Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 MBTI et religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rex
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESFJ 2W3
Age : 39
Lieu : .
Inscription : 12/11/2014
Messages : 275

Message(#) Sujet: MBTI et religion Dim 04 Jan 2015, 09:48

A-t-on identifié des profils plus "sensibles", plus perméables aux croyances religieuses et à la spiritualité ?

Merci
Adoration

_______________________________________
« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres avoir le dessus sur votre voix intérieure. Et, le plus important, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. Tout le reste est secondaire. »

« Le coeur a ses raisons que la raison ignore.»

« On ne demande pas aux poissons de savoir grimper aux arbres! »

https://youtu.be/cE_nlt222FQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montesquieu
Aucun rang assigné


Type : INTP (5w6)
Age : 32
Lieu : France
Emploi : A la croisée des chemins
Inscription : 25/08/2014
Messages : 236

Message(#) Sujet: Re: MBTI et religion Dim 04 Jan 2015, 13:13

J'aurais tendance à penser intuitivement que les tempéraments Gardiens (SJ) seraient les plus sensibles à la Religion dans la mesure où ceux-ci sont sensibles à la tradition et à l'ordre établi et en sont les gardiens.

_______________________________________
Certains ont des tendances suicidaires, d'autres des tendances sadomasochistes, moi, j'ai des tendances J...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/Montesquieu
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: MBTI et religion Dim 04 Jan 2015, 14:14

Revenir en haut Aller en bas
Titiwilly
Agneau de Dieu
avatar

Type : INFJ
Age : 21
Lieu : Paris
Emploi : :-)
Inscription : 10/11/2013
Messages : 884

Message(#) Sujet: Re: MBTI et religion Dim 04 Jan 2015, 17:20

Ça varie en fonction des individus (j'ai l'impression de dire ça trop souvent Réflexion intense ), disons que tout le monde est plus ou moins susceptible d'adopter des croyances religieuses et qu'en fonction du type ils n'auront pas la même approche.


Je ne pense pas que certains types soient prédisposés à l'athéisme ou au zèle religieux, ça me parait hasardeux d'envisager les choses comme ça. Il faut garder en vue que l'athéisme en tant que mouvement massif est une tendance récente dans l'histoire des idéologies, et que les humains ont comme une tendance "naturelle" a vouloir porter des interprétations surnaturelles aux phénomènes du vivant, à envisager une forme de survivance de l'être par delà la mort (au travers du concept d'âme, d'enfer/paradis etc), à vouloir donner une cohérence infaillible à l'ordonnancement du monde (le monde est harmonieux parce que les dieux/Dieu/telle entité supérieure l'a pensé ainsi), ou encore à suivre une hygiène de vie personnelle et/ou des modes d'organisation sociale qui soient justifiés par leur cohérence avec un modèle supérieur (certains vous diront par exemple que la chose qui nous pousse à être moral, c'est de craindre Dieu, ou encore de veiller à son karma). 


Allier systématiquement les croyances religieuses à "l’irrationalisme", c'est une faute de jugement qu'il faut se garder de commettre : les (N)T ne sont pas nécessairement moins disposés à la spiritualité, et leurs croyances religieuses éventuelles ne sauraient se justifier uniquement par un "côté F enfoui", quelque attachement "puéril" à des croyances "enfantines". C'est une opinion courante, et pourtant l'athéisme est en soi plus matérialiste que rationnel (à propos de matérialisme et de rationalisme : http://mbti.forumactif.fr/t2477-questionnaire-philosophie ). La plupart des INTP que je connais sont au moins déistes, dans la mesure ou l'existence d'une entité supérieure/transcendantale fait partie de leur vision logique du monde. On se souviens tous du postulat de Descartes sur l'existence de Dieu, qui est souvent l'objet de moqueries tant il semble opposé à la démarche cartésienne même, mais il faut bien voir que dans son optique, un monde sans Dieu est un monde qui n'a aucun sens. 


Car Descartes comme beaucoup d'autres sont largement tributaires de l'état d'esprit de leur temps (au même titre que nos athées modernes). La religion est aussi un processus social, et beaucoup d'individus ont une spiritualité qui leur est directement héritée de leur éducation, c'est pourquoi si l'on vous a appris dès l'enfance que Dieu était à l'origine de toute chose et qu'il veillait sur le monde, c'est naturellement plus facile de l'envisager ainsi. La cohérence même du monde va reposer sur ce type de postulat. A l'inverse, moi qui ait été élevé dans un milieu très athée, il m'est impossible d'accepter spontanément l'idée de Dieu, je commence tout juste à m'intéresser aux phénomènes religieux et à les comprendre au delà du cadre de pensée ultra-matérialiste qu'on m'a imposé. 


Tout ça pour dire que je ne vois pas forcément de profils MBTI plus "perméables" que les autres à la spiritualité, tout être doué de conscience étant a priori en quête de sens et de réponses aux questions existentielles. Je veux dire par là que c'est pas possible de juste vivre sa vie, à un moment tu te pose des questions. Soit les réponses auxquelles l'on t'a accoutumé dès ton plus jeune âge te conviennent, soit elles ne te conviennent pas assez ou pas du tout et tu te mets alors à chercher des explications ailleurs. 



En fonction des individus, ces questions peuvent être plus ou moins fréquentes ou intenses, et là le type MBTI peut intervenir. Peut-être que les NJ sont plus intensément versés sur ce genre de questions proprement métaphysiques, puisque le Ni les prédispose à penser le monde à travers des structures englobantes / totales, à vouloir que toute chose de ce bas monde converge vers "quelque chose", ait une source et, pourquoi pas, un but ; suivant le raisonnement par induction. 


Quand aux SJ, leurs préoccupations seront généralement moins portées vers la métaphysique que sur l'hygiène de vie, de par leur attirance pour les cadres précis, les règles fixes régissant la vie en société (SFJ), la gestion au jour le jour du foyer/des biens (SxJ), l'éthique personnelle/intime (STJ) etc... il faut savoir comment "vivre au quotidien", comment vivre d'une manière qui soit saine/morale/stable. Cela fait aussi partie de la spiritualité, indéniablement. 


Les IxFP sont sans doute les plus sensibles aux questions d'éthique comportementale personnelle, et cela ramène bien souvent à une quelconque forme de spiritualité, voire de religiosité. En effet, la vision de la morale que procure le Fi est intrinsèquement subjective, par opposition à la moralité Fe plus "objective" ; par objective, il faut entendre qu'elle dépends de l'extérieur : on est moral parce que c'est le contrat social, c'est le vivre ensemble ; on est moral pour les autres et en tout cas par rapport à eux d'avantage que pour soi. Pour le Fi c'est différent, on est moral avant tout parce que l'on désire atteindre un idéal de "pureté" individuelle, une véritable quête de soi. Hors les différentes religions abondent en ce sens, et contiennent une dimension de pureté et d'absolu que ne pourra jamais comporter la "morale laïque" (morale objective et relativiste s'il en est). C'est assez fréquent pour des IxFP, qu'ils soient athées ou adeptes d'une religion à la base, de passer par de longues phases de questionnement spirituel et de se renseigner sur les différentes religions, pour savoir qu'est-ce qui correspondrait le mieux à leur "quête" interne. Cela vaut également pour les ExFP mais ces derniers sont naturellement moins tournés vers l'introspection, en général plus susceptible de s'intéresser à ces questions là une fois passé un certain âge. 


Dire que les STP seraient pleinement prédisposés au matérialisme pur ne serait pas totalement vrai. Eux aussi finissent par se poser des questions, et parfois la sécheresse matérialiste / nihiliste de l'athéisme ne leur convient pas. Nous avons tous une idée des effets que procurent le Ni en inférieur sur la psyché d'un individu : une même tendance à "l'absolutisme intellectuel" que les NJ mais avec un côté potentiellement plus débridé et infantile. En réalité, beaucoup de mouvements religieux un peu marginaux/underground doivent compter dans leurs rangs bon nombre de STP. Certains peuvent même développer une sorte de complexe du messie, ils ont l'impression de détenir la vérité face aux foules aveugles qu'il faut sauver de la perdition (NFJ-style). 


Quels types sont les plus susceptibles d'avoir spontanément la foi, ça je n'en sais rien. Je connais mal ce sentiment, en tout cas dans sa forme "brute" (intuitive, sans médiation, sans le recours de l'éducation). J'invite ceux qui s'y connaissent mieux sur la foi spontanée en Dieu à m'éclairer de leurs lumières Réflexion intense 


Pour résumer, tout le monde est potentiellement perméable à la spiritualité, mais chacun tendra à y trouver son compte dans tel ou tel aspect plus particulier, ou à approcher la spiritualité en premier lieu par certains biais. 


Donc voilà, j'espère avoir répondu à ta question Smile 

_______________________________________
« L'anarchie profite toujours à quelqu'un ; souvent aux grands, jamais aux petits. » - J.Bainville

« Platon m'est cher, mais la vérité me l'est d'avantage. » - Aristote

« L'homme a voulu tuer Dieu, et il est en train d'en crever… » - M.de Corte

«2 Timothée 4 : Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables...»  

«Ecclésiaste 1, 9 : Ce qui a été, c'est ce qui sera, et c'est ce qui s'est fait, et c'est ce qui se fera ; il n'y a rien de nouveau sous le soleil.»


****
http://www.senscritique.com/Titiwilly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: MBTI et religion

Revenir en haut Aller en bas
 

MBTI et religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MBTI et religion
» TEST: Quelle religion vous correspond?
» Le culte des images dans la religion chrétienne
» Une religion est-elle une secte qui a réussi ?
» LA SUPERSITION ennemie de la Religion: SPINOZA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-