Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Intensités émotionnelles et fonctions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chase
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Intensités émotionnelles et fonctions Sam 23 Aoû 2014, 11:52

J'aimerais recueillir des commentaires pour faire une sorte de petit sondage parmi les membres afin de  voir une petite théorie perso.

Le sujet a aussi pour but de potentiellement différencier ce que j'appelle "l'intensité émotionnelle" et certaines fonctions (comme on rattache souvent le F aux émotions ici..).

Je m'explique. Nos états d'âmes diffèrent en fonction des situations mais aussi en fonction des personnalités, ainsi certains sont peu portés par les émotions, d'autres essaient de les contrôler, d'autres sont carrément possédés en permanence.. J'ai fais un petit schéma brouillon pour ça, et comme c'est la fonction Fi que je vie et que je comprends le mieux, je vais commencer par là.

Imaginons la hiérarchie suivante :

Spoiler:
 
                                       

-2 = Broyer du noir en permanence, vivre dans le pessimisme
-1 = aimer cotoyer la tristesse (ce qui me rappelle la signature de hard "Sadness is happy for deep people")
0 + = état de paix, ne pas ressentir de conflit et être en accord avec soi
0 - = sentir un vide, être peu réceptif au monde et à soi
1 = petite joie bien installée, état de confiance et de légereté
2 = enthousiasme constant pour des choses qui auraient de l'interet, pour la nouveauté, les gens

Tout de suite les idées qui me viennent c'est que :
- Les INFP/ISFP 4 se trouvent souvent entre -2 et -1
- Les INFP/ISFP 6 se trouvent souvent entre -1 et 1
- Les INFP/ISFP 9 se trouvent souvent à 0 (+ ou -)
- Les ExFP se trouveraient souvent entre 1 et 2

Ces intensités varieraient aussi souvent selon le contexte évidemment, mais il me semble qu'il y a des tendances.

J'avoue que j'ai un peu peur de confondre état émotionnel et fonction, mais quand je pense au Fi (ou F tout court) c'est la hiérarchie qui me vient à l'esprit, je pense qu'on peut en faire d'autres plus spécifiques.. Par exemple le niveau d'ouverture aux autres selon l'intensité émotionnelle, le niveau d'activité (la différence entre les Fi qui sont dans une cause et qui agissent et ceux qui s'isolent et vivent intérieurement).

Pour le N j'imaginerais bien une hiérarchie du genre : -2 confondre intuition et projection, - 1 intuition appauvrie par l'égo (souvent N auxi ou dissociation), 0 intuition peu utile.. peu productive, 1 intuition permettant de voir des possibilités et d'initier l'action, 2 intuition très précise et non entravée par l'égo, vision abstraite mais clair et pouvant donner vérité sur un fait.

J'aimerais savoir dans quel(s) niveau(x) vous vous trouveriez par rapport au F (Fi ici) et si vous pourriez proposer une certaine hiérarchie un peu similaire pour le T, le S, le N.

Perso, je navigue entre tous les niveaux mais la plupart du temps entre -1, 0- et 1.

C'est un sujet un peu brouillon mais j'ai confiance en vos intuitions  Adoration

Ce qui m'intéresse aussi c'est les états de "transe" et leur fréquence, par exemple une période où on se sent proactif, créatif, rapide dans sa pensée, clairvoyant, actif physiquement.. et suite à quel contexte ou à quel type de personnalité ce genre de transe apparaissent, me semble qu'il y a des corrélation intéressantes à faire. J'éditerais plus tard pour essayer de faire un schéma.


EDIT : Ce que j'appelle ici transe est donc un état transitoire où nos ressources sont multipliés (pour une bonne ou une mauvaise raison) en vue d'une action, d'une pensée, d'une intuition, enfin pour un but précis.

QUESTION AUX MEMBRES :

- Dans quels niveaux émotionnels vous identifiez vous ?
- Vivez vous souvent des "transes" et à quelle fréquence ?

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.


Dernière édition par Post Blue le Dim 24 Aoû 2014, 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokomis
Aucun rang assigné


Type : INFP 1w9
Age : 21
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 24/04/2014
Messages : 147

Message(#) Sujet: Re: Intensités émotionnelles et fonctions Sam 23 Aoû 2014, 13:23

Smile


Dernière édition par Nokomis le Mar 02 Déc 2014, 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: Intensités émotionnelles et fonctions Dim 24 Aoû 2014, 18:40

En réalité je voudrais identifier une certaine transe que je qualifierais d'artistique. Une transe créatrice qui possède la conscience de l'individu et le guide pour créer quelque chose, une oeuvre par exemple. M'est d'avis qu'il y a plus d'INFP 4 vraiment artistes que d'INFP 9 car selon le schéma du dessus, ils auraient une amplitude émotionnelle plus importante et seraient donc plus sensibles à virer dans un extréme émotionnel : une transe artistique. Je pense aussi que les gens qui sont souvent atteints par ça doivent en payer le prix (Cubain, Morrison..), alors que d'autres qui ont une amplitude émotionnelle moins importante auraient comme un autre rôle. Je dis ça pour le Fi mais on pourrait faire la même chose avec le N, le T, le NF etc..

C'est comme réaliser une courbe de Gauss sur les amplitudes émotionnelles en fonction des types. Les extremes correspondent à ceux dont la transe serait fréquente, et les plus normaux seraient les moins atteints.


_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dodie
Aucun rang assigné
avatar

Type : ?NFJ 2w1 sp
Age : 23
Lieu : Dans un trou
Emploi : Étudiante
Inscription : 13/08/2014
Messages : 100

Message(#) Sujet: Re: Intensités émotionnelles et fonctions Dim 24 Aoû 2014, 19:45

Je suis INFP 2 et je navigue beaucoup sur le 0 (autant de + que de -).

Pour le N je suis en générale 2 mais il m'arrive parfois de me laisser emporter par mes émotions et pars dans le -1 (mais je me rattrape vite après, sinon je regrette).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maze
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 4w5
Age : 30
Lieu : Montpellier
Emploi :
Inscription : 31/03/2014
Messages : 225

Message(#) Sujet: Re: Intensités émotionnelles et fonctions Lun 25 Aoû 2014, 04:41

J'ai longtemps été dans le -2, maintenant c'est plus rare. Je pense me situer vers 0-, parce que je mets à distance mes émotions quand je sens que je vais passer au -1. C'est comme une pression permanente qui m'oblige à presque me dissocier de mes émotions. Je sais pas finalement si c'est ce que tu entends par le 0-.
Si je vais vers 1 parfois ça ne dure pas très longtemps. Je n'ai jamais connu 0+ ou 2. Je l'ai vu chez certains par contre, et je vois ça comme quelque chose de très beau.

Je vois ce que tu veux dire sur la transe artistique, en payer le prix tout ça... j'ai jamais été plus créatif qu'en étant à -2. Mais c'est invivable, à moins peut-être de finir ce qu'on commence et d'y croire jusqu'à le rendre public et avoir des retours positifs, mais ça ne m'est pas arrivé. Maintenant j'ai l'inspiration quand je lache mon 0- et que je passe au -1. Mais franchement, je serais complètement prêt à tirer un trait sur cette inspiration pour un magnifique 0+ paisible et harmonieux.

Pour le N, je pense ne jamais être descendu à -2, mais j'ai connu quelqu'un qui y était allègrement (une ENFJ) et je vois ce que tu veux dire. Confondre intuition et projection ça me fait penser au mécanisme de projection de la psychose. J'étais peut-être -1 quand j'étais gosse, quand je n'avais que peu développé mon Ne aux, je sais pas. En tout cas j'ai longtemps été à 0, je suis maintenant plutôt dans le 1, voire 2 quand je me sens pas trop mal.

Je crois comprendre ton raisonnement globalement mais là tout de suite je ne saurais pas comment étoffer ce que tu as exposé ou tenter quelque chose pour T. Si l'inspiration me vient là-dessus j'essayerai de contribuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Intensités émotionnelles et fonctions

Revenir en haut Aller en bas
 

Intensités émotionnelles et fonctions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» calcul d'intensité d'1 congélateur.
» intensité du freinage
» Les séismes augmentent en nombre et intensité.
» electricité : intensité et tension
» calcul d' un intensité d'un électromoteur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-