Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Nous, les INTP et les autres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Kheal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 29
Lieu : 77
Emploi : Informatique
Inscription : 16/02/2011
Messages : 19

Message(#) Sujet: Nous, les INTP et les autres... Mer 16 Fév 2011, 13:59

Bonjour à tous !

Inutile de vous dire que, comme beaucoup d'entre vous, j'ai été très surprise d'apprendre tout ça sur les INTP, pouvoir enfin mettre des mots concrets... j'ai donc beaucoup appris sur moi-même et je me posais quelques questions sur les relations.

J'ai 23 ans actuellement et je n'ai aucun ami, j'essaye de sortir pour pouvoir rencontrer des gens, ce que je fais mais je ne trouve jamais quelqu'un avec qui je m'entends réellement bien.
Donc forcément, comme vous tous, je préfère la qualité à la quantité mais impossible de mettre la main sur cette qualité...

Tout d'abord, je m'entends très, très mal avec les filles en général et j'avais une question pour vous les filles, êtes vous un peu comme moi de ce côté là ?
Je suis un peu garçon manqué, je laisse les jupes, robes, dentelles aux vraies filles. Je porte des accessoires un peu "masculins" pour essayer de faire passer le message que "je ne suis pas une fille comme les autres", bref, je veux m'éloigner au maximum du stéréotype de la 'fille'.
Donc déjà, je réduis pas mal le pourcentage d'amis potentiels... les garçons manqués, ça cours pas les rues !

Ensuite, en règle générale, j'ai beaucoup de mal à trouver des gens qui m'intéressent vraiment. Nous avons rien à partager et souvent, je trouve qu'ils s'amusent avec rien... Ils ne se posent pas assez de questions, sont un peu bornés, pas très ouverts... Mes relations sont donc totalement catastrophiques...

Comment ça se passe pour vous ? Est-ce qu'un 'INTP' est heureux dans sa vie sociale ??
Ça me plairait beaucoup également d'avoir des avis de vous, les filles.

Merci et à bientôt ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Mer 16 Fév 2011, 19:26



Qu'en tu dis "aucun ami" j'imagine que tu veux dire "célibataire" ...

Juste une question de trop pour toi, tu fais quoi dans l'informatique ? Peut être que tu as ce besoin de rencontrer des personnes du même environnement, du même milieu professionnel que toi ... Enfin pour commencer ! si tu en es passionné ! Surtout de paris, tu devrais prendre conscience de cette facilité à la rencontre par rapport à ailleurs.

Serais-tu schizoïde ? (que je te rassure tout de suite c'est juste un trouble de la personnalité et ce n'est pas une maladie)

L'un des plus gros défaut du type INTP c'est qu'il est "couper du monde" voire fantomatique socialement parlant.

--> Au chapitre: "En finir avec la fausse communication" :

http://www.maieusthesie.com/nouveautes/article/assertivite.htm

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 29
Lieu : 77
Emploi : Informatique
Inscription : 16/02/2011
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Jeu 17 Fév 2011, 01:14

Bonsoir !

Tout d'abord, merci de ta réponse !
Quand je dis "aucun ami" je parlais pas du fait d'être célibataire, je parle bien de mon entourage...

Pour répondre à ta question, non je ne suis pas schizoïde, au contraire, je souffre réellement de solitude, j'aimerais vraiment trouver une personne avec qui je puisse partager des choses !
Je suis une personne assez ouverte, je sors seule et m'intègre facilement auprès des autres que je ne connais pas, on fait connaissance sans problème mais souvent c'est un échec... Ça ne va pas plus loin, je n'en ai pas envie...

Concernant l'informatique, je développe des sites internet (code / graphisme), je travaille seule donc en effet, je n'ai pas eu l'occasion de rencontrer des gens dans ce milieu. Paris est à côté, c'est vrai (enfin 1h en voiture), mais où aller ?

Je vais regarder ton lien, merci =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Jeu 17 Fév 2011, 13:50


Ou aller ?

Et bien tout dépend des bases fondamentales de la création de ton site web, admettons si tu utilises une plateforme de type zope/plone (avec une technologie de pages dynamique temps réel, tableaux, flux rss/atom, plugin ect...), tu devras t'orienter vers des salons ou des associations qui y sont dédiés. A toi de chercher !

Après faire des sites web au bloc notes c'est très bien aussi mais insuffisant.

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xri
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 29
Lieu : Ile-de-France
Emploi : Ingénieur
Inscription : 20/02/2011
Messages : 3

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Dim 20 Fév 2011, 13:54

@Kheal a écrit:
Ensuite, en règle générale, j'ai beaucoup de mal à trouver des gens qui m'intéressent vraiment. Nous avons rien à partager et souvent, je trouve qu'ils s'amusent avec rien... Ils ne se posent pas assez de questions, sont un peu bornés, pas très ouverts... Mes relations sont donc totalement catastrophiques...

Comment ça se passe pour vous ? Est-ce qu'un 'INTP' est heureux dans sa vie sociale ??
Etant-moi même INTP, je comprends assez bien ce que tu veux dire.

J'ai eu la chance de rencontrer les bonnes personnes quand j'étais au lycée, et celles-ci constituent depuis un "noyau qualitatif" auquel personne ou presque n'est venu s'ajouter par la suite.

La porte n'est pas fermée, mais la plupart des "nouvelles" personnes ne sont pas forcément des gens que j'ai envie de connaître ou de laisser me connaître davantage.

En y réfléchissant bien, c'est même plus restreint que ça, il y a une personne (vraisemblablement aussi un INTP) avec qui je m'entends extrêmement bien (disons 2, mais je ne vois plus la deuxième). Non qu'il soit très bavard, mais chacun voit de suite où l'autre veut en venir avant même la fin de sa phrase, et, plus anecdotique mais quand même, comprend les blagues de l'autre (c'est pénible d'essayer de faire des blagues fines - bon OK, parfois trop cyniques Very Happy - et que personne ne suive).

Donc pour moi la réponse est oui, seulement ce n'est pas forcément évident. Et il y a de fait une part de chance, on ne sait pas qui on rencontrera dans les jours, les semaines ou les années à venir...



@Kheal a écrit:
Tout d'abord, je m'entends très, très mal avec les filles en général et j'avais une question pour vous les filles, êtes vous un peu comme moi de ce côté là ?
Je suis un peu garçon manqué, je laisse les jupes, robes, dentelles aux vraies filles. Je porte des accessoires un peu "masculins" pour essayer de faire passer le message que "je ne suis pas une fille comme les autres", bref, je veux m'éloigner au maximum du stéréotype de la 'fille'.
Donc déjà, je réduis pas mal le pourcentage d'amis potentiels... les garçons manqués, ça cours pas les rues !
Si je puis me permettre, je pense qu'il y a un juste milieu entre le garçon manqué et la blonde stéréotypée :P

Là à mon avis, tu te fermes beaucoup de portes auprès des hommes. Même quelqu'un qui n'est pas superficiel aura davantage envie de parler à une fille qui fait un minimum "fille" (a fortiori dans le milieu informatique) qu'à un garçon manqué. Ca donne davantage envie d'engager le contact, même s'il n'y a pas d'arrière-pensée. J'ai plusieurs copines qui sont comme ça.

Le principal problème que je vois, en fait, c'est que si les filles t'agacent, donc que tu ne les fréquentes pas, et si comme je le suppose ton message ne produit pas l'effet désiré auprès de la population masculine, tu réduits déjà de manière drastique le nombre de personnes avec qui tu pourrais ne serait-ce qu'être en contact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Dim 20 Fév 2011, 15:40

@xri a écrit:
@Kheal a écrit:

Tout d'abord, je m'entends très, très mal avec les filles en général et j'avais une question pour vous les filles, êtes vous un peu comme moi de ce côté là ?
Je suis un peu garçon manqué, je laisse les jupes, robes, dentelles aux vraies filles. Je porte des accessoires un peu "masculins" pour essayer de faire passer le message que "je ne suis pas une fille comme les autres", bref, je veux m'éloigner au maximum du stéréotype de la 'fille'.
Donc déjà, je réduis pas mal le pourcentage d'amis potentiels... les garçons manqués, ça cours pas les rues !
Si je puis me permettre, je pense qu'il y a un juste milieu entre le garçon manqué et la blonde stéréotypée :P

Là à mon avis, tu te fermes beaucoup de portes auprès des hommes. Même quelqu'un qui n'est pas superficiel aura davantage envie de parler à une fille qui fait un minimum "fille" (a fortiori dans le milieu informatique) qu'à un garçon manqué. Ca donne davantage envie d'engager le contact, même s'il n'y a pas d'arrière-pensée. J'ai plusieurs copines qui sont comme ça.

Le principal problème que je vois, en fait, c'est que si les filles t'agacent, donc que tu ne les fréquentes pas, et si comme je le suppose ton message ne produit pas l'effet désiré auprès de la population masculine, tu réduits déjà de manière drastique le nombre de personnes avec qui tu pourrais ne serait-ce qu'être en contact.

xri je ne suis pas d'accord avec toi, ce mouvement,le courant de mode "la garçonne" existe depuis les années 20 revendicant surtout la liberté féminine et bien évidemment l'injustice entre les inégalités hommes/femmes.

C'est plus qu'une mode mais une mutation culturelle !


Personnellement je ne pense pas que les mauvais jugements sont si figuratifs que ca, à moin d'être un ignorant, dans le sens ou ce culte c'est répendu depuis presque un siècle. C'est tolérable et respectable de par les populations en règle générale sauf pour les cons. Et puis c'est qu'en même plus sympa de connaitre des gens différents de par leur racines, leurs cultures, leurs pays leurs histoires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xri
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 29
Lieu : Ile-de-France
Emploi : Ingénieur
Inscription : 20/02/2011
Messages : 3

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Dim 20 Fév 2011, 22:39

sierra-alpha-mike a écrit:
xri je ne suis pas d'accord avec toi, ce mouvement,le courant de mode "la garçonne" existe depuis les années 20 revendicant surtout la liberté féminine et bien évidemment l'injustice entre les inégalités hommes/femmes.

C'est plus qu'une mode mais une mutation culturelle !


Personnellement je ne pense pas que les mauvais jugements sont si figuratifs que ca, à moin d'être un ignorant, dans le sens ou ce culte c'est répendu depuis presque un siècle. C'est tolérable et respectable de par les populations en règle générale sauf pour les cons. Et puis c'est qu'en même plus sympa de connaitre des gens différents de par leur racines, leurs cultures, leurs pays leurs histoires...
Je ne suis pas sûr de suivre ce que tu veux dire.

En quoi cette mode de la "garçonne" est, déjà, pour commencer, une mode ; une mutation culturelle ; ou plus encore, un culte ?

Ce qui domine actuellement, c'est la femme sophistiquée, porno chic (il suffit de regarder les publicités, qui si elles donnent une vision caricaturale de la société, en sont de fait un bon indicateur). Si tu parles de l'époque Woodstock, elle est révolue...

Mais de toute façon, ce n'est pas là où je veux en venir. Que ce soit toléré, bien sûr, et de toute façon il n'y a rien qui soit prohibé là-dedans (d'autant moins que ce n'est pas/plus un courant à proprement parler).

Ce que je veux simplement dire, c'est qu'au niveau des contacts humains, une femme avec une certaine dose de féminité donne davantage envie à un homme de venir lui parler qu'une garçonne, comme tu dis. D'apparence.

Simplement parce que, si un homme a envie de rencontrer quelqu'un qui se comporte comme un homme, il ira vers un autre homme. Alors que s'il se tourne vers une femme, c'est dans l'attente qu'elle ait au moins un minimum de féminité. Quel intérêt sinon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 29
Lieu : 77
Emploi : Informatique
Inscription : 16/02/2011
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Dim 20 Fév 2011, 23:14

Bonsoir !

Pour répondre à ce que tu disais xri, en effet, je crois que les bonnes relations découlent en grande partie du hasard ainsi que du milieu de fréquentation et actuellement je dois dire que j'ai ni l'un ni l'autre.

Ensuite, concernant ce que tu dis de cette mode "garçonne", je tiens simplement à préciser que d'apparence, je reste assez féminine donc je ne fais pas "fuir" la population masculine.
Au contraire, mon comportement "sans prise de tête" et mes gouts de garçon me rapprochent plus d'eux et je pense qu'en règle générale, je leur plais.
Donc non, pas de soucis pour les fréquenter, j'suis assez ouverte, pas timide, je peux aller seule à une soirée et faire des connaissances sur place sans problème, mais j'en viens toujours à la même conclusion et finalement, je ne garde de contacts avec personne.

Et pour continuer sur ce que tu dis sierra-alpha-mike, j'suis d'accord avec toi sur le fait qu'aujourd'hui, je ne pense pas non plus qu'on ait de mauvais jugements sur le côté garçonne des filles de notre société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Dim 20 Fév 2011, 23:51

Bonsoir la compagnie ...

Je ne pense pas que le hasard existe, tout effet a une cause , nos bonnes relations ne dépendent pas forcement de nous mais d'un ensemble de facteurs dominants ou soumis. Nous décidons de nos choix de vies, de nos gouts, de nos désirs, de nos plaisirs de la valeur qu'on s'accorde de par l'estime de soi mais pas de celle des autres. Donc je reste persuadé qu'on ne choisit pas nos amis. On ne cherche pas l'amour on le subit ! Je préfére "destin" que "hasard" dans ces cas là !

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 29
Lieu : 77
Emploi : Informatique
Inscription : 16/02/2011
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Lun 21 Fév 2011, 00:06

Quand je parlais de hasard, je parlais surtout du fait de rencontrer une personne plutôt qu'une autre. Il y a des choses incontrôlables et qui viennent tout droit du hasard.

Donc forcément, c'est nous qui choisissons nos fréquentations, mais pas nos nouvelles rencontres, si je rencontre telle personne à tel endroit, ce sera un hasard et ça fera partie du destin.

Ensuite quand tu dis que nous décidons de nos gouts, nos désirs et plaisirs, je ne suis pas non plus d'accord avec ça. Il y a des choses qu'on ne choisit malheureusement pas comme nos envies.
Je prends bêtement l'exemple du fait d'être attiré par une personne en étant conscient que cette personne n'a rien de spécial et à l'inverse, ne pas être attiré par une personne qu'on sait intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Lun 21 Fév 2011, 00:35

@Kheal a écrit:
Quand je parlais de hasard, je parlais surtout du fait de rencontrer une personne plutôt qu'une autre. Il y a des choses incontrôlables et qui viennent tout droit du hasard.

Donc forcément, c'est nous qui choisissons nos fréquentations, mais pas nos nouvelles rencontres, si je rencontre telle personne à tel endroit, ce sera un hasard et ça fera partie du destin.

Ensuite quand tu dis que nous décidons de nos gouts, nos désirs et plaisirs, je ne suis pas non plus d'accord avec ça. Il y a des choses qu'on ne choisit malheureusement pas comme nos envies.
Je prends bêtement l'exemple du fait d'être attiré par une personne en étant conscient que cette personne n'a rien de spécial et à l'inverse, ne pas être attiré par une personne qu'on sait intéressante.

la matière grise paraît être plus développée chez des personnes ayant une plus grande capacité de réflexion sur elles-mêmes (introspection).

Si on tient compte du point de vue déterministe des sciences, tout phénomène a nécessairement une cause.

Je suis totalement en phase lorsque [Ostad Elahi] dit : "Le hasard n'existe pas, tout a une cause et une raison d'être."

Pour revenir à cette envie (désir/volonté) Ca relève plus d'un problème de conscience qu'autre chose (introspection). Et que si tu es attiré par une personne qui n'a vraiment rien de spéciale, c'est qu'il y a forcement quelque chose qui t'intéresse, la clef d'une vérité ? le degrès de l'équilibre ? ou une logique intuitive ?

FATALITE=DESTIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 29
Lieu : 77
Emploi : Informatique
Inscription : 16/02/2011
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Lun 21 Fév 2011, 01:25

Ce n'est pas le sujet ici mais pour faire simple, je me suis assez analysée pour comprendre ce qu'il se passait chez moi concernant mes désirs et volontés...

Pour ma part, je suis souvent "attirée" par l'inaccessible, le défis... j'aime me battre pour avoir, cependant, je ne me bats pas forcément pour avoir quelque chose d'intéressant... et une fois que je l'ai, je finis par m'en désintéresser.

Mon côté "volonté" ne communique pas du tout avec mon côté "désir", je peux rencontrer une personne que je sais intéressante sans pour autant ressentir le moindre désir, surtout si c'est "trop facile".

Il m'est donc arrivée de "tomber amoureuse" d'une personne et ce, illogiquement et au contraire, ne pas être attirée par une personne qui aurait pu me correspondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Lun 21 Fév 2011, 01:38

Mais alors d'ou vient le blocage ? si tu as cette capacité à raisonner !

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 29
Lieu : 77
Emploi : Informatique
Inscription : 16/02/2011
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Lun 21 Fév 2011, 09:54

Le blocage c'est l'envie qui n'est pas au rendez-vous, je ne peux pas me forcer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Lun 21 Fév 2011, 14:09

@Kheal a écrit:
Le blocage c'est l'envie qui n'est pas au rendez-vous, je ne peux pas me forcer...

Comment redonner effort à tes désirs/volontés ?

1.Testostérone (ces effets peuvent être une libido plus importante, une énergie accrue)
2.Adrénaline (elle agit alors comme neuromédiateur, récepteur à un état de stress, elle répond à un besoin d'énergie)
3.Endorphine (elle agit alors comme neuromédiateur, rôle anti-douleur, récepteur opiacé pour une réponse à la douleur, au stress et au contrôle des émotions pour procurer une sensation de bien-être.)

Notre corps produit ce type d'hormones par le biais de l'effort sportif ! Donc je te conseille de faire du sport ! Du fitness par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 29
Lieu : 77
Emploi : Informatique
Inscription : 16/02/2011
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Lun 21 Fév 2011, 17:39

sierra-alpha-mike a écrit:
@Kheal a écrit:
Le blocage c'est l'envie qui n'est pas au rendez-vous, je ne peux pas me forcer...

Comment redonner effort à tes désirs/volontés ?

1.Testostérone (ces effets peuvent être une libido plus importante, une énergie accrue)
2.Adrénaline (elle agit alors comme neuromédiateur, récepteur à un état de stress, elle répond à un besoin d'énergie)
3.Endorphine (elle agit alors comme neuromédiateur, rôle anti-douleur, récepteur opiacé pour une réponse à la douleur, au stress et au contrôle des émotions pour procurer une sensation de bien-être.)

Notre corps produit ce type d'hormones par le biais de l'effort sportif ! Donc je te conseille de faire du sport ! Du fitness par exemple...

Je fais de la danse latine assez régulièrement je pense donc que l'effort sportif est là et je ne suis pas sûre que ce soit le souci Smile
L'envie est présente mais seulement quand certaines conditions sont réunies.

Voici ce que moi j'ai observé :

1 J'suis apparemment très, très difficile dans le choix de mes relations ce qui réduit le pourcentage (je ne parle pas du physique).
2 j'aime prendre mon temps, j'aime les relations cérébrales, si je partage les mêmes choses avec cette personne, l'envie viendra sans problème à condition qu'il n'ait pas une envie trop rapide de me mettre dans son lit (en parlant de façon caricaturé (ou pas))
3 j'aime également me battre, que ce soit pas trop facile... c'est un peu lié avec le point n°2 dans le sens où, si c'est trop facile ça voudrait dire qu'il s'intéresse davantage à autre chose qu'à cette relation plus cérébrale que moi je cherche.

Pour la petite histoire, j'ai rencontré la semaine dernière une personne intéressante avec qui nous avons eu de très bons échanges en une soirée.
Il m'a proposé de nous revoir, j'ai accepté. Nous nous sommes vu quelques jours plus tard et nous avons bu un verre puis nous sommes allés au restaurant...
Il m'a raccompagnée chez moi et je lui ai proposé d'entrer boire un verre pour continuer à discuter.
Il a essayé de m'embrasser en partant, j'ai tourné la tête, déçue.
(Je précise que durant la soirée, je n'ai montré aucune ouverture possible et de plus, j'ai même laissé des indices en disant que ça ne servait à rien d'essayer si rapidement.)
L'envie n'arrive pas si rapidement chez moi, il me faut plus de temps, j'aime être séduite mentalement plus que physiquement et en 2 soirées, c'est largement trop court pour que ce soit le cas.
Bref, j'ai l'impression que ça se passe toujours trop vite pour moi... Je me pose beaucoup de question ces temps ci à ce propos...
Et j'ai l'impression que c'est franchement mal barré pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Lun 21 Fév 2011, 21:22

ET bien sache que notre profil naturel est le ENTJ, à toi d'être capable de l'identifier, je te souhaite énormement de chance sur un taux de 1,8% (rare, très rare tout comme le notre car il faut aussi prendre en compte certains éléments extérieurs, sa disponibilité, son âge, son intelligence, sa mentalité et son physique ect... un être qui s'accorde)

ENTJ meneur : Il est le chef de tous les groupes auxquels il appartient. Il aime la difficulté pour en venir à ce que les choses tournent bien. Clair, direct, franc, il n'aime pas les loisirs inutiles. Son goût pour le commandement peut tourner à la domination.

De toute façon, tu rechercheras forcement quelqu'un du même tempéramment que toi soit le tempéramment rationnel : habilité stratégique (NT) ! Enfin si tu veux vivre heureuse ! Et puis tu es jeune, tu as tout le temps devant toi (je le pense sincèrement).

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 29
Lieu : 77
Emploi : Informatique
Inscription : 16/02/2011
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Lun 21 Fév 2011, 21:27

Qu'entends tu par "profil naturel" ?

Oui en effet, je cherche bien un 'NT'... En tout cas, c'est ce type là qui m'intéresse bien évidemment.
Comme tu dis, je suis jeune oui, mais j'ai une certaine expérience derrière moi qui me fait réaliser à quel point ça va être difficile de trouver ce 'NT' en prenant en compte d'autres éléments extérieurs, comme tu dis.

Et vous les hommes de ce type ? Comment ça se passe de votre côté ?
Est-ce que c'est difficile de trouver quelqu'un qui correspond aux besoins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Lun 21 Fév 2011, 21:53

Le profil naturel c'est celui qui s'accorde le mieux en couple, de par le naturel de la relation.

Je voullais aussi dire que le premier point à prendre en considération est la classe sociale finalement. (pour ma part je n'aime pas les classes bourgeoises, fascistes et délinquantes)

En ce qui me concerne j'ai eu une richesse sexuelle relativement assez jeune. Pendant mes rapports sexuelles j'ai toujours rechercher l'intensité, ca je ne te le cache pas. Mais depuis je suis dans le même cas que toi visiblement, puisque je suis célibataire tout comme toi. En fait, le vrai problème pour moi c'est que je m'oublie donc j'y pense pas. Je suis tellement plongé dans mes projets que ca ne me vient même pas à l'idée. J'ai littéralement fini d'y rêver (perte de temps incroyable) ! Je fais énormément d'heures en informatique et du sport en ce moment (3heures 1jour/2).

Si tu n'es pas timide je pense que c'est plus simple que ça, tu l'as compris le vrai problème ce n'est pas l'exigence que l'on souhaite mais soi même, nous même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 29
Lieu : 77
Emploi : Informatique
Inscription : 16/02/2011
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Lun 21 Fév 2011, 22:20

Forcément, le temps est un élément important... mais j'imagine que tant que tu n'en souffres pas, tu n'as pas véritablement de problème, surtout que tu n'y penses pas/plus, je me trompe ?

Et avant ce manque de temps ? Est-ce que tu trouvais ce que tu voulais ?
J'imagine que homme/femme de ce type 'INTP' réagisse tout de même différemment non ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Lun 21 Fév 2011, 22:47

Je n'en souffre pas et je n'en souffrirai jamais. Si une opportunité se présente je ne dirais pas non mais je n'en ai pas parce que je n'en cherche pas.

Quel problème ? Biensur que non. Il n'y a pas de problème il n'y a que des solutions ! Surtout pas à ce niveau. Hormis s'oublier dans le sens ou on est trop captivé par nos centres d'intêrets.

J'ai jamais trouver ce que je voullais sinon je ne serais pas célibataire.

Alors une femme INTP je ne sais pas ! Les réactions dépendront surtout des expériences vécus. De l'esprit, c'est très important. Et puis un amour sans folie ca ne vaut rien !


Dernière édition par sierra-alpha-mike le Lun 21 Fév 2011, 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 29
Lieu : 77
Emploi : Informatique
Inscription : 16/02/2011
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Lun 21 Fév 2011, 22:55

sierra-alpha-mike a écrit:

J'ai jamais trouver ce que je voullais sinon je ne serais pas célibataire.

Héhé, j'suis pas d'accord Smile
C'est pas parce que tu trouves quelqu'un à ton goût que c'est forcément réciproque, tout ne dépend pas que de toi Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Lun 21 Fév 2011, 23:04

A défaut de précision, je voullais dire pendant la relation, et puis la plupart du temps c'était les femmes qui faisait le premier pas étant donner que j'ai été timide jusqu'a l'âge de 25ans ! Et toi niveau expérience, ca c'est passer comment jusqu'a maintenant, as-tu déjà fait le premier pas si tu t'en souviens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kheal
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP
Age : 29
Lieu : 77
Emploi : Informatique
Inscription : 16/02/2011
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Lun 21 Fév 2011, 23:18

J'ai été très timide aussi.... je le suis toujours un peu mais je porte un "masque" pour le cacher.

J'ai très souvent fait le premier pas.
Comme je le disais plus haut, j'aime les défis, quand c'est pas trop facile et généralement, celui qui s'approche de moi trop vite, ça me fait reculer et je fuis.
Et donc, j'ai remarqué que ça durait plus longtemps quand c'est moi qui avait fait ce premier pas.

As tu analysé pourquoi les femmes faisaient le premier pas vers toi ?
Ne penses-tu pas que justement ces femmes réagissent un peu comme moi, si tu ne montres pas d'intérêt pour elles, elles viennent toute seule à toi ?

Qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
u350 [compte supprimer]
Intervenant polémique
avatar

Type : INTP (right brain) 1 / 10 000
Age : 34
Lieu : Tor Bridges (underground)
Emploi : Informaticien (network analyst)
Inscription : 23/01/2011
Messages : 304

Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres... Lun 21 Fév 2011, 23:47

Non je n'ai jamais analysé le pourquoi du premier pas, ce qui m'intéressait le plus c'était la "consistance" la masse valorifique, et je ne suis pas sentimental. Mais à l'époque j'étais aussi trop sérieux et trop dur avec moi même. Et puis de nature non conformiste donc fierté oblige ! Je suis quelqu'un de fier ca c'est clair et net, j'aime levé la tête qu'en je marche dans la rue. J'apprécie aussi ce côté révolutionnaire chez moi en plus.

Complètement c'est tout à fait possible, être attirer par l'inaccessible. Je peux tout à fait comprendre. Suis-je si inaccessible que cela ? je pense que oui ! Mais je ne peux pas te donner une prétention ou être narcissique à ce sujet. Je subis !

_______________________________________
Que l'on me donne six heures pour couper un arbre, j'en passerai quatre à préparer ma hâche. [Abraham Lincoln]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Nous, les INTP et les autres...

Revenir en haut Aller en bas
 

Nous, les INTP et les autres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Jésus nous invite à nous aimer les uns les autres.
» Prière pour nous édifier les un les autres.
» Le mal que nous faisons aux autres...
» Dites la vérité chacun à son prochain, parce que nous sommes des membres qui appartiennent les uns aux autres. — Éph. 4:25.
» INTP et perte de l'attention: d'autres en souffre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: La vie sur le forum :: Le coin des présentations-