Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 la vie sentimentale des infp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 21:46

Pourquoi cette question ? Je suis en école d'ingénieurs (y a plein de filles, au moins 15 [10 %] !). Et je commence aussi une L1 de psychologie à distance, en parallèle.


Dernière édition par Ayahuasca le Ven 07 Déc 2012, 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2555

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 21:48

Pour savoir s'il y avait beaucoup de filles justement! Lol Dans un environnement plus masculin, je pourrais peut être tomber amoureuse plus facilement. Mais je choisis toujours , sans faire exprès, les sections où il y a au moins 2/3 de filles (encore que cette année, c'est moins pire que d'habitude), ça réduit les chances de rencontrer l'âme soeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 21:52

Âme sœur ou pas, je cherche pas à tout prix à retrouver un modèle, je pense dans l'autre sens...
Quant aux filles que je fréquente, elles sont rares et, à l'image des étudiants de mon école, m'ennuient... De l'extérieur, j'ai toujours connu assez peu de filles (bac S, timidité d'INTP, etc.)
Revenir en haut Aller en bas
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2555

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 21:59

Je ne cherche pas non plus un modèle, je cherche simplement à être surprise, intriguée par quelqu'un, et en bien... Malheureusement, c'est difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 28
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 886

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 22:06

Aya fallait aller en Lettres modernes, il y a que des filles...Smile
Et Apo en école d'ingé ! ^^
Cela dit moi j'ai côtoyé pas mal de filles et je suis resté célibataire quand même Rolling Eyes

Moi j'essaye de me forcer à être patient dans ce domaine, c'est pas toujours facile mais j'en suis venu à penser que c'est le prix à payer si on veut vraiment trouver la bonne personne...quelqu'un qui recherche la simplicité aura plus d'opportunités.



_______________________________________
?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2555

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 22:12

Mais quel prix!

Ecole d'ingénieur? Lol Jamais! Lol Je pourrais pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 22:15

Je tombe superficiellement "amoureux", un peu trop facilement sans doute. J'idéalise énormément les gens, je leur passe tous leurs défauts quand je veux les rêver — et puis pour pas grand-chose, tout me revient, je suis un ingrat. Enfin dans les faits c'est pas tellement vrai, mais c'est comme ça que je le pense.
Et les gens que j'aime, je me sens obligé de les détruire dans les images que j'ai d'eux, c'est un attachement pervers dont je ne peux accepter la totalité... Alors j'aime, puis j'attaque pour mieux aimer... peut-être.

Edit : les Lettres modernes c'est cool, j'ai prévu le même plan en m'inscrivant en psycho... à distance. J'ai pas de cours. 🐘
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 22:26

Alex, l'homme qui ne cède pas à la tentation Lol

Je trouve ton comportement caractéristique des INFP, cette idée d'attendre pour trouver la "princesse charmante". Quelque part, c'est assez romantique. Et d'un autre côté, ça témoigne du respect que tu as pour l'autre dans la mesure où tu ne tenteras pas avec si tu sens d'avance que tu n'as pas un gros coup de coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp/Sx
Age : 29
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2555

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 22:30

Lol, j'ai fait hypokhâgne et c'est clair que les filles étaient plus que jamais légion!

Je me reconnais un peu dans ce que tu dis, Aya. Quand je m'emballe, ça peut être très rapide, et très superficiel. Il m'arrive de fantasmer sur quelqu'un alors que je suis dans le métro. S'il est avec une fille, alors là c'est fini, je me retiens à grand peine de pleurer.
Quand je tombe amoureuse, j'idéalise très rapidement aussi - tantôt j'idéalise, tantôt je méprise. Il n'y a pas d'entre deux. J'ai une relation assez destructrice quand il s'agit d'amour. C'est en partie pour ça aussi que je ne m'implique pas trop avec ceux que j'aime réellement, il me serait trop facile de les détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 22:36

Apocalypse Please a écrit:
Je me reconnais un peu dans ce que tu dis, Aya. Quand je m'emballe, ça peut être très rapide, et très superficiel. Il m'arrive de fantasmer sur quelqu'un alors que je suis dans le métro. S'il est avec une fille, alors là c'est fini, je me retiens à grand peine de pleurer.
Je fais beaucoup ça aussi, tous les jours... j'atteins des sommets dans la projection idéaliste surjouée, et en conséquence, dans le doute.


Apocalypse Please a écrit:
Quand je tombe amoureuse, j'idéalise très rapidement aussi - tantôt j'idéalise, tantôt je méprise. Il n'y a pas d'entre deux. J'ai une relation assez destructrice quand il s'agit d'amour. C'est en partie pour ça aussi que je ne m'implique pas trop avec ceux que j'aime réellement, il me serait trop facile de les détruire.
Voilà. (quand je parle de détruire les gens, c'est l'estime que j'ai pour eux que je détruis, pas eux Smile )
Je surjoue tout, j'idéalise et je m'écoute, un jour elle est parfaite et son côté chaleureux FJ me séduit, le lendemain j'ai envie de saper et cette même facette de sa personnalité devient une insupportable moralisation concrétiste et étriquée...


Mes idylles je les vis mais seul, je serais tenté d'ajouter que mes sentiments se suffisent à eux-mêmes. Forcément c'est moins drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Myst
Prophète du Ne aux
avatar

Type : INFP
Age : 28
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 886

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 22:41

Aya : tu me rappelle un pote que je pense ISFJ qui s'emballe très vite pour quelqu'un puis qui se dégoûte de la personne très vite aussi...


Moi je pense que je suis un peu blasé dans ce domaine et que je manque d'opportunisme et de calcul...je me dis trop souvent "tant pis" et les gens qui me plaisent sont rares. Je vois vite les qualités/défauts des gens et du coup je ne suis difficilement charmé par quelqu'un, trop compliqué ou trop réceptif, je pense sentir comment les choses vont arriver, si ça peut marcher ou non, alors qu'ado je pouvais idéaliser une fille que je voyais juste de loin... ^^


Edit :

@Jicky

Oui c'est ca, le coup de coeur. je crois que les INFP savent faire la différences entre leurs différents sentiments du coup ça ne leur arrive pas si souvent...

_______________________________________
?!


Dernière édition par Alex le Ven 07 Déc 2012, 23:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desdinova
Pionnier
avatar

Type : INFP 4w5 sp/sx
Lieu : Xibalba
Emploi : Rêveur
Inscription : 11/08/2011
Messages : 889

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 22:45

Aya, espèce d'INFP refoulé...

Viens en psycho, ya 90% de fille et la matière t'intéressera Smile

_______________________________________
Un suicide élégant est l'ultime œuvre d'art...
Si mon cœur pouvait penser, et si ma tête pouvait sentir, j’aurais un autre regard sur le monde.



Come on maggot brain, go on maggot brain...



"Will you deliver Spain from bondage ?" Sad  Pleureur  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phaedren
Usurpateur du Forum
avatar

Type : ISFP 4w3 Sp/Sx refoulé
Age : 30
Lieu : Bordeaux
Emploi : Jurisconsulte
Inscription : 01/06/2012
Messages : 1286

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 22:45

Apocalypse Please a écrit:
Il m'arrive de fantasmer sur quelqu'un alors que je suis dans le métro. S'il est avec une fille, alors là c'est fini, je me retiens à grand peine de pleurer.

James Blunt a écrit:
She smiled at me on the subway, she was with another man. But I won't lose no sleep on that.

Ce phénomène est assez fréquent de vouloir "détruire" l'image positive que l'on avait d'une personne quand ça coince, et inversement de l'idéaliser lorsqu'elle est inaccessible ou que tout se passe bien. Je n'ai jamais "idéalisé" de personne, ni d'ailleurs "détruit" de cette manière.

Il n'en demeure pas moins qu'il m'est tout autant arrivé de me projeter avec certaines filles sans qu'il ne se soit jamais rien passé au final. Après je tombe difficilement amoureux également, les personnes qui me plaisent sont assez rares au final, mais attendre ne m'a jamais trop dérangé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delilah
Traducteur
avatar

Type : INFP
Age : 39
Lieu : France
Emploi :
Inscription : 10/11/2012
Messages : 392

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Sam 08 Déc 2012, 00:00

C'est interessant de voir nos différences en tous cas.

Ca me rassure, je ne suis pas la seule à démystifier celle que je n'arrive pas à avoir quand elle se montre accessible. Seulement, j'aimerais réussir à comprendre ce mécanisme pour le contrôler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Sam 08 Déc 2012, 00:08

@Delilah a écrit:
C'est interessant de voir nos différences en tous cas.

Ca me rassure, je ne suis pas la seule à démystifier celle que je n'arrive pas à avoir quand elle se montre accessible. Seulement, j'aimerais réussir à comprendre ce mécanisme pour le contrôler.


Sans vouloir être indiscrète, tu es lesbienne Delilah ou bien tu pensais à "une personne" lorsque tu as utilisé "cette" ?

Moi je pense que c'est un mécanisme d'auto-défense, c'est afin de te protéger. Et encore tu "démystifie" seulement, certain haisse carrément... D'où on dit qu'il n'y a qu'un pas de la haine à l'amour, ou inversement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Sam 08 Déc 2012, 00:12

Je suis lesbienne, moi. C'est difficile à vivre...
Revenir en haut Aller en bas
Delilah
Traducteur
avatar

Type : INFP
Age : 39
Lieu : France
Emploi :
Inscription : 10/11/2012
Messages : 392

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Sam 08 Déc 2012, 00:20

Guineapig, pas plutôt zoophile?

C'était en référence à "une personne" dans le post de Phaedren. Mais qu'on aime un homme ou une femme, les mécanismes sont identiques.

Je pense qu'il y a toujours 3 étapes quand on veut vraiment couper les liens avec quelqu'un que l'on a aimé : démystification, haine, pour ensuite la revoir comme elle est réellement, normale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Sam 08 Déc 2012, 00:24

@Delilah a écrit:
Guineapig, pas plutôt zoophile?

Non non. Juste lesbienne. Même si j'ai envie de violer mon chat des fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Sam 08 Déc 2012, 00:27

@Delilah a écrit:


Je pense qu'il y a toujours 3 étapes quand on veut vraiment couper les liens avec quelqu'un que l'on a aimé : démystification, haine, pour ensuite la revoir comme elle est réellement, normale.

Oui surement : ), en fait c'est horrible de ce dire que lorsqu'on aime, on ne voit pas réellement la personne aimé telle qu'elle est ! (et ce qui signifie que de même on'est pas réellement aimé pour ce que l'on est) Moi je pense que le vrai amour, n'est pas celui qui rend aveugle, au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Delilah
Traducteur
avatar

Type : INFP
Age : 39
Lieu : France
Emploi :
Inscription : 10/11/2012
Messages : 392

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Sam 08 Déc 2012, 00:33

@guineapig : C'est sur qu'avec la perruque et le petit manteau, elle fait envie.

@luna : je dirais le contraire. Je trouve ça bien car aimer c'est la sublimer (la personne). Et tant que tu l'aimes, tu lui mets en valeur ses points positifs. Je trouve plutôt dommage de ne plus les voir une fois que c'est terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Sam 08 Déc 2012, 00:37

@Delilah a écrit:


@luna : je dirais le contraire. Je trouve ça bien car aimer c'est la sublimer (la personne). Et tant que tu l'aimes, tu lui mets en valeur ses points positifs. Je trouve plutôt dommage de ne plus les voir une fois que c'est terminé.

Oui je suis d'accord pour sublimer une personne (et encore), mais souvent l'amour rend aveugle, car on voit justement plus que les points positifs (on se focalise dessus, et on'en a tendance en à rajouté). Alors qu'aimer une personne ça devrait signifier aimer tout son être, pas seulement une partie d'elle ! Là c'est comme si on'aimait une illusion en réalité...
Revenir en haut Aller en bas
Delilah
Traducteur
avatar

Type : INFP
Age : 39
Lieu : France
Emploi :
Inscription : 10/11/2012
Messages : 392

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Sam 08 Déc 2012, 00:42

Quand tu aimes et es aveuglé, tu vois tout de même les points négatifs mais n'y prêtes pas attention. Il est donc possible, en prenant un peu de recul le temps d'un instant, de se demander si ces points que tu apprécies moins sont importants ou non. S'ils le sont trop, alors tu sais que cette histoire ne durera pas très longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Sam 08 Déc 2012, 00:47

@Delilah a écrit:
Quand tu aimes et es aveuglé, tu vois tout de même les points négatifs mais n'y prêtes pas attention. Il est donc possible, en prenant un peu de recul le temps d'un instant, de se demander si ces points que tu apprécies moins sont importants ou non. S'ils le sont trop, alors tu sais que cette histoire ne durera pas très longtemps!

Oui, il faut voir les choses ainsi. En fait moi j'ai souvent tendance à embellir tout le monde, mais sans même m'en rendre compte ! On ne le sait jamais lorsqu'on voit une personne meilleure qu'elle l'est... Enfin ce sont des jugement de valeur aussi, c'est subjectif.

J'y vais, bonne soirée : )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Sam 08 Déc 2012, 00:50

Moi, j'crois pu à l'amour. J'ai pu aucuns sentiments. Je suis devenu une coquille vide. C'est fini. Mais j'aimerais bien quand-même qu'une fille tombe amoureuse de moi. Mais je pense que ça peut pas arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Phaedren
Usurpateur du Forum
avatar

Type : ISFP 4w3 Sp/Sx refoulé
Age : 30
Lieu : Bordeaux
Emploi : Jurisconsulte
Inscription : 01/06/2012
Messages : 1286

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Sam 08 Déc 2012, 00:54

Ce mécanisme de "démystification" lorsque ça ne se passe pas comme on le souhaite avec une personne est clairement un mécanisme de défense. Mais ce n'est pas à confondre avec le phénomène du désir. Idéaliser une personne et la "démystifier" une fois qu'elle est accessible ou qu'on l'a, c'est quelque chose de vu et revu, et de parfaitement expliqué par les philosophes et psychologues à travers les siècles. Cela vaut d'ailleurs pour le reste, pas que les relations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp

Revenir en haut Aller en bas
 

la vie sentimentale des infp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» la vie sentimentale des infp
» vie sentimentale
» Question sentimentale
» Vie sentimentale complexe
» question sentimentale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-