Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Plasticité cérébrale et MBTI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ophélia
Aucun rang assigné


Type : INFP ?
Age : 37
Lieu : ...
Emploi : ...
Inscription : 28/06/2014
Messages : 52

Message(#) Sujet: Plasticité cérébrale et MBTI Sam 05 Juil 2014, 19:07

La découverte de la plasticité cérébrale ne remet-elle pas en cause le typage MBTI ?

Je veux dire, si nos connexions neuronales se réorganisent à chaque activité exercée, une personne I qui, pour une raison ou une autre, se retrouve obligée de côtoyer du monde tout le temps ne va t-elle pas finir par développer du E ?
Comme un E s'il décide d'accorder un peu plus de temps dans son quotidien à l'introspection développerait du I, ou un N du F s'il se mettait à explorer en profondeur ses émotions... ?

C'est pour cette raison que j'ai du mal à imaginer qu'un typage puisse être définitif...

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1803

Message(#) Sujet: Re: Plasticité cérébrale et MBTI Sam 05 Juil 2014, 19:14

Je suis tout à fait d'accord avec ca,

De même professionnellement, je me trouve très ISTJ dès qu'il s'agit d'une tache demandant une précision, plein de détails chiant... et une répétition sans fin....

(Pour le développement du E, disons que tu as toujours besoin de t'isoler, mais effectivement tu développes tes fonctions, afin de rester en adéquation avec tes potes ... ^^)


_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brinc
Aucun rang assigné
avatar

Type : iNTP
Age : 20
Lieu : Bayonne
Emploi : Etudiant
Inscription : 17/06/2014
Messages : 38

Message(#) Sujet: Re: Plasticité cérébrale et MBTI Sam 05 Juil 2014, 19:22

Je pense que le mbti mesure ton type mais de manière naturelle.
Après, il me semble logique qu'on doit s'adapter à son environnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaire
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 48
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 541

Message(#) Sujet: Re: Plasticité cérébrale et MBTI Sam 05 Juil 2014, 19:24

Le MBTI doit être vu plus comme un outil que comme un fin en soi. Une pelle reste une pelle... Elle peut servir de marteau, mais ce n'est pas son but premier.

Que cherches-tu au travers de la plasticité cérébrale ?
Que cherches-tu au travers du typage MBTI ?

Si tu imagines le typage non définitif... Si tu as cette croyance... Alors tu es prête à essayer d'autres pistes.

Quelqu'un d'introverti peut être extraverti, le MBTI ne le lui interdit pas.

Derrière un type MBTI, il y a plein de notion complexe qui ne sont pas toujours maîtrisée/connue. Mais DEVANT un type MBTI, il y a une personne, qui EST une personne avant tout, et avant de s'enfermer dans quelque chose qui se veut, par définition, réducteur.

La plasticité cérébrale ne remet pas en cause le typage MBTI, elle apporte la preuve qu'on est probablement bien plus.

La personnalité est un lieu lointain, le MBTI n'est qu'un plan pour atteindre ce lieu, il reste à découvrir les richesses de ce lieu.

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Message(#) Sujet: Re: Plasticité cérébrale et MBTI Dim 06 Juil 2014, 16:42

Ophélia a écrit:
La découverte de la plasticité cérébrale ne remet-elle pas en cause le typage MBTI ?

Je veux dire, si nos connexions neuronales se réorganisent à chaque activité exercée, une personne I qui, pour une raison ou une autre, se retrouve obligée de côtoyer du monde tout le temps ne va t-elle pas finir par développer du E ?
Comme un E s'il décide d'accorder un peu plus de temps dans son quotidien à l'introspection développerait du I, ou un N du F s'il se mettait à explorer en profondeur ses émotions... ?

C'est pour cette raison que j'ai du mal à imaginer qu'un typage puisse être définitif...

Qu'en pensez-vous ?

Je suis perplexe...je ne vois pas de corrélation inéluctable entre le type MBTI et les connexions neuronales. De ce que j'ai compris, ces dernières fonctionnent un peu comme des muscles : tu en développes à certains endroits, en renforce ou en perd selon tes activités.

Tes préférences cognitives, ce sont tes points forts ou faibles. Pour reprendre mon exemple certaines personnes ont un type physique plus approprié pour la course à pied, d'autres pour l'haltérophilie. Ca inclut les muscles, mais pas seulement, et ça ne veut pas dire que l'un ne peut pas faire l'autre, mais ça lui demandera plus d'effort, pour un résultat moindre.
Donc on peut développer son extraversion pour un introverti, bien sûr, mais ça n'empêche qu'il restera plus fatigué par les interactions sociales. Ceci dit, l'idée est qu'un individu tend à l'équilibre, donc oui, un I qui le souhaite peut développer son côté E, mais ça ne veut pas dire qu'il changera de type.

Je ne sais pas s'il y a d'autres recherches que celles de Nardi sur les neurosciences et le MBTI, mais c'est encore très expérimental, semble-t-il.

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Kabo
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 31
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 15/05/2014
Messages : 185

Message(#) Sujet: Re: Plasticité cérébrale et MBTI Dim 06 Juil 2014, 23:14

Plasticité cérébrale et MBTI, ça me fait penser à ce sujet là:
Shadow a écrit:

Pour ceux qui se demande qui est Nardi:
https://www.youtube.com/watch?v=MGfhQTbcqmA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia
Aucun rang assigné


Type : INFP ?
Age : 37
Lieu : ...
Emploi : ...
Inscription : 28/06/2014
Messages : 52

Message(#) Sujet: Re: Plasticité cérébrale et MBTI Mar 08 Juil 2014, 18:40

Lunaire a écrit:


La personnalité est un lieu lointain, le MBTI n'est qu'un plan pour atteindre ce lieu, il reste à découvrir les richesses de ce lieu.

J'aime bien cette phrase, c'est effectivement un peu comme ça que je vois les choses, encore que... Je développe après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophélia
Aucun rang assigné


Type : INFP ?
Age : 37
Lieu : ...
Emploi : ...
Inscription : 28/06/2014
Messages : 52

Message(#) Sujet: Re: Plasticité cérébrale et MBTI Mar 08 Juil 2014, 18:53

Alors, dans le sens où la plasticité cérébrale permet la création de nouveaux circuits neuronaux en fonction des activités exercées, je me dis que cette création influe forcément ensuite sur nos faiblesses et permet de développer de nouvelles forces, et d'exercer de nouvelles activités avec plus d'aisance.

Sinon je ne connais pas les travaux de Nardi, je regarderai.

Et enfin, si on tend vers l'équilibre, donc à progresser un peu, qu'est-ce qui ferait qu'on s'arrêterait au milieu et qu'on ne dépasserait pas la barre fatidique des 50/50 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Plasticité cérébrale et MBTI

Revenir en haut Aller en bas
 

Plasticité cérébrale et MBTI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De la plasticité cérébrale
» Plasticité cérébrale et MBTI
» Les antidépresseurs augmentent la plasticité cérébrale - scoop-it trouble bipolaire
» Alerte antidépresseurs prozac,déroxat...
» SCLÉROSE en plaques: Les jeux vidéo redonnent de la plasticité cérébrale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-