Le forum français du MBTI

MBTI, Jung, Myers Briggs, psychologie, sciences humaines, tests, individuation
 
AccueilAccueil  ®™  16-types.fr  RechercherRechercher  RSS  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La fonction sentiment en question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


La fonction sentiment en question Empty
Message(#) Sujet: La fonction sentiment en question La fonction sentiment en question Icon_minitimeSam 06 Avr 2013, 00:37

Selon Wikipédia, la définition courante de ce qu'est un sentiment est la suivante:

Citation :
Le sentiment est la composante de l'émotion qui implique les fonctions cognitives de l'organisme, la manière d'apprécier. Le sentiment est à l'origine d'une connaissance immédiate ou d'une simple impression. Il renvoie à la perception de l'état physiologique du moment. Le sens psychologique de sentiment qui comprend un état affectif est à distinguer du sens propre de sensibilité.

Le sentiment est donc défini de manière courante comme une perception et en psychologie comme un état affectif.

Quand Jung parle de la fonction sentiment, il en fait une forme de jugement qui harmonise. Quels sont les mécanismes à l'origine de cette harmonisation ? Quel lien avec l'état affectif ?
Revenir en haut Aller en bas
Lylortantyk
Aucun rang assigné
Lylortantyk

Type : NF
Lieu : Ici et là
Emploi : Services à la Personne
Inscription : 21/02/2013
Messages : 174

La fonction sentiment en question Empty
Message(#) Sujet: Re: La fonction sentiment en question La fonction sentiment en question Icon_minitimeSam 06 Avr 2013, 22:47

Ce que j'ai compris de ta question, c'est que tu te demandes quels sont les mécanismes à l'origine des fonctions Fe(sentiment extraverti) et Fi (sentiment introverti)? (les mécanismes, pas les buts?)

Et quel lien à ces processus d'avec le sens commun ou le sens en psychologie du terme "sentiment"?

"il (Jung) en fait une forme de jugement qui harmonise" en parlant de la fonction sentiment... je ne comprends pas le terme "forme de jugement" dans ce contexte, tu peux développer stp?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La fonction sentiment en question Empty
Message(#) Sujet: Re: La fonction sentiment en question La fonction sentiment en question Icon_minitimeDim 07 Avr 2013, 22:57

@Lylortantyk a écrit:

"il (Jung) en fait une forme de jugement qui harmonise" en parlant de la fonction sentiment... je ne comprends pas le terme "forme de jugement" dans ce contexte, tu peux développer stp?

Dans le MBTI, le F est classé dans les fonctions de jugement dans le sens où elles traitent les informations venant des perceptions. Ce que je trouve paradoxal, c'est que les sentiments sont considérés comme une perception hors de la pensée de Jung.
Revenir en haut Aller en bas
Lylortantyk
Aucun rang assigné
Lylortantyk

Type : NF
Lieu : Ici et là
Emploi : Services à la Personne
Inscription : 21/02/2013
Messages : 174

La fonction sentiment en question Empty
Message(#) Sujet: Re: La fonction sentiment en question La fonction sentiment en question Icon_minitimeLun 08 Avr 2013, 22:53

Ah oki!

http://www.na-strasbourg.fr/index.php?id=3417

Citation :
Les deux fonctions rationnelles de jugement : pensée et sentiment

On les dit rationnelles car elles émettent un jugement soit de l'ordre de la logique (pensée), soit de l'ordre de l'affectif (sentiment).

Une personne du type pensée pose la question du pourquoi, du comment. L'approche est logique, le jugement très présent. Elle n'est pas pour autant, plus intelligente que les autres.

Le type sentiment procède par acceptation ou refus de «l'objet» sans jugement intellectuel mais avec un jugement de valeur : plaisir ou déplaisir, j'aime ou je n'aime pas, c'est beau ou c'est laid.

La fonction sentiment épaulée par la sensation permet une bonne prise en compte de la réalité.

Il y a donc le sentiment au sens du MBTI, et un autre sens en dehors, et c'est que tu essayes d'éclairer?

Pour moi le jugement que tu évoques est juste ce qui est cité plus haut: une façon de prendre en compte la réalité (soit basée sur la logique, soit basé sur le sentiment, mais la fonction sentiment, pas le sentiment hors contexte)

Peut-être un élément de réponse dans cette article, sur la "réhabilitation de la fonction sentiment dans notre civilisation"? http://colibris.ning.com/profiles/blogs/rehabilitation-de-la-fonction

Citation :
L'accent mis par Jung sur les éléments individuels est conscient et volontairement unilatéral pour compenser le caractère unilatéral collectif qui prédomine de nos jours. « Il y a », écrit il vers 1934, « toujours les deux points de vue et ils existeront toujours, en effet le point de vue du guide social, lequel voit dans la mesure où il est idéaliste, le salut dans une oppression plus ou moins totale de l'individu (en faveur de la collectivité) et le guide spirituel qui essaie d'obtenir une amélioration seulement dans l'individu. Je ne vois aucune possibilité de réconciliation entre les deux puisqu'ils forment un couple antagoniste nécessaire qui tient le monde en équilibre ». Jung voyait sa propre mission dans l'amélioration de l'individu, ce qui ne va pas sans une relation sentimentale personnelle et unique. Peut-être entrera t'il un jour dans l'Histoire, tel ce chevalier recherché qui rapporta à la collectivité le vase du Graal disparu, le principe féminin de l'Eros (...)

Sur le site psychologie.net, je vois cette définition du terme "sentiment":
Citation :

L’amour, la jalousie, la haine, la tendresse, la colère, le plaisir sont des sentiments que tout individu éprouve à l’un ou l’autre moment de sa vie. Le sentiment est ce que notre cerveau perçoit, ressent face à une personne ou à une situation. Ils sont l’expression de nos impressions. Ils suscitent en nous une émotion.

Du coup je me dis que la "fonction sentiment" du MBTI est inspirée de la définition "commune" du terme sentiment (en tant que phénomène émotionnel), et que c'est devenue une forme de jugement, dans le sens ou "la fonction sentiment" représente les personnes qui "juge" la réalité à partir de ça en premier lieu... mais pas dans le sens galvaudé du terme jugement, ni dans celui du MBTI opposé à la perception.

En fait c'est une confusion de termes Very Happy

Parce qu'on a pas assez de mots peut-être en français / anglais pour décrire plusieurs choses nuancées de ce type? Et que les néologismes sont difficiles à introduire?

Citation :

Quand Jung parle de la fonction sentiment, il en fait une forme de jugement qui harmonise. Quels sont les mécanismes à l'origine de cette harmonisation ? Quel lien avec l'état affectif ?

Du coup je comprends mieux ta question. Et donc si je comprends bien, la fonction sentiment harmonise le jugement que l'on a de la réalité, dans le sens ou il filtre les informations à partir de nos sentiments (au sens émotionnel) - et c'est en ça que ça juge (mais aucun rapport avec le jugement vs perception) (ou là c'est plus une question de jugement dans le sens besoin de structure, d'ordre, de prévisibilité, controle, permettant de prendre des décisions associées) (là ou le P préfère la flexibilité, le non conformisme etc - il va "juger" en fonction de ces préférences)

La fonction de sentiment permet de juger la réalité du monde?
La fonction jugement permet de juger le choix de ses actes en fonction du mode J ou P?
Revenir en haut Aller en bas
Mentalink
Aucun rang assigné


Type : INtP, 5w6 (5-9-3) So/Sp
Age : 24
Lieu : France
Emploi : Étudiant
Inscription : 19/02/2013
Messages : 449

La fonction sentiment en question Empty
Message(#) Sujet: Re: La fonction sentiment en question La fonction sentiment en question Icon_minitimeMar 09 Avr 2013, 08:18

+1 Lylortantyk, j'ai eu la même réflexion.

Et sinon.

« La Sensation (c'est-à-dire, le sentiment de perception) vous dit que quelque chose existe ; la réflexion vous dit ce que c’est ; le sentiment vous dit si c'est agréable ou pas ; et l'iNtuition vous dit d'où il vient et où il va. » – C.G. Jung

De ce point de vue là le sentiment est bien une forme de jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous


La fonction sentiment en question Empty
Message(#) Sujet: Re: La fonction sentiment en question La fonction sentiment en question Icon_minitimeMar 09 Avr 2013, 16:16

Citation :
Le type sentiment procède par acceptation ou refus de «l'objet» sans jugement intellectuel mais avec un jugement de valeur : plaisir ou déplaisir, j'aime ou je n'aime pas, c'est beau ou c'est laid.

Citation :
la fonction sentiment harmonise le jugement que l'on a de la réalité, dans le sens ou il filtre les informations à partir de nos sentiments (au sens émotionnel)

Ok, merci c'est plus clair Smile !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La fonction sentiment en question Empty
Message(#) Sujet: Re: La fonction sentiment en question La fonction sentiment en question Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

La fonction sentiment en question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» question sentiment
» Question sentiment
» Diacre question
» question méthodologie
» question thunderbird

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum français du MBTI :: Le MBTI :: Généralités sur le modèle-