Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 INTJ et psychologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louisiana
Aucun rang assigné


Type : INFP 4 So
Age : 29
Lieu : Demain
Emploi : Idéaliste
Inscription : 11/02/2014
Messages : 103

Message(#) Sujet: INTJ et psychologie Mer 02 Avr 2014, 10:06

De nombreux INTJ sont intéressés par la psychologie, ce forum en est le reflet; certains en font leur métier.

Ce que j'aimerais savoir est pourquoi cela vous intéresse ? Qu'est-ce qui vous pousse vers cela ?

Pour moi (NF), c'est la démarche de pouvoir améliorer ma communication avec l'autre. Mais aussi de comprendre les motivations, voire les zones d'ombre de mes relations et pouvoir leur apporter un autre point de vue, qui leur permettrait de devenir plus équilibrés, complets et efficaces. J'imagine que pour les NT la démarche est différente, d'où mes questions.

_______________________________________
« I heard I lost it on the grapevine. I must admit I had a great time. [...]
All the people that I know have Gained the world and lost their soul. »


Dernière édition par Louisiana le Jeu 03 Avr 2014, 08:48, édité 1 fois (Raison : Ortho)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kda
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISTJ
Age : 38
Lieu : Paris
Emploi : dessinateur de petits miquets
Inscription : 17/12/2013
Messages : 153

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Mer 02 Avr 2014, 10:45

Je pense que ça compense un manque.
Au naturel, les INTJ sont les plus nuls en psychologie. Ils ne comprennent rien aux autres et ont un mal de chien à se faire comprendre. Ils ont une compréhension théorique des choses, alors les outils de psychologie (que ce soit le MBTI ou les études de psycho) sont une façon privilégiée de découvrir enfin des choses que la plupart des autres gens ont déjà comprises par la pratique.

Perso, avant la découverte du MBTI, je croyais que le cerveau des autres ne marchait pas parce qu'il ne faisait pas Ni-Te (j'appelais ça "imagination et raisonnement", à l'époque). "pourquoi ce type n'utilise pas son cerveau ?" est une des phrases que je me suis le plus répétée. J'avais pas compris que les cerveaux des autres faisaient autre chose.

Après, pour les applications de la psycho et du MBTI, je pense que les INTJ cherchent la même chose que les autres (c'est juste qu'ils partent avec un peu de retard): développement personnel, compréhension de soi et des autres, améliorations des relations interpersonnelles... Certains peuvent aussi être juste tentés par le plaisir de la connaissance.

_______________________________________
Zogarok, alias Micheline, alias ElEnculador, est un troll.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grigou.canalblog.com/
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 33
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Mer 02 Avr 2014, 10:52

Citation :
Perso, avant la découverte du MBTI, je croyais que le cerveau des autres ne marchait pas parce qu'il ne faisait pas Ni-Te (j'appelais ça "imagination et raisonnement", à l'époque). "pourquoi ce type n'utilise pas son cerveau ?" est une des phrases que je me suis le plus répétée. J'avais pas compris que les cerveaux des autres faisaient autre chose.
un peu pareil pour moi mais avec Ne et Ti.
je crois que pour un NT (surtout en base 5), le fait d'explorer quelquechose de vaste et fascinant qui n'a pas à rester obscur et incompris.
essayer de mettre en lumière et de donner du sens à des comportements, des attitudes, des fonctionnements que nous ne comprenons pas ou qui nous sont étrangers.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owlferein
Chasseur de Trolls
avatar

Type : INFP 9w8 Sx/So
Age : 27
Lieu : Ici
Emploi : Regardez ! Un singe à trois tête !
Inscription : 23/08/2013
Messages : 428

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Mer 02 Avr 2014, 12:01


Je ne sais pas si les INTJ sont si nuls en psychologie. Oui d'accord, ils manquent parfois de tact et n'ont pas peur de dire la vérité assez cruement, mais cela ne les empêche pas de comprendre les grands principes psychologique sans necessairement avoir besoin d'outil tel que le MBTI.

Les INTJ sont donc capable de comprendre comment les gens fonctionnent, mais ils ont du mal a comprendre pourquoi ils fonctionnent ainsi, et dans le cas contraire il y'aura toujours chez certains d'entre eux une espèce d'arrogance intelectuelle qui les empêchera de se sentir proche des gens qu'ils fréquentent.

Dans mon cas, j'ai aussi l'arrogance que peut avoir un NT, mais au niveau des valeurs...

"Ces gens la sont cruels, hypocrites et vaniteux, je n'ai pas envie de me mêler à eux, nous n'avons pas les mêmes valeurs."

Et ce qui m'a poussé à  étudier le mbti, c'est d'abord la compréhension de mon mode de fonctionnement, mais aussi celui des autres afin d'être plus tolérant envers eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldéa
Aucun rang assigné
avatar

Type : .
Age : 95
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 30/01/2014
Messages : 185

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Mer 02 Avr 2014, 21:58

.

_______________________________________
« Je l’aimais bien, sûrement, mais j’aimais encore mieux mon vice, cette envie de m’enfuir de partout, à la recherche de je ne sais quoi, par un sot orgueil sans doute, par conviction d’une espèce de supériorité. »

« Les boulevards etaient comme les gens: semblables sans doute, dans leur jeunesse, ils changeaient progressivement en fonction de ce qui fermentait en eux. »


Dernière édition par Aldéa le Ven 01 Mai 2015, 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1076

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Jeu 03 Avr 2014, 01:21

J'adore la croyance que les INTJ serait nuls en psychologie...

On sent toute la finesse d'analyse derriere... Fuck off Lassé 

Cela renvoie, je pense, à plusieurs erreurs en amont :
- Erreur consistant à utiliser le MBTI pour solidifier le mental plutôt qu'à s'ouvrir à l'autre en le lâchant petit à petit.
- Heuristique de généralisation catégoriel.
- Croyance en une unité de la psychologie.

Je suppose que l'intention derriere cette phrase maladroite devait concerner la rudesse supposée de certains comportements dont les INTJ seraient, parait t'il, plutot coutumier.

Ahem.

Bref.

Pour en revenir à la question :

Citation :
De nombreux INTJ sont intéressés par la psychologie, ce forum en est le reflet; certains font leur métier.
Ouaip

Citation :
Ce que j'aimerais savoir est pourquoi cela vous intéresse ? Qu'est-ce qui vous pousse vers cela ?
Ta question présuppose une causalité linéaire qui amene vers ce domaine.
J'ai plutôt la croyance que tu n'obtiendras ainsi que nos ratiocination.
Est ce que tu veut? Si oui je te repondrait mais je veut bien en etre sur avant de pondre un pavé pour rien Fume pipe 





_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michelineINFJ
Intervenant polémique
avatar

Type : INFJ 50-55-75-65 - Humanisme charitaire de bienfaisance
Age : 41
Lieu : Var
Emploi : chomeuse non désespérée avec des rentes en caoutchouc
Inscription : 18/03/2014
Messages : 292

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Jeu 03 Avr 2014, 01:25

oui mais t'es pas INTJ toi donc t'auras un avis d'expert mais pas de témoignage (enfin je sais pas si t'es expert mais apparemment oui)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/MicheMicka
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1076

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Jeu 03 Avr 2014, 01:56

Ha mais si si, chuis INTJ...


_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kda
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISTJ
Age : 38
Lieu : Paris
Emploi : dessinateur de petits miquets
Inscription : 17/12/2013
Messages : 153

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Jeu 03 Avr 2014, 11:12

@Le chat a écrit:
J'adore la croyance que les INTJ seraient nuls en psychologie...
Je ne sais pas si c'est moi qui suis (mal) cité ou si tu parles d'une opinion générale que tu as croisée ailleurs, alors je vais quand même préciser mon propos.
@Kda a écrit:
Au naturel, les INTJ sont les plus nuls en psychologie.
Je pense que les INT sont ceux qui ont le moins de dispositions pour comprendre de façon naturelle la psychologie humaine (avec l'ISTP, peut-être ?). Je ne dis pas qu'ils n'en n'ont pas. Je veux dire que la plupart des gens vont davantage assimiler dès l'enfance des principes de psychologie et qu'ils vont les assimiler sans avoir besoin d'y réfléchir. En étant bien plus ouverts aux autres, en ayant une meilleure conscience de leurs sentiments et de ceux des autres, en se frottant à beaucoup plus de monde (typiquement, l'extraversion des Fi-inf leur permet d'interragir davantage avec le monde extérieur et in fine, d'avoir une meilleure vision de la diversité des psychologies.).

Ça tient autant à des caractéristiques intrinsèques du fonctionnement de l'INTJ (une Ni-Te qui n'a que peu besoin des autres pour tourner, une fonction F qui se développe tard, Ni et Fi sont des fonctions assez égocentriques, Te est la fonction extravertie la plus "inhumaine"), qu'à des conséquences de son comportement.
Le comportement "rude" qu'on associe à l'INTJ, leur manque de "social skills", sont à la fois une conséquence et une cause de cette non-compréhension des autres.
Pour caricaturer: "je ne comprends pas les autres --> je ne fais pas d'effort pour être avenant --> les autres ne viennent pas à moi --> je n'ai pas d'occasion de les comprendre".


Après, les INTJ sont pas plus bêtes que les autres et il peuvent tout à fait comprendre la psychologie. Mais je pense qu'ils l'abordent justement dans une logique de compréhension. Ils l'abordent davantage comme une discipline. Même si ils n'utilisent pas des outils comme le MBTI, leur approche sera dans la compréhension/explication, ils se fabriqueront leur propre modèle/théorie sur la psychologie. Là ou d'autres n'ont pas forcément besoin de se poser des questions dessus et l'utilisent de façon plus naturelle, concrète, n'ont pas besoin de mettre des mots ou des mécanismes sur les comportements ou fonctionnement qu'ils observent chez eux et chez les autres. C'est une autre forme de compréhension (je devrais dire "d'autres formes de compréhension", parce qu'à mon avis, ils ont une grande variété d'approche qui ne donnent pas exactement la même forme de compréhension), à la fois plus et moins profonde.
Par ailleurs, il me semble évident que le développement de la Fi va aider l'INTJ à prendre vraiment conscience de certaines choses en matière de psychologie, mais malheureusement pour lui, ça prend un peu de temps. Bien sûr, je me base beaucoup sur mon expérience personnelle (et j'ai conscience d'être un attardé de la Fi), mais c'était comment, tes années de lycée ? T'avais l'impression de comprendre les autres ? t'avais l'impression qu'ils te comprenaient ? Moi, y'a des jours où je me demandais si y'allait pas avoir une soucoupe volante qui allait se poser dans la cour et que les aliens qui m'avaient oublié sur cette planète allaient enfin revenir me chercher.

_______________________________________
Zogarok, alias Micheline, alias ElEnculador, est un troll.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grigou.canalblog.com/
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1076

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Jeu 03 Avr 2014, 14:21

Il me semble que tu emploie "psychologie" dans le sens de synonyme d'"intelligence emotionnelle".

Hors l'intelligence emotionelle ne représente qu'1ù de la "psychologie" ce qui met a mal ta théorie formulée comme tu l'as formulée.

Il faudrait y adjoindre psychologie du développement de l'enfant, psychologie sociale,psychothérapie comportementale cognitive, hypnose, psychanalyse, psychologie cognitive, neuropsychologie, conduite d'entretien, gestion RH, Psychobiologie, Psychologie différentielle, Psychologie du bonheur, Psycho...

Bref, la psychologie, ca n'est pas que l'intelligence emotionnelle.

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kda
Aucun rang assigné
avatar

Type : ISTJ
Age : 38
Lieu : Paris
Emploi : dessinateur de petits miquets
Inscription : 17/12/2013
Messages : 153

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Jeu 03 Avr 2014, 15:07

@Le chat a écrit:
Il me semble que tu emploies "psychologie" dans le sens de synonyme d'"intelligence emotionnelle".
Heu, non, je suis tout à fait d'accord que l'intelligence émotionnelle n'est qu'un pouillème de la psychologie. De même que l'intelligence sociale. Je dis que ceux qui ont ce type d'intelligence développée très tôt vont très vite être plus ouverts aux autres et en se confrontant à d'autres façons de fonctionner, vont découvrir davantage l'étendue de la diversité et de la profondeur du fonctionnement des cerveaux humains.
Ceux qui pêchent dans ces domaines prennent le risque d'avoir une vision moins large. Ils ne passent pas seulement à côté de l'intelligence émotionnelle ou sociale qui leur fait défaut; ils passent à côté de tous les fonctionnements différents du leur et qu'ils ne vont pas croiser.

@Le chat a écrit:
psychologie du développement de l'enfant, psychologie sociale,psychothérapie comportementale cognitive, hypnose, psychanalyse, psychologie cognitive, neuropsychologie, conduite d'entretien, gestion RH, Psychobiologie, Psychologie différentielle, Psychologie du bonheur, Psycho...
Rien que cette façon d'aborder la psychologie suit ce que je décrivais ^^: tu abordes la psychologie comme des disciplines scientifiques. A contrario, les enfants dont je parlais plus haut se forment une idée plus concrète, expérimentale de la psychologie. En s'appuyant aussi sur leurs aptitudes naturelles pour ce genre de questions (une forme de talent). Ils n'appellent même pas ça psychologie. Parfois on appellera ça vulgairement de la psychologie de comptoir, parfois du bon sens, parfois on utilisera juste le mot "psychologue" dans le sens commun de l'adjectif. Le plus souvent, on ne l'appellera même pas. Contrairement à nous, ils n'ont pas besoin de formaliser cette connaissance.
Dans ceux qu'on qualifie parfois de "fin psychologue", il y a des tas de gens qui ne connaissent pas un traitre mot de toutes les disciplines que tu as citées. Et qui pourtant ont une meilleure connaissance du fonctionnement de l'esprit humain(et pas que la partie émotionnelle, j'insiste. Je ne parle pas du bon copain sur l'épaule de qui tu vas pleurer après une peine de coeur) que certains clampins avec 20 ans d'études scolaires sur le sujet.
En tant que psy professionnel, je pense que tu es obligé de jumeler les deux: théorie + expérience.

En outre, je me trompe peut-être, mais j'ai compris la question de Louisiana comme portant sur la psychologie dans son sens commun, plus que dans son sens de discipline scientifique. La psychologie telle qu'elle est pratiquée sur ce forum: observation, témoignages, échange, raisonnement bon enfant, conseils d'amateurs, utilisation de quelques outils, etc, mais nous ne sommes pas dans le sérieux d'une vraie démarche scientifique.

_______________________________________
Zogarok, alias Micheline, alias ElEnculador, est un troll.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grigou.canalblog.com/
Louisiana
Aucun rang assigné


Type : INFP 4 So
Age : 29
Lieu : Demain
Emploi : Idéaliste
Inscription : 11/02/2014
Messages : 103

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Dim 06 Avr 2014, 12:03

Merci à tous pour vos réponses !

@Le chat a écrit:
Ta question présuppose une causalité linéaire qui amene vers ce domaine.
J'ai plutôt la croyance que tu n'obtiendras ainsi que nos ratiocination.
Est ce que tu veut? Si oui je te repondrait mais je veut bien en etre sur avant de pondre un pavé pour rien Fume pipe 

(Sous réserve d'avoir bien compris) Je suis conscient que ce ne sont que avis individuels, voire de simples rationalisations à posteriori. Mais cela ne dénue pas l'intérêt de vos témoignages, car on peut en tirer quelques raisons clés. Ta réponse est désirée  Blasé

_______________________________________
« I heard I lost it on the grapevine. I must admit I had a great time. [...]
All the people that I know have Gained the world and lost their soul. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1076

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Dim 06 Avr 2014, 12:39

Parce que je pigeait pas la raison qui poussait les gens à se mettre dans des états émotionnels incroyables...C'etais donc initialement mu par un désir de rationnaliser l'emotion.
tres vite cela m'a fait travailler sur ma difficulté à la vivre...

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Protonormal
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 29
Lieu : intuition
Emploi : pensée
Inscription : 27/08/2013
Messages : 81

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Dim 06 Avr 2014, 21:59

Salut ! Plusieurs raisons:

1) Parce que ça m'a fait découvrir que je pouvais devenir moi-même un objet de pensée raisonnée et d'observation intelligible, et pas seulement un être à part qui, même quand il comprend beaucoup, n'a même pas conscience de lui comprenant quelque chose.

2) Parce que ça m'a donné une base pour me rappeler qu'à un niveau abstrait, il y a une base universelle à l'être humain, ou du moins pour me dire que derrière les différences individuelles il y a toujours une compréhension possible par l'intérieur, autre que l'empathie ou la perception pure et casuistique. Systémiser les différences permet de situer son point de vue à un niveau où l'expérience de la vie et de la société, tantôt entraînante et tantôt éprouvante, laisse un espoir de compréhension de l'intérieur quoi qu'il arrive (et que tout est normal d'une manière ou d'une autre).

3) Sur un plan pratique ça me permet de remettre en cause certains biais ou tendances subliminales qui me poussent à telle ou telle vision des choses devant un problème à résoudre, une décision à prendre, un sentiment, et ça me donne une base pour réfléchir à une amélioration. Donc connaissance de ses faiblesses, mais aussi remise en cause de ma capacité à connaître mes faiblesses ! Eh oui, se reconnaître une inf extravertie, ça implique ça.

Les raisons 1 et 2 indiquent que la découverte de la psycho est allée de paire chez moi avec le développement de mon T aux (au sens où Jung entend une auxiliaire, c'est-à-dire limitant la tentation du Moi de s'identifier à la dom, en négociant plus fermement avec les tendances inférieures). Cela dit, je sais que beaucoup de gens peuvent se reconnaître dans ces raisons, donc elles ne répondent pas entièrement à ta question qui voulait spécifier un lien entre les INTJ et l'intérêt pour la psycho. C'est là que je sèche, car justement, LA question toujours irrésolue du Ni est souvent: pourquoi ce qui nous intéresse nous intéresse-t-il ?

_______________________________________
"Tout ce qui est excessif est insignifiant." (Talleyrand)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1786

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Lun 16 Juin 2014, 01:19

@Louisiana a écrit:
De nombreux INTJ sont intéressés par la psychologie, ce forum en est le reflet; certains en font leur métier.

Ce que j'aimerais savoir est pourquoi cela vous intéresse ? Qu'est-ce qui vous pousse vers cela ?

Pour moi (NF), c'est la démarche de pouvoir améliorer ma communication avec l'autre. Mais aussi de comprendre les motivations, voire les zones d'ombre de mes relations et pouvoir leur apporter un autre point de vue, qui leur permettrait de devenir plus équilibrés, complets et efficaces. J'imagine que pour les NT la démarche est différente, d'où mes questions.

je sais que je suis un peu en retard, désolé ^^

personnellement : la psychologie m'amuse du fait de l'ampleur que cela peut avoir sur les comportements humains.
Après c'est loin loin loin d'être une passion, mais j'essaye d'y être un minimum connaisseur pour différentes raisons :
-Si tu ne possèdes aucune base de psychologie tu peux être manipulé à loisir (selon moi) et je DETESTE cette idée,  quelqu'un capable de me manipuler encore plus verbalement... cest un cauchemar.
-Si tu comprends les autres (ce que j'ai du mal d'habitude ^^) bah cest tjs ca de gagné. Après je dois avouer que malgré mes lectures je ne comprends pas la façon de penser ... c'est très dur pour moi d'appréhender ca ...
-Comme pour le MBTI quand ca me concerne, alors la ca me passionne, car j'apprends des choses sur moi, (et le MBTI m'a fait bcp de bien la dessus) et ca permet de te remettre en question et d'évoluer.
-Pour terminer, et c'est très personnel, j'aime être capable de comprendre globalement toute discussion, et il faut au moins une ouverture d'esprit en psychologie pour y comprendre quelque chose ^^

Citation :
Les INTJ sont donc capable de comprendre comment les gens fonctionnent, mais ils ont du mal a comprendre pourquoi ils fonctionnent ainsi, et dans le cas contraire il y'aura toujours chez certains d'entre eux une espèce d'arrogance intelectuelle qui les empêchera de se sentir proche des gens qu'ils fréquentent.

je me reconnais à 100% la dedans, je suis capable d'afficher un masque social relativement passe-partout, ce qui me permet de m'adapter aux relations sociales car j'ai énormément de mal à les anticiper...  

Par contre je lis souvent qu'on dit les INTJ crus et très franc, la dessus je me singularise, car je suis extrêmement diplomate (pour éviter les conflits, je n'ai rien à y gagner ...)


Dernière édition par dorloth le Ven 25 Juil 2014, 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Jeu 26 Juin 2014, 19:30

Merci pour vos témoignages, les INTJ, c'est très intéressant...

@Kda a écrit:

Perso, avant la découverte du MBTI, je croyais que le cerveau des autres ne marchait pas parce qu'il ne faisait pas Ni-Te (j'appelais ça "imagination et raisonnement", à l'époque). "pourquoi ce type n'utilise pas son cerveau ?" est une des phrases que je me suis le plus répétée. J'avais pas compris que les cerveaux des autres faisaient autre chose.

 laughing  ça me rappelle trop mon père, je suis morte de rire.
Evidemment, j'ai eu une allure d'INTJ méprisante (ou en tout cas, l'humour paternello-filial ne passait clairement pas avec certaines personnes) pendant quelques années, le temps de laisser ma propre personnalité émerger...

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Ven 18 Juil 2014, 16:41

@Kda a écrit:

Après, les INTJ sont pas plus bêtes que les autres et il peuvent tout à fait comprendre la psychologie. Mais je pense qu'ils l'abordent justement dans une logique de compréhension. Ils l'abordent davantage comme une discipline. Même si ils n'utilisent pas des outils comme le MBTI, leur approche sera dans la compréhension/explication, ils se fabriqueront leur propre modèle/théorie sur la psychologie.

Personnellement, c'est tout à fait ça.

Pour faire quelque chose, j'ai besoin de le comprendre  par l'expérience. Pour comprendre comment je fonctionne, j'ai besoin des différents modèles psycho , d'en faire l'application, de les expérimenter au quotidien.

J'ai besoin de construire mon propre modèle, je ne peux le faire que si je comprends les autres modèles et surtout vérifie qu'ils fonctionnent, qu'ils sont une réalité.

Il y a 3 jours, toutes mes expérimentations étaient faites sur la base des modèles intelligence émotionnelle et spirale dynamique. maintenant, j'ai l'ennéagramme, grâce à vous.

Quand j'ai lu le concept et découvert mon type, j'en ai presque chialé, tellement, ça me faisait du bien de voir, qu'il y avait une partie de mon histoire dans la description du type  (il n'y avait personne  Angel )

Pour finir, mon type MBTI n'est pas clairement défini, j’oscille souvent entre sentiment et pensée, j'ai des poussées d'émotions puissantes, que je suis obligés de rationaliser, sinon soit je blesse, soit je me blesse.

Actuellement, mes recherches sur les modèles psycho ne sont que pour ma compréhension de moi meme, pour les autres je me base sur mon intuition et ça marche plutot bien.

Chaque chose en son temps  Wink
Revenir en haut Aller en bas
dorloth
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 26
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 12/06/2014
Messages : 1786

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Ven 18 Juil 2014, 18:36

.

_______________________________________
"Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir."

"On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir."

"Un sot est arrogant, un savant est timide."


Dernière édition par dorloth le Lun 09 Nov 2015, 02:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titam
Aucun rang assigné


Type : INTJ
Age : 35
Lieu : Paris
Emploi : Projects Management
Inscription : 18/12/2014
Messages : 3

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Jeu 18 Déc 2014, 15:33

[quote="Henrimage_97"]
@Kda a écrit:

Quand j'ai lu le concept et découvert mon type, j'en ai presque chialé, tellement, ça me faisait du bien de voir, qu'il y avait une partie de mon histoire dans la description du type

Pas mieux ! Smile On se sent moins seuls...

Pour revenir sur le sujet de la psychologie en général, c'est un domaine qui me passionne.
Et la raison finalement est relativement simple : Je voulais comprendre.

Plus jeune je ne comprenais pas vraiment les gens autour de moi. Je les trouvais illogiques, un peu trop emportés par leurs émotions, et avec des discours contradictoires. Du coup, j'ai commencé à observer les gens, apprendre à les connaitre, pour me permettre de me faire mon "petit référentiel"
-> Tiens, X a vécu ça, du coup il réagit comme ça, et décide de cette manière.
-> Ha, Y fait ça comme ça parce qu'il a connu ça, ça, et ça

Et puis de fil en aiguille, en vieillissant j'ai commencé à me documenter pour confronter mes propres constatations à celles de "professionnels".

Aujourd'hui j'ai un côté/schéma "psychologue" qui est plus que nécessaire, ça me permet de mieux comprendre les autres, et surtout, me donne une sorte de guide sur "comment je dois me comporter face à quelqu'un". Alors bon, les gens qui me connaissent bien en rient parfois (et je joue les offusqués Razz), et m'appellent Sheldon Cooper pour ceux qui connaissent...

Finalement, entre la psychologie et la manipulation, il n'y a qu'un pas... je me dis quelque part que le fonctionnement d'un être humain n'est ni plus ni moins qu'une suite d'engrenage dans une horloge, et que connaître la mécanique te permet de réparer en cas de problème. (oui bon, ce n'est pas très politiquement correct, mais quand même...)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Necto
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ
Age : 23
Lieu : X=0 Y=0 Z=0
Emploi : Serviteur du Dieu Cheval
Inscription : 01/11/2015
Messages : 34

Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie Mer 14 Sep 2016, 22:22

KDA

Etant étudiant en psychologie et sachant que cette ligne est la bonne je fais le choix de te dire non !
L'INTJ n'est absolument pas nul ou incapable en psychologie. Déjà dans un premier temps la psychologie est une branche scientifique, domaine d'excellence des INTJs. Dans un second temps tu pars du postulat que la psychologie est en soit la compréhension d'autrui ou de soit même. Alors que non, c'est avant tout une pratique. Une pratique intellectuelle. Et d'après toi qui domine ce genre d'aptitude ?
Il est vrai que émotionnellement, nous ne sommes pas en mesures d'être des experts (ci ce n'est qu'il existe des experts dans quelconque domaine mais bref...). Et justement c'est notre force en psychologie, à mort toute forme de subjectivité, ce contre quoi la psychologie se bat.
De plus nous possédons le Ni comme base de tout processus cognitif. Alors certes il nous sera utile que si nous avons emmagasiné une quantité énorme et juste d'information, et cela prend du temps donc je rejoins le fait que nous ne sommes pas des psychologues nés mais ainsi soit il. Une fois ce stade passé, doté du Te et Fi on sera agir et on le fera bien. Voir même mieux que ceux que tu décrivent comme ayant pus interagir avec les autres depuis toujours. Car eux auront la subjectivité à se débarrasser. Trop tard ? Dommage...

Donc comment j'ai palier à tout soucis vis à vis d’autrui ? Par la logique et le raisonnement. Mon empathie ? De la logique ! Oui il y a aucune forme de sentiments mais je comprends très bien ce que la personne en face de moi ressent et je peux également me projeter vers le futur pour en déduire les conséquences de son/ses comportement(s). N'est ce pas la encore l’exercice de la psychologie ?

Et arrêtons cette amalgame sur l'INTJ qui ne comprends rien aux autres. L'INTJ sait les choses qu'il sait et sait rapidement les choses qu'il ne sait pas encore. Aux risques d'en décevoir certains, l'être humain n'est pas si complexe. D’ailleurs beaucoup de schèmes se répètent à travers les individus et c'est malheureux à dire mais les personnes saines d'esprits suivent un mode de fonctionnement assez linéaire. Et lorsque nous (INTJ) avons compris cette forme de fonctionnement tout questionnement disparaît (pour laisser place à la pathétique réflexion que nous ne sommes pas mystérieux). Alors oui j'ai des souvenirs de moi gamins ne comprenant pas certain agissement mais cela relève plus de la maturité que de la psychologie en elle même.
De plus tu soulèves que ceux qui sont socialement avancer vont pouvoir de part leurs expériences avec les autres (très tôt) percer à jour toute les facettes que peut avoir les différentes formes de raisonnements. Donc les types E? Bwah j'ai presque envie de gerber sur un tel fondement de la pensé !
Déjà la compréhension sociale chez les enfants est inconsciente et reste modeste pour la partie consciente. Et même si la forme puéril de l'être humain sait des choses je ne l’accepterais pas comme valeur sure. Tout demande du temps et encore plus en ce qui concerne un sujet comme la psychologie.

Un bon psychologue met donc en pratique ses aptitudes en avant afin de prendre du recul sur un état psychique , aujourd'hui et de plus en plus détaillé par les progrets en biologie et neurobiologie. Et afin de pouvoir analyser, sur le temps, des comportements. Mais bon tu es un psychologue de profession et moi un simple étudiant.

Je finirais par une citation :
@Kda a écrit:

En tant que psy professionnel, je pense que tu es obligé de jumeler les deux: théorie + expérience.

Tu penses ?

_______________________________________
Dans la pénombre, le chat se lèche la patte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: INTJ et psychologie

Revenir en haut Aller en bas
 

INTJ et psychologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» INTJ et psychologie
» INFJ ou INTJ ?
» Psychologie des foules
» Psychologie animale
» Psychologie de la colère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Les Rationnels (NT) :: INTJ - Le Cerveau-