Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Légitimité de l'autorité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
LouLou
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - Autiste
Age : 24
Lieu : Forêt sombre
Emploi : Roi Loup noir
Inscription : 18/06/2014
Messages : 159

Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité Lun 18 Aoû 2014, 18:47

@SmoothJohn a écrit:

@LouLou a écrit:
@dorloth a écrit:
@LouLou a écrit:
Alors que des pays comme l'Israël, l'Iran etc, sont des dictature
 
Ah Bon ?
 
Bon ok peut être pas oups mais ça y ressemble, c'est la guerre.. Je n'y connait rien en politique mais je sais qu'ont nous offre pas des roses là-bas Smile
 
La guerre en Israël ? Où ça ? Shocked 

Non : Israël mène une guerre (en intérieur ou pas, ça dépend de ton point de vue), ce qui est sensiblement différent.

S'il faut cataloguer comme des 'dictatures' tous les Etats menant ou ayant mené une guerre, cela va en faire un paquet. Et cela ne corrobore en rien la réalité du système israélien (un système très européen dans son fonctionnement - élections régulières, consultations, soins de santé, recherche scientifique de pointe,...), envié par la grande majorité des individus de la région, y compris Palestiniens (je rappelle qu'il y a 20% de Musulmans en Israël, et ils vivent de manière parfaitement normale, en pratiquant leur culte, etc etc. On aimerait en dire autant des Chrétiens et Juifs du Moyen-Orient.)
 
P.S.: et en parlant de roses - Israël en produit et en exporte Wink


Ok d'accord ok j'ai comprit ne m’agressez pas - pas touche à l'Irsaël. ^^'  Niaise oups 
Mais bon de la à dire que c'est tranquille non je pense pas... Ont entend souvent parler des guerres entre la Palestine, l'Israël et la bande de Gaza... Enfin bref ça devais être un mauvais exemple, oublions Israël, ont va plutôt dire : L’Irak, l'Ukraine, et la... Corée du nord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité Lun 18 Aoû 2014, 18:50

Avez vous déjà été responsable d un humain ?

Comment un prof peut avoir de l autorité sur sa classe et ne pas en avoir pour ces propres enfants ?

Comment un chef d équipe peut il juger de son efficacité en tant que chef ?

Définition Autorité :
L'autorité correspond au droit de pouvoir commander, d'être obéi[1]. Elle implique les notions de légitimité, de pouvoir (sans pour autant être confondue avec celui-ci), de commandement et d'obéissance, et ne doit pas être confondue avec l'autoritarisme. La forme de sa légitimité peut varier, et elle peut enfin s'exprimer selon un rapport de force ou un rapport de compétence.

L autorité n est pas forcément induite de la fonction, elle est induite de la responsabilité de celui qui prends la décision d être l autorité, et assume en pleine conscience les devoirs et droits liés à la prise d autorité. Devoirs et droits qu il applique ou non Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rael
Intervenant polémique
avatar

Type : entp
Age : 68
Lieu : haute savoie
Emploi : chomeur
Inscription : 30/07/2014
Messages : 149

Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité Lun 18 Aoû 2014, 21:48

Mais de dieu l'autorité ne se résume qu'à une histoire de gain et de perte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité Lun 18 Aoû 2014, 21:54

jul a écrit:
Mais de dieu l'autorité ne se résume qu'à une histoire de gain et de perte

Ou d évolution  silly 
Revenir en haut Aller en bas
Speed Gavroche
Destructureur d'Intemporalité
avatar

Type : esTP 6w7(sw7w8)-8w7(sw9w8)- 3w4(sw4w5) Sx/Sp
Age : 28
Lieu : Dublin (Irlande)
Emploi : Conqueror Of The World
Inscription : 29/06/2008
Messages : 1574

Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité Mar 19 Aoû 2014, 16:58

L'autorité est légitime si elle est en accord avec le droit naturel. En particulier le droit de propriété. Je suis le chef chez moi, pas chez l'autre. Si je suis le shériff de la ville et que j'y interdit le viol et le meurtre, on doit m'obéir.

L'autorité est illégitime lorsqu'elle va à l'encontre du droit naturel, en violant les droits de vie, de liberté, de propriété des individu, soit l'autorité coercitive qui est parfaitement illégitime.

L'autre forme d'autorité légitime est celle qui est consentie par contrat. Ainsi, par exemple, l'autorité du patron sur ses employés qui ont signé un contrat de travail et se subordonnent volontairement à lui en échange d'un salaire.

L'autorité est également légitime dans le cas ou l'individu n'est pas encore autonome, ainsi l'autorité des parents sur leurs enfants, qui s'applique aussi au jeunes adultes si ceux-ci crèchent encore chez leur mère.

Citation :
vivent de manière parfaitement normale, en pratiquant leur culte,

Comme c'est le cas des minorités religieuses du Liban, de Syrie, d'Iran, de Turquie, de Jordanie, etc, qui se situent au Moyen-Orient aux dernières nouvelles. En fait il n'y a guère qu'Israël dans cette région qui traite vraiment une minorité (les non-juifs en gros) comme des citoyens de seconde zone.

Après, oui, il y a un système à l'européenne avec des élections blablabla...comme avec les Etats-Unis qui pratiquaient la ségrégation et l'esclavage et ont exterminé les indiens, ou encore l'Afrique du Sud qui pratiquait l'Apartheid envers les noirs. En fait on s'en fout de la démocratie. Une tyrannie qui fait respecter les droits des minorités est bien préférable à la démocratie qui n'est que la tyrannie de la majorité. Et donc l'autorité d'un Netanyahu bien moins légitime que celle d'un Assad.

_______________________________________
Roosh V-La Théorie de l'Echelle-Catallaxia-Contrepoints-Le Québécois Libre-L'Histoire de votre Esclavage-Return of Kings-Wikifeet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenec_rose
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 32
Lieu : Antibes
Emploi : Ingénieur
Inscription : 02/07/2014
Messages : 40

Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité Mar 19 Aoû 2014, 23:04

@Speed Gavroche a écrit:
la démocratie qui n'est que la tyrannie de la majorité
Comme Etienne Chouard le souligne très bien dans ses conférences, la démocratie représentative d'aujourd'hui n'est pas la souveraineté de la majorité.

_______________________________________
Vilain 
http://www.mappemonde.net/carte/communaute-MBTI-francophone/monde.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speed Gavroche
Destructureur d'Intemporalité
avatar

Type : esTP 6w7(sw7w8)-8w7(sw9w8)- 3w4(sw4w5) Sx/Sp
Age : 28
Lieu : Dublin (Irlande)
Emploi : Conqueror Of The World
Inscription : 29/06/2008
Messages : 1574

Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité Mer 20 Aoû 2014, 16:59

@Fenec_rose a écrit:
@Speed Gavroche a écrit:
la démocratie qui n'est que la tyrannie de la majorité
Comme Etienne Chouard le souligne très bien dans ses conférences, la démocratie représentative d'aujourd'hui n'est pas la souveraineté de la majorité.

Alors c'est de la tyrannie tout court. Bref, en tout les cas c'est complètement inutile.

_______________________________________
Roosh V-La Théorie de l'Echelle-Catallaxia-Contrepoints-Le Québécois Libre-L'Histoire de votre Esclavage-Return of Kings-Wikifeet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité Mer 20 Aoû 2014, 18:10

Osez prendre et assumer l autorité quand elle se présente.
Revenir en haut Aller en bas
LouLou
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP - Autiste
Age : 24
Lieu : Forêt sombre
Emploi : Roi Loup noir
Inscription : 18/06/2014
Messages : 159

Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité Ven 22 Aoû 2014, 23:23

Mais il y a quelque chose auquel j'ai un peu de mal à comprendre c'est la hiérarchie de l'ancienneté. Ont ma fait plusieurs fois des remarque comme quoi je ne respecte pas forcément les gens plus âgé que moi.
Mais le fait qu'il soit plus âgé ne lui donne pas plus de pouvoir sur moi ? s'il n'a pas un rand supérieur entendons bien.

Par exemple imaginons : je rejoint une entreprise, une semaine après un collègue me fait une réflexion désagréable, je l'envoie donc boulé. Puis je me fait chopé le lendemain par le patron qui me dit : Tu lui doit le respect car ça fait 10 ans qu'il est dans la boîte et toi seulement 5 jours.
Pour moi qu'il soit la depuis 10 ans ne lui permet pas de manquer de respect aux nouveaux et même en tant que nouveaux je peux l'envoyer boulé.

J'ai d'ailleurs une anecdote en autre exemple : Quand j'était gamin mon oncle discutais d'un sujet à table avec mon père, un sujet dont j'avais certaines connaissance particulière, enfin peut importe, je lui avait coupé la parole pour lui dire qu'il ce trompe et j'avais donné la bonne versions des choses (de façon surement un peu froide ce qui a fait qu'il a dû le prendre pour une sorte d’agression). Et la je me suis fait tellement incendié que les vitres aurais pu éclaté Very Happy .
Je n'ai ensuite pas du tout comprit ça réaction et partit me réfugié dans ma chambre la queue entre les jambes... Quand je suis revenue l'oncle ma fait la moral en me disant : << Ecoute, tu as 13 ans j'en ais 43 alors tu me doit le respect, quand je discute avec ton père tu doit pas intervenir comme ça, je vais pas me laissé envoyer baladé par un gosse, sous prétexte qu'il crois avoir raison. >>

Aujourd'hui encore je ne comprend pas ce genre d'attitude, personnellement j'accepte volontiers les idée ou les "choses théorique" venant d'un être plus jeune que moi même si il s'agit d'un enfant si il est assez calé sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthas7
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 20
Lieu : France
Emploi : lycéen
Inscription : 25/12/2013
Messages : 56

Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité Mer 27 Aoû 2014, 22:39

Un chef n'est pas par le sang, le rang, et une forme traditionelle

un chef et une homme plein de savoir et de vertus, qui ce doit d'être ferme, un peu froid, mais fort et toujours capable de ce sortire la tête de l'eau

je n'aime pas l’autorité, je respecte qu'elle qu'un ainsi que part la force, sinon , si j'accepte un chef, c'est sans autorité, mais part accord simple avec ses valeurs

je n’obéis que si ses ordres me semble juste, et que l'effort qu'on vas me faire faire à pour but une cause utile et productif

sinon, j'ouvre ma gueule, et je me défend, sauf si cela vient à perdre en productivité

je lute contre un chef que je trouve mauvais, à condition que les conséquences ne seront pas néfastes pour moi ou les autres

sauf sur le long thermes ou c'est envisageable.

_______________________________________
Arthas7,dessinateur,écrivain, graphiste novice, randonneur ,codeur en C++  En Visual basique HTLM/CSS ,apprenti guitariste, lecteur assidu de biologie, de sociologie, psychologie, philosophie, physique, et de beaucoup d'autre science et Roi d'un serveur minecraft.
Spoiler:
 

ps:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stimmy
Aucun rang assigné


Type : INTP
Age : 22
Lieu : Bretagne
Emploi : étudiante
Inscription : 13/02/2015
Messages : 11

Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité Sam 21 Fév 2015, 20:13

J'aime bien tes principes, Arthas7 (ou ton comportement face à l'autorité, mais la maière dont tu l'écrit ressemble beaucoup à des principes...)
Après, une autorité légitime, pour moi, ça peut être celle qui est simplemet acceptée dans le cas d'un groupe sans hiérarchie pour justement structurer les choses, même si elle n'est pas détenue par celui qui la mérite. Les structures, en soi, elles sont souvent nécessaires, alors même si c'est un incompétent notoire à qui on doit obéir, faut essayer de voir si la remise en cause de son autorité apporte plus de problèmes que de solutions, avant de se rebeller.
Après, bien sûr, c'est (beaucoup) mieux quand celui qui détient l'autorité : sait où il va, a les capacités pour y aller et qu'il partage nos valeurs et notre logique/fonctionnement.

Mais la force, dans le cas de la légitimité, je l'enlève tout de suite. Je ne dit pas que je ne la prend pas en compte pour savoir si je proteste ou pas, au contraire c'est la première chose à laquelle je fais attention, mais ce n'est pas parce que quelqu'un a le pouvoir de soumettre que son autorité est légitime. Et ça ne conditionne absolument pas le respect non plus.
Et au contraire, je peux être tentée de reconnaitre une autorité légitime à quelqu'un qui n'a aucun pouvoir (même si ça c'est beaucoup plus rare ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 27
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1858

Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité Sam 21 Fév 2015, 20:21

.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."


Dernière édition par dorloth le Mar 10 Nov 2015, 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agrippine
Aucun rang assigné


Type : ENFP
Age : 21
Lieu : où je peux
Emploi : étudiante
Inscription : 27/02/2015
Messages : 5

Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité Ven 27 Fév 2015, 23:19

Par rappot à l'autorité, je rencontre un problème bien particulier avec mes parents. Étant fille u ique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agrippine
Aucun rang assigné


Type : ENFP
Age : 21
Lieu : où je peux
Emploi : étudiante
Inscription : 27/02/2015
Messages : 5

Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité Ven 27 Fév 2015, 23:28

j'ai souvent été mise en position d'égalité avec mes parents dans les disc ussions, résultat je suis amenée à prendre parti. Or ma mère est INFP et mon père ISFJ, et étant ENFP j'ai du mal à cautionner certains aspects Si de mon père. Du coup je me retrouve (Trop) Souvent d'accord avec ma mère et j'ai plus de mal à respecter son autorité à lui. Il me reproche d'ailleurs de prendre parti pour ma mère, mais je pense qu'à partir du moment où ils m'ont mis sur un pied d'égalité avec eux je ne pouvais plus faire autrement. J'essaye toujours de ménager mon père quand je donne mon avis, ou de prendre beaucoup de recul par rapport à son opinion et la détacher de son autorité de père sur moi mais j'ai du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Pionnier
avatar

Type : IxFP 4 sp/sx
Age : 24
Lieu : Entre la terre et le ciel
Emploi : Etudiante
Inscription : 19/02/2015
Messages : 1979

Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité Sam 28 Fév 2015, 21:15

@dorloth a écrit:
Bonjour à tous,

Je me pose la question :

Qu'est ce qui légitime l'autorité chez quelqu'un pour vous ?


Les INTJ semblent connus pour ce comportement :
Citation :
Ils ne reconnaissent guère l'autorité basée sur la tradition, le rang ou le titre.

L'autorité doit me sembler compétente, c'est très important pour moi.

Je n'arrive juste pas à appréhender le fait que certains puissent aveuglément respecter une autorité basée uniquement sur un rang/titre/tradition...  
Je comprends qu'on peut tomber sur un chef nul... et s'y adapter... Mais il n'y aura aucun respect de cette autorité (selon moi), Je n'aurais qu'une froide tolérance (obligée Sad )


Qu'en pensez vous ?

La même chose, mais ça me parait normal de penser comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GBat
L'Anté Types
avatar

Type : I… #JeSuisPossible
Age : 30
Lieu : Individunivers, France
Emploi : Citoyen monade
Inscription : 24/06/2014
Messages : 815

Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité Sam 07 Mar 2015, 16:54

IL y a une différence entre "légal" et "légitime"; parfois c'est identifié mais c'est une dynamique, c'est quelque chose qui se définit de manière évolutive, au grès de notre compréhension des dispositions des uns et des autres.
L'autorité qui sera respectée à long terme est celle qui exclue la domination par négation de la personne, celle qui parvient à inclure activement et comprendre la légitimité de chacune des personnes concernées tout en répondant à un certain degré d'efficience globale. Je pense qu'il n'y a pas l'un sans l'autre (efficacité, concorde).
Parfois on a aussi tendance à exclure des personnes en ne les considérant que comme des idées, des "libertés d'expression" légitimes et non comme des corps. Bien-sûr ça atteint une contradiction puisque si au nom de la liberté d'expression vous prônez l'exclusion de corps, vous excluez aussi la "liberté d'expression" de ces corps (une des raisons pour laquelle je ne suis pas dualiste).
Donc, ni loup ni mouton, pour moi. Déjà que je trouve irrespectueux pour le règne animal l'usage de telles images. Mais je ne suis ni dans la dissidence pour la dissidence, ni conventionnel pour être conventionnel. Ce sont effectivement les buts, les manières, les principes, et les valeurs des autorités, qui déterminent pour moi mon respect ou non à leur égard.
Pour le reste, je suis plutôt respectueux et pas mal à l'aise avec la notion de conventions en soi; j'ai conscience qu'il en faut, et même que, par notre nature grégaire, nous devons une partie de nous-même à des conventions (bases de langage notamment).
J'ai toutefois horreur de la négation, l'écrasement, promulgué par certaines formes d'autorité. Et comme je l'ai mentionné ailleurs sur le topic, j'aime assez les principes de la sociocratie, parce qu'on a là une géométrie qui permet, au delà des statuts, de ne pas brimer quelqu'un (ni tyrannie de la majorité, ni minorité ou chef contre le groupe), tout en produisant des relations constructives.
Puis, une personne qui essayerait de faire plomber le processus de décision ne pourrait éventuellement que le faire retarder, car elle devra expliquer son point de vue, en quoi il est constructif, etc.
Et si aucune décision ne doit être prise, c'est que l'ensemble en aura définit la nécessité.
Je pense que c'est applicable aussi comme façon de penser, en dehors des lieux collectifs de décision, mais à ce niveau c'est une morale personnelle; ça ne se légifère pas; ce que j'ai appelé "géométrie du pacifisme".


@Aléaphile a écrit:

J'ai du mal avec les réflexes qui consistent à considérer toute autorité ou institution de contrôle risibles et pourries par défaut, je trouve ça souverainement présomptueux et d'une facilité écœurante X.x'
Idem.


Après, je ne confonds jamais autorité avec chef; ceux sont deux choses différentes si on y réfléchit de haut, et l'un n'appelle pas logiquement l'autre.

_______________________________________
"Scélérat! Que l'on ne juge point de ta provenance mais la direction de ton geste!"

"Deus saltem Natura; J'en suis, donc j'y pense; nous ne sommes pas tous les mêmes, nous sommes tous du même."
"Que vaut-il mieux? Démarrer stupide dans une société intelligente, ou intelligent dans une société insensée?"
"Quand on peut, on peut. La science ne révèle que ce qui est possible, non ce qui doit être"
"Deux dangers ne cessent de menacer le monde ; l'ordre et le désordre" Paul Valéry
"Notre ignorance n’est pas aussi vaste que notre incapacité à utiliser ce que nous savons" Marion K. Hubbert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Légitimité de l'autorité

Revenir en haut Aller en bas
 

Légitimité de l'autorité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Légitimité de l'autorité
» Benoît XVI pour une autorité mondiale !!! on y arrive...
» Les élèves qui bravent l'autorité
» Au secours, aucune autorité
» [Autorité Héraldique] Russian College of Heraldry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les relations interpersonnelles entre les types-