Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Fonction inférieure et force de la dominante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aléaphile
Aucun rang assigné
Aléaphile

Type : ENFP 9w1 so/sx
Age : 24
Lieu : Derrière toi.
Emploi : Etudiant en prépa lettre
Inscription : 28/06/2013
Messages : 266

Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonction inférieure et force de la dominante Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Icon_minitimeMar 31 Déc 2013, 19:02

Oui mais zut, les T n'ont pas le monopole de l'objectivité :P les F ne sont pas structurellement incapables de raisonner u.u

Pour mes fonctions principale/inférieure, oui, l'une est clairement au service de l'autre (même si ça m'écorche un tantinet la gueule de l'admettre) : lors de l'apprentissage, en Histoire si on me largue avec UNE date par exemple, je suis incapable de m'en souvenir et de raisonner autour... Par contre, si on me passe une dizaine d'autres dates qui tournent autour, là je saurais raisonner et extrapoler/interpréter, une fois un socle stable assuré je peux me permettre de partir un peu plus loin. Je déteste me permettre d'avoir une opinion quand je n'ai pas un minimum de connaissances sur un sujet, dans ces cas là je préfère "suspendre mon jugement" au lieu de proférer des conneries... Bref, j'adore le Ne, mais je me rends bien compte que sans Si, ça devient un beau générateur à merde u.u donc merci Si <3 

C'est un peu plus évident dans mes interaction Fi-Te en fait... Ayant -non sans douleurs- développé mon Fi, j'entame l'exploration de mon Te... Et maintenant, à chaque fois que j'ai le soupçon d'une valeur, d'un idéal, au lieu de pigner et de taper du pied pour qu'il se révèle valable, je passe systématiquement par le Te : "Bon, c'est bien beau de croire en telle chose... Mais est-ce que ça se vaut ? Est-ce que tu peux l'ériger en norme universelle par exemple ? (gros big-up à Kant u.u)". Si une raison pratique, utilitaire, ne valide pas mes soupçons, je les relègue, ils ne sont pas valables... Bon, par contre une fois validés il faut luter pour les réfuter u.u

Il est vrai que voir les fonctions comme se complétant, c'est vachement plus fertile que de les voir comme dans un rapport de hiérarchie ou d'antagonisme !

_______________________________________
« Quand je me sais photographié, je me transforme en image » Roland Barthes


Dernière édition par Aléaphile le Mer 01 Jan 2014, 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonction inférieure et force de la dominante Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Icon_minitimeMar 31 Déc 2013, 19:19

En fait moi j'aime toutes les fonctions utilisées à bon escient, je suis sincère, Peace&Love à Fi/Fe, Ti/Te, Se/Si, Ne/Ni !

Je ne vois même pas comment les fonctions peuvent vouloir se faire la guerre entre elle. Car oui naturellement elles peuvent entrer en conflit, mais ne rien faire pour y remédier c'est aussi cautionner.
Donc levons nous, et disons "NON à la guerre des fonctions !"

 Smiley sauteur amour


J'adore :

@Aléaphile a écrit:


Il est vrai que voir les fonctions comme se complétant, c'est vachement plus fertile que de les voir comme dans un rapport de hiérarchie ou d'antagonisme !
Revenir en haut Aller en bas
Awander
Aucun rang assigné
Awander

Type : INFP 9w1 (6w5 ou 5w6-3w...?) sp/so
Age : 26
Lieu : Terre
Emploi : Etudiant
Inscription : 13/10/2013
Messages : 646

Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonction inférieure et force de la dominante Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Icon_minitimeMar 31 Déc 2013, 19:46

@Aléaphile a écrit:
C'est un peu plus évident dans mes interaction Fi-Te en fait... Ayant -non sans douleurs- développé mon Fi, j'entame l'exploration de mon Te...

Mais quesque vous avez tous contre le Fi? Pourquoi personne veut nous ressembler?  Sad 

@Aléaphile a écrit:
Mais est-ce que ça se vaut ? Est-ce que tu peux l'ériger en norme universelle par exemple ? (gros big-up à Kant u.u)".

Haaa sacré Kant. (j'en ai entendu un peu TROP parler pour tout dire  What a Face  ).

_______________________________________
"Croire en soi, qu'importe ce que pensent les autres, croire en ses rêves et se bouger pour eux."
Revenir en haut Aller en bas
Aléaphile
Aucun rang assigné
Aléaphile

Type : ENFP 9w1 so/sx
Age : 24
Lieu : Derrière toi.
Emploi : Etudiant en prépa lettre
Inscription : 28/06/2013
Messages : 266

Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonction inférieure et force de la dominante Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Icon_minitimeMar 31 Déc 2013, 20:10

Non, j'affectionne vraiment le Fi à vrai dire, c'est lui qui m'assure tout mon idéalisme sur lequel je me fonde Smile ! Toutefois, le développer, ça n'a pas été de tout repos : j'aurais fait le test MBTI un ou deux ans plus tôt, j'aurais carrément été typé INFP mal dans sa peau... Non, vraiment c'était très moche, j'ai passé toute ma première adolescence dans un genre de tourment auto-satisfait, pseudo-idéalisé, mais en fait complètement stérile et arrogant, à vivre comme un I et convaincu d'être un extra-terrestre associable alors que je suis bel et bien E, bonjour les dégâts... Mais une fois développé, et surtout dompté, le Fi est un vrai gage de densité si je puis dire Very Happy (et pour reprendre tes termes, il est difficile de trouver deux Fi qui se ressemblent, pour le meilleur et pour le pire Wink ) ; bon, il faut un Te à côté pour diriger et empêcher de se complaire à tourner en rond en revanche, autrement on tombe dans la caricature du Fi, qui se délecte "d’idolâtrer ses abîmes" >.<

(pour Kant, j'ai découvert ce qu'il disait sur la morale cette année en philo... sur le coup, c'était très déroutant, parce qu'il développe avec beaucoup (trop ? :P ) de rigueur et de raison ce que je m'applique sans grande méthode et à un degré très primitif depuis toujours, du genre "ne fait pas à autrui ce que tu n'aimerais pas toi-même subir " (=maxime universelle), ou "n'utilise jamais les autres comme des objets pour assouvir tes propres besoins" (=l'homme doit-être considéré comme la seule fin en soi valable), etc... Bon, maintenant j'ai hâte d'approfondir son propos, et d'étudier ses successeurs sans doute moins rigoristes Very Happy )

_______________________________________
« Quand je me sais photographié, je me transforme en image » Roland Barthes
Revenir en haut Aller en bas
Awander
Aucun rang assigné
Awander

Type : INFP 9w1 (6w5 ou 5w6-3w...?) sp/so
Age : 26
Lieu : Terre
Emploi : Etudiant
Inscription : 13/10/2013
Messages : 646

Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonction inférieure et force de la dominante Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Icon_minitimeMar 31 Déc 2013, 21:29

Bah c'est vrai que le Fi c'est pas toujours facile mais c'est cool quand même, y'a des bon côtés. ^^'
Surtout quand t'est 9, ça te donne un supplément d’âme.

Pour Kant, j'ai oublié pas mal de ce qu'il disait et heureusement car je trouverai ses théories un peu trop "culte de la gagne/win".

_______________________________________
"Croire en soi, qu'importe ce que pensent les autres, croire en ses rêves et se bouger pour eux."
Revenir en haut Aller en bas
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 38
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonction inférieure et force de la dominante Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Icon_minitimeDim 05 Jan 2014, 16:17

Dans le cas des INFJ, en version négative de cette dynamique, le meilleur exemple que j'ai lu est dans un passage d'un article de personality junkie (http://personalityjunkie.com/07/infj-other-side/), dont je vous donne la trad ici :
"Par exemple, un INFJ responsable d’une grande fête de 30è anniversaire de mariage pour ses parents fera tout ce qui est en son pouvoir en terme de planification pour être sûre que la soirée est bien préparée (Se) et que les autres sont à l’aise et contents (Fe). Le pouvoir de visualisation de l’INFJ, grâce à Ni, est incroyable ; il voit mentalement la disposition des tables, la musique, l’atmosphère, les invitations, etc. Mais lorsque le jour J arrive et que la nourriture arrive en retard, que le temps est si chaud que cela en est pénible et que les gens sont de mauvaise humeur, l’INFJ (qui n’a évidemment pas prévu de plan de secours – ça aurait été bien trop « pratique » pour lui) devient frustré, émotif et stressé. Il y a une tendance à se sentir personnellement responsable des échecs Se (mauvais temps, traiteur en retard). L’INFJ considère que si seulement il avait mieux planifié, cela aurait pu être évité d’une manière ou d’une autre. L’ensemble du « désastre » est perçu comme une attaque personnelle dirigée contre la fonction inférieure de l’INFJ, ses angles morts ST et en définitive sa propre personnalité. "

En version positive, ça marche aussi, mais j'ai vraiment la sensation de quelque chose qui est apprivoisé très progressivement. Par exemple, le fait de se recharger à travers des sensations positives (balades dans la nature, cuisine, activités manuelles...). Le fait de mettre en ordre notre environnement nous permet de nous poser, de déconnecter un temps Ni, de sorte que lorsqu'on la sollicite de nouveau, les connexions se font de façon plus fluide.
C'est aussi une "alimentation" nécessaire. Je dirais que je suis une créature de routine pendant 80% de mon temps, mais les 20% restants, j'ai absolument besoin de nouvelles expériences : rencontres, voyages, centres d'intérêt..  Cela fonctionne par période... il faut le temps de "capitaliser" et intégrer ces nouveautés dans mon "système", puis je vais en chercher d'autres.

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Lauterwasser
Aucun rang assigné
Lauterwasser

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 36
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1798

Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonction inférieure et force de la dominante Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Icon_minitimeDim 05 Jan 2014, 20:05

@Tia a écrit:
L’INFJ considère que si seulement il avait mieux planifié, cela aurait pu être évité d’une manière ou d’une autre.

et c'est justement l'attitude inverse qui est constructive :
il y a toujours une marge d'érreur qu'on ne peut pas prévoir, décider, planifier à l'avance, tout simplement du fait du facteur humain et des chose qui échappent tout simplement au controle.

dans ces situations, ce n'est pas la planification qui apporte le salut mais l'improvisation.
je sais bien que c'est une dynamique difficile pour les personnes J, mais je vous assure, l'improvisation plus le détachement ça apporte énormément dans la vie.

et non ce n'est pas de ta faute si le traiteur est en retard, c'est l'occasion de proposer un apéro en attendant, on va rigoler en croquant des cacahuetes, et échanger quelques idées en avant qu'il n'y ait trop de monde. Razz

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Tia
Aucun rang assigné
Tia

Type : INFJ
Age : 38
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonction inférieure et force de la dominante Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Icon_minitimeLun 06 Jan 2014, 18:29

@Lauterwasser a écrit:

dans ces situations, ce n'est pas la planification qui apporte le salut mais l'improvisation.
je sais bien que c'est une dynamique difficile pour les personnes J, mais je vous assure, l'improvisation plus le détachement ça apporte énormément dans la vie.

Moi, je suis incorrigible, parce que quand je lis l'exemple que j'ai donné, le premier truc que je pense c'est "quoi ? toujours prévoir un plan de secours !!!" Après, une fois que j'ai prévu tout ce qu'il me semblait raisonnable de prévoir (je prends pas non plus un duvet quand je vais prendre un café avec une amie, je vous rassure, amis P !), je suis prête à devenir flexible.
Ou alors, en voyage. Là pour le coup, je me laisse porter...
Je travaille ma capacité d'adaptation, mais franchement, je préfère quand même avoir une idée de ce qui va se passer... sinon, c'est juste épuisant pour moi...

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Ekkie Noxx
Aucun rang assigné


Type : HQWM
Age : 97
Lieu : IUDQF H
Emploi : LQYHV WLJDW LRQ
Inscription : 10/01/2013
Messages : 641

Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonction inférieure et force de la dominante Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Icon_minitimeDim 04 Mai 2014, 15:34

Je reviens sur ce rapport intéressant entre les deux fonctions.

Je ne sais pas si on peut réellement et durablement adoucir la dominante avec l'inférieure. J'ai développé un peu le Fi (mon inf) et calmé le Te (ma Dom) mais j'ai plus l'impression de m'être réprimée.

Et maintenant j'étouffe. J'en peux plus. Je manque de patience. Je subis un retour de bâton.

Donc la question qui se pose c'est : dans quelle mesure on sait qu'une fonction est authentiquement développée et non pas juste réprimée?
Revenir en haut Aller en bas
lemurien
Aucun rang assigné


Type : xxxJ
Age : 50
Lieu : madagascar
Emploi : N/A
Inscription : 17/12/2012
Messages : 174

Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonction inférieure et force de la dominante Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Icon_minitimeDim 04 Mai 2014, 17:44

@Ekkie Noxx a écrit:
Je reviens sur ce rapport intéressant entre les deux fonctions.

Je ne sais pas si on peut réellement et durablement adoucir la dominante avec l'inférieure. J'ai développé un peu le Fi (mon inf) et calmé le Te (ma Dom) mais j'ai plus l'impression de m'être réprimée.

Et maintenant j'étouffe. J'en peux plus. Je manque de patience. Je subis un retour de bâton.

Donc la question qui se pose c'est : dans quelle mesure on sait qu'une fonction est authentiquement développée et non pas juste réprimée?

J'ai eu l'occasion (dans le cadre d'une vie de couple cahotique) de sur-developper mon inférieure (Se), au détriment de la dominante Ni. Par pleins d'aspects, j'avais perdu ma dominante, et c'est bien après que je me suis appercu que pour jouer mon rôle dans le couple (ma compagne était isfj), je sur-developpais Se. En fait sans le savoir je jouais sur un terrain qui n'était pas le mien, une partie perdue d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
hard
Scribouillard du Ne
hard

Type : ENTP 5w6 So/Sx (comme l'a dit Speedy)
Age : 25
Lieu : Dans la serrure bien sur.
Emploi : Gardien de la porte de la sagesse, écrivain quand ladite porte est ouverte.
Inscription : 13/01/2013
Messages : 735

Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonction inférieure et force de la dominante Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Icon_minitimeDim 04 Mai 2014, 18:27

A mon sens, l'inférieur ne doit jamais "jouer le rôle" de la dominante. C'est vraiment la différence entre je réprime ma dominante et je développe mon inférieure. Parce que l'inférieur est sensé permettre de contrebalancer un peu la dominante, de sorte que ladite dominante ne parte pas dans tous ses excès.

Je prend mon exemple, mais la différence est très claire entre les moments où mon Si permet de diriger un peu plus mon Ne, et les moments où je tombe dans une Si-ite aiguë. Et forcément, ces derniers me laissent un arrière gout amer dans la bouche (quoique ça m'arrive très très rarement) puisqu'ils correspondent à un comportement presque antinomique de ma personnalité.

Dans tous cas, le Fi est sensé pour moi diriger le Te un peu plus vers l’intérieur. Te pousser à une certaine introspection, faire que tu ne considères pas que le monde extérieur pour mettre en place les modèles, la logique et les plans Te. En grosi un côté pondérateur de cette logique froide par rapport à tes valeurs (parce qu'on a tous des valeurs, Fi ou non. La fonction ne fait que leur donner une grande importance.)

Ensuite, pour ta question de la possibilité de tels équilibres de la dominante par l'inférieure, pour ma part, je le vois très bien dans certains très grands ENTPs. Genre Feynman, qui typiquement a réussi à canaliser son Ne sur un seul domaine (très large, on en conviendra) : la physique. Bien sur, cet équilibre vient avec l'âge, mais pour moi c'est l'utilité principale du MBTI de pouvoir accélérer un tel développement.

_______________________________________
"Le cinquième cavalier [de l'apocalypse] se lança dans sa chevauchée, et une légère odeur de fromage le suivait"
Terry Pratchett

"We all have a monster in us. And sometimes the monster wins."
Stephen King
Revenir en haut Aller en bas
Awander
Aucun rang assigné
Awander

Type : INFP 9w1 (6w5 ou 5w6-3w...?) sp/so
Age : 26
Lieu : Terre
Emploi : Etudiant
Inscription : 13/10/2013
Messages : 646

Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonction inférieure et force de la dominante Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Icon_minitimeMer 14 Mai 2014, 12:14

@Ekkie Noxx a écrit:

Donc la question qui se pose c'est : dans quelle mesure on sait qu'une fonction est authentiquement développée et non pas juste réprimée?

Si tu fais des trucs artistiques, genre des dessins et si t'a bien développé Fi, celui-ci sera présent de manière plus récurrente et prendra plus de places dans tes oeuvres, d'une manière ou d'une autre...

Dans l'instant présent, tu n'en auras pas conscience, mais après coup, tu pourras prendre du recul, observer, analyser (ou quelqu'un d'autre peut le faire pour toi) et je penses que tu reconnaîtras l'influence de l'inférieur ou tu verra qu'il y'a un réel changement dans ta vision du monde ou ton rapport à toi-même. Un changement naturel, pas forcé.

En espérant que mes délires Fi t'auront donner des idées ou t'auront aider au moins un petit peu.  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ekkie Noxx
Aucun rang assigné


Type : HQWM
Age : 97
Lieu : IUDQF H
Emploi : LQYHV WLJDW LRQ
Inscription : 10/01/2013
Messages : 641

Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonction inférieure et force de la dominante Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Icon_minitimeMer 14 Mai 2014, 13:05

Merci pour vos réponses!

Hard, en crise, l'inf prend place de la dominante et occulte les autres fonctions.

Ni ne fonctionne plus, il ressemble plutôt à du Ne "et si j'avais fait ça, et si, et si",

Te est ramené en 4è place et attend juste comme cerbère enchaîné d'être libéré,

par contre Se est perturbé et ça se voit. J'arrive à rien avaler de la journée.

==

Awander, oui je pense que ce que tu dis est juste. Sauf que se pencher sur le domaine artistique (qui est pleinement du Fi pour moi), forcément je vais voir du Fi. Tu vois ce que je veux dire?

Bon sinon, mon avis présent c'est que ça ne sert à rien de trop vouloir s'adapter s'il n'y a pas un minimum de réciprocité. Lorsque l'entourage essaie aussi de s'adapter à nous, et qu'on en voit les efforts, cela encourage les nôtres et les légitime.

Dans le cas contraire, c'est du suicide cognitif. Chassez le naturel et il reviendra au galop.


Revenir en haut Aller en bas
Awander
Aucun rang assigné
Awander

Type : INFP 9w1 (6w5 ou 5w6-3w...?) sp/so
Age : 26
Lieu : Terre
Emploi : Etudiant
Inscription : 13/10/2013
Messages : 646

Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonction inférieure et force de la dominante Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Icon_minitimeMer 14 Mai 2014, 14:20

@hard a écrit:
Awander, oui je pense que ce que tu dis est juste. Sauf que se pencher sur le domaine artistique (qui est pleinement du Fi pour moi), forcément je vais voir du Fi. Tu vois ce que je veux dire?

C'est plus subtil que ça en faite (plus F que ça  Wink  ). Faudrait que tu demandes à quelqu'un d'autres de ton entourage, genre un NF, pour être observateur (mais bon ça serait bizarre comme demande  pirat  ) si tu veux aller sur cette voix là.

@Ekkie Noxx a écrit:
Bon sinon, mon avis présent c'est que ça ne sert à rien de trop vouloir s'adapter s'il n'y a pas un minimum de réciprocité. Lorsque l'entourage essaie aussi de s'adapter à nous, et qu'on en voit les efforts, cela encourage les nôtres et les légitime.

Dans le cas contraire, c'est du suicide cognitif. Chassez le naturel et il reviendra au galop.

Je suis d'accord, si ce que tu veux c'est bien t'adapter donc faciliter tes relations avec les autres et non changer juste pour toi-même. Puis de toute façon changer (dans le terme communément admis) n'est pas possible, à mon avis, on ne peut qu'évoluer...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fonction inférieure et force de la dominante Fonction inférieure et force de la dominante - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Fonction inférieure et force de la dominante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» sinx<x???????????????????
» LA FEMME, une evolution au sein du genre humain.
» MBTI et crise de la quarantaine
» Immobiliser un bien : critères à prendre en compte
» Expression de l'inférieure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-