Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 ... Loading new type... Please wait... Loading new type...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Spi'
Aucun rang assigné
avatar

Type : *_*
Age : 94
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Jeu 04 Juin 2015, 08:29

@Lauterwasser a écrit:
je ressent aussi la même accointance avec Ne.
Ne bien avant Fi ou Ti, tout en étant introvert
Tu semble voir Ne comme une fonction capable de faire le lien avec différent domaine, Lauter, c'est aussi quelque chose de lié à la glande génitale. Elle permet d'avoir un esprit synthétique.

Citation :
Type Génitale :
Intelligence : Supérieure ; toutes les aptitudes intellectuelles ; esprit universel ; intuition, analyse, synthèse, croyance en la Divinité ; considération des problèmes humains.

Source : http://www.endocrino-psychologie.org/votre-typologie-glandulaire/le-type-genital.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 33
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Jeu 04 Juin 2015, 09:05

mallollo a écrit:
Lauter a écrit:
je ressent aussi la même accointance avec Ne.
Ne bien avant Fi ou Ti, tout en étant introverti.
Ça t'a fait douter un moment, ou tu as toujours été sûr d'être I?

Toujours sur d'être I !


Eternal a écrit:
@Lauterwasser a écrit:
je ressent aussi la même accointance avec Ne.
Ne bien avant Fi ou Ti, tout en étant introvert
Tu semble voir Ne comme une fonction capable de faire le lien avec différent domaine, Lauter, c'est aussi quelque chose de lié à la glande génitale. Elle permet d'avoir un esprit synthétique.


oui, un lien entre les choses, des ponts, des parallèles, des possibles, qui se confirment ou bien s'infirment.

c'est très intéressant, mais d'ou tires-tu le lien entre Ne et le type génital ?
j'ai effectivement l'esprit synthétique, je vois ça notamment au travail, par rapport à mes autres congénères, plus aptes que moi au développement.

mais tout de même c'est curieux, je vois plus le développement sur l'axe perceptif, et la synthèse sur l'axe jugement, pourtant je suis plutot laconique et totalement P.


Eternal a écrit:

Citation :
Type Génitale :
Intelligence : Supérieure ; toutes les aptitudes intellectuelles ; esprit universel ; intuition, analyse, synthèse, croyance en la Divinité ; considération des problèmes humains.

Source : http://www.endocrino-psychologie.org/votre-typologie-glandulaire/le-type-genital.html


en endocrino, je suis hybride entre génital et thyroïde.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spi'
Aucun rang assigné
avatar

Type : *_*
Age : 94
Lieu : *_*
Emploi : *_*
Inscription : 25/04/2014
Messages : 565

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Jeu 04 Juin 2015, 13:37

Citation :

c'est très intéressant, mais d'ou tires-tu le lien entre Ne et le type génital ?
Principalement en comparant les spécificités de la fonction Ne, et les aptitudes intellectuelles que nous procure la glande génitale.
Je me suis aussi aidé de la tentative de corrélation, faite par Joneas, entre les fonctions cognitives et les glandes, sur un topic : http://mbti.forumactif.fr/t1913-endocrino-psychologie-et-mbti.
Puis j'avais fais le lien entre les types MBTI et les glandes sur un autre topic (http://mbti.forumactif.fr/t2236p15-type-et-apprentissage-ameliorer-l-enseignement ), de manière un peu simpliste.

Citation :
en endocrino, je suis hybride entre génital et thyroïde
Ca ne m'étonne pas, c'est plus ou moins le cas de la plupart des NFs ! Bien qu'il y ait censé y avoir une légère "préférence" pour la glande thyroïdienne, si je ne dis pas de bêtise. ( Les génitalien-dom étant rare et fou, d'après Joneas )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 19 Sep 2015, 18:43

Il se pourrait qu'à force de circonvolutions autour du MBTI et de l’ennéagramme, eurêka, les pièces du puzzle se soient enfin assemblées pour former une image cohérent et proche (très proche) de la réalité.

Je me reconnaissait profondément INTP (impression confirmée par des très-proches) mais certains points me turlupinaient.
Malgré un Ti clairement dominant, j’étais consciente d’avoir un Fi également pas mal développé. Mais d’où diable sort - il? D’ailleurs, de façon générale, je sens que le F est très présent en moi. Je sais gra e au Fe inférieur ou quoi il me chipote, mais pourquoi ai je l’impression d’en avoir autant, pour une "vraie T"?
Bien que convaincue d’être I et pas E, je sais bien qu’une partie de moi est en recherche de contact et d'exposition. Un mouvement élastique entre l’extérieur et l’intérieur, en constante tension.

Entre autres interactions, le type 5 m’a permis de mieux comprendre d’où venait ce Fe inférieur qui me mène la vie dure. Le 5 est proche du centre émotionnel mais comme il oriente son mental vers l’extérieur, il a du mal à appréhender clairement ses émotions (intérieur), ne les comprend pas et en a donc peur. La solution est de passer l'émotionnel au travers du filtre mental, "et le tour est joué", croit-on.

L’aile 4, du centre émotionnel (avec orientation vers l’intérieur), me fournit en F, particulièrement ce Fi qui m’intriguait… elle permet de comprendre cette recherche de soi, cette quête d’authenticité qui me poursuit depuis toujours. Le sentiment d’être en décalage constant avec le monde (qui oscille entre fierté/revendication et sentiment de solitude). Et dans un autre regiwtre, l’envie de ressentir des émotions intenses, malgré la peur de ne pas pouvoir toujours les comprendre ou les analyser.

La découverte de ma variante instinctive est peut-être l'élément le plus déterminant pour moi. Selon cette source (http://typologycentral.com/wiki/index.php/Enneagram_5_The_Observer) et après mûre réflexion, je me reconnais bien dans le sx/so, qui est d’ailleurs très cohérent avec l’aile 4 et l’exacerbation du F (en mode Fe cette fois). Ce besoin de m'exprimer, de partager, de m'exposer d’une certaine façon, me semblait en contradiction avec mon introversion. La variante me révèle que je serais une sorte d’introverti maso, qui ressent à la fois un fort besoin de connecter avec l’autre, avec le monde pour partager ce qu’il pense/sait de l’extérieur (tel le 5 sur son fier destrier du centre mental) ou ce qu’il est/aime profondément (en tous cas ce que son aile 4 émotionnelle revendique) et un besoin vital de se ressourcer hors du monde. Suis-moi, je te fuis; fuis-moi, je te suis. L’éternel yoyo qui est censé représenter la nature normale et équilibrée des individus de mon espèce. Pas étonnant qu’on ait autant de mal à trouver le chemin jusque-là…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Mer 20 Jan 2016, 15:27

Cette fois, c'est la bonne!

Les fameuses pièces du puzzle dont je parlais il y a quatre mois représentaient effectivement une image cohérente et proche (très proche) de ce que je suis... depuis un an ou deux. Mais pas *moi*, l'autre, qui a quand même passé pas loin de 34 piges sur cette bonne vieille planète Terre.

INTP + type 5, c'était ajouter l'introversion au retrait, enfoncer un clou qui s'avérait finalement être un ressort (ça, quand on bricole avec les coudes...)
ENTP + type 5, c'est remettre dans l'ordre mes fonctions naturelles, et comprendre ce qui dans mon fonctionnement tient à mon paradigme de 5 ("laissez-moi savoir et comprendre les choses") et ce qui tient à mon fonctionnement cognitif ENTP. En corollaire: admettre que je ne suis pas une 5 "défectueuse", et trouver mes voies d'épanouissements et les challenges découlent de ce mix détonnant.

Plus concrètement (exercice Si-Ti, je vais encore me fouler des neurones), quels sont les éléments qui m'ont mise sur la mauvaise piste:

- Passablement désintégrée dans mon type 5 depuis plus d'un an, j'ai bien sûr utilisé le retrait, l'isolation comme moyen de défense. Diminution des interactions sociales, pieds de plombs lorsqu'elles étaient indispensables, gros besoin de me retrouver enfin seule dès que possible, pour "vaquer à mes occupations" (lectures de tous types, recherches sur le net, participation à des forums, etc.)
Je ne me suis mise à l'ennéagramme qu'en septembre, mon retrait n'avait jusque là pu trouver à mes yeux qu'une origine: l'introversion. Et il m'a fallu 4 mois et un retour vers une meilleure intégration de ma base pour ouvrir les yeux sur la réalité de mon introversion.

- Le rapport Ne/Ti très équilibré. Que je me sois pensée INTP ou ENTP, le couple dominante-auxiliaire était de toutes façons très équilibré. Plus jeune, j'ai été *suspectée* TDAH (à l'époque, ma mère disait "hyperkinétique", et j'ai toujours eu l'attention papillonnante). Alors, INTP TDAH (qui correspondrait à un gros Ne qui tache) ou ENTP qui utilise beaucoup son Ti (surtout dernièrement)? Allez savoir pourquoi, j'avais opté pour la première solution, celle du jouet cassé, du défaut de fabrication. Aile 4, sors de ce corps.

- Mon Fe considéré jusqu'ici comme talon d'Achille, aka fonction inférieure. Je le disais "touchy", il l'est. Mais avec le recul, mon Fe est infiniment plus développé que mon Si.
Ma difficulté à manier mon Fe vient probablement de la construction de mon ennéatype: 5 mu, donc un instinctif en support mais un émotionnel réprimé. Fe peut rapidement partir en couille, mais il fait partie de ma structure cognitive, c'est un paramètre qui m'est important (surtout en cette période de ma vie, qui correspond avec le développement plus fort de la tertiaire).


Dans le paradigme ENTP type 5, qu'est-ce qui prend tout ce sens et que je n'avais pas vu (ou dont je n'avais pas vu l'importance)?


- L'importance de mon Ne, et surtout ma vision faussée de celui-ci.
Je savais déjà que j'avais tendance à avoir besoin de parler pour clarifier mes idées, que c'est en débattant qu'elles me venaient, parfois même sans l'aide de personne (grande prêtresse du soliloque qui se termine en "Eurêka" au milieu d'une phrase). Je suis bavarde, je parle trop, et trop fort, dès lors que le sujet m'enthousiasme. Je m'échappe par contre dans mes pensées ou mes analyses si ce n'est pas le cas. Mais l'inexpressivité et le laconisme INTP était quand même difficile à reconnaitre en moi.
La vision faussée du Ne, c'est l'impression que le Ne n'existe qu'en présence d'autres personnes, que lors de contacts sociaux. Faux, très faux, je le comprends bien, maintenant. N'importe quelle collecte d'informations (mon papillonnage habituel) dans les livres, sur le web, ou même intra-muros, EST déjà du Ne. J'ai une mémoire de poisson rouge lobotomisé, je suis une tourneuse de pages et cliqueuse compulsive, un petit lapin bondissant dans la prairie des idées, je chope tout le sous-texte de ce que je lis/entends/vis, mais suis incapable de dire si mon interlocuteur porte la moustache. C'est bien Ne. Même mes siestes, c'est du Ne (les siestes à la Dali, autre ENTP, vagabondage mental en lâcher-prise).

- Le couple Ne-Ti qui fait des merveilles, le Si qui vient foutre le souk.
Je suis naturellement intuitive, et arrive à construire des raisonnements logiques intéressants (on me le dit, parfois, oui) sur base de ces intuitions. Principalement dans tout ce qui est analyse dramaturgique, littéraire, etc. Je collabore avec des auteurs/metteurs en scène de théâtre depuis quelques années, et ce qui me semble chaque fois aller de soi dans l'interprétation d'un texte, sa construction, les possibilités qu'il ouvre, est systématiquement considéré comme "de l'or".
Pareil avec les gens, et particulièrement depuis que je m'intéresse à l'ennéagramme, le MBTI, etc. Je comprends vite comment ils marchent, leurs points forts et faibles, leurs difficultés, et il m'est facile de trouver des solutions pour les aider.
Mais Si me fait souvent douter. Si je me trompe sur une personne qui m'a donné une intuition faussée, je me focalise dessus et extrapole (merci Ne) en me disant que je ne sais rien, que je ne comprends rien, que je suis une paumée qui marche sur l'eau. Un jour, je me trouve excellente au piano parce que j'ai bien joué et que j'en ai retiré du plaisir, le lendemain je suis une ratée qui joue avec les coudes, parce que j'ai buggué sur un passage. Si est définitivement la fonction à dompter, parce qu'en terme d'ennéagramme, je crois que c'est elle qui, lorsqu'elle joue ce loop négatif, m'enfonce dans la désintégration de ma base 5, dans mon égo. Et mon égo se protège avec du retrait, qui réduit le champ de mon Ne (sans pour autant le faire disparaitre), laissant le champ libre au Si, etc.

- Un élément qui ne cadrait pas bien en terme d'ennéagramme. Je suis quasi-sûre d'être 5 mu, la variante qui réprime l'émotionnel et donc désintègre vers le type 8 et intègre vers le 7. Or, en me considérant INTP, un certain nombre de mes caractéristiques ayant trait au papillonnage reflétaient une désintégration en 7, alors que je suis la plus heureuse au monde quand on me laisse jouer avec du Ne. Être si contente et confortablement installée dans sa désintégration, ça me faisait tiquer régulièrement.
Me savoir ENTP plutôt qu'INTP remet chaque chose à sa place: le papillonnage est mon fonctionnement de base, et il me suffit d'arriver à le "tempérer" et le "concentrer" avec du beau Ti bien développé pour parvenir à l'intégration externe du 7.


Maintenant que tout ça est plus clair, le challenge l'est aussi, aka: la gestion de l'énergie lors des interactions sociales, et le domptage d'un Si positif et tout doux, pour ne plus à me retrouver dans la boucle infernale de l'isolation qui bride mon Ne et me rend malheureuse comme les pierres.

Quechtion à Stuffedbeer: Il me semble qu'à une époque (où tu donnais encore des infos sur ton sigle, dans ton profil), et étais passé du côté INTP de la force... Tu serais un 7 INTP qui s'est cru E à cause des caractéristiques de ton ennéatype, comme moi je me suis crue I à cause du retrait du 5?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Ven 29 Jan 2016, 18:38

Ici commencent les réjouissances "Open bar pendant 48 heures à partir du bip, Mallollo sur le grill."

Ça a commencé par un clin d'oeil de Dorloth: "Hé, ce que tu viens de dire, ça sonne Sylphira". Qui se typait ENTP quand j'ai débarqué, et après un détour par la case ENTJ a fini par jeter son dévolu sur l'INFJ.
Et puis parce que que les différences Ni/Ne (au tout début, ce n'était pas dans Ne mais dans Ni que je m'étais reconnue) et Si/Se, j'avoue qu'elles m'échappent comme une savonnette sous la douche. Ma Pi/e est donc peut-être à côté de la plaque.
Ensuite, parce que j'ai une mémoire d'amibe neurasthénique, et que je suis INCAPABLE de me pencher sur mon histoire perso pour analyser l'ordre d'arrivée et le développement de mes fonctions depuis l'enfance. Je ne pense pas être fiable en donnant mes ressentis sur mon passé. Mes fonctions J sont très certainement Ti et Fe, mais est-ce que c'est Fe qui vient titiller mon Ti, ou Ti qui s'impose en maitre au royaume du Fe?
Enfin, parce qu'il ressort toujours plus de choses intéressantes en mode "open-bar" que "moi et ma verveine-menthe".

So well, tirez à vue, posez-moi toutes les questions que vous voulez et j'y répondrai (dans la limite des stocks disponibles).
Pour les très motivés, je peux vous filer en MP un lien dropbox avec des scans de délires que je me prenais avec ma meilleure amie quand nous étions gamines, et une lettre avec un dessin, envoyée à mes grands-parents quand j'avais 6-7 ans... (les seuls trucs du passés qui sont tangibles).

Tchuss, et merci si vous vous aventurez là-dedans Alien 2

Edit: Je vais quand même vous donner une piste à explorer (peut-être): un blog créé en 2007 au moment de la grande expatriation, pour tenir amis et famille au courant de nos aventures (https://marcmallo.wordpress.com/)... la plupart des articles sont écrits par moi (sauf si l'auteur est Marcus, of course) et l'ont été avant la découverte du MBTI l'année dernière (pas d'effet caméléon possible).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Ven 29 Jan 2016, 22:10

Mallolo a écrit:

Ensuite, parce que j'ai une mémoire d'amibe neurasthénique, que je suis INCAPABLE de me pencher sur mon histoire perso pour analyser l'ordre d'arrivée
Meme pas quelques souvenirs marquants ?

Mallolo a écrit:

Mes fonctions J sont très certainement Ti et Fe
Qu'est ce qui te fait dire couple Ti-Fe ou Fe-Ti ?

Mallolo a écrit:

Open bar pendant 48 heures à partir du bip, Mallollo sur le grill.
Ca tombe bien j'ai du temps libre ce week-end Smile

Mallolo a écrit:

http://mbti.forumactif.fr/t1990p255-portrait-chinois-des-membres#74265

Je suis dedans, Henri?  Surpris
Pourquoi la surprise ?

Mallolo a écrit:

L'intention (et la description de l'ange) me font chaud au coeur!

J'aime bien venir voir les différents points de vue que vous avez les uns envers les autres, mais comme spectatrice... je suis assez mauvaise au moment de m'intégrer dans un groupe, et je n'ai jamais pensé apparaître un jour dans une liste comme celle-ci, quoi.
Qu'est qui t'as fait le plus plaisir, la description de l'ange ou le fait d'etre nommé ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Ven 29 Jan 2016, 23:09

Citation :
Ca tombe bien j'ai du temps libre ce week-end
Wonderbare! Et une mousse pour monsieur... (on commence bas en degrés, d'ac?)

Citation :
Meme pas quelques souvenirs marquants ?
Qui me permettent à moi de les relier à un fonctionnement MBTI, nein. Maintenant, bien sûr, j'ai quelques souvenirs qui trainent. Surtout des impressions que de vrais souvenirs. Comme les rêves, c'est parfois difficile à raconter. Bon, zou, en vrac...

- Je crois que mon premier souvenir date de mon entrée à l'école (j'y suis allée à partir de 3 ans). Un couloir avec un bac à sable sur pieds et des formes dedans. Mais surtout, "l'odeur de madame Cécile". Je la sens encore quelque fois, et je la reconnaitrais entre mille!
- à en croire les vidéos de famille (que j'ai éditées pour les renvoyer à ma môman), je n'aimais pas qu'on me prenne dans les bras ("j'attends que ça passe"), je n'aimais pas donner des bisous sur commande, etc. Mais il m'arrivait d'avoir des élans de tendresse courts envers quelqu'un.
- A 4 ans, j'ai coupé la frange de ma Barbie, puis j'ai fait pareil sur moi (et c'était loin d'être droit - on m'appelle encore régulièrement Jeanne d'Arc). A la même époque, j'ai découpé la ficelle d'un yoyo en forme de hamburger, pour démanteler tout le machin.
- Je devais avoir 7 ans, ma bonne-maman m'a mise au coin injustement. Ça devait être la première fois qu'on me punissais, j'étais plutôt du genre sage. J'ai pris pour ce que ma petite cousine (4 ans) avait fait ce jour-là. Nous n'avons jamais été que ses 2 petites filles, et j'ai compris ce jour-là que la petite-fille qu'elle attendait, c'était elle, pas moi.
- J'ai vécu dans l'appartement juste au-dessus de mes cousins. Je passais mon temps à jouer chez eux (c'est eux qui avaient le stock de petites voitures et GI Joe, moi je me coltinais des poupées qui m'emmerdaient), et quand il fallait passer à table, je ne savais plus si j'étais chez moi ou chez eux.
- Vers le CP, un p'tit con s'est amusé à fouetter les jambes des filles (dont moi) avec des orties... *bizarrement* je lui ai pris les orties des mains et je lui ai rendu la pareille. Il se peut bien que j'aie visé le visage, quand même.
Spoiler:
 
- En cours (au collège et lycée), j'étais à la fois irréprochable et rebelle. Je suivais les cours facilement tout en faisant autre chose (souvent: lire), et quand je me faisais choper, je prenais un malin plaisir à dire que je n'écoutais pas, puisque je faisais "cette autre chose". Or, j'écoutais quand même. Je trichais aussi énormément, en filant mes réponses, mais pas une fois de ma vie je n'ai triché à mon profit.

Ça devrait le faire, non? D'autant que l'exercice m'a été profitable autant qu'à toi pour tes pistes Alien 2

Citation :
Qu'est ce qui te fait dire couple Ti-Fe ou Fe-Ti ?
Ti pour la construction de systèmes cohérents qui ne tiennent pas compte de paramètres humains, le décorticage en tenant l'émotionnel bien à distance.
Fe pour l'élan d'aller vers l'autre, mais ne pas savoir comment le gérer sans débordements.
Je vois un (très) possible empiètement de Ti sur Fe, à cause d'un Fe glissant comme une savonnette. Ti est rassurant parce qu'il nie Fe en quelque sorte. Mais je ne peux pas nier mon élan vers du Fe.

Citation :
Pourquoi la surprise ?
Qu'est qui t'as fait le plus plaisir, la description de l'ange ou le fait d'etre nommé ?
La surprise de "faire partie" d'une liste comme celle-là. Je ne m'étais pas encore vraiment investie à titre (inter-)personnel sur le forum. Donner si peu de soi et "exister" malgré tout, ça m'a paru... incongru et... pas mérité? La description de l'ange ne m'a pas interpelée, mais c'est le geste qui m'a fait plaisir.
(J'ai souvent été "périphérique" dans les groupes, une pièce en retrait dont la disparition - selon moi - ne serait remarquée qu'à contrecoup).

Arf.

Je sais pas, j'ai passé une partie de la soirée à lire le blog très intéressant de Tia, et du coup mes réponses de ce soir sont très liées au Fe Cyclope:
L'INFJ pourrait avoir du sens aussi, mais je ne pense pas être assez "focus". Je n'élabore pas plus pour ce soir, on verra si la nuit porte conseil...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 10:57

Je me rends compte à quel point j'ai du mal à distinguer Ni de Ne, et Si de Se. Pas conceptuellement, là c'est OK. Mais en interne. Mettre l'étiquette sur la perception.

Exemple: j'ai commencé à écrire un nouveau blog (celui qui est dans ma signature) pour partager mes impressions sur des films et des livres. Pas juste des critiques, mais pour les revisiter.
Spoiler:
 
Dès le générique de fin, ou la dernière page tournée, j'ai une certitude: si j'avais pu participer au processus d'écriture, l'histoire serait devenue "ça" (et que je te raconte tout depuis le début, et ça se tient).
J'ai l'impression que c'est davantage du Ne qui ramasse tout ce qu'il trouve pendant le film ou le visionnage (y compris ce qui tourne en parallèle dans mon cerveau) et que le Ti trie et organise très rapidement ce qui peut fonctionner et comment.
Mais, contre-exemple qui peut aller en faveur du Ni: je collabore pour le moment avec un auteur/metteur en scène sur une version revisitée de Don Quichotte. Il avait un début d'idée, me l'a exposée, et j'ai tout de suite "vu" ce qu'il pourrait en faire (= trouver l'interprétation, ajouter du sens à son idée de départ). Me suis rendu compte que mon interprétation va une fois encore dans le thème du réel vs l'illusion ou le rêve (thème visiblement récurrent dans mes constructions mentales). Est-ce que je dois considérer ça comme du Ni, une construction du Ti sur une base d'intuitions qui vont dans le sens de ce que je développe petit à petit?

Pour le Si/Se en inférieure, j'ai encore plus de mal à les distinguer, bien qu'a priori, j'ai l'impression que le Se servirait de tremplin à mon Ne.

En gros, deux possibilités se démarquent pour moi:
- INFJ avec de gros problèmes d'attention et de concentration qui font bugguer mon Ni en Ne par sauts de puce
- ENTP avec une p*** d'hyperémotivité/hypersensibilité

A moins que je ne sois ascendant verseau avec lune vierge en troisième mi-temps, ce qui pourrait expliquer que je me fasse toujours des taches avec la sauce tomate.
Revenir en haut Aller en bas
Demonex
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - 5w6 - Sp/So - 693
Age : 21
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/08/2015
Messages : 139

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 11:33

Comment est-ce que tu peux hésiter entre deux types qui sont pratiquement le contraire l'un de l'autre ? (ceci dit, ça me rassure sur le fait que tu me types IFJ Smile )
Tu as envisagé les NFP ?
D'ailleurs, tu as sûrement une aile 4. Tu as envisagé la possibilité d'être 4w5 ?
Entre nous, tu m'as pas l'air ENTP mais bon...Peut-être que je suis trop habitué aux ENTP 7 et 3 et que les ENTP 5w4 sont très différents de leurs cousins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 13:03

@Demonex a écrit:
Comment est-ce que tu peux hésiter entre deux types qui sont pratiquement le contraire l'un de l'autre ?
Parce que je suis moi-même *tout et son contraire*, faite d'extrêmes. Chez moi l'eau glacée et l'eau bouillante n'ont jamais fait d'eau tiède.
En termes de fonctions, l'ENTP et l'INFJ ne sont pas si différents: ce sont des perceptifs dominants, ils ont l'axe Ti-Fe au coeur de leur développement. Je suis très N, mais je pense avoir développé le Ne et Ni en quantités semblables (à vérifier), et la perception S est un écueil et l'a toujours été*.

@Demonex a écrit:
Tu as envisagé les NFP ?
Oui, mais l'axe Fi-Te ne me correspond pas, ni aujourd'hui ni en essayant de me projeter dans le passé.
Je ne dis pas que je n'ai pas de valeurs (j'en suis pleine), mais elles ne font pas partie de mon cadre de jugement. Le "sens" que je donne à quelque chose est une création logique, pas "éthique". Sans compter que je ne fais pas usage de Te (le plan, la méthode, l'ancrage du T "dans le monde". Nope.

* autre anecdote scolaire (qui a toujours cours): j'étais très grande lectrice, et bonne élève, mais là où je foirais complètement, c'était en "lecture à haute voix". Le prof lisait un petit récit à l'issue duquel des questions nous étaient posées. Aux questions du type "La maman de Paul est-elle rousse ou blonde?", j'étais incapable de répondre. A vrai dire, je crois que cette question soulevait en moi une vague de perplexité ("le texte donne vraiment la couleur des cheveux de la mère de Paul?").

@Demonex a écrit:

D'ailleurs, tu as sûrement une aile 4. Tu as envisagé la possibilité d'être 4w5 ?
L'aile 4 oui, un moignon probable. Mais aucune remise en question possible de mon 5 contre un 4, même avec une aile 5. Rien ne concorde dans la structure du 4 pour moi.
@Demonex a écrit:

Entre nous, tu m'as pas l'air ENTP mais bon...Peut-être que je suis trop habitué aux ENTP 7 et 3 et que les ENTP 5w4 sont très différents de leurs cousins ?
S'arrêter à l'"air" d'un type est le meilleur moyen de se planter, surtout. Idem pour l'ennéagramme. Et en imaginant que je ne sois pas ENTP par nature, j'utilise en tous cas principalement les fonctions qui correspondent à l'ENTP (Ne et Ti avec du Fe pour la forme, et un beau manque de Si) depuis plusieurs années... Donc je te confirme que ce que tu vois de moi est bien une version ENTP 5 (très différente d'un 7 ou d'un 3, j'en conviens). Reste à savoir si elle est d'origine.

@Demonex a écrit:
(ceci dit, ça me rassure sur le fait que tu me types IFJ )
Elle m'avait échappé celle-là.
Dans quel sens ça te rassure? Parce que si je suis INFJ et que je ne te reconnais pas INTP, tu peux être sûr d'être INTP?
Revenir en haut Aller en bas
Demonex
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - 5w6 - Sp/So - 693
Age : 21
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/08/2015
Messages : 139

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 13:32

Non, parce que ça veut dire que tes typages manquent encore de précision.
"En termes de fonctions, l'ENTP et l'INFJ ne sont pas si différents: ce sont des perceptifs dominants, ils ont l'axe Ti-Fe au coeur de leur développement. Je suis très N, mais je pense avoir développé le Ne et Ni en quantités semblables (à vérifier), et la perception S est un écueil et l'a toujours été*."

Oui et non; c'est vrai qu'ils ont tout deux une fonction de perception intuitive en fonction dominante et il est aussi vrai que Ni ressemble dans une certaine mesure à Ne mais leur comportement est très différent; il faut pas oublier le côté provocateur et loufoque de Ne et celui que les ENTP ont plus de Ti que de Fe, ce qui fait qu'ils vont être nettement moins compatissants que les INFJ.
Les ENTP tendent aussi à être nettement plus énergétiques que les INFJ. Ce qui serait intéressant dans ton cas serait de comparer un personnage INFJ 5 à un personnage ENTP 5 afin de voir auquel tu ressembles le plus.
Il semblerait que Gregory House soit ENTP 5 et Jung, INFJ 5 (quoi qu'il pourrait aussi être INTP). Au pire tu peux te comparer à Exil, il doit sûrement être 5w4 ou 4w5.
Ils vont aussi moins s'exprimer d'une façon poétique ; ils vont être plus direct et plus cassants et vont moins se laisser dominer par leurs émotions que les INFJ. Il est d'ailleurs typiques des ENTP de s'amuser à railler d'autres personnes de façon parfois désagréable sans pour autant vouloir faire souffrir cette personne; ils considèrent ça comme un jeu alors que les INFJ vont être plus rarement durs avec d'autres personnes mais lorsqu'ils le sont, ils sont cassants parce qu'ils estiment que la personne avec laquelle ils parlent a attaqué leur système de valeurs (que ce soit directement ou non) et leur aigreur va être quelque chose de bien plus profond que celle des ENTP.
Tu te reconnais le plus dans quel fonctionnement ?
Sinon, tu peux pas autant utiliser Ni que Ne ; ce sont deux fonctions bien différentes l'une de l'autre même si leur fonctionnement est similaire.
Leur meilleur moyen de déterminer auquel de ces deux types tu ressembles le plus serait de voir si tu utilises plus Fe ou Ti...Etant donné que Ni et Ne se ressemblent pas mal. Je serais tenté de dire que Ne fait dans la quantité et Ni, dans la qualité mais j'aurais aucun moyen d'appuyer cette supposition. J'ai bien envie de faire un typage foireux à la stuffedbeer mais bon...J'ai aucune envie de te troller même si ça serait marrant.
Ah oui, il semblerait que l'hypersensibilité soit paradoxalement plus un truc de T que de F à cause de notre mauvais contrôle des émotions; là où les F vont considérer inconsciemment leurs émotions comme un outil, les T vont estimer qu'elles sont un fardeau, surtout les T-dom.


Dernière édition par Demonex le Sam 30 Jan 2016, 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 22
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 596

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 13:59

Citation :
Les ENTP tendent aussi à être nettement plus énergétiques que les INFJ.

Non. Les ENTPs marchent par "outburst". Ils agissent puis s'effondre de fatigue. A moins d'une gestion au poil du cul de l’énergie, c'est comme ça que ça se passe. C'est con, mais le Si inf est très imprécis pour l’énergie.

Citation :
ls vont aussi moins s'exprimer d'une façon poétique ; ils vont être plus direct et plus cassants et vont moins se laisser dominer par leurs émotions que les INFJ.
L'esthétisme sera particulier comme tout jugement introverti avant le jugement extraverti. Écoute Primus, tu reviendras me parler de poésie après.
Pour les émotions... Moins en terme de quantité, pourquoi pas. Sinon si. La maitrise du Fe n'arrive qu'assez tardivement, voir pas. Jusque là, ils n'ont pas ou peu d'interface pour gérer leur émotions, du coup, périodiquement, ça fait n'imp. Et puis c'est joueur un ENTP, comment un être qui se laisse pas dominer par ses émotions privilégie de s'amuser avant le reste ?

Citation :
Sinon, tu peux pas autant utiliser Ni et Ne ; ce sont deux fonctions bien différentes l'une de l'autre même si leur fonctionnement est similaire.

Comme tu viens de le dire, ça se confond. Questionnement légitime donc.

Citation :
J'ai bien envie de faire un typage foireux à la stuffedbeer mais bon...J'ai aucune envie de te troller même si ça serait marrant.
C'est mignon ça. Je suis désolé que tu sois un être chiant et transparent. ^^

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demonex
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - 5w6 - Sp/So - 693
Age : 21
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/08/2015
Messages : 139

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 14:01

Je suis Fe-aux, que veux-tu ? ^^
J'éprouve peu de plaisir à blesser autrui. :^)
Je suis aussi Ne-inf donc le trollage, ça n'est pas mon fort. Smile
Je laisse ça aux amateurs de jeux de mot de piètre qualité.
D'ailleurs, mon Si-dom me donne une folle envie d'aller trier des documents. Je crois que je vais parvenir à résister à cette tentation.

"Non. Les ENTPs marchent par "outburst". Ils agissent puis s'effondre de fatigue. A moins d'une gestion au poil du cul de l’énergie, c'est comme ça que ça se passe. C'est con, mais le Si inf est très imprécis pour l’énergie."
La répartition temporelle de leur utilisation de l'énergie n'a aucune influence sur le fait qu'ils en utilisent globalement plus que les INFJ.

"Et puis c'est joueur un ENTP, comment un être qui se laisse pas dominer par ses émotions privilégie de s'amuser avant le reste ?"
Y'a strictement aucun rapport entre ces deux caractéristiques.
Le fait de vouloir s'amuser est lié à Pe (et en particulier à Ne), pas à une fonction de jugement. Par exemple, les ENTP vont plus vouloir s'amuser que les ISFJ.

"Comme tu viens de le dire, ça se confond. Questionnement légitime donc."
Oui, ça se confond mais ça signifie pas pour autant que tu peux utiliser ces deux fonctions autant l'une que l'autre. Il y a quand même des moyens de trancher entre les deux ; les Ni-dom me semblent par exemple nettement plus calmes (et sans doute quelque peu plus linéaires) que les Ne-dom tout simplement parce que Ni voit loin alors que Ne voit large; Ni rassemble différentes données pour représenter dans l'esprit de son utilisateur une vision à long terme de quelque chose alors que Ne fait le contraire; il part d'une donnée et la divise en plusieurs possibilités d'utilisation.
Tu peux utiliser cette différence de fonctionnement pour trancher entre les deux, même s'il est certain que comme ce processus est inconscient (même si tu peux utiliser Ti pour déterminer quel raisonnement inconscient t'a mené à lier deux idées) il est difficile de le percevoir clairement.
D'ailleurs quand les utilisateurs de Ne disent n'importe quoi, ils partent dans tous les sens alors que ceux qui utilisent Ni arrivent à conserver une certaine forme de structure de raisonnement. Les utilisateurs de Ne ont aussi souvent l'air plus enthousiastes que ceux qui utilisent Ni (c'est flagrant quand on compare les INTJ aux ENFP).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 14:56

@Demonex a écrit:
Non, parce que ça veut dire que tes typages manquent encore de précision.
Ouais. En même temps, j'ai envie de dire que j'ai probablement souvent les bonnes intuitions, mais pas les armes (S) pour les expliciter.

@Demonex a écrit:
Les ENTP tendent aussi à être nettement plus énergétiques que les INFJ. Ce qui serait intéressant dans ton cas serait de comparer un personnage INFJ 5 à un personnage ENTP 5 afin de voir auquel tu ressembles le plus.
Il semblerait que Gregory House soit ENTP 5 et Jung, INFJ 5 (quoi qu'il pourrait aussi être INTP). Au pire tu peux te comparer à Exil, il doit sûrement être 5w4 ou 4w5.
Ajouter un biais à une incertitude, c'est pas con comme méthode, ça. Oh, wait...
Note que maintenant que tu parles d'Exil, ça me fait penser que je n'ai jamais pu terminer la lecture d'un seul de ses (très intéressants mais très longs) messages. J'ai invariablement décroché et papillonné avant la fin.

@Demonex a écrit:
Ils vont aussi moins s'exprimer d'une façon poétique, etc.
Trop de comportemental généralisé à partir des fonctions. Trop de biais.

@Demonex a écrit:
Sinon, tu peux pas autant utiliser Ni que Ne ; ce sont deux fonctions bien différentes l'une de l'autre même si leur fonctionnement est similaire.
Le lien de cause à effet étant? Puisqu'elles portent un nom différent, on ne peut pas les utiliser à égalité?

@Demonex a écrit:
Il y a quand même des moyens de trancher entre les deux; les Ni-dom me semblent par exemple nettement plus calmes (et sans doute quelque peu plus linéaires) que les Ne-dom tout simplement parce que Ni voit loin alors que Ne voit large; Ni rassemble différentes données pour représenter dans l'esprit de son utilisateur une vision à long terme de quelque chose alors que Ne fait le contraire; il part d'une donnée et la divise en plusieurs possibilités d'utilisation.
Bon, pour être claire, je suis très TRES N. Surtout Ne, je pense, mais j'ai pas mal de Ni aussi. Je crois que la difficulté réside dans le fait que le Ne est rarement utilisé sans Ti: ce sont bien des micro aller-retours entre l'un et l'autre, qui peuvent commencer à décanter le Ne en cours de route...
Autre facette du bazar: je fais du Ni avec des sauts de Ne. Comme des hoquets.

@Demonex a écrit:
Leur meilleur moyen de déterminer auquel de ces deux types tu ressembles le plus serait de voir si tu utilises plus Fe ou Ti...
Oui mais non, en fait. Le type auquel je ressemble le plus aujourd'hui 30 janvier 2016 est bien l'ENTP. Et je sous-utilise clairement Fe par rapport à Ti. La question étant donc plutôt: est-ce que je peux être sûre que ce Fe n'existait pas dans mes jeunes années, et que j'aurais laissé mon Ti le piétiner. C'est peut-être plus clair, là...

@Demonex a écrit:
Ah oui, il semblerait que l'hypersensibilité soit paradoxalement plus un truc de T que de F à cause de notre mauvais contrôle des émotions; là où les F vont considérer inconsciemment leurs émotions comme un outil, les T vont estimer qu'elles sont un fardeau, surtout les T-dom.
Oui, aussi. Et un truc de 5. C'est vrai que j'ai commencé le voyage MBTI en mettant le doigt sur un Fe "touchy".

Stuff a écrit:
Les ENTPs marchent par "outburst". Ils agissent puis s'effondre de fatigue. A moins d'une gestion au poil du cul de l’énergie, c'est comme ça que ça se passe. C'est con, mais le Si inf est très imprécis pour l’énergie.
J'ai l'énergie en dents de scie, ça correspond à la difficulté d'équilibrer l'énergie de l'ENTP. L'INFJ aurait-il par nature une énergie plus constante? Je ne suis pas sûre, ça reste à investiguer...

Stuff a écrit:
Pour les émotions... Moins en terme de quantité, pourquoi pas. Sinon si. La maitrise du Fe n'arrive qu'assez tardivement, voir pas. Jusque là, ils n'ont pas ou peu d'interface pour gérer leur émotions, du coup, périodiquement, ça fait n'imp. Et puis c'est joueur un ENTP, comment un être qui se laisse pas dominer par ses émotions privilégie de s'amuser avant le reste ?
D'ac pour le début. Tu peux expliciter la dernière phrase?

@Demonex a écrit:
D'ailleurs quand les utilisateurs de Ne disent n'importe quoi, ils partent dans tous les sens alors que ceux qui utilisent Ni arrivent à conserver une certaine forme de structure de raisonnement.
Chez moi, c'est le Ti et le mode de communication qui donnent la forme.
A l'oral, je pars en couille Ne très facilement. Je ne termine pas mes phrases; parfois c'est pour en commencer une autre qui ne sera pas non plus terminée, parfois je fais le poisson, bouche ouverte, en mode "bug nécessitant reboot".
A l'écrit, je peux choisir de communiquer un fond (Ti structure le raisonnement), ou de me laisser dériver sans but (Ne, ça commence à faire beaucoup de Ne pour celle qui s'est crue INFJ le temps d'une soirée).
A noter qu'à l'oral, il m'est très difficile de laisser mon Ti structurer mon raisonnement. C'est la lutte pour ne pas me laisser embarquer par mon Ne.
Revenir en haut Aller en bas
Demonex
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - 5w6 - Sp/So - 693
Age : 21
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/08/2015
Messages : 139

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 15:01

"Le lien de cause à effet étant? Puisqu'elles portent un nom différent, on ne peut pas les utiliser à égalité?"

Non. Parce que le modèle du MBTI ne te permet pas d'utiliser deux fonctions à égalité et à fortiori une fonction du shadow process et une fonction -à priori- dominante.

"Ouais. En même temps, j'ai envie de dire que j'ai probablement souvent les bonnes intuitions, mais pas les armes (S) pour les expliciter."
Les "armes" pour les expliquer, c'est surtout du T (Ti voire Te). Ton intuition concernant mon type est probablement fausse. Ça a pas de lien direct avec ce que je viens de dire mais bon...

"A l'oral, je pars en couille Ne très facilement. Je ne termine pas mes phrases; parfois c'est pour en commencer une autre qui ne sera pas non plus terminée, parfois je fais le poisson, bouche ouverte, en mode "bug nécessitant reboot"."
Idem.

"A noter qu'à l'oral, il m'est très difficile de laisser mon Ti structurer mon raisonnement. C'est la lutte pour ne pas me laisser embarquer par mon Ne."
Ouais ; c'est chiant. Enfin perso ça dépend des moments ; généralement j'arrive à laisser mon Ti structurer le tout mais parfois mon Ne prend le dessus et les raisonnements intuitifs prennent le pas sur les raisonnements structurés.
C'est assez frustrant d'avoir un flash qui te montre les tenants d'une situation mais de devoir creuser pendant plusieurs dizaines de secondes avec Ti pour découvrir le raisonnement de Ne.
D'ailleurs, c'est marrant parce que j'alterne souvent entre l'attitude blasée des Ti-dom et le comportement plein d'entrain des Ne-dom.
Par contre, j'aime beaucoup la capacité qu'à Ne de détourner l'utilisation de quelque chose et de voir une multitude de possibilités en une chose.
D'ailleurs mon Ne se voit bien plus à l'oral qu'à l'écrit puisqu'à l'écrit j'ai le temps de structurer mes pensées mais pas à l'oral (à l'oral elles partent souvent dans tous les sens).

"Et un truc de 5"
Pas trop, non. Enfin ça concerne sûrement certains 5w4 mais ça doit être assez rare chez les 5w6. C'est vraiment le propre des 4.

"Autre facette du bazar: je fais du Ni avec des sauts de Ne. Comme des hoquets."
Je vois pas trop comment c'est possible. Tu pourrais détailler le fonctionnement de la cumulation de ces fonctions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 22
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 596

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 15:16

Citation :
"Et un truc de 5"

Pas trop, non. Enfin ça concerne sûrement certains 5w4 mais ça doit être assez rare chez les 5w6. C'est vraiment le propre des 4.

Le 5 flippe de se faire envahir pas le monde extérieur. L'hypersensibilité sera différente, mais elle sera là tout de même.

Citation :
J'ai l'énergie en dents de scie, ça correspond à la difficulté d'équilibrer l'énergie de l'ENTP. L'INFJ aurait-il par nature une énergie plus constante? Je ne suis pas sûre, ça reste à investiguer..
Énergie physique plus basse que le Ne, mais plus constante ? Ou alors meilleurs gestion de l’énergie mental que le Ne, donc pas besoin de pomper sur les ressources physique. Je verrais plutôt le truc comme ça.

Citation :
D'ac pour le début. Tu peux expliciter la dernière phrase?
Jouer, c'est tirer des émotions positives, ou du moins gratifiantes, du monde extérieur. En avoir envie, c'est avoir envie de ces émotions.
Quand un E*TP se laisse embarquer dans l'amusement et n'arrive pas à revenir "sérieux", c'est à cause de l’euphorie provoquée par les émotions gratifiantes.
Quelqu'un qui ne se laisserai pas dominer par ses émotions auraient plus de facilité à switch entre sérieux et amusement, privilégierait ce qui serait "bon" pour lui (ou utile) à ce qui est drôle (et souvent gratuit). Y'a aussi l’extrême inverse..

Tout ça pour donner un exemple que, à leur manière, les ENTPs sont sujets aux frasques de leurs émotions.

_______________________________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demonex
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - 5w6 - Sp/So - 693
Age : 21
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/08/2015
Messages : 139

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 15:18

"Le 5 flippe de se faire envahir pas le monde extérieur. L'hypersensibilité sera différente, mais elle sera là tout de même. "

C'est pas vraiment de l'hypersensibilité, c'est plus une forme de paranoïa (assez différente de celle du 6, d'ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StuffedBeer
Mauricette, aile anale de l'ère post-Humaine épurée
avatar

Type : ENTP 8w9
Age : 22
Lieu : Dans une plaine de frustration à cause de l'impossibilité de changer son profil quand on a plus de 99 ans.
Emploi : Âne Prêtre.
Inscription : 01/05/2015
Messages : 596

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 15:20

L'origine est bien l'hypersensibilité au monde extérieur.


EDIT : Parce que j'ai pas envie de flooder.

Le 5 est hypersensible au monde extérieur, c'est l'origine. La conséquence, c'est qu'il a l'impression qu'il pourrait ne pas pouvoir s'en défendre, l’empêcher de le consumer, et donc il a peur d'être envahit.

_______________________________________
Spoiler:
 


Dernière édition par StuffedBeer le Sam 30 Jan 2016, 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Demonex
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - 5w6 - Sp/So - 693
Age : 21
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/08/2015
Messages : 139

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 15:22

@StuffedBeer a écrit:
L'origine est bien l'hypersensibilité au monde extérieur.

Non, c'est la peur que le monde empiète sur l'espace vital du 5.
Je pense pas qu'elle soit due à la mauvaise gestion des émotions mais plutôt à en besoin de se retrancher dans sa tour d'ivoire afin de pouvoir observer le monde objectivement.
D'ailleurs, en tant que 5w6 ou 6w5, j'oscille fréquemment entre besoin d'isolation et besoin d'intégration.


Dernière édition par Demonex le Sam 30 Jan 2016, 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 15:34

Salut.

mallollo a écrit:
Mais, contre-exemple qui peut aller en faveur du Ni: je collabore pour le moment avec un auteur/metteur en scène sur une version revisitée de Don Quichotte. Il avait un début d'idée, me l'a exposée, et j'ai tout de suite "vu" ce qu'il pourrait en faire

C'est plutôt typiquement Ne.
Ne quand il voit quelque chose ou qu'on lui demande de trouver une idée à partir de quelque chose, ça lui vient naturellement, tant qu'il a un objet, un point de départ, un torrent d'idée peut jaillir. C'est comme ça que moi j'interprète Ne et c'est comme ça que je le vis personnellement.
Ce que tu décris est un comportement récurrent, tant chez moi, que chez d'autres où j'ai observé ce même phénomène.
Je ne comprends pas aussi bien Ni, peut-être fait-il quelque chose de semblable, mais sache donc que les Ne font ce que tu décris et que ce n'est pas un contre-exemple selon moi.

Peut-être que Ni voit ce qui doit être fait.
Alors que Ne voit ce qui peut être fait.

Je pense que c'est la principal différence. Le Ni va avoir une idée forte et profonde. Tandis que Ne fera un brainstorming de toute les possibilités. Et même si sur le coup, une idée précise lui venait, je pense peu probable qu'un Ne reste fixé à celle ci sur le long terme, il finira par en avoir d'autres en tête et repasser par plusieurs étapes de réflexion.
Peut-être que Ni réfléchis une fois, et fini son processus fixé et décidé. (Je parle de tendance, évidemment qu'on ne peut pas tirer un principe de récurrence absolu de cela)

En ce qui concerne Se et Si, c'est un peu la même chose que Ne et Ni. Dans la forme, l'un est versatile, l'autre plus concentré.
Mais chez toi, la fonction sensitif doit te demander certains efforts supplémentaire pour sa mise en oeuvre.
A voir si il est plus compliqué pour toi de réaliser des tâches répétitives, si cela te demande plus d'effort, ou si c'est plutôt mettre ton corps à l'épreuve du monde, faire face à tes peurs, découvrir de nouvelles sensations, qui te rebute.

Aussi, as-tu déjà remarqué chez toi un comportement ISFJ négatif (l'ombre ENTP), par exemple, te fermer complètement, rejeter toute idées déplaisantes, verrouiller ton monde et t’enfermer dans une routine ?
Je pense que c'est le genre de chose qui peut arriver à un ENTP dans le mal, être le contraire de soit, passer de totalement ouvert d'esprit à totalement fermé, et qui se met à refuser tout ce à quoi elle n'est pas habitué.
Enfin, ce dernier paragraphe est plus qu'hypothétique, mais le typage par l'ombre peut être intéressant, si on connait bien le type de comportement qu'elle peut induire, ce qui n'est pas mon cas.

Tu me diras ce que tu en penses, ça m'intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Demonex
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - 5w6 - Sp/So - 693
Age : 21
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/08/2015
Messages : 139

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 15:51

"Peut-être que Ni voit ce qui doit être fait.
Alors que Ne voit ce qui peut être fait."

Ouais, c'est bien résumé.
Peut-être que Ni verra plus ce qui sera que ce qui doit être fait ?
C'est pas exactement la même chose ; "ce qui doit être fait" implique des considération morales et/ou logiques. Enfin...C'est compliqué parce que l'utilisateur de Ni n'est pas non plus assuré que ce qu'il voit sera la vérité donc "sera" me convient pas vraiment non plus...Perso je vois ça de cette façon : "Ne voit ce qui pourrait être à petite échelle et sur le court terme et Ni, à grande échelle et sur le long terme".
Quant à ce qui différencie Si de Se...Si m'a l'air nettement plus tourné vers le passé que Se qui est lui vraiment ancré dans l'instant présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 18:25

@Demonex a écrit:
Parce que le modèle du MBTI ne te permet pas d'utiliser deux fonctions à égalité et à fortiori une fonction du shadow process et une fonction -à priori- dominante.
Le modèle MBTI ne définit pas l'ordre de ton utilisation des fonctions cognitives mais leur préférence, il me semble. Tu peux être naturellement câblé pour utiliser une fonction et avoir appris à utiliser une autre.
Spoiler:
 

@Demonex a écrit:
"Ouais. En même temps, j'ai envie de dire que j'ai probablement souvent les bonnes intuitions, mais pas les armes (S) pour les expliciter."
Les "armes" pour les expliquer, c'est surtout du T (Ti voire Te). Ton intuition concernant mon type est probablement fausse. Ça a pas de lien direct avec ce que je viens de dire mais bon...
Ok, je la refais. "En même temps, j'ai envie de dire que j'ai probablement souvent les bonnes intuitions, le Ti qui va bien pour les analyser et trouver leur cohérence, mais pas les armes (S) pour les expliciter".
Tu vas avoir du mal à me prouver que je n'utilise pas (assez) T, tu sais, mais ne te gène pas pour moi, enjoy...

La parenthèse sur le type 5 :
 

Naö a écrit:
Salut.
Salut Naö, merci pour ton avis!

Naö a écrit:
Peut-être que Ni voit ce qui doit être fait.
Alors que Ne voit ce qui peut être fait.
Dans quel sens, le "doit" du Ni, selon toi?
Perso, en mode "création", j'ai tellement la sensation d'une certitude d'aller dans le "meilleur sens" que ça commence à ressembler à du Ni... Mais j'explicite "meilleur": avec un meilleur rendement Ne/Ti en réalité. Que Ti puisse sélectionner et organiser Ne pour construire une maille la plus serrée possible (la plus cohérente, celle qui donne le plus de sens).
Est-ce que ça fait avancer le schmilblick? Je ne sais pas, mais il me semble que c'est la première fois que j'orthographie schmilblick correctement du premier coup (et de deux, yeak!) Speed

@Demonex a écrit:
Peut-être que Ni verra plus ce qui sera que ce qui doit être fait ?
C'est pas exactement la même chose ; "ce qui doit être fait" implique des considération morales et/ou logiques.
En fait, j'aurais même plutôt dit que le Ni voit ce qui correspond à son paysage intérieur, celui qu'il se construit depuis toujours. Une vision propre et originale de la vie et de tout le reste. Un utilisateur Ni chope dans ce qu'il vit l'essence de ce qui peut convenir à son propre puzzle, là où le Ne ramasse des trucs de toutes les couleurs et de toutes les formes, quitte à virer 90% de sa récolte parce que ce ne sont pas des pièces de puzzle mais des morceaux de chips.

Naö a écrit:
A voir si il est plus compliqué pour toi de réaliser des tâches répétitives, si cela te demande plus d'effort, ou si c'est plutôt mettre ton corps à l'épreuve du monde, faire face à tes peurs, découvrir de nouvelles sensations, qui te rebute.
Mettre mon corps à l'épreuve du monde, pas du tout. Je crois me servir de Se comme d'un tremplin à Ne, en fait. Je voyage à vélo environ 3 mois par an, j'adore découvrir le monde (enfin, l'Europe) et partir à l'arrache. Mais je roule souvent en mode automatique, perdue dans mes pensées, et je pourrais me faire doubler par un chameau, je ne suis pas sûre de m'en rendre compte tout de suite. Ou du tout.

Naö a écrit:
Aussi, as-tu déjà remarqué chez toi un comportement ISFJ négatif (l'ombre ENTP), par exemple, te fermer complètement, rejeter toute idées déplaisantes, verrouiller ton monde et t’enfermer dans une routine ?
Pas dans le sens de tes exemples, mais j'ai remarqué qu'une interaction Si-Fe déplaisante a tendance à gripper la machine. L'expérience va être passée à la moulinette par Ti et Ne va fonctionner de travers, Fe enfonçant le clou: "si ça s'est passé mal ce coup-ci, c'est structurel et ça va se reproduire, donc évite. BTW, tu es une ratée. Bisou bisou."
Revenir en haut Aller en bas
Demonex
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - 5w6 - Sp/So - 693
Age : 21
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 16/08/2015
Messages : 139

Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 19:04

"Le modèle MBTI ne définit pas l'ordre de ton utilisation des fonctions cognitives mais leur préférence, il me semble. Tu peux être naturellement câblé pour utiliser une fonction et avoir appris à utiliser une autre. "

Oui mais tu n'utiliseras pas autant l'autre fonction que la première.
Si les fonctions sont classées pour chaque type par ordre d'organisation, c'est pour une raison bien précise : elles ne sont pas toutes autant utilisées et la souplesse du modèle MBTI a ses limites. Ça me semble évident mais bon...

"Ok, je la refais. "En même temps, j'ai envie de dire que j'ai probablement souvent les bonnes intuitions, le Ti qui va bien pour les analyser et trouver leur cohérence, mais pas les armes (S) pour les expliciter".
Tu vas avoir du mal à me prouver que je n'utilise pas (assez) T, tu sais, mais ne te gène pas pour moi, enjoy..."

Mais j'ai aucune envie de te prouver que tu utilises peu Ti, ça m'importe peu et d'ailleurs ça me semble peu probable.
Je te dis juste que ce sont les fonctions de jugement qui sont utilisées afin de décrire ton raisonnement, pas les fonctions de perception sensorielle.
Si Ti analyse les raisonnements de Ne alors il est capable de les expliciter.

""si ça s'est passé mal ce coup-ci, c'est structurel et ça va se reproduire, donc évite. BTW, tu es une ratée. Bisou bisou.""
C'est une boucle Ti-Si.

"Sans savoir si tu es toi-même 5 ou 6, donc..."
Eh bien ? Peu importe que je sois 5 ou 6, c'est le fait que j'aie des caractéristiques de ces deux ennéatypes qui me fait osciller entre besoin d'isolement et besoin d'intégration dans un groupe. Ce que je voulais dire, c'est que les 5w6 comme les 6w5 hésitent entre "s'isoler du groupe afin de ne plus se faire vampiriser son temps" et "l'intégrer afin d'obtenir une protection" en me prenant comme exemple pour illustrer ce fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type... Sam 30 Jan 2016, 19:26

@mallollo : A la lecture de tes différentes interventions tu me renvois une image proche de ce que j'imagine d'une ENTP.

mallollo a écrit:

Naö a écrit:
Peut-être que Ni voit ce qui doit être fait.
Alors que Ne voit ce qui peut être fait.
Dans quel sens, le "doit" du Ni, selon toi?

J'entendais par la que Ni obtenait une image précise d'une idée très développé. N'étant pas Ni je ne fais que supposer. Et la singularité de celle ci donnait une impression d'unique solution viable. Et donc de "devoir" plus que de "pouvoir".

mallollo a écrit:

Perso, en mode "création", j'ai tellement la sensation d'une certitude d'aller dans le "meilleur sens" que ça commence à ressembler à du Ni... Mais j'explicite "meilleur": avec un meilleur rendement Ne/Ti en réalité. Que Ti puisse sélectionner et organiser Ne pour construire une maille la plus serrée possible (la plus cohérente, celle qui donne le plus de sens).

Je vois, c'est différent de ce que j'imagine pour Ni, ici tu traites les idées consciemment, en appliquant ton système logique. (D'ailleurs, Fi fait la même chose. Ti et Fi applique un système personnel qui fait sens pour eux.)
Tu fais bien de parler en dynamique, parce que dans une situation donnée je pense que les fonctions perception et jugement travaillent toujours en étroite collaboration et qu'il est difficile de déterminer une fonction unique comme cause d'une conséquence comportementale.
On a vu donc que Ti agissait un peu comme un sélecteur pour Ne.
Je pense que ce n'est pas le cas pour Ni-Te/Fe. Ni a une idée en tête, et avec Te/Fe la mettre en pratique, la réaliser.
Ils auront sans doute plus de faciliter à finir les choses, a aller au bout de ce qu'ils entreprennent. Enfin, par rapport au NP j'entends. les NJ sont sans doute moins dispersé, pas moins perché, mais moins versatile au sein même de leur univers, celui la même qu'il développeront sans en chambouler constamment les fondements.

mallollo a écrit:

Est-ce que ça fait avancer le schmilblick? Je ne sais pas, mais il me semble que c'est la première fois que j'orthographie schmilblick correctement du premier coup (et de deux, yeak!)  Speed

Je n'oserai m'essayer à l'exercice.

mallollo a écrit:

Mettre mon corps à l'épreuve du monde, pas du tout. Je crois me servir de Se comme d'un tremplin à Ne, en fait. Je voyage à vélo environ 3 mois par an, j'adore découvrir le monde (enfin, l'Europe) et partir à l'arrache. Mais je roule souvent en mode automatique, perdue dans mes pensées, et je pourrais me faire doubler par un chameau, je ne suis pas sûre de m'en rendre compte tout de suite. Ou du tout.

Ah oui, tout de même, 3 mois par an. C'est pas un truc de Se-inf ça.. Déjà faire du vélo pour un Se-inf..  silly

Naö a écrit:
Aussi, as-tu déjà remarqué chez toi un comportement ISFJ négatif (l'ombre ENTP), par exemple, te fermer complètement, rejeter toute idées déplaisantes, verrouiller ton monde et t’enfermer dans une routine ?
Pas dans le sens de tes exemples, mais j'ai remarqué qu'une interaction Si-Fe déplaisante a tendance à gripper la machine. L'expérience va être passée à la moulinette par Ti et Ne va fonctionner de travers, Fe enfonçant le clou: "si ça s'est passé mal ce coup-ci, c'est structurel et ça va se reproduire, donc évite. BTW, tu es une ratée. Bisou bisou."

Je t'avoue n'avoir pas saisi complètement ce qui précède l'exemple, mais celui ci est assez parlant, et ça fait assez Si-inf je trouve.

Quel est ton rapport aux autres, il y a des personnes importantes dans ta vie ?

Quel est le reproche (si il y en a) que l'on te fait le plus souvent ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: ... Loading new type... Please wait... Loading new type...

Revenir en haut Aller en bas
 

... Loading new type... Please wait... Loading new type...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» écart-type
» [Info] KDF-Wagen Typ 83 Lieferwagen
» Les huit types de personnalité
» Ecart-type population et écart-type échantillon
» Moyenne, écart type, pourcentage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-