Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 la drague et le mbti?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
SmoothJohn
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTP 10w11
Age : 24
Lieu : Partout
Inscription : 05/04/2013
Messages : 726

Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Dim 21 Juil 2013 - 23:59

Le chat a écrit:
SmoothJohn a écrit:
Concrètement : un mec ouvert, souriant, décontracté et ayant le sens de l'humour, a davantage de chances de séduire, qu'un gars renfermé, coincé et qui tire la gueule.

Cela n'empêche que certaines personnes préféreront le second type, je ne le nie pas ! Mais, EN GÉNÉRAL, le premier met plus de chances de séduire de son coté. Le premier type va peut-être réussir dans 70% des cas, le second dans 20%. Et peut-être même qu'une part des 20% du second se situeront dans les 30% d'échec du premier : il n'empêche qu'en prenant une vue globale/d'ensemble, le premier mec garde l'avantage.
Source?
Hmmouais... d'accord.

Si tu en viens à me demander une source pour pareilles banalités, je crois que je vais sereinement quitter ce débat, sûr de m'être au moins fait comprendre par ceux pour qui j'ai de l'estime.

Mais dans le fond, j'admets que tu as parfaitement raison - je n'ai jamais eu le moindre fondement théorique appuyant mes dires sur la drague.

Finalement, ma piteuse existence se résume à ça - avoir des amis extraordinaires, séduire le sexe opposé, être le meilleur dans ce que je fais, et toujours rester positif - mais pas la moindre trace de fondement théorique pour tout cela... quelle vie pourrie je mène, quand même.

Oh, au fait... mon milieu professionnel m'amène à être très proche du monde de la construction, un domaine qui, crois-le ou non, doit la très majeure part de ses progrès à des erreurs empiriques plutôt qu'à des vérités théoriques... et je sais, par un bon ami ingénieur, qu'il en va relativement de même dans le secteur de la motorisation automobile... comme quoi, félicitations : tu te déplaces et tu vis dans des parangons d'empirisme. Content ? silly

Allez... bonne nuit ! Fais de beaux rêves théoriques Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1130

Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Lun 22 Juil 2013 - 0:14

Citation :
Hmmouais... d'accord.
Hum, tu n'as pas l'air content...Qu'est ce qui se passe?

Citation :
Si tu en viens à me demander une source pour pareilles banalités, je crois que je vais sereinement quitter ce débat, sûr de m'être au moins fait comprendre par ceux pour qui j'ai de l'estime.
Comme tu veut...C'est le fait de sourcer quand on débat qui te turlupine?
On peut aussi parler d’expérience hein, ca n'est pas inintéressant non plus.
Ce qui l'est par contre c'est de faire passer l'un pour l'autre...Mais des expériences c'est toujours intéressant aussi...

Citation :
Mais dans le fond, j'admets que tu as parfaitement raison - je n'ai jamais eu le moindre fondement théorique appuyant mes dires sur la drague.
Alors si nous sommes d'accord sur tout, tout vas bien me semble t'il.
Pourtant je crois lire comme une sorte de dépit...Je me trompe?
A partir du moment ou ton experience est partagée comme une experience, elle m’intéresse sincèrement.
C'est quand on la fait passer pour une "évidence" que je tique et oui, je sait que dans ces cas la je peut etre assez ferme.
Si nous sommes d'accord c'est cool, ca veut dire qu'on a réussit à se comprendre.
Citation :

Finalement, ma piteuse existence se résume à ça - avoir des amis extraordinaires, séduire le sexe opposé, être le meilleur dans ce que je fais, et toujours rester positif - mais pas la moindre trace de fondement théorique pour tout cela... quelle vie pourrie je mène, quand même.
Je ne crois pas que la valeur d'une vie se mesure à la quantité de théorie valable qu'elle contient.
Des gens formidable ne théorisent pas grand choses, ils vivent, ils sont et c'est formidable.
Citation :

Oh, au fait... mon milieu professionnel m'amène à être très proche du monde de la construction, un domaine qui, crois-le ou non, doit la très majeure part de ses progrès à des erreurs empiriques plutôt qu'à des vérités théoriques... et je sais, par un bon ami ingénieur, qu'il en va relativement de même dans le secteur de la motorisation automobile...
tu sait, mon but n'est pas de faire un concours de bite entre empirisme et théorie, les deux sont valables, estimables et valables.
C'est drole que tu le prennes ainsi car, ce faisant, tu passes à coté de mon propos et cela m'attriste (mais j'ai l'habitude, bcp de gens de notre époque pensent que quand tu recadre qqchose tu le dévalorise car eux meme raisonnent en une dimension...Donc si leur vision n'est pas absolue, ils se disent qu'elle ne vaut rien...Alors qu'elle est juste tres bien pour ce qu'elle est...

Citation :
comme quoi, félicitations : tu te déplaces et tu vis dans des parangons d'empirisme. Content ? silly
Bhé moi ca va hein...C'est toi qui a l'air pas content la.
Citation :

Allez... bonne nuit ! Fais de beaux rêves théoriques Smile
tu opposes théorie et empirisme il semblerait.
Le soucis c'est pas de les oppose,r chacun a besoin de l'autre.
Le soucis c'est de faire passer de l'empirisme pour de la théorie ou réciproquement.

Ca c'est une erreur de raisonnement si c'est involontaire ou un mensonge si c'est fait sciemment.
Dans les deux cas : Berk

Mais ton experience en tant que telle aurait été intéressante.

Amicalement

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherkkann
Intervenant polémique
avatar

Type : ENTP
Age : 23
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1455

Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Mar 23 Juil 2013 - 18:00

Le chat a écrit:
Citation :
Dans mes probabilités à moi et mes croyances personnelles (sûrement auto-validantes et bornées), ce sont les gars comme toi qui ont le moins de chance de plaire aux gens
Les INTJ ?silly 

Hmm...Non je ne dirais pas ça, je connais beaucoup d'INTJ très ouverts qui sont près à grincer des dents au lieu de sortir une vérité trop théorique/rigoureuse et gâcher la soirée. Ça s'appelle l'intelligence sociale.

Le chat a écrit:

Citation :
Sur ce, bon après-midi à vous ! Tu devrais sortir un peu Lechat, le soleil a des propriétés d'anti-dépresseur sur la psyché.
Pff m'en parles pas j'ai des coups de soleils partout sur les bras...Lol 

Citation :
PS : Je serais toujours abasourdi devant des arguments excessifs et rigoureux à de simples avis et traits d'humour (comme avec Orwell). Cela explique beaucoup de chose...
Tu savait que sous entendre qqchose étais un plus sur moyen d'influencer le lecteur plutôt que de dire clairement la chose?

Non mais je te crois, ça se tient. Si on est attentif et qu'on écoute/lis de manière active on intègre mieux les choses. Smile

Au fait j'adore les INTJ mais je trouve que sur ce topic, tu exagères, tu fais semblant de rien dans ton dernier message mais il est clair que tu as volontairement (en fait pas volontairement, mais pulsionellement) jeté de l'essence sur le feu pour rien. C'est très NT tout ça et parfois c'est marrant, là c'est un peu lourd, surtout pour Smooth John à mon avis, pauvre ESTP. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1130

Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Mer 24 Juil 2013 - 2:53

Citation :
Au fait j'adore les INTJ mais je trouve que sur ce topic, tu exagères, tu fais semblant de rien dans ton dernier message mais il est clair que tu as volontairement (en fait pas volontairement, mais pulsionellement) jeté de l'essence sur le feu pour rien. C'est très NT tout ça et parfois c'est marrant, là c'est un peu lourd, surtout pour Smooth John à mon avis, pauvre ESTP. Wink

Je ne dit pas que ma stratégie est parfaite...A vrai dire si tu m'en propose d'autres je les examinerais.
Pour le reste "tu exagères" j'entends ton émotion...Mais si tu ne me proposes pas autre choses à la place je ne peut rien en faire.
Au mieux je peut continuer comme avant, la culpabilité/honte en plus...Ce qui, tu le comprendras, ne m’intéresse guère.
En général quand je lit une bêtise ou un propos mal cadré je le dit gentiment une ou deux fois...Quand l'ignorant persiste cela peut m’être un peu pénible, surtout quand celui ci maintient qu'il a raison alors qu'il a tord.
Cela ne m’empêche pas de percevoir la valeur de ce dont il parles et de ne pas juger la personne...
Je me refuse juste à travestir la vérité au nom de "l'intelligence sociale".
Mon intelligence sociale c'est de ne pas le bâcher de suite, de lui laisser un espace pour qu'il développe (des fois que j'ai mal compris, qu'il dispose d'infos que je n'ai pas...Etc...) et de le faire avec patience et bonne volonté.
C'est d'ailleurs ce qui fait que je n'ai, actuellement, aucuns griefs vis à vis de Smooth john
Pour le reste on ne peut pas plaire à tout le monde.
A priori il n'est pas dit que je reste encore longtemps ici, ne t'en fait pas.

Je ne m'y sent pas spécialement bien non plus.
J'étais venu plein de questions et d’enthousiasme pour approfondir le MBTi et proposer mon savoir faire en énnéagramme et autres méthodes.
J'ai le sentiment d’être tombé sur une communauté d'ados qui se comportent comme si ils avaient tous vus et donc les raisonnements sont solides comme du papier cul.
( A part deux ou trois dont tu fait partie...D'ailleurs je remarque que ceux auxquels je pense ont plus souvent 27/28 ans que 20...Meme si je pense qu'aux âmes bien nées...)
Donc patience...Je ne tarderais pas à en avoir marre.
J'ai encore mes questions sur le MBTI auxquels personnes n'ont sut répondre...Si je pouvait tomber sur qqn qui maitrise un peu le modele de DILTS d'ailleurs ca m'oterais une belle épine du pied...

En énnéagramme pareil : X pages de discussions pour ergoter sur des typages foireux fait par des gens n'ayant pas étudié le modèle et qui m'obligent à décortiquer leurs délire jusqu'a ce que, miracle, ils réalisent que l’expert a vu des trucs que celui qui a appris sur internet et avec 2 livres n'a pas vu...

j'ai effectivement du mal à m'adapter en ces lieux.
C'est dommage car je trouve le ton et l'ambiance sympathique par ailleurs...

Surement un coté vieux con.

On verra si ca change...

Sinon bhé tout le monde sera soulagé...Donc ca ne peut que mieux se passer...(7 powaa)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SmoothJohn
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTP 10w11
Age : 24
Lieu : Partout
Inscription : 05/04/2013
Messages : 726

Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Mer 24 Juil 2013 - 19:47

On va reprendre plus haut.

J'avais, mot pour mot, écrit ceci :

SmoothJohn a écrit:
Concrètement : un mec ouvert, souriant, décontracté et ayant le sens de l'humour, a davantage de chances de séduire, qu'un gars renfermé, coincé et qui tire la gueule.
Ce à quoi tu me demandes une source... ce qui me paraît absurde, vu que la description que j'emploie est faite de termes qui, par définition (par exemple d'un dictionnaire !), dépeignent un comportement plus séduisant. Autrement dit, qui adopte ce comportement se rend plus séduisant : ce n'est pas une supposition, c'est un FAIT, puisque la thèse et la prétendue "hypothèse" se rejoignent...

Bon alors là, peux-tu nous expliquer sur quoi (quel genre/nature de support ?) pourrait bien se baser la "source" que tu demandes, toi qui, donc, je le répète, nies fièrement qu'être ouvert, souriant, décontracté et avoir un bon sens de l'humour contribue à la probabilité de séduire ?...

Explique-nous cela, qu'on rigole un peu...

_______________________________________
Myers-Briggs ESTP
Enneagram 8 wing 7
Tritype 8w7 - 7w8 - 3w?
Stacking Sx/So/Sp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1130

Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Jeu 25 Juil 2013 - 3:28

Ce qui est ennuyeux c'est que j'ai déja fait ma démonstration plus haut mais que,visiblement, elle n'est pas rentrée.

Peu importe, recommençons :

Citation :
SmoothJohn a écrit:
Concrètement : un mec ouvert, souriant, décontracté et ayant le sens de l'humour, a davantage de chances de séduire, qu'un gars renfermé, coincé et qui tire la gueule.

Citation :
Ce à quoi tu me demandes une source...
Oui, tu viens d'affirmer qqchose, je me demande d'ou tu tires cela.

Citation :
ce qui me paraît absurde, vu que la description que j'emploie est faite de termes qui, par définition (...), dépeignent un comportement plus séduisant.
bhé...Non, ca c'est ta croyance...
Justement...Cad que meme après que je t'ai déjà décortiqué le truc, tu sembles continuer à confondre ce que tu croit avec les faits.

Il y a pleins de types introvertis, peu démonstratifs, un peu stricts et pince sans rire qui ont énormément de succès...Ca s'appelle la british touch' d'ailleurs...

Donc comme tu viens d'affirmer un truc gratuit sans source ni démonstration, je me permet de le questionner car cela ne me semble pas "aller de soi", justement.

Citation :
Autrement dit, qui adopte ce comportement se rend plus séduisant : ce n'est pas une supposition, c'est un FAIT,
Si c'est un fait tu as surement des sources alors Smile
Citation :

Bon alors là, peux-tu nous expliquer sur quoi (quel genre/nature de support ?) pourrait bien se baser la "source" que tu demandes,
Je n'en sait rien...Une étude sur les styles de drague par exemple...C'est toi qui affirmes des trucs hein...Moi je ne fait que questionner quand qqn semble affirmer de facon un peu trop péremptoire qqchose.

Citation :
toi qui, donc, je le répète, nies fièrement qu'être ouvert, souriant, décontracté et avoir un bon sens de l'humour contribue à la probabilité de séduire ?...
Hum, non seulement tu perseveres alors que tu m'as déjà donné raison plus haut dans le topic mais en plus tu commet la une faute de logique :
Le fait que je te fasse remarquer que ta proposition n'est pas étayée n'implique en rien que je soutienne l'inverse de ta proposition...
Citation :

Explique-nous cela, qu'on rigole un peu...
Bhé c'est fait...Cela met juste en lumière que tu gagnerais à affiner ta méthodologie.
J’espère que tu as bien rit.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Jeu 25 Juil 2013 - 5:53

Bon je vais éclaircir les choses là !

Le chat tu parles de problèmes dans l'évidence et de sources, alors donne moi tes sources dans ces paroles :

- " Le soleil qui tourne autour de la terre aussi c'etais évident... "
, car pour moi je vois plus d'étroitesse d'esprit dans l'ancien temps que d'évidence, le fait qu'il disait que le soleil tourne autour de la terre n'était qu'une théorie, l'évidence était les cycles jours/nuits. On peut facilement parler de la terre plate aussi ce n'était pas l'évidence mais une théorie, après le dogmatisme est intervenu ce qui fait que tu dis que c'est une évidence, mais c'est faux.

- " Je parlait plus haut de confusion quantité/qualité...On est en plein dedans...
Le chiffre est il indicateur fiable de la seduisabilité "
, déjà ta démonstration de quantité/qualité est faussé, tu parles plus haut de référentiel mais là clairement tu appliques une démonstration à un référentiel totalement différent, un acteur de cinéma classique et un acteur de pornographie, donc ait au moins une cohérence dans tes dires et démonstrations sinon ce ne sera pas très difficile de les mettre à défaut ( en même temps démontrer quelques choses d'évident c'est impossible donc normal qu'il y ait de l'illogisme dans ta démonstration ).

-"Cela signifie t'il que ceux qui ne font pas de chiffre ne sont pas séduisants?"
là encore, problème de référentiel, où te placerais tu alors pour donner de tels chiffres ? 2 mecs qui sont ouvriers, même âge, l'un ayant eu 20 conquêtes et l'autre 10 conquêtes, je suis d'accord qu'avec ceci on ne peut pas dire si l'un ou l'autre est le plus séduisant, mais dire que l'un fait dans la qualité et l'autre dans la quantité c'est n'importe quoi, je pense que c'est plutôt toi qui ne connait pas trop la définition de la séduction, c'est lorsqu'on suscite délibérément une admiration ou une attirance, du coup il est beaucoup plus facile de susciter délibérément lorsque un mec est " ouvert, souriant, décontracté et ayant le sens de l'humour ".

-" Bref, les bases épistémologiques ne me semblent pas claires...Du tout.(marrant tiens, je devrait faire maitre de thèses moi ) ", bon là clairement c'est un troll quoi, cf ce que j'ai dis plus haut.


-"Bref, ton argument est faible...meme si ca te contrarie.
Si ca peut te rassurer tu n'est pas ton argumentaire"
Bon là clairement on peut facilement te retourner que tes contres arguments sont du non-sens complets, du coup la première affirmation reste valide jusqu'à "preuve" du contraire, et je te met au défie de prouver quelque chose d'évident.

-"Ce que tu sait et qu'on ne peut te retirer c'est qu'a tel moment avec telle nana ça a marché."
, c'est pas mal tu veux faire du cas par cas sur un forum de MBTI, déjà que dans notre monde on ne fait que très rarement du cas par cas, mais sur un forum comme celui-ci, c'est pas faux ce que tu dis mais ça ne montre ni ne démontre rien du tout, bref du vent quoi.

-"Mince, je suis professionnel de la psychologie et enseignant en PNL" juste pour corréler un peu : "Vous (toi et ceux qui posez le problème sous cet angle) nagez en pleine toute puissance."
, il me semble que tu échanges pas mal les rôles, tu te sens professionnel du coup, tout ce que tu dis n'est que vérité et tu te permets de rétorquer aux autres ce que toi même tu appliques, elle est pas mal celle là pour un professionnel...

-"Vous pensez qu'en contrôlant une variable vous contrôlez un système multi factoriel complexe chaotique."
, beaucoup de mots pour au final ne rien dire, ne rien démontrer juste ni même montrer, j'aimerais bien connaître le but de ce message quand même car bon rien à voir avec la parole précédente de smoothjohn qui fait une étude statistique ( et lui au moins se place dans le même référentiel cf : " environnement semblable " ), du coup elle est totalement vrai car son hypothèse de test est la séduction donc l'art de séduire, donc susciter l'admiration et l'attirance, il est clair que l'un attire plus que l'autre le sexe opposé. Et le pire c'est que tu dis que ce n'est pas vrai, mais aucune explication, aucune démonstration du coup bon difficile à te croire.

-" je crois que je ne déformes rien du tout mais qu'au contraire je vais au bout de la logique que tu décrit. "
, de la logique !!!!????? explique moi où tu en vois dans tes paroles, il n'y en a pas une once, et encore une fois tu poursuis en déformant la définition de l'évidence,  je vois que des cygnes blancs ( évidence, non besoin d'être démontré, prise par observation ) donc tous les cygnes sont blancs ( théories d'écoulant de l'évidence ).

-" J'entends que c'est ce que tu CROIS mais tu ne peut pas le démontrer." et toi tu crois le contraire mais tu ne peux pas le démontrer également, pas très rigoureux comme approche au final, car à part nous donner des contres-exemples bidons tes messages ne disent rien...

-" Et en plus tu montes sur tes grands chevaux quand on le fait remarquer... " en même temps vu comment tu prends de haut les autres, il a raison de monter sur ces grands chevaux, surtout lorsque la personne qui prend de haut ne possède aucune crédibilité dans ses dires.

-" Source? " source de tous tes dires ? car bon à par dire ouai y'a des livres qui parle de ca, y'a rien d'autre et on a même pas une once de bibliographie...

-"Encore un qui ne connait que la base 10... " en n'importe quelle base réelle ( base 10, base 2 base 8,etc...), 2+2=4, ce qu'il fait que ça peut être différent c'est de changer de groupe, sortir du corps des réels et se placer dans l'anneaux Z/3Z par exemple...
"la pleine illustration de mon propos." propos faussé encore une fois, je viens de te le dire plus haut, parler de math dans un topic c'est un terrain assez glissant si j'entre...

-" Quand je disait que la PNL s'est gourré sur certains points c'est qu'elle a produit des modélisations qui sont caducs aujourd'hui " bah la physique classique est dépassé par la physique relativiste pourtant tu ne vas pas utiliser la physique relativiste lorsque tu étudies une pierre en chute libre dans le référentiel du laboratoire, et ça permet d'étudier des exemples simples et en ne faisant que peu de calculs. Donc tu pars d'un axiome de base ( évidence ).

-" Bhé c'est ptet que ton interlocuteur en a parfaitement connaissance ET est allé bien au dela justement...Et qu'en plus il a la patience de te l'enseigner comme il peut. "
, pourtant ce dit interlocuteur, n'a absolument pas étayer ses connaissances, bien au contraire il a montré que ses connaissances étaient complètement fausse, j'attend le au dela vu ce que j'ai vu pour l'instant ça doit être bourré d'illogisme et de non-sens, quand à ta patience d'enseigner, bah clairement relis 4 paragraphes au dessus.

-"Tu savait que sous entendre qqchose étais un plus sur moyen d'influencer le lecteur plutôt que de dire clairement la chose?" C'est sur qu'en disant des choses fausses en essayant de le faire passer pour du vrai c'est pas essayer d'influencer l'autre.

-"C'est quand on la fait passer pour une "évidence" que je tique et oui,"
, ouai bah clairement cette phrase tu aurais pu t'en passer vu ta définition "d'évidence" qui n'en est pas une, enfin bref tu peux largement relire le paragraphe du dessus.

-"Si nous sommes d'accord c'est cool, ca veut dire qu'on a réussit à se comprendre."
, il dit juste ça pour que t'arrête de parler, car tu dis n'importe quoi depuis le début...

-" Le soucis c'est de faire passer de l'empirisme pour de la théorie ou réciproquement. "
, ok  l'empirisme est contenu dans la théorie, c'est un ensemble de théorie philosophique qui prends pour origine l'expérience, il part donc de quelque chose de concret pour arriver à quelque chose d'abstrait, du coup difficile de comprendre ce que tu dis.

-" Quand l'ignorant persiste cela peut m’être un peu pénible, surtout quand celui ci maintient qu'il a raison alors qu'il a tord. "
, voyons voir comment tu vas réagir au fait que tu ais tort ...
Revenir en haut Aller en bas
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1130

Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Jeu 25 Juil 2013 - 13:48

je viens d'effacer mon pavé par erreur alors je vais la faire courte :

Si j'en crois ton dernier post tu ne maitrise pas les codes d'un débat argumenté.

Tu me reproche de ne pas démontrer quoi que ce soit alors que c'est mon interlocuteur qui est censé démontré.
Tu ne sembles pas avoir intégré le fait que ce qui est affirmé sans preuve peut etre nié sans preuve et attaque le doigt de mon argument lorsque la lune du fond demeure intact (le fait que le nombre n'implique pas la seductibilité)
Tu me prête des propos qui ne sont pas le smiens pour ensuite les caricaturer et diffuser l'angoisse que tu ressent face à l'incertitude. (comme un rat de Laborit)
Tu confonds axiome et évidence ce qui montre que tu ne maitrise pas les bases de la logique aristotelicienne, elle meme axiomatique d'un débat argumenté.
Tu appelles "troll" le fait que je sous entende que certains ne maitrisent pas les regles d'un débat argumenté alors, que, de fait, tu n'en maitrise pas l'architecture.
Tu me reproche de ne rien démontrer...Mais moi l'incertitude ne me genes pas Smile 
Tu m'accuses de dire des choses "fausses" mais est incapable de le démontrer.

tu induit toi meme ce que tu n'as pas démontré pour te donner raison
Citation :
-"Tu savait que sous entendre qqchose étais un plus sur moyen d'influencer le lecteur plutôt que de dire clairement la chose?" C'est sur qu'en disant des choses fausses en essayant de le faire passer pour du vrai c'est pas essayer d'influencer l'autre.


Bref, je te sent énervé et pas tout à fait compétent...

Sur le fond et sans partir dans une quote war, ce debat se base sur un truc simple : Smooth a affirmé qu'etre XXX et YYY etais plus séduisant : peut il démontrer ou non cette affirmation?
tant que cela n'a pas été fait, c'est une croyance.

C'est aussi simple que cela.

Et tant que cela n'a pas été fait, ce sont mes contradicteurs qui ont tord dans ce débat.

Apres je suis sur qu'il pourra trouver une étude pour appuyer ces dires, je n'ai pas d'actions dans le fait que sont propos soit une croyance.
Avoir raison pour avoir raison ne m’intéresse pas...Contrairement à certain dotn l’acharnement limbique frôle le pathétique.

J'attend donc des faits.Sinon, de fait, c'est une croyance.

Et pour les alter comprenant "croyance" ca ne veut pas dire "faux". Ca veut dire "croyance".

Je vous trouve pénible des fois à creuser dans la mauvaise foi.
















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Jeu 25 Juil 2013 - 15:09

Tiens assez énorme bon déjà tu vas bien relire mon message précédent, et ça va éclaircir pas mal de chose dans ton message, et de plus la dernière phrase qui est assez anecdotique...

-"Tu me reproche de ne pas démontrer quoi que ce soit alors que c'est mon interlocuteur qui est censé démontré."
, justement non, quand un  chercheur veut prouver à un autre qu'il a tort, il va démontrer qu'il a tort, et pas seulement dire "tu as tort" ce qui grosso modo est ce que tu fais. là encore il y a beaucoup d'incohérence dans tes posts car pour toi il faut TE démontrer toutes choses, mais pour l'autre il faut qu' IL prenne ce que tu dis comme des faits, bref du vent, du contre-sens, et j'en passe, donc je vais formuler une phrase sympa tiens, tu es MON interlocuteur donc tu démontres ( tiens voyons voir comment tu vas prendre cette phrase, pour l'instant tes réactions sont très prévisibles pour moi, donc ça veut vraiment dire que je ne me trompe pas sur ton cas... )

-"Tu ne sembles pas avoir intégré le fait que ce qui est affirmé sans preuve peut etre nié sans preuve et attaque le doigt de mon argument lorsque la lune du fond demeure intact (le fait que le nombre n'implique pas la seductibilité)"
, vu au vu de ton message précédent, c'est toi qui n'a pas compris le fait que ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve, tu me sors à la phrase d'avant que tu n'as pas besoin de démontré car c'est ton interlocuteur qui doit démontré, et corrélé à cette phrase, tu nous dis clairement que tous tes posts depuis le début doivent être nié, car sans preuve.  Et si tout doit être affirmé avec preuve, alors remet tu en doues l'axiome du choix en mathématique, axiome évident et non démontré ? remet tu en doutes la mécanique relativiste qui part du principe d'équivalence, là encore pas démontré.
Sur le fait que le nombre là encore tout est dans mon post, je suis parti des définition, pour par la suite dire que séduire une personne peut être mathématisable, et au final tu me sors que je dis de la merde, ce à quoi je fais facilement rétorquer ta parole précédente, et je cite :"ce qui est affirmé sans preuve peut etre nié sans preuve", donc bon clairement, on voit bien ta mauvaise fois, ou alors ton oublie très rapide des choses.

-"Tu me prête des propos qui ne sont pas le smiens pour ensuite les caricaturer et diffuser l'angoisse que tu ressent face à l'incertitude. (comme un rat de Laborit)"
, déjà tout ce qui est entre guillemet dans mon post précédent est pris dans TES posts, du coup ce sont TES propos, et la suite de la phrase j'en parle même pas, tu te places en position de victime, ce qui montre bien que tu te sens menacé, mais si ce n'est pas le cas, alors dis moi où je caricature ce que tu dis ( je prend juste ce que tu dis mot pour mot, rien de caricatural là dedans, après ca peut être toi qui n'a pas utilisé les bonnes paroles, mais en rien ce n'est ma faute ).

-"Tu confonds axiome et évidence ce qui montre que tu ne maitrise pas les bases de la logique aristotelicienne, elle meme axiomatique d'un débat argumenté."
, Ah bon c'est moi qui confonds, alors que j'en ai parlé dans tout mon post précédent, un axiome est évident en soi ( je crois l'avoir dit dans mon dernier post ), du coup bon, tu me dis que je confonds mais là encore tu passe très vite sur le fait que je confonds, donc bon, cette phrase peut être facilement retourné contre toi, vu que tu ne pars de rien.

-"Tu appelles "troll" le fait que je sous entende que certains ne maitrisent pas les regles d'un débat argumenté alors, que, de fait, tu n'en maitrise pas l'architecture."
, je parle de troll surtout sur le fait d'être maître de thèse, mais sinon tu dis que je ne maîtrise pas l'architecture d'un débat, explication ? car là c'est plutôt toi qui ne connaît même pas ce qu'est un débat argumenté, d'ailleurs il y a argumenté dans le mot, ce que tu ne fais pas ( tu peux lire mon post précédent, tout est dedans pour ca ).

-"Tu me reproche de ne rien démontrer...Mais moi l'incertitude ne me genes pas"
, Ah bon ??? Alors pourquoi, tu dis juste avant que tout ce qui est affirmé sans preuve peut être ni sans preuve, si tu n'es pas gêné par l'incertitude, alors pourquoi vouloir absolument les sources, la démonstration de tout e ton interlocuteur ?

-" Tu m'accuses de dire des choses "fausses" mais est incapable de le démontrer. "
,pourtant il me semble qu'il y a un post juste avant ton message ...

-"Bref, je te sent énervé et pas tout à fait compétent..."
, alors là c'est la meilleur, tu me rétorques que je ne suis pas compétent, alors que j'ai démontré toute ton incompétence dans mon post précédent, sans pour autant le dire explicitement, mais vu que tu dis les choses explicitement, sans avoir aucun argumentation, enfin bref rien du tout, alors pour moi tu es clairement incompétent, tu n’envoies que du vent dans tes posts qui sont d'une part une horreur d'écriture, et une horreur de logique, tu prends les autres de haut, dû fait de tes 32piges et de ton boulot, alors que clairement on voit très bien que tu es très vite dépassé et que au lieu d'avouer ta faiblesse tu préfères t'attaquer directement à la personne d'en face, technique de base lorsque l'on est dépassé dans un débat.

-"Sur le fond et sans partir dans une quote war, ce debat se base sur un truc simple : Smooth a affirmé qu'etre XXX et YYY etais plus séduisant : peut il démontrer ou non cette affirmation?
tant que cela n'a pas été fait, c'est une croyance. "
Bon tu n'as vraisemblablement pas lu mon post d'avant, il a aussi affirmé que c'était évident ( donc évidence en soi ) , ce qui ma fois n'est pas faux, et de plus il a parlé de manière générale, du coup ce serait plutôt à toi de démontré que son évidence est fausse, car comme par hasard tu demandes à quelque de démontré une évidence pour lui ( je te rappelle quand même qu'une évidence est indémontrable ) et vu qu'il n'y arrive pas ( bah oui évidence en soi, indémontrabe ) tu rétorques à ça qu'il a tort, bref, et ensuite tu sors à tout le monde qu'a part toi personne ne sait faire un débat argumenté, alors que clairement c'est toi qui ne comprend rien au débat argumenté, vu que c'était à TOI de démontré que l'évidence est fausse ( lui ne peut pas c'est évident en lui !!!! ).

-"C'est aussi simple que cela."
,pourtant vu mon paragraphe précédent, je pense que le simple n'a pas trop lieu, sinon tu aurais fait ce que mon paragraphe précédent dit.... Bizarre quand même que dès que je démontre quelque chose de suite après tu me prouves que j'ai raison laughing

-"Et tant que cela n'a pas été fait, ce sont mes contradicteurs qui ont tord dans ce débat."
, Ouai comme par hasard, tant que les autres n'ont rien démontré ils ont tort, et même dès lors qu'ils ont démontré ce ne sera pas lu voir complètement zappé, assez facile de dire ca, surtout pour quelqu'un pour qui l'incertitude ne le gène pas...

-"Apres je suis sur qu'il pourra trouver une étude pour appuyer ces dires, je n'ai pas d'actions dans le fait que sont propos soit une croyance."
,et pourquoi ce n'est pas toi qui cherche une étude sur le fait qu'il a tort hein ??? Car comme quelque chose d'évident est indémontrable ( c'est la définition quoi )...

-"Avoir raison pour avoir raison ne m’intéresse pas...Contrairement à certain dotn l’acharnement limbique frôle le pathétique."
,non bien sur , sauf que tu t'enfonces de plus en plus dans ta non-logique et ton non-sens ( cf ce post et mon post précédent pour voir tes incohérences ) , mais ça on ne sait pas pourquoi , et bizarrement je dirais que c'est pour avoir raison....

-"J'attend donc des faits.Sinon, de fait, c'est une croyance."
,justement ce n'est pas une croyance décidément tu aimes vraiment ce mot, tu es religieux ? Sinon explique moi comment on peut trouver des faits à quelques choses d'évident ? tiens par exemple démontre moi, une chose évidente pour toi, mais bien sur tu vas zapper cette question, comme tu as zappé les questions à mon post précédent, et tu vas plutôt t'attaquer directement à moi...

-"Et pour les alter comprenant "croyance" ca ne veut pas dire "faux". Ca veut dire "croyance""
,ouai enfin bref je comprend pas trop à quoi sert ta phrase là, tu peux aussi dire que "faux" veut dire "faux" aussi, bref tu ne fais rien avancer, et tu envoies du vent...

-"Je vous trouve pénible des fois à creuser dans la mauvaise foi."
,démonstration que l'on est dans la mauvaise foi ??? Car là c'est plutôt moi qui montre TA mauvaise foi, en montrant tous tes non-sens et incohérences...


PS: TU devrais relire mon post précédent, lire ce post, et non pas le lire en diagonale, car le nombre de fois dans ce post où je me suis référer à mon post précédent fait peur... et tu devrais aussi relire tes posts...
Revenir en haut Aller en bas
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3 Sp
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2379

Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Jeu 25 Juil 2013 - 16:12

Voilà ce qui arrive quand on met des T tous sur le même topic. oups 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1130

Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Ven 26 Juil 2013 - 3:36

Citation :

, justement non, quand un  chercheur veut prouver à un autre qu'il a tort, il va démontrer qu'il a tort, et pas seulement dire "tu as tort" ce qui grosso modo est ce que tu fais.

"ce qui est affirmé sans preuve peut etre nié sans preuve" est, en lui meme, une démonstration suffisante.L'exemple de la touche anglaise est aussi un contre exemple à sa théorie...

Citation :
là encore il y a beaucoup d'incohérence dans tes posts car pour toi il faut TE démontrer toutes choses, mais pour l'autre il faut qu' IL prenne ce que tu dis comme des faits, bref du vent, du contre-sens, et j'en passe, donc je vais formuler une phrase sympa tiens, tu es MON interlocuteur donc tu démontres ( tiens voyons voir comment tu vas prendre cette phrase, pour l'instant tes réactions sont très prévisibles pour moi, donc ça veut vraiment dire que je ne me trompe pas sur ton cas... )
C'est pas une question de personne. C'est une question de démontrer ce qu'on affirmes...

Citation :

-"Tu ne sembles pas avoir intégré le fait que ce qui est affirmé sans preuve peut etre nié sans preuve et attaque le doigt de mon argument lorsque la lune du fond demeure intact (le fait que le nombre n'implique pas la seductibilité)"
, vu au vu de ton message précédent, c'est toi qui n'a pas compris le fait que ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve, tu me sors à la phrase d'avant que tu n'as pas besoin de démontré car c'est ton interlocuteur qui doit démontré, et corrélé à cette phrase, tu nous dis clairement que tous tes posts depuis le début doivent être nié, car sans preuve.  Et si tout doit être affirmé avec preuve, alors remet tu en doues l'axiome du choix en mathématique, axiome évident et non démontré ? remet tu en doutes la mécanique relativiste qui part du principe d'équivalence, là encore pas démontré.
On peut les remettre en cause oui...Ce que certains font et battissent d'autres systèmes sur d'autres axiomatiques...Je me place implicitement ici sur la logique aristotelicienne qui est dominante dans notre socio culture pour ce qui est des débats d'idées et autres discussions argumentées.


Citation :
Sur le fait que le nombre là encore tout est dans mon post, je suis parti des définition, pour par la suite dire que séduire une personne peut être mathématisable, et au final tu me sors que je dis de la merde, ce à quoi je fais facilement rétorquer ta parole précédente, et je cite :"ce qui est affirmé sans preuve peut etre nié sans preuve", donc bon clairement, on voit bien ta mauvaise fois, ou alors ton oublie très rapide des choses.
pas compris ta phrase


Citation :
mais si ce n'est pas le cas, alors dis moi où je caricature ce que tu dis ( je prend juste ce que tu dis mot pour mot, rien de caricatural là dedans, après ca peut être toi qui n'a pas utilisé les bonnes paroles, mais en rien ce n'est ma faute )
.

-"Vous pensez qu'en contrôlant une variable vous contrôlez un système multi factoriel complexe chaotique."
, beaucoup de mots pour au final ne rien dire
Bhé voyons...Une confusion carte/territoire ca n'est pas une information en tant que tel...Rolling Eyes 

-" J'entends que c'est ce que tu CROIS mais tu ne peut pas le démontrer." et toi tu crois le contraire
Je ne croit pas le contraire (mais en caricaturant mon propos tu peut plus facilement argumenter...Sauf que ca n'est pas ma position...On appelles ca un sophisme de l'homme de paille) C'est assez "factuel" pour toi ces deux exemples de caricatures de ta part?


Citation :
-"Tu confonds axiome et évidence ce qui montre que tu ne maitrise pas les bases de la logique aristotelicienne, elle meme axiomatique d'un débat argumenté."
, Ah bon c'est moi qui confonds, alors que j'en ai parlé dans tout mon post précédent,
Tu as beau en parler, tu confonds.

Citation :
un axiome est évident en soi ( je crois l'avoir dit dans mon dernier post ), du coup bon, tu me dis que je confonds mais là encore tu passe très vite sur le fait que je confonds, donc bon, cette phrase peut être facilement retourné contre toi, vu que tu ne pars de rien.
Ca c'est un présupposé et ca n'est qu'une des acceptions du mot axiome...La plus pauvre et la moins intéressante.
Citation :

-"Tu appelles "troll" le fait que je sous entende que certains ne maitrisent pas les regles d'un débat argumenté alors, que, de fait, tu n'en maitrise pas l'architecture."
, je parle de troll surtout sur le fait d'être maître de thèse, mais sinon tu dis que je ne maîtrise pas l'architecture d'un débat, explication ?
Il a été affirmé sans preuve qqchose, je l'ai remit en cause sans preuve. On aurait du s'arretter la...Mais tu as envie de pinailler sur je ne sait quoi pour démontrer je ne sait quoi...De fait tu ne maitrise pas les codes d'un débat argumenté qui est censé éviter ce genre de concours de bites stériles.
Ca te dit qu'on arrête? Moi je suis Ok...Smooth a affirmé un truc, il s'est gouré de cadre, il a voulu faire passer une experience empirique pour une théorie générale, ok, il n'y a pas mort d'homme...

Citation :
car là c'est plutôt toi qui ne connaît même pas ce qu'est un débat argumenté, d'ailleurs il y a argumenté dans le mot, ce que tu ne fais pas ( tu peux lire mon post précédent, tout est dedans pour ca ).
T'as du mal avec "ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve" pinaise...

Citation :
-"Tu me reproche de ne rien démontrer...Mais moi l'incertitude ne me genes pas"
, Ah bon ??? Alors pourquoi, tu dis juste avant que tout ce qui est affirmé sans preuve peut être ni sans preuve, si tu n'es pas gêné par l'incertitude,
ca n'a aucun rapport.
Quand je dit "tout ce qui est affirmé etc" c'est un principe général de base des débats argumenté.
Quand je dit je ne suis pas gêné par l'incertitude c'est simplement mon ressentit personnel subjectif...wtf? Tu as du mal avec le fait qu'on peut être rigoureux sur le fond ET avoir des émotions subjectives et que les deux ne sont pas forcement une "contradiction"?
Le soucis c'est juste quand je fait passer l'un pour l'autre et vice versa...

Citation :
alors pourquoi vouloir absolument les sources, la démonstration de tout e ton interlocuteur ?
je ne veut pas absolument des sources (caricature quand tu nous tiens...) je veut des sources si on me dit qu'une chose est une théorie générale.
Si on me dit "de mon experience XXXX" qu'est ce que tu veut que je demande des sources...
Hors ca n'est pas ce qu'a fait smooth...Ok, on va pas y passer la nuit...Si?
Il s'est gouré, ca arrive à chacun de nous..

Citation :
tu prends les autres de haut, dû fait de tes 32piges et de ton boulot, alors que clairement on voit très bien que tu es très vite dépassé et que au lieu d'avouer ta faiblesse tu préfères t'attaquer directement à la personne d'en face, technique de base lorsque l'on est dépassé dans un débat
.j'attaque tellement smooth que je reste sur le fond du debat, précise que c'est qqn de bien, que se tromper ca arrive à tout le monde...Ceci dit je suis faible sans problème, j'ai aucun soucis avec ca...En tant qu'humain j'en suit remplit de faiblesses...
non, moi je crois que tu te sert de moi contre toi et que je vais te laisser te faire du mal tout seul, surtout vu la vacuité de ton argumentaire(et ca n'est pas une critique, juste un fait, ca fait 2000 ans que les grecs ont mit au point le "ce qui est affirmé sans preuve", si tu ne le maitrise pas et veut te faire "le chat" bhé...Joue tout seul.

Citation :
ce debat se base sur un truc simple : Smooth a affirmé qu'etre XXX et YYY etais plus séduisant : peut il démontrer ou non cette affirmation?
tant que cela n'a pas été fait, c'est une croyance. "
Bon tu n'as vraisemblablement pas lu mon post d'avant, il a aussi affirmé que c'était évident ( donc évidence en soi ) , ce qui ma fois n'est pas faux,      
Si on est rigoureux, il n'y a rien "d'évident", Affirmer l'évidence d'une chose dans ses postulat, c'est induire ce qu'on va essayer de démontrer , c'est tomber dans un raisonnement circulaire...Et c'est bien la dessus que je tiquais...Parce que si chacun y va de son "évidence", ca va devenir le café du commerce...                                                                                                                                                                                                                                          
Citation :
 et de plus il a parlé de manière générale, du coup ce serait plutôt à toi de démontré que son évidence est fausse,  
  La encore (xeme fois) tu ne maitrise pas les règles d'un débat argumenté : c'est a celui qui affirmes de démontrer, sinon c'est un sophisme d'inversion de la charge de la preuve...                                                                                                              
Citation :
car comme par hasard tu demandes à quelque de démontré une évidence pour lui ( je te rappelle quand même qu'une évidence est indémontrable ) et vu qu'il n'y arrive pas ( bah oui évidence en soi, indémontrabe ) tu rétorques à ça qu'il a tort,  
si une évidence est indémontrable, alors elle est irréfutable. Si elle est irréfutable, elle est indécidable et relève de la foi et donc de la croyance... Ce qui est précisément ce que je dit depuis le début...Il a commit une erreur de cadrage en pensant que c'etais un fait/ une évidence alors qu'il s'agit bien d'une croyance CQFD
Citation :
alors que clairement c'est toi qui ne comprend rien au débat argumenté, vu que c'était à TOI de démontré que l'évidence est fausse
ha non non je t'assure : http://fr.wikipedia.org/wiki/Renverser_la_charge_de_la_preuve_%28philosophie%29
                                                                                                                       
Citation :
 bref, et ensuite tu sors à tout le monde qu'a part toi personne ne sait faire un débat argumenté,

Tiens, une caricature, il y avait longtemps...Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes 
Je dit que TU ne sembles pas savoir, dans cette discussion te soumettre aux règles d'un débat argumenté oui...
Tu as enchainés les erreurs logiques (de facon purement factuelles):

-Sophisme sur l'inversion de la charge de la preuve,
-problèmes de raisonnements par induction,
-caricature des arguments de l'autre, sophisme de l'homme de paille...

Clairement tu ne me sembles pas maitriser la chose.Ca n'est pas une tare, ça veut juste dire que tu as besoin de les potasser encore un peu.    
                                   
Citation :
( lui ne peut pas c'est évident en lui !!!! ).
bhé moi c'est évident que c'est faux ce qu'il dit...Ha...bhé on est bloqué alors...évidence contre évidence...
Comment qu'on fait dans ton univers? (je veut bien une réponse à ca ! )bhé je te donne celle des grecs : c'est à celui qui affirmes de démontrer (de rien...Ca me fait plaisir de te former)

Citation :
-"Et tant que cela n'a pas été fait, ce sont mes contradicteurs qui ont tord dans ce débat."
, Ouai comme par hasard, tant que les autres n'ont rien démontré ils ont tort,
Pas intrinsèquement...Mais ils ont tord si ils n'ont rien démontrés et prétendent avoir démontré qqchose ca oui...C'est une lapalissade...Avec laquelle tu me dit ne pas etre d'accord...Ahem...En fait je crois que tu raisonnes en binaire vrai/faux alors qu'il existe une 3 eme catégorie de proposition : indécidable. ce qui expliquerait que tu entende "pas vrai" comme "faux" alors que "pas vrai ca peut aussi vouloir dire "indécidable".
Citation :

-"J'attend donc des faits.Sinon, de fait, c'est une croyance."
,justement ce n'est pas une croyance décidément tu aimes vraiment ce mot, tu es religieux ? Sinon explique moi comment on peut trouver des faits à quelques choses d'évident ? tiens par exemple démontre moi, une chose évidente pour toi, mais bien sur tu vas zapper cette question, comme tu as zappé les questions à mon post précédent, et tu vas plutôt t'attaquer directement à moi...
Mon cher petit parano : j'ai écrit en début de post que j'avais écrit un pavé qui s'est perdu...Mais tu peut croire que je suis un salaud si ca t’amuses Je ne considères rien d'évident pour ma part...Ca empêche la réflexion...Et certains feraient bien d'en faire de même.

Citation :
-"Et pour les alter comprenant "croyance" ca ne veut pas dire "faux". Ca veut dire "croyance""
,ouai enfin bref je comprend pas trop à quoi sert ta phrase là, tu peux aussi dire que "faux" veut dire "faux" aussi, bref tu ne fais rien avancer, et tu envoies du vent...
Ha mince, tu ne piges vraiment pas ce que j’écris la?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Ven 26 Juil 2013 - 14:06

Peu importe qui a raison ou tort : tout le monde s'en fout, parce que votre débat ne mène à rien. Maintenant c'est lourd, d'un côté comme de l'autre, alors si vous vouliez bien passer par MP (ou arrêter tout court) ça arrangerait sûrement pas mal de gens.

Merci d'avance pour les autres. Huh!
Revenir en haut Aller en bas
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1130

Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Ven 26 Juil 2013 - 14:46

En meme temps la controverse porte un peu sur le sujet du topic...silent 

Ceci dit ca devrait etre plié la.

Des choses ont été avancées, sans preuves donc pour l'instant, drague et MBTI, on ne sait pas grand chose...Mais on cherches...silly 

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Ven 26 Juil 2013 - 15:19

"Ceci dit ca devrait etre plié la."
Tu te sens tellement puissant que tu penses m'avoir mouché laughing
,enfin bref vu que bon rien n'est évident pour toi (je rappelle que l'éclair de génie c'est la découverte de l'axiome qui va dévellopper une théorie, si tu dis que rien est évident pour toi, je pense que tu mens) , relis mes messages précédents, analyse les, je m'exprime peut être mal alors si tu as des questions go MP.
Revenir en haut Aller en bas
SmoothJohn
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTP 10w11
Age : 24
Lieu : Partout
Inscription : 05/04/2013
Messages : 726

Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Ven 26 Juil 2013 - 23:53

Voilà :
kuroro a écrit:
la définition de la séduction, c'est lorsqu'on suscite délibérément une admiration ou une attirance, du coup il est beaucoup plus facile de susciter délibérément lorsque un mec est " ouvert, souriant, décontracté et ayant le sens de l'humour ".
... et voilà :
kuroro a écrit:
la physique classique est dépassé par la physique relativiste pourtant tu ne vas pas utiliser la physique relativiste lorsque tu étudies une pierre en chute libre dans le référentiel du laboratoire, et ça permet d'étudier des exemples simples et en ne faisant que peu de calculs. Donc tu pars d'un axiome de base ( évidence ).
Résumé en 2 citations, ce que je voulais présenter.

Mais je ne suis pas INTJ, et mon expression écrite est généralement du genre piteuse, manquant de clarté.

Bref, un sincère merci, kuroro, d'avoir pris soin de décortiquer ici-même mes pensées malfoutues...

Bonne soirée à tous ! Smile



Oh, et au fait. Pour compléter tes dires :

Le chat a écrit:
Mince, je suis professionnel de la psychologie et enseignant en PNL, mais j'ai du mal à te suivre...
Il n'y a rien d'inconscient là-dedans; Le chat a peut-être lu L'art d'avoir toujours raison d'Arthur Schopenhauer et s'est en tout cas servi, mot pour mot, de la technique n°31. Je cite : "Si on ne sait pas quoi opposer aux raisons exposées par l'adversaire, il faut, avec une subtile ironie, se déclarer incompétent. De cette façon, on insinue, face aux auditeurs qui vous apprécient, que ce sont des inepties. [...] À vrai dire, cette méthode [...] consiste, de façon très malicieuse, à mettre sa propre autorité en avant au lieu de fournir des raisons valables."

Avec ça, évidemment... scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1130

Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Sam 27 Juil 2013 - 1:06

Citation :
kuroro a écrit:
la physique classique est dépassé par la physique relativiste pourtant tu ne vas pas utiliser la physique relativiste lorsque tu étudies une pierre en chute libre dans le référentiel du laboratoire, et ça permet d'étudier des exemples simples et en ne faisant que peu de calculs. Donc tu pars d'un axiome de base ( évidence ).

Résumé en 2 citations, ce que je voulais présenter.

Mais je ne suis pas INTJ, et mon expression écrite est généralement du genre piteuse, manquant de clarté.

Bref, un sincère merci, kuroro, d'avoir pris soin de décortiquer ici-même mes pensées malfoutues...

Bonne soirée à tous ! Smile
J'avais bien compris, tu proposait un modèle simplifié et non exhaustif.
Mon propos etais effectivement de dire que tes axiomes n'étaient pas démontré.
C'est la ou l'isomorphie avec la physique diffère.
Je disait que vous teniez pour acquis des choses non démontré...Et je vous proposait d'aller plus loin dans votre réflexion...
Mais on peut en rester a des modèles simple voir simpliste, c'est vrai.
Apres tout certains appréhendent l'esprit humain sur base astrologique, de fait, ils sont autant en vie que nous...Et sont entourés egalement...
Je pensait qu'on cherchait à étayer nos dires/affirmations et a les rendre les plus proches du réel possible en faisant attention aux biais d'induction...Mais effectivement, d'un certains point de vue, tout se vaut.
pas au niveau scientifique...(d'ou les limites de l'isomorphie physique...).
D'ou le fait que j'ai tiqué quand tu as parlé de "faits" et confondu les cadres.

Donc la encore, j'avais raison sur le fond du débat et le fait que ce fut le cas n'implique en RIEN, comme je l'ai déjà écrit X fois une quelconque dévalorisation de ton point de vue ou de ton être.
tu parlais la d'un modèle simplifié qui, de ton experience empirique marche pour toi et tu le proposait à la collectivité.
J'ai pointé du doigt les failles, tu peut me dire que cela marche pour toi, oui...Tout comme on peut creuser un trou avec une cuillère à soupe. Stricto sensu ca marche et si ca te va comme ca, ca me va a moi.
Citation :
Oh, et au fait. Pour compléter tes dires :

Le chat a écrit:
Mince, je suis professionnel de la psychologie et enseignant en PNL, mais j'ai du mal à te suivre...

Il n'y a rien d'inconscient là-dedans; Le chat a peut-être lu L'art d'avoir toujours raison d'Arthur Schopenhauer et s'est en tout cas servi, mot pour mot, de la technique n°31. Je cite : "Si on ne sait pas quoi opposer aux raisons exposées par l'adversaire, il faut, avec une subtile ironie, se déclarer incompétent. De cette façon, on insinue, face aux auditeurs qui vous apprécient, que ce sont des inepties. [...] À vrai dire, cette méthode [...] consiste, de façon très malicieuse, à mettre sa propre autorité en avant au lieu de fournir des raisons valables."

Avec ça, évidemment... scratch
le contexte mon ami, le contexte :

Citation :
Citation:
et comme la psychologie n'est pas mon domaine professionnel, l'efficience pratique me suffit amplement. La PNL en est un bel exemple.
Mince, je suis professionnel de la psychologie et enseignant en PNL, mais j'ai du mal à te suivre...
Non parce que la PNL s'est gourré sur certains points tu sait...
j'entends bien ta volonté de pragmatisme...Le soucis des modèles pragmatiques c'est qu'ils marchent souvent dans un contexte donné et pas dans un autre...Ou on a besoin de théorie générale pour s'adapter...
Ceci dit si ca marche pour toi c'est super...Je tiquais juste sur la faute de logique consistant à passer de ton experience empirique vers une règle générale ce qui est simplement faux.

La encore, recadrer ton propos ne le dévalorise en rien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Awander
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP 9w1 (6w5 ou 5w6-3w...?) sp/so
Age : 24
Lieu : Terre
Emploi : Etudiant
Inscription : 13/10/2013
Messages : 638

Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Lun 7 Sep 2015 - 17:10

Ca n'a pas vraiment à  voir avec le MBTI mais plutôt avec l'enneagramme et les instincts.

Donc enneagramme:
type 3, 2 et 7

Instincts:
So/Sx et Sx/So
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chat
Aucun rang assigné
avatar

Type : 7, INTJ
Age : 37
Lieu : Paris
Emploi : Psy
Inscription : 02/06/2013
Messages : 1130

Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti? Lun 7 Sep 2015 - 23:24

Je connait un paquet de 8 qui sont des serials niqueurs aussi...

Franchement, je crois que l'essentiel c'est plutot l'adéquation avec soi meme...

A la rigeur c'est plus difficile pour les 5 a cause de leur problématique vis a vis des interactions sociales (et cela leur coute plus qu'aux autres). Mais sinon...Chuis vraiment pas persuadé que le nombre soit un indicateur intéressant de toutes façons...

Sur son lit de mort ou à 40 berges, qu'est ce que ca peut faire si on a connu 15 Vagins, 30 ou 80?
Non vraiment...Suis pas persuadé.

_______________________________________
http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Barnum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: la drague et le mbti?

Revenir en haut Aller en bas
 

la drague et le mbti?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» la drague et le mbti?
» Les problèmes de la femme INFP par opposition à l'homme INFP
» MEETIC - ou topic spécial drague à la demande générale !
» La drague sur Skyrock
» quelles sont les lettres du MBTI qui vous plaisent ?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-