Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les différents visages du Fi selon les types

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruiz Lopez
Revenant
Ruiz Lopez

Type : INFP
Age : 37
Lieu : Quelque part par là
Emploi : Caméléon
Inscription : 02/12/2013
Messages : 161

Les différents visages du Fi selon les types Empty
Message(#) Sujet: Les différents visages du Fi selon les types Les différents visages du Fi selon les types Icon_minitimeVen 11 Avr 2014, 01:29

L'expression de la fonction Fi (Sentiment Introverti) varie selon les fonctions avec lesquelles elle est liée ainsi que sa position dans l'ordre de préférence des fonctions. Comme c'est une fonction introvertie, cette expression vers le monde extérieur dépendra davantage des fonctions extraverties associées au type. Cela reprend à une autre échelle un des fondamentaux de la psychologie sociale, à savoir qu'un individu existe en interaction avec les autres.


Lorsque le Fi est en dominante, son système de croyances régit la dynamique du type. Non conformistes, les INFP et ISFP recherchent l'unité entre ces croyances, leurs actions et leurs idées. La liaison entre le Fi dominant et la fonction auxiliaire extravertie permet de traduire les liens symboliques entre les croyances et la situation perçue.

Le Ne (Intuition Extravertie) des INFP donne une certaine flexibilité à ces croyances. Ils sont capables d'un "caméléoning" partiel avec les autres types, un certain mimétisme dont la limite est visible dès lors que les croyances personnelles les plus importantes sont en conflit avec l'environnement social. Le champ des possibilités ouvert par le Ne, dès lors qu'il est suffisamment développé, favorise l'expression des liens symboliques par la parole avec le choix des termes dont l'association des différents sens possibles reflètent au mieux les ressentis intérieurs et cette flexibilité. Ce processus peut étre relativement long était donné les choix à faire par le Fi parmi toutes les possibilités ouvertes par le Ne d'où une expression parfois décalée des sentiments. Le développement de la fonction tertiaire Si (Sensation Introvertie) facilite le choix de ces termes et donc permet que l'expression des sentiments soit plus en phase avec la situation vécue et favorise le lien entre les sentiments et l'action. La fonction Te (Pensée Extravertie) en inférieure entraîne des difficultés d'affirmation de soi. En effet, les réactions affectives du Fi ont tendance à entrer en conflit avec la logique du Te qui décide de ce qui marche ou non. Cela a pour conséquence des blocages de la pensée si la personne se sent blessée sentimentalement par son environnement social. A l'inverse, l'expression des convictions profondes est extrêment forte, la logique du Te qui décide de ce qui marche ou non étant mise au service de celles-ci.

Le Se (Sensation Extravertie) des ISFP favorise la mise en application de ces croyances par le biais d'une forte éthique personnelle. Ils sont extrêmement sensibles aux détails sensoriels de leur environnement dont ils perçoivent les moindres variations. Le Se, dès lors qu'il est suffisament développé, favorise l'expression des liens symboliques par la parole avec un champ lexical des sensations très diversifié ainsi que par une forte sensibilité artistique qui reflètent au mieux les ressentis intérieurs. Tout cela leur donne un sens prononcé de l'originalité. Le développement de la tertiaire Ni (Intuition Introvertie) facilite la prise de recul sur la manière de mettre en application leur système de valeurs par rapport à leur environnement social et son expression par la parole avec des termes moins directs et plus nuancés. L'expression de la fonction inférieure Te est globalement la même que pour les INFP, avec quelques différences en situation de stress ou fatigue.


Lorsque le Fi est en auxiliaire, son système de croyances est subordonné à une fonction de perception extravertie qui orchestre la dynamique du type. Cela indique que les seules capacités du Fi ne suffisent pas à traiter toute l'information perçue. Non conformistes, les ENFP et ESFP expérimentent leur système de croyances au travers de leur perception du vécu, qu'elle soit dans la compréhension du fonctionnement d'autres personnes ou dans l'expression de soi.

Le Ne dominant des ENFP associé au Fi en auxiliaire leur confère la capacité d'un caméléoning quasi-total. En effet, l'expression des sentiments de l'ENFP est dépendante du contexte perçu afin de ménager les sensibilités de l'environnement social. L'inconvénient majeur de ce fonctionnement est la saturation du Fi puis un effet "cocotte minute" à terme si un contexte approprié ne se présente pas, entre autres des colères froides. Plus le caméléoning concerne des valeurs importantes pour l'ENFP, plus il risque d'avoir des soucis avec l'image de lui-même, son sens de l'authenticité et augmente ce risque de saturation par déphasage entre l'apparence et les valeurs internes. Le développement du Fi auxiliaire permet de limiter ce risque en ancrant davantage l'ENFP dans ses valeurs, puis celui du Te tertiaire les aide à décider si le caméléoning est approprié dans la situation perçue. Enfin le développement du Si en inférieure apporte une plus grande constance à leurs sentiments et les inscrit dans le temps.

Le Se dominant des ESFP associé au Fi secondaire donne une expression sentimentale extrêment ouverte. Contrairement aux ENFP dont l'expression du Fi est assujetie au contexte par l'action du Ne dominant, les ESFP utilisent chaque occasion offerte pour relâcher les sentiments forts du Fi pour un soulagement émotionnel. C'est le type dont le Fi est le plus visible. Cela risque de blesser d'autres personnes par une expression qui peut paraître intrusive, spécialement envers les Fe (Sentiment extraverti) dont l'une des finalités est d'apaiser les sentiments agités. Avec le développement de la fonction tertiaire Te, cette expression du Fi est mieux canalisée et acceptée socialement. Enfin, le développement de la fonction inférieure Ni améliore la conscience des conséquences lointaines de l'expression sentimentale et donc la replace en contexte.


Le Fi en tertiaire vient renforcer les mécanismes mis en place par les duos fonction dominante de perception introvertie et auxiliaire de jugement extraverti.

Le Si dominant associé au Fi tertiaire renforce l'effet d'ancrage et d'organisation des ISTJ dans leur environnement. En effet, les détails précis perçus par le Si sont organisés par le Te en auxiliaire. La structure ainsi mise en place est renforcée par le Fi qui valide par sa force de conviction intérieure les valeurs structurantes. Cela fournit des styles d'organisations personnelle ou professionnelle prévus pour durer dans le temps. Cependant, ce fort besoin de structure peut conduire à une recherche de contrôle total sur l'expression des sentiments, au point de ne pas les tolérer hors d'un certain cadre ou protocole. Le développement du Fi tertiaire permet de limiter ce risque et améliore la prise en compte des sentiments de l'entourage. De ce fait, les structures construites par le duo Si - Te deviennent plus souples et laisse la place au développement du Ne en inférieur, et donc de la spontanéité de l'ISTJ.

Le Ni dominant associé au Fi tertiaire renforce l'effet d'ancrage et d'organisation des INTJ dans le domaine spéculatif. En effet, les intuitions perçues par le Ni sont organisés par le Te en auxiliaire. Les idées et théories ainsi construites sont renforcées par le Fi qui les valide par sa force de conviction intérieure. Cependant, l'investissement sentimental dans ces théories peut conduire à une déconnexion avec la réalité affective et sociale de l'environnement. Le développement du Fi tertiaire reconnecte les INTJ à cette réalité et donc au monde physique, ce qui laisse la place ensuite à l'expression de l'inférieure Se.


La force de conviction du Fi en position inférieure est mise au service du Te. Cependant, un trop fort contrôle du Te peut conduire à laisser complètement de côté les sentiments dans la prise de décision objective. Accorder la priorité à certains détails pour les ESTJ (Si en auxiliaire) ou à certains objectifs à terme pour les ENTJ (Ni en auxiliaire) est souvent mal vécu par les types sentimentaux (Fi ou Fe dans le premier doublet) quand cela concerne des personnes si la fonction F associée n'équilibre pas suffisamment le T. En effet, l'harmonie au sein d'un groupe par exemple est boulversée par la mise en concurrence ainsi réalisée, d'où un mal être pour les Fe. De plus, les Fi dont les valeurs fortes vont dans le sens du respect de chacun et de l'égalité risquent également d'être blessés par cette attitude, et ce d'autant plus qu'il s'agit de leur fonction inférieure.

L'expression du Fi en position inférieure est filtrée quasi consciemment par le Te dominant. Ceci est encore plus vrai pour les ENTJ dont le Ni en auxiliaire anticipe son expression, ce qui en fait un type très pudique sentimentalement. Le fonctionnement Fi par insuffisance des Te dominants entraîne un sentimentalisme parfois perçu comme enfantin. Le Fi ressurgit négativement chez les ESTJ lorsque leur organisation est remise en cause et chez les ENTJ lorsque leur leadership l'est. Tout souci sentimental personnel entraîne un renforcement de l'action du Te par peur de la perte de contrôle sur l'environnement. En effet, ce contrôle est important afin de permettre un usage correct de la fonction de perception introvertie située en auxiliaire.

Le développement du Fi en inférieure donne davantage de souplesse à la prise de décision et permet une meilleure prise en compte des sentiments des autres.


C'est un résumé de mes conceptions sur le Fi et j'ai envie de le partager avec vous. Pensez vous qu'il y manque des éléments, qu'il y ait des choses à corriger ou des précisions à apporter ?

_______________________________________
Sème un acte, tu récolteras une habitude. Sème une habitude, tu récolteras un caractère. Sème un caractère, tu récolteras une destinée. - Dalaï Lama

Les différents visages du Fi selon les types Entete11


Dernière édition par Lilliwin le Ven 11 Avr 2014, 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lunaire
Aucun rang assigné
Lunaire

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 50
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 539

Les différents visages du Fi selon les types Empty
Message(#) Sujet: Re: Les différents visages du Fi selon les types Les différents visages du Fi selon les types Icon_minitimeVen 11 Avr 2014, 11:28

J'ai peu d'avis sur Fi car c'est une fonction que je connais peu finalement. Mais tes explications m'apparaissent correcte.

Par contre, j'applaudi le lien que tu mets en évidence et qui cadre bien avec ma façon de voir les fonctions interragir ensemble.

La fonction seul détermine un mécanisme de pensée alors que l'utilisation de plusieurs fonctions détermine un comportement qui est en théorie visible. Et tu places bien l'accent sur le fait que Fi est invisible et s'exprime au travers d'une fonction extravertie.

Dom -> Aux -> Dom (ter)
Fi -> Pe -> Fi (Ji)
Pe -> Fi -> Pe (Je)

Et tu vas même jusqu'à décrire des comportement quand Fi est tertiaire ou inférieur.

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
@ Green
Aucun rang assigné
@ Green

Type : INFP 9 FP-NF
Age : 23
Lieu : Terre
Emploi : Être humain
Inscription : 19/03/2014
Messages : 783

Les différents visages du Fi selon les types Empty
Message(#) Sujet: Re: Les différents visages du Fi selon les types Les différents visages du Fi selon les types Icon_minitimeVen 11 Avr 2014, 13:40

Pour la partie sur l'INFP, je ne peux qu'être d'accord.

_______________________________________
"Better an oops than a what If"

-------------------------------

L'Esprit du Naturisme
Revenir en haut Aller en bas
Ruiz Lopez
Revenant
Ruiz Lopez

Type : INFP
Age : 37
Lieu : Quelque part par là
Emploi : Caméléon
Inscription : 02/12/2013
Messages : 161

Les différents visages du Fi selon les types Empty
Message(#) Sujet: Re: Les différents visages du Fi selon les types Les différents visages du Fi selon les types Icon_minitimeSam 12 Avr 2014, 01:12

@Lunaire a écrit:
Et tu vas même jusqu'à décrire des comportement quand Fi est tertiaire ou inférieur.

Oui, on a souvent le tort de décrire les fonctions isolées les unes des autres. Pour moi ça a toujours été des axes polarisés. Par exemple, un INFP a un axe Fi - Te très polarisé I et un axe Si - Ne moyennement polarisé E. Quand la fonction est en tertiaire ou inférieure, elle a un rôle à jouer même si elle n'est pas bien développée et reste hors de la conscience.

Je connaissais en théorie le lien entre le T et le F mais ce n'est que très récemment que j'ai compris le rôle de l'un vis à vis de l'autre.

Le Fi associe ses ressentis vis à vis du monde extérieur en émotions cohérentes pour ensuite pouvor les exprimer. S'ils sont négatifs car en contradiction avec les valeurs fondamentales de la personne, ils risquent de lui faire du mal. Le Te protège donc l'expression du Fi en coupant les ressentis qui l'empêchent de s'exprimer et favorise sa structuration. En effet, le fonctionnement logique est antagoniste du fonctionnement sentimental par sa recherche d'objectivité (coupure des liens symboliques associant des émotions).

Un fort effet du Te, que ce soit naturellement ou en excès (quelque soit la position) a tendance à couper la personne de ses émotions. Si cette coupure est trop importante, cela conduit à des comportements extrêmement dominateurs (débordement du Fi inférieur) ou dogmatiques (débordement du Te inférieur).

_______________________________________
Sème un acte, tu récolteras une habitude. Sème une habitude, tu récolteras un caractère. Sème un caractère, tu récolteras une destinée. - Dalaï Lama

Les différents visages du Fi selon les types Entete11
Revenir en haut Aller en bas
Ekkie Noxx
Aucun rang assigné


Type : HQWM
Age : 97
Lieu : IUDQF H
Emploi : LQYHV WLJDW LRQ
Inscription : 10/01/2013
Messages : 641

Les différents visages du Fi selon les types Empty
Message(#) Sujet: Re: Les différents visages du Fi selon les types Les différents visages du Fi selon les types Icon_minitimeSam 12 Avr 2014, 02:00

Pour le Fi inférieur je trouve que c'est très juste, Lilliwin!
Revenir en haut Aller en bas
ONPP
Aucun rang assigné


Type : ENFP
Age : 31
Lieu : Reims
Emploi : Chômeur
Inscription : 21/03/2014
Messages : 20

Les différents visages du Fi selon les types Empty
Message(#) Sujet: Re: Les différents visages du Fi selon les types Les différents visages du Fi selon les types Icon_minitimeMer 16 Avr 2014, 08:52

Texte passionnant Ruiz.. bravo
Très intéressant
Revenir en haut Aller en bas
Yellowcat
Aucun rang assigné


Type : ISFP
Age : 37
Lieu : NANCY
Emploi : Technicienne équipement
Inscription : 13/10/2013
Messages : 27

Les différents visages du Fi selon les types Empty
Message(#) Sujet: Re: Les différents visages du Fi selon les types Les différents visages du Fi selon les types Icon_minitimeMer 07 Mai 2014, 15:37

Bonjour Ruiz,

ton texte est très bien écrit et précis.
Chapeau  Blasé 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les différents visages du Fi selon les types Empty
Message(#) Sujet: Re: Les différents visages du Fi selon les types Les différents visages du Fi selon les types Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Les différents visages du Fi selon les types

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Introduction des différents aliments
» Gestionnaire et les différents conseils des EPLE
» Les différents types d’arguments :
» Le rôle des différents conseils
» Utiliser à bon escient des termes appartenant à différents lexiques.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-