Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Réussite ou échec: la performance dans le MBTI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lunaire
Aucun rang assigné
Lunaire

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 50
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 539

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Empty
Message(#) Sujet: Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Icon_minitimeVen 28 Fév 2014, 18:08

Bonjour à tous,

J'aimerai lancer un large débat sur les notions de réussite ou d'échec au travers des fonctions du MBTI.

Je lis souvent au travers du forum, des membres qui s'identifier à des fonctions avec une notion de réussite à la clé.

Je me prends en exemple sans hésité: j'ai parfois des visions de l'avenir qui, après coup, ne se réalise pas. Très logiquement, je ne me souviens pas de tous les échecs de la fonction dominante Ni. Mon ego fait le ménage (et il fait très propre dans mon esprit). Parfois, l'entourage se souvient et je dois admettre mon erreur de perception (j'ai dit parfois  Wink  ).

Je trouve personnellement que l'utilisation d'une fonction (qui pourrait aider à s'auto-évaluer dans le MBTI) doit faire abstraction de performance.

Je vous laisse réagir  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Lauterwasser
Aucun rang assigné
Lauterwasser

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 36
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Empty
Message(#) Sujet: Re: Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Icon_minitimeVen 28 Fév 2014, 20:48

Mon Ne met souvent en échec beaucoup de fonctions, notamment Te et Se.

je vois constamment une multitude de possibilité, et de "trampoline" vers quelquechose qui est de l’ordre des potentiels.

métaphore :
c'est comme être dans l'espace, sans sol avec la possibilité de trouver quelque chose de génial quelque soit la direction (en exagérant), ou alors dans des directions tellement lointaine que je ne peut factuellement rien faire.
du coup Se ne peux pas se réaliser parceque sans sol, on avance pas, et Te non plus parceque sans air, on ne peux donner d'ordres.

bon, c'est une image pour dire que si je prends une décision, je sacrifie l'éventail proposé par Ne et c'est souvent pénible.

d'ailleurs quelqu'un d'autre en parlais sur un autre topic et je lui évoquait la possibilité de tout faire en même temps, dans la réalité, ce n'est pas toujours possible, (histoire de pondérer un peu mes propos)

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Lunaire
Aucun rang assigné
Lunaire

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 50
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 539

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Empty
Message(#) Sujet: Re: Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Icon_minitimeVen 28 Fév 2014, 21:08

@Lauterwasser a écrit:
Mon Ne met souvent en échec beaucoup de fonctions, notamment Te et Se.

Pourrais-tu prendre un exemple où ton Ne est en échec ?
Revenir en haut Aller en bas
Lauterwasser
Aucun rang assigné
Lauterwasser

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 36
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Empty
Message(#) Sujet: Re: Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Icon_minitimeVen 28 Fév 2014, 21:35

mon Ne n'est pas en échec, il me met en échec.

en fait c'est du au fait d'une tendance à l'extrapolation de données diverses liées à mes centres d’intérêts que je bloque sur des choses qui me sont hors de portée, sans pouvoir les réaliser.

tu connais les videos des dominos qui s’effondrent ? c'est le même principe sauf que je ne peut pas énumérer les dominos aussi vite qu'ils s’effondrent et changent de direction.

concrètement je suis passionné par les aspects acoustiques, physiques et psychologiques de la musique et n'ayant ni le temps ni l'argent ni l'espace de m'y consacrer pleinement et de composer quelquechose issu de ces recherches, je suis dans une insatisfaction de mon Ne qui est pénible, et nuisible à mon Te, Se et Si, de par la fixette obsessionnelle.

quand à mon Ti, il ne se projette pas, il analyse ce que je lui donne à bouffer.
parfois, il s'ennuie, parfois il se régale.

en ce moment je travaille avec un enfant autiste et sa sensibilité à la musique, mon Ti se régale, et me pousse à collaborer avec Fe, ce qui est passionnant.
réussite donc.

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran


Dernière édition par Lauterwasser le Sam 01 Mar 2014, 06:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Myst
Prophète du Ne aux
Myst

Type : INFP
Age : 29
Lieu : .
Emploi : .
Inscription : 20/12/2009
Messages : 887

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Empty
Message(#) Sujet: Re: Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Icon_minitimeVen 28 Fév 2014, 21:59

@Lunaire a écrit:
Je me prends en exemple sans hésité: j'ai parfois des visions de l'avenir qui, après coup, ne se réalise pas.  Très logiquement, je ne me souviens pas de tous les échecs de la fonction dominante Ni.  Mon ego fait le ménage (et il fait très propre dans mon esprit).  Parfois, l'entourage se souvient et je dois admettre mon erreur de perception (j'ai dit parfois  Wink  ).

Es-tu sur d'utiliser forcement Ni dans ce cas ?

J'ai tendance à penser que les Ne dom ou auxiliaires se projettent beaucoup dans l'avenir, peut être même plus encore, mais pas du tout de la même manière que le Ni, mais dans le cadre d'un processus de spéculation (alors que Ni synthétise la réalité externe pour produire une intuition amenant une vision de la réalité présente et future, en gros). Par exemple, être invité à une soirée chez quelqu'un et imaginer mentalement et de manière automatique la manière dont les meubles seront agencés, la couleur des murs, se projeter quelques heures plus tard et imaginer comment on sera assis à cette soirée, éventuellement les conversations qui auront lieu, les comportements des individus et l'ambiance (même chose pour un concert ou autre)...et 99% du temps la réalité est toute autre, voire carrément différente avec ce qu'on avait bricolé en tête si on a pas expérimenté l'événement Lol Je suis persuadé que les Ne dom/aux peuvent se reconnaitre dans ce que je viens de dire. Perso je fais ça souvent. Alors, il ne s'agit pas d'un échec dans ce cas, puisque c'est de l'imagination pure qui n'a pas nécessairement de but particulier (la fonction de jugement peut lui en donner un éventuellement), ne cherchant pas toujours à toucher le réel ou trouver un sens à une situation, bien qu'il puisse le faire aussi. Après, je pense que Ne/Si équilibré peut viser "juste" s'il a toutes les infos en tête, les éléments concrets à son contact, ce qui le rend capable d'anticiper ce qui va se produire, de comprendre les interconnexions ou de prévoir une réaction, parce qu'il a imaginé la possibilité qui s'est avérée réelle par la suite, à l'instar d'un patron d'une start-up faisant fortune en lançant un nouveau produit qui a eu du succès sur le marché tout en ayant prit un risque calculé (c'est un cliché mais c'est parlant Smile)
Revenir en haut Aller en bas
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 25
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Empty
Message(#) Sujet: Re: Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Icon_minitimeVen 28 Fév 2014, 23:33

Alainterieur a écrit:
J'ai tendance à penser que les Ne dom ou auxiliaires se projettent beaucoup dans l'avenir, peut être même plus encore, mais pas du tout de la même manière que le Ni, mais dans le cadre d'un processus de spéculation (alors que Ni synthétise la réalité externe pour produire une intuition amenant une vision de la réalité présente et future, en gros). Par exemple, être invité à une soirée chez quelqu'un et imaginer mentalement et de manière automatique la manière dont les meubles seront agencés, la couleur des murs, se projeter quelques heures plus tard et imaginer comment on sera assis à cette soirée, éventuellement les conversations qui auront lieu, les comportements des individus et l'ambiance (même chose pour un concert ou autre)...et 99% du temps la réalité est toute autre, voire carrément différente avec ce qu'on avait bricolé en tête si on a pas expérimenté l'événement Lol Je suis persuadé que les Ne dom/aux peuvent se reconnaitre dans ce que je viens de dire. )

+1 bajillion

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Ekkie Noxx
Aucun rang assigné


Type : HQWM
Age : 97
Lieu : IUDQF H
Emploi : LQYHV WLJDW LRQ
Inscription : 10/01/2013
Messages : 641

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Empty
Message(#) Sujet: Re: Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Icon_minitimeSam 01 Mar 2014, 13:30

Mon 1er couplet ne connait pas vraiment l'échec.
Quand Te ou Ni déraille, c'est toujours à cause d'une vague de mon inférieure.

@Lunaire a écrit:
Je trouve personnellement que l'utilisation d'une fonction (qui pourrait aider à s'auto-évaluer dans le MBTI) doit faire abstraction de performance.

Je ne suis pas du même avis. On fait toujours quelque chose pour atteindre un but (quand bien même il serait qualitatif ou intangible). Une fonction cognitive a un rôle clé, elle dessert une finalité, elle n'a pas pour seul but d'exister.

Sujet intéressant.

Revenir en haut Aller en bas
Ruiz Lopez
Revenant
Ruiz Lopez

Type : INFP
Age : 37
Lieu : Quelque part par là
Emploi : Caméléon
Inscription : 02/12/2013
Messages : 161

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Empty
Message(#) Sujet: Re: Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Icon_minitimeSam 01 Mar 2014, 14:40

@Lunaire a écrit:
Je trouve personnellement que l'utilisation d'une fonction (qui pourrait aider à s'auto-évaluer dans le MBTI) doit faire abstraction de performance.

Je suis entièrement d'accord; il s'agit de préférences d'utilisation comme droitier ou gaucher et cela ne présume pas des capacités. Si on prend une mesure plus absolue comme le QI, on constate que les surdoués mathématiques et scientifiques tourrnent autour de 150-160 et les littéraires plutôt vers 170-180. Cela ne retire pas la valeur des uns en faveur des autres.

@Lunaire a écrit:
Je me prends en exemple sans hésité: j'ai parfois des visions de l'avenir qui, après coup, ne se réalise pas. Très logiquement, je ne me souviens pas de tous les échecs de la fonction dominante Ni.

Il m'arrive de me planter avec le Fi, surtout quand mes sentiments sont impliqués dans la situation que je cherche à évaluer et c'est là que faire l'équilibre avec le Te est nécessaire.

@Ekkie Noxx a écrit:
On fait toujours quelque chose pour atteindre un but (quand bien même il serait qualitatif ou intangible). Une fonction cognitive a un rôle clé, elle dessert une finalité, elle n'a pas pour seul but d'exister.

Pas un but qui, une fois atteint, n'aurait plus de valeur; plutôt une finalité comme tu dis dans ta seconde phrase qui permet de toujours avancer. Les fonctions cognitives sont en même temps causes et conséquences du rapport entre soi et l'extérieur. Elles répondent aux problématiques de la personne en trouvant un compromis avec le monde extérieur pour lui permettre d'exister en tant qu'individu.

_______________________________________
Sème un acte, tu récolteras une habitude. Sème une habitude, tu récolteras un caractère. Sème un caractère, tu récolteras une destinée. - Dalaï Lama

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Entete11
Revenir en haut Aller en bas
Lunaire
Aucun rang assigné
Lunaire

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 50
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 539

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Empty
Message(#) Sujet: Re: Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Icon_minitimeSam 01 Mar 2014, 15:58

@Ekkie Noxx a écrit:
Mon 1er couplet ne connait pas vraiment l'échec.
Quand Te ou Ni déraille, c'est toujours à cause d'une vague de mon inférieure.

@Lunaire a écrit:
Je trouve personnellement que l'utilisation d'une fonction (qui pourrait aider à s'auto-évaluer dans le MBTI) doit faire abstraction de performance.

Je ne suis pas du même avis. On fait toujours quelque chose pour atteindre un but (quand bien même il serait qualitatif ou intangible). Une fonction cognitive a un rôle clé, elle dessert une finalité, elle n'a pas pour seul but d'exister.

Sujet intéressant.


Je suis d'accord avec toi: on fait toujours quelque chose pour atteindre un but. Mais du coup, se souvient-on de toutes les fois ou notre but n'est pas atteint ? Et quand le but n'est pas atteint, doit-on en conclure que nous avons utilisé la mauvaise fonction (ou combinaison de fonction) ?

Je n'hésite pas à recentrer le débat: vous souvenez-vous de l'utilisation de votre fonction préférée à un moment ou votre but, justement, n'a pas été atteint !

Le principe d'individuation propose de mettre en avant une fonction moins préférée dans le seul but qu'elle nous permette d'atteindre de meilleur façon nos objectifs. Mais pour cela, encore faut-il se rendre compte que la fonction mis en oeuvre ne donne pas de bon résultat. L'accepter...
Revenir en haut Aller en bas
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 38
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Empty
Message(#) Sujet: Re: Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Icon_minitimeMer 05 Mar 2014, 23:31

Alainterieur a écrit:

J'ai tendance à penser que les Ne dom ou auxiliaires se projettent beaucoup dans l'avenir, peut être même plus encore, mais pas du tout de la même manière que le Ni, mais dans le cadre d'un processus de spéculation (alors que Ni synthétise la réalité externe pour produire une intuition amenant une vision de la réalité présente et future, en gros). Par exemple, être invité à une soirée chez quelqu'un et imaginer mentalement et de manière automatique la manière dont les meubles seront agencés, la couleur des murs, se projeter quelques heures plus tard et imaginer comment on sera assis à cette soirée, éventuellement les conversations qui auront lieu, les comportements des individus et l'ambiance (même chose pour un concert ou autre)...et 99% du temps la réalité est toute autre, voire carrément différente avec ce qu'on avait bricolé en tête si on a pas expérimenté l'événement Lol Je suis persuadé que les Ne dom/aux peuvent se reconnaitre dans ce que je viens de dire. Perso je fais ça souvent.

Très intéressant  Blasé  Il m'arrive d'essayer de faire ce type de projection, mais ça n'est pas du tout naturel chez moi, je dois m'y forcer. En général, c'est pour me rassurer ou pour me préparer à une situation délicate (en mode "visualisation" pour un entretien ou une épreuve). C'est très ciblé et ça porte essentiellement sur un échange verbal, pas du tout sur des détails pratique comme les meubles ou les couleurs !
J'imagine que c'est cette capacité qui permet aux Ne de faire de bons écrivains, ils ont un vrai sens du détail et de l'atmosphère. Moi, ça m'ennuie très vite. Mes films intérieurs ne comportent que des gros plans !!! D'ailleurs, mes dessins sont essentiellement des visages, tandis que mon ami INFP dessine des paysages Wink
Pour reprendre l'exemple de la soirée, ce qui pour moi est un usage de Ni (mais indissociable de Fe), ça va être, une fois arrivée, de "scanner" l'atmosphère et les gens présents pour m'y adapter, et décider si il y a des personnes avec lesquelles je pourrais développer une relation sur le long terme.

J'aimerais répondre à la question de départ de Lunaire, mais je dois dire que ça ne me parle pas beaucoup. Je perçois les fonctions comme comportant chacune des atouts et des écueils, mais la notion de réussite ou d'échec ne fait pas sens pour moi dans ce cadre, les fonctions sont neutres.
En fait, je pensais que ce sujet avait été ouvert par un NTJ, vu que la notion de réussite / échec semble être fondamentale pour eux...

La performance dans le MBTI, pour moi, ça serait de ne pas s'y laisser enfermer et de réussir l'individuation. Vaste programme, qui implique de travailler sur les fonctions ensemble et non séparément.

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Chase El Pacificator
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
Chase El Pacificator

Type : INFP
Age : 26
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3253

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Empty
Message(#) Sujet: Re: Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Icon_minitimeJeu 06 Mar 2014, 00:47

Sujet intéressant ! Points à reformuler peut être mais ça me parle.

On pourrait peut être parler d'efficience et d'intensité de l'utilisation de la fonction selon le contexte. Je suis sûr que des ENFP se reconnaîtront dans l'utilisation plus ou moins efficace de leur Te selon un contexte qui l'exige : imposer son avis dans un groupe (avec une impression d'autorité), dans leur travail, rester concentré sur une tâche qui demande organisation et sérieux, ou tout simplement concrétiser ce que Ne fabrique comme idées.

Pour mon Fi par exemple je le ressens à des degrés différents, la plupart du temps je suis une personne assez peu émotionnelle (dans le sens que les émotions sont souvent refoulées et "contrôlées", même si elles agissent souvent en sous-terrain) mais il y a des moments où cette volupté sentimentale peut m'envahir l'esprit pour m'enivrer de sa mélodie (musique, contextes relationnels, tout ce qui est artistique), mais je confonds peut être avec Si...

Ou alors dans une situation où le contexte requiert que je fasse preuve d'empathie, il faut que Fi soit entièrement canalisé sur l'objet (ce qui évidemment exige une coaction avec Ne) et où toute trace d'égo doit être mise à profit pour donner une réponse affective adéquat et non à des pensées auto-centrées. L'égo du Fi doit pouvoir réussir à dépasser son propre interet pour s'imaginer à la place de la personne et entrer dans une réelle phase d'empathie, de non jugement, de la simple perception du ressenti subjectif de l'autre. Mais ça, je me suis rendu compte que c'est tout un effort intellectuel, même si parfois il est plus facile d'entrer en empathie avec certaines personnes. Ici je parle de réussite quand Fi réussit le dépassement de soi.

Je pense qu'on peut effectivement parler de réussite dans l'intensité avec laquelle on utilise une fonction, dans l'effort que l'on fait pour aller plus loin ; même si parfois cela dépend simplement du contexte.

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Arthas7
Aucun rang assigné
Arthas7

Type : INTJ
Age : 21
Lieu : France
Emploi : lycéen
Inscription : 25/12/2013
Messages : 56

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Empty
Message(#) Sujet: Re: Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Icon_minitimeSam 22 Mar 2014, 22:20

je pense que plus on rêve (un peu comme certain des idéaliste qui imagine l'amour et la paix partout , comme mon père qui à fait le testn un INFJ)
plus on est déçus, et lui est très très déçus de ce qui arrivent autour de lui.

Il à une sensation ''d'échec'' mais ses efforts fait qu'il réussit partout, travaille, famille, santé.

il à l'impression au fond de pas arrivet à faire comprendre son point de vut car les gens sont ont vas dire dans beaucoup de cas peu ouvert d'esprit et ''idiot''(pas de culture, par d'ouverture, pas de réflexion...)


L'échec peut donc être de plusieur ordre.


Moi j'échoue socialement avec une puissance monstre, (heureusement je suis solitaire depuis tout petit, j'arriver à dormir seul tôt, j'était toujours seul à l'école maternelle et même primaire)

J'ai dut à mon INTJ et mon syndrome d'asperger (l'asperger ma tourner vers l'INTJ je pense)
je suis devenue un insentimentale réserver.

Je vit dans un décalage continuelle avec le monde.


c'est mon plus gros échec, et c'est handicapent..

Scolairement, je suis un intelo mauvais, résultat moyenne alors que je comprend et mémorise tout sans trop bosser, voir pas du tout ''5 en espagnole et 19 en histoire''

ce qui fait que je réussie pas trop, mais je n'échoue pas.

Donc c'est ni un bon, ni un mauvais point, tout dépend du point de vut au qu'elle ont se passent.

Avec moi même:

Je suis d'un narcisique à faire passer Beyoncé pour une personne plein d'humilité

je me ment et insupporte l'échec, j'essaye de me battre contre cette image, mais le faite que je me disent égale à un autre me dégoute, je vit dans un monde plus riches et plus grand de connaissances et de choses que eux ne voyant pas.

j'échoue d'un cotes, mais j'ai une grande confiance en moi.

un point négatife qui est parfois tres positife.


La réussite et culturelle, je raisonne, je pense, on me surnomme wikipedia car je lit des dicos et que je suis geek, et j'adore cette image.

Je ne voit l'échec que comme une façon de se rendre meilleur ce qui me permet de réussir de plus en plus.

Je fait beaucoup d'échec liée à mon MBTI mais mes réussite les plus flagrante vienne aussi de la.

Je pensent donc que les BMTI on chaqu'un un mode de réussit ou d'échec, j'en connait qui sont aimer de tous et qui sont populaire, mais leur échec et intellectuelle.

Chaque type échoue ou réussie à sa façon, la clef il n'y en à pas, et cela et bien plus large que notre MBTI cela vas audela de cette part de nous et prend en conte d'autre statistique.




_______________________________________
Arthas7,dessinateur,écrivain, graphiste novice, randonneur ,codeur en C++  En Visual basique HTLM/CSS ,apprenti guitariste, lecteur assidu de biologie, de sociologie, psychologie, philosophie, physique, et de beaucoup d'autre science et Roi d'un serveur minecraft.
Spoiler:
 

ps:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lunaire
Aucun rang assigné
Lunaire

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 50
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 539

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Empty
Message(#) Sujet: Re: Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Icon_minitimeMar 25 Mar 2014, 20:59

Merci pour ta participation Arthas7.

Comme je le dis, l'égo fait le ménage Smile

A te lire, je crois que Te est bien développé chez toi.  Il te sert de filtre par rapport à ce qui t'entour (te nourrit) et sélectionne implacablement ce qui peut te servir laissant le reste aux oubliettes.  Les échecs n'ont que peu de prise sur toi alors  Blasé 

Je me permets une analogie alimentaire avec l'enfant qui ne mange pas ses croûtes pour quelque raison que cela soi, Te chez toi ne mange pas les croûtes mais Ni les invente succulentes  Surpris    Dans ton esprit, tu manges tout Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kda
Aucun rang assigné
Kda

Type : ISTJ
Age : 40
Lieu : Paris
Emploi : dessinateur de petits miquets
Inscription : 17/12/2013
Messages : 153

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Empty
Message(#) Sujet: Re: Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Icon_minitimeVen 11 Avr 2014, 11:26

.

_______________________________________
Zogarok, alias Micheline, alias ElEnculador, est un troll.


Dernière édition par Kda le Mer 28 Mai 2014, 01:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://grigou.canalblog.com/
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 38
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Empty
Message(#) Sujet: Re: Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Icon_minitimeVen 11 Avr 2014, 19:59

C'est passionnant, Kda. Je me retrouve énormément dans tout ce que tu décris, avec cette nuance évidemment que chez moi, la préparation est plutôt orienté vers l'émotionnel à cause de Fe (que ce soit gérer le mien ou celui des autres) et que du coup, une partie de l'argumentaire part souvent à vaut l-eau, court-circuité par Fe (merci Ti en tertiaire...).

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Contenu sponsorisé




Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Empty
Message(#) Sujet: Re: Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Réussite ou échec: la performance dans le MBTI Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Réussite ou échec: la performance dans le MBTI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Echec en maths des ES (et S) dans le supérieur en eco/gestion.
» L'enseignement de la prière dans l'Evangile
» Dispositif à action direct dans le logement
» os dans mur
» Du lait dans les frites de Mc Donald

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-