Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Nouveau venu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mastox
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 33
Lieu : st malo
Emploi : Cherche toujours
Inscription : 28/07/2011
Messages : 2

Message(#) Sujet: Nouveau venu Jeu 28 Juil 2011, 17:08

Bonjour à tous,

Voilà je viens de faire le test MBTI, et mon profil est donc INFP dans lequel je me reconnais à 100%

J'ai 27 ans, un bac scientifique en poche, et malgré 6 ans de faculté, je n'ai obtenu aucun diplôme. J'ai depuis mes 20 ans travaillé en restauration l'été, et à 24 ans j'ai trouvé un CDI à mi-temps dans une petite sandwicherie tenue par quelqu'un dont je partage les valeurs, c'est pourquoi ça à été un plaisir pour moi de travailler là-bas. Mais voilà, mes rêves de grands espaces, de voyages, et de trouver comment panser le monde m'ont amené à démissionner en Juin dernier.

Il faut dire aussi que la dernière année que j'ai passé à été assez malheureuse, je me sentais un peu comme un dauphin qui se laisse mourir au fond de sa piscine. Etant jeune, je me suis toujours plus ou moins vu comme un héros de jeu de rôle (comme final fantasy, ou tales of symphonia), vous savez celui qui dès 12 ans se trouve à avoir la lourde tâche de sauver le monde, et plus je vieilli, plus j'ai le sentiment que ça ne vaut pas le coup, que les hommes sont trop stupides, qu'ils ne méritent pas d'être sauver, et que leur capacité d'auto-destruction est trop forte pour que je puisse les aider. Je sais bien que c'est un peu bête de vouloir "porter le monde sur ses épaules", mais j'aimerais que les choses avancent dans le sens de mes idées, mais dans la société actuelle, c'est tellement difficile. Un exemple concret ; je n'ai pas de téléphone portable, ni de voiture, j'essaie de me déplacer en train ou en co-voiturage, mais c'est vraiment vraiment pas évident, et pourtant vu la tendance actuelle, nous devrions tous tendre vers un mode de vie sans voiture, et sans ces autres accessoires stériles comme les e-phone, appareil photo numérique, tablette apple etc ... Bref je ne me sens pas à place dans la sociéte, et pire, je n'y trouve pas ma place.
Un jour j'ai lu into the wild, je me suis senti vraiment très proche de alexandre supertramp (d'ailleurs avant d'avoir fait le test, j'étais persuadé que tout le monde se sentait proche de ce personnage, mais le test m'a ouvert les yeux sur le fait que seul les idéalistes devaient se sentir proche de lui), et j'avoue qu'à l'heure actuelle, si je n'arrive pas trouver ma voie, je suis bien décidé dès le printemps prochain à prendre un sac à dos, 5 kg de riz et partir sur la route.

Je connais une autre personne, qui je pense à le même profil INFP, et elle est aussi malheureuse que moi, voire pire (elle a des idées suicidaire), et du coup je ne pense pas que partager avec elle soit la plus brillante idée en ce moment, et pourtant quand je vois sa détresse (que je comprend tout à fait), je me sens investi du devoir de lui venir en aide ( en pensant que ça m'aiderait personnellement de rendre quelqu'un mieux dans sa peau), mais en bon INFP, cette personne tiens absolument à ne pas recevoir d'aide afin de vaincre ses soucis par elle-même. Enfin à peu près tous les profils INFP que je connais (ou que je perçois comme des INFP) sont aussi mal à l'aise que moi, je ne connais aucun idéaliste qui soit en harmonie parfaite dans la société.


Pour terminer mon premier poste sur ce forum par une note plus gaie, je viens donc aujourd'hui de faire ce test, et je crois que déjà je me sens mieux, je comprends maintenant pour quoi je passe tellement temps à essayer de trouver le sens de ma vie, pourquoi je me tue a essayer de rendre le monde meilleur autour de moi (au point d'en oublier de prendre soin de moi), et sachant tout cela, je sais dorénavant qu'il faudra que je prenne un peu plus soin de moi, qu'il me faudra également travailler sur moi-même pour ne pas systématiquement rejeter toutes personnes dont les valeurs ne sont pas les miennes, et qu'il me faudra plus communiquer quand des choses me tourmentent plutôt que d'attendre que le calice soit trop plein et d'un coup rentrer dans un excès de colère que personne n'est en mesure de comprendre. Et chose assez rassurante également, mon petit frère à le profil ENFP et nous sommes très proches.

Voilà, il y a beaucoup de choses dont j'ai parlé ici que je n'ai jamais partagé avec personne, mais l'aspect neutralité du forum rend les choses plus facile, et je sais que serais lu par d'autres idéalistes, ce qui rend la tâche plus facile.

Merci et désolé si tout est un peu brouillon.


Dernière édition par mastox le Ven 29 Juil 2011, 09:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmet
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 29
Lieu : Bruxelles
Emploi : Etudiant
Inscription : 28/11/2009
Messages : 48

Message(#) Sujet: Re: Nouveau venu Jeu 28 Juil 2011, 17:31

Bienvenue parmi nous!

En tant qu'INFP, je me suis reconnu dans certains aspects de ta vie, comme le fait de ne pas se sentir à sa place dans la société, et aussi dans le fait de vouloir aider les autres au point de s'oublier soi-même.

Comme tu le dis, le MBTI permet de constater qu'on est pas si bizarre que ça (enfin, quand même beaucoup :P ), et qu'il est important de pouvoir travailler sur certaines facettes de sa personnalité.

Et concernant ta connaissance INFP, je pense qu'il est important de lui montrer qu'il y a quelqu'un à ses côtés, prêt à l'écouter et l'aider, même si elle se montre fermée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luna lovegood
Pionnier
avatar

Type : INFP
Age : 38
Lieu : heu...
Emploi : j'en change bientôt
Inscription : 28/04/2009
Messages : 113

Message(#) Sujet: Re: Nouveau venu Mar 02 Aoû 2011, 17:40

Oui, bienvenue!

Tu sais, je me reconnais un peu dans ce que tu décris: le sentiment qu'essayer de rendre le monde meilleur ne sert à rien, etc. Pour moi, la difficulté, c'est de trouver une sorte de paix intérieure, d'accepter les autres et de s'accepter soi-même.

Depuis peu, j'y arrive un peu mieux. Mère Térésa (qui était soit ISFJ, soit INFJ, soit INFP, ça varie selon les sites) disait qu'on ne peut peut-être pas faire de grandes choses mais qu'on peut faire des petites choses avec amour. J'essaie d'en faire de mon côté et au final, je trouve ça gratifiant. Même si on ne peut pas soutenir toutes les causes du monde, ça fait du bien de bosser pour quelques-unes et au moins, ça aide quelques personnes. Enfin, c'est mon avis perso.

Une dernière chose: ton amie INFP voit-elle un psy? Ce serait peut-être une bonne idée si elle ne se sent vraiment pas bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mastox
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 33
Lieu : st malo
Emploi : Cherche toujours
Inscription : 28/07/2011
Messages : 2

Message(#) Sujet: Re: Nouveau venu Mar 09 Aoû 2011, 13:27

Bonjour,

Merci de vos réponses !

Pour mon ami, j'essaie depuis déjà quelques jours de l'inciter à consulter, mais pas moyen d'en parler.

Sinon, j'aime beaucoup "on ne peut peut-être pas faire de grandes choses mais qu'on peut faire des petites choses avec amour", c'est vraiment une belle philosophie de vie.

Autre chose, en feuilletant plus attentivement le site MBTI, j'ai vu que les INFP auraient tout à gagner en n'abusant pas des phrases "comme tu veux", "t'en fait pas pour moi", "peut-être de toute façon ça m'est égal"
J'ai toujours vécu en collocation (interne depuis 15 ans, puis en collocation jusqu'à l'année dernière), et je me rend compte à quel point j'ai toujours suivi le mouvement, inciter les autres à avancer dans leur projet, faire toujours des concessions pour ne pas déranger, ou aider mes amis. Bref, eux à l'heure actuelle ils sont aux quatre coins du monde, avec de bon diplômes bien finalisé, et moi j'me trouve là (encore en france^^) à 27 ans sans diplômes. Enfin, je savais que quelque chose me "rongeait" de l'intérieur, mais je n'avais jamais su l'exprimer, mais maintenant, je vois plus clair ^^
J'ai passé à mon temps à m'occuper des autres, et j'ai complétement mis de côté mes véritables envies, et aujourd'hui, ben j'me retrouve tout seul, et je manque d'armes pour attaquer la vie ^^
Bon, ben me reste plus qu'a reprendre mes études :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exil
Pionnier
avatar

Type : INFJ
Age : 33
Lieu : Vingt mille sous les mers
Emploi : Cachalot
Inscription : 18/03/2011
Messages : 895

Message(#) Sujet: Re: Nouveau venu Ven 12 Aoû 2011, 16:15

@mastox a écrit:

Un jour j'ai lu into the wild, je me suis senti vraiment très proche de alexandre supertramp (d'ailleurs avant d'avoir fait le test, j'étais persuadé que tout le monde se sentait proche de ce personnage, mais le test m'a ouvert les yeux sur le fait que seul les idéalistes devaient se sentir proche de lui), et j'avoue qu'à l'heure actuelle, si je n'arrive pas trouver ma voie, je suis bien décidé dès le printemps prochain à prendre un sac à dos, 5 kg de riz et partir sur la route.

Si véritablement l'envie de "vagabonder" se fait insistante, alors ne cherche pas, c'est qu'il te faudra passer par là pour espérer trouver ta voie, le reste n'étant que prétexte pour ne pas avoir à prendre tes responsabilités et assumer tes véritables aspirations.
Je l'ai fait, et le referai tant qu'il le faudra...

En ce qui concerne Alexander supertramp, j'ai vu le film à sa sortie, et je me suis également senti très proche de lui. Comme toi, je n'arrivais pas à admettre qu'on puisse ne pas adhérer à l'idéal qu'il incarne (lui et d'autres INFP), et m'offusquais quand on réduisait son individualisme à de l'égoïsme, son intransigeance morale à du mépris et de l'insensibilité, ou son issue tragique à un échec cuisant révélateur de l'inconséquence d'un tel idéal.
Un de mes amis a relevé dans le film une phrase qui lui a fait irrésistiblement penser à moi, et qui je crois résume très bien l'action simultanée de (Fi) en dominante et (Te) en inférieure sous l'influence de (Ne) - quand sa sœur narre en voix off : "il se jugeait et jugeait les autres suivant un code moral extrêmement rigoureux, courant toujours le risque de se retrouver seul "....




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
no_id
Aucun rang assigné


Type : INFP
Age : 30
Lieu : france
Emploi : haha
Inscription : 26/05/2011
Messages : 10

Message(#) Sujet: Re: Nouveau venu Dim 04 Sep 2011, 23:03

La morale trop rigide semble venir d'une sorte de empathie mal placée et d'une grande peur a exprimer ses affect.

Citation :
Pour moi, la difficulté, c'est de trouver une sorte de paix intérieure, d'accepter les autres et de s'accepter soi-même.

+1
C'est tres compliqué... Cela prend pour moi la forme d'une nécessité d'alterner entre des phases ou je suis a peu pres sociable puis une autre ou je me recentre sur moi meme en essayant de rejeter un maximum "l'exterieur", en me demandant ce qu'est le vrais "moi", re entrer en contact avec mes valeurs/ ce que j'aime/ce que j'aime pas/ce avec quoi je suis resté trop longtemps attaché pour rien... J'ai eu souvent l'impression d'être a la limite d'un trouble de la personnalité, et c'est probablement vrait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FreeSpirit
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 47
Lieu : Planète Terre
Emploi : Activateur d'énergie - Magnétiseur - régulateur social ... et chef de projets informatiques
Inscription : 12/10/2011
Messages : 1

Message(#) Sujet: Re: Nouveau venu Mer 12 Oct 2011, 15:44

Salut à toutes et à tous,

Basé sur ma propre expérience d'INFP (je le sais depuis hier), je pense que la 1ère étape est d'accepter le fait que nous n'avons pas le profil correspondant à la société dans laquelle nous vivons : celle de la performance, du conformisme, etc.
Une fois dit et (un peu) acceptée : ça va mieux.

Malgré celà, il faut manger et boire pour vivre donc il faut faire quelques concessions avec le monde qui nous entoure pour subvenir à nos besoins de bases vitaux. Cela signifie apprendre à vivre avec nos contradictions et paradoxes : oui, j'ai un iPhone car je me déplace pour mon boulot et que ça m'est utile. Par contre, mes proches savent que lorsque je pars en vacances, je déconnecte tout : silence radio, mode "recharge" ... ;-)

Je peux dire aujourd'hui que je suis un INFP heureux Cool même si je me considère toujours comme un extra terrestre. La différence est, qu'aujourd'hui, je l'assume plus que lorsque j'étais plus jeune.

J'ai commencé le saxophone à 33 ans, le naturisme à 27, etc. etc.
Bref. Je vis autant que possible mon idéalisme et ma connexion toute personnelle à la Nature, à moi, à la spiritualité (et non à la religion) etc. etc.

Parfois, c'est le grand écart entre mon boulot alimentaire (dans l'informatique) et mes aspirations profondes.
Cependant, c'est ce boulot qui me permet aujourd'hui d'être passer à temps partiel, par choix, pour avoir du temps tout en ayant assez d'argent pour partir en couchsurfing, recevoir des étrangers, faire de la voile (quel bonheur de larguer les amarres ! ... dans tous les sens du terme), etc.

Je vis en périphérie de ville même si la nature sauvage me manque donc je me fais des ballades seul, parfois, loin de tout. J'ai pas mal prospecté autour de chez moi pour réussir à trouver un coin vraiment paumé.

Je suis allé faire du wwoofing à Hawaii chez des anciens hippies, à vivre dans une yourte sans électricité pendant 5 semaines, à poil 24/24, à récolter des bananes, avocats, etc. à me faire réveiller la nuit par des sangliers autour de la yourte, etc.

Je suis délégué syndical pour faire changer, lentement mais surement les conditions de travail de mes collègues. Objectif premier : libérer la parole, au moyen de médiation organisée parfois. Je m'éclate dans ce travail de proximité, profondément humain.

Ayant découvert le magnétisme, je suis également auto entrepreneur dans ce domaine maintenant. Après chaque consultation, je me sens bien car à ma place, dans l'écoute et l'aide à l'autre. J'arriverai peut être à en vivre un jour. Pour l'instant, cela ne me rémunère pas assez pour en vivre. C'est ainsi, je l'accepte.

Si je voulais résumer, je dirais que le plus difficile est d'accepter le monde qui nous entoure et semble ne pas nous correspondre. Je me sens devoir gagner des parcelles de liberté et je parviens à les trouver, à les construire, à les partager avec quelques rares personnes mais uniquement dans le cadre de profondes amitiés et compréhension mutuelle.

J'aime par dessus tout une citation de Fontenelle : "Ne prenez pas la vie au sérieux, de toute façon vous n'en sortirez pas vivant !" Wink

Que la Force soit avec Vous !
Simplement

FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.activateurdenergie.fr/
erache
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 33
Lieu : La Réunion
Emploi : "Informaticien"
Inscription : 03/04/2008
Messages : 114

Message(#) Sujet: Re: Nouveau venu Jeu 27 Oct 2011, 08:29

Génial ton post FreeSpirit... c inspirant même si pour l'instant ce que tu dis me semble insurmontable... Petit à petit... un de mes gros défauts, je veux TOUT, tout de suite ^^

Merci en tout cas pour ton témoignage Smile

_______________________________________
Etre heureux, ce n'est pas nécessairement confortable (Thomas d'Ansembourg)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Nouveau venu

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouveau venu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» david , un nouveau venu en lettre moderne ?
» Nouveau venu !
» nouveau venu
» nouveau venu sur votre forum
» tout nouveau venu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-