Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 INFP dans un monde de Gardiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Woozy2B
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP (I 62%, N 66%, F 86%, P 80%)
Age : 22
Lieu : Poitiers
Emploi : Etudiant paumé
Inscription : 02/05/2015
Messages : 19

Message(#) Sujet: INFP dans un monde de Gardiens Lun 04 Mai 2015, 18:44

Bonjour tout le monde Smile

Bon, je présente un peu l'idée de ce topic :

Dans ma famille il n'y a que des Gardiens, et je me sens oppressé, et j'ai l'impression que mes libertés m'échappent. Et bien entendu, je me sens très incompris (ils sont tous ordonnés à l'excès, alors que je suis assez bordélique, par exemple).

Est-ce que vous avez des conseils pour mieux vivre au quotidien avec les Gardiens ?
Et si vous voulez faire part de vos soucis de vie avec des Gardiens ou autres familles psychologiques, pas de soucis Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenec_rose
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 32
Lieu : Antibes
Emploi : Ingénieur
Inscription : 02/07/2014
Messages : 40

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Sam 09 Mai 2015, 22:13

écoute ton coeur

_______________________________________
Vilain 
http://www.mappemonde.net/carte/communaute-MBTI-francophone/monde.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lxndr_aeae
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 25
Lieu : France métropolitaine
Emploi : Etudiant
Inscription : 17/10/2014
Messages : 38

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Dim 10 Mai 2015, 22:13

Salut,

Qu'est-ce qui t'embête exactement ?
Les gardiens sont parfois très rigides et à cheval sur les règles c'est peu-être ça qui t'embête.. D'un autre côté ça peut être rassurant, mais je comprends que vivre avec que des SJ ça doit avoir ses galères aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 35
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Dim 10 Mai 2015, 22:20

essaie de créer un rapport ou tu leur apporte un truc qui les intéresse et inversement.
vu que vous êtes en polarité, ça va forcément passer par un apport "différent" (un truc qu'ils ont pas).

déja faut qu'ils captent que tu fonctionne pas pareil mais que ça empêche pas d'être un bon élément pour eux.
tu as une activité artistique ?

quand tu aura ton indépendance, tu aura plus de choix en terme de fréquentation, courage d'ici la.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woozy2B
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP (I 62%, N 66%, F 86%, P 80%)
Age : 22
Lieu : Poitiers
Emploi : Etudiant paumé
Inscription : 02/05/2015
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Lun 18 Mai 2015, 22:09

Merci pour vos réponses !

Oui ce qui est majoritairement embêtant pour moi, c'est la grande importance qu'ils accordent aux règles, à l'ordre, aux conventions. C'est souvent sujet de loooongues critiques à mon égard dans le genre "tu t'en fous de tout", "je voudrais pas venir chez toi quand tu auras une maison" etc... Des fois c'est comique mais à la longue c'est chiant et stressant ^^ Je leur ai déjà expliqué que chacun est comme il est, et que en l'occurrence je ne fonctionne pas comme eux, ils m'écoutent mais ne me comprennent pas, il me disent qu'il faut que je change pour réussir dans la vie, qu'il faut que je sois plus sérieux, plus ordonné (et que j'arrête de planer) etc...

Pour te répondre Lauterwasser, oui j'apprends le piano et des fois je peints. Quel est le rapport? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Mar 19 Mai 2015, 01:19

Olala, je me reconnais complètement avec ma faille dans ce que tu dis Woozy, pas facile de faire comprendre qu'on n'a pas les mêmes priorités, qu'on fonctionne pas pareil !
Courage en tout cas, mais surtout, ne te laisse pas bouffer, garde ton authenticité.

"Ce n'est pas signe de bonne santé que d'être parfaitement adapté à une société malade." C'est une phrase que j'aime beaucoup et qui a du sens ici je trouve. Bon, un peu anti-conformiste sur les bords j'avoue.. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Woozy2B
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP (I 62%, N 66%, F 86%, P 80%)
Age : 22
Lieu : Poitiers
Emploi : Etudiant paumé
Inscription : 02/05/2015
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Mar 19 Mai 2015, 21:03

Haha, content de ne pas être tout seul! ^^
Oui c'est vrai, c'est une très belle phrase, je la réutiliserai en temps voulu Smile Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 35
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Mar 19 Mai 2015, 21:58

Nyuzaki a écrit:
Olala, je me reconnais complètement avec ma faille dans ce que tu dis Woozy, pas facile de faire comprendre qu'on n'a pas les mêmes priorités, qu'on fonctionne pas pareil !
Courage en tout cas, mais surtout, ne te laisse pas bouffer, garde ton authenticité.

"Ce n'est pas signe de bonne santé que d'être parfaitement adapté à une société malade." C'est une phrase que j'aime beaucoup et qui a du sens ici je trouve. Bon, un peu anti-conformiste sur les bords j'avoue.. Very Happy

Jiddu Krishnamurti

une bonne réserve de livre de chevets éclairés.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nifetise
Aucun rang assigné


Type : JPEG
Age : 23
Lieu : France
Emploi : Astronaute de la mer
Inscription : 31/05/2015
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Jeu 11 Juin 2015, 20:22

@Woozy2B a écrit:
Bonjour tout le monde Smile

Bon, je présente un peu l'idée de ce topic :

Dans ma famille il n'y a que des Gardiens, et je me sens oppressé, et j'ai l'impression que mes libertés m'échappent. Et bien entendu, je me sens très incompris (ils sont tous ordonnés à l'excès, alors que je suis assez bordélique, par exemple).

Est-ce que vous avez des conseils pour mieux vivre au quotidien avec les Gardiens ?
Et si vous voulez faire part de vos soucis de vie avec des Gardiens ou autres familles psychologiques, pas de soucis Smile

Bonjour,

Ah les gardiens... Pour un INFP, vivre avec eux depuis l'enfance -- pour peu qu'ils aient une fonction jugement un peu trop assumée -- c'est comme vivre écrasé par un rouleau compresseur. Mais, je gage qu'avec les STJ, l'affaire soit moins douloureuse (au moins, ça parle notre langage d'un bout à l'autre Si, Te, Fi et Ne, y'a moyen de s'identifier en vue de se développer, mais ça reste délicat).

En revanche, les SFJ... j'ignore si c'est généralisable à tout INFP en ayant dans leur famille, mais je trouve que ce n'est vraiment pas rassurant pour se développer...

Grandir dans cet environnement, c'est développer des habitudes dures à décoller... Tu es dans un environnement où les messages inconscients sont "ton image sociale doit être impeccable et tu dois vivre dans le concret". Parfois, les messages sont verbaux, parfois, c'est toi qui les devine ou les ressent.

Ces messages sont les jugements de la fonction Fe (ou Te). En tant qu'INFP, si tu grandis avec ces injonctions, tu finis pas croire que tu fais toujours tout de travers au niveau social, que tu es désagréable par ton côté introverti, que tu donne l'image d'un être inadapté, etc.

Les Fe sont souvent rayonnants, pimpants, fleurent bon la rose et ont toujours la langue déliée. Pour les Te, je demande à être complété.

L'idée, c'est que la fonction Fi de l'INFP a tendance à trouver la Fe superficielle. En tant normal, l'INFP le juge dans son coin et c'est plié. Mais, puisqu'il s'agit de gens qui ont pu t'ancrer des messages depuis ta plus tendre enfance, il t'es plus difficile de sentir l'écart.

Pas étonnant, pour un Fi-Ne de se sentir étouffé par ces gardiens. Surtout, les SFJ qui te privent littéralement de ton air. Sans te vouloir du mal pour autant, bien entendu ! Notre plus grand ennemi, c'est soi-même. C'est à toi de voir que ta nature as autant de force que la leur. Tu ne leur ressemble pas ? Dur de croire qu'on est quand même dans le juste, pas vrai ? Habitués à certains schéma, on imagine difficilement que notre "dérive" soit saine... Pourtant, c'est là la clé.

Je vois que tu as 19 ans, tu avances vers le meilleur ! Se couper d'eux permet de voir d'autres schémas et de relativiser sur ceux qui t'ont guidés depuis l'enfance.

J'ai moi même du mal à me détacher des schémas que j'ai construit par le biais de ma mère ISFJ. C'est un travail qui peut durer longtemps car on ne voit pas tout du premier coup. Mais, en développant ta fonction Ne, tu cherches des opportunités de développement, des expériences à vivre, etc. ça donne une vision plus globale de tout ça.

Pour l'INFP qui a vécu dans ce genre de familles, la fonction Ne est vraiment un atout énorme pour sortir de ce carcan SJ.

Sinon, au quotidien, puisque c'était ta question à la base... (désolé pour le pâté), la seule solution, c'est de te faire autorité. Tu ne dois pas exiger qu'ils changent parce que ce n'est pas "ton royaume", mais tu dois faire valoir ta force. Tu es un INFP, cultive tes préférences. Va là où tes goûts te portent et apprend à faire taire les petites voies SJ. Ne cesse pas, non plus, d'écouter ta famille. Ils ont quand même des bons avis qui peuvent servir. Mais prends conscience que ta nature Fi t'offre un système de valeurs plus profond que les Fe. Et perçois bien l'idée qu'un Fe sera toujours meilleur que toi au niveau social.

C'est par ta fonction Ne que tu pourras amener vers le monde ce qui se trame dans les profondeurs de ta fonction Fi. L'intuition extravertie te pousseras à trouver un moyen d'expression, quelque chose qui te permet de sortir ces sentiments intérieurs. Et là, on pourra voir toutes tes valeurs.

Tu veux rivaliser avec un individu Fe, par exemple ? Ne joue pas sur son terrain, tu perdras. Joue sur ton terrain et vas-y à fond. Comme dans les arts martiaux. Un pro du Kung-Fu ne fera pas du Karaté pour vaincre un pro de ce domaine là. Il se battra avec ses armes et s'améliorera dans son domaine de prédilection.

Soit excellent dans ce que tu es.

Bon courage !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Woozy2B
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP (I 62%, N 66%, F 86%, P 80%)
Age : 22
Lieu : Poitiers
Emploi : Etudiant paumé
Inscription : 02/05/2015
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Ven 12 Juin 2015, 15:08

Merci Snowjon pour ta réponse qui m'a énormément rassuré Smile

C'est vrai que tout sera plus facile dans un futur proche où je ne vivrai plus avec eux. Tu as écrit parfaitement les points de désaccords dans lesquels il m'est très difficile de m'exprimer avec eux. De plus j'ai souvent peur de leur parler quand je sais que ce que je m'apprête à leur dire leur sera désagréable, car ils ont des réactions vraiment démesurées, et puis je n'ai vraiment aucune autorité et très peu d'assurance (mais ça c'est avec tout le monde). Et il est très difficile de gagner en assurance avec des personnes qui fonctionnent totalement différemment et qui te jugent en permanence...

En tout cas merci de ta réponse qui me sera sûrement très utile ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nifetise
Aucun rang assigné


Type : JPEG
Age : 23
Lieu : France
Emploi : Astronaute de la mer
Inscription : 31/05/2015
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Ven 12 Juin 2015, 15:39

Pas de quoi !

Les réactions démesurées... probablement un truc de Fe, des dramaturges nés ahah. Ne cherche pas la confrontation en tout cas : c'est soit perdu d'avance, soit destructeur pour tout le monde. On tombe facilement dans un jeu psychologique où les engueulades sont plus rassurantes que la vraie voie à emprunter : la prise de distance. Les Fe savent dramatiser et c'est épuisant pour un Fi... Surtout s'il se prend au jeu. Prépare ta petite vie de ton côté, partage ta vision avec tes amis, etc.

L'assurance et l'autorité, c'est normal. Ta force est ailleurs. Tu la trouve naturellement lorsque tu abordes des sujets et situations qui te correspondent. Et, ça, tu le sais lorsque tu essayes des choses, t'intéresse, réfléchi sur toi, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2555

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Ven 12 Juin 2015, 15:40

Les Fe me disent que je dramatise trop... Réflexion intense

Je pense que tu n'as pas ca car tu es 9.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nifetise
Aucun rang assigné


Type : JPEG
Age : 23
Lieu : France
Emploi : Astronaute de la mer
Inscription : 31/05/2015
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Ven 12 Juin 2015, 16:23

@Apocalypse a écrit:
Les Fe me disent que je dramatise trop... Réflexion intense

Je pense que tu n'as pas ca car tu es 9.

Un Fi est profond. Lorsqu'il aborde les sentiments, il est comme aspiré dans les profondeurs. Ses paroles sont lourdes de sentiments. Pour un Fe, ça peut être vu comme du drame, presque du mielleux. Mais, les vrais acteurs, se sont eux. Ils savent tout jouer et ils maîtrisent. Ils aiment ces échanges. Les sentiments sont moins aliénants pour eux. Ils jonglent avec et ça leur permet de rendre le dialogue très dynamique.

S'ils disent ça de toi, c'est probable qu'ils projettent un peu trop de choses qu'ils feraient mieux de reconnaître comme traits personnels.

Pour ce qui est du type 9, j'avoue que ça aide à moins l'ouvrir. Mais, le jeu psychologique reste dur à fuir.

J'y mets beaucoup de mon vécu dans ces mots. Aussi il se peut qu'il faille nuancer certaines choses. Mais, à mes yeux, Fi/Fe est une relation à éviter.

Sinon, absolument rien à voir, mais quelqu'un sait comment on évalue un message ? Je ne trouve pas les boutons. J'ai lu quelque part qu'ils étaient à côté du message, mais rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2555

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Ven 12 Juin 2015, 16:53

J'ai répondu trop rapidement.

Profond ou non, le Fi peut être dramatique. Il est justement tellement absorbé par sa propre profondeur qu'il en génèrera du drame. Ce n'est pas quelque chose de maîtrisé par contre, et c'est là le vrai drame : ils sont dedans à 100%. Quand un Fi (ce sera le plus souvent un 4, peut être un 6) prend une chose au drame, il est réellement convaincu de vivre une situation tragique, au 1er degré. J'aurais du coup même tendance à dire qu'il est authentiquement dramatique, du coup.

Les Fe semblent davantage percevoir les émotions d'un point de vue utilitaire si je puis dire oui, et moins les vivre (ce qui est assez déstabilisant). Les Fe trouvent que j'en fais trop, probablement parce que du point de vue social/communication, ce serait absurde d'en faire des tonnes comme ça.

Ta perception des deux fonctions me paraît quand même assez biaisée, trop unilatérale. Un IxFJ sera Ti-terciaire et souvent beaucoup plus tempéré sur ce point. Je réitère, je connais plusieurs cas d'IxFJ qui trouvent le drama des Fi extrêmement pesant.
Le drama Fe concerne peut être surtout les Fe-dom. C'est le drame à la Nabilla, quoi. Haussement


Pour évaluer un message, il faut au moins 30 points.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nifetise
Aucun rang assigné


Type : JPEG
Age : 23
Lieu : France
Emploi : Astronaute de la mer
Inscription : 31/05/2015
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Ven 12 Juin 2015, 17:45

Je n'ai pas assez pris en compte cet aspect du Fi en effet. Je reconnais mon erreur. Comme quoi, même à l’écrit, on ne pense pas assez lentement… Il est vrai que l'individu avec une telle fonction peut facilement s'enfermer dans ses ressentis et se morfondre dedans. D’où cette impression de profondeur qui peut paraître pesante aux yeux des extravertis Fe.

Chez eux, les sentiments ne sont pas des choses aussi intimes, il n’y a pas autant d’investissement, ils peuvent s’en détacher sans problème. Tandis qu’un INFP s’y attache de manière trop dramatique, je te l’accorde. En réalité, ce qui nous pose soucis dans notre conversation, c’est que nous avons deux visions du terme « dramatique » en jeu. Mais, au final, je comprends ton sens et je le valide totalement.

Pour ma vision, je vois que tu as aussi saisi ; les Fe dramatisent comme des Nabilla en effet.

Mais, ils n’ont pas le sens du « drame authentique » parce qu’ils sont capable de tirer un trait dessus sans états d’âme. C’est déstabilisant, c’est sûr ! Et, c’est vrai, les Fe dominants sont plus aptes à agir comme ça. C’est pour ça que dans mon premier pâté, j’ai précisé « avec une fonction Fe un peu trop assumée ». Je pense aussi qu’en étant plus tempéré, se soit moins problématique.

Et je rajoute qu’un Fi plus tempéré est aussi un gage de sérénité dans le rapport Fe/Fi. Bon, après, je garde à l’esprit que ce lien n’est pas top dans tous les cas, mais ça n’engage que moi.

Pour faire un lien avec le sujet initial : les Fe ont tendance à montrer à quel point un Fi est peu adapté au social par son côté « dérangeant » (trop profond, trop attaché à ses mots et leur sens et trop dramatique du coup !). De l’autre côté, les Fi ont tendance à voir les Fe comme des individus peu authentiques. Mais, pour peu qu’il manque d’assurance, il estimera avoir moins de légitimité et se sentira en décalage. D’où l’importance de sa fonction auxiliaire pour compenser ses « lacunes sociales » (expression à prendre avec des pincettes).

Ok, tout s’explique alors. Je voulais mettre un peu de verdure sur certains messages mais ça attendra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Sam 13 Juin 2015, 05:26

Les confrontations NP vs SJ, sont des affrontements épiques tel le bien contre le mal Oui, je pense que les affrontements sont  
« nécessaires » cependant, je vais m’expliquer avec un pavé césar.

Dans une famille SFJ (basé sur du ESFJ principalement)

Schéma typique des SFJ, ils sont conservateurs, surprotecteur, « maniaques » de la propreté, profondément frustrés aux moindres désordres, grande confiance
en leurs expériences de la vie, possèdent une « obligation » sociale (Fe) exprimée par des attitudes « hypocrites » préservant l’harmonie,
que se soit en famille, entre amis, ou en société (le Fe ressemble parfois aux Fi concernant les « valeurs ».)

Il est naturel avec un tel schéma de pensée que le parent SFJ attende de son enfant une certaine « perfection », qu'il ai des attentes vis-à-vis de l'enfant,  
c’est le « rôle » du parent d'éduquer son enfant, en faire citoyen responsable (comme toute personne décente j’aurais envie de dire.)
La pression sociale (Fe) le poussera à vouloir contrôler « totalement » le fonctionnement de l’enfant, cette attitude développera chez l’enfant
(s’il n’est pas trop stupide) le sentiment d’être l’objet égocentrique du parent, les attentes élevées du parent SFJ provoqueront une « culpabilité » d’être
chez l’enfant, celui-ci comprendra que cette « culpabilité » n’est pas illogique, il y a un problème à résoudre, et ce problème, c’est l’enfant lui-même.
Prenant conscience de son « statut » de problème, l’enfant possède deux choix comportementaux face à l’adulte qu’il suivra dans l’ordre que je vais
m’empresser de donner (s’il l'enfant n’est pas trop stupide.)

Le premier choix, l’obéissance, l’enfant sera « choyé » dans un premier temps, le parent répondra à tous ses désirs implicites et explicites  ,
le récompenseras et/ou le gratifieras par sont obéissance et sont respect des lois (bonus si l’enfant y croit réellement.)
Il est cependant « normal » d’avoir des « retours » sur investissement pour le parent, de type affectif ou matériel (Fe) de l'enfant,
les problèmes commencent là, surtout si l’enfant ne possède pas cette « intelligence » relationnelle.

Le deuxième choix, le doute, le doute apparaît après que l’enfant ai acquis une expérience du monde, des « retours » comportementaux d’autres
parents-enfants, ce doute remettra en perspective toute sa vie (s’il n’est pas stupide.)
Un enfant possédant des schémas de pensées similaires au parent SFJ (ce qui m’étonne en dessous de 10 ans) sera affecté moyennement, et
comprendra peut-être même son parent, tandis que l’enfant Ne (Inxp, et d’autres types peut-être) réalisera les autres possibilités d’éducatifs
et rapports parents-enfants auquel il n’a pas droit, et là, c’est le drame Drama Queen.

Affrontement SFJ

Le moment tant redouté, l’enfant et le parent sont en conflit, l’enfant dans cette situation possède 3 choix comportementaux :
1.Faire appel, changer de famille, orphelinat.
2.Continuer à obéir malgré la pression émotionnelle/intellectuelle/sociale (contradictoire ou non).
3.Affronter le parent perpétuellement.

Premier choix, l’enfant souhaite quitter sa famille à cause du parent (ce choix dépend grandement de la personnalité de l’enfant, qui à cet âge est boiteux),
l’enfant est dissuadé de prendre se choix (s’il possède un peu de matière grise) par des problèmes éthiques, sa dépendance par rapport au parent,
le manque d’informations sur le sujet (qu’un enfant ne possède pas forcément à cet âge), la destruction de l’image que l’enfant pourrait avoir de
lui même (précédemment dit, le parent Sfj élève l’enfant dans un esprit de « perfection » sociale), la contamination Fe, ou le « que dira-t-on de moi si
je quitte mes parents socialement ».
La première solution semble trop problématique, radicale et incertaine, il est rare qu’un enfant de -10ans la prenne par sa propre initiative.
Deuxième choix, si l’enfant ne perçoit pas les « idées sous-jacentes », les rouages de la situation, les ordres et les retours exigés du parent ne serons
pas un problème (j’imagine), dans le cas contraire dès l’instant ou l’enfant comprendra les « vraies » implications qui se présente face à lui ainsi
que dans sa vie future, il sera pris entre deux feux, sa personnalité, et celle que son parent souhaite lui imposer, si sa personnalité n’est pas assez
forte il se « forcera » à remplir les exigences, à mesure que le temps passera sa personnalité sera « trouble » au point de ne pas se reconnaître lui-même,
cependant  il y a toujours des résidus, des restes de personnalités, qui lui seront suffisantes pour comprendre la situation problématique qu’est la sienne.
Ce second choix n’est adopté qu’en ayant l’espoir d’un avenir meilleur (Ne ?), mais requiert une grande « résistance » mentale, ce choix est naturellement
adopté en excluant les aides extérieures dans le calcul (le parent à cultivé dans l’enfant une image d’être « parfait », demander de l’aide c’est être
« imparfait »,  ce choix en fait donc un solitaire.)

Le Troisième choix l’affrontement, l’enfant confronte le parent de manière diverse et variée afin d’exprimer sa personnalité et la conserver intacte
(il ne faut pas exclure la possibilité que l’enfant puisse être un connard), l’enfant comprend les idées sous-jacentes et refuse les jugements,
agressions verbales, les reproches comportementaux injustifiés qui peuvent être porté à son encontre.
C’est le choix le plus ardu (mais le plus courageux), il comporte les désavantages du deuxième choix et ceux du premier choix sans les avantages des deux premiers
choix (à part être nourris logé.)
Le rapport de force entre le parent et l’enfant est alors sans pitié, l’enfant (s’il n’est pas trop idiot) se cachera alors derrière une
logique implacable afin d’être intouchable, le parent SFJ constatera son « échec » et tenteras par tous les moyens (presque) de tordre la
volonté de l’enfant, à chaque instant.

(E)SFj créateurs d’enfants à problèmes depuis....Toujours ?

Pavé césar terminé, je te conseille le deuxième choix, si tu as des « corones » la troisième Oui.

HS : Tu es renversant jon snow.
Revenir en haut Aller en bas
Woozy2B
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP (I 62%, N 66%, F 86%, P 80%)
Age : 22
Lieu : Poitiers
Emploi : Etudiant paumé
Inscription : 02/05/2015
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Sam 13 Juin 2015, 14:19

Merci de vos réponses!
Je ne sais pas quoi répondre après ce que vous avez écrit, j'ai l'impression que vous avez tout dit ^^

K, tu as principalement parlé de parents SFJ, mais est-ce qu'ils adoptent globalement le même comportement de parent que les STJ ?
Et oui en ce moment je suis en plein doute dans les choix que tu m'as décrit, et j'ai l'impression de devenir maboul....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Sam 13 Juin 2015, 18:15

Je manque de connaissances sur les STJ pour me prononcer, mais j’aurais tendance à penser que « oui », ça serait intéressant d’avoir un retour sur les STJ Oui.
Revenir en haut Aller en bas
Nifetise
Aucun rang assigné


Type : JPEG
Age : 23
Lieu : France
Emploi : Astronaute de la mer
Inscription : 31/05/2015
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Dim 14 Juin 2015, 22:07

Je prends le risque de me positionner à propos des STJ. J’invite les connaisseurs à me corriger si besoin.

A mon sens, un Te est plus stable qu’un Fe dans le sens où il adoptera tel ou tel comportement suivant une logique collective. En somme, je pense qu’il est plus prévisible que le Fe qui, lui, privilégiera une attitude plus « organique », adaptable.

Pour un Fi, le Te est clairement plus utile car il lui « offre » la stabilité qu’il n’a pas vraiment. Il lui met à disposition un modèle social logique, structuré, assimilable. A l’inverse, un Fe sera plus difficile à cerner ; le schéma qu’il « propose » sera plus obscur puisque chaque situation est différente.

Le Fi gagne à observer un Te car il peut « forger » son ombre par imitation. Tandis qu’un Fe lui rendra la tâche plus compliquée. Le Fi devra observer ce comportement variable et se tordre l’esprit pour en tirer une logique sociale.

Le problème avec un Te, c’est qu’il verra à quel point le Fi est sous-développé là où lui est fort. S’il ne fait preuve d’ouverture, la relation risque d’être délicate. Et, à l’inverse, un Te sera moins fort dans le domaine d’expertise du Fi. Ce qui pourrait nous donner une situation comme :

Le Te voit à quel point le Fi est nul et il le lui fait remarquer sans états d’âmes. Le Fi, manquant de confiance, ne pensera pas une seule seconde que le Te vient de dévoiler sa propre faiblesse : le manque total d’ouverture, d’empathie et de souplesse. Ce qui fait du Te le vainqueur et Fi le perdant.

Un Fi plus sûr de lui aurait pu rétorquer avec assertivité. C’est signe que son ombre est mieux développée.

Un Te plus ouvert et souple aurait pris le temps d’amener sa remarque et d’en faire un tremplin pour l’autre. C’est signe que son ombre est mieux développée.

Pour en rester à notre problématique, le Fi a beaucoup à apprendre du Te car il est un exemple de rigueur sociale et de confiance en soi.

Pour finir, le Fi peut très bien tirer avantage du Fe et du Te. Avec le premier, je pense qu’il s’agit d’un apprentissage par « habitude » ; on finit par saisir certains schémas. Avec le second, je pense que l’assimilation est plus naturelle. Le Fi doit probablement apprécier la stabilité et la clarté du Te.

Je commence à partir un peu loin mais, dans cette logique là, c’est comme si le Fe était un manuel sans structure, fonctionnant plutôt avec des liens hypertextes, des conditionnelles, etc. Et le Te, un manuel ordonné, classé selon les situations sociales, avec la liste des comportements possibles, etc.

K : ıɔɹǝɯ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pineduitre
Aucun rang assigné
avatar

Type : ?
Age : 33
Lieu : Même sous la torture
Emploi : N'avoue jamais
Inscription : 11/06/2015
Messages : 32

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Lun 15 Juin 2015, 15:06

Pardonnez-leur et acceptez leur différence. L'autre c'est vous. Smile Je vois de la projection de ses propres potentialités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nifetise
Aucun rang assigné


Type : JPEG
Age : 23
Lieu : France
Emploi : Astronaute de la mer
Inscription : 31/05/2015
Messages : 24

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Mar 16 Juin 2015, 19:24

@Pineduitre a écrit:
Pardonnez-leur et acceptez leur différence. L'autre c'est vous. Smile  Je vois de la projection de ses propres potentialités.

Encore et toujours une histoire de projection ahah. Plus le temps passe et plus je constate les preuves qui attestent ce fait. Là aussi, il y aurait une sorte d'échelle de nuances à proposer (au même titre que T/F, S/N, etc.).

D'ailleurs, je propose de lire http://www.1001nuits.org/index.php?title=Projection_et_empathie qui tombe tout pile dans la veine du typage psychologique sauce Jungienne.

C'est une manière d'adoucir ce topic à l'égard des SJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 28
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 886

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Lun 24 Aoû 2015, 19:48

Pas mal ton lien Chase. Ça mériterait un topic à part entière. D'ailleurs c'est ce que je vais faire.

_______________________________________
?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speed Gavroche
Destructureur d'Intemporalité
avatar

Type : esTP 6w7(sw7w8)-8w7(sw9w8)- 3w4(sw4w5) Sx/Sp
Age : 28
Lieu : Dublin (Irlande)
Emploi : Conqueror Of The World
Inscription : 29/06/2008
Messages : 1574

Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens Lun 24 Aoû 2015, 20:46

Trouve toi un boulot et pars vivre ta vie. Après t'en auras plus rien à foutre.

_______________________________________
Roosh V-La Théorie de l'Echelle-Catallaxia-Contrepoints-Le Québécois Libre-L'Histoire de votre Esclavage-Return of Kings-Wikifeet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: INFP dans un monde de Gardiens

Revenir en haut Aller en bas
 

INFP dans un monde de Gardiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» INFP dans un monde de Gardiens
» La pénétration du christianisme dans le monde celtique
» misere dans le monde
» La vie consacrée, signe prophétique dans notre monde
» Les émeutes dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-