Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 793

Message(#) Sujet: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Mar 14 Avr 2015 - 18:14

Je crois qu'il est nécessaire d'établir clairement et une fois pour toute la différence entre un introverti et une personne timide.
Voilà un lien qui définit clairement ces différences dans un langage théorique et anecdotique, adapté aux intuitifs comme aux sensitifs. Smile

LIEN 1:
http://unmondepourlesintrovertis.fr/difference-entre-introversion-et-timidite/

LIEN 2:
http://www.promethee-devperso.com/differences-entre-timidite-et-introversion-pas-la-meme-chose/

(EDIT)
LIEN 3:
http://highlysensitive.org/introverted-shy-highly-sensitive-arts/


-L'introversion est un besoin récurrent de calme, voir de solitude, pour se ressourcer, plus prononcé que la moyenne. pas de gêne dans une discussion à deux. (question d'orientation de l'énergie)
Qualités éventuelles de l'introversion: traite l'information en profondeur, subjectivité, réflexion hors des normes d'objectivité souvent adoptées par l'extraverti, plus à l'écoute, penser avant de parler.

-La timidité est une forme d'anxiété sociale, une gêne intense, voire un sentiment d'insécurité souvent lié à un vécu, au jugement d'autrui, et qui peut se soigner. Gêne probable même dans une discussion à deux. (question de confiance)
Qualités éventuelles de la timidité: oreille attentive, écoute avant de parler, un certain charme qui peut être apprécié.


On peut être timide et introverti, timide et extraverti, introverti pas timide ou extraverti pas timide.
Et une personne introvertie ou timide ne sera pas forcément timide et introvertie en toute circonstance.
On voit donc qu'il y a des atouts et des inconvénients à être introverti ou timide, et qu'il s'agit simplement d’apprendre comment les répartir, ainsi que dans quel contexte les canaliser.

Il y avait un excellent petit livre à ce sujet à la fnac dont je n'ai hélas pas la référence; on pouvait se tester et voir si on cumulait suffisamment de critères en faveur de l'introversion ou si on était un timide. Si jamais je le retrouve j'en ferais part ici; en attendant, et en remplacement, je propose ces TESTS pour vous aider à savoir comment aborder la question (tests de site web psy pas fameux bien qu'ils soulignent bien la marge entre orientation de l'énergie et timidité; si vous en connaissez des meilleurs, proposez les):

Timide ou introverti?
http://atoutsconfiance.com/etes-vous-introverti-et-timide/

Timide ou extraverti?
http://test.doctissimo.fr/tests-de-personnalite/tests-de-caractere/etes-vous-timide-ou-extraverti-e.html

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert


Dernière édition par Greenbat85 le Mer 21 Oct 2015 - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1803

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Mar 14 Avr 2015 - 18:37

Citation :
LIEN 1:
http://unmondepourlesintrovertis.fr/difference-entre-introversion-et-timidite/
Très bon lien, très enrichissant, je m'y suis beaucoup reconnu.
Principalement sur les obligations sociales qui entrainent un besoin de "paraitre"

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gullivère
Reine Petrus
Reine Petrus
avatar

Type : INFP 5w4
Age : 25
Lieu : Complexe limbique
Emploi : Scaphandrier
Inscription : 31/03/2015
Messages : 167

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Mar 14 Avr 2015 - 21:21

Merci Greenbat ! C'est vrai que c'est une confusion que l'on fait très souvent, et je me suis également reconnue là-dedans (cf les résultats du test, je cite :" Félicitations !! Vous êtes introverti(e) et vous n'êtes pas timide. " Ah. S'ils le disent. (en réalité je suis assez timide aussi, mais surtout introvertie, c'est vrai.))

Ça m'inspire malgré tout une question : est-ce que l'introversion, par certains aspects, n'est pas susceptible de créer de la timidité ?

S'il existe en effet un certain nombre d'extravertis timides (j'en ai moi-même rencontré plusieurs), j'ai l'impression, peut-être faussée, que la majorité des timides sont introvertis (et non l'inverse, attention.) Bien qu'il s'agisse, comme on l'a dit, de deux notions très différentes, est-ce qu'il n'existerait pas tout de même un lien entre les deux ?

Nous vivons très clairement dans une société d'extravertis. A ce titre, l'introversion est très souvent jugée, dénigrée, assimilée à de l'inhibition ou à de la misanthropie. Or, ce jugement social ne favorise-t-il pas le développement d'un phénomène de stigmatisation ? On me catégorise inhibé(e) et misanthrope, je vais donc le devenir. De par ce regard sévère porté sur moi et sur mes inclinations naturelles, un regard tendanciellement plus critique que celui porté sur mes camarades extravertis, je vais développer une anxiété sociale, une peur de ce jugement d'autrui auquel j'ai souvent été soumis(e).
A ceci s'ajoutent la tendance spontanée de l'introverti à se replier sur lui-même en cas de problème, ainsi que ses besoins de contacts sociaux plus limités : non seulement l'introverti timide n'a pas nécessairement besoin d'énormément d'interactions, mais en outre ces dernières l'effraient. Il se renfermera donc encore davantage dans sa carapace, ce qui aura pour seul effet d'engendrer un cercle vicieux, potentiellement ad aeternam. (Tandis que son homologue extraverti, dont les besoins vitaux de sociabilisation sont plus importants, sera peut-être plus enclin à tenter de surmonter sa timidité, qui va intégralement à l'encontre de son extraversion naturelle... (Enfin, là j'avoue que je ne suis pas sûre du tout, je ne fais que supposer.))

Bien évidemment, il s'agit là d'un scénario simpliste et réducteur, la timidité et l'anxiété sociale résultant bien souvent d'une multitude de facteurs que l'on ne saurait limiter à la seule introversion. Mais je pense pour ma part que cette dernière pourrait faciliter l'émergence de la timidité... Qu'est-ce que vous en pensez ?

_______________________________________
"J'aime le travail : il me fascine. Je peux rester des heures à le regarder." Jerome K. Jerome


Dernière édition par Gullivère le Mer 15 Avr 2015 - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1522

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Mer 15 Avr 2015 - 10:21

Je serais en réalité une extravertie timide Shocked

C'est marrent, je me suis toujours considérée très introverti, je puise réellement mon énergie de l'intérieur, j'ai du mal à voir beaucoup de monde durant longtemps sur une longue période. Après j'ai besoin de recharger mes batteries.
Je vis beaucoup les scènes de l'intérieur aussi et j'ai du mal à exprimer ce qu'il y a en moi, que ce soit par la parole (mais je me suis pas mal amélioré à ce niveau là) ou physiquement. (pas seulement par timidité, j'ai du mal à diriger mon énergie vers l'extérieur)

Mais selons ces définitions, je serais plus timide qu'introverti, et c'est vrai que je me suis déjà demandé à plusieurs reprises, si sans ma gêne sociale je ne serais pas quelqu'un d'extravertie qui va beaucoup vers les autres. Parce que j'ai l'impression que ce qui m'épuise aussi dans les interactions sociales, c'est cette gêne qu'il y a en moi, cette appréhension de ne pas plaire.
A côté j'aime beaucoup faire de nouvelles rencontres furtives, par contre je n'aime pas maintenir les relations, pour moi j'en retiens plus de contraintes que de plaisir.
A part avec une personne que je sélectionne. J'ai toujours eu tendance plus jeune à me focaliser sur une personne qui devenait ma meilleure amie.
Je pense que ça me permet de focaliser mon énergie.

Sinon je vis constamment tout de l'intérieur, ce qui ne signifie pas forcément que j'intellectualise, qu'il y a de la profondeur. Ce que pourtant le test fera sûrement comme distinction entre une personne timide et une introvertie.
Alors que l'introversion est plus une question de l'orientation de notre énergie, un moyen de se ressourcer différent des extraverti et à cela viennent s'ajouter les préférences cognitives.

Je n'aime pas trop le clivage de ce test "Timide ou introverti ?". (il faut voir les caractéristiques qu'il associe à la timidité, et à l'introversion. Je n'ai pas passé le test, mais j'en ressortirais sûrement timide. Genre une extravertie timide qui s'ignore Lol )

Par contre article intéressant, et d'accord avec Gullivère. La société d'aujourd'hui a tendance à rendre les introvertis timides et complexés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titiwilly
Agneau de Dieu
avatar

Type : INFJ
Age : 21
Lieu : Paris
Emploi : :-)
Inscription : 10/11/2013
Messages : 884

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Mer 15 Avr 2015 - 11:26

"Vous êtes introverti mais pas timide bravo Clap clap" Ouais bon c'est du bullshit Dodo

De toute ma vie je n'ai jamais croisé un seul extraverti timide. J'aimerais qu'on me présente des exemples. Par timidité j'entends un état permanent et ancré, pas juste une anxiété passagère comme tout le monde pourrait en avoir. Un extraverti timide c'est ... contre-nature ? Ça serait comme un introverti qui ne peut plus supporter d'être seul face à ses pensées. 

Bien sur que l'introversion et la timidité sont corrélées, en partie pour les raisons qu'explique Gullivère (société extravertie etc, il parait par exemple que les enfants introvertis dans les pays sinisés ou au sein des diasporas chinoises sont culturellement considérés comme plus "fiables" et plus compétents, c'est plutôt vu comme une qualité et ils seront rarement stigmatisés pour ça par leur parents ou autre). 

Je me demande quelles sont les causes précises de ce genre de trouble, et comment diable on peut soigner ça Réflexion intense  Parce que bon c'est bien d'entendre des non-timide te dire "OOOOOOOH mais sort toi les doigts du cul putain", c'est pas comme si ils savaient ce que c'était Réflexion intense

_______________________________________
« L'anarchie profite toujours à quelqu'un ; souvent aux grands, jamais aux petits. » - J.Bainville

« Platon m'est cher, mais la vérité me l'est d'avantage. » - Aristote

« L'homme a voulu tuer Dieu, et il est en train d'en crever… » - M.de Corte

«2 Timothée 4 : Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables...»  

«Ecclésiaste 1, 9 : Ce qui a été, c'est ce qui sera, et c'est ce qui s'est fait, et c'est ce qui se fera ; il n'y a rien de nouveau sous le soleil.»


****
http://www.senscritique.com/Titiwilly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1699

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Mer 15 Avr 2015 - 11:29

Bah je vois pas où est le soucis, la timidité est une forme de trouble qui intervient surtout lorsque la personne manque de confiance en elle. Aborder les autres, même si ça te requinque, demande un effort conscient pour surmonter des peurs parfois inconscientes. Extraverti ne veut pas dire "super sociable qui pète trop le feu à l'idée de parler devant plein de trous du cul qui vont te juger."

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1803

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Mer 15 Avr 2015 - 12:09

Citation :
Je me demande quelles sont les causes précises de ce genre de trouble, et comment diable on peut soigner ça Réflexion intense  Parce que bon c'est bien d'entendre des non-timide te dire "OOOOOOOH mais sort toi les doigts du cul putain", c'est pas comme si ils savaient ce que c'était Réflexion intense
C'est écrit dans les différents liens de greenbat.

La timidité provient d'une crainte de la vision des autres. La timidité peut être provoquer par des mauvaises expériences qui "traumatisent" l'individu. Ca se guérit, mais ca prend du temps.

Les différents traumatismes qui peuvent provoquer une timidité ? boarf ,à l'instinct, je dirais les moqueries dans l'enfance, les rejets du groupe, la difficile intégration pour certains, le ridicule de certaine situation, etc ...
A cause de différents évènements, la personne, "devenue" timide, fait attention à ce qu'elle dit fait en public, pour éviter de voir les situations inconfortables pour elle se répéter.

Perso, je connais plein d'extravertis qui sont timides, mais sous différents stades.
Effectivement, un extraverti timide à en crever, ça je connais pas, mais timide ne se limite pas à cette ampleur.

(Speed gavroche est un Extraverti timide selon moi, bien que cela ne soit pas très fort.)

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."


Dernière édition par dorloth le Mer 15 Avr 2015 - 12:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gullivère
Reine Petrus
Reine Petrus
avatar

Type : INFP 5w4
Age : 25
Lieu : Complexe limbique
Emploi : Scaphandrier
Inscription : 31/03/2015
Messages : 167

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Mer 15 Avr 2015 - 12:10

Des extravertis timides, j'en ai notamment rencontré deux (tous les deux ENFP, d'ailleurs). Situation particulièrement délicate et douloureuse, parce que comme tu le dis Titiwilly, "extravertimide" c'est vrai que c'est totalement contre-nature !!

Et pourtant, même si leur attitude en société les fait fortement ressembler à des introvertis (en retrait, pas bavards, tendance à ne pas prendre spontanément la parole si on ne la leur donne pas), ils sont indéniablement extravertis, au sens du MBTI : c'est à dire qu'il puisent leur énergie dans le contact avec les autres. Je le sais car ils se sont clairement identifiés comme tels quand je leur ai présenté le MBTI.

Exemple concret, bon ok c'est caricatural mais ça permet de donner une idée : ces deux potes dont je parle aiment les énormes soirées mondaines avec max de bruit et max de gens. C'est juste que ça les angoisse, ils se pissent dessus à l'idée de rencontrer plein de nouvelles personnes, qu'est-ce qu'elles vont penser de moi, elles vont me juger, etc. Différence avec moi : non seulement ça m'angoisse (un peu), mais en plus de ça (et surtout !), ça me gave, tout simplement. Je sais pertinemment que je  vais me faire chier et me casser au bout d'une demie-heure.
Idem, je peux rester plusieurs jours sans parler à personne, ça ne me posera aucun problème ; contrairement à eux qui auront besoin de voir des gens, mais sans oser prendre l'initiative. (C'est horrible, comme truc, en fait.)

Luna a écrit:
C'est marrent, je me suis toujours considérée très introverti, je puise réellement mon énergie de l'intérieur, j'ai du mal à voir beaucoup de monde durant longtemps sur une longue période. Après j'ai besoin de recharger mes batteries.
Je vis beaucoup les scènes de l'intérieur aussi et j'ai du mal à exprimer ce qu'il y a en moi, que ce soit par la parole (mais je me suis pas mal amélioré à ce niveau là) ou physiquement. (pas seulement par timidité, j'ai du mal à diriger mon énergie vers l'extérieur)

Tu peux aussi être introvertie et timide...

_______________________________________
"J'aime le travail : il me fascine. Je peux rester des heures à le regarder." Jerome K. Jerome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titiwilly
Agneau de Dieu
avatar

Type : INFJ
Age : 21
Lieu : Paris
Emploi : :-)
Inscription : 10/11/2013
Messages : 884

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Mer 15 Avr 2015 - 13:37

J'ai aussi connu des ENFP et ESFJ (ou autre) "socialement anxieux", parce que complexés par telle ou telle chose ... mais c'est pas exactement ce que j'appelle de la timidité, dans la plupart des cas ça ne les rends pas totalement amorphes ou fuyants, seulement plus hésitants/nerveux et moins loquace que l'extraverti-type. Après peut-être faudrait-il s'entendre sur les "degrés" éventuels de timidité. 

Luna extravertie =  scratch   Prosternerire   Rolling Eyes

_______________________________________
« L'anarchie profite toujours à quelqu'un ; souvent aux grands, jamais aux petits. » - J.Bainville

« Platon m'est cher, mais la vérité me l'est d'avantage. » - Aristote

« L'homme a voulu tuer Dieu, et il est en train d'en crever… » - M.de Corte

«2 Timothée 4 : Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables...»  

«Ecclésiaste 1, 9 : Ce qui a été, c'est ce qui sera, et c'est ce qui s'est fait, et c'est ce qui se fera ; il n'y a rien de nouveau sous le soleil.»


****
http://www.senscritique.com/Titiwilly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1699

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Mer 15 Avr 2015 - 13:39

Titiwilly a écrit:
J'ai aussi connu des ENFP et ESFJ (ou autre) "socialement anxieux", parce que complexés par telle ou telle chose ... mais c'est pas exactement ce que j'appelle de la timidité, dans la plupart des cas ça ne les rends pas totalement amorphes ou fuyants, seulement plus hésitants/nerveux et moins loquace que l'extraverti-type. Après peut-être faudrait-il s'entendre sur les "degrés" éventuels de timidité. 

Oui. Bah voilà. C'est ça de la timidité. Une appréhension assez grande.
Amorphe et fuyant, ça devient un problème psychiatrique au bout d'un moment.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1522

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Mer 15 Avr 2015 - 13:55

Gullivère a écrit:

Tu peux aussi être introvertie et timide...


Non c'est vrai Lol (au cas où que je me sois encore fait mal comprendre, je lol, j'ironise, bien sûr que l'on peut être introverti et timide, d'ailleurs je dis que je suis d'accord avec toi pour dire que le model de sociabilité de notre société, peut complexé un introverti et le rendre timide, parce qu'il ne répondra pas forcément à ce model)

Pour être clair (c'est vrai que je ne le suis pas toujours oups ), je disais que me suis justement déjà demandé si sans ma timidité j'aurais été une personne plus sociable voir extraverti (une personne extravertie qui s'ignore).
Mais j'ai voulu expliqué rapidemment ensuite en quoi j'étais convaincu d'être une introvertie.

Sinon je disais que je n'aimais pas le clivage de ce test "Introverti ou timide", même si il a normalement pour but de déceler un réel introverti ou une personne juste timide. Parce que, par rapport aux articles qui ont été posté, je me dit que ce test doit avoir une mauvaise définition de l'introversion.
Par exemple moi je dois sûrement ressortir timide. (je passerais peut être le test, je vous posterais mon résultat)
Mais je me trompe peut être.

Sinon dans un des articles, "plutôt introverti ou timide", je ne suis pas d'accord pour dire qu'une personne qui est timide a un fonctionnement moins introverti qu'une personne qui intellectualise. Comme je l'ai expliqué, l'introversion c'est plutôt une question de l'orientation de notre énergie, et non de nos préférences cognitives (F, T, S, N).
J'en suis la preuve vivante, je suis très I, et pourtant SF.

Dans cet article, il aurait été plus pertinent de mettre la vidéo d'une personne extravertie et timide. Qu'une introvertie timide comme Charlotte Gainsbourg, WTF

Sinon pour ce que j'ai écrit en début "Je serais donc une extravertie timide Shocked " , c'était de l'humour, car je sais que je n'intellectualise pas beaucoup, et que d'après les articles postés je suis plus timide qu'introverti (qui in tellectualise, mûri ses idées ect)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gullivère
Reine Petrus
Reine Petrus
avatar

Type : INFP 5w4
Age : 25
Lieu : Complexe limbique
Emploi : Scaphandrier
Inscription : 31/03/2015
Messages : 167

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Mer 15 Avr 2015 - 14:00

Luna a écrit:
je sais que je n'intellectualise pas beaucoup, et que d'après les articles postés je suis plus timide qu'introverti (qui in tellectualise, mûri ses idées ect)

Mais est-ce que l'intellectualisation a vraiment un rapport direct avec l'introversion ? Tous les introvertis ne sont pas des intellectuels, et tous ne mûrissent pas forcément plus leurs idées que la majorité des extravertis...

_______________________________________
"J'aime le travail : il me fascine. Je peux rester des heures à le regarder." Jerome K. Jerome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1522

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Mer 15 Avr 2015 - 14:06

Gullivère a écrit:
Luna a écrit:
je sais que je n'intellectualise pas beaucoup, et que d'après les articles postés je suis plus timide qu'introverti (qui in tellectualise, mûri ses idées ect)

Mais est-ce que l'intellectualisation a vraiment un rapport direct avec l'introversion ? Tous les introvertis ne sont pas des intellectuels, et tous ne mûrissent pas forcément plus leurs idées que la majorité des extravertis...

Justement c'est pourquoi je dis que je ne suis pas d'accord avec l'article. Relis je dis "d'après les articles".

Je suis une introvertie et je n'intellectualise pas tellement. Je vis le moment présent et je suis dans mes émotions, mais ce qui ne me fait pas moins introvertie qu'une personne qui intellectualise tout. (même si je peux comprendre le rapprochement, c'est vrai que l'introversion invite à la relfexion, à la profondeur, à la maturation d'une idée mais pas forcément)
Mais, c'est ce que semble dire l'article, lorsqu'il prend par exemple comme exemple Charlotte Gainsbourg une introvertie timide est plus dans les sentiments que la pensée, et qu'il la compare à un intelectuel.

Après j'ai peut être mal compris l'article.


Dernière édition par Luna le Mer 15 Avr 2015 - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 29
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 793

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Mer 15 Avr 2015 - 14:06

Gullivère a écrit:

est-ce que l'introversion, par certains aspects, n'est pas susceptible de créer de la timidité ?
Il faudrait se demander si c'est l'introversion en elle-même ou plutôt sa perception par le sujet et par les autres.
Gullivère a écrit:

Nous vivons très clairement dans une société d'extravertis. A ce titre, l'introversion est très souvent jugée, dénigrée, assimilée à de l'inhibition ou à de la misanthropie. Or, ce jugement social ne favorise-t-il pas le développement d'un phénomène de stigmatisation ? On me catégorise inhibé(e) et misanthrope, je vais donc le devenir. De par ce regard sévère porté sur moi et sur mes inclinations naturelles, un regard tendanciellement plus critique que celui porté sur mes camarades extravertis, je vais développer une anxiété sociale, une peur de ce jugement d'autrui auquel j'ai souvent été soumis(e).
A ceci s'ajoutent la tendance spontanée de l'introverti à se replier sur lui-même en cas de problème, ainsi que ses besoins de contacts sociaux plus limités : non seulement l'introverti timide n'a pas nécessairement besoin d'énormément d'interactions, mais en outre ces dernières l'effraient. Il se renfermera donc encore davantage dans sa carapace, ce qui aura pour seul effet d'engendrer un cercle vicieux, potentiellement ad aeternam.
Exactement, l'interprétation de l'introversion doit jouer bien d'avantage que l'introversion en soi (introversion qui d'ailleurs ne pose aucun problème pour tout un tas de personnes). C'est une perception collective; pour peu que quelqu'un projette la norme de comportement extravertie sur une autre personne, et que celle-ci soit très attentive aux signaux sociaux (pour x raisons), elle peut se convaincre que l'image projetée est son moi véritable; et par expérience, elle évitera les situations dans lesquelles on l'incite à se fondre en une telle abstraction, quitte à s'isoler; mais aussi bien, elle peut avoir une réaction de conciliation excessive (dans l'autre sens donc) pour essayer de cacher son malaise toutefois bien présent, et reproduira alors les comportements des autres mais avec peu d'épanouissement.
Cette propension à se convaincre d'être l'image que nous donne les autres, correspond à mon avis à une forme de pragmaticisme collectif, certainement inconscient, dans le sens où c'est la croyance (la perception construite par un jugement collectif à-priori) qui est assimilée et prend le pas sur l'expérience de jugement personnel.
Et on retrouve ça à propos d'autres phénomènes en société, comme je l'ai évoqué dans la rubrique politique et société (ex: ces jeunes français qui ne se croient plus français en assimilant l'image que x ou y leur associe maladroitement).
C'est pour ça que je pense qu'il y a une conscience sociale à développer; dans l'enfance, il y a de l'éducation morale sur comment considérer les autres; on dit aux enfants qu'il faut être gentil avec x, "x est ton gentil camarade Petrus Coucou  ", c'est bien beau, mais on ne leur explique pas comment ni pourquoi.
Il n'y a pas de loi ou de règle qui énonce ces choses (et heureusement) mais on devrait pouvoir inclure dans l'éducation comment reconnaître la diversité des comportements et ainsi mieux les comprendre, de façon à ce qu'ils s'épanouissent dans un milieu où ils sont acceptés.


Luna, ne prends pas trop le test à la lettre; comme mentionné, ils ne sont pas fameux (déjà rien qu'à voir les questions) mais donnent seulement l'idée qu'il s'agirait de mettre en valeur; à savoir le type de réaction en situation sociale, gêne dû au manque de confiance, à l'image que se font les autres, ou simple besoin plus grand de traitement interne.
Donc, si quelqu'un en trouve des meilleurs, proposez les.
Après, pour l'interprétation intro timide = sentimentale, intro pas timide = intellectuel, ça n'est probablement qu'une interprétation qui se juxtapose à la lecture de l'article, ou l'auteur de l'article l'a peut-être même suggérer inconsciemment (Lorant Deutsch n'est d'ailleurs pas un intellectuel et le dit lui-même); je pense qu'il ne faut pas couvrir une thèse avec un élément d'un exemple; donc c'est bien de le souligner effectivement.


Titi a écrit:
Parce que bon c'est bien d'entendre des non-timide te dire "OOOOOOOH mais sort toi les doigts du cul putain", c'est pas comme si ils savaient ce que c'était Réflexion intense
Tout à fait d'accord Tit, je dirais même que c'est fatiguant et peu productif à la longue (ça doit même renforcer le comportement). Razz

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert


Dernière édition par Greenbat85 le Mer 15 Avr 2015 - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1522

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Mer 15 Avr 2015 - 14:08

Ne t'inquiète pas Greenbat, je ne prendrais pas le test au sérieux, je n'ai pas besoin qu'un test me dise si je suis introvertie ou non, quand même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Mer 15 Avr 2015 - 14:10

.


Dernière édition par Hope le Mar 1 Déc 2015 - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alextérieur
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5w4 sp/sx
Age : 17
Lieu : Canada
Emploi : Encore à l'école !
Inscription : 29/12/2014
Messages : 88

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Jeu 16 Avr 2015 - 3:25

Je suis une introvertie qui n'est pas timide et qui pourtant, souffre de phobie sociale. Si je vais dans une boutique et que je ne trouve pas ce que je cherche, je préfère en ressortir les mains vides que de demander de l'aide à la vendeuse. Mes parents voudraient que je me trouve un premier travail mais l'idée même de la rencontre avec l'employeur pour donner son CV et se vendre me donne la nausée. Je fais des crises de panique et je suis incapable de demander de l'aide parce que les gens sont ma plus grosse source de stress.

Et en même temps, je ne suis pas timide. Je peux parler à des gens en me sentant extrêmement mal, tendue, nauséeuse, en gros, comme une merde Cachewc mais ne pas parler à des gens et être ''timide'' , attendre qu'ils viennent à moi est encore pire. Je parle souvent pour ne rien dire, pour combler les vides, pour ne pas qu'on pense que je suis coincée ou quoi que ce soit. J'ai absolument besoin de me fondre dans une masse de gens parce que seule, le regard des autre m'est insupportable.

Je pense que l'anxiété sociale tend à fausser les résultats. Les jours où je suis bien et où l'anxiété ne pointe pas le bout de son nez, je réussis à être correcte et je ne me sens pas timide, je suis introvertie ''extravertie''. Avant que je fasse mes premières crises je n'ai jamais vraiment été timide, je me suis dirigée vers les autres même si à la longue ça me fatigue beaucoup.

_______________________________________
Ce qui a été compris n’existe plus. - Paul Éluard
Je cherchais mon plus lourd fardeau, c'est moi que j'ai trouvé. - Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gullivère
Reine Petrus
Reine Petrus
avatar

Type : INFP 5w4
Age : 25
Lieu : Complexe limbique
Emploi : Scaphandrier
Inscription : 31/03/2015
Messages : 167

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Jeu 16 Avr 2015 - 12:07

Alextérieur a écrit:
Je parle souvent pour ne rien dire, pour combler les vides, pour ne pas qu'on pense que je suis coincée ou quoi que ce soit. J'ai absolument besoin de me fondre dans une masse de gens parce que seule, le regard des autre m'est insupportable.

J'étais encore comme ça il y a quelques années, à combler frénétiquement les vides par peur de ne pas avoir de conversation, à me greffer à des groupes pour ne pas être vue seule et jugée "bizarre" ou carrément autiste...
Maintenant, ça va beaucoup mieux. Plus rien à foutre d'être en solo dans un lieu public ou de laisser les silences s'installer si je n'ai strictement rien à raconter. Les gens pensent que j'ai la conversation d'une truite ou la sociabilité d'un ours en période d'hibernation ? Eh bien, soit. Tant pis. Je sais quant à moi que c'est (partiellement) faux : je peux me métamorphoser en moulin à paroles chaleureux et communicatif quand je suis avec des gens qui en valent la peine.
Simplement, la sacro-sainte obligation sociale de parler pour ne rien dire sous prétexte que c'est "plus convenable", de se déplacer en meute parce que les électrons libres sont regardés avec une suspicion digne du Tribunal de grande instance, à un moment je dis : RALKU.

Citation :
Si je vais dans une boutique et que je ne trouve pas ce que je cherche, je préfère en ressortir les mains vides que de demander de l'aide à la vendeuse. Mes parents voudraient que je me trouve un premier travail mais l'idée même de la rencontre avec l'employeur pour donner son CV et se vendre me donne la nausée. Je fais des crises de panique et je suis incapable de demander de l'aide parce que les gens sont ma plus grosse source de stress.

Haha. Idem. Autre truc : le téléphone. Devoir appeler des inconnus pour une raison ou pour une autre. L'angoisse absolue.
Mais ça, pour le coup, je pense que ça ne peut pas se résoudre tout seul, faut se sortir les doigts du cul. (je me dis ça vingt fois par jour.) Un jour arrive où tu n'as plus le choix, il faut que tu le fasses - et là tu réalises qu'en fait, ben tiens, t'es pas mourue.

Je suis d'accord, c'est plus facile à dire qu'à faire. Mais je t'assure, le soulagement que tu ressens après coup, ça en vaut la chandelle.


Il y aussi ce topic là sur l'anxiété sociale, si ça t'intéresse (tu l'as peut-être déjà vu) : http://mbti.forumactif.fr/t2693-timidite-severe-hypersensibilite-manque-de-confiance-en-soi

Parce qu'il faudrait également savoir d'où ça vient, quand ça a commencé, dans quelles circonstances, et de quoi a-t-on peur exactement (même si c'est parfaitement irrationnel)...

_______________________________________
"J'aime le travail : il me fascine. Je peux rester des heures à le regarder." Jerome K. Jerome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alextérieur
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5w4 sp/sx
Age : 17
Lieu : Canada
Emploi : Encore à l'école !
Inscription : 29/12/2014
Messages : 88

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Jeu 16 Avr 2015 - 13:47

Oui oui j'ai oublié de mentionner le téléphone, dont la sonnerie m'évoque le son des Enfers pale oups Pour commander de la pizza je me fais une note avec ce que je dis pour être sûre de ne pas trébucher dans mes mots.

Gullivère a écrit:
Maintenant, ça va beaucoup mieux. Plus rien à foutre d'être en solo dans un lieu public ou de laisser les silences s'installer si je n'ai strictement rien à raconter. Les gens pensent que j'ai la conversation d'une truite ou la sociabilité d'un ours en période d'hibernation ? Eh bien, soit. Tant pis. Je sais quant à moi que c'est (partiellement) faux : je peux me métamorphoser en moulin à paroles chaleureux et communicatif quand je suis avec des gens qui en valent la peine.
Simplement, la sacro-sainte obligation sociale de parler pour ne rien dire sous prétexte que c'est "plus convenable", de se déplacer en meute parce que les électrons libres sont regardés avec une suspicion digne du Tribunal de grande instance, à un moment je dis : RALKU.

C'est la même chose pour moi, mais à l'école ( ici on n'a pas de collège / lycée, c'est de la 5ème à la 1ère chez vous, soit 12 à 17 ans au secondaire ) je ne peux juste pas, les gens se déplaçant ''seuls'' sont aussitôt repérés comme des victimes. Je me tiens avec des E ( ESFJ, ESFP x 2 , ENFJ et ESTJ ) et à peu près tout le monde leur convient, tant qu'on participe à la conversation et qu'on ne ressort pas trop du lot ils t'acceptent. Ce qui m'ôte un stress énorme lorsque vient le temps de trouver un coéquipier pour un travail, manger le midi, etc...Faire du blabla ennuyant, ça m'horripile mais je préfère ça à une dose de stress incroyable.

Gullivère a écrit:
Mais ça, pour le coup, je pense que ça ne peut pas se résoudre tout seul, faut se sortir les doigts du cul. (je me dis ça vingt fois par jour.) Un jour arrive où tu n'as plus le choix, il faut que tu le fasses - et là tu réalises qu'en fait, ben tiens, t'es pas mourue.

Je suis médicamentée pour mon problème d'anxiété donc j'arrive à peu près à tenir le coup. Si je prends mes anti-stress avant d'aller faire une sortie quelque part ou aller à la fête du voisin par exemple bah c'est à peu près gérable. Ça reste désagréable quand même.



Je suis d'accord, c'est plus facile à dire qu'à faire. Mais je t'assure, le soulagement que tu ressens après coup, ça en vaut la chandelle.

Oui j'irais voir le topic Smile

Gullivère a écrit:
Parce qu'il faudrait également savoir d'où ça vient, quand ça a commencé, dans quelles circonstances, et de quoi a-t-on peur exactement (même si c'est parfaitement irrationnel)...

J'ai été intimidée pendant tout le primaire, et j'ai encore une très basse estime de moi-même aujourd'hui. Le fait que j'aie refusé de voir un psychologue n'a sûrement pas aidé non plus mais je préfère me dompter moi-même que d'avoir besoin de quelqu'un pour le faire. La petite voix qui me dit ''ne dis pas ça, c'est complètement stupide'' ou ''qu'est-ce qu'ils vont penser de ma tenue'' ou encore la sur-analyse d'une phrase m'étant adressée ( si quelqu'un me dit que ce que j'ai dit était ennuyant, la chance que je parle de nouveau à cette personne avant un long moment tourne plus ou moins autour de 0 ) est là parce que pendant des années, c'était les phrases qu'on m'a réellement adressé. Le fait que je sois très fortement introvertie n'aide pas non plus parce que je ne veux pas voir de gens parce qu'ils me stressent mais aussi parce qu'ils m'épuisent, ça crée une double situation. Blasé

_______________________________________
Ce qui a été compris n’existe plus. - Paul Éluard
Je cherchais mon plus lourd fardeau, c'est moi que j'ai trouvé. - Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphira
Mère de Cthulhu
avatar

Type : ENTP 6w7
Age : 31
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1699

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Jeu 16 Avr 2015 - 14:33

Est-ce que tu es parvenue à identifier les situations qui génèrent de l'anxiété et celle qui génèrent de l'épuisement? Ce n'est pas exactement la même chose.

Par exemple, j'ai énormément de mal avec la situations dites "officielles", où on te demande des papiers, des comptes à rendre, des choses comme ça. C'est complétement con, mais une fois que j'ai compris que c'était ce genre de choses qui me stressaient (et non qui m'épuisaient) il m'a été plus facile de régler le problème. C'est un travail de tous les jours que de se confronter à ces situations de stress, l'origine passée et de comprendre le mécanisme et de le désamorcer.

Par contre une situation typique qui m'épuise, c'est d'être avec un groupe de personnes (trois, c'est déjà un groupe) sans avoir de possibilité de repli. Ca ne m'angoisse pas en soi, c'est juste que ça m'épuise et je finis par être grognon. Ca c'est inhérent à ce que je suis, je peux prendre sur moi pour expliquer la situation, m'autoriser ces phases de repli ... Et comme dit Gullivère, rien à foutre en fin de compte.

Parce que j'ai l'impression que ton stress d'être seule vient de ta peur d'être rejetée. Du coup tu t'imposes une parade (tes compagnons d'école) et ça génère une fatigue qui ensuite va générer du stress.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1522

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Jeu 16 Avr 2015 - 17:56

Alextérieur a écrit:
Oui oui j'ai oublié de mentionner le téléphone, dont la sonnerie m'évoque le son des Enfers pale oups Pour commander de la pizza je me fais une note avec ce que je dis pour être sûre de ne pas trébucher dans mes mots.



Holala moi aussi je suis arrivée à cette extrême, de devoir prendre des notes pour ne pas oublier ce que j'avais à dire au tel Lol

Si on se rencontre à une irl, je pourrais te prêter un livre sur la phobie sociale. (tu y découvrira qu'il y a des prédispositions génétiques oups )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gullivère
Reine Petrus
Reine Petrus
avatar

Type : INFP 5w4
Age : 25
Lieu : Complexe limbique
Emploi : Scaphandrier
Inscription : 31/03/2015
Messages : 167

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Jeu 16 Avr 2015 - 19:03

Luna a écrit:
tu y découvrira qu'il y a des prédispositions génétiques oups

Comment ça, des prédispositions génétiques ? Si tu peux nous en dire un peu plus Wink

_______________________________________
"J'aime le travail : il me fascine. Je peux rester des heures à le regarder." Jerome K. Jerome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Avocate ISFP du Diable
Avocate ISFP du Diable
avatar

Type : INFP 4 sx/sp
Age : 23
Lieu : Paris
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1522

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Jeu 16 Avr 2015 - 21:01

L'amygdale des personnes soufffrant de phobie sociale, serait apparemment plus active que la norme (plus réceptive à la peur, à l'anxiété), et les neurotransmetteurs de sérotonines (hormone du plaisir et de l'apaisement), fonctionneraient moins bien, à côté, ces personnes seraient plus réceptive à la dopamine (hormone de l'excitation)

Sinon de ce que je me souviens, ce livre dit que l'on reste à vie timide, que l'on peut seulement apprendre à vivre avec. On peut faire évoluer notre degré de timidité, mais on ne peut pas la faire disparaître entièrement. (on sera toujours aussi impressionnable, sensible, tendance à appréhender et à anticiper ect)

Mais bon, j'ai aussi lu ailleurs, que l'on pouvait complètement guérir de la timidité, tout comme une personne qui ne l'avait jamais été, pouvait le devenir.

Sinon il y a une chose intéressante qui est expliqué dans ce livre, il y a deux types d'anxieux que l'on peut relier au MBTI (T/F), il y a l'anxieux de type "sur-émotif", qui a des sentiments exacerbés, et celui de type "froid-impassible" qui a ses émotions vérouillés et qui peu sembler complètement insensible alors que c'est un mécanisme pour se mettre hors d'atteinte.

Si ça vous intéresse, je peux vous expliquer les différences de mécanismes. (ou plutôt réécrire le passage du livre)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alextérieur
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5w4 sp/sx
Age : 17
Lieu : Canada
Emploi : Encore à l'école !
Inscription : 29/12/2014
Messages : 88

Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Jeu 16 Avr 2015 - 23:35

Sylphira a écrit:
Est-ce que tu es parvenue à identifier les situations qui génèrent de l'anxiété et celle qui génèrent de l'épuisement? Ce n'est pas exactement la même chose.

Des choses comme lever la main, participer à une discussion etc, c'est de l'épuisement. Supporter les 25 autres élèves de ma classe = épuisement. Mais j'y suis indifférente en général. Je sais cependant que je ne voudrais pas avoir les mêmes 25 élèves contre moi, seule. Je m'efforce d'avoir des liens positifs ou du moins neutres avec la majorité.

Mais parfois l'épuisement déclenche l'anxiété. Je dois donc gérer mon niveau d'épuisement et d'anxiété ensemble pour éviter qu'un déclenche l'autre.

Tout ce qui est de rencontrer des gens, interagir avec des personnes que je ne connais pas, c'est stressant. Récemment je suis allée en voyage scolaire pendant 9 jours , avec 40 autres élèves et 4 profs et bien que ça m'aie aidé avec ma gestion du stress et à me dire ''ok, j'ai fait ça et je n'en suis pas morte'', ça a été extrêmement demandant sur le plan mental, parce que j'étais constamment à plat niveau énergie. Tout les petits trucs de la vie quotidienne avec les inconnus comme foncer dans quelqu'un dans la rue, commander au restaurant, me présenter à quelqu'un, chercher un endroit...

Sylphira a écrit:
Parce que j'ai l'impression que ton stress d'être seule vient de ta peur d'être rejetée. Du coup tu t'imposes une parade (tes compagnons d'école) et ça génère une fatigue qui ensuite va générer du stress.

Oui effectivement, c'est un des stress qui m'est bénéfique par contre parce qu'il me pousse à rencontrer d'autres gens et à confronter davantage mes peurs.

C'est sûr qu'il y a déjà un côté génétique pour ma part, mon père est anxieux et mes deux grand-mères aussi, dont une avec un TAG et une obsession du ménage, incapable de rester assise 2 secondes et seule avec elle même, etc.

Je suis hypersensible mais je cache bien mon jeu alors tout est une question de contrôle sur moi-même. Récemment, je ne sais pas comment ni pourquoi, quelque chose a débloqué et j'ai dû pleurer à chaque soir de la semaine, pour aucune raison. Ça faisait cinq ans que je n'avais pas pleuré, c'était vraiment très bizarre.

_______________________________________
Ce qui a été compris n’existe plus. - Paul Éluard
Je cherchais mon plus lourd fardeau, c'est moi que j'ai trouvé. - Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test Ven 17 Avr 2015 - 8:26

Alextérieur a écrit:

Récemment, je ne sais pas comment ni pourquoi, quelque chose a débloqué et j'ai dû pleurer à chaque soir de la semaine, pour aucune raison. Ça faisait cinq ans que je n'avais pas pleuré, c'était vraiment très bizarre.
Peut etre une explication :
rire et pleur

Euh, sinon je suis extraverti et pas timide.
Bon ok, pour le pas timide.

Pour extraverti, c'est sur que non.  Smile
L'explication du pourquoi :

Avec Fe, je comprend la réaction induite par les émotions des autres.
Avec Ni, il me vient des idées, dont je n'ai presque aucune idée d'où elles viennent.

j'ai fait  cette expérience dans l'ado:
Quelqu'un parle et ça fait écho en moi.
Le temps que je construise ma pensée à partir du flux d'idée, la discussion évolue.
Lorsque j'exprime ma pensée, elle est décorrélée de l'instant.
Avec Fe, je vois, comprends, le ressenti des autres (il est complétement à coté Smile)

Après 4 ou 5 conversations du même genre. j'ai fini par ne m'appuyer que sur Fe. Et plus ma bibliothèque d'émotion devenait large, plus ça devenait facile de garder mes pensée Ni en moi. Et de n'exprimer que la compréhension de l'autre.
Dans notre société actuelle, l'expression de la compassion ou de l'empathie est majoritairement vu comme une faiblesse. Donc les réflexions induites par Fe, je les gardais pour moi aussi. Par contre, j' agis principalement sur la base Fe et je me suis essayé à l'expression par Ti. Et ça passe.

Ça donne l'illusion extraverti, presque rationnel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test

Revenir en haut Aller en bas
 

De la différence entre Introverti et timide, et extraverti et timide, pour faire clairement la différence + Test

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Possibilité de faire une pause entre un master et la suite ?
» Un Introverti peut-il devenir Extraverti?
» Vierge Marie, Mére de Jésus, Dieu t'a choisie et bénie entre toutes les femmes.
» ANOVA et post test
» Mouvement d'oraison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-