Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 MBTI et rapport à la psychologie, psychanalyse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lylortantyk
Aucun rang assigné
avatar

Type : NF
Lieu : Ici et là
Emploi : Services à la Personne
Inscription : 21/02/2013
Messages : 174

Message(#) Sujet: MBTI et rapport à la psychologie, psychanalyse Lun 29 Avr 2013, 17:32

EDIT - Doublon, allez voir le post de Sépia (lien en bas de page) pour poursuivre ce thème.


Dernière édition par Lylortantyk le Dim 12 Mai 2013, 13:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: MBTI et rapport à la psychologie, psychanalyse Mar 30 Avr 2013, 12:40

Les fonctions T, F, N et S sont décrites dans "la dialectique du Moi et de l'inconscient" de Jung, de même que les notions d'introversion et d'extraversion. C'est Isabel Myers qui a introduit la préférence Jugement/Perception et donc découvrir le fonctionnement interne plus en détail

Je te conseille de jeter un oeil sur cette page.
Revenir en haut Aller en bas
Lylortantyk
Aucun rang assigné
avatar

Type : NF
Lieu : Ici et là
Emploi : Services à la Personne
Inscription : 21/02/2013
Messages : 174

Message(#) Sujet: Re: MBTI et rapport à la psychologie, psychanalyse Mar 30 Avr 2013, 18:09

Je viens de renommer le titre du post; en fait ce que j'approfondis actuellement, c'est l'origine du MBTI à la lumière de concepts en psychanalyse


Dernière édition par Lylortantyk le Dim 12 Mai 2013, 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doc House
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFP
Age : 56
Lieu : Lausanne
Emploi : formatrice d'adultes
Inscription : 28/04/2013
Messages : 64

Message(#) Sujet: Re: MBTI et rapport à la psychologie, psychanalyse Mar 30 Avr 2013, 20:09

Je ne suis pas sûre de t'avoir bien compris... la piste de l'évolution m'évoque plutôt l'empreinte génétique qui se modifierait à force de pratiquer telle ou telle réponse comportementale, par exemple, en effet, dans la droite ligne d'une stratégie d'adaptation à l'environnement.

Ca te cause, ou je retourne réviser mon super-décrypteur galactico-cosmique, hi hi hi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://une.histoire.d.agrumes.over-blog.com/
Sépia
Tigresse nocturne
Tigresse nocturne
avatar

Type : ESTP 8w7 Sx/Sp refoulée
Age : 26
Lieu : *
Emploi : *
Inscription : 19/11/2012
Messages : 68

Message(#) Sujet: Re: MBTI et rapport à la psychologie, psychanalyse Mar 30 Avr 2013, 22:40

Haha, Lylortantyk, nos champs d'investigations se suivent toujours à ce que je vois. Very Happy

@Lylortantyk a écrit:
Dans un autre post, que je ne retrouve plus désolée, quelqu'un avait évoqué le fait que ces choix de préférences, mises en place très tôt (enfance, adolescence, etc) étaient un mécanisme d'adaptation, voir même de survie, par exemple....
Je suppose que ce quelqu'un est moi et que le sujet dont tu ne retrouves pas la trace est juste par là. Une petite relecture te donnera déjà peut-être un peu d'eau dans ton moulin, mais je sais qu'il reste relativement en surface du véritable sujet - je ne faisais à ce moment là que l'effleurer du doigt, en tentant maladroitement de mettre des mots sur mes intuitions.

Quoiqu'il en soit, ce que tu évoques me parle énormément. Depuis le début de ma découverte du MBTI, et ce après avoir un peu digéré l'énorme masse d'informations que j'avais engloutie, je n'ai eu de cesse de vouloir relier cette théorie de Jung avec Freud, Lacan, Winnicott, Klein, Anzieu et toute la clique des psychanalystes. Idée ô combien séduisante pour moi, désirant tisser une large toile parmi toutes ses théories et les emboîter de telle sorte qu'elles fassent sens. Et c'est précisément une idée des plus casse-gueule, rien qu'en connaissant un tant soit peu le fameux petit fossé qui s'était établi entre Freud et Jung, il est aisé de comprendre qu'il va falloir prendre de jolies pincettes pour construire ce genre de ponts plus ou moins branquignolants et parfois capilotractés.

Mais, comme ce genre de défit et de masturbation intellectuelle, ça me titille, j'ai posé ce sujet sur une étagère (« Au frigo » à vrai dire... Smile), dans un coin de mon esprit, le temps que mon inconscient l'alimente comme il se doit, et que je parvienne à le nourrir d'éléments, à développer mon argumentaire et mes références de manière structurée. Le fait est qu'il n'est pas encore mûr, alors, je dois te l'avouer, tu me prends un peu de court et de vitesse. Je m'étais prévu un temps d’incubation jusqu'à fin juin, au moins, donc... Embarassed

Je pourrais déjà développer un peu ce que j'ai en tête, mais j'aime faire les choses bien. Et de plus, cela me prendrait déjà un temps considérable et... je n'ai pas le temps. Je sens que ma réponse ne va pas te plaire et qu'elle est complètement frustrante et inutile, je te l'accorde. Mort Mais le fait est qu'il me faut un petit temps de battement – juste quelques misérables trois semaines - avant de pouvoir m'épancher des heures durant sur le sujet. C'est terriblement tentant de le faire maintenant, mais je dois résister à ce genre de carottes. oups Donc, grosso modo, l'idée est que je te répondrais, sans faute, mais dans un moment, et en essayant d'étayer au mieux mes propos. Et de manière relativement claire et simple. (Je sais qu'il y en a qui sont en train de ricaner dans leur coin, là.)

En revanche, si je pourrais tenter d'apporter un éclairage psychanalytique, les comportementalistes et moi-même n'avons pas de très grandes affinités. Donc si quelqu'un se tente dans cette voie, je lirais également avec plaisir. Very Happy Je suis convaincue que cet éclairage fait sens également, il ne s'agit après tout que de la vision d'une autre facette des choses, une face opposée du même prisme que l'on tente de décortiquer.

Je suis vraiment désolée de cette non-réponse, mais je reviendrais ! Timide En attendant, je ne peux que te soutenir dans tes investigations et n'hésite pas à développer tes idées, ou même si d'autres se sentent de se lancer là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tia
Aucun rang assigné
avatar

Type : INFJ
Age : 36
Lieu : Paris
Emploi : non renseigné
Inscription : 02/09/2013
Messages : 743

Message(#) Sujet: Re: MBTI et rapport à la psychologie, psychanalyse Dim 03 Nov 2013, 01:28

Je fais un hors sujet délibéré en lien avec la discusssion qu'on a là (http://mbti.forumactif.fr/t1568-perception-des-infj) :
" après avoir un peu digéré l'énorme masse d'informations que j'avais engloutie, je n'ai eu de cesse de vouloir relier cette théorie de Jung avec Freud, Lacan, Winnicott, Klein, Anzieu et toute la clique des psychanalystes. Idée ô combien séduisante pour moi, désirant tisser une large toile parmi toutes ses théories et les emboîter de telle sorte qu'elles fassent sens."

Si c'est pas Ni, ça, alors j'aimerais bien savoir ce que c'est... Wink
(Et le "délai d'incubation" sur un sujet de réflexion, je connais aussi Wink )


_______________________________________
Le pire et le meilleur se côtoient sur ce forum, qui devrait se vouloir sérieux.
C'est regrettable, mais le facteur humain fait que cela ne paraît pas prêt de changer.


" If you can keep your head when all about you, Are losing theirs and blaming it on you, [...]
If you can dream - and not make dreams your master; If you can think - and not make thoughts your aim..."


https://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecoinlecturedesinfj.wordpress.com/tag/infj/
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: MBTI et rapport à la psychologie, psychanalyse

Revenir en haut Aller en bas
 

MBTI et rapport à la psychologie, psychanalyse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Endocrino-Psychologie et MBTI
» Original du carnet de stage dans rapport
» Présentation d'une ENTJ 8
» Faisons une histoire (en rapport avec le MBTI) !
» Votre rapport à l'argent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-