Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr16-types.fr  RechercherRechercher  MembresMembres  RSSRSS  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 types inverse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HD
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ 5w4
Age : 37
Inscription : 25/04/2012
Messages : 533

Message(#) Sujet: types inverse Lun 22 Avr 2013, 15:01

Je me pose la question: quel est notre type inverse?
Derrière cette question se cache une intuition que j'ai: il existe un inverse qui nous est insupportable et un autre qui peut nous équilibrer. Mais lequel?

Prenons le type INTJ.

1er type inverse: les mêmes fonctions, mais dans l'ordre inverse: NiTeFiSe / SeFiTeNi
C'est les ESFP.

2eme inverse: les fonctions opposée (dans le même ordre):
NiTeFiSe / NeTiFeSi: c'est les ENTP

3eme inverse: les fonctions opposée + ordre opposé:
NiTeFiSe / SiFeTiNe: c'est les ISFJ

Bref, ma question est la suivante: vaut-il mieux s'équilibrer dans NOS fonctions avec un "même fonctions mais ordre inverse", ou alors s'opposer violemment avec un "fonctions opposées dans le même ordre" ou tenter l'opposition de fonction mais dans un ordre inverse?

_______________________________________
- "Vous vous sentez seul, parfois?"
- "Avec les gens, seulement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase
ChasingStarlight, le Besancenot de l'Ego
avatar

Type : INFP
Age : 24
Lieu : Higher
Emploi : J'bicrave des rimes
Inscription : 10/01/2012
Messages : 3246

Message(#) Sujet: Re: types inverse Lun 22 Avr 2013, 15:23

*croit avoir compris*

J'pense que celui avec lequel on s'équilibre c'est "même fonctions et énergie opposée", ENTP pour toi et ENFJ pour moi. Le clash c'est quand la personne d'en face utilise tes fonctions d'ombre de façon consciente, ça semble évident non ? Raconte un peu tes expériences avec des ESFP massifs pour voir Razz

_______________________________________
Fiat iustitia et, pereat mundus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: types inverse Lun 22 Avr 2013, 15:41

Je partage ton avis, Cephei bien que je n'ai rencontré qu'un seul ENFJ très sympa, certes, mais qui ne prenait pas le temps de vivre ses relations de manière approfondie.

Ce qui marche bien, c'est l'échange standard des fonctions de chaque doublet.

INFP: Fi Ne Si Te
ENFP: Ne Fi Te Si

Il y a assez de points communs pour se comprendre et assez de différences pour se découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Sherkkann
Intervenant polémique
avatar

Type : ENTP
Age : 23
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1455

Message(#) Sujet: Re: types inverse Lun 22 Avr 2013, 16:01

Haha HD, c'est un casse-tête auquel j'ai déjà réfélchit plusieurs heures, j'avais même envisagé le type "le plus 'rien à voir'" : on inverse les polarités, on retourne l'ordre des fonctions et on ferme les volets.

Pour moi ce serait :

Fi
Se
Ni
Te

Soit ISFP, un type avec lequel je m'entend magnifiquement bien.
Pour toi ce serait donc ESFJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HD
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ 5w4
Age : 37
Inscription : 25/04/2012
Messages : 533

Message(#) Sujet: Re: types inverse Lun 22 Avr 2013, 16:27

@Sherkkann a écrit:
Haha HD, c'est un casse-tête auquel j'ai déjà réfélchit plusieurs heures, j'avais même envisagé le type "le plus 'rien à voir'" : on inverse les polarités, on retourne l'ordre des fonctions et on ferme les volets.

Pour moi ce serait :

Fi
Se
Ni
Te

Soit ISFP, un type avec lequel je m'entend magnifiquement bien.
Pour toi ce serait donc ESFJ.
Bingo Sherk!
Les personnes avec lesquelles je partage une grande amitié sont plutot ENTJ (donc version Aïkido que je valide: une espèce de zone de confort puisque même fonction avec ordre légèrement différent)
et les femmes qui m'attirent le plus pour partager ma vie sont ESFJ.

_______________________________________
- "Vous vous sentez seul, parfois?"
- "Avec les gens, seulement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: types inverse Lun 22 Avr 2013, 18:58

Haha mais alors vous aussi vous avez l'idée du "à force de s'opposer, peut-on se rapprocher ?"
C'est très intéressant comme théorie !

Au menu, donc :
  • Inversion des polarités
  • Inversion de l'ordre des doublets


Que pensez-vous de rajouter
  • Inversion de l'ordre des fonctions dans chaque doublet

?
C'est à dire passer à l'autre versant de l'énergie de la personne concernée.
Je ne vois pas d'autre transformation possible, mais si on en fait 2, pourquoi ne pas en faire 3 ?

Sherkkann : comment t'entends-tu avec les ESFP ?
HD : comment t'entends-tu avec les ISFJ ?

L'inversion de l'ordre des fonctions dans un doublet, comme le souligne Aïkido, rend proche de fonctionnement les 2 types concernés.

Cela permettrait de répondre (en partie tout au moins) à la question : L'idée d'avoir une énergie de Dominante opposée améliore-t-elle la compatibilité ou cette dernière transformation l'amoindrit-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
HD
Aucun rang assigné
avatar

Type : INTJ 5w4
Age : 37
Inscription : 25/04/2012
Messages : 533

Message(#) Sujet: Re: types inverse Lun 22 Avr 2013, 19:38

LeConnardDuFond a écrit:
Haha mais alors vous aussi vous avez l'idée du "à force de s'opposer, peut-on se rapprocher ?"
C'est très intéressant comme théorie !

Au menu, donc :
  • Inversion des polarités
  • Inversion de l'ordre des doublets


Que pensez-vous de rajouter
  • Inversion de l'ordre des fonctions dans chaque doublet

?
C'est à dire passer à l'autre versant de l'énergie de la personne concernée.
Je ne vois pas d'autre transformation possible, mais si on en fait 2, pourquoi ne pas en faire 3 ?

Sherkkann : comment t'entends-tu avec les ESFP ?
HD : comment t'entends-tu avec les ISFJ ?

L'inversion de l'ordre des fonctions dans un doublet, comme le souligne Aïkido, rend proche de fonctionnement les 2 types concernés.

Cela permettrait de répondre (en partie tout au moins) à la question : L'idée d'avoir une énergie de Dominante opposée améliore-t-elle la compatibilité ou cette dernière transformation l'amoindrit-elle ?
si j'ai bien compris ton message, la réponse est dans nos 2 précédents messages à moi et Sherk.
Donc pour te répondre, les ISFJ sont les fonctions inverse + ordre inverse et les ESFJ sont les fonctions inverses + ordre inverses + inversion des doublets.
Et ma réponse est sans ambiguïté: J'aime les xSFJ comme je l'ai déjà dit dans d'autres topics et je préfère les ESFJ car le E m'équilibre. Je sens que j'en ai besoin.

_______________________________________
- "Vous vous sentez seul, parfois?"
- "Avec les gens, seulement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: types inverse Lun 22 Avr 2013, 19:48

@HD a écrit:
Donc pour te répondre, les ISFJ sont les fonctions inverse + ordre inverse et les ESFJ sont les fonctions inverses + ordre inverses + inversion des doublets.
Non c'est justement l'opposé. L'étape supplémentaire que je rajoute te faire revenir dans une énergie identique.

  1. Ni Te Fi Se = INTJ
  2. Ne Ti Fe Si <-- Inversion des polarités
  3. Fe Si Ne TI = ESFJ <-- Inversion de l'ordre des doublets
  4. Si Fe Ti Ne = ISFJ <-- Inversion de l'ordre des fonctions dans les doublets


@HD a écrit:
Et ma réponse est sans ambiguïté: J'aime les xSFJ comme je l'ai déjà dit dans d'autres topics et je préfère les ESFJ car le E m'équilibre. Je sens que j'en ai besoin.
OK, j'ai la même intuition.

Mais il ne restait qu'une transformation possible sur les bras, c'était dommage de ne pas l'utiliser... Peut-être pour un cadre professionnel alors ?
On aurait donc :
Construction personnelle
  • Inversion des polarités
  • Inversion de l'ordre des doublets


Construction professionnelle
  • Inversion de l'ordre des fonctions dans chaque doublet

Ça semble raisonnable ?
A confirmer cependant par l'expérience pour ma part... J'avais d'autres schémas en tête.
Ça implique une attractivité S/N, avec plein de conséquences sur la stabilité (autre théorie perso).

Sherkkann, as-tu le même avis sur l'opposition de polarité pour les personnes avec qui tu t'entends bien ?
Et les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Ekkie Noxx
Aucun rang assigné


Type : HQWM
Age : 95
Lieu : IUDQF H
Emploi : LQYHV WLJDW LRQ
Inscription : 10/01/2013
Messages : 656

Message(#) Sujet: Re: types inverse Lun 29 Avr 2013, 13:16

HD,

N'ayant pas d'avis pré-conçu sur la réponse, je suis allée faire quelques recherches pour y trouver des éléments appuyés sur la théorie de Jung.

Il est possible que ce type inverse qui nous équilibre soit aussi celui qui nous est psychologiquement insupportable.

J'espère ne pas tout mélanger. Est-ce que ce que tu appelles "type inverse" correspond à la notion d'ombre au sens psych. analytique? D'après Jung:

"L'Ombre est une partie de la psyché formée de la part individuelle qui ne se connaît pas elle même, et dont l’existence même est souvent ignorée.

Ce sont toutes les possibilités du sujet, ce qu'il aurait pu choisir ou être mais qu'il n'a pas vécu jusqu'à présent. Ces potentialités font partie des aspects personnels (qualités et attributs propres à la personne) et collectifs (les possibilités humaines de développement) de la psyché.

L’ombre est quelque chose d’inférieur, de primitif, d’inadapté et de malencontreux, mais non d’absolument mauvais. Il n’y a pas de lumière sans ombre et pas de totalité psychique sans imperfection"


Tu parles d'équilibre personnel, donc d'amélioration de notre personnalité. Les mots inférieur, primitif me font penser aux fonctions tertiaires et inférieures.

D'une certaine manière le process d'individuation implique un équilibre entre notre ombre, notre anima/animus et notre persona ; c'est cela qui fait une personne entière et indivisible.

J'ai donc tendance à penser que notre type inverse est celui qui utilise en prédominance nos fonctions à l'inverse hiérarchique: SeFiTeNi.

Jung l'écrit comme ceci:

"En tant qu'archétype, l'ombre est une dynamique psychique inconsciente et autonome à l'origine de mouvements toujours opposés au Moi ; Jung nomme ce fonctionnement la compensation : un complexe inconscient a pour fonction de compenser une attitude consciente trop unilatérale. Cependant sa rencontre est marquante pour le Moi, d'autant plus saisissante et fondamentale que le complexe est autonome, c'est-à-dire refoulé depuis des années :

L'expérience archétypique est une expérience intense et bouleversante [...]"


Pour parler de mon expérience, cela ressemble trait pour trait avec ma rencontre avec ma fonction inférieure et aux crises/stress associés.

Je parle donc ici de type inverse par rapport à soi-même uniquement (pas le type d'une personne tierce/interlocuteur). Le fait que tu t'entendes super bien avec les esfj, c'est une autre question ^^.

Ce qui me plait particulièrement dans cette notion d'ombre, c'est que l'on voit son rôle dans la connaissance qu'elle apporte du Moi, elle permet de mieux voit les contours de notre personnalité apparente.

Jung évoque cette résistance du Moi face à l'ombre ; je comprends parfaitement les tiraillements et conflits internes que peuvent poser le développement des fonctions moins utilisées. "Je le veux mais je ne le veux pas en même temps" c'est la peur et l'inconnu du nouveau qui crée la résistance.

Citations et définitions de wiki.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Individuation_(psychologie_analytique)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ombre_(psychologie_analytique)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Speed Gavroche
Destructureur d'Intemporalité
avatar

Type : esTP 6w7(sw7w8)-8w7(sw9w8)- 3w4(sw4w5) Sx/Sp
Age : 27
Lieu : Dublin (Irlande)
Emploi : Conqueror Of The World
Inscription : 29/06/2008
Messages : 1581

Message(#) Sujet: Re: types inverse Lun 29 Avr 2013, 15:37

Mouais alors je vais prendre le cas de mon propre type pour vérifiez si ça marche. ISTJ = horreur INFP = mignone mais boring INFJ = ça dépend


Bref j'ai l'impression que vous spéculez en mélangeant des théories elle même spéculatoire avec vos expérience personnelles individuelles pour créer des modèles , sauf que des qu'on cherche à étendre ça à plus de personnes/types ça s'éffondre, en bref ça ne marche pas.

D'ailleurs vous prenez les cas évidents qui ne révèlent en fait rien ou pas grand chose sur vous-même. HD dit bien s'entendre avec les ESFJ mais TOUT LE MONDE s'entend bien avec les ESFJ, plus ou moins, je rappelle que l'un de leurs atout majeurs c'est justement de savoir bien s'entendre avec un maximum de monde. De même Sherk dit bien s'entendre avec les ISFP mais TOUT LE MONDE s'entend bien avec les ISFP, l'un de leur atout majeur étant justement d'être des gens adorables que tout le monde ou presque apprécie, voir ce thread par exemple: http://www.typologycentral.com/forums/sp-arthouse/14443-official-nobody-hates-isfps-thread.html


Bref, l'attirance que peuvent aboir HD et Sherk pour les ISFP et ESFJ ne révèlent rien sur eux-même et n'est pas due au fait qu'ils soit "leur vrais opposé" mais aux qualités intrinsèques de ces types. D'ailleurs pour vraiment ériger ça en axiome il faudrait qu'on constate en retour une tendance marquée chez les ISFP et les ESFJ à apprécier particulièrement les ENTP et les INTJ. Or on ne constate rien de tel. En bref, vos spéculations s'effondrent.

Attention je ne dis pas qu'il ne peut pas y avoir d'influence des fonctions, de même que je ne nie certainement pas les notions d'Ombre et d'individution, bien au contraire, simplement je n'ai pas encore trouver de modèle qui en rend compte de manière cohérente et pertinente.

Il me semble quand même avoir entendu parler d'une pattern qui peut être pas mal: les types opposés sur les 4 lettres se complètent si ils sont bien en contact avec leur ombre, par contre les types opposés sur toutes les lettres sauf la dichotomie I/E sont ceux qui ont le moins d'affinités, surtout sur le long terme. Bien sûr il y a des exceptions mais j'ai l'impression qu'il y a effectivement une tendance lourde qui va dans ce sens. Mais je n'en suis pas vraiment convaincu pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: types inverse Lun 29 Avr 2013, 16:03

@Speed Gavroche a écrit:
D'ailleurs vous prenez les cas évidents qui ne révèlent en fait rien ou pas grand chose sur vous-même. HD dit bien s'entendre avec les ESFJ mais TOUT LE MONDE s'entend bien avec les ESFJ, plus ou moins, je rappelle que l'un de leurs atout majeurs c'est justement de savoir bien s'entendre avec un maximum de monde. De même Sherk dit bien s'entendre avec les ISFP mais TOUT LE MONDE s'entend bien avec les ISFP, l'un de leur atout majeur étant justement d'être des gens adorables que tout le monde ou presque apprécie, voir ce thread par exemple: http://www.typologycentral.com/forums/sp-arthouse/14443-official-nobody-hates-isfps-thread.html
Ah ! Les fameux "tout le monde fait/pense ceci" ou "personne ne fait/pense cela" ! S inside. silly
C'est d'autant plus drôle que tu sors ça à des NT, pour qui naturellement les S (et les SF a fortiori) peuvent déclencher les réactions les plus violentes (notamment lors de leur entrée dans un discours moralisateur/traditionaliste).

Tout le monde sait ça.
Personne n'oserait rapprocher NT et SF.
laughing

@Speed Gavroche a écrit:
Il me semble quand même avoir entendu parler d'une pattern qui peut être pas mal: les types opposés sur les 4 lettres se complètent si ils sont bien en contact avec leur ombre, par contre les types opposés sur toutes les lettres sauf la dichotomie I/E sont ceux qui ont le moins d'affinités, surtout sur le long terme. Bien sûr il y a des exceptions mais j'ai l'impression qu'il y a effectivement une tendance lourde qui va dans ce sens. Mais je n'en suis pas vraiment convaincu pour le moment.
Et l'axe T/F ? Tous les T ne recherchent pas l'identité et certains sont en quête d'un peu de chaleur humaine. Tous les F ne recherchent pas le confort relationnel.

Et l'axe N/S ? Je suis d'accord qu'une relation N-S est plus fondée sur l'attirance que la stabilité, mais plusieurs membres ici ont vécu une certain nombre d'années dans un couple de ce type. Tout dépend de la notion de long-terme.
Je suis assez d'accord pour dire que je ne crois pas à la longévité de ces relations (en tous cas en couple, quand l'intensité et la proximité sont forts), mais ça n'est pas impossible ou nécessairement avec de l'eau dans le gaz systématiquement...

Quant à l'axe P/J, en soi il ne veut pas dire grand chose, il faut regarder les fonctions (qui, je le répète ici comme je l'ai exprimé maintes fois ailleurs, est la seule vraie base de comparaison).
Exemple : un NFP sera plus proche d'un NTP sur ses fonctions Perception (Ne/Si) tandis qu'un NFJ sera plus proche d'un NTP sur ses fonctions Jugement (Ti/Fe). Tout dépend donc de l'affinité recherchée, et on ne peut pas vraiment dire que NFP/NTP soit nécessairement moins fructueux que NTP/NFJ.

Tout le monde sait ça.
Personne ne peut dire le contraire.
laughing laughing laughing
(Je fais ça bien ? silly )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: types inverse Dim 05 Mai 2013, 00:06

@Sherkkann a écrit:

Soit ISFP, un type avec lequel je m'entend magnifiquement bien.

Tiens suis surprise de lire ça de ta part, pourtant n'est-ce pas toi l'auteur de ce post ?

@Sherkkann a écrit:
Moi je n'aime pas les hommes ISFP que je connais.
D'après moi c'est le type le plus introverti de tous. Ils sont constamment renfermés et si on les laisse s'épanouir un peu, ils commencent à s'extravertir mal et font des fautes sociales.

C'est un type qui rejette une image faible et fragile, sans même essayer de se surpasser eux-mêmes.

A moins que tu ne t'entende uniquement bien avec les personnes de sexe féminin ISFP, mais ce n'est pas ce que laisse entendre ton post "type" (de manière générale).
Et même si c'est le cas, sans vouloir chipoter, comment pourrais tu ne pas aimer (et non être indifférent) un type ISFP masculin mais l'apprécier au féminin ?
Je comprend que certains profils soient plus favorables à l'un qu'à l'autre, mais de passer ainsi d'un extrême à l'autre selon le sexe de la personne (vu ce que tu as pu écrire sur eux), ça ne s'explique pas.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: types inverse Dim 05 Mai 2013, 02:18

Je ne connais pas d'homme ISFP, mais les femmes ISFP ont un rôle traditionaliste et moralisateur, en donnant plein de conseils façon "attention maternelle".
L'archétype de la "mère de famille" qui peut devenir étouffante et qui s'offusque de plein de choses "pas normales" ou même qu'on n'accepte pas ou n'applique pas leurs conseils.

Je ne suis pas sûr que les homme ISFP aient le même rôle social, leur donnant une approche différente du même fonctionnement.

Ne pouvant pas faire la comparaison moi-même j'en reste là, mais j'ai l'intuition qu'une des clés pourrait résider dans cette différence.

Et puis, si je puis oser... Puisqu'il s'agit de féminin... N'oublions jamais les biais qui nous font apparaître comme "meilleures" les personnes qui nous attirent. silly
Logique subjective = F = love
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: types inverse Jeu 09 Mai 2013, 17:44

Oui, et puis il peut ne pas avoir aimé ce type à un moment étant son inverse. Il refoule peut être ses côtés ISFx, qu'il n'apprécie pas voir chez autrui, particulièrement masculin.
Revenir en haut Aller en bas
SmoothJohn
Aucun rang assigné
avatar

Type : ESTP 10w11
Age : 23
Lieu : Partout
Inscription : 05/04/2013
Messages : 726

Message(#) Sujet: Re: types inverse Jeu 09 Mai 2013, 22:54

LeConnardDuFond a écrit:
(...) les femmes ISFP ont un rôle traditionaliste et moralisateur, en donnant plein de conseils façon "attention maternelle".
L'archétype de la "mère de famille" qui peut devenir étouffante et qui s'offusque de plein de choses "pas normales" ou même qu'on n'accepte pas ou n'applique pas leurs conseils.
Hello LCDF ! Very Happy

Si tu décris comme telle "la" femme IFSP, pourrais-tu nous dire en quoi tu la distingues de l'ESFJ ?

Je ne vois, en ce qui me concerne, aucune réelle différence entre ton ISFP-type et les ESFJ que je connais... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherkkann
Intervenant polémique
avatar

Type : ENTP
Age : 23
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1455

Message(#) Sujet: Re: types inverse Ven 10 Mai 2013, 00:55

@SmoothJohn a écrit:
LeConnardDuFond a écrit:
(...) les femmes ISFP ont un rôle traditionaliste et moralisateur, en donnant plein de conseils façon "attention maternelle".
L'archétype de la "mère de famille" qui peut devenir étouffante et qui s'offusque de plein de choses "pas normales" ou même qu'on n'accepte pas ou n'applique pas leurs conseils.
Hello LCDF ! Very Happy

Si tu décris comme telle "la" femme IFSP, pourrais-tu nous dire en quoi tu la distingues de l'ESFJ ?

Je ne vois, en ce qui me concerne, aucune réelle différence entre ton ISFP-type et les ESFJ que je connais... Smile

Effectivement ça me fait moi aussi davantage penser à l'ESFJ, cette sacré bonne femme. Je vois plus l'ISFP comme une femme très sentimentaliste, souvent dans le besoin de se sentir entourée par les gens qu'elle aime à qui elle ne manquera pas de montrer beaucoup de marques d'attention et d'affection. Une femme qui ne critique jamais les autres, ou rarement. Douce, rieuse, un peu trop généreuse avec un brin de naïveté... Ce qui peut lui causer bien des soucis si on en abuse. L'ESFJ est plus autoritaire, plus assertive, et aussi plus chiante... x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: types inverse Ven 10 Mai 2013, 22:27

Je dirais que ce qui distingue la femme ISFP de celle ESFJ est à première vu (ce qui saute aux yeux) que l'une est plus en retrait, timide, fleur bleu alors que l'autre est souvent très expansive, sociable, aime se faire remarqué, organisé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Message(#) Sujet: Re: types inverse Sam 11 Mai 2013, 00:22

@SmoothJohn a écrit:
Je ne vois, en ce qui me concerne, aucune réelle différence entre ton ISFP-type et les ESFJ que je connais... Smile
@Sherkkann a écrit:
Effectivement ça me fait moi aussi davantage penser à l'ESFJ, cette sacré bonne femme.
'possible que je me sois emmêlé les crayons.
Revenir en haut Aller en bas
Sherkkann
Intervenant polémique
avatar

Type : ENTP
Age : 23
Lieu : Belgique
Emploi : /
Inscription : 29/02/2012
Messages : 1455

Message(#) Sujet: Re: types inverse Sam 11 Mai 2013, 01:01

@Luna a écrit:
Je dirais que ce qui distingue la femme ISFP de celle ESFJ est à première vu (ce qui saute aux yeux) que l'une est plus en retrait, timide, fleur bleu alors que l'autre est souvent très expansive, sociable, aime se faire remarqué, organisé.

Oui bien vu ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: types inverse

Revenir en haut Aller en bas
 

types inverse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» types inverse
» Les types de crudivorisme / L'alimentation vivante
» Comment faire face à différents types de personnalité
» Les différents types d'ondes nocives
» Types de phrases et longueur leçon6ème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-