Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le coin du poème INFP...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Desdinova
Pionnier
avatar

Type : INFP 4w5 sp/sx
Lieu : Xibalba
Emploi : Rêveur
Inscription : 11/08/2011
Messages : 889

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Ven 02 Mar 2012, 00:00

L'albatros, ça me rappelle le cours de Français, j'l'aimais bien ce poème.

Sinon un autre que j'ai toujours adoré.

De Nerval - El Desdichado (en plus ça commence comme mon pseudo^^)

Je suis le Ténébreux, – le Veuf, – l’Inconsolé,
Le Prince d’Aquitaine à la Tour abolie :
Ma seule Étoile est morte, – et mon luth constellé
Porte le Soleil noir de la Mélancolie.

Dans la nuit du Tombeau, Toi qui m’as consolé,
Rends-moi le Pausilippe et la mer d’Italie,
La fleur qui plaisait tant à mon cœur désolé,
Et la treille où le Pampre à la Rose s’allie.

Suis-je Amour ou Phébus ?… Lusignan ou Biron ?
Mon front est rouge encor du baiser de la Reine ;
J’ai rêvé dans la Grotte où nage la sirène…

Et j’ai deux fois vainqueur traversé l’Achéron :
Modulant tour à tour sur la lyre d’Orphée
Les soupirs de la Sainte et les cris de la Fée.

Très symbolique et abstrait Very Happy


Et sinon il y a bien évidemment The Sounds Of Silence...

Hello darkness, my old friend
I've come to talk with you again
Because a vision softly creeping
Left its seeds while I was sleeping
And the vision that was planted in my brain
Still remains
Within the sound of silence

In restless dreams I walked alone
Narrow streets of cobblestone
'Neath the halo of a street lamp
I turned my collar to the cold and damp
When my eyes were stabbed by the flash of a neon light
That split the night
And touched the sound of silence

And in the naked light I saw
Ten thousand people, maybe more
People talking without speaking
People hearing without listening
People writing songs that voices never share
And no one dared
Disturb the sound of silence

"Fools", said I, "You do not know
Silence like a cancer grows
Hear my words that I might teach you
Take my arms that I might reach you"
But my words, like silent raindrops fell
And echoed
In the wells of silence

And the people bowed and prayed
To the neon god they made
And the sign flashed out its warning
In the words that it was forming
And the sign said, "The words of the prophets are written on the subway walls
And tenement halls"
And whispered in the sounds of silence

_______________________________________
Un suicide élégant est l'ultime œuvre d'art...
Si mon cœur pouvait penser, et si ma tête pouvait sentir, j’aurais un autre regard sur le monde.



Come on maggot brain, go on maggot brain...



"Will you deliver Spain from bondage ?" Sad  Pleureur  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 25
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Ven 02 Mar 2012, 00:59

J'aime beaucoup le poème en anglais !!

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desdinova
Pionnier
avatar

Type : INFP 4w5 sp/sx
Lieu : Xibalba
Emploi : Rêveur
Inscription : 11/08/2011
Messages : 889

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Ven 02 Mar 2012, 01:05

Il est culte :P et la musique l'est tout autant, elle est dans mon top 5 Smile

_______________________________________
Un suicide élégant est l'ultime œuvre d'art...
Si mon cœur pouvait penser, et si ma tête pouvait sentir, j’aurais un autre regard sur le monde.



Come on maggot brain, go on maggot brain...



"Will you deliver Spain from bondage ?" Sad  Pleureur  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Sam 03 Mar 2012, 12:20

Classique Desdinova Cool

D'ailleurs puisque je vois ton avatar, Robert Plant était (est) INFP non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 23 Mai 2012, 02:21

Sur la route :

Alors que chaque jour le ciel
Meurt brulé par le soleil
Il renait de ses cendres
et enseigne au monde
la doctrine de l'infini bleu
de cette mer enveloppante
et tourmenteuse montagne
sur la route , se tenait toi et moi
toi si belle et innocente
et moi au cœur sombre et pensée de mort
nous regardions l'aurore
et assistions à la résurrection du ciel
la mer perlait de noirs cristaux
et le corbeau fendit les airs d'éther
ses plumes tombantes nageante
décorait la mer morte , immobile
et devenait ainsi des fleurs d'eau
:"Dans le reflet de tes yeux , je vois le soleil s'étaler sur un champ "
Elle rougit puis me répondit d'un tendre baisé étouffant
et je meurs ... Suffoqué dans la toison du désire .


La nuit de cristal :

Les cloches retentissent
vibration de la vie , de la naissance et de la mort
un train surgit à toute vitesse avec un ricanement sadique
" C'est le train de Lucifer ! "
Fit le villageois au monde , train dont le but est le poumon de l'enfer
Tu fermas les yeux et les ré-ouvrèrent , tu vis de l'eau s'écouler et mouiller tes petits pieds , un chat au pelage bronzé accouru pour en boire te croisa du regard et s'en alla vers la lune .
La lune .... Que beauté meurtrie .Elle regardait un village d'un air coupable et on avait l'impression que plusieurs bâtiment brulés .
Se fut une nuit de cristal et dieu sait combien elle était belle .


Choses que j’écrivais l'année passée

Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 25
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 05 Déc 2012, 18:26

Vie d'amour et de désespoir.

Vie heureuse et sans espoir,
Tu m'as tant fais passer de l'ombre à la lumière
Si bien qu'à force, mon coeur en devient pierre
Et d'un homme vivant, je suis devenu une statue noire.

Vie épanouie et sans espoir,
Tu m'as tant construit, et tant anéanti,
Si bien qu'à force, je suis usé, meurtri
De moi il ne reste que les fragments, mon ombre noire.

Vie d'amour mais sans espoir,
Tu m'as tant aimé, et tant déni
Si bien qu'à force, mon coeur en crie
Il se brise, et n'est plus qu'un tas de cendres noires.

Je veux retourner au plus près des étoiles,
Je veux retourner là où tout à commencé.
Je veux voir un autre monde, celui-ci m'est égal,
car tu sais, ici, l'amour ne m'a jamais frappé...


Chase.

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.


Dernière édition par Chasing le Mer 05 Déc 2012, 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 05 Déc 2012, 18:34

Voici des poèmes que j'ai écris à la campagne (non non c'était pas pour ce mettre dans l'ambiance ^^, mais parce que j'avais rien d'autre à faire lol)

Je les avais posté sur un topic d'un forum (d'où je l'ai retranscrit aussi vite ici ^^, copié collé)



Que fait Cupidon ?
Du haut des Monts de l'Olympe,
Aurait-il oublié de me faire don
De l'Amour pour lui si simple, si simple !

O amour, amour te fais tu désirer ?
Et de caresses et de baisés
Es tu paré ?
Mais quand à ma porte viendras tu frapper, frapper !

O Cupidon de ton ivresse perd tu la raison ?
Ivre d'amour des victimes tu fais,
Et de ce poignard nous devenons con,
Par tant d'amour nous sommes aveuglés, aveuglés !

Mais Amour, Amour nul coeur ne te résiste,
Qu'il soit bon ou mauvais,
De ton script nous devenons acteur, actrice,
Esclave de nos sentiments, nous nous laissons, porter, porter !

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ö Nature si grande si belle Nature !
Tant de secrets de mystères de beauté !
Si fragile et forte, si sauvage et docile aux milles visage tu es Ö Nature !
Le Ciel sur toi veille et pour toi que de nuit étoilée, étoilée !

Et la Terre, et la Terre, deux amants elle a !
L'un le jour l'un le soir, sans eux perdu elle est !
Sous les rayons du Soleil heureuse elle est,
Puis descend le Soleil là bas,
La Lune alors apparaît, caresse et console de sa douce clarté, clarté.

Et la Feuille et la feuille charmée par le chant du vent,
Tournillant de plaisir se laisse porter au grès du vent,
Et le vent continuant sa route chante ; chante
Passe et repasse << Qui m'aime me suive !)) dit-il, et il enchante, enchante !

Et la Mer et la Mer quelle tristesse !
A un amour impossible elle s'accroche, à la Terre Ferme, va et reviens.
Mais la Terre Ferme ne peut venir, et à chaque passage reste malgré les caresses.
Mais la Mer entêtait, chaque jour chaque nuit importe un bout de la Terre Ferme, et vas et reviens, va et reviens !

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Que recherchez vous inlassablement ?
En chacun de nous il y a un manque,
Alors on cherche sans savoir quoi exactement,
Mais on cherche, dans tous les coins, toutes les planques.


Et quand on pense avoir trouvé, être comblé,
Le manque est encore là,
Jamais rassasié il nous fait avancer,
Et on avance à gauche, à droite, en haut, en bas.


Et l'homme recherche continuellement,
Son tourment devient sa raison de vivre,
Il guide ses pas jusqu'à sa fin,
Où là il n'y aura plus de manque, s'il ne revient à vivre.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

La vie il faut l'aimer même si...
Même si le ciel n'est pas bleu, la pluie,
Ne fasse pas apparaître un arc en ciel par la suite,
Que le soleil laisse place à la nuit.

Même si le vent ne fait plus danser les feuilles,
Que mourantes elles se laissent tomber du haut de leurs branches,
Que les jolis fleurs de la vie n'attirent plus l'oeil,
Que notre coeur vers rien ne se penche...

Même si la marguerite reste plus longuement recroquevillée, que vers le soleil épanouie,
Que ce dernier se fasse rare, et invite derrière lui la pluie qui ne cesse de pleurer.
Même si fasse à la vie, le faible s'évanouit,
Car finalement fasse à l'absurdité de celle ci, qui nous fait en voir de toutes les couleurs, on finit par s'en amuser...

Luna.


Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 25
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 05 Déc 2012, 18:39

Wah énorme Luna ! La dernière = The best : 20/20 !

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 05 Déc 2012, 18:43

Chasing a écrit:
Wah énorme Luna ! La dernière = The best : 20/20 !

Ah bon vraiment ? ^^ Merci Chasing ! J'aime bien aussi ton poème surtout ce passage "Je veux retourné au près des étoiles, je veux retourné là où tout à commencé" : )
Revenir en haut Aller en bas
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 28
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 886

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 05 Déc 2012, 18:54

J'ai écrit quelques poèmes que je postais sur des sites de poésies il y a quelques années (Jepoème, lapassiondespoèmes et créapoèmes), Je vous en fais partager un (c'est fictif) :


****

Alors que j’errais dans un jardin populaire
Le vent aimable me soufflait ses doux secrets
Je sentais ses fines caresses printanières
Douceur sucrée à l’effluve parfait


Une splendeur effleura mon regard perdu
Sous l’espace ombré des fontaines lumineuses
Se tenait le dernier saphir du monde nu
Une nymphe brune à l’allure délicieuse


Contemplant cette nouvelle efflorescence
Je m’agitais d’une flammèche de passion
Puis m’engouffrais dans la braise innocence
Du délice indompté d’un feu d’admiration


Je voyais par mes yeux d’âme rêveuse
Ses jambes fines sous le joug de l’élégance,
Ses cheveux de jais, mystérieuse oh sulfureuse !
Andalouse déité, trésor de jouvence


La déraison ruisselait aux flots sans fin
Rivière de fantasmes à ma vue doré
Mon ardeur croisa la rose de ses mains
Abandonné à la nébuleuse Daphné


Mon esprit parcourait ses formes voluptueuses
Fleur de l’érotisme et oasis du désir
Je naviguais au prisme de ces joies langoureuses
Des images insensée d’ivresses de plaisirs


Je pénétrais au pays de l’imagination
Aux flammes de la sensualité sublime
l’éveil au firmament des sensations
Un voyage vers sa beauté la plus intime...


****



_______________________________________
?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 25
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 05 Déc 2012, 19:22

Il est énorme ton poème Alex, ta du être perfectionniste dessus ^^

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 850

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Jeu 06 Déc 2012, 10:55


Moi je prefère le 2eme de Luna. Vous avez tous beaucoup de talent et de sensibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Jeu 06 Déc 2012, 17:06

@OdonDeSaintAmand a écrit:

Moi je prefère le 2eme de Luna. Vous avez tous beaucoup de talent et de sensibilité.

Lol merci, et tiens comme de par hasard ! Mais même s'il correspond à ton côté libertin, il faut reconnaitre que le plus beau poème reste celui d'Alex !
Je ne sais pas si ce que tu dis tu le pense réellement, mais maintenant j'accorderais moins d'importance à tes compliments, ils me paraissent pas réalistes ! (ça donne l'impression, que tu me complimente seulement pour me faire plaisir, et non parce que tu le pense réellement.)
Revenir en haut Aller en bas
Emmet
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 30
Lieu : Bruxelles
Emploi : Etudiant
Inscription : 28/11/2009
Messages : 48

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Jeu 06 Déc 2012, 23:26

.


Dernière édition par Emmet le Ven 04 Jan 2013, 01:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 850

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Ven 07 Déc 2012, 11:15

Luna2 a écrit:
@OdonDeSaintAmand a écrit:

Moi je prefère le 2eme de Luna. Vous avez tous beaucoup de talent et de sensibilité.

Lol merci, et tiens comme de par hasard ! Mais même s'il correspond à ton côté libertin, il faut reconnaitre que le plus beau poème reste celui d'Alex !
Je ne sais pas si ce que tu dis tu le pense réellement, mais maintenant j'accorderais moins d'importance à tes compliments, ils me paraissent pas réalistes ! (ça donne l'impression, que tu me complimente seulement pour me faire plaisir, et non parce que tu le pense réellement.)

Mais lol!

Non celui d'Alex est sympa mais je le trouve trop direct. En fait ça fait 1 an que j'échange énormément de texte
(c'est pas de la poésie) "érotique" avec ma maitresse et je suis un peu "saturé". Je ne suis pas "que" un libertin!
Ton 2eme poème (sur la nature donc) éveil tout mon côté mélancolique, je le trouve très intéressant
sur la forme aussi (avec tes répétitions, ça m'intrigue beaucoup, mais je trouve que ça donne
beaucoup de charme au texte!). Et puis la Nature est un thème que j'affectionne particulièrement, figure toi
que je passe le plus clair de mon temps libre a me ballader seul dans la nature (enfin avec mon chien ^^)
et que ton texte est un écho de ce que je ressens dans ces moments là!

Mais si tu veux plus de mes compliments, je t'en ferais plus, na!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 39
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Ven 07 Déc 2012, 11:26

je trouve très jolis ceux de Luna aussi. bravo !

les seuls poèmes que j'ai écris étaient destinés à qqun. Alors je peux pas les partager. ça serait comme faire lire une lettre privée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Ven 07 Déc 2012, 18:44

@OdonDeSaintAmand a écrit:

Mais lol!

Non celui d'Alex est sympa mais je le trouve trop direct. En fait ça fait 1 an que j'échange énormément de texte
(c'est pas de la poésie) "érotique" avec ma maitresse et je suis un peu "saturé". Je ne suis pas "que" un libertin!
Ton 2eme poème (sur la nature donc) éveil tout mon côté mélancolique, je le trouve très intéressant
sur la forme aussi (avec tes répétitions, ça m'intrigue beaucoup, mais je trouve que ça donne
beaucoup de charme au texte!). Et puis la Nature est un thème que j'affectionne particulièrement, figure toi
que je passe le plus clair de mon temps libre a me ballader seul dans la nature (enfin avec mon chien ^^)
et que ton texte est un écho de ce que je ressens dans ces moments là!

Mais si tu veux plus de mes compliments, je t'en ferais plus, na!



Ok alors merci, c'est vrai qu'après tout l'appréciation d'un poème est subjective, mais bon il y a des beautés universel, je pense que le poème d'Alex en fait parti !

@Maji a écrit:
je trouve très jolis ceux de Luna aussi. bravo !

les seuls poèmes que j'ai écris étaient destinés à qqun. Alors je peux pas les partager. ça serait comme faire lire une lettre privée.

Merci aussi : ), sinon je ne les trouve pas forcément "mauvais", mais moins bien que d'autre internaute.
Revenir en haut Aller en bas
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 28
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 886

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Ven 07 Déc 2012, 19:45

Luna : Les tiens sont beaux aussi Wink Ils font très "S" dans le rapport à la nature...
Après le mien "beauté universelle" il ne faut pas exagérer...=p

Sinon j'en ai pleins d'autres, certains assez mauvais et d'autres mieux réussis. Voila un autre, après un désir sublimé, un poème sur l'amour à la frontière de la folie, même si le thème n'est pas original et je pense qu'il aurai du être plus court ( fictif encore une fois, sinon je ne le mettrai pas ici Smile ) :

****

Amour esseulé


Les grands murs frigides se posent en tyran
Séparant les âmes d’une lumière amoureuse
Grande poudreuse du spectre de l’impuissant
Barrières de reluisantes histoires fougueuses


Drame d’un volcan de tendresse délaissé
En un instant mourant devant son miroir
Il s’ébruite désormais dans un silence brisé
Et patiente, rêveur, d’un sourire noir


Moi, profond malade du cœur éperdu
Je me pavane isolé sans une sœur de vie
Mon âme est en suspens de sa flamme dévêtue
Et s’use lentement de son souffle affaibli


Cette âme désire intensément son sésame
La source de son feu démentiel irraisonnable
Une merveille bâtie d’un joyau cette femme
Brûlant mon être d’une flamme impénétrable


Le gouffre éthéré de la passion m’accueille
De ces portes grandes ouvertes, j’en souffre
Des vêpres à minuit elle franchit le seuil,
Une ligne d’extase lointaine qui m’engouffre


Pour elle mon amour est infini en mon être
Depuis ma renaissance au berceau de folie
Je suis né aveugle de mes maux qui me pénètrent
L’impuissance au ruisseau d’une solitude en vie


J’ai dévoilé mon cœur au manteau de l’horizon
La peur a eu raison de mes sens bouleversés
Au pied de Vénus s’est saisi la déraison
Sombrant à la noyade de ses fleurs sublimées


Je la voyais brillante mon étoile parfaite
Depuis mes pleures incontrôlés la rend brisante
Ainsi disparaissent les espoirs d’une joie abstraite
Mon âme tranchée au frais d’une mort lente


A genoux, je supplie mes pensées orageuses
De prôner le calme d’une folie incessante
L’Oubli ou drame d’une essence amoureuse
Du regard de cette femme à l’allure ravissante



****

_______________________________________
?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Ven 07 Déc 2012, 19:54

Très joli encore une fois ! : ) En fait je l'avais pas dit la première fois, car s'il fallait le dire à chaque fois qu'une personne post un joli poème !
Revenir en haut Aller en bas
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 28
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 886

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Ven 07 Déc 2012, 20:18

Merci Luna, tu es toujours aussi gentille Wink
Bon je vais m'arrêter là avec les poèmes sinon on va douter de mon énneatype...(genre un 4 refoulé en 9 =p )


_______________________________________
?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Sam 22 Déc 2012, 19:12

C'est très beau Alex, continue Smile !

En voici quelques uns de mon cru:

Emotions
Sans raison
Sans contrôle
Que c'est drôle.
Feu d'artifices
De mots, factices,
Qui s'enfuit
A l'envie
De ma plume
Opportune.
Flot dansant
Au gré du vent
De mes pensées fantasques
Qui s'amusent sans masque.

- - - - - - -

Café noisette
Dont l'arôme m'entête;
Baiser lent des lèvres,
Libre lullaby à la liberté
D'être heureux à sasiété
Dans ma vibrante vie de verve.
Mes vers vers résonnent;
Echos bribes d'émotions
Dans mon âme, à l'unisson
De mon coeur saxophone.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mar 25 Déc 2012, 11:53

Je ne suis pas INFP, mais je viens squatter en tirant une bûche auprès du feu. :P
Comment ça va, les aminches ?

Le rêve passé
Quelle nuit étrange et quel réveil soudain
Cervelle embrumée, les repères manquent
Dans quel endroit suis-je ? Pourtant si familier...
Etrangeté de ces murs qui me flanquent

Les secondes passent mais le trouble reste,
L'environnement, de tous mes sens je teste
Je ne sais si je suis ou non réveillé
La peur me vient d'être ainsi désorienté

Je m'étire, je tâte, je ressens, je m'assied,
Suis-je donc où je crois être ?
Quel est donc ce mauvais tour que mon esprit veut me jouer ?
Est-ce un rêve où le passé veut renaître ?

Les secondes en minutes se transforment
La quête pressée de repères se poursuit
Quand ceux-ci surviennent les peurs se rendorment
La réalité fait enfin place à la nuit

Le trouble a derrière lui laissé ses marques
Le réveil difficile soulève des questions
Mais impuissante à les expliquer la raison
Pousse loin les ténèbres, leur lac et leur barque


Dernière édition par LeConnardDuFond le Mar 25 Déc 2012, 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 25
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mar 25 Déc 2012, 13:05

Ahah bah là tu m'étonnes LCDF ! Vraiment bien ton poème Smile

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katianlol
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Pub
Inscription : 21/02/2013
Messages : 1

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Jeu 21 Fév 2013, 13:35

salut,

moi j'écris ça : http://1000choses.blogspot.com/feeds/posts/default
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyrh
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 25
Lieu : Nantes
Emploi : Etudiant
Inscription : 05/03/2013
Messages : 11

Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP... Mer 06 Mar 2013, 22:37

Il y a beaucoup de choses de qualité ici dit donc Very Happy c'est cool ! C'est une bonne idée de partager ici, du coup je vais vous faire partager un de mes poèmes , le premier à vrai dire clown


UTOPIE

Je ne te connaissais pas mais tu es venue
Un soir comme celui-ci et tu m'est apparue
Sans comprendre, je me suis approché de toi
Quelques instants furent et tu étais avec moi.

Insouciant, toujours inconscient le temps allait
Moi avançant sans savoir ce que je voulais
Moi avançant comme l'ignorant que je suis
Ne sachant pas que ce n'était qu'un Paradis.

Un éclair... puis la nuit ! tel l'Amour éphémère
Et ce sombre Amour sans lequel mon coeur se serre
Et qui m'a menti : me voilà seul à aimer !

Ses yeux me veulent, son regard me hurle
"partez"!
Tant de beauté et de noirceur à la fois
Ne retenez que la beauté, pour un' fois.



ps: LCDF il est génial ton poème, j'adhère totalement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Le coin du poème INFP...

Revenir en haut Aller en bas
 

Le coin du poème INFP...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le coin du poème INFP...
» S'aimer dans un coin sombre
» Vieillesse (poème d'espoir)
» 6ème Recopier poème étudié
» [6ème] Rédaction d'un poème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-