Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Votre évolution personnelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mzinchaleft
Aucun rang assigné
Mzinchaleft

Type : INTJ 6w5
Age : 23
Lieu : France
Inscription : 07/08/2015
Messages : 105

Votre évolution personnelle. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Votre évolution personnelle. Votre évolution personnelle. - Page 2 Icon_minitimeMer 19 Aoû 2015, 16:52

Avez vous de nouvelles attitudes face à la vie ? 

Oui, je suis devenue bien plus flippée qu'avant What a Face
Plus sérieusement, tout ce qui est déroulement des choses, poids de mes décisions, je vois systématiquement le pire arriver. Je soupçonne mon Ni surdéveloppé de manger tout le reste, et ça ne va pas en s'améliorant. J'ai l'impression de devenir de plus en plus pessimiste (voire aigrie) à ce niveau, ça me rassure bof.


Adoptez vous de nouveaux comportements ?

Clairement oui, enfin un en particulier. L'expérience collège-lycée m'a tristement appris qu'être franche tout le temps ça ne marche pas, qu'exprimer son avis sur un sujet sensible mène souvent à un débat de sourds – ce qui m'a permis de développer mon avoidance extrême des dits sujets sensibles. Féminisme, politique, tout ça. Je m'écrase, je fais « oui, oui », parce que – surtout dans le premier cas... – quand on lit des aberrations la personne est trop persuadée pour changer d'avis, donc je ravale ma rage et mes arguments et je la laisse patauger dans ses idées. De ce point de vue je suis passée de « rage extrême couplée à frustration » à « cool, iel est plus bête que moi ! ». Réaliser que les gens (moi comprise, certainement) campent violemment sur leurs positions dans des situations pareilles m'a aidée à relativiser à un degré inimaginable. Tout le monde ne pensera pas pareil, mais je me sens mieux comme ça.

J'ai pas tellement la sensation d'être devenue hypocrite, juste bien plus réservée. Je change de sujet, j'amène les autres à des points morts où y'a juste plus rien à dire avant que le débat soit devenu houleux et on passe à autre chose. Rétrospectivement ça me paraît triste, mais ça m'a permis d'avancer dans la vie et surtout de mieux m'intégrer dans les environnements où ça se passait rarement bien, j'en reparle plus bas.

Après ça ne veut pas dire que je la ferme systématiquement, bien au contraire, puis quand je vois que c'est trop tard je mets mon Te sur la table et là je vais naturellement chercher à avoir le dernier mot... Surtout qu'en grandissant j'ai appris des trucs (… normal?), autant m'en servir. Comme beaucoup je suis plus à l'aise à l'écrit aussi, donc c'est surtout IRL que j'ai tendance à m'écraser avant que ça ne parte trop loin.


Avez vous réussi à régler des problèmes majeurs dans votre vie ?

A mon grand dam j'ai plus réussi à en causer qu'autre chose je crois. /Le/ problème majeur c'est ma santé, comme elle ne va pas en s'améliorant réellement ça me préoccupe, et paf cercle vicieux de somatisation et autres trucs sympas… Faut que j'y travaille, mais mon côté parano pessimiste ne m'aide pas vraiment.

Outre ça, j'ai quand même réussi à arranger l'un de mes plus gros problèmes: l'intégration en société (surtout dans un cadre scolaire). Après avoir passé le collège à être l'intello avec des goûts underground harcelée, je pensais refaire ma vie avec le lycée et ce fut un échec critique. C'était le collège, mais en pire.
En revanche, le passage dans les études supérieures a tout changé et je ne sais pas vraiment pourquoi. C'est un environnement principalement masculin -- promo de 300, environ 10/15 filles, et pour une raison qui m'échappe je me suis fait des potes très vite, voire une réputation (plus menaçante qu'autre chose, contrairement à d'autres nanas de la promo) et pour les premières fois de ma vie entière j'ai pu aller en cours presque avec le sourire aux lèvres. J'insiste sur le presque, ça demande quand même à ce que j'ai pris douze cafés bien noirs avant de partir à 7h quoi.

Bref, ces années post-bac m'ont permis d'être ENFIN détendue en cours, ce qui a nettement amélioré mon propre comportement ; précédemment j'avais tendance à sévèrement me braquer vu que, bah, globalement je ne m'entendais avec personne et donc toute personne m'adressant la parole je le prenais comme "là je te parle, demain je te fais une crasse".

Ça peut paraître idiot, mais j'ai aussi arrangé un gros souci qui est : la communication avec mon père. Et là c'est le MBTI qui m'a aidée :') réaliser qu'il est INTJ m'a permis de bien mieux appréhender nos conflits (qui se multipliaient avec le temps et commençaient réellement à me pourrir la vie).


Réussissez vous à faire aujourd'hui ce dont vous rêviez auparavant mais n'étiez tout simplement pas capable de le faire ?

Je sais depuis peu mener une équipe de gens qui ne fonctionnement absolument pas comme moi et ce sans me faire détester. Et ça c'est vraiment, mais alors vraiment trop cool. Satisfaisant pour moi qui ai une méchante tendance à vouloir diriger… Cette année j'ai pu mener un projet avec un mec qui était très vraisemblablement ENTJ, je n'ai jamais travaillé aussi efficacement je crois.

Avant dès qu'ils s'agissait de projets je prenais systématiquement les rênes, mais à trois jours de la deadline, donc je devais sûrement me métamorphoser en chef tyrannique sorti de l'ombre comme une fleur. Après 2-3 expériences chaotiques (mais des bonnes notes quand même!) maintenant je fais ça dès le début What a Face

Je sais également improviser à l'oral, lors de conférences/exposes/comptes rendus etc. Ça, avant, c'était impossible, j'étais vissée à ma feuille de notes, et si je l'avais pas relue 36 fois j'étais tellement visiblement mal à l'aise que je crois que je filais de la transpi aux jurys.
Je suis pas encore une déesse de l'impro, surtout quand il s'agit d'expliquer correctement la méthode d'Euler à un prof de maths qui me regarde d'un œil morne, mais hé. J'ai fait des progrès.

//

Je suis plutôt jeune, j'estime ne pas avoir grand-chose à dire rétrospectivement sur mon évolution à travers les âges.

Globalement j'ai grandi fille unique, mon enfance a été idyllique, j'étais seule tout le temps dans la cambrousse et ça m'allait. On a quitté notre ferme immense – déménagement que je n'ai jamais accepté, pour passer en ville.
Ceci concordait avec l'entrée au collège et le début des emmerdes, j'ai machinalement développé une haine de la ville parce qu'elle était synonyme de trop de gens. Comme je l'ai évoqué le collège-lycée a été une période chaotique pour ne pas dire noire sur la fin, certainement parce que mon côté NT a crû de manière exponentielle d'année en année, et que je ne cherchais pas à contrôler mon duo Ni-Te, avec le Fi derrière qui me rendait – et me rend toujours bien sûre de moi. J'avais beau être rejetée de partout, en même temps je m'aidais pas trop. En surface je m'écrasais face aux autres parce que je redoutais le conflit, et intérieurement j'étais intimement persuadée d'être la seule personne à fonctionner de manière correcte et à être intelligente à dix kilomètres à la ronde. En tandem j'ai également perdu le peu d'empathie que j'avais, j'en ai à présent zéro, mais ça me va.

C'est récemment, après la fin du lycée que je me suis mise à reconsidérer les autres… et moi-même, aussi. A relativiser à fond pour évider de noircir ma vision des choses.
L'introspection m'a aidée, et le MBTI a su combler le trou noir qui était à la place de ma maigre empathie envolée avec les années collège/lycée.

//

Hé. Après rédaction de ce post je trouve que c'est un chouette sujet, car assez positif dans l'ensemble. Genre ça m'a permis de verbaliser inconsciemment les points où j'estime avoir progressé et c'est assez cool.
Revenir en haut Aller en bas
Sylphira
Mère de Cthulhu
Sylphira

Type : ENT
Age : 33
Lieu : Ma grotte
Emploi : Barbouilleuse et débarbouilleuse
Inscription : 21/03/2015
Messages : 1802

Votre évolution personnelle. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Votre évolution personnelle. Votre évolution personnelle. - Page 2 Icon_minitimeMer 19 Aoû 2015, 18:17

Je me prête à l'exercice. Ca fait partie de ces topics qui sont déterrés une fois de temps en temps. C'est cool.

Avez vous de nouvelles attitudes face à la vie ?

Oui. Peut-être ai-je arrêté de fuir certaines situations. Je continue avec d'autres. J'ai toujours du mal à comprendre certains trucs comme pourquoi certaines personnes semblent m'apprécier spontanément. Sinon je suis un peu plus cynique - un évènement, une décision, une personne, un dénouement : face à deux possibilités, je prendrai surtout en compte la pire. Mais je me fais un peu plus confiance.
J'essaie d'être un peu plus active dans la satisfaction de mes besoins profonds et j'apprends à les reconnaitre un peu plus. Je me sens plus "éveillée" au monde qui m'entoure. C'est loin d'être parfait, hein, je suis encore beaucoup dans ma tête. Mais je notifie plus de choses. (Oui comme le flux d'actu sur FB, mon actualisation au présent fonctionne un peu comme ça.)

Adoptez vous de nouveaux comportements ?

Yeah... Je calme les comportements auto-destructeurs. Un grand pas. Etant la délicatesse incarnée, je les prends à bras le corps et je les fracasse métaphoriquement contre un mur. Je choisis souvent la difficulté, histoire de garder cette image intérieure de "warrior". Le fait est que j'en suis une, que je le sais et que je n'ai plus besoin de me le prouver sans arrêt. J'essaie de moins prendre de choses sur mes épaules, de lâcher du leste et de calmer mes pulsions "control freak". Je ne peux pas porter le monde sur mes épaules, bordel. J'essaie d'affirmer un peu plus ce que j'attends, ce que je veux, de dire non en douceur au lieu d'accepter jusqu'au point terminus de non retour ultime de la mort.
Après je suis loin d'être parfaite et parfois je suis submergée par la somme de travail qui me reste encore à accomplir... It's a looooong roaaaad, when you're own your own...
Et puis j'ose, j'ose être moi-même, tant pis si mon intensité de fonctionne pas. Tant pis aussi si mon côté "on-off" déstabilise et tant pis aussi si tout ce que je suis n'est pas accepté. On est ce qu'on est et prétendre le contraire, même pour se faire accepter, est une forme de mensonge.

Avez vous réussi à régler des problèmes majeurs dans votre vie ?

Au final, mes "traumatismes" de jeunesse sont super envahissants et j'essaie de m'en détacher et de les régler , donc ça se sent sur mon comportement actuel. J'essaie de me pardonner plus facilement pour être en paix avec moi-même. Ca viendra petit à petit. J'ai exploré pas mal de types MBTI et quelque part, le gros problème était de me connaitre et de m'accepter. J'y arrive un peu mieux.

Réussissez vous à faire aujourd'hui ce dont vous rêviez auparavant mais n'étiez tout simplement pas capable de le faire ?

Bof. Je rêvais de sauter à la perche, gamine, c'est définitivement pas pour moi. Chanceuse et adroite comme je le suis, je péterais la perche et je me la planterais dans le flan.

_______________________________________

Never look back. Learn, and remember the last lessons.   
  
Zogarok a écrit:
Où la féminité sur l'état civil et l'humour de garagiste alcoolique avec du poil dans le dos se confondent en une seule personne.

Revenir en haut Aller en bas
Exterkate
Hôte 5 étoiles
Exterkate

Type : INTP 6
Age : 24
Lieu : Grand Est
Emploi : Apprenti (Al)Chimiste
Inscription : 18/12/2011
Messages : 837

Votre évolution personnelle. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Votre évolution personnelle. Votre évolution personnelle. - Page 2 Icon_minitimeMer 19 Aoû 2015, 19:14

Bon, je vais répondre à ce topic, avec un meilleur aspect que le précédent que j'ai pu présenter, qui était plutôt médiocre au final.

Avez-vous de nouvelles attitudes par rapport à la vie?

Oui. Le MBTI, mais surtout la communauté rattachée à ce forum, m'a permis d'adopter un mode de pensée différent qui découlera sur un autre comportement (à venir dans la partie suivante). Rencontrer des gens qui nous ressemble quand on a toujours vécu dans un monde qui ne nous correspond que peu, c'est une expérience enrichissante. Je parle notamment de rencontrer des INP, qui n'est au final pas un type très représenté dans le monde, tout du moins dans mon cadre de vie. Ces échanges m'ont permis d'en apprendre plus sur les notions théoriques de l'esprit, bien entendu, mais aussi tout simplement sur ce que je suis, sur moi même.

Autant j'ai pu me contenter de la théorie auparavant, ce qui malheureusement n'a fait que me conforter dans mon malheur progressif et dans le quel je me complaisait par flemme, tout simplement. Le MBTI m'a permis de mettre des mots sur ces points que je ne pouvais pas voir dans la réalité extérieur, qui elle fait miroir sur l'intérieur.

Au final, j'ai un oeil chaque jour plus conscient sur moi même, tout du moins durant la période que je vis en ce moment, et légèrement armé théoriquement, ce qui me permet d'avoir une approche plus sereine, voire sage, de ma vie actuelle, de ma vie future.

Adoptez-vous de nouveau comportements?

J'ai pu donc adopter de nouveaux comportements. Je m'ouvre littéralement. L'acceptation du monde de l'imaginaire, étrangement, je crois ne pas l'avoir fait auparavant. Ce n'est qu'il y a peu que j'ai réussi à accepter le fait de ne pas pouvoir être dans le monde physique en permanence. Je suis donc plus sûr de moi en assumant cet état mental.

J'ai bien entendu des comportements néfastes à un bon développement, que je tente d'analyser et de corriger, le processus est encore en cours. Mais j'ai au moins un espoir non nébuleux, je dirai plutôt condensé, sur le quel je peux m'appuyer pour avancer. Disons que je sens que j'ai du pouvoir sur moi, sur le monde. C'est intéressant comme vue depuis soi même.


Avez-vous réussi à regler des problèmes majeurs dans votre vie.

Je suis en train de les régler. Les plus gros problèmes étaient d'ordre relationnel et de matérialisation de la pensée.
Les plus gros problèmes sont définis, je dirai, mais tous ne le sont pas. Je suis d'ores et déjà en train d'attaquer de façon instinctive les plus gros.

J'ai réussi à régler un problème : celui de mon avenir, que je traite maintenant de manière plus enthousiaste qu'une simple vue métallique et aseptisée. J'y vois un champ de potentiel de développement très vaste.

Réussissez-vous à faire aujourd'hui ce dont vous rêviez auparavant mais n'étiez tout simplement pas capable de le faire ?

Oui, j'ai déjà franchi quelques caps d'ouvertures sur les autres. Etant un INTP, je pensais auparavant que ne pas s'ouvrir était normal, pensée surplombée d'un fantasme pour le type 5 qui me donnait en plus envie de ne pas m'ouvrir. Cet état d'esprit était assez fort pour refermer sur moi le cri que pouvait faire mon moi profond sur la congruence qui pouvait y avoir entre ce que j'étais et ce que je pensais être.
Bref, je m'ouvre constamment de plus en plus, je prends place dans la réalité pour avoir un miroir sur moi même, et je commence à gérer mon ego qui m'étais jusque maintenant invisible, intouchable.


Ces deux mois d'inactivité furent au final plutôt productifs.
Revenir en haut Aller en bas
Ascya
Aucun rang assigné
Ascya

Type : INTP 5
Age : 21
Lieu :
Emploi : Étudiante
Inscription : 31/05/2015
Messages : 24

Votre évolution personnelle. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Votre évolution personnelle. Votre évolution personnelle. - Page 2 Icon_minitimeMer 19 Aoû 2015, 19:25

Je ne pense pas pouvoir répondre aux questions de ce fil, puisque je n'ai pas de recul sur mon adolescence, étant en plein dedans, et donc en pleine évolution. Très régulièrement je constate que je change.

Vos posts sont très intéressants à lire, c'est cool que vous écriviez sur votre expérience Smile
Revenir en haut Aller en bas
Auruo
El Senor de ces Dames
Auruo

Type : Emo
Age : 33
Lieu : Au pays des merveilles
Inscription : 07/01/2015
Messages : 743

Votre évolution personnelle. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Votre évolution personnelle. Votre évolution personnelle. - Page 2 Icon_minitimeSam 22 Aoû 2015, 18:12

Sup, je viens coller mon story of my life.

Avez vous de nouvelles attitudes face à la vie ?

Carrément la vie, je la vie, je suis avec une extravertis ESFP qui m'épuise mais putain que c'est bon !
Ca fais maintenant un peu ti peu que j'ai changé de tout au tout, j'ai mes repères ma routine.
Je réussis tout ce que j'entreprend. C'est bien tout va bien et tout ne peut qu'allez encore mieux.

Adoptez vous de nouveaux comportements ?
Je me gratte régulierement les couilles devant un auditoire.

Avez vous réussi à régler des problèmes majeurs dans votre vie ?
Mon problème, c'est que je me restreignais, mon pire ennemie c'est moi, j'ai la rage de pas avoir vécu ce que j'aurais du vivre à l'adolescence, maintenant j'en profite ou ayant la maturité et la volonté. Rien ne m’arrête.

Réussissez vous à faire aujourd'hui ce dont vous rêviez auparavant mais n'étiez tout simplement pas capable de le faire ?
Amour : Hug
Travail : Vieux cow boy
Passion / loisir :  Oh yeah  

Reste plus que de pondre des morveux et j'ai ma vie rêvé quoi.
Revenir en haut Aller en bas
http://jeanferrat86.skyrock.com/?from=reco_blog
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 38
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Votre évolution personnelle. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Votre évolution personnelle. Votre évolution personnelle. - Page 2 Icon_minitimeDim 23 Aoû 2015, 18:05

Chouette topic aussi !
Hard : <3

Passé cette petite digression... je me sens assez proche du point de vue de Selhermine Avez vous de nouvelles attitudes face à la vie ?
Je pense que oui, que je prends du recul et gagne en acceptation, progressivement. J'ai pu constater à quel point des périodes difficiles ont été des sources d'évolution pour moi, donc l'idée que ce qui peut paraître mauvais au premier abord peut avoir des conséquences positives n'est plus seulement une idée, c'est une conviction. A partir de là, il s'agit "juste" de trouver la force intérieure de faire ce que j'estime bon/juste/approprié et d'accepter que parfois, cela prenne plus de temps et d'énergie que je ne le voudrais. Et que parfois je n'y arrive pas, parce que je suis juste un être humain imparfait, comme les autres. Quelque part, plus l'effort est grand, plus ma confiance en moi et ma sérénité grandissent.

Adoptez vous de nouveaux comportements ?

J'essaie de mieux affirmer mes limites, de vivre plus en adéquation avec mes envies profondes au lieu de toujours vouloir arranger tout le monde (ré-équilibrage de Fe, reprise de pouvoir de Ni, sans doute...). Parfois, c'est juste ne pas aller à une fête si je n'en ai pas envie, maintenir à distance les gens qui ne m'intéressent pas...
J'essaie aussi d'apprendre à lâcher prise, à être moins perfectionniste et à plus profiter des moments présents.
Ne pas me laisser déborder par les choses matérielles (mais là, gare au perfectionnisme qui revient à la charge !).
Me confronter à des challenges quand j'en ai la force, parce que dans mon expérience, ce qui est grand et beau et fait vraiment mûrir se trouve souvent hors de ma zone de confort. Mais doser le challenge en fonction de l'énergie que j'ai de dispo, aussi.

Avez vous réussi à régler des problèmes majeurs dans votre vie ?

J'avance doucement sur certains... mais j'ai réglé la question de la communication avec ma génération, oui ! J'arrive à parler avec, et, étonnamment, ils recherchent ma compagnie ! Concrètement, il y aura eu 10 ans environ de galère absolue suivie d'une facilité croissante, et pourtant, cela m'étonne toujours que certaines personnes aient envie de me parler...
J'ai aussi découvert des "problèmes" que je ne voyais pas, condition nécessaire pour les régler. Pas sûr qu'ils le soient jamais complètement, mais il s'agit de savoir qu'ils sont là et de ne pas les laisser nous aveugler, pour l'essentiel.
A part ça, je pense que les problèmes évoluent avec nous...

Réussissez vous à faire aujourd'hui ce dont vous rêviez auparavant mais n'étiez tout simplement pas capable de le faire ?

Je ne sais pas si j'ai eu beaucoup de rêves précis de ce genre... par contre, j'ai fait et je fais des choses que je n'aurais pas cru pouvoir faire, il y a quelques années, ça oui. Ca donne une certaine confiance en soi, je pense. C'est plus que je suis dans une logique de progression, donc j'essaie régulièrement d'améliorer ce que je perçois comme des points "faibles" chez moi, plutôt que de fixer des objectifs précis, du style "je veux parler russe dans deux ans". C'est plutôt, "j'ai envie de progresser en russe, lorsque les circonstances s'y prêteront, je travaillerai dessus. Pour l'instant, il est préférable que je me focalise sur l'allemand". De cette manière, c'est moins contraignant, et ça prend en compte mes capacités ainsi que les circonstances extérieures.

Je dirai pour conclure... que j'essaie toujours de progresser, mais plus en douceur, en me respectant au lieu de me forcer. C'est beaucoup plus agréable ! Very Happy

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Luna
Pionnier
Luna

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 25
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 2205

Votre évolution personnelle. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Votre évolution personnelle. Votre évolution personnelle. - Page 2 Icon_minitimeDim 23 Aoû 2015, 18:57

Avez vous de nouvelles attitudes face à la vie ?


Je dirais, que je suis plus courageuse qu'avant. J'ose faire des choses maintenant, que je n'aurais jamais osé auparavant. Pour les relations sociales, le MBTI m'a aidé à mieux cerner les gens, ce qui me rend plus confiante. Je sais d'avantage comment réagir ou interpréter des situations. J'ai moins peur de me jeter dans le "vide".

Adoptez vous de nouveaux comportements ?

Je suis plus entreprenante et actif qu'avant. Un peu plus organisé aussi.


Avez vous réussi à régler des problèmes majeurs dans votre vie ?

Non, pas totalement, ma timidité est toujours vécu comme un handicape pour moi, et je ne vis toujours pas suffisamment ma vie, mais j'avance Smile

Réussissez vous à faire aujourd'hui ce dont vous rêviez auparavant mais n'étiez tout simplement pas capable de le faire ?

Même chose que précédemment, pas totalement, mais c'est sur la bonne voie. Avec parfois des hauts, et des rechutes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Votre évolution personnelle. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Votre évolution personnelle. Votre évolution personnelle. - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Votre évolution personnelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» avenir pro
» Au retour d'une réunion sur les nouveaux programmes de LC...
» bonjour je suis nouvelle sur votre site
» Une blessure française
» j ai besoin de votre aide svp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le coin débats :: Autres discussions, hors sujets, etc. :: Aux Membres-