Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 INTP ou INTJ ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shoka
Aucun rang assigné


Age : 37
Lieu : France
Inscription : 29/03/2015
Messages : 34

Message(#) Sujet: INTP ou INTJ ? Dim 29 Mar 2015, 22:14

Bonjour à tous,

alors voila, je n'arrive pas à avoir de certitude entre ces 2 profils MBTI.

J'ai commencé par un test sur internet, qui m'a très nettement identifié INTJ.
Genre 100 % / 0% pour chacune des 4 préférences.

Mais j'ai poursuivi mes lectures jusqu'au INTP, qui ne me semble pas étranger scratch

Pour INTJ :

grande confiance en ses pensées, pense avoir raison, se fie à lui-même, la contradiction doit être solidement argumentée pour avoir une chance d'impacter.
élitiste,
Tout ne se vaut pas,
veut savoir dans quoi il s'embarque,
n'arrondit pas les angles.
vie cadrée et organisée, n'aime pas les changements de plans, besoin de contrôle.

Contre INTJ :

décidé, sérieux, sur de lui, leader naturel...

je ne sais pas pour INTP :

décide vite, et veut conclure.
sait ce qu'il veut,
un but devient une obligation morale.

Pour INTP :

détendu seulement après un RDV,
garde les options ouvertes et se renseigne,
procrastine et attend le dernier moment.

je ne sais pas pour INTP :

moins sûr de ses conclusions.
(Ti et Ne, n'est-ce pas ce que je fais la ?)

A noter :

je suis 5 alpha, aile 6, Conservation et sexuel.
je suis aussi aspie.
Voila. Si vous avez des questions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alextérieur
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP 5w4 sp/sx
Age : 17
Lieu : Canada
Emploi : Encore à l'école !
Inscription : 29/12/2014
Messages : 88

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Dim 29 Mar 2015, 22:32

Alors par exemple dans un débat, tends-tu plus à être impartial et neutre ou à être neutre tout en laissant tout de même filtrer certaines nuances qui reflètent davantage tes valeurs ?

En tant qu'INTP je fais davantage la deuxième option que la première. Les INTJ sont très doués pour faire remarquer la faiblesse d'une argumentation qui se veut neutre mais qui ne l'est pas totalement.

Également les INTJ n'hésitent pas à faire remarquer directement à une personne qu'ils sont dans l'erreur alors que les INTP tendent à rester plus sur leur réserves.

_______________________________________
Ce qui a été compris n’existe plus. - Paul Éluard
Je cherchais mon plus lourd fardeau, c'est moi que j'ai trouvé. - Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1803

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Dim 29 Mar 2015, 22:48

.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."


Dernière édition par dorloth le Lun 09 Nov 2015, 08:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoka
Aucun rang assigné


Age : 37
Lieu : France
Inscription : 29/03/2015
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Dim 29 Mar 2015, 23:04

Alextérieur a écrit:
Les INTJ sont très doués pour faire remarquer la faiblesse d'une argumentation qui se veut neutre mais qui ne l'est pas totalement.

Également les INTJ n'hésitent pas à faire remarquer directement à une personne qu'ils sont dans l'erreur alors que les INTP tendent à rester plus sur leur réserves.

ha ça me parle plein pot...
Si je m'appuie sur cette remarque : INTJ pure sucre.

D'autant que j'ai un pote 5 alpha aussi, et qui a l'attitude que tu décris INTP :  cette différence entre nous m'avais frappée avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoka
Aucun rang assigné


Age : 37
Lieu : France
Inscription : 29/03/2015
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Dim 11 Oct 2015, 15:12

Juste pour centraliser ici mes résultats aux tests.


1. http://www.dividendes.ch/test-gratuit-pour-determiner-son-type-psychologique-mbti/  :

"Félicitations ! Vous avez terminé le test. Votre profil de personnalité est : I-N-T-J."

2. http://www.supertest.com/MB/mbis.cfm

"Vos fonctions dominantes sont :
introversion, intuition, pensée, organisation"

(à noter : les I et T sont à 100 %, mais le J est bien équilibré avec le P quand même.
ça expliquerait mon hésitation.

3. http://mbti.forumactif.fr/t2905p30-tests-mbti-a-l-approche-moins-dichotomique :

51% INTJ
15% ISTJ
10% INTP
5% ENTJ
4% ENTP


EDIT : je rajoute d'autres sources :

4.https://www.16personalities.com/fr
"Intj-A"

5. http://www.analyse-transactionnelle.com/Mbti/mbtiComm.php?mode=quest&sData=1144515525124111304434555505050135500150&sCtx=/003601&sCartouche=&sRetour=../index.html :

"le résultat de votre questionnaire est illustré par le diagramme suivant...

 Le Scientifique, le Perfectionniste ("INTJ")

E (Extraversion) 14%          86% (Introversion) I
S (Sensation) 24%           76% (Intuition) N
T (Pensee) 76%            24% (Feeling) F
J (Décision) 80%             20% (Adaptabilité) P"


Dernière édition par Choki le Sam 23 Avr 2016, 03:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoka
Aucun rang assigné


Age : 37
Lieu : France
Inscription : 29/03/2015
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Jeu 04 Fév 2016, 22:27

Je voulais demander un truc...

Je lis souvent qu'un INTJ évolue dans la vie comme sur un échiquier...
Qu'il est le meilleur stratège.

Au-delà de cette métaphore, vous auriez des exemples concrets ?
Quelle différence avec un intp? (dont j'ai aussi lu qu'il pouvait élaborer des stratégies complexes)

Le 1er est un "penseur à long terme", le 2ond un "penseur global".
ça facilite peu la distinction... si c'est lié...

En l'état, j'entend que l'INTJ a une attitude permanente, la où l'INTP seulement une capacité.

Au cas où quelqu'un est inspiré pour reformuler un peu ce pan scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Jeu 04 Fév 2016, 22:59

Un INTJ est plus du genre à avoir une idée précise et profonde de quelque chose, et à l'appliquer au monde (environnement). Fonction Ni pour l'idée essentiel, Te pour son application concrète.

Un INTP est plus du genre à admettre un tas d'idées différentes inspiré de son environnement, et à les utiliser pour construire un schéma, un système, une logique personnelle qui fonctionne. (Ti pour la construction, Ne pour les idées)

Bon, c'est osé et on va peut être m'en vouloir pour ça, mais si on vulgarise, je pense qu'on peut dire :

INTJ = Qualité
INTP = Quantité

Je parle bien sur dans les idées. Ce que j'entends par la ce n'est pas vraiment ce que peuvent traduire ces termes, c'est plutôt parce que :

L'INTJ à tendance à développer longuement une seule idée, avant de passer à la suivante.
Tandis que l'INTP à plutôt tendance à passer d'une idée a une autre avant même d'en avoir atteint le bout.

Bien sur c'est une tendance, ce n'est pas toujours vrai, mais ça fait sens avec la définition de leur fonction je trouve.

On a donc un INTJ qui peut se révéler plus stratège, et un INTP plus tactique.
La différence étant le temps qui sépare la réflexion de son application. L'INTP traite ses idées en temps réel, et passe donc vite de l'une à l'autre.
L'INTJ va avoir une idée (un plan) et le développer (le mettre en place) sur le long terme.
L'INTP va admettre un tas de possibilité (de plans) et choisir la meilleur pour le court terme.

Ce qui nous donne un INTP plus versatile, capable de s'adapter, de changer à tout moment ses plans. Et un INTJ plus stratège, qui fera en sorte de prendre en compte tout les paramètres possibles, car sa faiblesse sera plus dans la non adaptabilité en cas d'échec.

Dis moi ce que tu en penses.
Revenir en haut Aller en bas
Rockman
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 29
Lieu : Ici
Emploi : Healer psychique
Inscription : 27/08/2015
Messages : 230

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Jeu 04 Fév 2016, 23:28

Je vais tenter une réponse;

je ne prétend pas parler au nom de tous les INTJ, mais uniquement de mon cas personnel.

Je vais commencer par une description générale avant de prendre quelques exemples concrets.

Mes choix et décisions sont la résultante d'une multitude de facteurs qui sont analysés en permanence, afin de pouvoir formuler des tendances. J'accumule les données, je les traite et ensuite je vais prendre une décision, qui ne changera que si d'autres facteurs changent.
Je fais abstraction dans la mesure du possible de tout facteur émotionnel ou sentimental qui ne sont pas logiques et peuvent mener à de mauvaises décisions à court, moyen ou long terme.

Ça, c'est comme je conçois les choses.

Maintenant, un petit exemple:

Mon choix de carrière.

A la base je ne savais pas quoi faire. D'ailleurs, "travailler" n'a jamais été ma tasse de thé. Je n'aime pas ça, faire des choses pour recevoir quelque chose en retour. Personnellement, j'ai toujours pensé que c'était un chantage social quelque part. Ne tournant pas sur mes deniers à l'époque, j'en ai profité pour faire un peu le tour des facultés et autres bancs qui m'ont intéressé. J'ai obtenu des diplômes, mais j'ai pas voulu travailler avec.
Si les connaissances théoriques m’intéressent, leur mise en pratique ne peut se faire que dans le cadre d'une passion. Et le travail a cette capacité à tuer n'importe quelle passion, que ce soit par une certaine redondance, ou par des tâches annexes indispensables mais ô combien chiantes.

Fût un temps où la Caisse d'Assurance Familiale (au sens littéral) allait arrêter de me subventionner. J'ai donc du prévoir une issue "acceptable" à ce dilemme. J'ai donc utilisé mes expériences précédentes, et ai calculé le salaire qu'il me fallait pour vivre selon mes exigences. Il fallait aussi un travail pas trop lassant, si possible avec une charge de travail physique très réduite. D'ailleurs, une charge de travail réduite tout court.
Il se trouve que j'ai un penchant pour la folie. non que j'en sois atteint, ou alors seulement de ce grain de folie que peut avoir tout un chacun, mais la folie a pour elle qu'elle reste un phénomène réel, pas forcément encore parfaitement compris, et qui n'est pas lassant. En effet, chaque patient "délirant" a son propre délire, et même s'il présente des caractéristiques communes avec d'autres, chaque patient est imprévisible (et très drôle).

De plus, j'avais pu constater la charge de travail réduite sur le plan physique du travail de l’infirmier en psychiatrie, ou les effectifs sont nombreux et ou son rôle est (logiquement) plus un accompagnement sur le plan psychologique et un certain maintien du cadre que des actes techniques et un rendement. De plus, certains services spécifiques offrent un salaire bien supérieur à ceux des autres, grâce à une prime de risque. D'ailleurs, ce "risque" est tout relatif. En effet, nos patients sont "à risque", et nous le savons. Aussi sommes-nous pléthore de personnel, personnel formé et préparé. Mais les patients qu'on reçoit viennent bien de quelque part. Et le service d'origine, lui, n'a pas la chance d'avoir nos effectifs et a du gérer la violence de nos patients avec des effectifs standard (autant dire que c'est pas gagné). Du coup, je pense prendre bien moins de risques là ou je bosse. mais je dévie du sujet.

Encore mieux, il est possible de faire des nuits, qui permettent, avec un travail encore plus réduit, de s'occuper, lire, jouer...en contrepartie d'une veille. Avec bonification mineure du salaire, ce qui ne gâche rien. Or, c'est précisément mon rythme que d'être éveillé la nuit. C'était donc tout bénéfice pour moi.

Enfin, le statut de fonctionnaire a cela de prodigieux qu'il reste un bastion niveau sécurité de l'emploi, surtout dans la santé, et qu'il procure de nets avantages, dont l'avancement automatique, pour n'en citer qu'un.

Bref, je me suis choisi un métier en étudiant toutes mes possibilités, et j'ai commencé à prévoir un avenir sur plusieurs années. Un planning en arborescence, ou sont étudiés différents choix de vie, qui sont confrontés à diverses hypothèses. Par exemple, il est probable d'avoir a changer de voiture dans les X années compte tenu du nombre de kilomètres et d'éventuelles pannes. Ainsi, le budget requis sera de XXXX€ pour en changer.
Chaque événement, son coût, est passé au crible et il en ressort un chemin meilleur qu'un autre. C'est celui que je vais sélectionner.

Maison, voiture, risques, envies et vacances nécessaires à l'assouvissement des passions, tout est prévu. Les héritages aussi, même si je sais que ça peut sonner un peu glauque de prévoir la mort de potentiels donataires en leur attribuant une espérance de vie théorique compte tenu de leur état de santé actuel et de leur environnement. (et d'estimer leur capital)
Pour prévoir, je me base sur les valeurs actuelles en appliquant un taux d'inflation volontairement fort, ainsi qu'une augmentation plus importante que la normale des différentes taxes et impôts, afin de toujours rester dans la "zone de sécurité" de mon plan.

Donc, on peut dire qu'effectivement, je planifie ma vie à très long terme. Cela n'empêche pas le hasard de venir foutre le bordel, avec accidents, maladies, enfants, gain au loto (si j'y jouais) etc...mais cela offre une trame qui, pour le moment, se révèle fiable.

Pour ce qui est des gens, j'ai déjà posté ma vision des choses dans un autre post. Pour simplifier, je fonctionne en cercles. Un cercle restreint, composé de trois personnes, qui me connaissent réellement et auxquelles je tiens beaucoup. Ensuite un cercle de personnes dont je me soucie, mais qui ne me connaissent que partiellement. Ensuite viennent les gens "utilitaires", ceux qui apportent quelque chose mais qui ne me connaissent pas réellement et ne me connaîtront jamais. Celles-là sont rangées dans des cases. Il peut s'agir de quelque membre de ma famille, de certains collègues, de certaines personnes ayant une compétence, de personnes que je suis contraint de côtoyer etc...


Et le cercle extérieur, composé des autres milliards d'êtres humains dont je ne me soucie absolument pas, les "PNJ" du monde en quelque sorte. Le serveur, le facteur, les gens croisés dans la rue ou de façon ponctuelle etc...

Donc, pour ma part, effectivement, la plupart des choses sont décomposées en facteurs et analysées. Par contre, j'analyse tout pour faire un choix, là ou je suppose qu'un INTP va plus analyser l'étendue de ses possibilités et fera son choix au dernier moment, se laissant les portes ouvertes. Personnellement, je choisis la voie la plus prometteuse et m'y engouffre, et de ce fait je verrouille d'autres voies que je n'ai pas choisi.

Si d'autres INTJ et INTP veulent apporter leur point de vue perso, histoire d'apporter d'autres angles à la question, ce serait pas mal.

_______________________________________
Le Chat a écrit:
Une fille mérite 3 claques ou s'ignore, une femme se respecte.

Corneille a écrit:
Je suis jeune il est vrai; Mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scorpus
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 36
Lieu : lyon
Inscription : 31/01/2016
Messages : 87

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Ven 05 Fév 2016, 07:50

Détonnant megaman, que ta question intervienne lors de mon changement de "statut".
INTj ou INTP ?

J'ai changé pour INTP lorsque je t'ai lu et vu argumenter. Devant ce que j'ai con-sidéré comme une fermeture d'esprit de ta part con-cernant l'astrologie, je suis passé volontairement INTP. Après tests, xxxJ et xxxP sont chez moi équivalent à 13% chacun d'après le test de lunaire.

Ce qui m'interpelle chez toi c'est comment peux-tu argumenter scientifiquement contre une matière que tu n'as, manifestement, jamais étudié ? Fusse contre l'astrologie, et je le conçois fort bien. Même si ça n'est pas une science, que ça te donne des boutons et tu décrètes, pour moi arbitrairement (unilatéralement), que c'est qualité négligeable.
Si, comme tu le dis, tu brassais des concepts, comment peux-tu en exclure un de ton champ de vision analytique ?

Moi pas comprendre.

D'autre part, et sans doute est-ce que je me trompe, mais pour se connaître, il est nécessaire de sortir de sa zone de confort. Tu écris ne rien faire sans passion, ce que je conçoit très largement.
Et pourtant, d'après ce que tu écris, tu as planifié ta vie autour de besoins purement organiques.

Si je me fie au profil INTJ de dividendes.ch, un INTJ préfèrera manger des chips dans un HLM si cela lui permet de continuer à étudier et pratiquer ses violons d'Ingres...ça ne parles pas de zone de confort.
Allez au creux de ses matières implique pour le INTJ un risque qu'il est prêt à prendre pour créer les conditions d'applications de ses théories.

Pour l'aspect INTP, j'ai joué aux échecs et à cette occasion j'ai rencontré ma différences. Le gars il te racontait la rencontre Kasparov-Deep blue sous la forme Fxg5 et il connaissait toute la partie sous forme de coordonnées....pourrais-tu faire cela ?

C'est la grande différences entre un INTJ et un INTP : l'INTP à une vison du monde théorique et uniquement théorique. INTJ doit trouver une mise en forme concrète. L'INTP à une vision large, L'INTJ une vision plus réductrice parce que soumise à la loi de la pesanteur.

Pour finir, et selon la loi de synchronicité Junguienne, si tu ne fais pas le nécessaire pour accéder à ce que tu désires, la réalité va t'inciter à le faire sous forme d'embûches, ce que je ne te souhaites pas.

J'estime en toute empathie Very Happy qu'il vaudrait mieux que tu prennes les devant et aller vers ce qu'il y a meilleur pour toi.

_______________________________________
In cauda venenum est
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Ven 05 Fév 2016, 08:27

Salut Choki, bienvenue!Cyclope:

Je ne comptais pas commenter sur ce sujet - après tout, je ne suis pas INTP - mais je rebondis sur cette phrase de scorpus (suite également à la discussion sur l'astrologie):

scorpus a écrit:
C'est la grande différences entre un INTJ et un INTP : l'INTP à une vison du monde théorique et uniquement théorique.
Ça me semble très juste. Je dirais que l'INTP se préoccupe avant tout de la cohérence interne de son système, sans chercher à l'intégrer dans "le monde réel". S'il lui manque une donné, une théorie pour expliquer tel phénomène, l'INTP peut avoir tendance à poser un postulat (qui semblera totalement foireux à l'INTJ, parce que basé sur rien de concret) qui soutiendra le reste de son raisonnement.

Ce qui est intéressant, du coup, c'est que dans une discussion entre un INTP, un ENTP (qui a déjà bien développé sa tertiaire) et un INTJ, l'INTP peut donner l'impression d'avoir des idées plus déconnectées de la réalité que l'ENTP (dont le Fe va chercher à ancrer le raisonnement issu de Ne-Ti "vers l'extérieur"), parce que le principal est que le système se tienne.
Revenir en haut Aller en bas
Moeghan
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFP Grumpy
Age : 31
Lieu : Forums mbti anglophones.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 268

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Ven 05 Fév 2016, 08:58

scorpus a écrit:
Détonnant megaman, que ta question intervienne lors de mon changement de "statut".
INTj ou INTP ?

Ici il était question de fournir à Choki, la personne qui a posée la question, une réponse qui pouvait aider sa réflexion.

Et oui, là où un INTJ va se focus sur une voie, un INTP aura plus tendance à garder les siennes ouvertes. Ni versus Ne, comme un entonnoir où le flot de données sortira triée et ciblée pour le premier, et en expansion foisonnantes d'idées pour le deuxième. Chacun utilisera son fonctionnement naturel.

Ce qui vraiiiiiment à l'extrême, chez certains, donne comme quelqu'un ici l'a un jour formulé dans les archives du forum " l'INTP qui va enculer les mouches". Derrière cette citation vulgaire se cache toutefois la possibilité qu'effectivement, parfois théoriser à l'extrême a ses désavantages face à d'autres interlocuteurs au fonctionnement opposé. Et pour un INTJ, qui va synthétiser pour sortir son truc ou tout autre utilisateur de Ni, ces errances dans le domaine du possible finissent parfois par sombrer dans un monde parallèle, où la réalité n'est qu'un lointain souvenir (on peut constater ça aussi chez certains NF à la dérive).

Du coup vous êtes juste fidèles à vous-mêmes, Ni-Te versus Ti-Ne Smile .
Et il n'y a pas de guerre cachée de qui a raison. Seulement, chacun parle dans sa langue en lien avec ses objectifs personnels.

(En plus avec J versus  P silly  caricaturé par rigidité vs flexibilité.)

Scorpus par exemple, me semble présenter des penchants pour la deuxième option (avis purement personnel, qui n'engage en rien. On a tendance ici à récolter des informations sur les gens pour les analyser et se faire notre propre idée en identifiant certains mécanismes plus ou moins apparents. Toutefois leur conclusion n'a pas forcément besoin de se faire de vive voix).

scorpus a écrit:
Pour finir, et selon la loi de synchronicité Junguienne, si tu ne fais pas le nécessaire pour accéder à ce que tu désires, la réalité va t'inciter à le faire sous forme d'embûches, ce que je ne te souhaites pas.

J'estime en toute empathie Very Happy qu'il vaudrait mieux que tu prennes les devant et aller vers ce qu'il y a meilleur pour toi

Pas besoin de tapes rassurantes sur l'épaule, merci pour lui, on est tous des adultes ici. Ne projette pas l'idée d'un trouble chez l'autre sans le connaître, il ne va pas se mettre à marcher selon ce qui marche pour toi. Very Happy
(Et continuer à étudier le mbti tu verras c'est complexe et intéressant.)






Note à part, comme vous l'aurez remarqué, je déteste ce qui s'engage vers la voie du conflit ou toute chose s'y approchant de près ou de loin, et tente d'intervenir à grands coups de pseudo-synthèse, humour ou émotes pour calmer les choses (même si elles sont calmes. Paix, harmonie et compréhension de l'autre, tout ça.) Pas de troubles dans la Force.

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scorpus
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 36
Lieu : lyon
Inscription : 31/01/2016
Messages : 87

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Ven 05 Fév 2016, 11:38

scorpus a écrit:
Pour finir, et selon la loi de synchronicité Junguienne, si tu ne fais pas le nécessaire pour accéder à ce que tu désires, la réalité va t'inciter à le faire sous forme d'embûches, ce que je ne te souhaites pas.

J'estime en toute empathie Very Happy qu'il vaudrait mieux que tu prennes les devant et aller vers ce qu'il y a meilleur pour toi

Moeghan a écrit:
Pas besoin de tapes rassurantes sur l'épaule, merci pour lui, on est tous des adultes ici. Ne projette pas l'idée d'un trouble chez l'autre sans le connaître, il ne va pas se mettre à marcher selon ce qui marche pour toi. Very Happy
(Et continuer à étudier le mbti tu verras c'est complexe et intéressant.)

Valable également pour toi : inutile de faire le J et de tempérer des émotions par un peu plus d'inflexibilité. Je pose l'objectivité comme préalable, ce qui n'exclue pas une certaine chaleur. Ce qui fait du INTJ un leader, et pas un rat de laboratoire. Évites de parler à la place d'autrui, restes à la tienne, cartman n'a pas besoin d'avocat.

_______________________________________
In cauda venenum est
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moeghan
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFP Grumpy
Age : 31
Lieu : Forums mbti anglophones.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 268

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Ven 05 Fév 2016, 11:45

scorpus a écrit:
Évites de parler à la place d'autrui, restes à la tienne, cartman n'a pas besoin d'avocat.

Nous n'avons plus rien à nous dire, bonne journée.

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockman
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 29
Lieu : Ici
Emploi : Healer psychique
Inscription : 27/08/2015
Messages : 230

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Ven 05 Fév 2016, 17:28

Waw, j'ai attiré mon premier stalker sauvage avec scorpus. J'apprécie tes attentions, mais je suis déjà en couple mon vieux.

Citation :
Ce qui m'interpelle chez toi c'est comment peux-tu argumenter scientifiquement contre une matière que tu n'as, manifestement, jamais étudié ?
Comment peut-tu autant répondre et aussi peu lire? J'ai précisé me renseigner sur un sujet avant de répondre, et ai demandé à de multiples reprises des ouvrages ou textes de référence.
Et il ne me semble pas avoir fait d'erreur sur les faits. En revanche, ce n'est pas ton cas (Prométhée? INTJ "Ne"), et donc il est préférable de regarder devant chez soi avant de critiquer, ne penses-tu pas? ou au moins de venir avec des exemples et une argumentations solide.

Citation :
Si, comme tu le dis, tu brassais des concepts, comment peux-tu en exclure un de ton champ de vision analytique ?
Je brasse rien du tout, je ne sais pas ou tu vas chercher ça. Et conclure qu'un concept, c'est tout moisi d'une point de vue rationnel, c'est pas exclure. Faut revoir tes définitions, parce qu'exclure, c'est juste pas prendre en compte, ignorer les faits.

Citation :
Détonnant megaman, que ta question intervienne lors de mon changement de "statut".
INTj ou INTP ?
Étonnant que tu penses que mes posts ont un rapport avec toi. Un petit souci d'égo?

Citation :
D'autre part, et sans doute est-ce que je me trompe, mais pour se connaître, il est nécessaire de sortir de sa zone de confort. Tu écris ne rien faire sans passion, ce que je conçoit très largement.
Et pourtant, d'après ce que tu écris, tu as planifié ta vie autour de besoins purement organiques.
Outre que l'affirmation est juste bancale, effectivement, j'ai du mal à faire des choses qui ne me plaisent pas. Donc je fais en sorte que tout dans ma vie me plaise.
En revanche, j'ai planifié ma vie dans la plupart de ses aspects, pas autour de besoins "organiques". J'ai parlé de voyages, de passions. Erreur de lecture, sans doute.

Citation :
Si je me fie au profil INTJ de dividendes.ch, un INTJ préfèrera manger des chips dans un HLM si cela lui permet de continuer à étudier et pratiquer ses violons d'Ingres...ça ne parles pas de zone de confort.
Allez au creux de ses matières implique pour le INTJ un risque qu'il est prêt à prendre pour créer les conditions d'applications de ses théories.
Mais...c'est vrai ça. On peut appeler ça "avoir le contrôle" sur son environnement. Choisir plutôt que de subir. Ce qui fonctionne également dans mon cas.

Citation :
Pour l'aspect INTP, j'ai joué aux échecs et à cette occasion j'ai rencontré ma différences. Le gars il te racontait la rencontre Kasparov-Deep blue sous la forme Fxg5 et il connaissait toute la partie sous forme de coordonnées....pourrais-tu faire cela ?
je ne saisis pas la question exactement. Toute personne qui a appartenu à un club d'échecs doit apprendre à écrire et lire une partie, notamment pour les tournois. Et, by the way, pourquoi fxg5, c'est pas du tout le coup le plus répandu, et je doute qu'on le retrouve au cours d'une rencontre Kasparov-Deep blue, peu importe le sens d'ailleurs. Un simple e4 ou Cf3 de début de partie aurait été largement suffisant.
Si la question était de savoir si je mémorise les grandes parties, alors non. Les échecs sont un divertissement, pas une passion pour moi. C'est d'ailleurs pour ça que je ne suis plus dans un club.

Citation :
C'est la grande différences entre un INTJ et un INTP : l'INTP à une vison du monde théorique et uniquement théorique. INTJ doit trouver une mise en forme concrète. L'INTP à une vision large, L'INTJ une vision plus réductrice parce que soumise à la loi de la pesanteur.
Ça aussi c'est vrai. On peut reformuler cependant: L'INTJ étudie les probables et va resserrer son champ pour se focaliser sur le champ qu'il choisit, là ou l'INTP va étudier tous les possibles, et se laisser un maximum d'options ouvertes. L'un est plus réduit mais plus profond, l'autre plus diversifié et étendu. Aucun des deux n'est mieux que l'autre, ils ont tous des avantages et des inconvénients. Rien à voir avec la pesanteur encore, pas le bon mot utilisé ici.

Citation :
Pour finir, et selon la loi de synchronicité Junguienne, si tu ne fais pas le nécessaire pour accéder à ce que tu désires, la réalité va t'inciter à le faire sous forme d'embûches, ce que je ne te souhaites pas.
Planifier sa vie et agir pour qu'elle concorde au plan c'est justement faire le nécessaire pour accéder à ses désirs. Planifier c'est pas juste pour le fun et la beauté du truc. Et pour le moment, j'ai tout ce que je souhaites et suis parfaitement comblé, notamment grâce aux choix effectués, c'est gentil de t’inquiéter xD.

Citation :
J'estime en toute empathie Very Happy qu'il vaudrait mieux que tu prennes les devant et aller vers ce qu'il y a meilleur pour toi.
T'as rien a estimer, on appelle ça un jugement de valeur. Gardes ton empathie, tu sembles déjà en avoir peu, c'est une ressource rare pour toi. Sinon, j'ai déjà ce qu'il y a de meilleur pour moi, merci Smile

Au fait, jouer sur les pseudos (rockman - cartman), c'est faire preuve d'un manque de respect des plus élémentaires.

_______________________________________
Le Chat a écrit:
Une fille mérite 3 claques ou s'ignore, une femme se respecte.

Corneille a écrit:
Je suis jeune il est vrai; Mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scorpus
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 36
Lieu : lyon
Inscription : 31/01/2016
Messages : 87

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Ven 05 Fév 2016, 20:31

c'est ce que tu vaux, et pas plus cartman, c'est comme cela que j'évalue ceux qui critiquent sans rien apporter au débat...

_______________________________________
In cauda venenum est
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedren
Usurpateur du Forum
Usurpateur du Forum
avatar

Type : ISFP 4w3 Sp/Sx refoulé
Age : 29
Lieu : Bordeaux
Emploi : Jurisconsulte
Inscription : 01/06/2012
Messages : 1280

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Ven 05 Fév 2016, 20:43

Rockman a écrit:
Waw, j'ai attiré mon premier stalker sauvage avec scorpus. J'apprécie tes attentions, mais je suis déjà en couple mon vieux.

Citation :
Ce qui m'interpelle chez toi c'est comment peux-tu argumenter scientifiquement contre une matière que tu n'as, manifestement, jamais étudié ?
Comment peut-tu autant répondre et aussi peu lire? J'ai précisé me renseigner sur un sujet avant de répondre, et ai demandé à de multiples reprises des ouvrages ou textes de référence.
Et il ne me semble pas avoir fait d'erreur sur les faits. En revanche, ce n'est pas ton cas (Prométhée? INTJ "Ne"), et donc il est préférable de regarder devant chez soi avant de critiquer, ne penses-tu pas? ou au moins de venir avec des exemples et une argumentations solide.

Citation :
Si, comme tu le dis, tu brassais des concepts, comment peux-tu en exclure un de ton champ de vision analytique ?
Je brasse rien du tout, je ne sais pas ou tu vas chercher ça. Et conclure qu'un concept, c'est tout moisi d'une point de vue rationnel, c'est pas exclure. Faut revoir tes définitions, parce qu'exclure, c'est juste pas prendre en compte, ignorer les faits.

Citation :
Détonnant megaman, que ta question intervienne lors de mon changement de "statut".
INTj ou INTP ?
Étonnant que tu penses que mes posts ont un rapport avec toi. Un petit souci d'égo?

Citation :
D'autre part, et sans doute est-ce que je me trompe, mais pour se connaître, il est nécessaire de sortir de sa zone de confort. Tu écris ne rien faire sans passion, ce que je conçoit très largement.
Et pourtant, d'après ce que tu écris, tu as planifié ta vie autour de besoins purement organiques.
Outre que l'affirmation est juste bancale, effectivement, j'ai du mal à faire des choses qui ne me plaisent pas. Donc je fais en sorte que tout dans ma vie me plaise.
En revanche, j'ai planifié ma vie dans la plupart de ses aspects, pas autour de besoins "organiques". J'ai parlé de voyages, de passions. Erreur de lecture, sans doute.

Citation :
Si je me fie au profil INTJ de dividendes.ch, un INTJ préfèrera manger des chips dans un HLM si cela lui permet de continuer à étudier et pratiquer ses violons d'Ingres...ça ne parles pas de zone de confort.
Allez au creux de ses matières implique pour le INTJ un risque qu'il est prêt à prendre pour créer les conditions d'applications de ses théories.
Mais...c'est vrai ça. On peut appeler ça "avoir le contrôle" sur son environnement. Choisir plutôt que de subir. Ce qui fonctionne également dans mon cas.

Citation :
Pour l'aspect INTP, j'ai joué aux échecs et à cette occasion j'ai rencontré ma différences. Le gars il te racontait la rencontre Kasparov-Deep blue sous la forme Fxg5 et il connaissait toute la partie sous forme de coordonnées....pourrais-tu faire cela ?
je ne saisis pas la question exactement. Toute personne qui a appartenu à un club d'échecs doit apprendre à écrire et lire une partie, notamment pour les tournois. Et, by the way, pourquoi fxg5, c'est pas du tout le coup le plus répandu, et je doute qu'on le retrouve au cours d'une rencontre Kasparov-Deep blue, peu importe le sens d'ailleurs. Un simple e4 ou Cf3 de début de partie aurait été largement suffisant.
Si la question était de savoir si je mémorise les grandes parties, alors non. Les échecs sont un divertissement, pas une passion pour moi. C'est d'ailleurs pour ça que je ne suis plus dans un club.

Citation :
C'est la grande différences entre un INTJ et un INTP : l'INTP à une vison du monde théorique et uniquement théorique. INTJ doit trouver une mise en forme concrète. L'INTP à une vision large, L'INTJ une vision plus réductrice parce que soumise à la loi de la pesanteur.
Ça aussi c'est vrai. On peut reformuler cependant: L'INTJ étudie les probables et va resserrer son champ pour se focaliser sur le champ qu'il choisit, là ou l'INTP va étudier tous les possibles, et se laisser un maximum d'options ouvertes. L'un est plus réduit mais plus profond, l'autre plus diversifié et étendu. Aucun des deux n'est mieux que l'autre, ils ont tous des avantages et des inconvénients. Rien à voir avec la pesanteur encore, pas le bon mot utilisé ici.

Citation :
Pour finir, et selon la loi de synchronicité Junguienne, si tu ne fais pas le nécessaire pour accéder à ce que tu désires, la réalité va t'inciter à le faire sous forme d'embûches, ce que je ne te souhaites pas.
Planifier sa vie et agir pour qu'elle concorde au plan c'est justement faire le nécessaire pour accéder à ses désirs. Planifier c'est pas juste pour le fun et la beauté du truc. Et pour le moment, j'ai tout ce que je souhaites et suis parfaitement comblé, notamment grâce aux choix effectués, c'est gentil de t’inquiéter xD.

Citation :
J'estime en toute empathie Very Happy qu'il vaudrait mieux que tu prennes les devant et aller vers ce qu'il y a meilleur pour toi.
T'as rien a estimer, on appelle ça un jugement de valeur. Gardes ton empathie, tu sembles déjà en avoir peu, c'est une ressource rare pour toi. Sinon, j'ai déjà ce qu'il y a de meilleur pour moi, merci Smile

Au fait, jouer sur les pseudos (rockman - cartman), c'est faire preuve d'un manque de respect des plus élémentaires.

scorpus a écrit:
c'est ce que tu vaux, et pas plus cartman, c'est comme cela que j'évalue ceux qui critiquent sans rien apporter au débat...

Rien qu'à la lecture de ces deux posts, il n'est guère difficile d'identifier celui qui n'apporte rien au débat. Mais mieux vaut ne rien apporter que colporter des inepties telles que ces allégations sur l'astrologie, Ouranos qui a apporté le feu, l'INTJ Ne ou "chessmate" Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scorpus
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 36
Lieu : lyon
Inscription : 31/01/2016
Messages : 87

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Ven 05 Fév 2016, 21:02

ok vous avez gagné jme barre...jsuis une truffe et vous, vous êtes vraiment trop fort...

_______________________________________
In cauda venenum est
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1803

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Ven 05 Fév 2016, 21:10

.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."


Dernière édition par dorloth le Lun 08 Fév 2016, 00:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoka
Aucun rang assigné


Age : 37
Lieu : France
Inscription : 29/03/2015
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Dim 07 Fév 2016, 11:36

Bon...  Dédaigneux

Merci Mallolo et Moeghan pour avoir tenté de dissoudre le conflit d'une manière qui, dans la forme, évite le triangle de karpman.
Et les autres, pour avoir aussi participé dans le fond.
factuellement parlant, j'ai pu prendre des notes Adoration
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moeghan
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISFP Grumpy
Age : 31
Lieu : Forums mbti anglophones.
Emploi : Séparer le bon grain de l'ivraie et étudier les fonctionnements de chacun ;)
Inscription : 07/07/2015
Messages : 268

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Dim 07 Fév 2016, 11:51

Choki a écrit:
triangle de karpman

Chouette j'ai appris un nouveau terme du coup, merci.

_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guinea Pig
Disciple de Caligula
avatar

Type : FNSJ 7w3
Age : 37
Lieu : Belgique
Emploi : -
Inscription : 08/06/2014
Messages : 1007

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Dim 07 Fév 2016, 12:40

Choki, je n'ai pas compris ce qui te faisait hésiter entre INTJ et INTP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoka
Aucun rang assigné


Age : 37
Lieu : France
Inscription : 29/03/2015
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ? Dim 07 Fév 2016, 14:23

Guinéa Pig,

je questionne pour 2 raisons.

D'abord, le "travail sur soi" :
avoir la certitude de son type mbti, c'est mieux.
Notamment à cause des fonctions. Intp et intj, c'est une lettre de différente, mais la dynamique des fonctions n'est pas du tout la même...

Ensuite, je questionne pour apprendre.
C'est intéressant d'avoir des reformulations et d'autres points de vue sur un trait de carac ou un concept que tout le monde tient, certes, pour acquis, mais que je juge imparfaitement clair. Améliorable.

je veux dire,
je pourrais ouvrir un sujet après une certitude définitive sur mon profil mbti,
histoire de clarifier un concept du modèle.

Y a pas 36000 forums francophone sur le mbti,
donc ouvrir un sujet sur un point me parait intéressant, des lecteurs pourraient se "débloquer".
Au moins.

Au mieux, je crois possible de beaucoup mieux tout reformuler.
Notamment en se concentrant sur les fonctions, style :
L'intj : Ni - Te - Fi - Se.
Fi intervient de manière créative après Te qui a structuré et planifié (donc au sein de ce squelette).
Idem pour la "certitude d'avoir raison" : quand il s'exprime, ce n'est plus pour échanger, il est dans le jugement à ce moment.

-> Si on valide cette dynamique des fonctions,
pourquoi ne pas le dire dès le début ? et à chaque présentation de ce mbti-type ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: INTP ou INTJ ?

Revenir en haut Aller en bas
 

INTP ou INTJ ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» INTP ou INTJ ?
» INTP > INTJ
» Couple - Homme INTP avec Femme INTJ
» Bonjour, INTP ou INTJ.
» INTP ou INTJ ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Rechercher son type-