Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Pulsions meurtrières et MBTI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mentalink
Aucun rang assigné


Type : INtP, 5w6 (5-9-3) So/Sp
Age : 22
Lieu : France
Emploi : Étudiant
Inscription : 19/02/2013
Messages : 449

Message(#) Sujet: Pulsions meurtrières et MBTI Mer 24 Avr 2013, 20:11

C'est parti pour la spéculation audacieuse.
Je tiens avant tout à préciser qu'il s'agit d'une intuition de ma part, développée par mon Ti.

Bien sûr j'ai cherché confirmation auprès, d'abord, de moi-même, puis d'une amie INFP, les deux m'ayant conforté dans mon idée. Je la soumet ici (mon idée hein, pas mon amie ! pig ), d'abord parce que je pense, que, même si elle n'est pas parfaite, elle est intéressante, et ensuite pour voir si ça correspond.

Bien. D'abord je tiens à définir le terme de "pulsion".
Elle est une « tendance irrésistible à accomplir une action visant à la résolution d’une tension intérieure ou extérieure ». Ici il s’agit donc bien d’une force inconsciente qui nous pousse à agir : ce n’est donc pas réfléchi (attention je ne dis pas qu’on est irresponsable). Il me semblait important de donner cette définition pour ne pas confondre "meurtre prémédité" et "pulsion meurtrière".
Pour le meutre prémédité, ce sera le type qui en sera l'auteur, tandis, que, pour la pulsion meurtrière, ce sera le type Ombre.

Je tiens également à dire que je ne parlerais pas des fonctions (primaires et secondaires) car une pulsion meurtrière est si intense qu'elle n'a pas besoin de cette finesse pour être analysée. De plus, les fonctions primaires et secondaires ne correspondent pas à l'Ombre.

Je définis donc ainsi (audacieusement oui mais vous verrez ça prend sens !) les fonctions "ombres" dans la pulsion meurtrière.

iO / eO : Naissance de la pulsion par rapport au monde intérieur ou extérieur.
sO / nO : Moyen de réalisation de la pulsion.
fO / tO : Motivation de la pulsion.
jO / pO : Rétablissement recherché par la pulsion.

Maintenant, plus en détail :

iO : La pulsion prend place dans le monde intérieur, c'est-à-dire que sa naissance est due à une cause intérieure. Elle se traduira par un besoin intense de la reconnaissance de soi-même (souvent refoulé par ailleurs), si intense qu'une frustration se fera vite ressentir.

eO : La pulsion prend place dans le monde extérieur, c’est-à-dire que sa naissance est due à une cause extérieure. Elle se traduira par un besoin intense de la reconnaissance des autres (souvent refoulé par ailleurs), si intense qu’une frustration se fera vite ressentir.

sO : Dans la réalisation de la pulsion, le sujet cherchera à ressentir le plus intensément possible, et utilisera donc beaucoup plus probablement ses mains, ou des objets proches du corps (lames, etc).

nO : Dans la réalisation de la pulsion, le sujet cherchera à être le plus rapide et efficace possible, et utilisera donc beaucoup plus probabalement une arme à feu, etc.

fO : La pulsion sera motivée par des sentiments intenses.

tO : La pulsion sera motivée par une réflexion intense (cela ne veut pas dire qu’elle est raisonnée), qui ne trouvera sans doute pas de conclusion.

jO : La réalisation de la pulsion aura pour but un rétablissement psychique.

pO : La réalisation de la pulsion aura pour but une autodestruction psychique.

_______


Bien. Maintenant, tout ce qu'il vous faut savoir, c'est que si vous êtes INFP, par exemple, vos "fonctions ombres" seront ici les suivantes : eO, sO, tO, jO.
Il faut donc suivre la même logique avec les autres types.

Réfléchissez donc aux instants où vous avez ressenti ce genre de pulsion (cela peut être une colère noire, il ne s'agit pas nécessairement d'une envie de tuer à proprement parler (car cela serait conscient et donc probablement plus de l'ordre de la pulsion mais de la pathologie)).... et voyez si cela correspond à vos fonctions ombres.
J'attends vos confirmations/infirmations !


Le mot de la fin : love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Pulsions meurtrières et MBTI Mer 24 Avr 2013, 21:06

Mon ombre normalement devrait être ENTJ, mais là d'après ce qui écrit elle serait en général ENFJ.
Revenir en haut Aller en bas
Mentalink
Aucun rang assigné


Type : INtP, 5w6 (5-9-3) So/Sp
Age : 22
Lieu : France
Emploi : Étudiant
Inscription : 19/02/2013
Messages : 449

Message(#) Sujet: Re: Pulsions meurtrières et MBTI Mer 24 Avr 2013, 21:12

@Luna a écrit:
Mon ombre normalement devrait être ENTJ, mais là d'après ce qui écrit elle serait en général ENFJ.

Certaine ? Je pense que la réflexion intense du tO peut être facilement assimilée à du fO si on ne "l'analyse" pas bien, dans le sens où elle est très loin du rationnel, elle se contente de réfléchir à des idées noires, à toute vitesse (cerveau fumant !).
Le fO c'est vraiment un sentiment violent, pur, sans une once de réflexion, c'est animal (façon de parler).

À toi de voir ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Pulsions meurtrières et MBTI Mer 24 Avr 2013, 21:40

Lol bah ouais c'est plutôt fO, il y a pas de réfléxion à part "j'aimerais l'attacher" afin de pouvoir lui cogner dessus sans gêne, d'ailleurs c'est horrible ce genre d'idée et puis on peut pas appeler ça de la réfléxion. Mais bon il y a quand même l'idée d'attacher une personne, ça compte comme un raisonnement ?


Dernière édition par Luna le Mer 24 Avr 2013, 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Pulsions meurtrières et MBTI Mer 24 Avr 2013, 21:41

[troll]
La# mineur, tempo allegro

iOnOfOOOOOOOOOOOO
tOpOjOfOsOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

iOOOOO nO fOtO jOpOOOOOOO (je ne veux pas de photos, les japonais)
iOOOOO fo tO sOpOOOOO (Il faut que je te mette ton suppo')
[/troll]
Revenir en haut Aller en bas
Mentalink
Aucun rang assigné


Type : INtP, 5w6 (5-9-3) So/Sp
Age : 22
Lieu : France
Emploi : Étudiant
Inscription : 19/02/2013
Messages : 449

Message(#) Sujet: Re: Pulsions meurtrières et MBTI Mer 24 Avr 2013, 21:46

Luna -> Je ne sais pas exactement, étant fO, tout ce que je peux te dire c'est que pour ma part il n'y aucune envie "indirecte" de ce genre, il n'y a que de l'envie directe, donc pas "faire x puis frapper" mais "frapper".
Après peut être que c'est juste moi et que le fO implique ce genre d'envie indirecte aussi.
Pour le tO de ce que j'en connais c'est un peu comme une tornade d'idées noires qui tourne dans la tête, donc peut être, effectivement, une plus forte tendance à ce qui est "indirect".


LCDF -> Constructif.
Ceci dit j'avoue y avoir pensé aussi. pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LightenUp
Aucun rang assigné
avatar

Type : INT
Age : 22
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 27/03/2013
Messages : 515

Message(#) Sujet: Re: Pulsions meurtrières et MBTI Mer 24 Avr 2013, 21:56

Très intéressant, t'as fait du bon boulot et je me reconnais dedans.

Cela dit j'aimerais te faire part de là où je pense qu'il faut faire des précisions.
Je pense que ta disctionction du Fo et du To n'est pas pertinente : je pense que tu définis tout le monde par ce couple de fonctions, si tu vois où je veux en venir.
Je vois ça de la manière où chacun revoit dans sa tête le contexte, ses arguments dans une dispute tout en ressentant des émotions vives, j'ai l'impression que du poses pas directement le doigt sur les différences entre les types. En fait, To m'a l'air de correspondre à un état émotionnel moyen, tandis que Fo fait plus penser à quelqu'un qui a à tout prix besoin d'éxterioriser sa frustration tellement elle est intense.
Tu devrais définir mieux le To, j'ai du mal à le comprendre parfaitement.

Ensuite je trouve que le Po est un peu extrapolé, peu de gens sont vraiment autodestructeurs, et ce sont souvent soit des cas pathologiques, soit des cas très isolés et occasionnels, de mon point de vue.

Sinon c'est assez précis et efficace dans l'ensemble What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentalink
Aucun rang assigné


Type : INtP, 5w6 (5-9-3) So/Sp
Age : 22
Lieu : France
Emploi : Étudiant
Inscription : 19/02/2013
Messages : 449

Message(#) Sujet: Re: Pulsions meurtrières et MBTI Mer 24 Avr 2013, 22:04

@LightenUp a écrit:
Très intéressant, t'as fait du bon boulot et je me reconnais dedans.

Cela dit j'aimerais te faire part de là où je pense qu'il faut faire des précisions.
Je pense que ta disctionction du Fo et du To n'est pas pertinente : je pense que tu définis tout le monde par ce couple de fonctions, si tu vois où je veux en venir.
Je vois ça de la manière où chacun revoit dans sa tête le contexte, ses arguments dans une dispute tout en ressentant des émotions vives, j'ai l'impression que du poses pas directement le doigt sur les différences entre les types. En fait, To m'a l'air de correspondre à un état émotionnel moyen, tandis que Fo fait plus penser à quelqu'un qui a à tout prix besoin d'éxterioriser sa frustration tellement elle est intense.
Tu devrais définir mieux le To, j'ai du mal à le comprendre parfaitement.

Ensuite je trouve que le Po est un peu extrapolé, peu de gens sont vraiment autodestructeurs, et ce sont souvent soit des cas pathologiques, soit des cas très isolés et occasionnels, de mon point de vue.

Sinon c'est assez précis et efficace dans l'ensemble What a Face


Merci. pig

À vrai dire je suis d'accord avec toi, tO et pO restent les plus "intuitifs" dans ma "théorie", principalement parce que je n'ai pas vraiment de sujet pour analyser ça... Ceci dit je ne pense pas que ma description de tO et fO correspondent à un état moyen et un état fort. De ce que j'ai observé les deux sont aussi intenses psychiquement parlant, et sont très différents dans leur fonctionnement.
Pour le pO, c'est peut-être aussi l'emploi du terme "autodestruction" qui est trop fort, mais c'est dans l'idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Pulsions meurtrières et MBTI Mer 24 Avr 2013, 22:42

Je suis un pur ISFP comme dans le MBTI.
Revenir en haut Aller en bas
Mentalink
Aucun rang assigné


Type : INtP, 5w6 (5-9-3) So/Sp
Age : 22
Lieu : France
Emploi : Étudiant
Inscription : 19/02/2013
Messages : 449

Message(#) Sujet: Re: Pulsions meurtrières et MBTI Jeu 25 Avr 2013, 09:27

Euh, tu veux dire eO, nO, tO, jO, ou iO, sO, fO, pO, du coup ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Pulsions meurtrières et MBTI Jeu 25 Avr 2013, 12:09

iO, sO, fO, pO.
Revenir en haut Aller en bas
LightenUp
Aucun rang assigné
avatar

Type : INT
Age : 22
Lieu : France
Emploi : Etudiant
Inscription : 27/03/2013
Messages : 515

Message(#) Sujet: Re: Pulsions meurtrières et MBTI Mar 30 Avr 2013, 21:16

En fait tu n'aurais peut-être pas dû prendre l'ombre des lettres, mais l'ombre des fonctions. Les lettres c'est un petit peu vague au final, c'est bien pour donner une idée générale, mais les fonctions sont quand même plus précises et traduisent le fonctionnement d'un individu à un degré plus profond.
D'ailleurs ça n'est pas ce que Jung disait ?

Je sais pas si il faudrait retourner ces fonctions, genre Ni Te Fi Se devient Se Fi Te Ni, ou devient Ne Ti Fe Si. Ou autres.

J'aurais dit quelque chose du genre Te devient Ti, parce que lorsque je suis en colère j'ai tendance à faire de mon mieux pour être cinglant et trouver des arguments qui touchent "juste".
Cependant quand je suis vraiment hors de moi j'ai plutôt tendance à envoyer ce qui m'entoure contre les murs, ce qui me semble Te plutôt que Ti. Donc je ne vois pas trop le changement.
Peut-être que c'est juste un mauvais exemple scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mentalink
Aucun rang assigné


Type : INtP, 5w6 (5-9-3) So/Sp
Age : 22
Lieu : France
Emploi : Étudiant
Inscription : 19/02/2013
Messages : 449

Message(#) Sujet: Re: Pulsions meurtrières et MBTI Mar 30 Avr 2013, 21:42

J'ai déjà essayé, ça, mais...

Citation :
D'après les développements les plus récents, notamment les travaux de Linda V. Berens, ces quatre fonctions additionnelles ne sont pas celles auxquelles les INTJ tendent naturellement, mais peuvent émerger en situation de stress. Pour les INTJ, ces fonctions s'articulent comme suit :
Ne Ti Fe Si

Ce sont donc ce qu'on appelle communément les fonctions ombres, qui surgissent généralement en situation de stress, donc. Mais là c'est différent.
Ce sont des pulsions. C'est bête à dire mais je ne pense pas qu'on puisse inclure une différence Fi/Fe ou Si/Se lors de pulsions, par exemple.
De plus je tiens à vraiment différencier ça des fonctions habituelles, dans le sens où lors d'une pulsion, le F qui devient T, ne devient pas un T "normal", selon moi (je veux dire ni Ti ni Te, d'où le tO).
Il faudrait que je définisse tout ça plus clairement, je vais m'y atteler. pig

Evidemment ça reste de la pure spéculation pas forcément intelligente mais on peut partir de ça pour aboutir à quelque chose de plus construit. Après j'ai pas de réelles connaissances en psycho/neurologie non plus, donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: Pulsions meurtrières et MBTI Mer 01 Mai 2013, 01:31

@Mentalink a écrit:
Ce sont donc ce qu'on appelle communément les fonctions ombres, qui surgissent généralement en situation de stress, donc. Mais là c'est différent.
Il y a pleins de théorie en situation de stress.
Dont une qui parle de réorganisation des fonctions de préférence.
Peut-être y a-t-il réorganisation des 8 fonctions, mais des questions se pose pour savoir si les préférences restent des préférences ou non, par exemple.
Toute divergence apporte des modèles fondamentalement différents. Ça n'est pas "en l'air".

@Mentalink a écrit:
Ce sont des pulsions. C'est bête à dire mais je ne pense pas qu'on puisse inclure une différence Fi/Fe ou Si/Se lors de pulsions, par exemple.
De plus je tiens à vraiment différencier ça des fonctions habituelles, dans le sens où lors d'une pulsion, le F qui devient T, ne devient pas un T "normal", selon moi (je veux dire ni Ti ni Te, d'où le tO).
Considérer les fonctions comme stables et immuables sonne pour moi comme une erreur. Les niveaux de stress, dans une vie quotidienne remplie d'évènement, sont mouvance. On ne raisonne pas systématiquement pareil d'une unité de temps à l'autre.
Une pulsion est changement temporaire de fonctionnement. Pour moi ça reste des fonctions qui se réorganisent... et non des anomalies qui sortent du modèle !

Par ailleurs, considérer une fonction mal maîtrisée comme "n'étant pas une fonction" pose la question de la limite entre les 2 vision. A quelle moment une fonction arrête d'être considérée comme une fonction ? A quel moment redevient-elle une fonction ?
Une personne F qui utilise son T signifie simplement qu'une réorganisation a ramené du T dans les haute sphères de priorité. Expérimentalement, moi j'ai observé que c'est le T de la préférence qui est utilisé (donc la Tertiaire ou l'Inférieure).
Le fait que ce soit mal maîtrisé fait que le fonctionnement est loin d'être parfait, très casse-gueule, et donne l'impression de "paraître sans être".

Je me méfie des extensions de modèle à la va-vite, j'ai toujours l'impression que l'auteur a un peu trop vite tiré une croix sur les ressources à sa disposition dans le modèle initial... Wink
D'autant plus quand il y a cette sensation d'usine à gaz très évoluée. Interdiction de fumer. silly
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Pulsions meurtrières et MBTI

Revenir en haut Aller en bas
 

Pulsions meurtrières et MBTI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pulsions meurtrières et MBTI
» Pulsions électrique
» « Qui d’entre vous peut maîtriser ses pulsions comme ...
» quelles sont les lettres du MBTI qui vous plaisent ?!
» Au-delà du MBTI...L'IJTI-Process???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-