j'utilise Te assez régulièrement, certains personne me connaissant pourraient même me typer TJ, et je pense l'utiliser plutôt bien. Seulement je l'utilise (bien) quand je suis en confiance et avec des gens que je connais bien, dans ce cas la je n'ai aucun problème pour donner des ordres, tout planifier à l'avance ou être pointilleux, pour reprendre vos mots.
Seulement je sais bien que ce n'est absolument pas mon fonctionnement naturel et que si je l'utilise tout le temps je deviens fou et la j'utiliserais un Te pas du tout contrôlée. Pareil quand je ne suis pas dans une situation saine, c'est Te qui prends le devant et de la mauvaise manière.

dorloth a écrit:
De toute façon, n'est ce pas une réaction totalement puérile et débile de rejeter son inférieure ? De toute façon elle va pas disparaitre... vaut mieux s'y acclimater

Entièrement d'accord, il ne faut surtout pas la rejeter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Toutes les fonctions sont badass Sam 04 Juil 2015, 20:25

hard a écrit:
J'avoue que je suis un peu perdu là. Tu n'es pas INFJ? Parce que dans ce cas, à l'image de dorloth, ton inférieure c'est Se. Ti est ta tertiaire, donc un peu plus consciente et utilisable que Se (Titiwilly est un exemple d'INFJ qui a bien développé son Ti).

Si je suis bien INFJ, mon introversion n'est pas beaucoup marquée, si bien qu'on peut me penser ENFJ, donc Fe-dom.
En même temps j'ai l'impression que la fonction est développé d'une manière négative chez moi (beaucoup de considération envers le regard des autres et de rigueur morale basée sur les valeurs communes, mais pas énormément de sociabilité et un réseau de connaissance anormalement peu fourni). J'en conclue qu'il est possible que je sois envahie par la secondaire au point que son "opposée", le Ti, soit "abandonnée".

Bref What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 34
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Toutes les fonctions sont badass Sam 04 Juil 2015, 20:37

H a écrit:
C'est le matheux en moi qui parle, mais un nombre irrationnel, c'est un nombre qui ne peux pas être représenté sous forme de fraction. Le terme que tu cherches, c'est nombre décimal. ^^

Effectivement ce n'est pas un nombre irrationnel mais ce n'est pas non plus un nombre décimal
Citation :

Un nombre décimal est un nombre qui possède un nombre fini de chiffres après
la virgule

en fait c'est un nombre non-décimal.


bah alors le matheux ? Razz


@ Escarres Peterson -> du coup tu peux mettre aussi le I en minuscule Razz

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hard
Scribouillard du Ne
avatar

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 23
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 736

Message(#) Sujet: Re: Toutes les fonctions sont badass Sam 04 Juil 2015, 20:46

T'es mignon. Razz

Tous les nombres réels (oui, c'est le vrai terme Razz) ont un nombre infini de terme après la virgule. Si tu parles de 2, en fait le nombre est 2,00000000... De cette façon, les nombres réels ont toujours un nombre infini de chiffres après la virgule.

Voila, j'ai voulu éviter les explications, donc je t'ai dit décimal parce que c'est comme ça qu'on dit au lycée et avant (ce n'est en rien un terme mathématique utilisé, à part dans le contexte de la base 10, et je doute que tu l'utilises comme ça). Razz

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1803

Message(#) Sujet: Re: Toutes les fonctions sont badass Sam 04 Juil 2015, 21:19

.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Toutes les fonctions sont badass

Revenir en haut Aller en bas
 

Toutes les fonctions sont badass

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» des Marseillaises temoignent, mais toutes ne sont pas d'accord
» Un article pour nous faire croire que toutes les vidéos d'ovnis sont des canulars
» toutes les religons sont bonnes?
» Comment savoir quels sont nos talents ?
» "Toutes les plantes ne sont pas inoffensives"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-