Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Repenser l'axe J-P

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chandernagor
Aucun rang assigné


Type : INFJ 4w3
Age : 29
Lieu : Bombay
Inscription : 26/02/2013
Messages : 70

Message(#) Sujet: Repenser l'axe J-P Mer 19 Juin 2013, 12:48

L'axe J-P est une des dimensions prêtant le plus à confusion dans le MBTI. Pour mémoire, les lettres J et P indiquent si la première fonction extravertie d'un type donné est une fonction de jugement ou de perception. 




Le blog Personality Junkie se propose de repenser cette dimension pour nuancer ce qu'elle reflète du mode de fonctionnement des types, et éliminer certains clichés:

Chez les E, la fonction dominante est extravertie, ce qui ne laisse pas de place à l'ambiguïté. Les EJ sont les juges les plus affirmés du MBTI : assurés, déterminés, directifs et défendant des avis très arrêtés. Les EP sont quant à eux, les plus perceptifs : ouverts, adaptables et réceptifs

Chez les I en revanche, la fonction extravertie n'intervient qu'en deuxième position dans l'ordre fonctionnel. L'étiquette J ou P ne reflète donc pas leur mode de fonctionnement dominant.

--> Les IP sont un mélange de caractéristiques J et P. Leur fonction dominante (Ti ou Fi) est une fonction de jugement introvertie. Intérieurement, ils sont beaucoup plus sérieux qu'ils n'en ont l'air.
Points communs avec les EJ :
-aspirent à un sentiment de certitude et d'aboutissement, donc cherchent à fixer leurs idées de façon définitive, + élaboration d'un système de croyances à partir duquel ils pourront prendre d'importantes décisions. Quand les IP voient leurs croyances bouleversées, ils ont tendance à se sentir perturbés, désorientés et anxieux.
-approche "organisée" de la vie et du quotidien. Ils aiment se fixer des objectifs même s'ils ne s'y tiennent que rarement. Approche de la vie déterminée par un ensemble d'attentes et d'aspirations. Le matin, listent mentalement les choses à faire puis lancent le processus d'exécution des taches.
(NdT : Bien sûr, la fonction perceptive auxiliaire finit par entrer en scène, en distrayant l'IP, en le détournant de ses taches et en générant des possibilités qui font obstacle à son sentiment de certitude.)

--> Les IJ sont eux aussi un mélange de caractéristiques J et P. Extérieurement, ils peuvent sembler assurés et avoir des opinions bien arrêtées (comme les EJ). Si et Ni en font cependant des perceptifs introvertis, ils sont donc beaucoup moins sérieux et fermés qu'ils ne le paraissent.
Alors que les IP contrôlent leur monde intérieur, celui des IJ est caractérisé par son ouverture et sa spontanéité. En admettant qu'ils ne soient pas contraints par des obligations extérieures, les IJ sont peu enclins à planifier leur temps. Alors que les IP entament leur journée dans un état d'esprit J (Ti ou Fi), les IJ préfèrent une approche plus perceptive et nonchalante, laissant leur processus de jugement s'enclencher spontanément, plutôt que de le solliciter. Ainsi, quand il s'agit de commencer une tache, les IJ peuvent procrastiner aussi longtemps que des EP.
(NdT : par la suite, la fonction de jugement auxiliaire entre en scène, amène les IJ à chercher la précision, la rigueur et les rend perfectionnistes).

Ceci n'est qu'une traduction abrégée de l'article, où vous trouverez plus de détails sur le processus d'exécution des tâches chez les IP, et les IJ, selon leur ordre fonctionnel.

Voilà, maintenant j'attends vos réactions! Very Happy


Dernière édition par Chandernagor le Mer 19 Juin 2013, 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khendrin
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP-T - 5w6 a - So/Sp/Sx - 5w6/9w1/4w5 - Neutre Strict
Age : 30
Lieu : Sud-Est
Emploi : Assistant de Gestion / Chercheur de voie professionnel
Inscription : 08/05/2012
Messages : 786

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Mer 19 Juin 2013, 13:12

Très intéressant. Au moins ça à le mérite de rassurer sur beaucoup de point par rapport à la différence I/E et J/P.

Je sais que cette analyse m'avait pas mal rassuré sur mon INTJisme.

_______________________________________
Khendrin - INTP-T - 5w6 a - So/Sp/Sx - 5w6/9w1/4w5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Mer 19 Juin 2013, 13:33

Alors moi je n'entame pas du tout ma journée dans un état d'esprit J.
Mon monde intérieur est certes contrôlé, mais je reste ouverte à tout changement et n'hésite pas à me remettre en question.
Revenir en haut Aller en bas
Lunaire
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 48
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 541

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Mer 19 Juin 2013, 14:57

Bonjour Chandernagor,

Etant P avec une tendance I peu marquée, je me reconnais cependant très bien dans les explications de l'IP.

Quand je suis seul en cause, inévitablement, mon planning (que je refuse de mettre par écrit pour éviter qu'il n'y ai de preuve) est complètement chamboulé avant midi.  Mais quand d'autres personnes entre en jeu dans ma plannification, je suis tenu de le respecter (et du même coup, les autres aussi).  D'où je fonctionne bien plus rigoureusement en groupe que seul.

Et là, je dois, comme tout bon I, retrouver de la solitude pour recharger mes batteries.

Preuve que je suis bien IP

ÉDITÉ: mouai...  J'essaye de lire l'article en anglais et je me rends compte de certaines choses, là oups


Dernière édition par Lunaire le Dim 23 Juin 2013, 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocalypse
Déléguée aux smileys
avatar

Type : INFP 4w3
Age : 28
Lieu : -
Emploi : -
Inscription : 22/09/2012
Messages : 2295

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Mer 19 Juin 2013, 19:45

Petite remarque: je crois que c'est pour ça qu'en socionique, les polarités sont inversées pour les introvertis seulement: un INFP devient un INFj, mais un ENFP reste un ENFp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Mer 19 Juin 2013, 20:49

@Apocalypse a écrit:
Petite remarque: je crois que c'est pour ça qu'en socionique, les polarités sont inversées pour les introvertis seulement: un INFP devient un INFj, mais un ENFP reste un ENFp.

Oui, en Socionique l'axe j/p indique l'axe dominant. Du coup si on considère comme correspondants des types partageant leurs deux premières fonctions, il faut inverser la dernière lettre pour les introvertis. Mais ces types ne sont pas équivalents...
Revenir en haut Aller en bas
Mentalink
Aucun rang assigné


Type : INtP, 5w6 (5-9-3) So/Sp
Age : 22
Lieu : France
Emploi : Étudiant
Inscription : 19/02/2013
Messages : 449

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Jeu 20 Juin 2013, 11:42

Pareil que Luna. 

Je le savais que j'étais INTJ ! pig

Oh wait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Jeu 04 Juil 2013, 02:00

Jung décrit les fonctions de perceptions comme irrationnelles et les fonctions de jugement comme étant rationnelles (y compris les fonctions F donc).

Les fonctions N/S qu'elles soient introverties ou extraverties sont des fonctions irrationnelles puisque leur seul but est de percevoir, explorer, dans leur propre logique à elle. F/T pareil sont rationnelles puisque leur but est de soumettre à la perception un jugement plus ou moins catégorique (tout dépend de la place de la fonction dans la psyche) pour encadrer le côté irrationnel de cette perception et donner un sens (objectif ou subjectif donc).

Donc en fait tu le dis déjà, J c'est Fe/Ti/Fi/Te. On peut dire Je pour Te et Ji pour Ti. En fait je crois que dans le modèle on dit IxxP alors que la fonction dom est Ji parce que c'est le côté P le plus apparent objectivement. Enfin je sais pas trop comment Myerrs a pensé ça...

Luna et les autres, en fait la fonction de jugement introvertie prend ses racines plutôt dans l'inconscient et ne se ressent pas dans le conscient aisément (surtout pour les extravertis), sauf sous stress, ou stimuli, où elle se ressent intensément. Elle prend aussi assez peu en compte l'objet et se focalise sur le sujet, ce qui fait qu'elle est un peu indépendante du monde extérieur. Surtout si la fonction de perception est peu utilisée (comme chez toi). Mais parfois, pour compenser, la fonction de perception est survalorisée pour permettre une sorte de décompression, pour ouvrir la marmite qui est sur le point de péter (d'autant plus vrai lorsque c'est la fonction inverse qui rentre en jeu).

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 33
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Jeu 26 Sep 2013, 19:45

Citation :
Alors que les IP contrôlent leur monde intérieur, celui des IJ est caractérisé par son ouverture et sa spontanéité. En admettant qu'ils ne soient pas contraints par des obligations extérieures, les IJ sont peu enclins à planifier leur temps. Alors que les IP entament leur journée dans un état d'esprit J (Ti ou Fi), les IJ préfèrent une approche plus perceptive et nonchalante, laissant leur processus de jugement s'enclencher spontanément, plutôt que de le solliciter. Ainsi, quand il s'agit de commencer une tache, les IJ peuvent procrastiner aussi longtemps que des EP.
cela me surprends beaucoup !
il me semblait évident que la nonchalance, la non planification et la procrastination était propre au P et donc à l'opposé du J .... ?
http://www.16-types.fr/modele/modele-MBTI-4-jugement-perception.html

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentalink
Aucun rang assigné


Type : INtP, 5w6 (5-9-3) So/Sp
Age : 22
Lieu : France
Emploi : Étudiant
Inscription : 19/02/2013
Messages : 449

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Jeu 26 Sep 2013, 20:12

Disons que les axes N/S sont des perceptions et les axes T/F sont des jugements. Les IP ont donc une fonction de jugement en dominant, d'où la description du dessus, et d'où l'idée que les IP puissent être dans une sorte de contrôle, et les IJ ouverts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherkkann
Intervenant polémique
avatar

Type : ENTP
Age : 23
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1455

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Jeu 26 Sep 2013, 22:06

@Mentalink a écrit:
Disons que les axes N/S sont des perceptions et les axes T/F sont des jugements. Les IP ont donc une fonction de jugement en dominant, d'où la description du dessus, et d'où l'idée que les IP puissent être dans une sorte de contrôle, et les IJ ouverts.
D'après mon expérience c'est plutôt l'inverse. Les IP ne sont pas dans le contrôle, hormis sous les effets de leur inférieure Je ; et les IJ le sont plutôt, même si c'est moindre par rapport à un EJ.

Dubitatif. scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owlferein
Chasseur de Trolls
avatar

Type : INFP 9w8 Sx/So
Age : 27
Lieu : Ici
Emploi : Regardez ! Un singe à trois tête !
Inscription : 23/08/2013
Messages : 428

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Jeu 26 Sep 2013, 22:16

C'est un article ma foi assez intéressant, même si j'estime ne pas attaquer ma journée dans un état d'esprit J, au contraire !

Cela dit, étant IP moi même, le J je l'attend d'avantage des autres, surtout si ils sont susceptible d’influencer ma vie. En fait les IP de par leurs nature introvertie font d'avantage confiance à leurs propre chaos intérieur qu'à celui des autres.
En tout cas, c'est ce que j'en pense pour frequenter un ENFP et travailler avec une E*TJ.

Mon père ENFP me dit (en gros): "Weeeey viens fiston, on va faire ça ça ça ça ça ça ou ça aussi c'est bien !"

Moi: "Attends ! On a déjà commencé ceci, concentrons nous d'abord sur le projet que nous avons entamer."

Et je ne supporte pas son manque de constances alors que la constance c'est vraiment pas une qualité que j'ai intérieurement, je l'ai quand il s'agit d'avoir une activité en commun avec une tierce personne.

Par exemple, avec ma patronne E*TJ j'ai un autre genre de problème:

Elle: "Bon, tu me traduis ce texte fissa et on le fait travailler aux élèves dans la minute qui suit."

Moi: "Hein ? Mais dans un délai aussi court ma traduction ne sera pas d'excellente qualité..."

Elle: "Ne discutes pas, tu dois te conformer à ma méthode de travail et pas l'inverse"

En fait, je pense que chez les J, c'est la perception qui est extravertie et non pas l'inverse. Pour la simple et bonne raisons qu'ils attendent des autres un travail aussi méthodique que le leurs, alors que les P n'étant pas méthodique de bases ont besoin de faire des efforts pour le fournir, c'est pour cela qu'ils attendent des autres une certaines constances de manière à leurs faciliter le travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentalink
Aucun rang assigné


Type : INtP, 5w6 (5-9-3) So/Sp
Age : 22
Lieu : France
Emploi : Étudiant
Inscription : 19/02/2013
Messages : 449

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Jeu 26 Sep 2013, 22:35

@Sherkkann a écrit:
@Mentalink a écrit:
Disons que les axes N/S sont des perceptions et les axes T/F sont des jugements. Les IP ont donc une fonction de jugement en dominant, d'où la description du dessus, et d'où l'idée que les IP puissent être dans une sorte de contrôle, et les IJ ouverts.
D'après mon expérience c'est plutôt l'inverse. Les IP ne sont pas dans le contrôle, hormis sous les effets de leur inférieure Je ; et les IJ le sont plutôt, même si c'est moindre par rapport à un EJ.

Dubitatif. scratch 
Je pense que c'est surtout intérieurement dans le cas des IP/IJ, mais je suis d'accord sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reflection
Aucun rang assigné
avatar

Type : Autiste
Age : 25
Lieu : Dolphin rape cave
Emploi : Etudiant
Inscription : 06/11/2013
Messages : 118

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Ven 08 Nov 2013, 00:43

Sherkkann, Lauterwasser

@Chandernagor Qu'est-ce qui vous dérange tant dans la dénomination des types ? (pas la moindre idée si tu es d'accord avec la thèse que tu présentes ou pas, mais on va faire comme si)
Je pose sérieusement la question parce que je me suis à plusieurs occasions retrouvé perplexe devant ce mécontentement (articles, discussions, etc), sans toutefois arriver à le comprendre.

Il m'a semblé remarquer que cette insatisfaction provient généralement de personnes accordant une grande importance à la signification du nom des types, et classaient en conséquence ces derniers selons les catégories "introvers"/"extroverts" et "judgers/percievers", utilisant donc des termes qui apparaissent dans les appellations des types.
Or il serait d'après moi plus pertinent de n'accorder qu'une importance limitée à ces appellations pour se concentrer essentiellement sur les fonctions, qui sont déterminées par le nom. Ainsi, on ne s'inquiète plus qu'un FiNeSiTe (INFP, donc) soit appelé "perciever" ou "judger", car l'ordre des fonctions fournit beaucoup plus d'informations au sujet du type qu'une modification du nom des types ne saurait le faire.
Je ne sais pas si j'ai bien expliqué...

Concernant la classification, j'estime que la division citée plus haut (notamment utilisée pour râler à propos de l'axe J/P Razz) est obsolète et qu'elle devrait être délaissée au profit de celle proposée par Keirsey, qui se base d'ailleurs sur un modèle assez connu qui a été révisé et remanié aux fils des millénaires (lien complémentaire) (un autre), à savoir la Théorie des Tempéraments.
D'après Kersey, les axes J/P et I/E sont assez peu pratiques pour distinguer les types car ils accordent davantage d'importance à l'ordre préférentiel des fonctions et pas assez aux tendances qui sont de l'ordre du concret et de l'observable, raison pour laquelle il a divisé les 16 types en 4 catégories: les Guardiens SJ, les Artisans SP, les Rationels NT et enfin les Idéalistes NF.
Ainsi, son modèle vise à classer les types selon les approches qu'ils privilégient dans des contextes assez généraux, cette présentation est plus parlante car elle préfère aux dichotomies fonctionnelles celles comportementales, et il est de toute évidence plus pertinent de voir le résultat d'une organisation spécifique de certaines fonctions que de se contenter de lister ces dites fonctions.

Je vais essayer de mettre en évidence la pertinence d'un tel point de vue avec un exemple qui montre bien que IJ/IP/etc ne veut pas dire grand-chose, contrairement aux tempéraments.
Les explications souvent données par les "anti-J/P" ajoutent trop de complexité pour pas assez de précision.
Par exemple*, si on compare ces deux IP, INTP et INFP sont très différents. Bien entendu, les deux sont souvent des larves flemmardes auxquels l'expression "présent physiquement" s'applique 80% du temps et qui peuvent vous prendre la tête pendant des heures pour avoir osé exprimer ne serait-ce que le plus subtil amusement à l'écoute d'une blague misogyne ou bien avoir laissé entendre que le Big Bang s'apparentait à une explosion comme son nom le laisse entendre (ça fait cliché dit comme ça, mais tentez l'expérience IRL si vous en doutez Rolling Eyes), et vous verrez les deux fondre littéralement chaque fois qu'ils croisent un chat; il n'empêche que.
De fait, un INTP est plus proche d'un INTJ que d'un INFP. Et un INFJ est plus proche d'un INFP que d'un INTJ.
90% du temps (valeur arbitraire), l'INTJ et l'INTP suivront la raison et la vérité, resteront impartiaux, et préféreront réfléchir et débattre de choses techniques et logiques. Pendant ce temps, l'INFJ et l'INFP privilégieront la voix de la compassion et de la compréhension à celle de la raison, laisseront parler leurs sentiments et inciteront aussi les autres à en faire de même, et auront tendance à prendre plus de plaisir à lire des romans romantiques (enfin un truc de F, quoi) qu'en lisant un manuel de C++ ou d'astrophysique.
Un exemple qui devrait parler à tout le monde ici, sans exception: expliquez un problème que vous avez eu dans la vie à un INTJ, un INTP, un INFP et un INFJ. D'avance, je sais que les deux Rationnels (NT) vont se contenter de réfléchir avec vous pour trouver la solution la plus efficace, et pourraient même prendre de leur temps libre si le challenge est assez intéressant; alors que les deux Idéalistes (NF) vont vous offrir une épaule consolatrice sur laquelle pleurer et vous proposeront d'utiliser leur bagnole ou de vous héberger, etc.
Ce que je veux dire, c'est que même si deux types partagent beaucoup de similitudes, leurs valeurs, objectifs et façons de voir le monde peuvent être totalement opposés. (Quelqu'un se souvient du thread de l'INFP qui était sortie avec un INTP et qui n'a pas tardé à griller un circuit ? Priceless. Et vous imaginez ce que donnerait un couple INFJ/INTJ ? Je PAYERAIS pour voir ça. silly)
Mais ça c'est juste un exemple, ça vaut pour tous les types.

Une autre corrélation que je souhaiterais souligner est la proportion hommes/femmes: la plupart des INTP et INTJ sont des hommes, comme la plupart des INFP et INFJ sont des femmes.
Ça va même plus loin que ça: la plupart des Rationels sont des hommes, et la plupart des Idéalistes sont des femmes.
(Sources: 1 ,2 et 3)

TL;DR
Bouh aux dichotomies, vive les tempéraments et laissez les noms de types tranquilles pour l'amour de Jung ! Praying


Concernant le réveil, le mien ressemble un peu à un boot sur SSD. La phase de "réveil" pour moi n'existe pas, je passe instantanément du l'état endormi à éveillé et me souviens parfaitement de ce que j'ai fait avant de me mettre au lit - en revanche, pas moyen de me souvenir des 3h quotidiennes passées à réfléchir en attendant le sommeil... - comme si ça avait eu lieu 5min auparavant, même si je suis en plein milieu de cycle. Bien sûr, j'aurais plus de mal si j'ai dormi 13h; généralement ça marche très bien quand mon sommeil est court.
Ceci étant dit, je ne pense pas que ça soit lié au type MBTI, j'aurais plus tendance à croire que ça relève davantage de causes chimiques. (stress, hormones, etc)

*EDIT 22/11: Jetez un œil à ce thread, et portez votre attention sur le décalage entre l'approche de Chase et celle de Tarbuk. Je l'ai lu après avoir rédigé ce message, et c'est étonnamment assez proche de ce dont j'ai parlé.


Dernière édition par Reflection le Ven 22 Nov 2013, 19:18, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaire
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ 6w5 Sp/So
Age : 48
Lieu : Belgique
Emploi : Fonctionnaire
Inscription : 14/04/2012
Messages : 541

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Ven 08 Nov 2013, 08:43

Tu réactives un vieux post et j'apprécie beaucoup. C'est ce même post qui m'a ouvert les yeux sur mon type.

Sois-en remercié, noble Reflection Smile

_______________________________________
TEST MBTI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khendrin
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTP-T - 5w6 a - So/Sp/Sx - 5w6/9w1/4w5 - Neutre Strict
Age : 30
Lieu : Sud-Est
Emploi : Assistant de Gestion / Chercheur de voie professionnel
Inscription : 08/05/2012
Messages : 786

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Ven 08 Nov 2013, 09:59

@Reflection a écrit:
Et vous imaginez ce que donnerait un couple INFJ/INTJ ? Je PAYERAIS pour voir ça. silly 
C'est une expérience des plus enrichissante. Wink 

Pour la théorie de Keirsey, ça me semble pas mal, mais comment justifié la dichotomie NT-NF et SJ-SP ?
Dans un cas on laisse tomber le I/E - J/P, mais dans l'autre, on ne prend pas en compte le T/F et on prend en compte le P/J.
Vu ta capacité de réponse, je pense que tu t'attendais à cette question, et n'étant pas expert dans ce modèle (donc que je ne dois pas être INTP Lol), je préfère la poser afin de recevoir un éclairage supplémentaire.

Merci par avance, car ça pourrait bien m'aider dans la question permanente autour de mon type.

_______________________________________
Khendrin - INTP-T - 5w6 a - So/Sp/Sx - 5w6/9w1/4w5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reflection
Aucun rang assigné
avatar

Type : Autiste
Age : 25
Lieu : Dolphin rape cave
Emploi : Etudiant
Inscription : 06/11/2013
Messages : 118

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Jeu 21 Nov 2013, 00:43

@Khendrin a écrit:
n'étant pas expert dans ce modèle (donc que je ne dois pas être INTP Lol), je préfère la poser afin de recevoir un éclairage supplémentaire.
Bah, ton humour rattrape donc je laisse passer pour cette fois. silly

Comment expliquer...

Ce n'est pas une justification. La classification de Keirsey n'est pas "meilleure", mais plus pratique à utiliser lorsqu'on observe le comportement et les tendances.
C'est le point central sur lesquels les deux modèles s'opposent: Meyers donne de l'importance à la manière de fonctionner (agencement des fonctions, ordre préférentiel, orientation...) et donc ce qui est difficilement observable, là où Keirsey se concentre essentiellement sur ce qui est visible. Comme j'ai tenté de le mettre en évidence dans mon exemple, bien qu'étant tous deux des "perceveurs abstraits et inrovertis", l'INFP et l'INTP, lorsque tu les as devant toi, ne tombent quasiment jamais d'accord. Leurs systèmes de valeurs sont diamétralement opposés, leurs insécurités ne relèvent pas du même domaine, leur vision d'eux-même est complètement différente.
Mais on reste d'accord qu'ils sont tous les deux des "perceveurs abstraits et introvertis", d'après Meyers.

Keirsey, lui, essaye d'aborder la question sous un autre angle.
Je ne sais plus si j'en ai parlé, ça devait être sur la CB... mais en gros je disais que deux "introvertis" ne se valent pas systématiquement, parce que selon si on fait référence à l'orientation de la première fonction ou bien au comportement de la personne, certains types sont introvertis dans un cas et pas dans l'autre.
Exemple, ISFP est introverti parce qu'il y a un "I" dans le nom, mais IRL l'introversion concrète/comportementale d'un ISFP et d'un INFP n'ont absolument rien à voir; c'est parce qu'un introverti abstrait ne vaut pas un introverti concret.
Keirsey a remarqué que chez les abstraits (N), la vraie différence se joue sur l'axe F/T; personne parmi les abstraits ne ressemble plus à un T qu'à un F s'il est lui-même T, et inversement. Tu peux vérifier type par type, c'est ce que l'exemple de mon dernier post essayer d'illustrer. (INFP plus proche de l'INFJ que de l'INTP)
De même, chez les concrets, la plus grande différence s'observe entre les perceveurs et les jugeurs. Un ESTP se rapproche plus d'un ESTJ ou d'un ESFP, d'après toi ? Cela va sans dire...

D'où la pertinence de différencier les S selon J/P et les N selon F/T.
L'explication des "cercles" (rings) sur la page Wiki est vraiment bonne je trouve. De même que le tableau qui classifie selon les questions déterminant les attitudes des types face à une même situation (cf ce que je disais), on voit bien comment la division a lieu.

Voilà, je ne trouve rien de pertinent à ajouter, mis à part que je t'invite vivement à lire les comics d'OddlyDevelopedTypes que j'ai évoqués ici: ça retrace avec humour une guerre Meyersiens VS Keirseyens.


Dernière édition par Reflection le Dim 24 Nov 2013, 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Jeu 21 Nov 2013, 01:27

C'est intéressant tout ça, merci Reflection. Je me suis un peu promenée sur le site que tu mentionnes et j'ai trouvé l'approche intéressante... cette question des fonctions introverties/extraverties qui n'a pas trop de sens aussi...
Dire que je pensais avoir à peu près compris la théorie des fonctions Wink ça m'apprendra à me contenter du net au lieu de lire des bouquins sérieux. Ce que je n'ai toujours pas fait d'ailleurs...

C'est vrai que plus j'avance, plus j'ai l'impression que les tempéraments sont un bon indicateur... Du point de vue de mon expérience perso, je sais que je me sens ultra en sécurité avec les autres idéalistes. Je m'entends très bien avec deux INTJ, on échange beaucoup et c'est super intéressant, mais il y a clairement un challenge pour se comprendre de part et d'autre. Ou plus exactement, chacun a une logique que l'autre respecte sans vraiment la trouver aussi logique que la sienne propre...

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Jeu 21 Nov 2013, 01:32

tia.infj a écrit:
Je m'entends très bien avec deux INTJ, on échange beaucoup et c'est super intéressant, mais il y a clairement un challenge pour se comprendre de part et d'autre. Ou plus exactement, chacun a une logique que l'autre respecte sans vraiment la trouver aussi logique que la sienne propre...  
D'une manière générale, je m'entends plutôt bien avec les INFJ.
Revenir en haut Aller en bas
Tia
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Jeu 21 Nov 2013, 01:33

Ah, et j'oubliais, j'ai trouvé l'article cité au début hyper pertinent pour ce qui me concerne : j'en connais un rayon sur la procrastination, tout en étant IJ. Je pense qu'elle prend juste une forme différente de celle des P... je procrastine jusqu'à la quasi-dernière minute (pour les trucs que j'ai pas envie de faire, évidemment), mais à ce moment là, la perspective de n'être pas à la hauteur fait que je carbure à fond, quitte à ne quasi-pas dormir si nécessaire, pour fournir un truc décent. En général, les autres n'y voient que du feu, si je ne leur explique pas ce qui s'est passé. C'est la perspective du regard des autres qui entre en jeu, en fait.

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Reflection
Aucun rang assigné
avatar

Type : Autiste
Age : 25
Lieu : Dolphin rape cave
Emploi : Etudiant
Inscription : 06/11/2013
Messages : 118

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Mar 26 Nov 2013, 20:33

tia.infj a écrit:
cette question des fonctions introverties/extraverties qui n'a pas trop de sens aussi...
Dire que je pensais avoir à peu près compris la théorie des fonctions Winkça m'apprendra à me contenter du net au lieu de lire des bouquins sérieux.
Quelque chose ne te paraît pas claire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Mer 27 Nov 2013, 12:50

@Reflection a écrit:
Quelque chose ne te paraît pas claire ?


Je me suis mal exprimée : je faisais référence à cet article http://oddlydevelopedtypes.com/content/cognitive-functions-and-type-dynamics-failed-theory du site que tu mentionnais, dans lequel il est indiqué que l'ordre des fonctions par type n'est pas prouvé et que leur caractère extraverti ou introverti non plus.
C'est intéressant, l'auteur cite ses sources et semble avoir fait un travail sérieux d'analyse. Evidemment, il faudrait lire lesdites sources et vérifier si leur traitement est sérieux, mais j'accorde un certain crédit à un travail réalisé selon ces standards... ce qui implique de remettre en cause tout ce que j'avais cru comprendre sur le fonctionnement type / fonctions.

_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Lauterwasser
Aucun rang assigné
avatar

Type : XNFP, type 7 / chaotic-good
Age : 33
Lieu : Montpellier
Emploi : Musicothérapeute Winnicottien, gestaltste et phénoménologiste
Inscription : 07/09/2013
Messages : 1802

Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P Mer 27 Nov 2013, 13:32

tia.infj a écrit:
Ah, et j'oubliais, j'ai trouvé l'article cité au début hyper pertinent pour ce qui me concerne : j'en connais un rayon sur la procrastination, tout en étant IJ. Je pense qu'elle prend juste une forme différente de celle des P... je procrastine jusqu'à la quasi-dernière minute (pour les trucs que j'ai pas envie de faire, évidemment), mais à ce moment là, la perspective de n'être pas à la hauteur fait que je carbure à fond, quitte à ne quasi-pas dormir si nécessaire, pour fournir un truc décent. En général, les autres n'y voient que du feu, si je ne leur explique pas ce qui s'est passé. C'est la perspective du regard des autres qui entre en jeu, en fait.
pour moi, ça se passe de la même façon, sauf que ce n'est pas que pour le regard de l'autre mais aussi pour l'estime de soi :
je le fais à la dernier minute pour fournir un truc décent et pouvoir me dire,
je l'ai fait, j'ai su me botter les fesses, j'ai pas de casseroles au cul du type regrets, dépréciation.

@reflection a écrit:

90% du temps (valeur arbitraire), l'INTJ et l'INTP suivront la raison et la vérité, resteront impartiaux, et préféreront réfléchir et débattre de choses techniques et logiques. Pendant ce temps, l'INFJ et l'INFP privilégieront la voix de la compassion et de la compréhension à celle de la raison, laisseront parler leurs sentiments et inciteront aussi les autres à en faire de même,

ayant un T/F a peu près équilibré, j'aime naviguer dans les deux spheres, j'aime et cotoie beaucoup d’idéaliste et partage des choses avec eux, j'aime leur apporter un autre regard très nourrissant pour eux, de même que de travailler dans un univers artistique thérapeutique est très enrichissant pour moi.

pour ma part je remarque que la tendance sentiments/logique est mobile en fonction du contexte et de la direction vers laquelle on oeuvre.

je n'aime pas trop cloisonner de façon très marqué (cela appartient a ceux qui ont un fonctionnement exclusif)

_______________________________________

Les oiseaux n'ayant connu que la cage pensent que voler est une maladie.
Alejandro Jodorowski

Le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune
(auteur inconnu)

N'oubliez pas que la terre se réjouit de sentir vos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec vos cheveux
de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Repenser l'axe J-P

Revenir en haut Aller en bas
 

Repenser l'axe J-P

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 10 juin 2014 - grand colloque "Repenser l'autonomie" des universités (Panthéon, Paris I, Assemblée nationale).
» Ça vous arrive de penser au passé?
» Cédric Villani : «Il faut repenser notre approche de l'enseignement»
» article:Repenser l'enseignement du français
» Professeurs des écoles : il faut repenser l'accompagnement des professeurs (blog de l'Instit Humeur)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-