Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Conscience de la dominante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 25
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeVen 18 Avr 2014, 03:50

Bonsoir, ou plutôt bon matin chers camarades MBTIstes.

Tout à l'heure, en revenant de notre joyeuse mini IRL parisienne, je me suis rendu compte d'un truc, qui est surement à mettre en parallèle avec la dimension inconsciente de la fonction cognitive dominante.
Il m'est apparut qu'au final, j'avais une plutôt bonne compréhension des gens. Ce qui, d'après mon expérience, me semble passablement bizarre. Mais avec le recul, c'est lié au fait que j'essaye consciemment d'analyser les gens avec mon Ti auxiliaire. Et souvent, ça foire. Je n'arrive pas aux bonnes conclusions, ça me frustre, et je me dis que je ne comprends rien aux autres êtres humains. Mais au final, quand je suis dans une discussion, avec d'autres personnes autour de moi, mon Ne est la fonction la plus prégnante. Et intuitivement, je comprends les expressions faciales, les intonations, les sous-entendus. Seulement, ça ne passe quasiment jamais au niveau conscient. La partie consciente, c'est ma répartie, ma réponse, ce qui me laisse après coup un gout de bizarre : pourquoi ai-je dis ça? Et pourquoi était-ce approprié au contexte, aux émotions environnantes, aux signaux envoyés par les autres?

Après, je suppose que ce n'est peut-être pas un souci pour la plupart des ENTPs (qui ont l'air ma foi de bien le vivre. ^^) mais je pense que mon Ti très développé et mon type 5 n'aident pas tellement dans cette équation. J'ai je crois tendance à sur-analyser, mais tout de même, je trouve ça gênant de ne pas être capable de rendre conscientes ces intuitions.

Je me demandais donc par quels moyens il serait possible de rendre l'utilisation de sa fonction dominante plus consciente, et donc d'exercer ne serait-ce qu'une certaine maîtrise dessus.

Merci d'avance.

Hard.

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Lunaire
Aucun rang assigné
Lunaire

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 50
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 539

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeVen 18 Avr 2014, 12:03

ENTP = Ne Ti Fe Si

Je ne voudrais pas faire le rabat-joie mais... N'y aurait-il pas un peu de Si dans cette histoire ?

Je saisi ton "sur-analyser" au vol pour poser la question suivante: quand tu sur-analyses, est-ce une forme d'acquisition d'information ? Un peu comme un calcul qu'on ne simplifie pas mais qu'on développe comme en algèbre avec des produits remarquable ? S'il y a simplification, c'est Ti qui est à l'oeuvre. S'il n'y a pas simplification, c'est Si qui est à l'oeuvre, non ?

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
axolotl
Aucun rang assigné
axolotl

Type : ENFP - So/S? - Chaotique Bon - Rebelle niv1
Age : 34
Lieu : Alsace
Emploi : larve en CDI
Inscription : 25/02/2013
Messages : 94

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeVen 18 Avr 2014, 12:41

coucou hard,

Je comprend pas très bien ta question, donc je me permet de demander des éclaircissements :

Dans un premier temps j'ai cru comprendre que tu voulais savoir comment la fonction dom pouvait "échapper" à notre auto-observation (?), puis que tu posais la question spécifiquement en ce qui concerne le Ne dom. Sujets déja très intéressant je trouve.
Finalement, tu parles de "réussir à la prendre sur le fait pour pouvoir avoir un peu de contrôle dessus" ?

peut être que j'extrapole à tord "contrôle" à partir du mot "maitrise" que tu avais utilisé, mais je ne comprend pas bien ce que tu entend par là...
je ne sais pas si il est possible de maitriser une fonction dom (encore moins une fonction de perception peut être)...


_______________________________________
“Think of the rivers of blood spilled by all those generals and emperors, so that in glorious triumph they could be momentary masters of a fraction of a dot.” - Carl Sagan
 
[00:59:44 03/07/13] Ayahuasca: Je suis le plus irrationnel et le plus malade ici
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 25
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeVen 18 Avr 2014, 13:24

Merci pour vos réponses.

Axo > J'ai bien fait attention de changer le mot "contrôle" (mon premier choix) en "maîtrise". La subtilité, je la voie dans le fait que la maîtrise est lié à l'utilisation consciente, ou au moins à la conscience de l'utilisation, tandis que le contrôle implique une domination, une perte quelque part.

La question que je pose est assez générale en fait, c'est comment est-il possible de conscientiser sa dominante. Après, je la réduis à mon cas propre, parce que ça donne un exemple pour expliciter de quoi je parle, et parce que je cherche à rendre conscient le résultat de mon Ne.

Lunaire > Non, quand je sur-analyse, il ne me semble pas que j'acquiert de l'information. C'est du traitement logique de l'information déjà présente, d'où ma supposition que cela passait par ma fonction de jugement Ti.
Après, je ne nie pas que le Si a peut-être un impact, notamment dans le désir sous-jacent. Il est possible que ce soit mon Si inf couplé à la volonté d'explicitation de mon Ti, qui me pousse à chercher le moyen de conscientiser ma dominante.

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Ruiz Lopez
Revenant
Ruiz Lopez

Type : INFP
Age : 38
Lieu : Quelque part par là
Emploi : Caméléon
Inscription : 02/12/2013
Messages : 161

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeVen 18 Avr 2014, 14:24

@Hard a écrit:
quand je suis dans une discussion, avec d'autres personnes autour de moi, mon Ne est la fonction la plus prégnante. Et intuitivement, je comprends les expressions faciales, les intonations, les sous-entendus. Seulement, ça ne passe quasiment jamais au niveau conscient. La partie consciente, c'est ma répartie, ma réponse, ce qui me laisse après coup un gout de bizarre : pourquoi ai-je dis ça? Et pourquoi était-ce approprié au contexte, aux émotions environnantes, aux signaux envoyés par les autres?

Dostoievsky avait fait remarquer très justement que l'usage du Fe tertiaire est corrélé à l'enthousiame du Ne. Plus ta dominante est stimulée, plus la connexion avec la tertiaire est bonne. De ce fait son usage devient instinctif pour toi, d'où ce "goût bizarre" après coup car tu n'avais pas besoin d'en être conscient pour que ça marche.

_______________________________________
Sème un acte, tu récolteras une habitude. Sème une habitude, tu récolteras un caractère. Sème un caractère, tu récolteras une destinée. - Dalaï Lama

Conscience de la dominante Entete11
Revenir en haut Aller en bas
axolotl
Aucun rang assigné
axolotl

Type : ENFP - So/S? - Chaotique Bon - Rebelle niv1
Age : 34
Lieu : Alsace
Emploi : larve en CDI
Inscription : 25/02/2013
Messages : 94

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeVen 18 Avr 2014, 14:51

@hard : D'accord, je comprend mieux, merci ! C'est en effet ce que je pensais avoir compris, mais je n'étais pas sûre. C'est toujours agréable quand on soupçonne les autres d'avoir été subtils, et qu'après vérifications c'est le cas ^^

En tout cas, je suis très intéressée par les réponses que tu va obtenir (en général parce que c'est un sujet très intéressant, mais aussi bien sûr pour le Ne.)
J'ai remarqué qu'en effet on était souvent peu conscient de sa dominante. Ca entraine énormément d'erreurs de typage, surtout chez les gens qui découvrent le mbti. Personellement j'ai longtemps hésité entre INFP et ISFP, et l'argument principal pour l'hypothèse ISFP était "je ne suis absolument pas Ne..."
Alors qu'en fait ben.... Si. Je baigne tellement dedans que je m'en rendais même pas compte. Une fois que j'ai mieux compris ce qu'était cette fonction j'etais un peu "heu... wait... non mais tout le monde est comme ca, non ? c'est Ne ça ? y'en a qui font différement ? wat ze fuking fuk"
Je trouve pas de métaphore vraiment cool mais c'est un peu comme si on te demandait de décrire le goût de l'intérieur de ta bouche.

bref, la fonction dom c'est pas du tout la plus facile a "conscientiser", mais je pense que justement c'est en comprenant mieux ce que sont les différentes fonctions qu'on peut isoler les mécanismes des unes et des autres (même si souvent elles agissent en simultané sur des trucs... ca complique tout. il y avait d'ailleurs un topic assez cool là dessus il y a quelques mois.)

enfin vouala, je pense ne rien avoir apporté a ton questionnement par cette participation, mais je suis bien intéressée de lire ce qui va ressortir de ce topic...

_______________________________________
“Think of the rivers of blood spilled by all those generals and emperors, so that in glorious triumph they could be momentary masters of a fraction of a dot.” - Carl Sagan
 
[00:59:44 03/07/13] Ayahuasca: Je suis le plus irrationnel et le plus malade ici
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lunaire
Aucun rang assigné
Lunaire

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 50
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 539

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeVen 18 Avr 2014, 15:22

A mon humble avis, point de Ne là dedans. Tu expérimentes une boucle Ti-Fe.

Ne prise en masse de l'environnement.
Ti analyse des données.
Fe adaptation de son attitude par rapport à l'environnement.

Fe te permet une sorte de spontanéité sociale, n'est-ce pas cela que tu expérimentes ?

Et pour faire bonne mesure, il est possible que tu continues sur Si juste après, qui te laisse une impression non-satiété sociale à cause des 2 filtres Ti-Fe sur ta prise d'information Ne.

En effet, la fonction inférieur doit nourrir la dominante dans un bon développement. L'inverse représente une entrave, une faiblesse du type.

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 25
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeVen 18 Avr 2014, 15:29

Mais justement Lunaire, ce que j'ai dit, c'est que le Ti ne joue pas là dedans. Il vient après coup, quand j'analyse. Mais dans le feu de l'action, aucune action du Ti, c'est le Ne (et potentiellement le Fe) qui agissent seuls.

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Lunaire
Aucun rang assigné
Lunaire

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 50
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 539

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeVen 18 Avr 2014, 20:27

Bon, on en discute dans la CB...  Notre échange est sourd (de mon côté), j'ai besoin de t'entendre...

ET JE T'AI ENTENDU  Very Happy  vive la CB love

Plusieurs choses:

- plutôt que de conscientiser d'avantage l'utilisation de Ne, je pense que tu devrais conscientiser la non-utilisation de Ne. Et cela se fera par Fe, probablement.

- Tu exprimes une gêne (un mauvais goût en bouche)... N'est-ce pas l'expression de ton inférieur Si ? En l'absence de Ti.

Prise de conscience de l'environnement (Ne), analyse des potentialités (Ti), réponse adaptée à l'environnement sur base des potentialités (Fe)... Et là, tu pars sur Si (mauvais goût en bouche) au lieu de revenir sur Ti (feed-back et analyse des potentialités). En fait, tu ne vois pas le résultat de ton Fe au travers de Ti.
Revenir en haut Aller en bas
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 25
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeDim 20 Avr 2014, 11:35

Merci pour ton commentaire.

Seulement, je ne vois pas du tout comment mon Fe pourrait agir seul. Comme on en a discuté, mon Fe est nourri par mon Ne, et c'est dans cette "boucle" Ne/Fe/Ne que j'aimerais insérer un soupçon de Ne, pour une sorte de compréhension de son action.

Ensuite, le mauvais gout en bouche, c'est possible que la gêne vienne d'un Si dom qui ne supporte pas les embardées du Ne. Mais cette gêne n’apparaît jamais en absence de Ti, c'est justement par le Ti que ça arrive.

Pour finir, oui avec ta dernière phrase, c'est ce que je voulais exprimer (quoique l'influence du Ne me semble fondamentale, comme je l'ai dit, je doute que mon Fe bosse tout seul).

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Lunaire
Aucun rang assigné
Lunaire

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 50
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 539

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeDim 20 Avr 2014, 14:34

Oui hard, je comprends maintenant ce que tu dis. Je constate que au final, tu perçois tout de même bien ton Ne. Ton seul soucis serait de le contrôler comme un interrupteur on/off. Désolé, mais une fonction cognitive fonctionne plus comme un condensateur (accumulation de la charge), en quelque sorte.

Dans ma vision des fonctions, il y a alternance d'une fonction introvertie suivit d'une extravertie et ainsi de suite. Donc, entre Ne et Fe, il y a forcément un Ti ou un Si. Dans ton cas, tu vas souvent commencer ta séquence avec Ne.

Ne -> Ti -> Ne (boucle commune)
Ne -> Ti -> Fe (boucle peu commune)

Ne -> Si -> Ne (boucle rare et désagréable quand Si non maîtrisé)
Ne -> Si -> Fe (boucle très rare qui ouvre la maîtrise de ses 4 fonctions)

Mais un comportement peut être une chaîne de fonction plus complexe.

Apparemment, le contrôle de son orientation moins préférée peut aussi ouvrir des portes de maîtrise des fonctions. Dans ton cas, adopter un comportement INTP Ti -> Ne -> Ti mais j'ai comme un doute.

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 25
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeMer 23 Avr 2014, 13:01

Hum, avec quelques jours de recul, il me semble que ce qui est intéressant ici, ce n'est pas tant le fait de vouloir sentir sa dominante (ce qui passe par une certaine introspection et réflexion sur ses actes) mais plutôt la raison qui a fait que j'ai voulu "rendre consciente" mon Ne.
Par là, je parle de l'influence de l'auxiliaire. Le Ti qui essaye de prendre le pouvoir, mais en est incapable, par définition de l'auxiliaire. Ce désir que j'ai exprimé pourrait être simplement une impulsion de l'auxiliaire à tenter de définir la dominante à travers elle, à subordonner la dominante à elle.

Ce qui permet une certaine ouverture du sujet : ressentez-vous, oui vous, une influence similaire de votre auxiliaire sur la perception que vous avez de votre dominante?

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Owlferein
Chasseur de Trolls
Owlferein

Type : INFP 9w8 Sx/So
Age : 29
Lieu : Ici
Emploi : Regardez ! Un singe à trois tête !
Inscription : 23/08/2013
Messages : 427

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeMer 23 Avr 2014, 18:19

Question interessante Hard.

En ce qui me concerne, depuis que je connais mon type je fais attention aux manifestations de mes fonctions, quand j'utilise ma dominante j'en suis parfaitement conscient, et du coup j'essaye de faire plus attention dans l'expression de cette dernière, surtout ici (olol, tu utilises ton Fi donc t'es pas crédible !).

Peut être que du côté des extravertis cet état de conscience est plus difficile à atteindre puisqu'ils sont constament tournés vers l'exterieur.

Pour ce qui est de l'auxiliaire, j'ai élaboré la théorie que chaque type aurait un type d'intégration, comme dans l'énéagramme.

En effet, j'imagine que la fonction auxiliaire peut très bien prendre la place de la dominante lorsque tout les éléments sont réunis pour canalyser cette dernière.

Par exemple, un INFP intégré dans un groupe qui lui est familier et qui partage ses valeurs pourra très bien prendre des allures d'ENFP, mais ça serait plus un état second qu'une réelle transformation.
Revenir en haut Aller en bas
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 25
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeMer 23 Avr 2014, 19:10

@Owlferein a écrit:
Question interessante Hard.

Ça t'étonnes?  Razz 

@Owlferein a écrit:
En ce qui me concerne, depuis que je connais mon type je fais attention aux manifestations de mes fonctions, quand j'utilise ma dominante j'en suis parfaitement conscient, et du coup j'essaye de faire plus attention dans l'expression de cette dernière, surtout ici (olol, tu utilises ton Fi donc t'es pas crédible !).

Peut être que du côté des extravertis cet état de conscience est plus difficile à atteindre puisqu'ils sont constament tournés vers l'exterieur.

Effectivement, je n'avais pas forcément pensé que ce manque de conscience de la dominante peut-être lié à l'extraversion. Mais peut-être aussi que ce qui diffère entre nous, c'est le fait que ta dominante soit une fonction de Jugement. Elle travaille par définition l'informatique, du coup, son influence est peut-être plus visible que celle d'une fonction de perception. Faudrait des retours de ENxJ et INxJ par exemple.

@Owlferein a écrit:
Pour ce qui est de l'auxiliaire, j'ai élaboré la théorie que chaque type aurait un type d'intégration, comme dans l'énéagramme.

En effet, j'imagine que la fonction auxiliaire peut très bien prendre la place de la dominante lorsque tout les éléments sont réunis pour canalyser cette dernière.

Par exemple, un INFP intégré dans un groupe qui lui est familier et qui partage ses valeurs pourra très bien prendre des allures d'ENFP, mais ça serait plus un état second qu'une réelle transformation.

Idée somme toute fascinante. Mais comme on l'a précisé avec Aléa sur la CB, si cela nous arrive de "devenir" INTP et INFP respectivement, c'est loin d'être un processus positif. Donc un peu éloigné d'une intégration.
Là aussi, il faudrait des retours d'autres E pour pouvoir dresser des corrélations.

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 38
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeSam 26 Avr 2014, 00:07

Comme Owl, j'aurais tendance à penser que c'est plus un problème extraverti/introverti.
L'exemple qu'il prend est parlant pour moi : dans un environnement familier, je peux me transformer en ENFJ, Fe prend le dessus. Mais dès que je me retrouve seule, je repasse très vite en mode Ni et je suis épuisée tant que je n'ai pas refait le film de la période d'extraversion forcée en mode perception - analyse. C'est pour ça que souvent, je ne sais pas ce que je ressens sur le coup. J'ai une vague impression de confort ou non, mais plus je suis à l'aise, moins je maîtrise ce que je dis ou fait. Quand je m'énerve, c'est aussi en général avec un temps de retard.

Je pense qu'il faut que tu lises ça : http://mbti.forumactif.fr/t1927-le-mbti-maniere-d-etre-ou-maniere-de-faire#50177

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Myst
Prophète du Ne aux
Myst

Type : INFP
Age : 29
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 887

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeSam 26 Avr 2014, 01:24

Ta question soulève un point intéressant : Dans quelle mesure sommes-nous conscient du biais cognitif que nous utilisons dans telle ou telle situation ?
En fait...je ne crois pas que ce sois si utile d'en avoir conscience ou pas sur le moment.
A quoi bon ? On l'utilise, c'est tout. une fois que l'on sait que l'on utilise une fonction, son usage me parait tellement ancré et automatique qu'il semble impossible d'imaginer pouvoir modifier ses propres réflexes cognitifs (au minimum les modérer si besoin), c'est comme vouloir changer les circuits et les connexions neuronales dans le feu de l'action  Razz .
Dans le cas des interactions avec d'autres, je ne crois pas que ce soit une question de dominante, plutôt de la première fonction extravertie. je pense que les introvertis doivent faire plus d'effort pour entrer dans un mode extraverti, du moins un effort peut être plus conscient et qui leur demande plus d'énergie, on peut penser que l'extraverti entre dans un processus "automatique" et moins conscient sur ce plan...mais là je spécule.

Les fonctions extraverties dans un contexte de sociabilité me paraissent indispensables pour interagir et s'adapter/se confronter au monde, le percevoir et je pense qu'elles s'expriment sans que notre champ conscient y soit pour quelque chose...Peut être est-ce moins le cas pour les fonctions de jugement (Te et Fe), qui supposent une action volontaire et "structurée" ? Les fonctions de perceptions extraverties, Ne et Se, sont peut être plus "réactives" (au sens ou elles interagissent surtout en réaction de ce qui se passe autours, par ce qui est perçu....) et donc moins utilisées consciemment ?  Enfin là on touche aussi  à la différence P/J Smile

Pour ma part, même quand mon Ne est assez actif je ne suis pas sur de paraitre ENFP ( bon avec l'alcool surement...xD)
Revenir en haut Aller en bas
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 25
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitimeSam 26 Avr 2014, 15:45

Oui Tia, j'y ai même participé. ^^ (Quoiqu'il me reste les deux pavés de ce fieffé scatophile de Kda à commenter.)

Albert :

Au contraire, je pense qu'il y a une vraie utilité à en prendre conscience. C'est un travail sur soi pour une certaine maîtrise (pas domination, comme je l'ai précisé). En ayant conscience d'un biais cognitif ou d'une fonction cognitive à l'oeuvre, je peux adapter mon comportement et mes réactions.
Par exemple, si j'essaye de rester très Ti, de garder un système parfaitement logique et cohérent qui suit des règles (genre une synthèse d'anglais), avoir conscience de ma potentielle utilisation de Ne peut m'éviter de m'éparpiller ou de faire un hors sujet complètement foireux sans m'en rendre compte.

Dans les cas de l'interaction, j'ai surtout l'impression que c'est par le biais de la première fonction de jugement que ça se fait, puisque les fonctions de jugement construisent quelques choses en structurant la matière fournie par les fonctions de perceptions.

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Conscience de la dominante Empty
Message(#) Sujet: Re: Conscience de la dominante Conscience de la dominante Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Conscience de la dominante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-