Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ... Loading new type... Please wait... Loading new type...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 20:32

@Demonex a écrit:
"Le modèle MBTI ne définit pas l'ordre de ton utilisation des fonctions cognitives mais leur préférence, il me semble. Tu peux être naturellement câblé pour utiliser une fonction et avoir appris à utiliser une autre. "

Oui mais tu n'utiliseras pas autant l'autre fonction que la première.
Si les fonctions sont classées pour chaque type par ordre d'organisation, c'est pour une raison bien précise : elles ne sont pas toutes autant utilisées et la souplesse du modèle MBTI a ses limites. Ça me semble évident mais bon...
"Pas autant", dans ma version, est à remplacer par "pas aussi naturellement". Mais je ne suis pas une puriste, et je sais que je manque de doc sur le MBTI. Je relirai d'autres sections du forum aussi, je suis sûre qu'il y a d'autres fils plus adaptés pour continuer cette discussion en y ajoutant des bases et des références Wink

@Demonex a écrit:

""si ça s'est passé mal ce coup-ci, c'est structurel et ça va se reproduire, donc évite. BTW, tu es une ratée. Bisou bisou.""
C'est une boucle Ti-Si.
Oui, ça fait carrément penser au loop dominante-tertiaire (Ti-Si) de l'INTP pour le coup, mais avec un arrière-goût de loop dominante-tertiaire (Ne-Fe) de l'ENTP. Comme un double loop (pas) piqué (des hannetons), de 2x2 fonctions parallèles. Au lieu d'interagir pour casser la boucle, les fonctions d'orientation opposée se tournent le dos et font du boudin.

Naö a écrit:
J'entendais par la que Ni obtenait une image précise d'une idée très développé. N'étant pas Ni je ne fais que supposer. Et la singularité de celle ci donnait une impression d'unique solution viable. Et donc de "devoir" plus que de "pouvoir".
Oui, avec le reste de ton explication, je vois que ça correspond peu ou prou à ma version du Ni.

Naö a écrit:
les NJ sont sans doute moins dispersé, pas moins perché, mais moins versatile au sein même de leur univers, celui la même qu'il développeront sans en chambouler constamment les fondements.
C'est vrai qu'à chaque nouvelle donnée pertinente, j'ai tendance à revoir tout le modèle (je crois que cette session "open bar" peut l'illustrer). En gros, pour mettre un nouveau cadre au mur, je sors d'abord tous les meubles pour tout remettre dans un ordre probablement différent. (Ou pas, mais j'aurai sorti les meubles quand même).

Naö a écrit:
Je n'oserai m'essayer à l'exercice.
Spoiler:
 

Naö a écrit:
Quel est ton rapport aux autres?
J'ai malheureusement une vision un peu "égoïsto-utilitaire" de mon rapport aux autres... j'aime les grands débats, le largage d'idées et faire des plan sur la comète. L'épouillage social me hérisse, je fais des compromis mais je supporte peu de temps. Et pourtant, je ne me considère pas complètement asociale, je sais/sens que je passe à côté de quelque chose en termes relationnels, qui me manque probablement.

Naö a écrit:
il y a des personnes importantes dans ta vie ?
Define: "importantes"?
Bien sûr, il y en a quelques-unes. Mon homme, le seul qui me connaisse vraiment, une poignée de membres de ma famille, et une poignée d'amis (en moyenne un ami conservé par étape de ma vie, je dois être à 5 ou 6).

Naö a écrit:
Quel est le reproche (si il y en a) que l'on te fait le plus souvent ?
On ne m'en fait pas. Non, sans rire, hein, j'ai dû poser la question à mon homme, et même lui a eu du mal à trouver (en même temps, il est type 9, ça n'arrange pas nos bidons). Non, le fait est que je suis irréprochable Speed
Et non, on ne me reproche pas non plus mon manque de modestie, et je vous entends, même d'ici.
Bon, par contre, deux pistes:
- d'après môssieur, quand je me mets les piles, il faut que ça bouge, maintenant, tout de suite. Gestion de l'énergie chaotique, donc.
- une idée de reproche que je me fais (mais infirmée par mon homme qui me dit que ça, il ne me le reproche pas): j'ai des idées et je n'assume pas derrière. Exemple: on a construit nos meubles de cuisine sur mesure (notre maison est *spéciale*), je savais comment je voulais que ce soit, mais je suis tellement peu pointilleuse (et feignasse? et peu persévérante?) que j'ai délégué toute la partie pratique à mon homme (mesurer, scier, coller/visser... par contre, j'ai vernis à la fin, c'est relaxant de vernir).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 22:05

mallollo a écrit:

C'est vrai qu'à chaque nouvelle donnée pertinente, j'ai tendance à revoir tout le modèle (je crois que cette session "open bar" peut l'illustrer). En gros, pour mettre un nouveau cadre au mur, je sors d'abord tous les meubles pour tout remettre dans un ordre probablement différent. (Ou pas, mais j'aurai sorti les meubles quand même).

J'ai aussi cette manie. Je pense que c'est typiquement Ne, le gout du changement, de l'éternel recommencement (Ne-Si ça peut-être), reprendre depuis le début. (En faisant comme si il n'y avait aucun meuble dans ta chambre par exemple, et revoir l'agencement complet.)
Quand une de mes idées ou projet ne semble plus viable, je vais mettre quelques instants à me décider à l'abandonner, une petite nostalgie, comme une résistance. Mais devant l'excitation que représente le nouveau départ, le nouveau brainstorming, ce n'est rien.

mallollo a écrit:

Spoiler:
 

Oh. Je vois. Madame nous cache certaines choses.

mallollo a écrit:

J'ai malheureusement une vision un peu "égoïsto-utilitaire" de mon rapport aux autres... j'aime les grands débats, le largage d'idées et faire des plan sur la comète. L'épouillage social me hérisse, je fais des compromis mais je supporte peu de temps. Et pourtant, je ne me considère pas complètement asociale, je sais/sens que je passe à côté de quelque chose en termes relationnels, qui me manque probablement.

"Malheureusement", peut-être pas, dans le monde dans lequel nous vivons cette distance peut se trouver être une force. Enfin, c'est vrai que voir les autres comme des choses utiles c'est pas très romantique disons, mais ça n'a rien de mal en soit, c'est une vision comme une autre de tes semblables.

mallollo a écrit:

Define: "importantes"?
Bien sûr, il y en a quelques-unes. Mon homme, le seul qui me connaisse vraiment, une poignée de membres de ma famille, et une poignée d'amis (en moyenne un ami conservé par étape de ma vie, je dois être à 5 ou 6).

Important = Qui compte pour toi, qui ont un impact sur toi.
Ah, c'est cool ça. C'est très sain comme environnement je trouve. A titre personnel j'ai plus eu tendance à perdre contact avec mes amis à chaque changement de période par contre. j'ai gardé mon meilleur ami d'enfance car il habite prêt de chez moi et que nos parents se connaissent. Mais sinon, un simple changement de classe me séparait presque complètement de mes "amis". Alors les changements d'établissements (primaire, collège, lycée, étude supp) c'était perte total de contact.

mallollo a écrit:

On ne m'en fait pas. Non, sans rire, hein, j'ai dû poser la question à mon homme, et même lui a eu du mal à trouver (en même temps, il est type 9, ça n'arrange pas nos bidons). Non, le fait est que je suis irréprochable Speed
Et non, on ne me reproche pas non plus mon manque de modestie, et je vous entends, même d'ici.
Bon, par contre, deux pistes:
- d'après môssieur, quand je me mets les piles, il faut que ça bouge, maintenant, tout de suite. Gestion de l'énergie chaotique, donc.
- une idée de reproche que je me fais (mais infirmée par mon homme qui me dit que ça, il ne me le reproche pas): j'ai des idées et je n'assume pas derrière. Exemple: on a construit nos meubles de cuisine sur mesure (notre maison est *spéciale*), je savais comment je voulais que ce soit, mais je suis tellement peu pointilleuse (et feignasse? et peu persévérante?) que j'ai délégué toute la partie pratique à mon homme (mesurer, scier, coller/visser... par contre, j'ai vernis à la fin, c'est relaxant de vernir).  

Eh bien. Où puis-je rencontrer ce genre de fille ? Je devrai songer à m'acheter un vélo.

Sinon, la gestion d'énergie chaotique, rien de plus P. Même NP. Et avoir des idées et ne pas les concrétiser aussi. ENTP te colle à la peau on dirait !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 22:40

Mallolo a écrit:

Ça devrait le faire, non? D'autant que l'exercice m'a été profitable autant qu'à toi pour tes pistes
je ne te tire aucun profit de ton histoire, elle t'est propre.  Very Happy
PAr contre, je suis content que tu es réussi à formaliser quelques souvenirs. Pour l'avoir fait également, tu peux tirer beaucoup de chose de ces souvenirs.

Mallolo a écrit:

Ti - systèmes cohérents qui ne tiennent pas compte de paramètres humains
Fe - pour l'élan d'aller vers l'autre, mais ne pas savoir comment le gérer sans débordements.

Mes fonctions J sont très certainement Ti et Fe, mais est-ce que c'est Fe qui vient titiller mon Ti, ou Ti qui s'impose en maitre au royaume du Fe
Donc Ti - réflexion
et Fe - action
Lorsque tu as acquis une nouvelle connaissance, et que tu souhaites l'appliquer, lequel viens naturellement  avant l'autre.

Mallolo a écrit:

(J'ai souvent été "périphérique" dans les groupes, une pièce en retrait dont la disparition - selon moi - ne serait remarquée qu'à contrecoup).
Pourquoi tu fais ça ?

Mallolo a écrit:

Pas conceptuellement, là c'est OK. Mais en interne. Mettre l'étiquette sur la perception.
Essayes Smile
Le truc avec ton metteur en scène, tu dis c'est Ni. Cherches 3 autres réflexions ou expressions qui te font penser à Se, Si, Ne. Ensuite tu passes le filtre de tes définitions.

Par exemple Se pour moi ça a été la perception de l'instant present, la sensation d'etre au bon endroit au bon moment. Ni, c'est devenu l'imagination. Ne, l'expression dans l'instant d'une imagination, sans y avoir réflechi avant. Si pour moi c'est la boite à bon point, mauvais point. C'est à dire, percevoir une personne ou un objet dans l'instant, mais en fonction de tout le passif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Dim 31 Jan 2016, 11:59

Naö a écrit:
Enfin, c'est vrai que voir les autres comme des choses utiles c'est pas très romantique disons, mais ça n'a rien de mal en soit, c'est une vision comme une autre de tes semblables.
C'est surtout que j'en suis arrivée là par la pente douce et glissante, il m'a fallu du courage pour mettre les mots sur la situation actuelle, et elle ne m'est pas confortable, loin de là. La vision utilitariste est tellement partielle et tronquée. Il y a du taf, mais je suis dessus, et j'ai bon espoir Razz

Naö a écrit:
A titre personnel j'ai plus eu tendance à perdre contact avec mes amis à chaque changement de période par contre. j'ai gardé mon meilleur ami d'enfance car il habite prêt de chez moi et que nos parents se connaissent. Mais sinon, un simple changement de classe me séparait presque complètement de mes "amis". Alors les changements d'établissements (primaire, collège, lycée, étude supp) c'était perte total de contact.
De mon côté, je jongle entre la distance et la relation. Je vis à 2500 bornes de ma ville d'origine, je vois mes amis en moyenne une fois par an (parfois deux), quelques heures chaque fois (sauf si c'est eux qui viennent me voir en vacances), je déteste le téléphone et je ne sais pas quoi dire dans les mails. Autant dire que je cultive mes amitiés séculaires comme des relations en morse.

Naö a écrit:
ENTP te colle à la peau on dirait !
Carrément. Et je me sens bien dans le costume. Mais je ne sais toujours pas avec certitude si c'est mon costume d'origine.

Henri a écrit:
Donc Ti - réflexion
et Fe - action
Lorsque tu as acquis une nouvelle connaissance, et que tu souhaites l'appliquer, lequel viens naturellement avant l'autre.
Salut Henri!
Difficile et facile à la fois de répondre à ta question.
Face à une nouvelle connaissance, avant même de penser à l'appliquer, il y a de la réflexion. C'est d'abord la connaissance pour la connaissance, le plaisir de jouer avec le modèle et les concepts dans ma tête. A un moment, je vais penser à éventuellement l'appliquer, et là commence le travail d'action, mais toujours en parallèle avec la réflexion (qui ne s'arrête pas quand l'action apparait).

Exemple avec des modèles comme le MBTI ou l'ennéagramme. Découverte, boulimie d'infos par des sources diverses et variées, avec "incrustation" du modèle en moi (appropriation des notions, jonglage, etc.). Premiers tests sur cobaye: moi. C'est sur mon fonctionnement que je me base d'abord pour bien incruster le modèle. Quand je sens que je maitrise suffisamment le modèle, je tâte le terrain chez les autres: d'abord en observant puis éventuellement en orientant les conversations pour essayer de choper des infos. En dernier recours, je peux décider de parler des modèles et "mener une enquête" plus concrète.

Ça ne marche pas pour tous les types de connaissances. Je suis assez fan de paléoanthropologie et d'astrobiologie, mais ça reste un truc perso, qui se lie assez mal avec le Fe. Parfois, quand je lis un livre, un article ou quand je visionne une vidéo particulièrement intéressante, je m'enthousiasme et je ne peux pas m'empêcher d'en parler à l'une ou l'autre personne (enfin, à mon homme, ou un ami que ça intéresse aussi), mais je doute qu'il s'agisse là d'un élan d'empathie et d'harmonie envers l'autre...
Henri a écrit:

Pourquoi tu fais ça ?
Parce qu'être au centre d'un groupe crée des attentes (réelles ou inventées) qui sont des carcans. Mon Si se souvient de quelques expériences pourries où, ayant eu une place plus centrale dans un groupe, je me suis retrouvée soit coincée dans un rôle à jouer (le clown de service) soit attachée à un arbre, cible vivante entourée d'une horde de Peaux-rouges qui pointent leurs flèches vers moi, cherchent à me faire dire ce que je n'ai pas dit, et une fois que je l'aurais dit, me décocheraient leurs flèches. C'est assez... décourageant.

Henri a écrit:
Essayes
Le truc avec ton metteur en scène, tu dis c'est Ni. Cherches 3 autres réflexions ou expressions qui te font penser à Se, Si, Ne. Ensuite tu passes le filtre de tes définitions.
Ok, j'ai fait l'exercice, c'est intéressant, merci!

Ce qui me vient, c'est que Ne, c'est une salle d'attente dans laquelle je me trouve. Il y a plein de brouhaha dans la salle, mais aussi dans ma tête (tu te souviens de ma présentation? on est plusieurs là en-haut, et tous de sacrés bavards). Il se dit dedans et dehors des trucs intéressants, mais c'est chaotique, difficile à choper.
Ni, c'est comme si je pouvais baisser un thermostat dans la pièce: les gens autour de moi se taisent, et les voix dans ma tête élisent un porte-parole, qui parvient à s'exprimer dans un calme relatif.
Spoiler:
 
Dans cette salle d'attente donne aussi une porte... "la porte de la perception", qui serait l'inverse de celle de Billy the Kid et ses champis magiques. Si j'ouvre la porte (geste volontaire), je me permets de prendre ce qui vient pour ce que c'est, sans activer la partie pensante. La plupart du temps, ce qu'il y a derrière la porte est un paysage juste magnifique et "profitable" (je kiffe du moment, je traduis: Se), une grande étendue qui me remet à ma place d'humain dans le monde. Parfois, la porte donne sur une pièce, que j'ai déjà visitée ou qui ressemble à une que j'aurais visitée. Si ça me rappelle une visite précédente négative, je me sens mal. Si ça me rappelle une visite positive, je me sens bien, mais une émotion - même positive - un peu forte peut devenir tout à coup douloureuse (la frontière entre les deux est très poreuse, je ne peux pas toujours dire si l'émotion forte que je ressens est positive ou négative, les deux se mêlent facilement).
Spoiler:
 
A noter: alors que les rouages impliquant les N sont assez bien rodés (en mettant de côté les hoquets du thermostat), ceux à base de S sont plus aléatoires. J'ouvre la porte vers l'extérieur assez facilement (Se), mais je peux soudain me rendre compte que je ne suis pas dans le paysage, je le regarde sur une photo au mur, dans une salle Si. Ou, alors que j'étais seule au monde dans mon paysage de rêve, il y a un car de touristes japonais qui arrive, brouhaha dehors, brouhaha dedans, et Ne s'invite là où il n'était pas attendu.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Dim 31 Jan 2016, 13:58

mallollo a écrit:
Spoiler:
 

Je ne peux m'en empêcher non plus, je vulgarise mes explications afin d'être compris par le plus grand nombre. Parfois, je multiplie les métaphores  pour expliquer la même chose, comme pour limiter l'interprétation que peuvent en avoir les gens, j'affine, je les laisse percevoir ce qui lie celles-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Lun 01 Fév 2016, 08:59

Mallolo a écrit:

Ça ne marche pas pour tous les types de connaissances. Je suis assez fan de paléoanthropologie et d'astrobiologie, mais ça reste un truc perso, qui se lie assez mal avec le Fe. Parfois, quand je lis un livre, un article ou quand je visionne une vidéo particulièrement intéressante, je m'enthousiasme et je ne peux pas m'empêcher d'en parler à l'une ou l'autre personne
Qu'est que tu recherches dans le partage ?

Mallolo a écrit:

enfin, à mon homme, ou un ami que ça intéresse aussi), mais je doute qu'il s'agisse là d'un élan d'empathie et d'harmonie envers l'autre...
Qu'est que l'empathie pour toi ?
Mallolo a écrit:

Parce qu'être au centre d'un groupe crée des attentes (réelles ou inventées) qui sont des carcans.
C'est chiant, hein ?
Les demandes sont elles formulées ?
Mallolo a écrit:

Mon Si se souvient de quelques expériences pourries où, ayant eu une place plus centrale dans un groupe,
Pourquoi tu attribue le souvenir à Si ?
Mallolo a écrit:

je me suis retrouvée soit coincée dans un rôle à jouer (le clown de service)
Qu'est qui te coinçait ?
Mallolo a écrit:

C'est assez... décourageant.
fatiguant ?
Mallolo a écrit:

Du coup, S est chez moi foncièrement lié au monde des émotions, déconnecté du pensant.
Une sorte de carpe Diem ?
Mallolo a écrit:

Et en passant, je me demande si je suis capable de donner une explication sans entrer dans des comparaisons ou des métaphores vaseuses
Perso, j'aime bien tes métaphores.  Pourquoi avoir rajouter vaseuses ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Lun 01 Fév 2016, 11:51

Naö a écrit:
Je ne peux m'en empêcher non plus, je vulgarise mes explications afin d'être compris par le plus grand nombre. Parfois, je multiplie les métaphores  pour expliquer la même chose, comme pour limiter l'interprétation que peuvent en avoir les gens, j'affine, je les laisse percevoir ce qui lie celles-ci.
Carrément. Sauf qu'avec le recul, je me demande si j'essaie d'être aussi claire que ça, et si je ne dissimule pas ce que j'essaie de partager sous un verni de métaphores et de jargon pour éviter qu'on comprenne vraiment (mais je me soigne).

Henri a écrit:
Qu'est que tu recherches dans le partage ?
L'émulation, le débat, un enthousiasme partagé autour d'idées.
C'est "le partage" tel que je le vois et le pratique aujourd'hui, mais je sais que ce n'est qu'une vision tronquée.

Henri a écrit:
Qu'est que l'empathie pour toi ?
Comprendre les sentiments et émotions de l'autre, ce qu'il vit et ce qu'il ressent, se mettre dans ses baskets?
Ma phrase du message précédent n'a pas de sens, en parlant d'empathie à cet endroit-là. Je crois que je généralise "empathie" comme étant une relation avec l'autre qui ne soit pas basée sur de l'intellectualisation.

Henri a écrit:
C'est chiant, hein ?
Les demandes sont elles formulées ?
Dans les cas où j'en ai fait l'expérience, les demandes n'étaient pas formulées dès le départ, mais l'ont été en cours de route, et de façon (ressentie comme) négative. Dans les cas où j'ai évité de "me centraliser", on ne peut plus parler que de "demande de Schrödinger"... comment savoir? Razz
Un exemple:
 

Henri a écrit:
Pourquoi tu attribue le souvenir à Si ?
C'est un lien souvent fait dans les définitions et explications sur le web, j'imagine que c'est bien ancré en moi, maintenant.
Et puis, objectivement, Si c'est l'écho d'une sensation par rapport à une conception interne faite de sensations déjà intégrées... donc passées, non?

Henri a écrit:
Qu'est qui te coinçait ?
Ne pas montrer l'autre face? Le clown de service, c'était principalement aux fêtes de famille... Mais j'ai une famille compliquée, une histoire qui fait que je me suis caparaçonnée et qu'à un moment donné, toute une partie de moi ne me paraissait plus accessible à ma famille (et même à moi, elle m'est difficilement accessible).

Henri a écrit:
fatiguant ?
Yep. En référence au passage du spoiler, c'est surtout l'implication qui est fatigante, qui me demande de l'énergie parce que je me force à faire des choses qui ne me sont pas naturelles. Du coup, quand ça n'aboutit pas, pour des tas de raisons extérieures et probablement intérieures, c'est décourageant.
Henri a écrit:

Une sorte de carpe Diem ?
Oui, et plus exactement (mais mon latin remonte à trop loin alors je continue en bon françois): "Vis le moment" pour Se et "Ressens le moment" pour Si. (Me suis mise à la méditation il y a qq temps, pour déconnecter un peu... ça me semble Si, la méditation)

Henri a écrit:
Perso, j'aime bien tes métaphores.  Pourquoi avoir rajouter vaseuses ?
Parce que je les construis à la truelle et au burin? Alien 2
J'ai eu cette image d'une salle d'attente, j'ai tenté le coup pour voir si ça se tenait. Au fur et à mesure, en tordant un peu la courbure de l'univers pour le faire tenir dans mon monde, ça continuait à avoir du sens, en tous cas si on ne se penche pas de trop près dessus (la porte qui donne sur Se ou Si, c'est peut-être bien 2 portes finalement? Est-ce que le passage Se-Si est un espèce de saut temporel de l'esprit? etc.) En faire une vraie belle métaphore demanderait une analyse Ti plus poussée, mais la métaphore vaseuse me plait. J'aime la vase, et le travail à la truelle et au burin, en fait, ça n'a rien de péjoratif dans mon esprit Cyclope:

Edit: Open-bar terminé, mais juste pour la forme. Henri, je suis particulièrement curieuse de savoir comment tu as entrepris cette "recherche" avec moi ce WE? Tu partais d'une hypothèse, d'un ressenti et tu as mené tes questions dans ce sens? Ou tu as tâté le terrain pour voir?
BTW, après cette parenthèse de crash-test INFJ, je remets mon curseur sur ENTP. Non seulement j'ai vraiment du mal à voir le fonctionnement INFJ en moi, mais si je suis INFJ je suis vraiment TRES défectueuse, et je n'ai pas besoin de ça pour le moment. J'ai besoin d'une base sympa pour bien rebondir, et l'ENTP non seulement fait sens chez moi, mais il me donne cet angle d'attaque (pacifiste). What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Demonex
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - 5w6 - Sp/So - 693
Age : 21
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/08/2015
Messages : 139

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Lun 01 Fév 2016, 12:21

Tu m'as effectivement l'air assez clairement ENTP. J'ai failli dire "NTP" mais tu m'as l'air d'avoir un humour trop loufoque et d'être trop éparpillée pour ne pas être Ne-dom.  pirat
Tu as regardé du côté de l'ennéagramme 7 ? Peut-être que tu t'ingères en 5 et que ça te donne l'impression que tu en es une.


Dernière édition par Demonex le Lun 01 Fév 2016, 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Lun 01 Fév 2016, 12:36

Mallolo a écrit:

ais juste pour la forme. Henri, je suis particulièrement curieuse de savoir comment tu as entrepris cette "recherche" avec moi ce WE? Tu partais d'une hypothèse, d'un ressenti et tu as mené tes questions dans ce sens? Ou tu as tâté le terrain pour voir?
Pour tout dire, je pensais avoir plus de temps à t'accorder ce week-end.

Je suis parti de 2 postulats :
Tu as un doute sur l'axe jugement : Ti-Fe vs Fe-Ti.
Tu sembles persuadé de l'axe Ne-Si, mais tu doutes de tes définitions, ou tu n'arrives pas à appliquer tes définitions sur ta manière de réflechir.

Et 2 objectifs :
T'aider à y voir plus clair par le questionnement.
Ensuite ton positionnement INFJ m'a titillé, dans le sens, où moi, je me type INFJ, je me suis servi de ton post pour confronter mon propre typage.

En fait, j'ai juste rebondis sur des phrases qui faisaient écho, tout en essayant de ne pas me projeter sur toi. Je constate qu'à la différence de Bored, ça m'a été plus difficile. Notamment sur ta façon d'agir avec les groupes, qui ressemble beaucoup à ma façon de faire, avec une différence quand meme, c'est que je le fais naturellement.
Revenir en haut Aller en bas
Demonex
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - 5w6 - Sp/So - 693
Age : 21
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/08/2015
Messages : 139

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Lun 01 Fév 2016, 12:38

"En fait, j'ai juste rebondis sur des phrases qui faisaient écho, tout en essayant de ne pas me projeter sur toi. Je constate qu'à la différence de Bored, ça m'a été plus difficile. Notamment sur ta façon d'agir avec les groupes, qui ressemble beaucoup à ma façon de faire, avec une différence quand meme, c'est que je le fais naturellement."

Fe-aux vs Fe tertiaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : FNSJ 7w3
Age : 37
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 952

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Lun 01 Fév 2016, 12:50

Perso, je ne vois pas ton type, Mallolo. Tu es très bavarde mais tu ne dévoiles pas (comme beaucoup de personnes sur le forum). C'est le soucis aussi quand on est en contrôle. On dévoile que ce qu'on veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Lun 01 Fév 2016, 17:33

@Demonex a écrit:
Tu m'as effectivement l'air assez clairement ENTP. J'ai failli dire "NTP" mais tu m'as l'air d'avoir un humour trop loufoque et d'être trop éparpillée pour ne pas être Ne-dom.
Tu as regardé du côté de l'ennéagramme 7 ? Peut-être que tu t'ingères en 5 et que ça te donne l'impression que tu en es une.
Je crois que pour une ENTP, je suis assez boring Ti-développée, mais pour une INTP, je suis carrément à l'ouest la plupart du temps.
L'ennéa 7, j'ai envisagé, surtout au début (l'INTP 7 pouvait correspondre à mon profil, mais certainement pas ENTP 7), quand j'en appréhendais surtout les caractéristiques et pas la structure interne. Depuis, je me suis penchée sur les mécanismes, et je suis sûre de ne pas être 7. D'autant plus que je lis les interventions sur un autre forum d'un INTP 7, et que ça ne cadre en rien...
(BTW, si j'étais type 7, je me verrais plutôt désintégrer qu'intégrer en 5)

Henri a écrit:
Pour tout dire, je pensais avoir plus de temps à t'accorder ce week-end.
Pas de souci, et j'espère que c'est du carpe diem qui t'a maintenu éloigné de l'écran Wink
Henri a écrit:

Tu sembles persuadé de l'axe Ne-Si, mais tu doutes de tes définitions, ou tu n'arrives pas à appliquer tes définitions sur ta manière de réflechir.
En fait, je peux faire tenir ensemble mes définitions, les fixer en interne (Ti?), mais sans être persuadée que c'est bien ce que le modèle MBTI veut dire (Te?). Est-ce que "mon" MBTI correspond au vrai MBTI? C'est perturbant, je comprends plus ou moins mon système interne, je comprends théoriquement plus ou moins le modèle MBTI, mais je ne parviens pas à faire le pont entre les deux. Certains concepts et données concordent parfaitement, et pas d'autres...

Henri a écrit:
T'aider à y voir plus clair par le questionnement.
Et c'est super, parce que je ne parviens pas à me poser les *bonnes* questions toutes seules...

Henri a écrit:
Ensuite ton positionnement INFJ m'a titillé, dans le sens, où moi, je me type INFJ, je me suis servi de ton post pour confronter mon propre typage.
Et tu veux bien partager le fruit de tes confrontations?

Henri a écrit:
Notamment sur ta façon d'agir avec les groupes, qui ressemble beaucoup à ma façon de faire, avec une différence quand meme, c'est que je le fais naturellement.
Quelle est la part que tu fais naturellement dans un groupe? Prendre la place centrale, trouver ta place?

@Guinea pig a écrit:
Perso, je ne vois pas ton type, Mallolo. Tu es très bavarde mais tu ne dévoiles pas (comme beaucoup de personnes sur le forum). C'est le soucis aussi quand on est en contrôle. On dévoile que ce qu'on veut.
Salut Guinea!
C'est pas faux. Je n'arrive pas à vraiment me dévoiler, et c'est une attitude récurrente chez moi, hors-forum. J'en suis bien consciente, et j'ai justement essayé lors de cet open bar de lâcher plus de lest que d'habitude. J'ai dévoiler ce que je pouvais dévoiler, pas ce que je voulais, c'est plus compliqué que ça. Mais toujours dans l'honnêteté de ne pas me faire passer pour ce que je ne suis pas, et ce que je n'ai pas dévoilé est tout autant passé à la moulinette des questionnements... en interne, quoi.

J'ai repensé ce matin à une anecdote...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Lun 01 Fév 2016, 18:04

mallolo a écrit:

Et tu veux bien partager le fruit de tes confrontations?
je t'enverrais ça par mp Smile

mallolo a écrit:

Quelle est la part que tu fais naturellement dans un groupe?
Créer une atmosphère sur laquelle je peux me reposer. En gros, influer sur le groupe pour que l'energie dépensée, soit la plus basse possible. Je reformule, faire en sorte que les discussions portent sur ce qui m’intéresse ou qui ne m'affecte pas, ainsi je  choisi mon implication en fonction de l'évolution de la discussion ou de l'activité.

Si quelqu'un du groupe cherche à m'impliquer contre mon gré, et si le groupe commence à centrer l'attention sur moi,  je redirige la discussion ou l'activité sur un autre sujet en lien avec l'implication (pas d'un coup, sinon ça se voit) Razz

Mallolo a écrit:

Prendre la place centrale, trouver ta place?
je choisi la place que je veux. Pour la place centrale, s'il y a nécessité et que je m'en sens la légitimité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type...

Revenir en haut Aller en bas
 

... Loading new type... Please wait... Loading new type...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» écart-type
» [Info] KDF-Wagen Typ 83 Lieferwagen
» Les huit types de personnalité
» Ecart-type population et écart-type échantillon
» Moyenne, écart type, pourcentage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-