Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paramètre Aléatoire
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 36
Lieu : Picardie
Emploi : Conseillère à l'emploi (eh ouais...)
Inscription : 14/04/2011
Messages : 6

Message(#) Sujet: Présentation Jeu 14 Avr 2011, 16:35

Bien le bonjour à tous !

Alors je suis :

Une femme
INTP
HP ou zébrée (comme vous voulez)
Synesthète (Personnification)
(Maman d'une petite fille qui semble être INTP elle aussi (d'après le test))
(Rôliste pour le loisirs...)

Ca fait beaucoup pour une même personne, non ?

Je ne sais si c'est cette accumulation qui cause mon profond sentiment de solitude. Je n'arrive pas à trouver de personne qui me ressemble vraiment, même chez les HP. Je ne m'entends pas du tout avec les femmes et j'ignore pourquoi. Les rencontres finissent toujours par mal tournées, je ne leur ressemble pas, même quand elles sont HP... Pleureur Mes amis ont toujours été des hommes, j'ai toujours préféré les maîtres aux maîtresses, etc.
Mon sentiment de solitude s'accroît de plus en plus et j'avoue commencer à mal le vivre ; j'en pleure au moment du couché depuis quelques jours. Pourtant je suis en couple harmonieux avec un ENTJ sans doute HP lui aussi.

Je suis en recherche d'atomes crochus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Présentation Jeu 14 Avr 2011, 19:45


Donc pour résumé tu es une femme de "30ans" INTP - surdoué, Paramètre Aléatoire, pourquoi ce pseudo ?

La synesthésie est un trouble neurologique pourtant. Est-ce une souffrance pour toi ?

Rôliste? c'est à dire ?

Je pense sincèrement qu'il est préférable de pleurer au moment de se lever dans ces cas là. Dans l'idée je pense
qu'on va se comprendre, c'est subitement de faire le contraire. Rire qu'en faut pleurer ! Et pleurer qu'en faut rire ! Puisque que le coeur du processus cognitif est secondaire. Tu dois faire front à ton manque de recul. Et envisager d'autres possibilités comme le revers d'une médaille par exemple. Car si tu souffres les autres souffrent. Enfants ou mari. Et c'est légitime.

En couple avec un ENTJ, que demander de mieux ! Very Happy

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paramètre Aléatoire
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 36
Lieu : Picardie
Emploi : Conseillère à l'emploi (eh ouais...)
Inscription : 14/04/2011
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: Présentation Jeu 14 Avr 2011, 20:41

sierra-alfa-mike a écrit:

Donc pour résumé tu es une femme de "30ans" INTP - surdoué, Paramètre Aléatoire, pourquoi ce pseudo ?

Merci pour ta réponse.
Bien résumé Wink
Pour la douance, je ne le sais que depuis peu de temps, en pleine recherche de moi-même sur cet élément.

sierra-alfa-mike a écrit:
La synesthésie est un trouble neurologique pourtant. Est-ce une souffrance pour toi ?

Non, du tout puisque dans mon cas il s'agit de la synesthésie de personnification ordinale/linguistique. Les lettres, chiffres et certains objets ont une personnalité, il y a donc des objets/lettres/chiffres que je n'aime pas ou au contraire pour qui j'éprouve de la tendresse, un peu comme si c'était des gens. Ca m'embrouille simplement dans les jeux types "remettre les lettres dans le bon ordre pour former un mot", les lettres dans le désordre étant du coup pour moi comme un groupe de personnes. Après je peux être un peu triste quand je casse un verre sympa, j'ai beaucoup de mal à jeter certains objets et je dois faire des efforts pour déjeuner avec un certain bol dont je me méfie. C'est plus marrant qu'autre chose. Je suppose que lorsque l'on voit des couleurs en entendant des sons ou l'inverse, c'est beaucoup plus problématique.

sierra-alfa-mike a écrit:
Rôliste? c'est à dire ?

Je pratique le jeu de rôle, loisir peu répendu parmi les femmes. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeu_de_r%C3%B4le)

sierra-alfa-mike a écrit:
Je pense sincèrement qu'il est préférable de pleurer au moment de se lever dans ces cas là. Dans l'idée je pense
qu'on va se comprendre, c'est subitement de faire le contraire. Rire qu'en faut pleurer ! Et pleurer qu'en faut rire ! Puisque que le coeur du processus cognitif est secondaire. Tu dois faire front à ton manque de recul. Et envisager d'autres possibilités comme le revers d'une médaille par exemple. Car si tu souffres les autres souffrent. Enfants ou mari. Et c'est légitime.

Je n'ai pas le temps de pleurer en me levant et je cogite moins le matin, je ne suis pas du matin... et je déteste parler le matin. Je suis complètement dans ma bulle.
Je suis quelqu'un qui prend en général beaucoup de recul et je suis loin d'être pessimiste. J'ai toujours le sourire. Mais la nuit (je suis insomniaque depuis l'enfance), quand tout le monde dort, je pense à des tonnes de choses, dont certaines me donnent des angoisses. Et en ce moment je me sens seule. J'ai du mal au boulot, je ne fonctionne pas comme mes collègues, pas les mêmes centres d'intérêts non plus, mes amis sont loins et je viens de vivre une expérience fort peu agréable sur un forum d'HP, qui me convaint définitivement que je ne peux m'entende avec les femmes sans savoir pourquoi. Bref j'ai l'impression d'être une extraterrestre et bien loin de chez moi... (E.T. sort de ce corps !!!).

Après il est clair que si mon moral sombre dans des profondeurs abyssales, mes proches seront affectés même si je fais le maximum pour les épargner. J'ai horreur de parler de moi et de mes émotions. Et mon ENTJ de conjoint, n'est pas très attentif au sentiment de solitude, c'est quelque chose qu'il n'a jamais ressenti.

sierra-alfa-mike a écrit:
En couple avec un ENTJ, que demander de mieux ! Very Happy

Quelques amis... J'aimerais pouvoir converser avec des gens (ouverts d'esprit) avec lesquels je serais pour une fois à peu près sur la même longueur d'onde, en dehors de mon conjoint. J'ai besoin de m'oxygéner le cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Présentation Jeu 14 Avr 2011, 21:34

ah d'accord tu parlais de "jeu de rôle" (je pensais que c'était affilier à enfant/parents), un genre bien connu c'est le jeu de cartes Magic.

Donc pour s'intéresser au problème de base, tu pleures parce que tu n'as pas d'amis. Est-ce que ton passé te rattrape quelque part ?

Et si tu avais à choisir un profil psychologique ? Que choisirais-tu ?

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paramètre Aléatoire
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 36
Lieu : Picardie
Emploi : Conseillère à l'emploi (eh ouais...)
Inscription : 14/04/2011
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: Présentation Ven 15 Avr 2011, 20:37

J'ai très peu joué aux Magic, c'est vraiment le jeu de rôle sur table que je pratique depuis 15 ans maintenant.


sierra-alfa-mike a écrit:
Donc pour s'intéresser au problème de base, tu pleures parce que tu n'as pas d'amis. Est-ce que ton passé te rattrape quelque part ?

C'est la sensation d'enfermement en moi-même qui me tourmente. J'aimerais bien sortir de moi et pouvoir échanger et partager avec autrui, sauf qu'en dehors de mon conjoint je n'ai pas d'Autre à qui parler. Mon meilleur ami est accaparé par sa compagne (que j'apprécie, mais que je ne peux considérer comme une amie, elle est beaucoup dans le jugement et c'est quelque chose qui me pose un soucis) et n'habite pas tout près et mon autre ami très proche et un peu à l'autre bout de la planète depuis quelques années maintenant. J'ai bien croisé une personne sur un forul avec qui je discute bien depuis quelques mois, mais cela reste virtuel puisqu'il est lui aussi à l'autre bout de la planète...
J'ai l'impression d'étouffer.

Le passé qui refait surface, oui. Je me sens seule depuis l'enfance. Mon CM1 c'est mal passé. J'ai changé de région et d'école et on m'a prise pour une extraterrestre. On m'appelait l'étrangère. J'étais trop différente. :joker: J'ai donc fini par adopter la strétégie de faux-self pour gommer les aspérités et tenter de rentrer dans le moule. clown Et quand tu tombes là-dedans, il est très difficile d'en sortir. Et en plus, le résultat est un échec. N'étant pas vraiment toi, les gens ne peuvent t'aimer vraiment et quand tu tentes de retirer le masque, le sentiment de rejet est encore plus fort que si tu n'en avais jamais porté... Bref, seule.
Au boulot, j'ai l'impression de revivre mon CM1 en ce moment. Je vois mes collègues se lier, et moi je reste sur la touche. Mais je ne peux pas me forcer "à ce point là" pour leur ressembler et m'intégrer. Heureusement mes compétences professionnelles sont reconnues par tous, mais ils ignorent que je suis très loin de me donner à fond, ça ne va pas assez vite pour moi et je vais déjà trop vite pour la majorité d'entre eux. Il y a juste une collègue avec qui je m'entends bien et qui rencontre les mêmes difficultés (ENTJ, suite aux p'tits tests trouvés sur le net), mais elle est très peu disponible.

Ouin ! Bouh ! Personne y m'aime ! Pleureur
Nan ! Je n'en suis pas là, hein ? Qu'on se rassure. La solitude me pèse, mais je ne déprime pas encore :flower:

En bonne INTP j'aime les moments de solitude, m'enfermer dans ma tête pour réfléchir. C'est un besoin vital, mais pas tout le temps ! C'est bien beau d'avoir des idées, si tu ne peux les partager, à quoi cela sert ?


sierra-alfa-mike a écrit:
Et si tu avais à choisir un profil psychologique ? Que choisirais-tu ?

Euh... Trop d'interprétation possible de la question, je ne sais quoi répondre.

Veux-tu dire si je pouvais choisir mon profil MBTI ? Je resterai telle que je suis. Je m'aime ! :farao: (Une partie du profil INFP me ressemble également, j'ai un côté idéaliste très prononcé, mais la raison domine scratch ).
Je me sens bien dans mes baskets, j'aimerais juste avoir quelques contacts IRL avec qui échanger autour d'une bonne bière. Et j'ai du mal à me faire des nouveaux amis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Présentation Ven 15 Avr 2011, 21:47

Je pense que tu as compris qu'un ami n'était pas fait pour durer, qu'un ami doit être traiter comme un ennemi et
que les bons comptes font les bons amis.

Sur ces propos j'expose trois critères : sexe, dieu et argent.

Une chose est sur, si tu dois pleurer et bien pleure. Tu ne dois pas t'empêcher de pleurer. Il faut évacuer ta dépression.
C'est un peu contradictoire avec ce que je t'ai déjà dit mais finalement non. Le premier but étant préventif, le second étant détectif. A toi d'être capable de sonder ton cerveau et d'isoler le problème.

Suis le conseil de celui qui te fait pleurer, et non de celui qui te fait rire.

L'eternel retour: " Mène ta vie en sorte que tu puisses souhaiter qu'elle se répète éternellement."
http://www.wat.tv/audio/keisa-brown-04-do-ya-do-ya-1msix_2idit_.html

Et comment as-tu su que tu étais un Whiz Kids ? Sur quelle preuve te bases-tu ? Sur quoi se potentiel est-il harmoniser ?


_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
az
Pionnier
avatar

Age : 27
Lieu : France
Emploi :
Inscription : 18/11/2010
Messages : 219

Message(#) Sujet: Re: Présentation Sam 16 Avr 2011, 21:26

Petite question qui me vient à l'esprit: les INTPs ne seraient-ils pas tous au moins un peu HP ?
Sinon comme conseil je te dirais de faire de nouvelles choses, de chercher quelque chose auquel un INTP/HP puisse s'attacher qu'il soit humain ou non Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Présentation Dim 17 Avr 2011, 00:48

le véritable: "le haut potentiel positif (HPS)" (je mettrais bien variable, parce que les civilisations d'hier ne
sont plus celles d'aujourd'hui et ne seront pas celles de demain ...)
c'est celui qui passe du retard profond à une avancée intellectuellement exceptionnelle (de la pauvreté intellectuelle à la richesse intellectuelle)

Tu as énormement de facteurs immobilisant qui peuvent rentrer en compte comme l'argent (la pauvreté).

D'ailleurs au passage "L’économie du bien-être" de Amartya Sen est très intéressant comme approche tout comme
le patrimoine génétique du bien-être.

Sur ce graphe on peut s'apercevoir de la répartition du quotient intellectuel dans le monde. (sur base de 2006).
On s'appercoit que les asiatiques on un QI plus élévé que les autres mais cela reste extrèmement contradictoire
avec des références comme les prix nobels, reconnu internationnellement, puisque le nombre de gagnants d'origine asiatique est très minoritaire. Voire quasiment inexistant.


_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paramètre Aléatoire
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 36
Lieu : Picardie
Emploi : Conseillère à l'emploi (eh ouais...)
Inscription : 14/04/2011
Messages : 6

Message(#) Sujet: Re: Présentation Dim 17 Avr 2011, 19:05

L a écrit:
Petite question qui me vient à l'esprit: les INTPs ne seraient-ils pas tous au moins un peu HP ?
Sinon comme conseil je te dirais de faire de nouvelles choses, de chercher quelque chose auquel un INTP/HP puisse s'attacher qu'il soit humain ou non Wink

Bonjour !

A dire vrai, en lisant le descriptif de l'INTP, c'est ce que je me suis dis aussi. Je ne vois pas à quoi ça peut ressembler un INTP non HP Suspect
Les deux descritptions sont très ressemblantes sur bien des points à commencer par la "pensée globale".
Bon, je connais aussi des HP qui ne sont pas INTP. Mon conjoint est ENTP, mon père et un ami INTJ, le point commun semble être le "NT".

Après, HP, ne veut pas dire réussite assurée, bien au contraire, il y a tellement de facteur qui peuvent empecher le developpement d'un potentiel, aussi important soit-il. Contexte familial, économique, volonté de se fondre dans la masse pour se faire des "amis", inhibition en tous genres...

Le dignostic pour moi a été posé par la psy qui me suit depuis quelques mois. A dire vrai, quand j'étais en terminale mon médecin traitant m'avait dit un jour "Vous avez tous les symptômes des surdoués". Sur le coup je n'ai pas compris du tout pourquoi il disait ça (à part l'ennui scolaire...), je n'ai jamais eu l'impression d'être un génie, juste d'être différente. Puis au fil des années quand j'avais vraiment des gros coup de cafard, et que je faisais des recherches sur le net, j'ai été amené plusieurs fois à lire des articles sur les HP,et je m'y reconnaissais... Jusqu'à cet été où je me sis dis, marre de douter, je file chez un psy, je tire ça au clair. Trouver la cause des problèmes rencontrés, c'est une première étape pour avancer... J'ai expliqué ma p'tit vie et mes difficultés à la psy et elle m'a rapidement dit : "Vous êtes une enfant précoce non-diagnostiquée". Ok, ça c'est fait.
J'ai un parcours de vie et des difficultés classiques pour un HP. Tous les bouquins sur le sujet me renvoient à ma propre vie. Je n'ai pas passé de vrai test de QI, pas le budget et ma psy m'a dit que pour un adulte ce n'était pas utile, ils n'ont pas besoin de ça pour reconnaître un HP.

Bonne fin de journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Présentation Dim 17 Avr 2011, 20:12

A l’entendre on devient soi-même un « chef-d’œuvre »:

ils peuvent être exceptionnellement intelligents et faire des découvertes révolutionnaires ;

De tout façon le test du QI ne prend ni en considération les intelligences multiples ni la culture générale et j'en passe.
Bref cela démontre bien que le test du QI est trop réducteur.

Et puis dans notre cas il s'agit par une gestion autoproactive d'une intelligence intuitive (logique intuitionniste). (Ne)

Pour rappel l'intuition est l'antonyme de raisonnement ! bonne chance. What a Face

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Présentation Mar 26 Avr 2011, 01:27

Salut Paramètre Aléatoire (très joli pseudo, en passant !)

Je me retrouve aussi dans certaines choses que tu racontes (normal pour une INTP, on est tous pareils), sauf que moi, à l'inverse, je n'ai vécu que dans un environnement de filles... Quand j'étais gamine, j'étais un vrai garçon manqué, mais je n'avais que des amies filles, je n'étais que dans des classes avec une grande majorité de filles jusqu'à la fin de mes études, vers 24 ans. Je me souviens même m'être fait "remettre à l'ordre" par une copine, parce qu'un gars nous embêtait (on devait avoir 12 ou 13 ans) et que je lui répondais sur le même ton. Ma copine m'a alors dit que je n'étais "pas féminine" et du coup j'ai essayé de rentrer dans le rang. Truc débile à faire, car je suis quand même restée garçon manqué jusqu'à la fin des-dites études, et jusqu'à ma première relation amoureuse (très tardive, en comparaison des filles de ma génération). Tout ça pour dire que les "amitiés de filles", je connais ça, et que malgré tout je les aime, même si elles sont plus compliquées-chiantes que les gars Wink

Pour ce qui est du côté HP, je pense aussi qu'effectivement tous les INTP doivent se ranger à peu près dans cette catégorie. Je n'ai jamais été diagnostiquée mais j'ai toujours obtenu (comme tout le monde ici, je suppose) d'excellents résultats aux divers tests de QI (plus ou moins fiables, je suis d'accord aussi) que j'ai eu l'occasion de passer. Et pour ce qui est du bordel scolaire des enfants "pas à leur place" parce que comprenant trop vite et s'ennuyant rapidement, je suis passée par là aussi.

Le côté "rôliste" aussi, je m'y retrouve, même si je n'ai jamais embarqué dans de vrais jeux de rôles (c'est sûr que j'adorerai ça ! j'ai même peur d'essayer de crainte de ne plus pouvoir en sortir !). J'ai fait du théâtre pendant des années, j'ai lu toute mon enfance, j'écris maintenant des romans, et je vis dans ma tête dans des histoires imaginaires à longueur de temps. C'est d'ailleurs ça qui me sauve de l'insomnie (j'en ai fait quelques années : impossible de s'endormir car l'esprit cogite sans arrêt) : en me réfugiant dans une histoire imaginaire - où je contrôle tout et où je me fais plaisir - ça me permet d'oublier pour un moment ce qui me tracasse, de décompresser et du coup de m'endormir plus paisiblement (sauf si mon histoire est passionnante, parce que là c'est elle qui me tient éveillée ! lol). Quand j'étais môme, mes copines me prenaient pour une folle parce que je tombais folle amoureuse de personnages de romans... Wink (ça n'a pas beaucoup changé) Pas que je sois mythomane, non non non, je fais une distinction très claire entre la vie réelle et l'imaginaire, mais j'adooooore me plonger pendant des heures dans des histoires fantasmées, ça fait juste du bien au moral et ça n'empêche absolument d'avoir les pieds fermement ancrés au sol quand il s'agit de la vraie vie Smile

Pour ce qui est de la synesthésie, c'est drôle, c'est quelque chose qu'on nous demandait de travailler dans mes cours d'arts, quand j'étais étudiante. Par exemple en faisant des associations de couleurs et de musique... Je ne pense pas être synesthète, mais c'est vrai que j'ai quelques préférences pour certains chiffres qui me "ressemblent" (le 4, le 9) plus que d'autres, et que les sensations que provoquent les couleurs sont un sujet tout simplement fascinant... Après, je suppose que le fait d'être INTP et d'analyser tout et tout le temps, nous permet plus facilement de faire des liens entre des domaines qui n'ont à priori rien à voir et nous prédisposent peut-être bien à être synesthètes.

Côté intégration dans un groupe, c'est vrai qu'on en a besoin, malgré notre solitude nécessaire. Je ne sais pas si tu l'as lu, mais si ce n'est pas le cas je te conseille mon livre de chevet : "Femmes qui courent avec les loups", de Clarissa Pinkola Estès. Ce livre est une vraie bible et, dans mon cas, a répondu à beaucoup beaucoup de questions et apaisé beaucoup beaucoup d'angoisses. Dans ce livre de psycho (pas toujours facile à lire, faut faire le tri dans le charabia professionnel), Estès fait une analyse de certains contes pour y chercher des symboles et des significations plus ou moins conscients, et la façon dont ils résonnent dans la psyché féminine. Ce livre ne parle en fait QUE de la psyché des femmes. Il y a notamment un très beau chapitre sur "Le vilain petit canard" où l'idée n'est pas de se dire "ah, finalement je ne suis pas un vilain petit canard, je suis mieux que je croyais" mais plutôt de se rendre compte qu'à la fin de l'histoire le vilain petit canard rejoint les cygnes, autrement dit il rejoint sa véritable famille, ceux de son espèce. Alors tu as bien raison de chercher à entrer en contact avec des gens qui te ressemblent et te comprennent (pas forcément que des INTP, d'ailleurs), car c'est de ça dont on a tous besoin. Je ne dis pas qu'on doit envoyer promener tous les autres, mais on doit s'assurer de faire le tri dans nos relations pour savoir qui occupe quelle place et agir en conséquence. Par exemple, je ne donnerai pas la même énergie dans une amitié avec une collègue de bureau gentille mais superficielle, ou avec un/une amie plus intime qui me comprend et me soutient. Vouloir être accepté de tout le monde est un leurre qui nous perd complètement, donc si tes collègues de bureau ne te comprennent pas, accepte le fait d'être différente d'eux, sans animosité ni rancoeur, et accepte-les tels qu'ils sont tout en cherchant ailleurs des amitiés ou des liens plus précieux.

Au fait, tu es d'où en Picardie ? Moi aussi, je viens de là, je suis née à Soissons Wink

Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Présentation Mar 26 Avr 2011, 18:32


Tu as des instruments psychométriques pour la résolution des conflits. L'Instrument de Thomas-Kilmann sur les Modalités de Conflit (TKI) par exemple :

La compétition -> gagner
La conciliation -> céder
L'évitement -> retarder
La collaboration -> trouver une solution gagnant-gagnant
Le compromis -> arriver à un compromis

Sources:
http://www.psychometrics.com/docs/tkifr_pr6208037.pdf?PriceCat=1&Lang=EN-US&SID=3fad2951-0680-4816-9f81-2653105b23e4
http://www.kilmann.com/conflict.html
http://www.opp.eu.com/fr/produits/tki/Pages/default.aspx

Si ca peut t'aider ... Very Happy

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Présentation Mer 27 Avr 2011, 19:03

sierra-alfa-mike a écrit:
le véritable: "le haut potentiel positif (HPS)" (je mettrais bien variable, parce que les civilisations d'hier ne
sont plus celles d'aujourd'hui et ne seront pas celles de demain ...)
c'est celui qui passe du retard profond à une avancée intellectuellement exceptionnelle (de la pauvreté intellectuelle à la richesse intellectuelle)

Tu as énormement de facteurs immobilisant qui peuvent rentrer en compte comme l'argent (la pauvreté).

D'ailleurs au passage "L’économie du bien-être" de Amartya Sen est très intéressant comme approche tout comme
le patrimoine génétique du bien-être.

Sur ce graphe on peut s'apercevoir de la répartition du quotient intellectuel dans le monde. (sur base de 2006).
On s'appercoit que les asiatiques on un QI plus élévé que les autres mais cela reste extrèmement contradictoire
avec des références comme les prix nobels, reconnu internationnellement, puisque le nombre de gagnants d'origine asiatique est très minoritaire. Voire quasiment inexistant.



Je ne suis pas du tout d'accord avec vous, mais alors là pas du tout.

Je doute d'ailleurs que vous soyez INTP. Rien de personnel, rassurez-vous, et je m'en explique.

Un INTP va aller chercher des informations sur le monde à l'aide de son intuition extravertie et va les analyser grâce à sa pensée introvertie. Il s'agit d'un perfectionnisme des idées.

Je suis également inscrit sur des fora de langue anglaise et je reconnais cette particularité chez eux (alors qu'ici pas du tout, chaque INTP me semble être SF).

Cela me stresse de lire votre commentaire rejoignant le plus bas conformisme spirituel du système americaniste-occidentaliste. Je considère qu'adhérer aux voies prônées par ces gens-là est l'abandon total de son intégrité intellectuelle (je me demande comment un INTP ne peut pas s'en rendre compte, le Nobel s'est mis au service d'une idéologie - les deux derniers pour la paix en fournissent l'évidence - et ne PEUT DONC PLUS être pris en compte dans les réflexions d'un INTP).

Sachez, avant d'exhiber cette carte, que les tests QI (que j'affectionne particulièrement pour les défis logiques qu'ils proposent) ont été confectionnées par des occidentaux et pour des occidentaux. Il n'est pas question d'intelligence, mais d'intellect. Des gens réfléchiront des heures et diront des conneries, d'autres réfléchiront deux secondes pour dire quelque chose de très intelligent et de très sensé. Le Quotient Intellectuel n'est pas une estimation de l'intelligence. Vous croyez que vous aurez de bons résultats en passant un test QI africain demandant de résoudre, de manière logique (une autre logique s'entend), des problèmes liés à l'irrigation d'un champ, à la sécurité lors d'une mise en jachère ou à la mise en place d'un plan de survie dans la jungle ?

Sans rancune.

Revenir en haut Aller en bas
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Présentation Mer 27 Avr 2011, 20:21

Oui, je l'espère bien que c'est rien de personnel, car je sais qui je suis. Encore heureux.

Je reconnais que le vrai problème du INTP ce n'est pas la précision mais le détail.

J'avais dit que c'était "extrêmement contradictoire" sur une simple comparaison avec des exemples comme le rapport (QI/prix nobel). C'est légitime et cohérent.

Sur ce point là tu ne m'apprendras rien. Il est tout aussi possible de remettre en cause la véracité des résultats au prorata des mentalités. A toi de voir ! Si tu êtais si INTP que tu le prétends l'être tu aurais du t'appercevoir que j'expose un résultat qui n'est pas le mien. Donc je déduis et surtout je discerne.

Et je te prierais d'éviter de spéculer sur mon adhésion à ce résultat. Car je n'ai donner aucun résultat sur la question. Petit prétentieux. Very Happy


Et ca c'est pas la réponse d'un INTP peut être ... Alors ?!

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Présentation Mer 27 Avr 2011, 21:15

Bon ben je suppose que l'on n'est pas d'accord sur ce qui est légitime et cohérent. Faudra faire avec.

Vous laissez peu de pistes de votre propre discernement (et celle-ci va d'ailleurs dans le sens que j'aurais tendance à vous reprocher). Je veux bien vous croire quand vous me le dites comme cela mais sans plus.

Je ne sais pas de quel résultat vous parlez, mais je vois deux éventualités :
- soit vous n'adhérez pas votre graphique sur base de ce que j'ai dit, mais j'en doute,
- soit vous me parlez de mon test QI africain d'une manière qui m'échappe quelque peu. Dans ce cas je vous rappellerai que rien n'est personnel dans cela, et je voulais vous dire simplement que la répartition du QI calculé sur d'autres bases sera différente, avec plus que probablement un score plus faible des européens par rapport aux africains et asiatiques (mettre cela en doute serait prétentieux de votre part)
- soit vous parlez d'encore autre chose en fait... je ne sais pas trop quoi.


Vous semblez tirer une fierté à être INTP... à en croire que vous prenez cela pour un accomplissement en soit. Le jour où je pourrai spéculer sur le MBTI d'une personne sur base d'un texte de huit lignes, je vous ferai signe.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Présentation Jeu 28 Avr 2011, 00:04

Paramètre Aléatoire , tes messages m'ont vachement touché ! Dommage que tu sois si loin, je serais bien allé prendre une bonne bière avec toi Smile Et ressentir des choses pour des chiffres ... j'avais jamais entendu ça!

Sur la carte Sierra, je suis assez d'accord avec Jonéas, même si tu n'adhère pas au résultat, je vois mal la pertinence d'un tel graphe (qui en plus je pense amène des informations erronées, le QI moyen d'un pays? ça a un sens ?)

En tout cas à vous entendre vous chamailler ainsi, si ça peut vous rassurer, je trouve que vous faites autant INTP l'un que l'autre (même sur quelques lignes)

Par contre je n'ai pas forcement l'impression que tous les INTP soient HP, enfin à mon sens et d'après les personnes que je connaisse. Par contre c'est vrai qu'ils peuvent "paraitre" plus HP dans le sens ou les deux sont souvent appareillés à une image assez peu sociale.
Je trouve néanmoins qu'ils ont souvent très intelligents.



Revenir en haut Aller en bas
gloogloo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 38
Lieu : Toulouse
Emploi : Décoratrice intérieur
Inscription : 04/05/2011
Messages : 5

Message(#) Sujet: Re: Présentation Mer 04 Mai 2011, 16:52

Bonjour,

Je suis une femme INTP. Tout comme Paramètre Aléatoire, j’ai un souci avec les femmes : je ne les supporte pas. Je suis comme ça depuis toujours. A l’école, je traînais avec les garçons. Je suis un garçon manqué donc, une fille pas ratée !! J’ai tout de même fait le test de me lier avec des filles mais toujours déçue par la suite.

Mes ami(e)s, je les compte sur les doigts d’une main. C’est vrai, je suis tout le temps incomprise, mal interprétée par autrui.
Pour moi, mes attitudes, mon comportement sont normaux. Je découvre aujourd’hui que je suis une INTP et que nous sommes rares à l’être… La description de l’INTP ne fait que confirmer ce que je savais déjà sur moi depuis des années. J’ai conscience de ce que je suis et j’assume mais le souci est ce sentiment de solitude. Je suis une éternelle incomprise et je suis en colère contre autrui qui ne me comprend pas.
Comment puis-je arrêter ce sentiment de colère ? de solitude ? Pour ne plus être en colère, j’arrête de voir autrui, du coup, je me sens seule et je suis triste dans les deux cas. Comment puis-je sortir de ce cercle vicieux ?

C’est vrai que durant mes études de design (architecture d’intérieur quoi !), je passais des soirées excellentes à discuter avec des élèves et mes profs sur la « philosophie » de la vie (comprendre le comportement humain), sur des concepts artistiques… Aujourd’hui, je suis bien loin de mon école et de sa ville et je ne trouve personne de réellement intéressant ici.

Un autre jour, je vous parlerai de ma perte dans le milieu professionnel… (En fait, vaudrait-il mieux pas résoudre ça d’abord ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Présentation Jeu 05 Mai 2011, 01:42

Citation :
Mes ami(e)s, je les compte sur les doigts d’une main. C’est vrai, je suis tout le temps incomprise, mal interprétée par autrui.
Pour moi, mes attitudes, mon comportement sont normaux. Je découvre aujourd’hui que je suis une INTP et que nous sommes rares à l’être… La description de l’INTP ne fait que confirmer ce que je savais déjà sur moi depuis des années. J’ai conscience de ce que je suis et j’assume mais le souci est ce sentiment de solitude. Je suis une éternelle incomprise et je suis en colère contre autrui qui ne me comprend pas.
Comment puis-je arrêter ce sentiment de colère ? de solitude ? Pour ne plus être en colère, j’arrête de voir autrui, du coup, je me sens seule et je suis triste dans les deux cas. Comment puis-je sortir de ce cercle vicieux ?

Mon conseil serait peut être de se concentrer sur votre relation et sur les bons moments que vous pouvez passer ensemble. J'ai parfois l'impression que les INTP font une fixette sur les idées ou l'argumentation (jusqu'à se mettre en colère intérieurement) au détriment de l'interlocuteur. Une relation c'est des échanges d'idée et mais aussi des échanges humains.
Revenir en haut Aller en bas
gloogloo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 38
Lieu : Toulouse
Emploi : Décoratrice intérieur
Inscription : 04/05/2011
Messages : 5

Message(#) Sujet: Re: Présentation Sam 07 Mai 2011, 13:08



L'INTP est sceptique, n'est pas naturellement en harmonie avec les sentiments des autres et n'est pas naturellement bon à exprimer leurs propres sentiments et émotions.
J'adore les échanges humains mais à un moment donné, autrui ne me suit plus, ne me comprend plus (car mes idées vont trop vite).
Oui, il faut que je relativise, que j'arrête de faire une fixette sur les mauvais moments, que je prenne conscience qu'autrui n'est pas comme moi, ne pense pas comme moi, bref, que je sois plus indulgente envers autrui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Présentation

Revenir en haut Aller en bas
 

Présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Critère représentation individus [ACP]
» Art pariétal et représentation astronomique.
» La Présentation de Jésus au Temple, Saint Théophane Vénard, commentaire du jour "Syméon prit l'enfant..."
» Ma présentation
» Policopié des 6 variables de la représentation cartographique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-