Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 la vie sentimentale des infp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 854

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 11:25


Bon courage pour trouver un grand Homme, ne serait-ce que aussi courageux qu'une femme...

Pour l'amitié homme/femme je suis d'accord avec toi c'est assez difficile dans la vie, je peux difficilement dire le contraire. J'ai quand même quelques réussites du à "l"impossibilité" concrète de la chose (par exemple avec ma copine ado de 15 ans, bon en même temps maintenant elle a 20 ans, ça serait plus risqué, mais je pense qu'on se connait trop bien pour que ça dérape maintenant ^^).

Et puis il y a internet.
J'ai eu énormément d'amies sur internet, et là il y a la distance, l'absence d'attrait physique (puisqu'on ne se voit pas). Le seul hic c'est que généralement la relation vient d'un mal-être de part et d'autre, et quand ça va mieux d'un côté ou de l'autre...la relation s'éteint, comme on éteint un ordinateur. Dommage. Je garde quand même de très bons souvenirs d'amitiés féminines sincères.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 11:33

OdonDeSaintAmand a écrit:
Bon courage pour trouver un grand Homme, ne serait-ce que aussi courageux qu'une femme...

ça existe. je veux juste pas le mépriser. C'est le pire sentiment que j'ai eu à vivre. je veux plus ressentir ça à l'égard de l'homme qui m'accompagne, c'est trop laid.


OdonDeSaintAmand a écrit:

bon en même temps maintenant elle a 20 ans, ça serait plus risqué, mais je pense qu'on se connait trop bien pour que ça dérape maintenant ^^).

je parierai pas là-dessus ^_^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 854

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 12:24


Le mépris c'est sur que c’est juste pas possible d'être en couple avec ce sentiment là.

Mais mou, faible, fuyant, inconsistent... j'en connais plein. Et quasiment aucune fille.


Pour le pari... hmmm... bon ok, elle est très jolie et je la soupçonne d'avoir été amoureuse de moi avant. Mais je la considère trop comme ma petite soeur pour que je laisse ça devenir trop ambigüe. Bon maintenant il y a toujours le risque qu'elle m'attache et qu'elle me viol, mais comme je l'aime bien, je porterais pas plainte ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 13:38

OdonDeSaintAmand a écrit:

Le mépris c'est sur que c’est juste pas possible d'être en couple avec ce sentiment là.

Mais mou, faible, fuyant, inconsistent... j'en connais plein. Et quasiment aucune fille.

c'est ceux que je cherche à éviter justement

OdonDeSaintAmand a écrit:

Pour le pari... hmmm... bon ok, elle est très jolie et je la soupçonne d'avoir été amoureuse de moi avant. Mais je la considère trop comme ma petite soeur pour que je laisse ça devenir trop ambigüe. Bon maintenant il y a toujours le risque qu'elle m'attache et qu'elle me viol, mais comme je l'aime bien, je porterais pas plainte ^^.
j'espère que tu travailles pas dans un environnement où ya des jeunes. tu fais peur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 854

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 14:11

Maji a écrit:

j'espère que tu travailles pas dans un environnement où ya des jeunes. tu fais peur

Ah bon, pourquoi ?
Je fréquente pas mal de jeunes oui, mais pas pour mon boulot, plutôt en loisir. Why ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 14:21

OdonDeSaintAmand a écrit:
Maji a écrit:

j'espère que tu travailles pas dans un environnement où ya des jeunes. tu fais peur

Ah bon, pourquoi ?
Je fréquente pas mal de jeunes oui, mais pas pour mon boulot, plutôt en loisir. Why ?

eh bien parce qu'il arrivent que des jeunes rentrent dans un rapport de séduction avec les "grands" qui ont un ascendant sur eux, et si ces grands sont pas très au clair avec ça, les dérapages sont possibles.
La manière dont tu parles de "ta petite soeur" jeune et jolie montre que t'es pas 100% fiable à ce niveau là. Enfin si j'étais une mère, je te laisserai pas ma fille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 14:26

j'ai eu un fiancé y a qq années, qui étais prof de math en lycée, et très (très très) sensible aux charmes féminins. il me disait qu'il aurait pas pu être prof de sport, discipline plus "corporelle" de fait, tellement les jeunes filles aujourd'hui font "femme" et n'hésitent pas à rentrer dans un jeu avec les adultes. ça l'aurait trop troublé.

voilà, ça c'est une manière de se protéger et de protéger les autres de ses faiblesses. ça supprime pas le penchant, mais ça évite de se retrouver dans la mouize un jour de vigilance défaillante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 854

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 14:35

Maji a écrit:

eh bien parce qu'il arrivent que des jeunes rentrent dans un rapport de séduction avec les "grands" qui ont un ascendant sur eux, et si ces grands sont pas très au clair avec ça, les dérapages sont possibles.
La manière dont tu parles de "ta petite soeur" jeune et jolie montre que t'es pas 100% fiable à ce niveau là. Enfin si j'étais une mère, je te laisserai pas ma fille

J'ai jamais perçu de rapport de séduction venant d'ado vers moi. Mais je suis peut-être aveugle aussi ^^.

En ce qui la concerne elle, j'ai passé des nuits entières à discuter en tête à tête avec elle quand elle avait 15 ans. Il n'y a jamais eu de problème, enfin pas dans ma tête ni la sienne en tout cas. Si on avait exactement les mêmes discussions, aujourd'hui qu'elle a 20 ans et que c'est donc une femme (d'ailleurs elle vit avec un homme), ça serait nettement plus ambigu, alors que jeune comme elle était, ça ne m'apparaissait pas du tout comme une tentative de séduction. Mais le passé étant le passé, à mes yeux elle restera sans doute toujours classée dans la catégorie "petite soeur". J'ai peut-être été ambigu mais je vois pas où est le soucis dans ce que je dis.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 854

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 14:44

Maji a écrit:
j'ai eu un fiancé y a qq années, qui étais prof de math en lycée, et très (très très) sensible aux charmes féminins. il me disait qu'il aurait pas pu être prof de sport, discipline plus "corporelle" de fait, tellement les jeunes filles aujourd'hui font "femme" et n'hésitent pas à rentrer dans un jeu avec les adultes. ça l'aurait trop troublé.

voilà, ça c'est une manière de se protéger et de protéger les autres de ses faiblesses. ça supprime pas le penchant, mais ça évite de se retrouver dans la mouize un jour de vigilance défaillante.

Ah oui ok. Tu es un peu traumatisée par ça on dirait ^^.
Mais bon lui fréquentait des centaines d'ado, et je me doute que dans le lot certaines n'ont pas froid aux yeux. Mais il était aussi dans un rapport prof/élève, individu/institution. Je comprends que certaines élèves test leur pouvoir de séduction ou de rébellion sur leur prof. Il est nettement plus exposé que moi ^^.

Je suis aussi trés (trés trés) sensible aux charmes féminins, c'est indéniable, mais pas au point de confondre une jeune fille avec une femme, et encore moins au point de mélanger les éventuels désirs d'une ado avec mes fantasmes. Par contre, pour être franc, je ne pense pas que la frontière soit 18 ans. Certaine ado de 15 ans sont beaucoup plus mûres que des "femmes" de 20 (voir que des hommes de 30 ^^).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 14:55

s'il était exposé c'ets pas tant par la quantité d'élèves parmi lesquelles certaines n'avaient pas froid aux yeux comme tu dis, mais surtout à cause de lui et de sa "faiblesse".
Il ne se sentait pas à l'abri de lui-même. Il savait que dans des circonstances particulières ses défenses et l'éthique du prof pouvait être bousculées.
ya bien un prof qui s'ets enfui avec sa jeune élève en angleterre ya qq semaines. c'est des choses qui arrivent. faut juste le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 854

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 15:11


En fait maintenant que j'y repense... j'ai été prof dans ma vie ^^. A la fac. Certaines étudiantes étaient vraiment très jolies. Je me suis jamais senti en situation de "risque de craquage", même quand on m'envoyait des petites lettres parfumées ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maji
Aucun rang assigné
avatar

Type : ENFP-INFP
Age : 38
Lieu : paris
Emploi :
Inscription : 15/06/2012
Messages : 288

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 16:08

OdonDeSaintAmand a écrit:

En fait maintenant que j'y repense... j'ai été prof dans ma vie ^^. A la fac. Certaines étudiantes étaient vraiment très jolies. Je me suis jamais senti en situation de "risque de craquage", même quand on m'envoyait des petites lettres parfumées ^^.

ouais bein comme tu te décris, jte vois bien finir comme Bruno Cremer dans Noces Blanches :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 854

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 16:47


J'adore ce film. Et... oui, je trouve le film crédible, donc je dois reconnaitre que ça n'aurait pas été strictement impossible.
Je ne suis plus prof, hélas ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 18:39

Maji a écrit:

j'ai aussi d'une certaine façon une image idéalisée de l'homme : il y a l'homme avec un grand H ... et tous les autres qui sont nuls, mous, faibles, etc.

OdonDeSaintAmand a écrit:

Bon courage pour trouver un grand Homme, ne serait-ce que aussi courageux qu'une femme...




Voilà nous avons exactement la même représentation de la représentation masculine et féminine, du moins celle que je me faisais petite !
Voilà pourquoi petite je me suis toujours considéré comme ayant plutôt une mentalité masculine (du moins pas hyper féminine), et ce n'est qu'en grandissant, comme je l'avais d'ailleurs déjà écrit sur le forum, que je me suis rendu compte que je correspondais en réalité à beaucoup de trait de caractère du "stéréotype" de la femme. Mous et faibles en font parti.
Mais moi ma représentation du féminin et du masculin s'était beaucoup basé sur mes parents, hors c'est plutôt ma mère qui correspond au stéréotype de l'homme et mon père celui de la femme.
Les femmes m'ont toujours paru plus courageuses comme la fait remarqué Odon et énergétique que les hommes. D'ailleurs elles sont considérées comme le sexe "faible", mais à mon avis ce n'est pas pour rien que la nature a fait en sorte que ce soit elles qui enfantent. Mais l'homme et la femme se vaut hein, ils sont égaux ce qui ne signifie pas qu'ils sont identiques.
Sinon pour en revenir à ce que je disais, j'ai plus souvent observé ces traits de caractère dans mon environnement, chez les femmes que les hommes. D'ailleurs elles semblent plus cherché la confrontation et la castagne que les hommes, parfois je me demande si c'est parce qu'elles redoutent moins de se battre, sachant qu'un homme (du moins normalement) n'osera s'en prendre à l'intégrité physique d'une femme, et deux femmes qui se battent, ça fait moins de dégât que deux hommes qui se battent.

Sinon moi, j'apprécie aussi bien les hommes doux et calme qu'énergique et excité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 19:29

[quote="OdonDeSaintAmand"]
Maji a écrit:
Je suis aussi trés (trés trés) sensible aux charmes féminins, c'est indéniable, mais pas au point de confondre une jeune fille avec une femme, et encore moins au point de mélanger les éventuels désirs d'une ado avec mes fantasmes. Par contre, pour être franc, je ne pense pas que la frontière soit 18 ans. Certaine ado de 15 ans sont beaucoup plus mûres que des "femmes" de 20 (voir que des hommes de 30 ^^).

Je suis d'accord avec ça, sans pour autant dire que "les ados d'aujourd'hui font plus femme". En fait plusieurs fois, j'ai lu qu'il y avait une sorte de "tendance biologique" (je ne sais pas si elle est vraie, mais si des études ont été faites à ce sujet je veux bien les croire) qui dit que le stade de la puberté est atteint plus vite qu'auparavant.

Effectivement, on ne va pas mettre la limite de la "femme" à 18 ans parce que selon la loi cette personne est majeure. Dans ma tête je me considère comme une femme, mais je sais que ce n'est pas le cas de filles qui auront mon âge ou qui seront plus âgées, ou moins âgées. C'est une définition assez personnelle à vrai dire, l'âge n'entre pas en compte pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 19:49

Jicky a écrit:


Je suis d'accord avec ça, sans pour autant dire que "les ados d'aujourd'hui font plus femme". En fait plusieurs fois, j'ai lu qu'il y avait une sorte de "tendance biologique" (je ne sais pas si elle est vraie, mais si des études ont été faites à ce sujet je veux bien les croire) qui dit que le stade de la puberté est atteint plus vite qu'auparavant.


Oui j'ai aussi lu une étude à ce sujet :

"Une précocité normale ou alarmante ?

Ce phénomène s’observe depuis bien longtemps. Il y a une centaine d’années par exemple, les femmes déclaraient leurs premières règles vers 16 ans. Aujourd’hui, on les estime plutôt vers 12,5 ans. Faut-il s’en inquiéter ?

Les avis sont partagés. Certains estiment que cette évolution est relativement logique, même si on ne peut avancer éternellement l’âge de la puberté. En parallèle, de génération en génération, la taille des individus s’élève. Parmi les explications avancées (mais non vérifiées), l’amélioration de la qualité nutritive des aliments, permettant une maturation plus précoce des enfants.

Mais il y a d’autres sons de cloches. L’obésité altère l’activité hormonale, dont dépend la puberté. Ainsi, le manque d’activité physique, associé pourquoi pas à des polluants environnementaux comme les perturbateurs endocriniens, pourrait pousser les jeunes corps à se transformer plus vite. Ceci serait donc le signe d’une société en mauvaise santé…"

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/les-garcons-entrent-dans-la-puberte-de-plus-en-plus-jeunes_42097/

Et bien moi pourtant j'ai eu mes règles vers 14-15 ans, mais bon je suis toujours atypique comme d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
OdonDeSaintAmand
Traducteur
avatar

Inscription : 29/10/2012
Messages : 854

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 19:54

Oui cette tendance biologique est tout a fait exact, l'age de la puberté était de 16 ans au XVIIIeme siècle contre 13 aujourd'hui. Mais en fait ça vient de la meilleure nutrition, il n'y a rien de psychologique la dedans a priori.

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1981_num_36_3_282759?_Prescripts_Search_tabs1=standard&
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 19:58

Bon ok mes parents m'ont mal nourris ! lol
Mais peut être parce que petite je mangeais peu de viande (je n'aimais pas ça, et à cause de mes dents complétemment décalé comme je suçais mon pouce, j'avais du mal à machouiller et réduire la viande en bouilli). J'ai peut être manqué de protéine.
Revenir en haut Aller en bas
Delilah
Traducteur
avatar

Type : INFP
Age : 38
Lieu : France
Emploi :
Inscription : 10/11/2012
Messages : 393

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 21:09

Mal nourrie?
C'est en fait un taux de graisse qui doit être atteint pour permettre l'ovulation, et l'apparition des règles.
C'est fou comme on peut dévier rapidement d'un sujet Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 21:14

Delilah a écrit:
Mal nourrie?
C'est en fait un taux de graisse qui doit être atteint pour permettre l'ovulation, et l'apparition des règles.
C'est fou comme on peut dévier rapidement d'un sujet Wink

Mouaim je ne pense que ce soit dû qu'à la graisse.
Revenir en haut Aller en bas
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2379

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 21:15

Ah! Ça me rappelle quand j'avais 13 ans, et que des filles de ma classe (plutôt bien en chair) me regardaient comme une aberration parce que je n'avais jamais eu mes règles! Tout s'explique! Very Happy

Pour revenir au sujet, ma vie sentimentale est...vide, comme pratiquement toujours. :'( J'aimerais avoir ne serait-ce qu'un "crush" pour fantasmer dessus à longueur de journée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 21:29

Apocalypse Please a écrit:
Pour revenir au sujet, ma vie sentimentale est...vide, comme pratiquement toujours. :'( J'aimerais avoir ne serait-ce qu'un "crush" pour fantasmer dessus à longueur de journée...

t'es encore vierge ?
Revenir en haut Aller en bas
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2379

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 21:35

-_- Pffff, n'importe quoi, je voulais dire "ne serait-ce qu'un" dans le sens où je préfère ça à rien du tout.


Dernière édition par Apocalypse Please le Sam 08 Déc 2012, 01:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 21:38

Je ne suis pas trop INFP, mais tout à l'heure par exemple je l'étais, et je suis tombé amoureux d'une INFJ qui dormait un peu dans le métro. Délicates et innocentes, le regard lointain, les INFj sont vraiment les seules à me faire sentir ça... Les INFJ plus FJ me font plutôt chier, en revanche.

Sinon, puisque tu parles de "crushes"... j'en ai beaucoup, tout le temps, et je tombe facilement assez amoureux... est-ce que, pour autant, j'aime ? Je crains cette question. Je considère que oui.
Revenir en haut Aller en bas
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2379

Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp Ven 07 Déc 2012, 21:44

Quelles sortes d'études est-ce que tu fais, Aya?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: la vie sentimentale des infp

Revenir en haut Aller en bas
 

la vie sentimentale des infp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» la vie sentimentale des infp
» vie sentimentale
» Question sentimentale
» Vie sentimentale complexe
» question sentimentale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Idéalistes (NF) :: INFP - Le Guérisseur-